Vous êtes sur la page 1sur 165

DÎNER AVEC BATAILLE

De Jordi Casanovas

Traduit de l’espagnol par Anna Zouari

Jordi Casanovas Güell - kasanov@ono.com / info@jordicasanovas.net - Telf: 699 12 62 01

PERSONNAGES

CLARA, CHRI, DAN, GINA ROMAIN, ROXANE, SERGE

SCÈNE 1.

L’intérieur d’une maison dans laquelle un couple a récemment déménagé, un homme et une femme, de plus de trente ans. Une SALLE À MANGER et une CUISINE séparées clairement par une porte, laquelle nous voyons depuis les fauteuils du public.

Dans la salle à manger il y a : une table, environ sept chaises, un canapé, des étagères avec des disques, une chaîne hi-fi, une petite table à côté du canapé avec un téléphone. La porte principale qui donne à la rue et un couloir qui mène aux chambres.

Dans la cuisine il y a : une paire de tabourets, le frigo, des plans de travail, un four, quelques assiettes pleines de nourriture et sous le plan de travail, les meubles, où se trouve une poubelle. Il y a également un balai et une pelle et une ardoise sur le mur pour y noter des recettes.

DAN dans la salle à manger, CHRI dans la cuisine.

DAN manipule la chaîne hi-fi. Le volume est très haut. CHRI prépare un dîner dans la cuisine.

(Les différentes colonnes de dialogue servent à distinguer ceux qui ont lieu dans la salle à manger de ceux qui ont lieu dans la cuisine.)

DAN Je mets un peu de musique.

CHRI Je ne t’entends pas.

DAN C’est la musique qu’on a pour les fêtes. Ou peut-être je ferais mieux de mettre quelque chose de plus tranquille?

CHRI Qu’est-ce que tu dis?

DAN Quelle musique je dois mettre?

CHRI Baisse la musique.

DAN Oui, la musique, mais laquelle je mets?

CHRI

Le volume!

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 2

DAN s’approche de la porte. Tandis qu’il n’y a pas de mur physique qui sépare la salle à manger de la cuisine, nous sommes à présent conscients qu’ils peuvent seulement s’entendre s’ils parlent à travers la porte qui communique la salle à manger avec la cuisine.

DAN

Quoi?

CHRI Baisse-le, s’il te plaît.

DAN baisse le son de la chaîne hi-fi avec la télécommande.

DAN Qu’est-ce que tu me disais?

CHRI Pourquoi tu ne mets pas une autre musique et avec un volume modéré.

DAN Quelle musique?

CHRI Quelque chose de mieux. Celle qui sonnait maintenant ne te va pas du tout.

DAN Ben j’adore ce disque! Je l’ai acheté il y a à peu près huit ans. Je massacrais les pistes.

CHRI

Ah bon?

DAN Tu ne me crois pas? Tu veux que je te montre comment je dansais à l’époque?

CHRI Ne rigole pas. De toute façon, je ne trouve pas que ce soit une musique appropriée pour un dîner tranquille.

DAN Qu’est-ce que tu veux alors? Vos désirs seront des ordres.

CHRI Lounge, Trip-Hop. Ou un peu de Jazz.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 3

DAN Eh ben je n’ai rien dans le genre.

CHRI Et mes disques ?

DAN Ils sont encore dans les caisses à désemballer. Allez, Chri, c’est une fête. Je veux que tes amis bougent le squelette.

CHRI Tu sais bien quel genre de musique ils aiment.

DAN Ils aimeront aussi ma sélection. Très années 90. C’est un truc de ouf.

CHRI Ne dis pas « un truc de ouf » devant eux.

DAN

Pourquoi?

CHRI

C’est démodé.

DAN C’est un truc de dingue?

CHRI

Non.

DAN Et rétro, je peux le dire?

CHRI

Rétro, oui.

DAN Ben voilà. Ma sélection est très rétro.

CHRI Si ça nous agace pendant le dîner, on change de disque ou on met la radio.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 4

DAN C’est bon, j’ai compris. J’peux t’aider?

CHRI La table est mise?

DAN

Oui.

CHRI Alors arrête-toi un peu ou tu vas finir par m’énerver.

DAN C’est que j’ai hâte qu’ils arrivent.

CHRI

Écoute.

DAN

Quoi?

CHRI C’est juste que…

DAN Qu’est-ce qui se passe?

CHRI Écoute, chéri, je suis ravie de ta nouvelle attitude… Mais jamais auparavant je ne t’avais vu si excité et avec tant d’envie de rencontrer mes amis.

DAN Ce sont tes amis. Je les aime bien. Tu trouves ça bizarre?

CHRI Mais non. Je te l’ai dit. Je suis ravie. Mais comme d’habitude tu dis que tu n’aimes pas les fêtes, que tu préfères des réunions plus intimes… Et puis quand on parlait d’organiser un dîner pour inaugurer la maison tu n’y étais pas du tout pour…

DAN Mais qu’est-ce que tu racontes, Chri? Ce n’est pas vrai.

CHRI

Tu grognais.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 5

DAN Dacodac. Tu m’as eu.

CHRI « Dacodac » ne sonne pas très actuel non plus. D’où est-ce que tu sors ces expressions?

DAN D’accord. Ça te va d’accord?

CHRI Oui, ça va.

DAN Je sais bien que je n’ai pas été très très très sociable dans de nombreuses occasions… Mais les personnes peuvent changer, n’est-ce pas? Et moi aussi je sais quels sont les efforts qui valent la peine.

CHRI Dan, tu me plais comme tu es. Tu n’as pas besoin de rien faire que tu ne veuilles pas.

DAN J’en ai très envie parce qu’aujourd’hui est un jour spécial. Nous fêtons que toi et moi… que nous sommes ici. Que nous commençons ça ensemble. C’est très important pour moi que tu aies voulu venir vivre ici, en dehors de la ville. Je suis heureux. Tu me rends heureux. Je veux te montrer que je t’aime. Que je suis amoureux de toi. Que je ferais n’importe quoi pour toi. Et je veux le montrer aussi à tes amis. Et même, si ce n’était parce que je ne rencontrerais personne par ici maintenant, je sortirais à la rue et le hurlerait à toutes les personnes qui se croiseraient sur mon chemin.

CHRI (Sourit.) Allez, tais-toi.

DAN

Viens.

CHRI et DAN s’embrassent passionnément. On entend la sonnerie de la porte.

DAN

La sonnerie.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 6

CHRI Quelle heure est-il ?

DAN Neuf heures dix.

CHRI Et dix déjà?

DAN Effectivement, et dix.

CHRI Eh ben je ne suis pas encore prête.

DAN Tu es ravissante, Chri. Si ça dépendait de moi, je ne les laissais pas entrer avant une heure.

On entend la sonnerie.

CHRI Tu m’as distrait.

DAN J’ouvre et je t’aide.

CHRI

Ouvre, ouvre.

DAN court vers la porte principale et l’ouvre.

DAN Salut, soyez les bienvenues… Allez-y, entrez.

Entrent GINA et ROXANE. Ils se font la bise poliment.

ROXANE Waaaaaw… Pour un bled paumé au bout du monde, putain, c’est pas mal. Elle est où, Chri?

DAN Dans la cuisine.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 7

ROXANE

CHRI! CHRI!!!

CHRI Roxane, je suis ici, dans la cuisine!

ROXANE va à la cuisine et laisse GINA avec DAN dans la salle à manger.

DAN Excuse-moi. Tu es… ?

GINA Georgina. Gina. Mais tu peux m’appeler Gina.

DAN Moi c’est Dan. Le fiancé de CHRI. Enchanté.

Ils se font la bise. Dans la cuisine, ROXANE serre CHRI dans ses bras.

ROXANE Qu’est-ce que tu fais, ma poule?

CHRI Salut ma belle!

DAN Bon, fiancé, fiancé, fiancé… Ce qu’on dit fiancé. C’est-à-dire que nous ne sommes pas encore engagés, avec Chri. Je suppose qu’il vaut mieux dire que je suis son compagnon. (Pause.) Tu veux que je garde ta veste?

GINA

Oui.

GINA donne sa veste à DAN.

ROXANE Dis-donc, cocotte, tu l’as arrangé nickel, l’appart. Le style est un peu sobre mais vous avez fait du bon travail. Tu me fais un tour de la maison?

CHRI Je mets ça au four et on y va.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 8

DAN est resté avec le gilet dans les mains et ne sait que faire. Il est nerveux. Il attend, peut-être, que CHRI sorte de la cuisine.

GINA Aujourd’hui je restais seule. Mes amis ne sont pas en ville et Roxane m’a invité à venir. J’espère que je ne dérange pas.

DAN Non, non, pas du tout. Ne t’en fais pas une miette. Tant mieux comme ça. Jamais deux sans trois. Et puis rira mieux qui rira le dernier, n’est-ce pas? Ça va être cool parce qu’on attend encore des gens.

ROXANE Le rose de la salle à manger est un peu ringard, mais la cuisine est tout juste nickel.

CHRI Plus de huit mille tout. Les maçons ont pris leur temps. Des péruviens, mais finalement, très bien. (À propos de la casserole) Aïe, ça brûle!

DAN Et toi, tu… Tu travailles avec Roxane?

GINA Non, non. Je suis ASSC dans un gériatrique.

DAN A èS èS Cé?

GINA

Oui.

ROXANE Tu t’es beaucoup brûlé? Il vaudrait mieux qu’un dermato fasse un coup d’œil à la brulure.

CHRI Non, ce n’est rien. J’étais dans la lune. Je vais mettre un peu de crème.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 9

DAN (À propos de la veste) Je vais la garder.

GINA

OK.

DAN emporte la veste de GINA vers les chambres qu’il y a au-delà du couloir. CHRI observe la brûlure de sa main.

ROXANE Eh ben ça vous a coûté de l’argent. Tu ne m’avais pas dit qu’on ne te payait pas ton truc de photographie? Tu ne me racontes rien, Chri.

CHRI Non, non. Ils payent seulement le matériel du stage.

ROXANE Alors, vous avez sorti l’argent d’où?

CHRI Dan a eu le poste il y a deux mois.

ROXANE

Quel poste?

CHRI Chef de comptabilité.

ROXANE

Très bien.

CHRI Il est très content, quoique ça lui suppose plus de pression.

ROXANE Ouf, tu parles… Quelle responsabilité. Sans lui la boîte s’effondre.

CHRI Ne sois pas sarcastique, Roxane. Il a deux employés à sa charge.

ROXANE Bon, il faut croire que le mec est bon à quelque chose.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 10

CHRI Arrête. Je suis très bien avec Dan. Ne nous emmerde pas la soirée.

ROXANE Moi je ne vais rien emmerder. Mais ça m’étonne que tu ne te sois plus vue avec Jean.

CHRI Ne m’en parle pas.

ROXANE Il m’a envoyé un mail pour me demander comment tu allais.

CHRI Et qu’est-ce que tu lui as dit?

ROXANE Je lui ai raconté que tu venais vivre ici mais que je croyais que ça ne voulait rien dire.

CHRI

Roxane.

ROXANE Ne te fâche pas.

CHRI J’ai totalement oublié Jean. Ça fait un an que je suis avec Dan.

ROXANE Bon. Un an c’est peu de temps. Je disais bien. Ça ne veut rien dire. Ça ne compromet à rien.

CHRI Ne fais pas ta maline, Roxane. Tu ne sais rien du tout.

ROXANE

Surprends-moi.

CHRI Il m’a demandé en mariage.

ROXANE Et qu’est-ce que tu vas lui répondre.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 11

CHRI Je crois que je vais dire oui.

ROXANE Voyons, Chri. Tu n’es pas sérieuse, non? Tu as toujours dit que le mariage est pour les rétrogrades.

CHRI Eh ben il me l’a demandé. Et tu peux penser ce que tu veux, mais j’espère que tu vas beaucoup te réjouir, car ça va nous rendre heureux à lui et à moi. D’accord? Et je vais te dire plus : c’est probable que ce soir, si tout va bien, je lui donne le oui définitif. Tu es avec moi, oui ou non?

ROXANE sourit et hoche la tête. DAN revient du couloir et avance vers la salle à manger.

DAN Ah, tu sais. Je ne m’en souvenais pas. J’ai une grand-mère dans un gériatrique. Très vieille. Elle s’appelle Angéline. Quatre-vingt et quelques. Presque quatre- vingt-dix. Peut-être tu l’as vue. Peut-être tu la connais.

GINA rit.

ROXANE

Je peux?

CHRI

Oui, oui.

ROXANE commence à grignoter des canapés des assiettes préparées dans la cuisine.

DAN Désolé. Tu vois, en fait je ne sais pas ce que signifient ces lettres A èS èS Cé.

