Vous êtes sur la page 1sur 67

ORL

H.QCM : 512 q, 46 p

[1] [4] Face à une otite


séromuqueuse
Parmi les angines suivantes, Une rhinorrhée unilatérale dapparition
indiquez celle qui est unilatérale purulente récente chez un adulte,
habituellement unilatérale chez un enfant suggère quel(s) examen(s)
A - Angine diphtérique l’existence de A - pratiquez-vous?
B - Angine de Vincent Papillome A - Radiographie de la
C - Angine de la B - Rhinite vasomotrice mastoide
mononucléose infectieuse C - Polypose nasale B - Paracentèse
D - Angine streptococcique D - Fibrome exploratrice
E - Herpangine nasopharyngien C - Examen du cavum
[2] E - Corps étranger en rhinoscopie
[5] postérieure
Une surdité de transmission D - Dosage des
peut être provoquée par: Parmi les assertions immunoglobulines
A - Une maladie de Ménière suivantes, une seule plasmatiques
B - Un travail en atelier convient à lotospongiose. E - Aucun des examens
bruyant Laquelle? précédents
C - Une otospongiose A - Tympan perforé [8]
D - Un neurinome de B - Tympan rétracté
l’acoustique C - Tympan congestif La nature maligne dune
E - Une rubéole maternelle D - Tympan normal tuméfaction
pendant la grossesse E - Tympan bombé parotidienne est
[3] cliniquement évoquée
[6] devant:
Devant une tuméfaction A - Adénopathie
latérocervicale sous- Lexamen clinique dun cervicale
digastrique dure survenant patient révèle une B - Asialie
chez un homme de 55 ans, adénopathie sous- C - Paralysie faciale
alcoolo-tabagique, et qui se maxillaire isolée. Quelle centrale
plaint dune otalgie est la cause la moins D - Paralysie faciale
homolatérale, quel examen probable? périphérique
doit être demandé en A - Un cancer de la E - Unilatéralité
premier lieu? pointe de la langue [9]
A - Cervicotomie B - Un cancer du
exploratrice avec examen plancher de la bouche Un enfant de 6 ans est
histologique extemporané C - Un cancer de amené à votre
B - Bilan endoscopique des lamygdale consultation pour une
voies aérodigestives D - Un cancer de la lèvre sinusite maxillaire
supérieures inférieure aigué. Parmi les
C - Scintigraphie E - Un cancer du bord de examens paracliniques
thyroïdienne la langue suivants, le diagnostic
D - Drill biopsie [7] va être confirmer par
E - Exérèse simple le(s) résultat(s) de
1
A - Rhinoscopie antérieure d’arguments en faveur l’enfant:
B - Radiographie en d’un neurinome du nerf A - Est habituellement
incidence de Shuller auditif. Indiquez la monomicrobienne
C - Radiographie en proposition qui n’est pas B - Résulte en général
incidence de Shuller évocatrice du neurinome dune infection
D - Radiographie en du VIII hématogène
incidence de Blondeau A - Surdité de perception C - Est favorisée par
E - Radiographie en unilatérale une infection
incidence trans-orbitaire de B - Pas de recrutement rhinopharyngée
Guillen C - Fatigabilité D - Se complique
[10] D - Vocale médiocre par rarement de mastoïdite
rapport à la tonale E - Peut se révéler par
Parmi les affections ci- E - Conduction osseuse une surdité brusque
dessous, laquelle ou meilleure que la condition
lesquelles peuvent être aérienne [16]
responsables à la fois dune [13]
obstruction nasale et dune Laquelle ou lesquelles
épistaxis ? Dans une surdité de des propositions
1 - Déviation de la cloison transmission unilatérale, suivantes est ou sont
nasale le Weber acoumétrique exacte(s)? Le cancer du
2 - Fibrome nasopharyngien est rhinopharynx
A - Indifférent A - Se rencontre avec
3 - Polypose naso- B - Latéralisé à l’oreille prédilection chez le
sinusienne saine nord-africain
4 - Tumeur maligne des C - Latéralisé à l’oreille B - Est toujours un
fosses nasales pathologique épithélioma bien
Compléments corrects : D - Ininterprétable différencié
1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D E - Absent C - Est très lymphophile
1,2,3,4E [14]
D - Ne donne jamais de
[11] Dans quel quadrant métastases viscérales
tympanique convient-il de E - Relève dune
Quelle affection suspectez- pratiquer la paracentèse association radio-
vous devant une rhinorrhée en cas d’otite aiguè chirurgicale
purulente chronique suppurée? [17]
unilatérale chez un enfant? A - Antéro-supérieur
A - Hypertrophie des B - Postéro-inférieur Parmi les causes
végétations adénoïdes C - Postéro-supérieur suivantes,
B - Imperforation choanale D - Antéro-inférieur laquelle(lesquelles)
C - Sinusite chronique E - Aucune des peu(ven)t être
D - Corps étranger de la propositions ci-dessus responsable(s) dune
fosse nasale [15] surdité à la naissance?
E - Polypose nasale A - Traumatisme sonore
[12] Parmi les cinq
propositions suivantes, B - Rubéole
Les caractéristiques quelle(s) est(sont)celle(s) C - Maladie de Ménière
audiométriques suivantes que vous retenez? L’otite D - Hyperbilirubinémie
constituent un faisceau moyenne aiguè de E-
2
Dihyodrostreptomycine sans antécédents C - Sinusite chronique
[18] pathologiques, est amené D - Polypose
par ses parents pour une nasosinusienne
Parmi ces affections, dysphonie datant de E - Toutes les affections
laquelle(lesquelles) peu(en)t quelques semaines et qui précédentes
entraîner une grande crise sest nettement aggravée [24]
giratoire? après la rentrée scolaire.
A - Maladie de Ménière Il ny a pas de dyspnée et Un asthmatique
B - Tumeur du lobe frontal l’examen fait par le présente depuis
C - Tumeur du rocher médecin généraliste est quelques mois une
D - Traumatisme sonore normal. Parmi les cinq obstruction nasale et
E - Fracture du rocher propositions suivantes, une anosmie. Quelle
[19] quelle est celle que vous affection doit-on
retenez en premier? suspecter?
