Vous êtes sur la page 1sur 3

IDIDER ABDELHAKIM

NOM : MACHMOUM SOUFIANE

LOUHAB AYOUB

Analyse du TMP de la période entre le 18 et le 21


décembre des deux années 2016 et 2017 :

DATE TMP ENCOURS TMP ENCOURS


21-déc 2,250% 16712 2,250% 5537
20-déc 2,250% 14589 2,256% 5563
19-déc 2,250% 15501 2,282% 6994
18-déc 2,260% 12050 2,288% 6730
17-déc 2,279% 8642 2,288% 6730

GRAPHIQUE DU TMP

TMP

2.290% TMP 2016 2.290%


2.285% 2.285%
2.280% 2.280%
2.275% 2.275%
2.270% 2.270%
2.265% 2.265%
2.260% 2.260%
2.255% 2.255%
2.250% 2.250%
2.245% 2.245%
2.240% 2.240%
17-Dec 18-Dec 19-Dec 20-Dec 21-Dec
GRAPHIQUE DES ENCOURS

18000 18000

16000 16000

14000 14000

12000 12000

10000 10000
ENCOURS
8000 8000
ENCOURS 2016
6000 6000

4000 4000

2000 2000

0 0
17-Dec 18-Dec 19-Dec 20-Dec 21-Dec

Interprétation :

D’après les deux graphiques on constate une hausse dans les encours échangés
dans cette durée par rapport à l’année dernière par contre un stagnation dans les
taux moyenne pondérés des deux années (2016 et 2017) au taux de 2,250% .

On peut interpréter ca que dans cette période la réserve monétaire international


du Maroc a connu une hausse de 0,3% soit de 239,3 milliards de DH cette
semaine par rapport l’année dernière dans la même durée.

Concernant le marché monétaire, la banque centrale fait savoir qu'elle a injecté


un total de 44,4 MMDH, dont notamment 40 MMDH sous forme d'avances à 7
jours sur appel d'offres et 3,2 MMDH accordés dans le cadre du programme de
soutien au financement de la TPME.
Les taux de debout à terme et sur carnet des deux années
(2016 et 2017)

Début Fin taux semestre


01/07/2017 31/12/2017 1,86 % 2
01/01/2017 30/06/2017 1,81 % 1
01/07/2016 31/12/2016 1,66 % 2
01/01/2016 30/06/2016 2,11 % 1

Taux sur carnet entre 2016 et 2017


2,50%

2,00%

1,50%

1,00% Semestre 2017


Semestre 2016
0,50%

0,00%
1 2
Semestre 2017 1,86% 1,81%
Semestre 2016 1,66% 2,11%

Interprétation :

D’après le graphique on constate que durant le premier semestre il y à une évolution dans le
taux sur carnet entre 2016 et 2017 (passer de 1,66% à 1,86%) par contre dans le deuxième
semestre il y a une évolution dans le sens inverse c’est-à-dire que durant cette durée le taux à
déminer de 2,11% en 2016 à 1,81% en 2017.