GINA Elles signifient : A-nimateur S-ocial et S-ocio-C-ulturel.

DAN

Ah.

GINA Tout le monde me le demande. Ne t’inquiète pas. Ça va, tu es inquiet?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 12

DAN Un peu, oui.

GINA Ah bon? Pourquoi?

DAN Je veux que tout se passe bien et je n’ai pas beaucoup d’expérience en fêtes. Saperlipopette… J’ai trop parlé. Eh ben dis donc… Elles ne sortent pas de la cuisine.

DAN regarde en direction de la cuisine.

ROXANE Au fait, je suis venue avec Gina.

CHRI Gina, quelle Gina?

ROXANE Elle est dans la salle à manger.

CHRI Nous ne lui avons rien offert. Dan!

DAN

Oui??

CHRI Sors quelque chose à grignoter.

DAN Ah, oui. (à Gina.) Tu veux quelque chose en particulier?

GINA Ce que tu veux.

CHRI C’est qui, Gina?

DAN entre dans la cuisine et sourit à ROXANE. DAN cherche dans le frigo.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 13

ROXANE Tu te souviens que je me suis inscrite dans une école de peinture?

CHRI Je t’ai accompagné personnellement faire la préinscription après ce qui s’est passé avec le programme.

ROXANE Mais oui, bien sûr. Que je suis bête. Tu sais bien que je suis un peu tête- en-l’air.

CHRI Et alors, ça va? Tu te sens plus réalisée avec la peinture?

ROXANE Je ne sais pas si c’est mon truc parce que je m’énerve beaucoup quand je me salis, c’est beaucoup plus sale que chanter… Mais j’ai connu des gens très sympa. Gina, par exemple.

DAN est revenu à la salle à manger avec un petit pot d’olives.

DAN J’ai ramené quelques olives.

CHRI Et alors? Ça a marché?

ROXANE Chais pas. Elle dit qu’elle ne comprend pas. Elle a bien aimé Romain. Mais je ne suis pas sûre.

On entend à nouveau la sonnerie de la porte principale.

CHRI On sonne! On sonne!

DAN laisse le pot d’olives sans ouvrir sur la table.

DAN Oui. J’y vais! (à Gina) Je vais ouvrir la porte, O.K.?

GINA

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 14

Oui, oui. T’inquiète. Vas-y.

ROXANE voit que GINA est restée seule dans la salle à manger.

ROXANE Gina! Viens dans la cuisine, je te présente Chri.

GINA

J’arrive…

DAN ouvre la porte. SERGE et CLARA. GINA entre dans la cuisine.

DAN Je pensais que vous ne pouviez pas arriver avant le café.

SERGE Je ne raterais ce dîner pour rien au monde. Elle non plus.

DAN Je croyais que tu avais la présentation du livre.

ROXANE présente GINA à CHRI. Quelque chose d’étrange s’est passé entre elles, car lorsqu’elles se sont vues elles sont restées bloquées et très sérieuses.

CLARA La présentation est la semaine prochaine.

SERGE

Tu viendras?

DAN

Oui, oui.

SERGE Chri te l’a déjà passé? Tu l’as lu?

DAN

Pas encore.

SERGE Lis-le. J’ai réalisé un travail exceptionnel. Je crois que ce roman peut changer le futur de la littérature de notre pays. Si tu viens, je t’offrirai un exemplaire signé.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 15

DAN Oui, oui… J’y irai.

DAN emmène leurs vestes vers la chambre. CLARA et SERGE observent la salle à manger et on dirait qu’elle ne leur plait pas, tel le montrent leurs grimaces.

ROXANE Nous nous sommes rencontrées en cours. Elle peint de très belles marines.

GINA Rien d’exceptionnel…

ROXANE Elle est la seule de la classe à si bien combiner les bleus.

CHRI C’est cool de savoir combiner les bleus.

GINA Vraiment, elle exagère.

CHRI Tu t’appelles Gina, n’est-ce pas?

GINA

Oui. Oui.

CHRI Tu peux me tenir ça le temps que je sorte une autre chose du four ?

GINA Ça brûle ?

CHRI Mais non, tu parles.

CHRI sort une terrine du four et la donne à GINA. On dirait qu’elle brûle beaucoup. GINA tient bon. DAN revient de garder les vestes.

SERGE Comme je disais, Dan, la présentation va être top. Un véritable évènement.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 16

CLARA Tout le monde va y être. La maison d’édition a réussi que Jean-Marie Gus/

SERGE Le Clézio! Jean-Marie Gustave Le Clézio va modérer la présentation! Qu’est-ce que tu en dis, DAN?

DAN

C’est mortel.

CLARA

Comment?

DAN C’est-à-dire queQue c’est top.

Les conversations dans la cuisine et la salle à manger se superposent.

ROXANE Un jour Romain est venu me chercher à la sortie du cours pour aller faire un pot. Et elle l’a vu.

GINA (Sourit forcée.) C’est ça. Oui.

SERGE Je parie que tu ne pensais pas que j’avais autant de talent. Le succès est arrivé à une vitesse inusuelle.

ROXANE Elle avait honte de sortir directement avec lui et je lui ai dit qu’elle vienne ce soir.

SERGE Tu ne trouves pas cela fascinant?

CHRI Eh ben si Romain sort d’ici avec une copine, ce dîner va être un succès.

DAN

Fascinant, oui.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 17

CLARA Elle est où, Chri?

GINA Je n’en suis pas si sûre.

DAN Dans la cuisine, avec Roxane et Gina.

ROXANE Ne fais pas ta timide.

CHRI Tu n’as pas l’air timide, toi.

SERGE Bon, bon, bon. Parlons de toi. Nouvelle maison. La campagne. Boulot. Tu me montres les chambres?

CLARA va dans la cuisine. DAN emmène SERGE faire un tour dans les autres chambres de la maison.

CLARA

Ça va?

CHRI Salut, Clara. Voici Gina. Roxane veut qu’elle couche avec Romain.

GINA Salut. Bon, coucher…

CLARA

Avec Romain?

ROXANE Tu ne les vois pas ensemble?

CLARA Je ne sais pas. C’est un peu bizarre, non?

ROXANE Ils feraient un beau couple. Et il est temps que Romain se range un peu, non?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 18

CLARA Roxane, laisse Romain faire ce qu’il veut de sa vie. Ce n’est pas nos oignons.

GINA En fait moi non plus je n’en suis pas très convaincue. On n’a pas besoin de faire quoi que ce soit.

CHRI Tu es célibataire, en ce moment?

GINA

Oui.

CHRI Beaucoup mieux si tu es célibataire.

GINA J’ai quitté Jean il y a trois mois.

ROXANE Et voilà un autre Jean.

GINA Il y a déjà trois mois.

CHRI Vaut mieux remplir le vide le plus tôt possible, hein?

GINA Je n’en suis pas sûre…

CLARA Ne la forçons pas. Peut-être qu’elle n’est pas prête pour commencer une nouvelle relation.

GINA C’est ça, je crois que je suis un peu stressée

CHRI J’ai un remède pour calmer tes nerfs.

CHRI cherche une bouteille de rhum dans les armoires de la cuisine. SERGE et DAN reviennent vers la salle à manger.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 19

SERGE Elle est magnifique, DAN… J’adore que vous vous soyez éloigné de tout… Viens…

SERGE emmène DAN s’assoir à la table de la salle à manger.

SERGE Je vais te dire un secret: moi aussi j’ai mis l’œil sur un appart à Tossa de Mar.

DAN

Où ça?

SERGE Tu ne connais pas?

DAN

Non.

SERGE C’est à la Costa Brava.

DAN

Ah.

SERGE J’adore. Je connais tous ses petits coins. C’est un paradis. Regarde, je te montre, tu vas voir… les photos des vues…

SERGE montre à DAN des photos de son portable.

CHRI Bois un petit verre de rhum et tu verras que ça te fait du bien. Si tu veux draguer Romain, t’auras besoin d’un coup de pouce.

CHRI donne un verre vide à GINA.

SERGE Regarde-moi ces plages, Dan.

GINA

Maintenant?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 20

ROXANE Oui, allez, allez…

CLARA Je ne sais pas si c’est une bonne idée.

ROXANE C’est une brillante idée. Donne-moi un verre à moi aussi.

ROXANE prend un autre verre. CHRI remplit les verres, celui de GINA jusqu’au bord.

SERGE Clara en raffole aussi. Elle est sûre qu’elle trouvera un job en relations publiques. Elle domine l’espagnol et se débrouille très bien en catalan. Si ce n’était pas pour elle, Dan… Elle m’a tellement animé à faire jaillir ma créativité. J’ai beaucoup de chance. Tu ne trouves pas?

DAN Si, si. Clara est charmante.

SERGE On ne le dirait pas à simple vue, mais tu es un mec sensible. Bien sûr que tu l’es.

On entend la sonnerie de la porte.

DAN Ça y est, tout le monde est là.

SERGE

Ouvre, ouvre.

CHRI Attention! Ce doit être Romain.

ROXANE Il est là!

CHRI Allez, d’un seul coup.

GINA

D’un coup?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 21

CHRI

Allez!

DAN ouvre la porte. C’est Romain. GINA boit son verre de rhum d’un seul coup mais avec grand effort. ROXANE boit aussi son verre.

DAN

Salut, Romain.

ROMAIN entre avec le visage totalement blanc, il a l’air étourdi et effrayé.

DAN Qu’est-ce qui t’arrive? Pourquoi tu fais cette tête?

ROMAIN J’ai renversé une fille.

DAN

Quoi ?

SERGE Qu’est-ce que tu racontes?

CHRI (de la porte de la cuisine.) Coucou Romain!

DAN Attends, Chri. Silence.

ROXANE

Romain!!

DAN Taisez-vous, s’il vous plaît. Taisez-vous!

SERGE et DAN font asseoir ROMAIN sur une chaise. GINA, CHRI, ROXANE et CLARA s’approchent de la salle à manger pour voir qu’est-ce qui se passe.

SERGE Calme-toi, Romain. Respire profondément.

ROMAIN

J’essaye.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 22

SERGE Voyons… Compte jusqu’à trois et parle. (Pause.) Un. Deux. Trois. Vas-y.

ROMAIN Je venais en voiture.

SERGE Tu venais en voiture. Continue.

ROMAIN Je venais en voiture par l’autoroute. Comme je ne connaissais pas le trajet, j’ai mis l’adresse de la maison sur le Tom-Tom. Je n’étais pas étourdi, mais l’adresse n’apparaissait nulle part.

DAN C’est un lotissement très nouveau.

ROMAIN J’ai commencé à chercher des options dans le Tom-Tom, et à la fois j’envoyais chier le putain d’ingénieur qui l’a conçu, quand tout à coup… J’entends un bruit sourd.

ROXANE C’est pas vrai!

CLARA

Cétait quoi?

ROMAIN

Une fille.

CLARA

Non!

CHRI Tu as renversé une fille?

ROMAIN

Oui.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 23

DAN Elle est où, maintenant?

ROMAIN J’ai eu la trouille. Je suis sorti de la voiture. Je l’ai regardée. Elle avait les yeux ouverts et…

SERGE

Quoi?

ROMAIN Elle ne semblait pas respirer.

SERGE Oh la vache…

ROMAIN Mais elle me regardait! Elle ne respirait pas mais elle me regardait, comme si elle me reconnaissait!

CLARA Qu’est-ce que tu veux dire?

ROMAIN Qu’elle m’a reconnu.

CLARA Tu la connaissais?

ROXANE Quand même, ne demande pas ça.

CLARA Tu la connaissais, Romain?

ROMAIN Oui, putain. Nous la connaissons tous.

CHRI Qu’est-ce que tu racontes?

ROMAIN

C’était Sarah.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 24

DAN

Quelle Sarah?

ROMAIN

Sarah Martin.

CHRI Putain… Oh, putain.

ROXANE Tu en es complètement sûr?

DAN C’est qui, cette Sarah?

ROMAIN Je crois, oui.

SERGE Elle était dans notre classe au Lycée. Elle boitait et on se foutait pas mal d’elle.

Commentaires d’inquiétude entre tous et à propos de Sarah Martin.

CLARA Tu es sûr qu’elle était morte, Romain?

ROMAIN Non, je ne sais pas… Je ne peux pas l’assurer. J’étais mort de trouille.

DAN Tu l’as emmenée à l’hôpital?

ROMAIN

Non.

CHRI

Non?

ROMAIN Je ne savais pas qu’est-ce que je devais faire. Je suis monté à nouveau dans la voiture. Alors le Tom-Tom avait déjà trouvé une adresse. Et sans savoir comment, je suis arrivé jusqu’ici.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 25

DAN Romain, une seconde… Tu veux dire que tu as abandonné cette Sarah Martin au milieu de la route?