Parmi les affections A - Epiglottite chronique A - Une infection
suivantes, B - Dysphonie rhinosinusienne
laquelle(lesquelles) fonctionnelle B - Une tumeur de la
est(sont) susceptible(s) C - Papillomatose tache olfactive
dentraîner une otalgie? laryngée C - Une polypose
1 - Carcinome de D - Paralysie nasosinusienne
l’amygdale récurrentielle D - Un trouble
2 - Carcinome de la base de E - Angiome sous- neurologique central
langue glottique E - Aucune des
3 - Arthrite affections précédentes
temporomandibulaire [25]
4 - Angiomatose familiale [22]
de Rendu Osier Un patient de 30 ans
Compléments corrects : L’épistaxis du jeune est vous consulte pour une
1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D habituellement due à: surdité unilatérale
1,2,3,4E A - Une ectasie de la d’aggravation
[20] tache vasculaire progressive avec
B - Une altération du acouphènes et parfois
La paralysie faciale est une temps de saignement vertiges. L’examen
complication qui peut C - Une leucose aigué révèle la présence de
apparaître dans D - Une tumeur bénigne taches café au lait et de
1 - Une otite chronique de la fosse nasale tuméfactions mollasses
purulente E - Une rhinite chronique sous-cutanées,
2 - Une otite séreuse [23] disséminées sur tout le
récidivante tronc. Qu’évoquez-vous?
3 - Une fracture du rocher Un patient présente tous
4 - Une otospongiose les ans, durant les mois A - Neurinome du nerf
Compléments corrects : de mai et juin, une acoustique
1,2,3A 1,3B 2,4=C 4=D rhinorrhée aqueuse avec B - Lupus érythémateux
1,2,3,4E crises d’éternuements. disséminé
Qu’évoquez-vous? C - Otite chronique
[21] A - Rhinopathie D - Otospongiose
vasomotrice E - Maladie de Ménière
Un jeune garçon de 6 ans, B - Rhinite allergique
3
[26] Rendu Osier l’oreille
E - A une sinusite Compléments corrects :
Chez un sujet jeune de 30 frontale 1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D
ans en bon état général, [29] 1,2,3,4E
présentant une adénopathie [32]
cervicale latérale chronique Un vertige:
isolée avec un examen ORL A - Est une illusion de La cause la plus
normal, il faut mouvement fréquente des ulcères
systématiquement pratiquer B - Est toujours associé de contact des cordes
dans le cadre d’un bilan de à des troubles auditifs vocales est
base: C - S’accompagne A - L’abus de tabac
A - Numérationformule souvent d’une perte de B - Malmenage vocal
sanguine connaissance C - Infection virale
B - Intradermo réaction à la D - Est d’origine D - Syphilis
tuberculine vestibulaire E - Tuberculose
C - Radiographie E - Peut révéler un [33]
pulmonaire neurinome de
D - Radiographie cervicale l’acoustique Parmi les signes
E - Tomodensitométrie [30] énumérés ci-dessous,
cervicale quel est celui ou quels
[27] Parmi les signes suivants, sont ceux
lequel ou lesquels évoquant la souffrance
Parmi les affections traduisent l’existence du labyrinthe?
suivantes, quelle(s) d’une otite aigué? A - Acouphènes
est(sont) celie(s) qui 1 - Aspect congestif de la B - Hypoacousie de
comprend membrane tympanique perception
comprennent dans sa leur 2 - Disparition du triangle C - Hypoacousie de
symptomatologie un grand lumineux transmission
vertige rotatoire? 3 - Bombement de la D - Vertiges
A - Maladie de Ménière membrane tympanique E - Otodynie
B - Traumatisme sonore 4 - Rétraction du tympan [34]
chronique Compléments corrects :
C - Otospongiose 1,2,3A 1,3B 2,4=C 4=D Quel est ou quels sont
D - Accident vasculaire 1,2,3,4E les caractères qui
latérobulbaire doivent faire penser à
E - Ototoxicité par les [31] un kyste
aminosides congénital du cou?
[28] Une grande crise de A - Lésion liée au sexe
vertige rotatoire avec B - Survenue au
Des épistaxis récidivantes nausées et vomissements décours d’un épisode
chez un adulte peuvent être doit faire craindre: infectieux
dues 1 - Une affection C - Siège au bord du
A - A un cancer de hépatobiliaire muscle sterno-cléido-
l’ethmoïde 2 - Une affection du mastoidien
B - A un polype de Killian système nerveux central D - Caractère rénitent
C - A un traitement 3 - Une affection E - Pus à la ponction
anticoagulant mal contrôlé cardiaque [35]
D - A une angiomatose de 4 - Une affection de
4
Lotospongiose présente un masculin C - Nystagmus battant
certain nombre de signes B - De l’enfant de sexe dans toutes les
cliniques et féminin positions du regard
audiométriques. Parmi les C - Remarquable par son D - Paralysie vélo-
suivants, lequel ou lesquels? obstruction nasale pharyngo-laryngée
D - Souvent révélée par E - Surdité unilatérale
A - Rinne négatif une otite muqueuse de transmission
B - Bonne conduction E - Héréditaire [42]
osseuse [39]
C - Otalgie Lotorragie que l’on
D - Sténose du conduit Tous les signes suivants, rencontre
auditif externe sauf un, sont classiquement dans la
E - Otorrhée fréquemment rencontrés fracture du rocher peut
dans la maladie de également exister lors
[36] Ménière. Lequel? A - D’une fracture du
A - Paralysie faciale malaire
Une sinusite maxillaire B - Acouphènes B - D’une fracture de
unilatérale chez l’adulte C - Vomissements l’arcade zygomatique
peut être due D - Hypoacousie C - D’une fracture de la
A - A une polypose E - Vertige glène temporale
nasosinusienne [40] D - D’une parotidite
B - A un granulome apical E - D’un cancer de la
dentaire Lotospongiose est due à: parotide
C - A un cancer A - Aux séquelles dune [43]
nasosinusien infection de l’oreille
D - A une rhinite purulente B - Une malformation de L’otite moyenne
aigué l’oreille interne chronique séro-
E - A un fibrome C - Une ostéopathie muqueuse à tympan
nasopharyngien générale fermé se caractérise
[37] D - Une séquelle de par l’une des
traumatisme du rocher propositions suivantes.
