Vous êtes sur la page 1sur 2

IP/10/1097

Strasbourg, 7 septembre 2010

La Commission européenne évaluera l'utilisation des


Fonds de l'Union européenne par les Etats membres
pour l'intégration des Roms

La Commission européenne a créé aujourd'hui une Task Force Rom afin


d'évaluer l'utilisation des Fonds de l'Union européenne par les Etats
membres. La proposition était incluse dans l'analyse de la situation des
Roms en France et en Europe, de la Vice-présidente Viviane Reding,
commissaire UE à la justice, László Andor, commissaire UE à l'emploi, aux
affaires sociales et à l'inclusion, et Cécilia Malmström, commissaire UE aux
affaires intérieures. La Task Force de la Commission sur les Roms sera
composée d'experts des services de la Commission concernés, et analysera
le suivi donné par les Etats membres à la Communication de la Commission
du 7 avril dernier (IP/10/407; MEMO/10/121), qui prônait la mise en place de
programmes concrets pour l'intégration des Roms. La Task Force évaluera
l'utilisation des fonds de l'UE par les Etats membres pour l'intégration des
Roms et identifiera des méthodes pour améliorer l'efficacité des Fonds. Les
premiers résultats de la Task Force seront présentés au collège des
commissaires avant la fin de l'année. La Commission informera
régulièrement le Parlement européen et le Conseil des conclusions de la
Task Force.

La Commission européenne a approuvé cet après-midi à Strasbourg les propositions


des trois commissaires, suite à une discussion sur la situation des Roms. En plus de
la création d'une Task Force, la Commission demande à la Présidence belge du
Conseil de l'Union européenne d'organiser dès que possible une rencontre entre les
ministres de la justice et les ministres des affaires sociales, afin d'identifier une
utilisation plus appropriée des fonds nationaux et des Fonds de l'Union européenne
pour favoriser l'intégration économique et sociale des Roms. Cette réunion du
Conseil devra être suivie par des réunions annuelles au niveau ministériel. La
Commission organisera régulièrement des réunions avec des fonctionnaires experts
pour évaluer la progression de l'intégration des Roms dans les Etats membres de
l'UE.
La Commission fera appel aux futures présidences du Conseil pour adresser les
priorités définies dans les feuilles de route acceptées en juin dernier par la plate-
forme européenne sur l'inclusion des Roms. Dans ce contexte, le dialogue avec les
représentants de la communauté rom devrait être intensifié.
Enfin, la Commission continuera de veiller à ce que les mesures prises par les Etats
membres sur les Roms respectent les lois de l'UE sur la libre circulation, la non-
discrimination et la Charte des droits fondamentaux de l'UE.
Contexte
Les institutions de l'UE ont mis à disposition des fonds importants dans le cadre des
Fonds européens pour soutenir et compléter les actions des Etats membres pour
l'intégration des Roms:
- Sur les 27 Etats membres, 12 Etats membres (Bulgarie, République tchèque,
Espagne, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Pologne, Roumanie,
Slovénie, et Slovaquie) ont mis en place des programmes de soutien pour les
Roms (parmi d'autres groupes vulnérables), pour un budget total de 17,5
milliards d'euros (dont 13,3 milliards provenant du Fonds social européen). Ce
montant représente 27% du total de leur budget en provenance du Fonds social
européen.
- Depuis mai 2010, suite à la proposition de la Commission européenne de
modification d'un Règlement, les Etats membres peuvent utiliser les Fonds
européens de développement régional pour aider les populations vulnérables,
tels que les Roms, en matière de logement.
L'analyse des trois commissaires a fait suite à la rencontre avec les autorités
françaises et roumaines du 31 août concernant la situation de la communauté rom
en France. Une rencontre technique s'en est suivie avec les autorités françaises le 3
septembre afin d'éclaircir quelques points sur la libre circulation. La Commission
continuera à observer la situation en France et dans les autres Etats membres. Elle
est disposée à servir d'intermédiaire entre les Etats membres pour surveiller et
évaluer les progrès réalisés pour l'intégration des Roms.

Pour de plus amples informations:


Roma people living in the EU: Frequently asked questions – MEMO/10/383
Salle de Presse DG Justice:
http://ec.europa.eu/justice/news/intro/news_intro_en.htm
Page d'accueil du site de Viviane Reding, vice-présidente et commissaire chargée
de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté:
http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/reding/index_fr.htm