ROMAIN

Oui.

ROXANE Mais comment as-tu pu faire telle chose?

ROMAIN J’ai agi sans penser.

SERGE Calmez-vous. Dis-nous où elle est et nous irons la chercher.

Murmures. Tout le monde opine, quelques-uns croient qu’il doit y aller, d’autres pas.

ROXANE

Non, non…

CLARA Nous devons y aller…

DAN Je le crois, moi aussi.

SERGE

Quelle voiture?

CHRI Vous êtes sûrs?

ROMAIN Assez. Je vous en prie, arrêtez de crier. Taisez-vous!

Ils se taisent tous au cri de Romain.

SERGE Romain, ne nous gueule pas alors que c’est toi qui l’as renversée.

ROMAIN Je dois vous expliquer une autre chose.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 26

ROXANE Une autre chose?

CLARA

Raconte.

ROMAIN Depuis l’accident, je vois des choses.

CLARA Quelles choses tu vois?

ROMAIN Je crois que je deviens fou.

DAN

Calme-toi.

CLARA Oui. Ne t’énerve pas.

ROMAIN Pendant que je conduisais jusqu’ici, j’ai senti qu’il y avait quelqu’un.

CHRI Quelqu’un, où ça?

ROMAIN Dans le siège arrière de ma voiture.

CLARA Qu’est-ce que tu racontes?

ROMAIN Je ne voulais pas me retourner.

DAN Et tu n’as pas regardé à travers le rétroviseur?

ROMAIN Oui, et je l’ai vue.

ROXANE Qui ça? Dis.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 27

ROMAIN Je crois que je deviens fou. Ne faites pas attention à ce que je dis, vraiment. Je deviens fou.

CLARA Parle. Nous te donnerons tout le support dont tu aies besoin. Sors tout ce que tu dois sortir, puisque tu sais que tu as ici une épaule sur laquelle pleurer…

Le portable de ROMAIN sonne. ROMAIN le sort de la poche de ses pantalons. Il regarde l’objet, effrayé. Il le laisse tomber sur la chaise tandis que celui-ci continue à sonner.

ROXANE Qu’est-ce qui se passe?

Ils regardent tous le téléphone.

CHRI

Putain…

SERGE

Prends-le…

ROMAIN

Non.

DAN Ici c’est écrit que l’appel qui entre est de Sarah Martin.

GINA

C’est elle?

ROMAIN ne veut pas s’approcher.

SERGE

Romain!

ROMAIN Je ne peux pas prendre cet appel. Elle n’est pas registrée dans mon agenda.

Le portable continue à sonner.

SERGE Nom de D

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 28

SERGE pose le portable sur la table. Il cesse de sonner.

SERGE Il a arrêté.

CHRI Qu’est-ce qui se passe, Romain?

ROXANE Tu es sûr que tu n’avais pas son numéro?

ROMAIN Est-ce que quelqu’un d’entre vous l’a? Elle n’était pas notre amie. Comment veux- tu que je l’aie ?

Le portable sonne à nouveau.

DAN

Putain.

CHRI Que quelqu’un décroche.

ROXANE

Pas moi.

CHRI Je le prends?

CLARA

Non!

Elles se disputent à propos de décrocher ou pas le téléphone.

ROMAIN

Bougez pas!

SERGE

Pourquoi?

ROMAIN Parce qu’il va arrêter de sonner tout de suite.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 29

En effet, le portable cesse de sonner.

CLARA Comment tu as su, Romain?

ROMAIN Car je peux le voir.

ROXANE Où peux-tu le voir?

DAN Il est peut-être en train d’halluciner.

SERGE C’est sûr qu’il hallucine.

ROXANE Que vois-tu, Romain?

ROMAIN Elle me regarde fixement et elle a gardé le portable dans son sac.

ROXANE

Où est-elle?

ROMAIN Et maintenant elle en sort quelque chose d’étrange…

ROMAIN marche en arrière et entre dans la cuisine. Les autres le regardent abasourdis de la salle à manger.

CLARA Romain, calme-toi.

ROMAIN Du sang dégouline de ses yeux. Elle me sourit.

ROXANE Où vois-tu ça?

ROMAIN Elle a sorti un couteau de son sac…

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 30

SERGE Il a perdu le nord…

CLARA Où la vois-tu, Romain?

(Pause.)

ROMAIN

Et maintenant…

Attention!!! Elle est derrière vous!!!

Ils poussent tous un cri de terreur et se jettent par terre.

Immédiatement, Romain éclate de rire à plaisir. Roxane, en comprenant qu’il s’agissait d’une blague, s’unit au rire. Les autres ont une expression visiblement ahurie.

ROXANE

Ouaaaaaaaaaaaaaa!!!!!

MUSIQUE et crédits. DÎNER AVEC BATAILLE.

ROMAIN continue à rire et rigole à propos de la tête qu’ils ont tous fait. SERGE, accidentellement, fait tomber une petite décoration qu’il y avait sur la table. CLARA prend un balai de la cuisine pour ramasser les débris. CHRI l’aide.

DAN est resté debout, immobile, observant les autres.

DAN

Romain.

ROMAIN Ça a été trop génial de voir vos têtes de terreur.

DAN

Romain.

ROMAIN Vous ne l’avez pas trouvé marrante, ma blague?

GINA

Pas trop.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 31

ROXANE C’était de qui, l’appel?

ROMAIN Françoise. J’ai changé son nom pour celui de Sarah dans mon agenda.

CHRI Tu es allé trop loin, Romain.

ROMAIN Tu es qui, toi?

GINA

Euh…

ROMAIN C’est qui, elle?

ROXANE C’est Gina. Une copine de peinture.

ROMAIN

Ah, bon?

DAN Romain, tu peux venir une seconde, s’il te plaît?

ROMAIN n’entend pas ce que dit DAN. CLARA entre dans la salle à manger.

CLARA Je te trouve très sérieux.

SERGE La blague était de très mauvais goût.

CLARA Ce qui t’arrive c’est que ça t’embête de l’avoir cru.

SERGE Pas du tout.

CLARA Eh ben je ne pense pas que ce soit si grave.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 32

SERGE Ce n’a pas été marrant du tout, Clara.

CHRI ramasse quelques assiettes de la salle à manger.

CHRI Dan, moi je vais à la cuisine, termine, s’il te plaît, de placer les chaises à table et des couverts pour un de plus. Pour Gina.

DAN Oui, tout de suite. Une seconde.

CHRI Presse-toi, je vais déjà amener le dîner.

ROXANE Tu veux que je t’aide avec les assiettes?

CHRI Je veux bien.

GINA Roxane, Roxane… Qu’est-ce que je fais?

ROXANE Reste avec eux dans la salle à manger.

ROMAIN C’est ça, reste avec nous… Je ne vais pas te mordre.

CHRI et ROXANE vont à la cuisine. ROMAIN et GINA restent dans la salle à manger.

SERGE Eh ben, tu sais, Romain, elle n’était pas vraisemblable, ton histoire.

ROMAIN Tu n’y es pas tombé à quatre pattes?

SERGE Tu parles! C’était trop bizarre que tu continues à conduire malgré avoir vu la fille derrière. Il y avait des erreurs dans la trame.

ROMAIN Et voici Paul Auster en personne qui vient de parler, messieurs.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 33

SERGE Comme tu peux être con.

ROMAIN accompagne GINA s’assoir à table.

ROXANE Chri, qu’est-ce qui vous prend, à toi et Clara, avec Gina?

CHRI À moi, rien…

ROXANE Je vous ai trouvé assez farouches.

CHRI C’est ton imagination.

ROMAIN Excuse-moi. Tu ne dois pas être habituée à ce genre de blagues, n’est-ce pas?

GINA Mais non, moi, tu vois… Je ne connais pas vos coutumes.

ROMAIN Nous avons les mêmes que tout le monde. Tu verras, ils sont tous très sympa.

DAN Romain, je t’en prie, tu m’écoutes?

ROMAIN Qu’est-ce qu’il y a, DAN?

ROMAIN se lève de table pour aller vers DAN.

ROXANE Tu sais bien que votre opinion est la plus importante pour moi. Si elle ne te plaît pas, dis-le-moi, O.K.?

CHRI ne répond pas. ROXANE va vers la salle à manger.

ROMAIN Allez, Dan. C’est votre petite fête d’inauguration… Tu me montres la maison ou il faudra que je me fasse un tour moi tout seul?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 34

ROXANE Gina. Viens, s’il te plaît.

ROXANE emmène GINA à la cuisine.

DAN Romain, il faut que je te demande, et je vais le faire très poliment, que tu partes.

ROMAIN Qu’est-ce que tu veux dire?

DAN Tu m’as très bien compris. Ne m’oblige pas à le répéter, s’il te plaît. Sors par cette porte.

ROMAIN Attends Dan, un moment… (Il sourit.) Tu veux m’avoir à ton tour, c’est ça?

DAN Fous le camp de chez moi!

Le cri de DAN fait taire tout le monde. Silence. CLARA va à la cuisine chercher CHRI.

CLARA

Venez. Vite.

CLARA, GINA, ROXANE et CHRI vont à la salle à manger.

ROMAIN Tu te fous de moi?

DAN

Dehors.

ROMAIN Toi et moi…

DAN

T’approche pas.

DAN et ROMAIN commencent à se bagarrer.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 35

SERGE C’est bon, arrêtez…

SERGE les sépare.

SERGE Je vais vous demander à tous les deux, en tant que personnes qui possédez une certaine formation, de faire l’effort de mettre fin à ce petit conflit de la forme la plus polie, rationnelle et pacifique possible.

Les deux acquiescent.

CHRI Qu’est-ce qui s’est passé?

SERGE Si vous me permettez, je résume: apparemment, Dan a sollicité que Romain s’absente de chez vous. Qu’il parte, autrement dit. Et Romain s’est montré négatif. Il ne veut pas partir. Ils ont répété les pétitions jusqu’à s’embrouiller. (Pause.) Malgré qu’on était très à l’aise et que cet incident nous a gâché la soirée à tous, il vaut mieux qu’on reste calmes. D’accord?

ROMAIN

Oui.

SERGE (À DAN.) D’accord?

DAN Oui. Ce que je veux, c’est qu’on puisse dîner tranquilles.

ROMAIN Eh ben moi aussi.

SERGE Alors nous allons nous asseoir tous ensemble pour discuter sur ce qui s’est passé et calmer les eaux…

ROXANE O.K. C’est un bon commencement.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 36

CLARA

Oui, oui.

CHRI

C’est bon.

Ils regardent tous GINA.

GINA Hein? Ah, oui. Moi aussi je trouve ça très bien.

CHRI s’approche de DAN. Les autres vont s’assoir autour de la table, dirigés par SERGE.

CHRI Quel est exactement le problème, Dan?

DAN Tu sais parfaitement.

CHRI Mais je crois que tu te trompes. La blague n’allait pas dans ce sens-là.

DAN

Bien sûr.

CHRI Explique-leur tout et tu verras.

DAN Je ne vais pas parler de moi.

CHRI Mais ce serait la meilleure façon d’en terminer.

Ils sont tous assis autour de la table. CHRI et DAN s’asseyent à leur tour.

CLARA Eh bien apparemment la blague de Romain n’a pas beaucoup plu à Dan.

ROMAIN Il ne l’a pas aimé du tout, non.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 37

DAN Et tu le savais déjà.

ROMAIN Flippe pas, mon vieux…

ROXANE Commençons par le début. Cette blague, tu l’as faite pour une raison en particulier?

DAN Pour me foutre, moi.

CHRI

Dan

SERGE Nous allons nous calmer avec les gros mots.

ROXANE Romain, ne mens pas, on se connaît.

ROMAIN C’était une blague standard. Celle de la fille du virage. La blague de l’ancienne compagne du Lycée qui veut se venger de ses abuseurs. Il y a mil films sur cette merde.

SERGE Ne dis pas « merde », Romain, nous sommes en plein dialogue. Dis « histoire » ou « trame ».

ROMAIN J’ai trouvé que ça pouvait être amusant. Ça faisait un bail que je ne vous faisais pas une bonne farce.

CLARA Une blague standard, Dan.

DAN Eh ben moi je l’ai trouvée de très mauvais goût.

ROXANE Romain, tu voulais te moquer de Dan?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 38

ROMAIN Non. Je voulais simplement rigoler, de vous tous et avec vous tous.

SERGE Tu vois, Dan… Il nous a tous taquiné.

DAN Il dit ça maintenant pour se défendre.

CHRI Je ne l’ai pas trouvée de si mauvais goût.