Une paralysie faciale peut E - Aucune de ces Laquelle?
sobserver au cours dune ou propositions n’est exacte A - Une otalgie violente
plusieurs des affections B - Un état fébrile
suivantes [41] marqué
A - Cylindrome de la C - Un tympan bombant
parotide Un malade de 40 ans en D - Un tympan très
B - Neurinome de bon état général vient rouge inflammatoire
l’acoustique consulter pour une crise E - Aucun des signes ci-
C - Fracture du rocher vertigineuse rotatoire dessus
D - Zona du ganglion franche avec nausées, [44]
géniculé ayant duré 1/4 d’heure
E - Névralgie faciale Quel signe oriente le La dyspnée laryngée se
[38] diagnostic de vertige de caractérise par:
Ménière? A - Une bradypnée
Le fibrome nasopharyngien A - Surdité unilatérale de inspiratoire
est une affection perception B - Une bradypnée
A - De l’enfant de sexe B - Déviation des index expiratoire
5
C - Une dyspnée inspiratoire latéralisée du côté sain laquelle ou lesquelles
et expiratoire E - Lépreuve de Weber peuvent être
D - Une polypnée est latéralisée du côté responsables dune
superficielle sourd épistaxis?
E - Aucun des signes [48] 1 - Hypertension
précédents artérielle
[45] Les cancers de la corde 2 - Tumeur maligne des
vocale peuvent être sinus
La pose d’un aérateur révélés par: 3 - Leucémie aigué
transtympanique est utile A - Une dysphagie haute 4 - Hypertrophie des
dans le traitement de l’une B - Une adénopathie végétations adénoïdes
des affections suivantes. cervicale Compléments corrects :
Laquelle? C - Une dysphonie 1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D
A - Otite aigué suppurée D - Une bradypnée 1,2,3,4E
B - Otite E - Une otalgie [52]
cholestéatomateuse [49]
C - Otite séro muqueuse à Parmi les aspects
tympan fermé Citez le ou les éléments laryngoscopiques
D - Mastoïdite aigué anatomique(s) lésé(s) en suivants, observés lors
E - Otite scléroadhésive cas de surdité de de l’examen d’un malade
perception A - Platine de atteint de dysphonie
létrier chronique, quel est celui
B - Organe de Corti qui doit faire craindre un
C - Labyrinthe postérieur processus malin ?
D - Trompe dEustache A - Polype muqueux
E - Nerf cochléaire d’une corde vocale
[50] B - Laryngite catarrhale
[46]
chronique
Parmi les affections C - Nodule d’une corde
Quel est aspect du tympan
suivantes, laquelle ou vocale
dans lotospongiose?
lesquelles peuvent être D - Laryngite chronique
A - Toujours perforé
responsables dune dyskératosique
B - Rétracté
otalgie? E - Granulome cordai
C - Inflammatoire
1 - Une otite externe postérieur
D - Bombé
2 - Une infection [53]
E - Normal
amygdalienne
[47]
3 - Une tumeur de Au cours de l’évolution
pharynx d’une affection de
Dans une surdité de
4 - Une tumeur de la l’oreille moyenne, vous
transmission
fosse postérieure évoquez une atteinte de
A - La courbe osseuse est
Compléments corrects : l’oreille interne devant?
normale
1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D A - Otodynie
B - La courbe aérienne est
1,2,3,4E B - Céphalées
abaissée
C - Vertiges
C - Courbe osseuse et [51] D - Ecoulement
courbe aérienne se
mucopurulent abondant
superposent Parmi les affections E - Hyperthermie
D - Lépreuve de Weber est suivantes, indiquez [54]
6
B - Laggravation de la nasopharyngien
Parmi les signes suivants, surdité lors dune D - A une leucose
quel est le premier à grossesse E - A une sinusite
survenir dans l’évolution C - Lexistence maxillaire
d’un cancer de la corde d’antécédents familiaux [60]
vocale chez un homme dotospongiose
adulte? D - Le caractère Parmi les événements
A - Dyspnée transmissionnel de la suivants survenant
B - Dysphonie surdité pendant les cinq
C - Dysphagie E - La constatation d’un premiers mois d’une
D - Douleur tympan normal à grossesse, quel est
E - Cornage l’otoscopie celui(ceux) qui est(sont)
[55] [57] susceptibles d’entraîner
une surdité infantile?
Chez un malade présentant Chez un malade A - Traitement d’une
une adénopathie cervicale présentant un phlegmon infection urinaire par du
chronique de l’amygdale, il existe sulfamethizol (Rufol®)
jugulocarotidienne habituellement: B - Traitement d’une
supérieure et dont l’examen A - Une dysphagie infection urinaire par de
O.R.L. est normal, la B - Une voix nasonnée la gentamicine
ponction cytologique s’est C - Un trismus (Gentalline®)
avérée négative. Quel est le D - Une température C - Eruption
geste qui permettra de faire élevée urticarienne après
le diagnostic? E - Une obstruction traitement par
A - Biopsie ganglionnaire nasale pénicilline
B - Drill biopsie [58] D - Rubéole
C - Cervicotomie E - Toxoplasmose
exploratrice avec examen Dans la maladie de
histologique extemporané Ménière le vertige est [61]
D - Lymphographie accompagné par:
cervicale A - Hypoacousie de Une suppuration
E - Echographie cervicale perception chronique de l’oreille
B - Hypoacousie de moyenne peut être à
[56] transmission l’origine
C - Otalgies A - D’une paralysie
Parmi les cinq propositions D - Bourdonnements faciale
suivantes, quelle est celle E - Otorrhée B - D’un cophose
(quelles sont celles) que [59] C - D’une Thrombo-
vous retenez? Une jeune phlébite du sinus latéral
femme de 26 ans consulte Des épistaxis
pour une surdité bilatérale récidivantes chez un D - D’une méningite