DAN Veux-tu ajouter quelque chose?

CHRI Je crois que, parfois, tu prends les choses trop à cœur.

DAN Trop à cœur? C’est nouveau, ça.

SERGE Allez, les amis… Un peu de calme et de respect. Qu’est-ce que nous avons annoncé au début du dialogue?

CLARA Que nous chercherions des solutions pacifiquement.

SERGE

Exact.

GINA

Excusez-moi.

CHRI

Qu’y a-t-il?

GINA Puis-je dire quelque chose?

CHRI Que veux-tu dire?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 39

GINA Je veux juste faire un petit commentaire.

CHRI Tu n’y connais rien à notre façon de faire les choses.

ROXANE Chri, elle est très douée avec les personnes. Elle est forte à savoir traiter les gens. Je crois qu’elle pourrait être une grande psy.

GINA Merci. Je peux parler?

SERGE Je t’en prie. (Pause.)

GINA Je crois que Dan a raison.

Désapprobation générale du commentaire.

GINA C’était une blague qui pouvait parfaitement blesser la sensibilité de quelqu’un. Dans le gériatrique où je travaille/

ROMAIN La blague ne blesse aucune sensibilité.

DAN Comment le sais-tu?

ROMAIN Parce qu’il s’agit d’une plaisanterie inoffensive. J’ai même exagéré mon interprétation vers la fin. J’ai ajouté un dramatisme excessif. Pas vrai?

SERGE Moi j’ai trouvé des erreurs dans la narration, mais tu jouais assez bien.

ROMAIN

J’exagérais.

CLARA Ben moi j’ai tout cru.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 40

DAN Que disais-tu à propos du gériatrique? S’il te plaît…

CHRI Pourquoi tu es si intéressé?

SERGE Chri, si vous permettez, c’est moi qui vais continuer à modérer, d’accord? (Pause.) Gina. Ton tour.

GINA Au gériatrique, il y a quelques mois, deux résidents se sont fâchés entre eux. La nuit ils entendaient un bruit, et chacun d’eux pensait que c’était l’autre qui le provoquait… Ils se disputaient tous les matins et tout le gériatrique était révolutionné…

SERGE Gina, s’il te plaît, tiens-en-toi à la proposition.

ROMAIN Nous sommes en train de faire une montagne de la question.

DAN Tu considères que dialoguer c’est exagérer sur la grandeur des choses?

ROMAIN Je dis juste qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat.

DAN Alors pars et tout arrangé.

ROMAIN J’ai annulé un week-end à Ibiza pour venir à votre inauguration. Je ne vais pas rester paumé au milieu de la campagne un samedi soir.

DAN Comme tu voudras, mon vieux.

SERGE Messieurs, messieurs, s’il vous plaît. Laissons que notre invitée termine d’exposer sa proposition.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 41

CHRI Nous avons compris comment ça marche, Serge. Pas besoin que tu insistes.

CLARA C’est lui le modérateur.

CHRI O.K., Clara, mais qu’il ne dépasse pas les bornes. (Pause.)

SERGE

Gina…

GINA Afin de résoudre le conflit, nous avons situé les deux résidents dans deux chambres, l’une à côté de l’autre. Chaque résident dans une chambre différente. Vous voyez le tableau, n’est-ce pas?

CLARA

Oui.

CHRI Oui. Parfaitement.

GINA Nous leur avons alors demandé de faire l’effort de se mettre dans la peau de l’autre. Et de nous expliquer ce qui leur passait par la tête. Qu’est-ce qui les mettait en colère de l’autre et comment ils pouvaient l’arranger. Les autres résidents, pendant ce temps, observaient en tant que spectateurs et aidaient les deux résidents impliqués à s’exprimer.

CLARA Ça me rappelle une technique que j’ai lue dans un livre il y a quelques jours.

SERGE Quelle technique?

CHRI Vous croyez que ça va marcher?

GINA Ça sert à mieux connaître l’autre. Pour comprendre les mécanismes de l’amour et la haine dans les relations humaines.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 42

ROXANE C’est-à-dire… Que si je me dispute avec Chri, je devrais aller dans la chambre à côté et penser comme si j’étais Chri sur les choses qui me font chier de moi-même.

CHRI Il y a beaucoup de choses de moi qui te font chier?

ROXANE C’était juste une hypothèse.

DAN Ne sois pas si susceptible, chérie.

CHRI

Dan…

GINA Plus ou moins c’est ce que tu dis. L’important c’est de ne pas rationaliser.

Clara revient d’être allée chercher dans son sac un bloc de notes duquel elle lit:

CLARA Techniques de résolution de conflits parents-enfants.

SERGE Comment ça se fait que tu lisais ça?

CLARA Les conflits entre parents et enfants.

SERGE Oui, j’ai compris. Pourquoi tu le lis?

CLARA

Par curiosité.

ROMAIN C’est bon. Je suis pour.

DAN Moi, ce que je veux, c’est qu’il parte.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 43

CLARA Dan, essayons cette idée voire si nous arrivons à une solution. Le pire qui peut arriver c’est que nous découvrions qu’est-ce qu’on pense les uns des autres. Et ça, loin d’être mauvais, ça ne peut qu’enrichir notre amitié.

GINA L’expérience au gériatrique fut tout un succès. (Pause.)

DAN

D’accord.

GINA Nous pouvons utiliser les espaces de la cuisine et la salle à manger.

SERGE Si on a un doute?

GINA Vous me demandez.

ROXANE Qu’est-ce que tu en dis de servir ce que tu avais préparé? Je crève de faim.

CHRI Ça ne va plus être bon.

ROXANE Bien sûr que si. C’est délicieux.

GINA Et une chose importante.

CLARA Laquelle? Laquelle?

GINA Ceux qui écoutons devons être attentifs, respectueux et silencieux.

CLARA On pourrait éteindre tous les portables pour ne pas être dérangés.

GINA

Excellente idée.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 44

ROXANE Moi j’attends un appel important.

CHRI

Lequel?

GINA Encore mieux, nous les mettons tous dans un sac et comme ça nous n’aurons pas la tentation d’aller jeter un coup d’œil à twitter, whatsapp ou rien d’autre…

ROMAIN Oui, bien sûr.

CLARA Nous serons plus tranquilles. Donne.

SERGE Ben moi, moins de réseau j’ai, plus ça m’énerve.

GINA C’est important de montrer aux acteurs principaux que les autres nous sommes disposés à faire un effort afin de trouver la meilleure solution.

CLARA Tu as un sac en plastique, Chri?

CHRI

Oui.

ROXANE Chri, j’attends un appel de la télé.

CHRI? De la télé? Ils ne vont pas appeler un samedi.

CLARA met tous les portables dans un sac en plastique, qu’elle donne à GINA, qui garde le sac dans une armoire de la cuisine.

DAN Je me mets où?

GINA Toi, par exemple, dans la cuisine.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 45

ROMAIN

Et moi?

CLARA Toi, dans la salle à manger.

GINA On essaye d’abord avec Dan et après avec lui.

ROMAIN Je dois attendre ici tout seul?

SERGE Je t’accompagnerai.

CLARA Non, non. Je reste.

SERGE Tu es sûre? Je le dis au cas où il devient désagréable.

ROMAIN Je serai sage.

SERGE Avant, tu as été à ça de me frapper.

CLARA C’est moi qui reste, je connais déjà la technique. Toi, vas-y et observe, si tu es curieux.

SERGE C’est bon, d’accord… J’y vais.

SERGE va vers la cuisine avec GINA, CHRI, ROXANE et DAN.

CLARA Fermez la porte… Sinon, nous allons tout entendre.

SERGE Est-ce pertinent de fermer?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 46

GINA Oui. Il vaut mieux.

SERGE ferme la porte qui sépare la cuisine de la salle à manger. CLARA vérifie qu’elle est bien fermée et puis se jette dans les bras de ROMAIN. On n’a pas l’impression que ce soit la première fois qu’ils s’embrassent.

Dans la cuisine, ils se sont tous assis autour de DAN, qui se trouve assis plus haut, sur un tabouret.

ROXANE Ça va comme ça?

DAN

Oui.

ROXANE Tu es confortable?

GINA Bon, alors maintenant tu dois jouer le rôle de Romain.

DAN (en plaisantant.) Salut, ‘chuis Romain… Ça roule?

DAN tape dans la main de SERGE. Ils rigolent.

CHRI S’il n’y a pas d’autre option que le faire, je vous en prie, faisons-le sérieusement.

GINA Oui. Il vaut mieux ne pas plaisanter.

SERGE Puis-je grignoter quelque chose?

DAN Je vais le faire sérieusement.

ROXANE Ici il y a des canapés.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 47

SERGE Je crève de faim.

CHRI Sers-leur toi-même, Roxane.

GINA pose des questions à DAN très lentement, comme si DAN était un enfant, presque en épelant les mots.

GINA

Romain?

DAN

Oui.

GINA Tu es complètement calme?

DAN

Oui.

CHRI Ça y est? Tu joues le rôle de Romain?

DAN Je suis Romain.

CHRI

Mon Dieu.

GINA C’est important de créer une ambiance favorable, de confiance et de compréhension.

CHRI C’est bon, hein?

GINA Désolée. Je voulais juste le rappeler.

Pendant ce temps, SERGE et ROXANE s’empiffrent de canapés.

SERGE Celui-ci est délicieux.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 48

ROXANE Goûte celui-là et tu verras.

GINA Romain. Parle-nous de toi.

DAN Que veux-tu que je dise?

GINA Comment te sens-tu maintenant?

DAN Voyons… Ben je me sens mal, parce que Dan s’est fâché à cause d’une blague que je lui ai fait…

CHRI À Dan et à tout le monde…

DAN Une blague qu’il nous a fait qui était une merde et c’est normal qu’il se fâche.

SERGE Ce n’est pas ce que Romain penserait. Ce n’est pas correct.

ROXANE Il a raison.

GINA Tu dois te convaincre d’être Romain. De parler et penser comme lui.

DAN D’accord… J’essaye.

ROXANE Demande, demande-lui… quel problème il a avec Dan.

CHRI

Moi?

GINA

Vas-y.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 49

CHRI

Romain?

DAN

Oui…

CHRI Quel problème as-tu avec Dan?

DAN Qu’il veut me foutre dehors de chez lui sans motif.

GINA Pourquoi crois-tu qu’il le fait?

DAN Parce qu’il est jaloux de moi.

ROXANE

Tiens.

SERGE Bah dis donc.

CHRI Tu es jaloux de Romain?

DAN Un moment, soit je joue Dan soit je joue Romain. Mais soyez clairs sur quel rôle je dois jouer.

SERGE Ne l’embrouillons pas, même moi je suis déjà perdu… Vous pouvez le répéter?

CHRI Nous ne le répèterons pas.

SERGE

Bon.

GINA Joue Romain. Tu es Romain, à nouveau.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 50

DAN Ce que j’ai dit c’est ce que je crois qu’il pense de moi. Il le dit toujours.

CHRI Ah bon? Je ne l’ai jamais entendu dire rien de semblable.

SERGE Bon, ça ne m’étonnerait pas. Romain aime qu’on lui lèche le cul. Il se la pète grave, et quand quelqu’un ne suit pas son jeu, il le critique.

ROXANE Mais qu’est-ce que tu racontes? Romain est super sympa.

CHRI Oui. Il est beaucoup plus sensible de ce que vous dîtes.

DAN

C’est clair.

ROXANE (à GINA.) Tu ne le trouves pas sympa, toi?

GINA Nous ferions mieux de terminer bientôt l’exercice.

À nouveau, ils sont tous attentifs à ce que dira DAN.

GINA

Romain…

DAN Comme je disais: J’aime que les gens me suivent, être le centre d’attention. Dan n’aime pas ça et c’est pourquoi il est jaloux de moi, parce qu’il est si gnan-gnan qu’il travaille dans un bureau et qu’il aime des musiques et des films de merde.

CHRI Romain ne pense pas comme ça.

DAN Vous le pensez tous.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 51

SERGE Chri, si tu transgresses sans cesse les normes de l’exercice, nous ne pourrons pas avancer.

CHRI Ben je ne dirai rien de plus.

SERGE Voilà, en silence beaucoup mieux.

GINA Comment crois-tu pouvoir trouver une solution au problème que tu as avec Dan?

DAN Ça peut s’arranger si je lui demande pardon.

GINA Tu veux lui demander pardon?

DAN

Non.

ROXANE Quand même, Romain, ça ne te suppose aucun effort.

DAN Si je demande pardon je perdrai mon statut.

ROXANE

Quel statut?

DAN Vous faîtes toujours ce qu’il propose. Vous ne le contredites jamais.

CHRI Ça ne va pas.

SERGE Tu es trop impatiente.

CHRI Il y a des choses qui n’ont pas été racontées.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 52

DAN

Chri.

CHRI Voyons, Dan. Pourquoi ne pas tout raconter? Il ne s’agit pas d’un si grand secret.

ROXANE

Quel secret?

CHRI Quelque chose qui lui est arrivé.

DAN

Chri!

GINA Dan, c’est important de ne pas cacher des secrets.

DAN

Si elle me réplique constamment, je ne peux pas me concentrer.

CHRI

Y a-t-il un problème, Dan?

DAN Moi je vais très bien.

CHRI Ben moi aussi.

ROXANE Eh, eh, eh… Allez, allez… (Pause.) Faites la paix.

DAN et CHRI arrêtent un moment, ils se regardent et ils voient que ROXANE a raison.

DAN Je n’ai rien contre toi.

CHRI

Dan…

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 53

DAN

Tranquille…

CHRI C’est juste que les choses se sont passées de cette façon…

DAN

Viens…

CHRI et DAN se font un baiser de réconciliation. Ils se chuchotent qu’ils s’aiment. Ils sourient.

ROXANE Bon, Chri, peut-être qu’il vaudrait mieux que tu ailles à la salle à manger, non?

SERGE Je crois, oui.

CHRI Je vais à la salle à manger. J’attendrai là-bas.

DAN

Parfait.

GINA Afin d’éviter les commentaires de chacun, dorénavant nous écrirons nos remarques. Vous avez du papier et des stylos?

DAN Dans ce tiroir il devrait y en avoir.

CHRI Appelez-moi quand vous aurez terminé.

ROXANE

O.K.

SERGE Dis à Clara que si elle veut venir, qu’elle vienne.

CHRI va vers la salle à manger. Pendant qu’ils attendaient, CLARA et ROMAIN se sont embrassés à plusieurs reprises, et ils sont même allés dans les chambres en silence.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 54

Lorsque CHRI entre, elle les trouve étrangement proches. Dans la cuisine, la lumière s’atténue et ils écrivent tous sur leurs cahiers, en silence.

CHRI Qu’est-ce que vous faites?

CLARA

Quoi?

CHRI

Quoi.

CLARA

Rien.

ROMAIN Ça va, là-bas?

CHRI

Ils avancent…

ROMAIN Qu’est-ce qu’il perd la boule, ton dab.

CHRI Romain, je t’en prie…

CLARA Il a bien un peu raison. Il n’a jamais su s’adapter aux dîners que nous organisons. Il a toujours l’air d’être très incommode, il veut toujours partir très tôt, il ne parle presque pas des thèmes qui nous intéressent. Il a une façon d’agir un peu geek. Même Serge pense à écrire un roman avec un personnage principal très semblable à lui.

CHRI

Ah bon?

CLARA Bon, je ne sais pas… Serge pourra mieux t’en parler. (Pause.)

ROMAIN Alors, maintenant je suis supposé jouer le rôle de ton petit mari?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 55

CHRI Nous ne sommes pas mariés, Romain.

ROMAIN C’est une façon de parler.

CLARA Assieds-toi sur la chaise. Nous devrions appeler quelqu’un de plus. Nous ne sommes pas assez de public.

CHRI

J’appelle Serge?

CLARA

D’accord.

CHRI Vous êtes sûrs que vous voulez qu’il vienne?

CLARA

Oui, pourquoi?

CHRI Je vous ai trouvé très près l’un de l’autre. Qu’est-ce que vous étiez en train de faire, Clara?

ROMAIN Rien. On papotait.

CHRI Vous n’en aviez pas l’air. Vous étiez très silencieux.

ROMAIN

C’est-à-dire…

CHRI

Quoi?

ROMAIN Nous étions en train de réfléchir sur ce qui s’est passé.

CLARA Arrête, c’est bon. Tu peux arrêter. Pas la peine de dissimuler. Nous sommes adultes et mûrs.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 56

CHRI

Qu’y a-t-il?

CLARA Écoute, Chri, c’est marrant que tu le demandes alors que toi précisément tu devrais le savoir.

CHRI Tu ne m’avais absolument rien raconté.

CLARA Tu es sûre? Tu ne te souviens pas que je t’avais expliqué qu’on avait des problèmes avec Serge?

CHRI

Oui.

CLARA Et je t’ai dit que j’avais quelqu’un de proche qui…

CHRI Oui, je ne sais pas… Je ne m’en rappelle pas.

CLARA Non, non… Le problème est que tu ne m’écoutes jamais. Tu es très peu attentive à mes sentiments. Je trouve très bien que tu soutiennes Roxane avec son histoire, mais moi, dernièrement, je me sens émotionnellement très abandonnée.

CHRI Ne me reproche pas que je veille sur Roxane.

CLARA Je te dis bien que ça va, que Roxane doit être vraiment mal après le foutu programme en question. Mais ça ne t’empêche pas d’être un peu pour tes autres amies, tu ne trouves pas? En plus, elle aussi elle sait depuis longtemps que je vois Romain et elle m’amène cette salope voire si elle peut le choper.

ROMAIN Vous prétendez que je sorte avec Gina?

CHRI C’est seulement une idée de Roxane.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 57

ROMAIN Je lui plais, moi?

CLARA

À qui?

ROMAIN

À la Ginette, va.

CHRI Demande à Roxane. C’est son affaire.

CLARA Oui, bien sûr. Seulement la sienne… C’est pour ça que tu lui as donné un verre plein de rhum pour qu’elle perde la honte. Ne le nie pas maintenant.

CHRI Clara, très bien, je suis désolée si ça fait quelques jours que je suis un peu détachée

Dans la cuisine, SERGE rend son bloc à GINA. On dirait qu’il veut aller à la salle à manger.

CLARA Quelques jours? Ça fait des mois, Chri. Depuis que tu as commencé avec Dan que tu te laisses aller. Avant tu aimais aller à la mode, t’habiller de façon élégante. Je copiais même quelques-unes des robes que tu portais. Regarde-toi maintenant. Regarde comment tu t’habilles. Tu ne viens jamais boire un coup, au cinéma, faire des courses. Tu ne sors pas les vendredis. Uniquement quelques dîners et s’ils tombent en samedi. Tu es venue vivre dans cette maison perdue au milieu d’un champ de vaches, avec des grilles sur les fenêtres, qui a plus l’air d’une cage que d’une maison…

CHRI C’est pour éviter des cambriolages…

CLARA Je ne parle pas de ça, Chri… Je ne sais pas. Je ne sais pas ce qui t’arrive, mais tu as changé.

CHRI Tu es sûre?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 58

CLARA Toi, cette chemise, tu ne l’aurais jamais achetée. Jamais.

ROMAIN Moi je l’ai déjà dit le premier jour: ce tipe n’est pas assez pour toi. Il n’est pas à ton niveau.

La porte s’ouvre et entre SERGE, qui vient de la cuisine.

SERGE (À ROMAIN.) Bon, là-dedans nous avons terminé. Nous y allons avec toi, maintenant?

ROMAIN

Quoi donc?

SERGE

Niquer, parbleu.

CLARA

Hein?

SERGE Non… Je rigole. Je veux dire si on commence avec toi la technique de résolution de conflits.

ROMAIN Et qu’est-ce qu’il a dit, l’autre là-bas?

SERGE Eh bien, honnêtement, il t’a traité de connard et pire.

ROMAIN Je vais à la cuisine.

CHRI

Romain!

ROMAIN Il me cherche et il va me trouver.

SERGE N’y va pas. Je déconnais. Il se porte assez bien, O.K.?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 59

ROMAIN Alors toi, ne me charrie pas.

SERGE

Assieds-toi.

CLARA Sur la chaise.

CHRI

Serge…

CLARA et SERGE asseyent ROMAIN.

SERGE

Oui.

CHRI Tu aimes bien Dan?

SERGE Hein? Comment?

CLARA Je lui ai expliqué à propos du livre que tu écris.

SERGE Putain, bravo pour toi, chérie.

CHRI Ton roman, il traite de quoi?

SERGE Le destin est généreux avec le personnage. Ne t’inquiète pas, Chri, la trame finit avec une fin attendrissante et même émouvante.

CHRI Vous vous foutez de lui sur son dos?

SERGE

Non…

CHRI Vous vous moquez ou pas?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 60

CLARA

Calme-toi.

CHRI Je suis très calme. Ne me touche pas. Je veux juste entendre une réponse.

SERGE Très bien, Chri, tu l’auras voulu… Nous jouons les sympathiques avec lui pour ne pas t’ennuyer, mais, honnêtement, tu aurais pu te trouver un copain plus en accord avec notre classe et notre style.

CLARA Il n’y a pas de feeling, Chri.

CHRI Vous ne me l’aviez jamais dit de cette façon.

ROMAIN On ne croyait pas que vous alliez durer autant.

La porte s’ouvre et entre GINA dans la salle à manger, en laissant ROXANE et DAN seuls dans la cuisine. Dans la salle à manger, tout le monde se tait soudainement.

GINA Je crois que dans la cuisine c’est bien parti. Vous êtes prêts?

ROMAIN Moi je suis assis et prêt.

GINA

Confortable?

ROMAIN Très confortable.

GINA Lorsque nous aurons terminé avec toi, nous passerons à la phase d’échange d’impressions…

ROMAIN Très bien. Toi et moi échanger tout ce que tu veux.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 61

GINA (À CHRI.) Tu veux rester?

CHRI

Oui.

GINA Tu es sûre?

CHRI

Oui. Pourquoi?

GINA Maintenant il va jouer le rôle de Dan.

CHRI

Je sais.

GINA Je le dis au cas où il dit quelque chose que tu ne veuilles pas entendre.

CLARA En fait, nous sommes déjà plus que suffisants pour jouer le public.

CHRI Oui. Je veux rester. Je crois que je ne vais pas beaucoup me surprendre.

GINA D’accord. Comme tu veux. Aucun problème.

SERGE Chri, ne t’inquiète pas.

CHRI Serge, ne me fais pas parler.

GINA Maintenant tu dois interpréter Dan. Tu dois parler comme Dan le ferait, d’accord?

ROMAIN

Oui, oui…

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 62

GINA reprend la façon de poser des questions très lentement, comme si elle parlait à un enfant qui ne comprend pas les mots.

GINA

Bonjour Dan…

ROMAIN

Bonjour.

GINA Comment te sens-tu maintenant, Dan?

ROMAIN Attends une seconde. Il est nécessaire que tu me parles comme ça?

CLARA C’est un peu bizarre, c’est vrai.

GINA Ça fait partie de la méthodologie.

CLARA Je n’ai pas lu que ce soit nécessaire.

GINA

Ah, non?

CLARA Dans mon livre, non.

GINA Bon. C’est comme ça qu’on le fait, nous.

CLARA Avec les papis?

GINA

Oui.

CLARA Bon, ben vas-y, continue. (Pause.)

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 63

GINA Allez, dans la cuisine, Dan a travaillé avec beaucoup de rigueur et très concentré. (À Serge.) N’est-ce pas?

SERGE Bon, je suppose.

GINA Oui. Il l’a très bien fait.

SERGE Ah, oui, oui… Il était énormément concentré.

GINA Si on s’en sort aussi bien, nous pourrons bientôt dîner tranquillement.

ROMAIN Ben dis-moi comment je dois le faire, car je n’en ai aucune idée.

GINA Laisse ton esprit en blanc. Respire profondément. Concentre ton regard sur un point fixe dans l’espace. Et ensuite, permets que la personnalité de Dan entre dans ton esprit.

SERGE

C’est complexe.

CLARA Regarde, regarde…

ROMAIN se détend, ferme les yeux et respire profondément.

GINA

Dan?

ROMAIN

Oui?

GINA Tu es prêt?

ROMAIN

Oui.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 64

GINA Raconte-nous pourquoi tu as réagi de cette façon avec Romain. (Pause.)

ROMAIN Romain m’a fait une plaisanterie de très mauvais goût.

GINA Très bien. Quoi de plus?

ROMAIN Il a fait que je me fâche.

CHRI Sais-tu clairement pourquoi tu t’es fâché?

SERGE Chri, Chri, Chri… Il vaudrait mieux que tu n’interviennes pas car avant, dans la cuisine, tu as beaucoup ralenti l’évolution de l’exercice. (À GINA.) N’est-ce pas?

ROMAIN continue très concentré.

GINA Un peu. (À Romain.) Continue, Dan. Tu disais que tu t’es fâché.

ROMAIN Romain a voulu être drôle.

GINA Très bien. Quoi de plus?

ROMAIN Et il a dépassé les bornes.

SERGE Mais personne ne l’a si mal pris que toi.