prédominant à droite et garçon de 12 ans peuvent E - D’un abcès du
daggravation progressive. être dues cerveau
En faveur du diagnostic A - A une lésion de la [62]
dotospongiose, on retient tache vasculaire de la
A - Lexistence cloison Quel(s) diagnostic(s)
dantécédents dotites dans B - A une ethmoïdite évoquer devant une
l’enfance C - A un fibrome sinusite maxillaire
7
unilatérale? A - Un foyer D - Une otospongiose D - Par laryngectomie
infectieux dentaire sous- E - Une paralysie faciale totale
jacent E - Par chimiothérapie
B - Une atrésie choanale [66] antimitotique et
C - Dacryocystite aiguê immunothérapie
suppurée Lun ou plusieurs des [69]
D - Cancer du sinus états pathologiques
maxillaire suivants peut provoquer Le neurinome de
E - Toutes les réponses ci- des l’acoustique
dessus sont exactes otalgies Le(s)quel(s)? 1 - S’accompagne, au
[63] A - Cancer pelvilingual cours de son évolution,
B - Sous-maxillite aiguê d’une surdité de
La présence sur le tympan C - Trouble de l’articulé perception unilatérale
d’une phlyctène doit faire dentaire 2 - Est fréquent au
penser: D - Péricoronarite sur cours de la
A - A une otite bactérienne une dent de sagesse neurofibromatose de
à hémophilus inférieure incluse Recklingshausen 3 -
B - A une otite virale E - Kyste Peut être dépisté
C - A un cholestéatome radiculodentaire sur précocement par
D - A un catarrhe tubaire canine supérieure l’enregistrement des
E - A un eczéma du conduit [67] potentiels
externe évoqués auditifs du
[64] Une surdité de tronc cérébral
transmission peut être la 4 - S’accompagne
Le cancer de la paroi conséquence habituellement d’une
pharyngée postérieure est. A - Dune otospongiose hypertension
A - Plus fréquent chez la B - Dune otite chronique intracrânienne très
femme C - D’un neurinome de précoce
B - Lymphophile l’acoustique Compléments corrects :
C - Le plus souvent un D - D’une maladie de 1,2,3A 1,3B 2,4=C 4=D
adénocarcinome Ménière 1,2,3,4E
D - Souvent associéé à une E - D’un traumatisme [70]
anémie ferriprive sonore
E - Un cancer qui a un taux [68] Parmi les propositions
de survie supérieur à 50 % à suivantes concernants
5 ans Un carcinome les surdités de l’enfant,
[65] épidermoïde indiquez
bourgeonnant siègeant celle(s) qui est(sont)
La coexistence d’une sur le 1/3 moyen, d’une exacte(s)
paralysie faciale et d’une corde vocale mobile chez 1 - Un enfant qui a un
otorrhée fait évoquer un ou un sujet de 40 ans peut retard de langage est
plusieurs des diagnostics être traité de deux suspect de surdité
suivants manières. Lesquelles? 2 - Un enfant qui a des
A - Une cholestéatome de A - Par cordectomie déficiences scolaires
l’oreille B - Par radiothérapie est suspect de surdité
B - Un zona auriculaire C - Par biopsie exérèse 3 - Un enfant sourd
C - Une otite tuberculeuse sous microscope profond n’accèdera pas
opératoire au langage sans
8
éducation spéciale Parmi les affirmations
4 - Les surdités Un syndrome suivantes concernant
congénitales sont toujours cochléovestibulaire lotospongiose,
associées à d’autres déficitaire unilatéral peut laquelle(lesquelles)
malformations entraîner A - De grandes est(sont) exacte(s)?
Compléments corrects : crises giratoires A - Courbe plate à
1,2,3A 1,3B 2,4=C 4=D B - Une surdité de limpédancémétrie
1,2,3,4E perception B - Perforation non
C - Une surdité de marginale
[71] transmission C - Réflexe stapédien
D - Une hyporéflectivité ipsilatéral absent
Une dyspnée laryngée vestibulaire unilatérale D - Malformation de
fébrile avec dysphagie fait E - Une réflectivité l’enclume
évoquer avant tout: vestibulaire normale E - Caractère
A - Une laryngite sous- [75] héréditaire
glottique [78]
B - Un corps étranger Lotospongiose est une
bronchique maladie: Devant une paralysie
C - Une épiglottite A - Plus fréquente chez la faciale sans facteur
D - Une laryngite femme étiologique évident,
striduleuse B - Due à une quel(s)
E - Un stridor laryngé malformation de argument(s) est(sont) en
[72] l’enclume faveur d’une atteinte
C - Qui entraîne une périphérique?
Le cliché radiologique hypoacousie de 1 - Prédominance sur le
permettant détudier le sinus transmission territoire facial inférieur
maxillaire est: D - Avec une perforation
A - Incidence de Hirtz tympanique 2 - Présence d’un signe
B - Incidence de Blondeau E - Avec réflexe de Charles BelI
C - Incidence de Chausse III stapédien normal 3 - Existence d’une
dissociation
D - Incidence de Schuller [76] automaticovolontaire
E - Incidence de Stenvers 4 - Atteinte de
[73] Chez un patient porteur l’ensemble des muscles
dune lésion Ti NO MO de de l’hémiface
Au cours dune la corde vocale droite, Compléments corrects :
otospongiose, la surdité quel(s) est(sont) le(les) 1,2,3A 1,3B 2,4=C 4=D
A - Sassocie souvent à une caractère(s) qui peu(ven)t 1,2,3,4E
atteinte de nerf cochléaire être attribué(s) à cette [79]
B - Apparait brusquement lésion
C - S’accompagne dune A - Dysphagie Parmi les affections
hypersensibilité aux bruits B - Otalgie suivantes,
D - Est due à une C - Dysphonie laquelle(lesquelles)
hypertension des liquides D - Adénopathie sus- peu(ven)t être
endolabyrinthiques claviculaire droite responsable d’une
E - Est typiquement une E - Dyspnée asphyxiante surdité de
surdité transmissionnelle [77] transmission ?