GINA

Silence.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 65

CLARA Il est en train d’apporter.

GINA

Dan?

ROMAIN

Oui.

GINA Très bien. Avais-tu des raisons pour te fâcher autant?

ROMAIN

Bien sûr.

GINA Très bien. Pourquoi?

ROMAIN Parce que Romain a fait la plaisanterie exprès.

CHRI Tu l’as fait exprès?

ROMAIN Ça c’est ce que Dan penserait. Moi je suis Romain.

CHRI Tu l’as fait exprès oui ou non?

ROMAIN Arrête de faire semblant. Tu le sais bien.

CHRI Je pensais que tu l’avais fait inconsciemment!

ROMAIN Oh la oh la… Je ne pouvais pas imaginer que monsieur était si sensible.

CLARA C’est quoi ce bordel?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 66

SERGE Moi je m’y suis encore perdu.

GINA Très bien, Dan. Quoi de plus?

ROMAIN Je ne joue plus Dan, cocotte.

CHRI Tu es un vrai bâtard, Romain.

ROMAIN Ecoute, Chri, en tout cas c’est ta faute. T’aurais pu ne pas me le raconter, puisqu’il t’avait demandé de ne pas le faire.

CHRI Tu es mon ami!

SERGE Qu’est-ce que tu lui as raconté?

CLARA Qu’est-ce qu’elle t’a raconté?

CHRI

Rien.

CLARA

Non, raconte.

ROMAIN Il y a environ un an, juste avant qu’il connaisse Chri, Dan a eu un accident. Ce n’était pas sa faute, mais il a renversé une femme. Il l’a ramassée et l’a amenée à l’hôpital, mais avant d’arriver, la femme est morte.

SERGE

Tu parles!

CLARA C’est vrai, ça?

GINA

Oh putain.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 67

CHRI Oui. C’est vrai.

SERGE (À Romain.) Quel fils de pute.

ROMAIN Mais vous n’avez pas de sens de l’humour ou quoi? Ça fait un an de l’accident!

CLARA Tu ne me l’avais jamais raconté.

CHRI Je n’en ai pas eu l’occasion. Je lui ai raconté à lui parce qu’il m’a rencontré un jour que j’étais triste. J’avais des doutes sur ma relation avec Dan et j’avais besoin d’en parler.

ROMAIN Et quelle connerie j’ai fait. Si je ne t’avais pas consolé, tu l’aurais sûrement quitté et maintenant nous n’en serions pas là.

CLARA Trop bien, Chri.

SERGE Romain, toi, tu es un gros salaud.

CLARA Ne te plains pas autant.

SERGE J’ai bien de quoi me plaindre.

CLARA Tu profites aussi quand on chine Dan pour après t’en servir dans ton putain de roman.

SERGE

Clara…

CLARA Alors fiche un peu la paix à Romain.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 68

SERGE Je lui ficherai la paix quand je voudrai. Parce que ce qu’il vient de faire enfreint toutes les normes de coexistence sociale.

GINA Voyons, voyons. Calmons-nous un peu. Je crois que nous sommes en train d’appliquer la technique de résolution de conflits de façon inappropriée.

CHRI Ben moi je m’en fous de ta technique à la con.

GINA Calmez-vous, s’il vous plaît.

SERGE Elle n’est pas très efficace, en tout cas.

ROMAIN Si tu ne m’avais pas obligé à confesser, rien de tout ça ne serait arrivé.

GINA Mais qu’est-ce que tu racontes?

ROMAIN Je raconte que peut-être je te plais, mais tu es un peu zarbi et une touche-à-tout.

GINA

Comment?

CLARA Ça se voyait bien que tu ne le faisais pas sérieusement, avec tes petites voix…

SERGE Putain de technique!

CHRI Romain, tu es un sale bâtard!

ROMAIN Un jour tu m’en remercieras.

Ils commencent à crier tous à la fois.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 69

GINA Taisez-vous! (Pause.) Vous êtes tous complètement tarés. Je crois que la seule personne raisonnable dans cette maison est Dan. Désolée mais je ne comprends pas votre comportement et je le trouve très peu mûr.

ROMAIN Ne nous parles pas comme ça, hein?

CHRI

Toi, tais-toi.

GINA Je vais chercher Roxane et je fiche le camp d’ici.

SERGE Ça sera le mieux.

ROXANE et DAN, qui étaient en train d’écouter derrière la porte depuis quelques secondes, entrent dans la salle à manger.

ROXANE Qu’est-ce qu’il y a? C’était quoi, ce vacarme?

DAN (En souriant.) Vous allez bien?

GINA Écoute, Roxane, moi je m’en vais.

ROXANE

Qu’y a-t-il?

DAN Nous n’allons pas développer la deuxième phase? (Silence.)

GINA Romain a fait la blague exprès parce qu’il savait que tu avais eu l’accident il y a un an.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 70

DAN

Comment?

ROXANE De quoi tu parles?

DAN Comment le savait-il?

CHRI

Dan, attends.

DAN Tu te fous de ma gueule?

CHRI

Pardon.

DAN Putain. En plus tu le défendais.

CHRI Je te jure que je pensais qu’il ne l’avait pas fait exprès.

DAN Je t’avais demandé… Je t’avais supplié de ne le raconter à personne.

CHRI

J’ai juste/

DAN Pour moi ça a été traumatique. Je ne suis encore pas bien. J’ai encore des cauchemars sur l’accident, Chri. Tu le sais bien!

CHRI Dan, pardonne-moi.

DAN Tu m’as vu, avec tes yeux, me lever plus d’une nuit.

CHRI Je te jure que je ne voulais pas te blesser.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 71

DAN Tu ne voulais pas me blesser?

CHRI

Non.

DAN Eh ben ce n’est pas comme ça que tu allais me faire du bien, Chri. Ce n’est pas comme ça qu’on traite la personne qu’on aime.

CHRI est désespérée et au bord des larmes.

GINA Roxane, je m’en vais. Je n’en peux plus.

ROXANE Bon, d’accord, je t’accompagne.

GINA

Les vestes.

ROXANE et GINA vont chercher leurs vestes qui sont dans les chambres.

ROMAIN Moi aussi je crois que je vais me casser. Peut-être j’ai de la chance et je peux rattraper Castro et Marcel, qui voulaient aller à un concert ce soir.

DAN

Tu rêves.

ROMAIN Dan, c’est ce que tu voulais, que je quitte ta maison, non? Ben je pars et c’est fini. Vous pouvez dîner vous autres. Regarde, moi j’enfile ma veste et je sors par la porte.

DAN Toi, tu ne vas nulle part.

SERGE Dan, il vaut mieux qu’il parte, il est allé trop loin.

DAN

Non.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 72

ROMAIN Nous en parlons à un autre moment et c’est sûr qu’on trouve une solution.

DAN sort des clés de sa poche et se dirige vers la porte principale.

CLARA

Que fais-tu?

DAN ferme la porte à clé.

DAN Personne ne sortira de cette maison avant que je le dise.

CHRI Dan, qu’est-ce que tu fais?

DAN Je ne dois te donner aucune explication.

CHRI Donne-moi les clés.

DAN

Non.

CHRI Je ne veux pas rester enfermée. Je ne peux pas le supporter. Donne-moi mes clés.

DAN Les tiennes je les garde moi aussi.

DAN prend le porte-clés qui pend à côté de la porte principale.

ROMAIN Ouvre la porte.

CLARA Tu y vas trop fort, Dan.

SERGE Allez, laisse-nous sortir.

DAN ne répond pas et s’en va vers la cuisine. GINA et ROXANE sont revenues des chambres.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 73

DAN Quand les personnes qui doivent s’excuser auprès de moi veuillent le faire, elles pourront me trouver dans la cuisine.

GINA DAN, comme ça la situation ne peut qu’empirer.

DAN Ne sois pas si sûre, Gina… Moi aussi je connais quelques techniques.

CHRI Dan, s’il te plaît.

DAN ferme d’un coup la porte qui communique la cuisine et la salle à manger. DAN, déjà dans la cuisine, et sans que personne le voie, se montre visiblement affecté, au bord des larmes.

SERGE J’irai y parler.

CLARA

Attends.

SERGE

Quoi?

CLARA Ne va pas tout foirer encore plus, maintenant.

SERGE Je connais quelque peu l’âme humaine.

CLARA Pourquoi me dis-tu ça?

SERGE Je suis écrivain, Clara. Je peux faire preuve d’empathie.

SERGE frappe à la porte.

SERGE

Dan?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 74

(Il frappe à la porte trois fois.) Dan?

ROMAIN Je ne vais pas rester toute la nuit enfermé ici.

CLARA On peut ouvrir les fenêtres? Nous pourrions sauter.

CHRI Les grilles sont soudées.

ROMAIN prend un couteau de la table et essaye de forcer la serrure de la porte principale.

SERGE Dan? (Il frappe à la porte trois fois.) Dan?

DAN ne répond pas.

SERGE Il ne répond pas. (Pause.) J’ouvre?

GINA Attends, n’ouvre pas. Il est émotionnellement très altéré. En ce moment il pourrait être capable de n’importe quoi.

CLARA Arrête de parler de lui comme si tu le connaissais.

GINA J’essaye uniquement d’aider.

CHRI Alors va plutôt te faire foutre. Tout ce que tu as essayé n’a servi à rien. Au contraire, ça n’a fait qu’empirer la situation. Que veux-tu, maintenant? Tu veux devenir sa copine?

ROXANE Chri, calme-toi. Ne lui parle pas comme ça.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 75

CHRI Cette fille n’amène que des problèmes.

CLARA Elle a raison.

SERGE Moi, le genre psychothérapeute naturopathe m’a semblé louche depuis le début.

ROXANE

Laissez-la.

GINA Avant ils n’arrêtaient pas de me critiquer.

ROMAIN Je ne sais pas où tu vas les chercher, tes copines, Roxane.

CLARA Elle était plus en faveur de Dan que de personne d’autre, et comme ça ce n’est pas possible de diriger une thérapie avec équanimité.

GINA C’est vous qui êtes tout le temps contre Dan. Moi je n’ai besoin de défendre personne de cette maison.

ROXANE C’est vrai que normalement nous y allons un peu fort avec lui.

SERGE Mais en privé. Il ne nous entend jamais.

CHRI Eh ben même pas en privé.

SERGE Nous ne faisons que pratiquer notre liberté d’expression.

CHRI Dan est un bon type, charmant, très affectueux. Je n’avais jamais rencontré personne qui s’inquiète autant pour moi. Et je suis amoureuse de lui!

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 76

CLARA Chri, calme-toi. Tu ne gagnes rien en t’énervant.

ROMAIN Roxane, juste une chose…

ROXANE

Quoi?

ROMAIN Ne va pas faire de lui la victime… C’est sûr que lui aussi il parle mal de nous. Ça se voit qu’on ne lui plaît pas.

ROXANE Ben non. J’ai discuté avec lui. Il ne parle pas mal de nous.

ROMAIN Bien sûr, qu’est-ce qu’il allait te dire, sinon.

ROXANE Il m’a demandé comment j’étais après ce qui s’est passé au programme.

CLARA

Sans blague.

ROXANE Et vous ne m’avez toujours rien dit de ce thème.

CHRI

Moi si.

ROXANE Toi, oui. Mais lorsque je te dis que je vais bien, tu changes de sujet. Ça se voit que tu n’es pas commode.

CHRI Je ne savais pas comment te remonter le moral.

ROXANE

Tu vois.

CHRI

Quoi?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 77

ROXANE Dan aussi est très inquiet. Il croit qu’il y a beaucoup de choses de lui que tu n’aimes pas. Tout à l’heure il me demandait comment est-ce qu’il doit agir, comment il doit se présenter aux gens pour que sa façon d’être ne te déplaise pas. Moi je lui ai confessé que je me suis moqué de lui quelque fois. Il m’a dit qu’il a des complexes. Qu’il voit qu’il a un style plus classique que nous. Qu’il a envie de se marier et de former une famille et ça y est… Qu’il n’a pas d’autres rêves… Et il ne sait pas si tu veux ou pas.

CHRI Mais toi qu’est-ce que tu lui as dit?

ROXANE Rien. Je ne lui ai rien raconté, moi. Aujourd’hui Dan était en train de faire un grand effort pour s’adapter à nous. Il le fait pour toi. Il le fait pour Chri. Aujourd’hui il mourait d’envie que le dîner se passe bien parce que tu as envie qu’on soit amis. Il a envie de nous aimer. (Pause.) Ça m’a fait mal au cœur qu’il me dise cela. Je n’imaginais pas que nous puissions être de cette façon-là. Je pensais qu’on était plus civilisés, plus cultivés. (Pause.) J’ai honte de comment nous nous sommes conduits avec lui. Et Romain, j’ai terriblement honte de ce que tu lui as fait aujourd’hui à Dan.