[74] 1 - Rupture ou luxation
9
de la chaîne ossiculaire C - Pneumopathie occipitales
2 - Destruction cochléaire D - Epiglottite D - Une douleur
3 - Déchirure tympanique E - Asthme à commande provoquée sus orbitaire
4 - Lésion du nerf auditif infectieuse E - Du pus à la
dans le conduit auditif [83] rhinoscopie antérieure
interne
Compléments corrects : Quelle est la [86]
1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D complication la plus
1,2,3,4E fréquente de Les cancers glottiques
[80] l’hypertrophie des sont
végétations adénoïdes? A - Des
Quel est le type de surdité A - Bronchite subaiguè adénocarcinomes dans
observé au cours de la ou chronique 90 % des cas
maladie de Ménière? B - Albuminurie B - Des carcinomes
A - De transmission C - Sinusite maxillaire ou épidermoïdes dans 90 %
B - De perception ethmoïdale des cas
endocochléaire D - Otite séromuqueuse C - Peu lymphophiles
C - Mixte E - Polypose nasale D - Révélés par des
D - De perception [84] troubles de la
rétrocochléaire déglutition
E - Centrale Un enfant de 3 ans E - Révélés par des
présente une rhinorrhée troubles de la phonation
[81] mucopurulente
permanente bilatérale, [87]
Un enfant de 5 ans présente une obstruction nasale
une ethmoïdite aiguê avec ronflement Le cancer du cavum ou
suppurée. Parmi tous ces nocturne, une respiration rhinopharynx:
signes, un seul ne s’observe bouche ouverte, et a A - Peut se manifester
pas dans cette affection présenté trois otites par une surdité de
Lequel? aigus, dans les deux transmission
A - Oedème palpébral derniers mois. Quel B - Est plus fréquent en
B - Chémosis diagnostic envisager? Chine du sud quen
C - Nystagmus A - Sinusite maxillaire Europe
D - Hyperthermie B - Adénoïdite chronique C - Est souvent associe
E - Exophtalmie C - Imperforation à une augmentation des
[82] choanale anticorps contre un
D - Corps étranger virus du groupe Herpès
Un enfant de 2 ans présente E - Ethmoïdite D - Est très lymphophile
une dyspnée inspiratoire [85]
avec tirage et température à E - Est lié à l’exposition
40°C, abondante salivation. Le diagnostic de sinusite aux poussières de bois
Toute tentative pour maxillaire aiguè peut être [88]
l’allonger aggrave sa évoqué devant:
dyspnée. Quel diagnostic A - Une obstruction Parmi les tests suivants,
évoquez-vous? nasale avec mouchage le(s)quel(s) permet(tent)
A - Angine purulent de préciser la
B - Laryngite sous-glottique B - Une otite externe topographie des
C - Des céphalées paralysies faciales
10
périphériques? 3 - Une cycline sujet âgé
A - Test de Schirmer 4 - Un macrolide B - Traité par la
(sécrétion lacrymale) Compléments corrects : chimiothérapie
B - Etude de la sécrétion de 1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D C - Révélé souvent par
la glande parotide 1,2,3,4E des épistaxis
C - Réflexe stapédien D - Un carcinome
D - Etude de la sensibilité épidermoïde
mentonnière E - Développé au niveau
E - Exploration du goût de la cloison nasale
homolatérale par [94]
gustométrie
[89] Tous les signes
suivants, permettent
Le cancer du cavum est: d’évoquer la possibilité
A - Fréquent chez l’adulte d’un cancer du cavum
jeune sauf un. Lequel?
B - Lymphophile [92] A - Surdité unilatérale
C - Fréquent en Angleterre B - Epistaxis
D - Parfois révélé par une Chez un patient fumeur, C - Dysphagie
paralysie faciale éthylique chronique, dont D - Diplopie
E - Associé au virus Epsteinl’examen clinique permet E - Névralgie du
Barr de mettre en évidence maxillaire supérieur
[90] une adénopathie sous- [95]
digastrique, quel est le
La persistance d’une premier examen à faire Parmi ces affections,
otorrhée purulente au vingt pour orienter le laquelle(lesquelles)
et unième jour d’une otite diagnostic sachant que est(sont) susceptible(s)
moyenne aigué: les examens biologiques ; de provoquer une
1 - Atteste d’une atteinte sérologiques, IDR à la otalgie?
labyrinthique tuberculine, NFS sont A - Cancer pelvilingual
2 - Met à l’abri d’une normaux? B - Péricoronarite de
complication évolutive A - Biopsie ganglionnaire dent de sagesse
3 - Témoigne d’une atteinte B - Cervicotomie C - Troubles de
de la chaîne des osselets exploratrice avec examen l’articulé dentaire
4 - Doit faire envisager la extemporané D - Cellulite diffusée du
possibilité d’une mastoidite C - Endoscopie des voies plancher buccal
Compléments corrects : aérodigestives E - Ostéoradionécrose
1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D supérieures de l’angle mandibulaire
1,2,3,4E D - Tomodensitométrie
[96]
cervicale
[91]
E - Adénectomie sous-
Lotite externe peut
digastrique
Devant une angine supposée entraîner:
[93]
streptococcique, il faut A - Une hypoacousie de
donner sa préférence à un perception
Le fibrome
traitement antibiotique par: B - Une obturation
nasopharyngien est:
1 - Un aminoside tubaire
A - Plus fréquent chez le
2 - Une pénicilline C - Une sténose du
11
conduit C - Neuroleptiques précédents
D - Une perforation D - Aminosides [104]
tympanique E - Oestroprogestatifs
E - Une douleur à la Un homme de 40 ans se
mobilisation du pavillon [101] plaint dacouphène, dune
[97] diminution progressive
Lotite séreuse bilatérale de l’audition du côté
La sinusite maxillaire aigué du jeune enfant peut droit depuis quelques
non compliquée comporte entraîner: mois. L’examen des
A - Un syndrome infectieux A - Un retard du langage tympans est normal.
fréquemment modéré B - Une courbe plate à L’examen audiométrique
B - Une exophtalmie l’impédancemétrie montre une surdité de
C - Une obstruction nasale C - Une paralysie faciale perception à droite.
D - Du pus au niveau du D - Une rhinorrhée Quelle est l’étiologie à
méat moyen aqueuse rechercher en premier?
E - Une douleur occipitale E - Une hypoacousie de A - Otospongiose
[98] transmission B - Presbyacousie
[102] accélérée
Parmi les étiologies C - Surdité métabolique
suivantes, retenez celle(s) Quel diagnostic devez- D - Cholestéatome
responsable(s) dune vous évoquer devant une E - Neurinome de
dyspnée à début progressif: surdité de perception l’acoustique
A - Laryngite diphtérique unilatérale à tympan [105]
B - Corps étranger du larynx normal et dapparition
progressive chez l’adulte Toutes les affections
C - Laryngite sous-glottique jeune? suivantes entraînent
bactérienne A - Presbyacousie une surdité de
D - Epiglottite aiguè B - Catarrhe tubaire transmission ou une
E - Laryngite striduleuse chronique surdité mixte à
[99] C - Otospongiose prédominance
D - Neurinome de transmissionnelle, sauf
Une otalgie peut être l’acoustique une. Laquelle?
causée par: E - Cholestéatome A - Otospongiose
A - Cancer du sinus [103] B - Cholestéatome de
piriforme l’oreille moyenne
B - Cancer de lamygdale Parmi les signes suivants, C - Tympanosclérose
C - Phlegmon de lamygdale quel(s) est(sont) D - Otite muqueuse
D - Otite aigué suppurée celui(ceux) qui fait(font) chronique à tympan
E - Cancer de lethmoïde suspecter une épiglottite fermé
[100] en présence dune E - Surdité toxique
dyspné?