Silence.

CHRI Moi je l’aime.

ROXANE

Je sais.

CHRI Tu lui as dit?

ROXANE Il le sait déjà, Chri. (Pause.) Mais il est quelqu’un de sensible. C’est normal que la plaisanterie de Romain l’ait autant affecté. (Pause.) Je vais parler un moment avec lui pour essayer de l’appaiser, d’accord?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 78

CHRI

Oui.

GINA Je viens avec toi. Je crois que je peux aider.

ROXANE

O.K.

GINA et ROXANE se dirigent vers la porte de la cuisine.

ROMAIN

Roxane.

GINA et ROXANE s’arrêtent.

ROXANE

Oui?

ROMAIN Je vais te dire un petit truc que tu as oublié.

CLARA Romain, fais gaffe à ce que tu dis.

ROXANE

Quoi?

ROMAIN Puisque nous sommes en train de tous nous confier…

SERGE

Aïe…

CLARA

Romain.

ROMAIN Laissez-moi parler.

ROXANE

Dis-moi.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 79

ROMAIN Roxane, d’abord je reconnais que tu as raison. Nous n’avons fait aucun commentaire et nous ne t’avons rien demandé après ton apparition au programme.

SERGE Romain, laisse tomber.

ROMAIN Mais, sais-tu pourquoi?

ROXANE Non. Dis-moi pourquoi.

ROMAIN Parce que tu as été pathétique, lamentable et ridicule. Tu chantais faux, la chanson était une connerie et ta façon de danser faisait pitié à voir. Je t’assure que ce que tu as fait dans ce programme de télévision nous a fait une honte inimaginable. Et, quoique maintenant tu puisses dire le contraire, je doute fort qu’un jour tu aies autant honte de nos actes comme celle que nous avons eu après ton infecte performance musicale. (Pause.)

ROXANE Fils de pute.

ROXANE et GINA entrent dans la cuisine. DAN est surpris mais les reçoit. Le projecteur continue à illuminer la salle à manger.

CLARA Là, tu as dépassé les bornes. De loin.

ROMAIN Clara, détrompe-toi. Les amis pour de vrai c’est nous quatre, ceux qui sommes ici maintenant. Serge, Chri, Clara et Romain. Les quatre mousquetaires. Et c’est à nous de faire bloc pour ne pas nous dissoudre.

CHRI Romain, demande pardon à Dan, s’il te plaît. Si tu lui demandes poliment il va sûrement redevenir raisonnable et nous ouvrir la porte.

ROMAIN Non, Chri, je ferai quelque chose de mieux.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 80

ROMAIN traîne le canapé qu’il y a dans la salle à manger et bloque la porte qui les sépare de la cuisine. De la cuisine, à présent, personne ne peut sortir.

GINA Qu’est-ce que vous faites?

SERGE Et c’est quoi ton but avec tout ça?

ROMAIN Tu ne la vois pas?

ROXANE Qu’est-ce que vous faites, là?

ROMAIN À présent c’est à nous de décider si vous sortez ou pas. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Ceux qui se trouvent dans la cuisine essayent d’ouvrir la porte, mais le canapé la bloque. Ils ne peuvent pas.

CLARA Ne serait-ce pas mieux d’entrer dans la cuisine et lui piquer les clés?

ROMAIN Mais non, Clara, non… Maintenant ce sont eux qui vont sentir la pression d’être enfermés et dans un espace plus petit. Ils vont devoir céder bientôt.

ROXANE Romain, ouvre la porte.

ROMAIN

Tu vois.

ROXANE Romain, je t’en prie!

ROMAIN Passez les clés de la maison par-dessous la porte et alors on vous laissera sortir.

ROXANE Par-dessous, ça ne passe pas.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 81

ROMAIN Si, ça passe.

ROXANE La clé ne passe pas.

ROMAIN se baisse pour observer la hauteur de la fente qu’il y a sous la porte.

ROMAIN Je pourrais y faire passer un doigt entier.

ROXANE Je crois pas.

DAN prend un grand couteau sur le plan de travail.

DAN Vas-y, mets le doigt.

ROMAIN Oui, tout de suite.

ROMAIN essaye mais le canapé, qui se trouve entre lui et la porte, l’en empêche.

DAN Allez, mets le doigt.

ROMAIN

J’essaye.

DAN Si tu nous démontres que tu passes un doigt, on te donne la clé.

ROMAIN

Sérieux?

DAN

Sérieux.

ROMAIN continue à essayer. Il ne peut pas.

ROMAIN Je n’y arrive pas! Passez la clé.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 82

DAN

Non!

CLARA Entrons, Romain. Écarte le canapé.

CLARA essaye d’écarter elle seule le canapé. Elle ne peut pas, elle glisse et elle tombe. SERGE la soulève après la chute.

SERGE Non, Clara, non. Nous n’allons pas entrer à base de coups. Nous ne sommes pas un groupe de sauvages. Si tu me laisses passer, Romain, moi je parle avec Dan, je le calme et je le convaincs pour qu’il me donne les clés.

DAN J’te jure que je me laisse tuer avant de vous donner les putains de clés!

SERGE Bon, il se peut que je ne puisse le calmer.

CHRI

Romain.

ROMAIN Chri, profite de l’occasion. Maintenant tu peux voir son vrai visage.

CHRI

Pousse-toi.

ROMAIN

Chri.

CHRI

Laisse-moi.

CHRI approche la porte.

CHRI DAN, s’il te plaît. Laisse-moi sortir de la maison.

DAN

Non!

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 83

CHRI Tu sais que je ne peux pas rester enfermée. Je me sens très mal.

DAN Tu ne peux pas rester enfermée?

CHRI

Non!

DAN Ben pas de chance, Chri. Nous avons tous nos traumas et nos phobies. Tu sais que nous devons les surmonter.

CHRI Dan!! Je t’en prie.

DAN

Écoute, Chri/

ROXANE attrape DAN avant qu’il termine la phrase et l’emmène à l’autre bout de la cuisine.

ROXANE C’est bon, allez… Tu diras des choses que tu ne veux pas dire. Tout à l’heure tu regretteras.

CLARA Bon, Chri, tranquille. Ça ne peut pas durer longtemps. Il va bientôt se fatiguer.

CHRI Je n’en peux pas avec les endroits fermés. Je perds la tête.

CLARA T’inquiète, je suis avec toi. Tout ira bien.

CHRI Une fois dans un ascenseur j’ai passé un très mal moment. Je perds la tête, vraiment.

CLARA Ça ne va rien durer. Regarde, s’ils veulent aller aux toilettes ils vont devoir sortir. (Aux autres de la salle à manger.) Nous avons les toilettes, la porte principale et le téléphone… Bientôt ils auront besoin de sortir.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 84

SERGE, averti par ce qu’a dit CLARA, décroche le téléphone qui se trouve à côté de l’entrée.

CHRI Non. Il n’y a pas de ligne.

CLARA

Pourquoi?

CHRI Ils viennent l’installer lundi prochain.

GINA colle l’oreille à la porte voire si elle peut entendre quelque chose de la salle à manger.

SERGE Zut, les portables.

CLARA Ils sont dans la cuisine.

GINA Ils parlent des portables. Ils veulent appeler.

ROXANE Où les a-t-on mis?

DAN sort le sac plein de portables d’un tiroir.

DAN

Ici.

ROXANE Nous avons les portables!

ROMAIN Mais quelle salope! (En criant vers la porte.) Ben, pourquoi n’appelles-tu pas quelqu’un et tu lui chantes ta putain de chanson?

CLARA Bon, ne vous inquiétez pas, car nous avons encore les toilettes. C’est important d’avoir la salle de bain au cas où cette situation se prolonge.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 85

SERGE Mais eux, ils ont de quoi manger.

CLARA Tu as faim?

SERGE J’ai déjà mangé avant, dans la cuisine.

CLARA Ben nous autres n’avons rien mangé.

SERGE …Mais le fait de penser que je n’ai plus de nourriture à ma portée… Ça m’ouvre l’appétit.

ROXANE a commencé à écouter elle aussi derrière la porte.

ROXANE Nous vous avons entendu!

SERGE Qu’est-ce que vous avez entendu?

ROXANE Que nous avons la nourriture.

CLARA Chaque fois elle m’énerve plus. Je ne sais pas comment nous avons pu être amies. Je lui tordrais le cou si je pouvais, je vous assure.

ROMAIN Je te dis pas.

CLARA C’est quoi ça?

ROMAIN Un pot d’olives.

SERGE

Ouvre donc.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 86

ROMAIN ouvre le pot qui était resté sur la table. Ils mangent tous quelques olives, sauf CHRI.

Avec la bouche ouverte, SERGE s’approche de la porte.

SERGE Et quoi? Nous avons la salle de bain et vous pas! Ha!

GINA

Les toilettes.

ROXANE

Putain.

DAN Ne vous inquiétez pas.

ROXANE

Quoi?

DAN Je sais. (À la porte.) Je vais vous fermer la clé de l’eau!

SERGE La clé est dans la cuisine?

CHRI

Sous l’évier.

SERGE Je vais aux toilettes, putain.

CLARA Vite, Serge. Vite.

SERGE

Oui, oui…

SERGE court vers les toilettes. DAN ferme la clé de l’eau.

ROXANE Qu’est-ce que tu fais?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 87

DAN Je leur ferme la clé. Voyons qu’est-ce qu’ils peuvent faire s’ils n’ont pas d’eau…

GINA Nous non plus n’en aurons pas. Ni pour boire.

DAN Avec celle du frigo nous pouvons tenir un bon moment.

GINA regarde dans le frigo.

CLARA Qu’avons-nous à boire?

CHRI Seulement ces bouteilles de vodka.

ROMAIN Nous sortirons avant.

ROXANE

(à GINA.)

Qu’avons-nous?

GINA De l’eau, des Cocas, Orangina… Champagne, un schnaps… Et ça je ne sais pas ce que c’est.

ROXANE Passe-moi le Schnaps.

GINA

Roxane.

ROXANE Tu me passes le Schnaps, oui?

GINA Ne bois pas trop.

ROXANE J’ai beaucoup de tension. C’est pour me décontracter.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 88

SERGE revient de la salle de bain.

SERGE Ils nous ont laissé sans eau.

CLARA Mais, as-tu pu tirer la chasse d’eau?

SERGE Oui. C’était la dernière citerne. Il n’y avait plus d’eau. Le prochain va laisser son boisseau flotter. (Pause.)

ROMAIN Les autres ne vont pas mieux. Ils n’ont nulle part où pisser. (À la porte.) Je ne sais pas où vous allez pisser, vous!

DAN

N’importe où!

ROXANE Moi, dans l’évier, je pisse pas.

GINA Nous avons la poubelle.

ROXANE

Quand même…

GINA Dans un cas de besoin extrême.

CLARA s’approche de la porte pour parler avec la cuisine.

CLARA

Roxane.

ROXANE

Oui?

CLARA Viens vers la porte.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 89

ROXANE

J’y suis.

CLARA

C’est Clara.

ROXANE Je t’entends. Je sais qui tu es.

CLARA Comment vas-tu?

ROXANE Bien. Comment va Chri?

CLARA regarde CHRI, qui est crevée et commence à avoir du mal à respirer.

CLARA Assez bien. Elle est forte, elle. (Pause.) Roxane. Je voulais m’excuser. Je regrette énormément ne pas t’avoir demandé si tu allais bien après ton numéro.

ROXANE Maintenant c’est clair pourquoi.

CLARA Non, non. Ce fut une négligence. Moi j’aime beaucoup la chanson. Je la trouve très rythmique. Elle a une bonne mélodie, et qui accroche. Je l’ai souvent dans la tête.

ROXANE Ben je ne t’ai jamais entendu la chanter.

CLARA Au contraire, je la chante très souvent.

ROXANE

Fais voir.

CLARA

Quoi?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 90

ROXANE

Fais voir…

CLARA Tu veux que je la chante?

ROXANE

Vas-y.

CLARA (À Serge.) Comment ça faisait?

SERGE (Chantant à voix basse.)

« Libre dans la prairie, je t’ai rencontré… à ton regard… »

CLARA Ah, oui… C’est vrai. (Chantant un peu faux.)

« À ton regard je me suis accroché… Le soleil t’illumine, tes dents brillent,

accroche-toi à ma crinière… Je me sens pouliche. » (Pause avant le refrain.)

« Du pas au trot, du trot au galop… Mets-moi les brides… Je suis ta pouliche… Je cours encore/ en liberté… »

ROXANE Je suis ta jument. Ta jument.