Parmi ces différents A - La voie étouffée [106]
médicaments, quel(s) B - La sialorrhée
est(sont) celui(ceux) qui C - Une hyperthermie Un des antibiotiques
peu(ven)t entraîner une supérieure à 39 degrés suivants ne doit pas être
surdité de perception ? D - Le refus de l’enfant prescrit lorsqu’on
A - Anxiolytiques de se coucher soupçonne une angine à
B - Quinine E - Aucun des signes monocytes. Lequel ?
12
A - Pénicilline G marche conduit auditif externe
B - Pénicilline V E - Une dysmétrie des B - Une lésion de la
C - Ampicilline mouvements caisse du tympan
D - Macrolide [110] C - Une lésion de la
E - Tétracycline cochlée
[107] Peut ou peuvent D - Une lésion du nerf
témoigner d’un syndrome auditif
Le neurinome de cochléovestibulaire E - Une lésion du cortex
l’acoustique doit être périphérique auditif temporal
évoqué devant: endolabyrinthique: [113]
A - Une surdité de A - Une surdité de
transmission unilatérale transmission Une sinusite chronique
B - Des sensations B - Des vertiges peut se révéler par
d’instabilité à la marche rotatoires 1 - Une rhinorrhée
C - La présence de taches C - Un nystagmus antérieure
café au lait cutanées horizontal rotatoire 2 - Un jetage postérieur
D - Une hyporéflectivité D - Un nystagmus
vestibulaire calorique vertical 3 - Une toux chronique
unilatérale E - Des signes datteinte 4 - Une adénopathie
E - Une otorrhée fétide rétrocochléaire à cervicale
[108] l’audiométrie objective Compléments corrects :
(potentiels évoqués 1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D
Lotospongiose est: auditifs du tronc 1,2,3,4E
A - Une maladie volontiers cérébral) [114]
familiale
B - Une maladie [111] Une femme de 60 ans.
compliquant une otite présente, au niveau
chronique Au cours d’un syndrome d’une hémiface, des
C - Responsable dune vestibulaire périphérique, douleurs très violentes,
surdité de transmission peut ou peuvent être toujours déclenchées
D - Liée à un blocage de observés: par le même contact
l’enclume dans l’oreille A - De grands vertiges cutané au niveau de la
moyenne rotatoires avec joue. Quel diagnostic
E - Curable habituellement vomissements évoquez-vous?
par un traitement anti B - Un nystagmus A - Une sinusite aiguè
inflammatoire vertical B - Une affection
[109] C - Un nystagmus dentaire
horizontal rotatoire C - Une tumeur maligne
Dans un vertige d’origine D - Un nystagmus de la cavité buccale
labyrinthique, on peut rotatoire pur D - Une névralgie
observer l’un ou plusieurs E - Une déviation des faciale
des symptômes ou signes index E - Une tumeur
suivants [112] parotidienne
A - Un nystagmus spontané [115]
B - Une perte de Une surdité unilatérale
connaissance totale (cophose) peut Le cancer du cavum est:
C - Des vomissements être due à:
D - Un déséquilibre à la A - Une obstruction du A - Parfois révélé par
13
des épistaxis Ménière E - Angines
B - Souvent associé à une [118] bactériennes
atteinte du VII compliquées de
C - Peu lymphophile Parmi ces affirmations; glomérulonéphrite aigue
D - Très souvent un quelle est celle se
carcinome épidermoïde rapportant au cancer de [121]
différencié l’amygdale de l’adulte?
E - De traitement A - C’est un cancer peu Toutes les propositions
chirurgical lymphophile suivantes sont des
B - Le premier signe est causes dépistaxis sauf
une dysphonie une. Laquelle?
C - Le traitement est A - Maladie de Rendu
[116] exclusivement chirurgical Osier
B - Maladie de Hand
Une hypoacousie de D - Il peut Schuller Christian
transmission pure peut s’accompagner dotalgie C - Fracture du nez
entraîner E - Il s’agit le plus D - Cancer de lethmoïde
A - Une distorsion lors des souvent de lymphome
épreuves vocales malin E - Fibrome
B - Une hypoacousie [119] nasopharyngien
supérieure à 70 dB [122]
C - Une augmentation du Le cholestéatome de
délai l-V à l’enregistrement l’oreille moyenne peut Devant une otalgie, on
des potentiels évoqués entraîner: peut évoquer:
auditifs A - Une hypoacousie de A - Une otite externe
D - Une atteinte des transmission B - Un cancer du sinus
conductions osseuse et B - Une atteinte du canal piriforme
aérienne semicirculaire externe C - Un cancer de
E - Une épreuve de Weber C - Des adénopathies lethmoïde
latéralisée du côté sourd cervicales bilatérales D - Une malformation
[117] D - Une perforation de la de loreille interne
pars flaccida du tympan E - Une myringite
Un patient présente une E - Une lyse de la chaîne [123]
surdité unilatérale. Son ossiculaire
tympan est normal [120] En faveur dun syndrome
L’audiogramme montre une vestibulaire
surdité de transmission. Le Dans quel(s) cas périphérique, on
tympanogramme est normal. l’amygdalectomie est-elle retiendra
Il n’y a pas de réflexe indiquée? A - Une sensation isolée
stapédien de ce côté. Il peut A - Mononucléose dinstabilité à la marche
sagir: infectieuse récente B - Des crises
A - D’un catarrhe tubaire B - Angines bactériennes vertigineuses rotatoires
B - D’une otospongiose à répétition paroxystiques
C - D’un neurinome de C - Antécédents de C - Un signe de
l’acoustique phlegmon périamygdalien Romberg latéralisé
D - D’une otite chronique D - Un talonnement à la
cholestéatomateuse D - Rhinopharyngites à marche
E - D’une maladie de répétition E - Une démarche
14
festonnante Le diagnostic de sinusite
[124] maxillaire droite aiguè Une obstruction nasale
non bloquée est évoqué unilatérale peut être
On peut observer comme sur le(s) signe(s) due à l’une ou plusieurs
complication(s) au cours de clinique(s) suivant(s) des causes suivantes.
l’évolution dune otite A - Obstruction nasale Laquelle ou lesquelles?
chronique droite A - Une rhinite
cholestéatomateuse non B - Douleurs sous médicamenteuse
traitée orbitaires droites B - Une déviation de la
A - Méningite à C - Anesthésie dans le cloison nasale
pneumocoque territoire du nerf sous C - Une hypertrophie
B - Thrombophlébite du orbitaire droit des végétations
sinus latéral D - Otalgie homolatérale adénoïdes
C - Labyrinthite E - Présence de pus au D - Un corps étranger
D - Paralysie faciale niveau du méat moyen nasal
E - La tympanosclérose [128] E - Une rhinite
[125] vasomotrice
Au cours de l’évolution
Une rhinite vasomotrice d’une affection de l’oreille [131]
périodique allergique est moyenne, quel(s)
évoquée devant le(s) est(sont) parmi les Concernant une rhinite
symptôme(s) clinique(s) symptômes suivants, vasomotrice, il est exact
suivant(s) celui(ceux) qui vous que
1 - Obstruction nasale fait(font) évoquer une A - N’est pas toujours
2 - Rhinorrhée aqueuse atteinte de l’oreille d’origine allergique
3 - Eternuements interne? B - Peut évoluer sur un
4 - Conjonctivite A - Otodynie mode apériodique
Compléments corrects : B - Céphalées C - Peut être due à un
1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D C - Vertiges abus de
1,2,3,4E D - Surdité de perception vasoconstricteurs
nasaux
[126] E - Paralysie faciale D - Peut être due à un
[129] écoulement de liquide
On évoque l’origine céphalorachidien
cérébrospinale dune Un vertige: E - Peut être en rapport
rhinorrhée devant: A - Est une illusion de avec une involution
1 - Ecoulement aqueux mouvement sénile de la muqueuse
2 - Notion de fracture de B - Est toujours associé nasale
l’étage antérieur à des troubles auditifs [132]
3 - Taux de glucose C - S’accompagne
supérieur à 0,5g/l souvent d’une perte de Parmi les affirmations
4 - Obstruction nasale connaissance suivantes concernant la
associée D - Est toujours d’origine maladie de Ménière
Compléments corrects : endolabyrinthique récente,
1,2,3A 1,3B 2,4=0 4=D E - Peut révéler un laquelle(lesquelles)
1,2,3,4E neurinome de est(sont) exacte(s)?
[127] l’acoustique A - Elle donne un
[130] vertige rotatoire
15
B - Elle donne une surdité non fétide bis
de perception de type C - Ne se complique B - La survenue chez
rétrocochléaire jamais de surdité les sujets âgés
C - Les crises sont souvent D - Donne une C - Des
accompagnées perforation tympanique bourdonnements
d’acouphènes marginale apparaissant après la
D - L’examen vestibulaire E - Ne se rencontre que crise
est normal en dehors des chez l’adulte D - Une surdité de
crises perception unilatérale
E - S’accompagne d’une [136] pendant la crise
sensation de plénitude de E - Un vertige
l’oreille Lassociation dune périphérique
[133] adénopathie cervicale et [139]
de symptômes
Une rhinorrhée claire peut nasosinusiens et Des épistaxis
être observée en cas de otologiques traînants, récidivantes chez un
A - Corps étranger progressifs et unilatéraux adulte peuvent être
B - Algie vasculaire de la doit faire penser avant dues
face tout à une des tumeurs A - A un cancer de
C - Allergie nasosinusienne malignes suivantes. l’ethmoïde
D - Fracture de l’ethmoïde Laquelle? B - A une polypose
E - Sinusite maxillaire A - Une tumeur de nasosinusienne
d’origine dentaire l’ethmoïde d’origine allergique
[134] B - Une tumeur de la C - A un traitement
fosse nasale anticoagulant mal
Une femme de 50 ans C - Une tumeur du cavum contrôlé
présente des douleurs de D - A une angiomatose
Ihémiface survenant de D - Une tumeur de de Rendu Osier
façon paroxystique l’oreille E - A une sinusite
déclenchées par la E - Une tumeur du voile frontale
mastication. Quel(s) du palais
diagnostic(s) évoquez- vous? [137]

A - Otite aigué Un cancer du


B - Sinusite maxillaire aigué nasopharynx (ou cavum) [140]
peut se révéler par:
C - Névralgie faciale A - Paralysie Un vertige peut
D - Glaucome oculomotrice s’accompagner:
E - Arthrite B - Dysphagie A - De vomissements
temporomandibulaire C - Adénopathie B - De troubles de
[135] cervicale l’équilibre
D - Otalgie C - De perte de
L’otite chronique E - Epistaxis connaissance
cholestéatomateuse [138] D - De nystagmus
A - Doit être traitée E - De diplopie
médicalement La maladie de Ménière
B - Est à l’origine d’une est évoquée devant: [141]
otorrhée toujours abondante A - Une atteinte du VII
16
Parmi les affections ci- D - Surdité unilatérale E - Une tumeur du
dessous, laquelle ou brusque glomus jugulaire
lesquelles peuvent être E - Neurinome de [148]
responsables à la fois dune l’acoustique
obstruction nasale et dune [145] Une dysphonie est
épistaxis ? définie comme une
A - Déviation de la cloison Une dyspnée laryngée altération
nasale installée en quelques A - De la voie chantée
B - Fibrome nasopharyngien heures chez un enfant B - De la voix parlée
enrhumé et fébrile fait C - De la
C - Polypose évoquer 2 des affections compréhension du
nasosinusienne suivantes. Lesquelles? langage
D - Tumeur maligne des A - Une laryngite D - De l’articulation du
fosses nasales striduleuse (ou faux langage
E - Maladie de Rendu Osier croup) E - De l’élaboration du
[142] B - Une laryngite sous- langage
glottique [149]
Une dyspnée laryngée C - Une épiglottite
comporte un ou plusieurs D - Un corps étranger La dysphonie est le
des caractères suivants. négligé du larynx motif de consultation
Indiquez le(s)quel(s) ? E - Une paralysie habituel dans les
A - Une bradypnée laryngée affections suivantes
B - Une dyspnée expiratoire sauf une, laquelle?