CLARA Ah, oui. Excuse-moi.

ROMAIN Quelle merde de chanson.

ROXANE Bon. C’est pas mal. Tu as sauté une strophe mais tu la chantes assez bien. Mais tu devrais pratiquer un peu plus…

CLARA Je le ferai.

ROXANE Et tu le feras presque comme moi.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 91

SERGE (À voix basse.) Alors nous sommes bien partis…

CLARA

Roxane.

ROXANE

Quoi?

CLARA

Roxane.

ROXANE

Que veux-tu?

CLARA Tu dois convaincre Dan pour qu’il te donne les clés.

ROXANE Je t’entends pas.

CLARA

Dan.

ROXANE

Quoi ?

CLARA Qu’il te donne les clés.

DAN Je ne les donnerai à personne. Arrêtez de concocter des plans stupides.

CLARA Fait chier. Moi, plus que ça, je ne peux pas faire.

ROMAIN Écoutez-moi. Si on laisse passer les heures, ils vont s’affaiblir. Ils sont plus faibles que nous physique et mentalement. Ils ne résisteront pas.

CLARA

Tu crois?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 92

CHRI ne fait pas attention à ce que dit ROMAIN et se dirige, à nouveau, vers la porte.

CHRI

Dan!

DAN

Quoi?

CHRI Tu peux t’approcher?

DAN

Pourquoi?

CHRI Je t’en prie.

DAN approche la porte. CHRI aussi.

CHRI

Dan?

DAN Je suis derrière la porte.

CHRI Pardonne-moi. (Pause.) Je n’aurais pas lui raconter. Tu as raison. Mais alors j’étais très inquiète pour toi. Tu n’arrêtais pas d’en parler et je sentais que je n’avais pas les outils nécessaires pour t’aider. J’avais besoin de l’expliquer à quelqu’un, à un ami. Il m’a écouté.

Silence. DAN tient comme il peut. Il joue le fort.

CHRI Dan, pardonne-moi.

DAN

D’accord.

CHRI Tu me pardonnes?

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 93

DAN Cette affaire n’a plus d’importance pour moi, à présent.

CHRI Alors donne-moi les clés. Finissons-en avec cette folie.

DAN Très bien. Je te donnerai les clés.

CHRI

Oui?

DAN Avec une condition.

CHRI Dis-moi. Quelle condition? (Pause.)

DAN Tu dois choisir.

CHRI Qu’est-ce que je dois choisir?

DAN Tu dois choisir avec qui tu veux rester.

CHRI

Dan

DAN Soit eux soit moi, Chri. À toi de choisir.

CHRI Ne me demande pas ça.

DAN Si tu me choisis, tu ne les reverras plus jamais. Si tu les choisis, je disparaîtrai et te foutrai la paix.

SERGE Voilà un ultimatum.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 94

ROMAIN Chri, c’est clair: choisis-nous.

CLARA Taisez-vous, c’est à elle de choisir.

Silence.

DAN Tu choisis qui, Chri?

ROXANE Dan, Chri est aussi mon amie.

DAN

Désolé.

ROXANE

Gina…

GINA Après comment nous nous sommes conduits, c’est normal qu’on arrive à ce point-là.

DAN Qu’est-ce que tu me dis, Chri?

CHRI Ne m’oblige pas, Dan. Moi je t’aime.

DAN

Vraiment?

CHRI

Oui.

DAN Tu peux le démontrer?

CHRI Ne m’oblige pas à choisir, je t’en prie.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 95

DAN Dans la vie, parfois, nous devons choisir entre une option et une autre. En rejeter une pour garder celle que nous voulons réellement.

CHRI Ce n’est pas si facile.

DAN Tu dois juste suivre ce que dicte ton cœur.

CHRI Je ne peux pas.

DAN Nous pouvons tous choisir. Toi aussi tu peux. Regarde Roxane et Gina. Maintenant elles sont de mon côté. Quand nous nous sommes divisés, elles ont choisi. Elles ont pris le risque, malgré ne pas être mes amies. Je suis sûr que toi aussi tu peux.

(Pause.)

 

Chri!

(Pause.)

 

Chri!

(Pause.)

Quand tu auras choisi, tu me le dis!

CHRI Salope. Salope de putain de merde. Elle va encore le faire.

CLARA

Qu’y a-t-il?

CHRI La sacrée Gina de merde…

SERGE Moi non plus je ne l’ai pas trop aimée.

CHRI On se connaissait déjà.

CLARA Ah bon? Et ben vous avez très bien joué la comédie.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 96

CHRI C’est elle qui m’a piqué Jean.

ROMAIN

Quel Jean?

CHRI

Jean.

CLARA

Ton Jean?

CHRI Oui. Mon Jean.

ROMAIN

Tu rigoles!

SERGE Celui-là était un mec vraiment sympa. Dommage que tu l’as laissé s’échapper, Chri. Maintenant nous ne serions pas à la merci d’un fou.

CHRI Non, non, non… C’est elle qui me l’a piqué. Dans une fête de sa boîte. Ils ont bu du rhum pendant toute la nuit et quelques semaines plus tard, Jean m’abandonnait. Nous devons la sortir de là-dedans. Nous devons la sortir, sans faute.

NOIR.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 97

ACTE 2.

On entend encore à fond la musique disco des années 90, depuis la chaîne hi-fi de la salle à manger. (On entend, par exemple, « What is love » de Haddaway.) Plusieurs heures sont passées. Ils ont tous un visage épuisé et ont l’air d’avoir peu de forces.

Dans la salle à manger, en se bouchant les oreilles, avec les mains ou avec les coussins, se trouvent CHRI, CLARA, SERGE et ROMAIN.

Dans la cuisine, ROXANE utilise la poubelle en tant que W.C. GINA et DAN se bouchent le nez. ROXANE leur demande de ne pas regarder. Quand elle a terminé, ROXANE se lave les mains avec une des bouteilles d’eau du frigo et elle avance vers la porte. DAN ferme le couvercle de la poubelle, laquelle, nous imaginons, est pleine.

ROXANE S’il vous plaît, arrêtez la musique. J’ai mal à la tête.

CLARA Arrêtons la musique, s’il vous plaît.

ROMAIN Ils n’en peuvent plus. C’est un bon signe. Bientôt ils abandonneront.

CLARA Arrête-la, s’il te plaît. C’est moi qui n’en peux plus.

SERGE

Sérieux, mec…

ROMAIN arrête la musique.

ROXANE

Merci!

ROMAIN Je l’arrête juste un moment. Pour qu’on se repose. Après on continue.

SERGE La musique sonne encore dans ma tête, putain…

GINA (À propos de la poubelle) Mon Dieu, qu’est-ce qu’elle pue, la poubelle.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 98

DAN On devrait la jeter ou on terminera par ne plus respirer.

ROXANE Je vous ai dit que ce n’était pas une bonne idée. Ce n’était pas une bonne idée.

DAN Si je la vide dans l’évier nous n’éviterons pas la puanteur, il n’y a pas d’eau.

GINA Ouvre la clé un moment.

DAN Non, non. S’ils nous entendent, ils courront boire l’eau de la salle de bain. À présent ils doivent déjà crever de soif. On ne peut pas laisser qu’ils se rafraîchissent.

ROXANE C’est insupportable. Dégoutant.

GINA Eh ben patience, Roxane… Et ne bois plus, je t’en supplie…

CLARA On est vachement mieux en silence.

SERGE C’est ton avis.

ROMAIN Dans quelques minutes je la remets. On ne peut pas lâcher.

SERGE Mais mets quelque chose de mieux. On a écouté vingt fois le même disque. Je ne pourrais pas tenir une fois de plus.

ROMAIN Ils n’ont presque rien de bon. Tu connais les goûts de Dan.

CLARA Je crève de faim.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 99

SERGE On aurait dû garder les olives.

CLARA Tu les as toutes mangées.

SERGE De toute façon, avec quelques olives on ne faisait rien… Chri, tu t’es décidée enfin ?

CHRI

Non.

DAN Je crois que j’ai une idée.

GINA

Quoi?

Dan rapproche la poubelle de la porte.

SERGE Allez, choisis quelqu’un et terminons-en avec cet enfer d’une fois pour toutes, s’il te plaît. Si je ne peux plus te voir dans la vie, ça sera triste, oui, mais mourir de faim dans cette putain de baraque serait encore pire… Tu m’entends, Chri?

CLARA Elle ne réagit plus. Elle est bloquée.

ROMAIN Ne lâchez pas si tôt.

Dan appelle ceux de la salle à manger.

(Pause.)

DAN

Écoutez!

Vous êtes là?

SERGE Nous sommes là, oui.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 100

DAN Vous allez bien?

SERGE Quel connard… Maintenant il va nous demander s’il fait beau, c’est ça?

CLARA Que veux-tu, Dan?

DAN Cela dure depuis longtemps, ça fait des heures que nous sommes là. Nous sommes très fatigués de ce côté-ci. Nous avons pu bouffer quelque chose, mais je suppose que vous n’aviez rien à manger, n’est-ce pas?

CLARA

En effet.

ROMAIN

Clara, tais-toi.

CLARA C’est la vérité.

DAN Clara, comment va Chri? Elle médite encore?

CLARA

Oui.

ROMAIN Nous ne devons pas informer de nos faiblesses.

DAN Eh bien, comme je ne sais pas combien de temps encore nous serons enfermés, je voulais vous offrir quelque chose à manger. Qu’est-ce que vous en dites?

ROMAIN Je n’en crois pas un mot. Il ment.

SERGE Fais pas chier, Romain. Arrête de donner des ordres parce que c’est pas ton truc. C’est une démonstration de bonne volonté. Il ne faut pas la rejeter.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 101

ROMAIN Je vous conseille de ne pas ouvrir.

CLARA Qu’est-ce que vous avez comme bouffe?

DAN Je vous dis ça tout de suite! (À Gina.) Qu’est-ce qu’il nous reste?

GINA Du poulet. Quelques sandwiches… Un peu de…

DAN C’est bon, ça va… Ça sera suffisant. (À la porte.) Voyons : il y a du poulet au four, avec des pommes dauphines, de la sauce et des champignons de Paris… Et des croque-monsieur tout juste gratinés.

CLARA Mon Dieu que c’est bon.

ROMAIN Nous pouvons tenir un peu plus.

Personne n’écoute plus Romain.

CLARA Vous avez aussi de l’eau?

DAN Oui, beaucoup. Quelques bouteilles sont encore fraîches.

CLARA Tu nous passeras une de ces bouteilles?

DAN Si vous la voulez, oui.

CHRI

Un moment.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 102

SERGE Ah, finalement, Chri.

CLARA

Quoi?

CHRI Que veut-il en échange?

SERGE

Qui?

CHRI

Dan.

SERGE Je ne sais plus ce que je dis. Je perds le nord. (À la porte). Tu veux quelque chose en échange?

DAN Non, je veux seulement que nous soyons tranquilles. Vraiment. (À GINA et ROXANE.) Passez-moi les assiettes de poulet et les croquemonsieurs.

ROXANE C’est très bien ce que tu fais, là, Dan. Très humanitaire.

DAN C’est ça, oui. Allez, passez-les-moi.

CLARA Comment doit-on faire pour que tu nous le passes vers la salle à manger?

DAN Qu’est-ce qui bloque la porte?

CLARA

Le canapé.

DAN Alors retirez le canapé.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 103

ROMAIN Non. Ne le faites pas.

DAN Nous ne sortirons pas. J’ai dit avant que je ne sortirais pas tant que Chri n’aie pas choisi.

CHRI

Putain.

DAN Voilà comment on fera. Vous devez tous vous placer dans un point de la salle à manger qui soit le plus loin possible de la porte. Et contre le mur. Nous vérifierons par la fente de la porte que vous soyez bien placés. Alors j’ouvrirai la porte et je vous laisserai les assiettes et les bouteilles. Ensuite je refermerai la porte. C’est compris?

SERGE

Oui!

CLARA Allez. Tous contre ce mur.

ROMAIN

Non.

CLARA Contre le mur, Romain. Sans broncher.

ROMAIN N’exagère pas, Clara.

CLARA Nous avons besoin de manger et il va nous filer de la bouffe.

ROMAIN Mais s’il ose entrer, je le fusille.

SERGE Arrête de sniffer, tu veux?

ROMAIN Et toi, Serge, n’essaye pas de m’en empêcher.

DÎNER AVEC BATAILLE de Jordi Casanovas - 9/1/14 - 104

SERGE Si cela dépendait de moi, tu pourrais lui couper les jambes.

DAN Vous êtes en prêts?

CLARA

Pas encore.

GINA

Fais attention.

DAN

Je gère.

DANI

Prêts?

SERGE

Oui.