C - Un tirage [146] A - Laryngite chronique
D - Un cornage B - Pseudomyxome
E - Des râles sibilants Lotospongiose présente laryngé
[143] un certain nombre de C - Tumeur sous
signes cliniques et glottique
Le cancer du rhinopharynx audiométriques parmi les D - Nodule des cordes
A - Se rencontre avec suivants. Le(s)quel(s)? vocales
prédilection chez le nord- A - Rinne négatif E - Granulome post
africain B - Bonne conduction intubation
B - Est toujours un osseuse [150]
épithélioma bien différencié C - Bourdonnements
C - Est très lymphophile D - Sténose du conduit Sur quel argument peut-
D - Ne donne jamais de auditif externe on évoquer le diagnostic
métastases viscérales E - Otorrhée d’inhalation d’un corps
E - Résulte dune [147] étranger?
association radio- A - Asymétrie
chimiothérapique Une otorragie peut être thoracique
[144] due à: B - Aspect
A - Un traumatisme de d’emphysème localisé
Une surdité par atteinte de oreille C - Aspect d’atélectasie
l’oreille interne s’observe en B - Une otite grippale lobaire
cas de C - Une mycose du D - Pneumopathie
A - Otospongiose conduit traînante
B - Presbyacousie D - Un eczéma du
C - Aplasie de l’oreille conduit
17
E - Toutes les propositions [154] E - Une obstruction
sont exactes nasale
Une surdité de [157]
[151] transmission
A - Peut être due à la Notez parmi la liste
Un enfant de 4 ans est streptomycine suivante, les trois
hospitalisé en raison d’un B - Se traduit en signes qui inaugurent
état asphyxique par audiométrie tonale par un volontiers la
dyspnée laryngée Vous êtes accolement des courbes maladie dans le cancer
frappé par le refus de osseuse et aérienne de lhypopharynx (ou
l’enfant de se mettre en C - Est souvent le sinus piriforme)
décubitus dorsal. Quel en premier signe dun A - Dysphonie
est, probablement, la neurinome de B - Dysphagie
cause? l’acoustique C - Adénopathie
A - Laryngite striduleuse D - Se traduit par une cervicale
B - Laryngite sous glottite latéralisation du Weber D - Otalgie réflexe
C - Epiglottite aiguè du côté de l’oreille sourde E - Hémoptysie
D - Corps étranger laryngé [158]
E - Aucune de ces E - Présente un Rinne
propositions négatif Dans l’ethmoïdite aigué
[152] [155] extériorisée non
compliquée de l’enfant
Parmi les 5 antibiotiques Chez un malade on observe
suivants, indiquez celui à présentant un phlegmon A - Oedème palpébral
utiliser en première de l’amygdale, il existe supérieur
intention pour traiter une habituellement: B - Oedème palpébral
angine streptococcique en A - Une dysphagie inférieur
cas d’allergie à la pénicilline B - Une otalgie C - Suppuration
C - Un trismus conjonctivale
A - Tétracycline D - Une température D - Suppuration nasale
B - Macrolide élevée unilatérale
C - Aminoglycoside E - Une obstruction E - Mydriase
D - Sulfamide nasale paralytique
E - Phénicolé [159]
[153] [156]
Quel(s) signe(s) parmi
Parmi les affections On doit penser à un corps les suivants,
suivantes, l’une ne donne étranger nasal méconnu caractérise(nt) une
pas d’otalgie. Laquelle? chez l’enfant devant une sinusite maxillaire? A -
A - Arthrite ou plusieurs des Une rhinorrhée fétide
temporomaxillaire propositions suivantes bilatérale
B - Accident de la dent de A - Une rhinorrhée B - Une flore
sagesse purulente unilatérale polymicrobienne
C - Otite aiguê B - Une respiration C - Un sinus opaque à la
D - Cancer du sinus buccale radiographie
piriforme C - Une odeur fétide D - Un foyer infectieux
E - Tumeur mixte de la D - Une gêne respiratoire périapical sur la
parotide à type de dyspnée première molaire
18
supérieure du coté de la E - Saccompagne
sinusite fréquemment Devant une épistaxis
E - Une évolution sur un dadénopathies cervicales grave, la fosse
mode chronique ptérygomaxillaire peut
[160] [163] être abordée pour
pratiquer la ligature de
Un patient présente dans Parmi les facteurs A - Lartère maxillaire
les suites d’un traumatisme étiologiques suivants, interne
crâniofacial un le(s)quel(s) peu(ven)t B - Lartère maxillaire
écoulement nasal clair entraîner une surdité de externe
empesant l’oreiller. Il s’agit transmission ? C - Lartère carotide
de A - Otite séromuqueuse externe
A - Sinusite post- B - Otite D - Lartère ethmoïdale
traumatique cholestéatomateuse antérieure
B - Obstruction des voies C - Fracture du rocher E - Lartère carotide
lacrymales D - Activité interne
C - Rhinorrhée professionnelle en milieu
cérébrospinale bruyant [166]
D - Rhinite inflammatoire E - Traitement par les
post-traumatique aminosides Un malade souffre
E - Aucune de ces depuis quelques jours
propositions n’est exacte dotalgies et présente
une paralysie faciale
[161] périphérique totale,
dapparition brusque, du
Dans Iotospongiose: même côté où l’examen
A - Lhérédité est souvent découvre une otorrhée
retrouvée fétide; l’interrogatoire
B - La surdité est de type [164] précise que l’otorrhée
perception est récidivante depuis
C - La seule thérapeutique Lépistaxis grave peut plusieurs années. Quel
est la prothèse être secondaire à un diagnostic évoquez-vous
D - Les tympans sont certain nombre de tout dabord?
normaux causes. Parmi les A - Paralysie faciale
E - La courbe suivantes, laquelle ou zostérienne
tympanométrique est plate lesquelles devez-vous B - Cancer de l’oreille
[162] évoquer? moyenne
A - Traitement C - Cholestéatome de
Ladénocarcinome de anticoagulant l’oreille moyenne
lethmoide: B - Insuffisance D - Syphilis de l’oreille
A - Est fréquent chez le hépatique E - Tumeur du rocher
travailleur du bois C - Fibrome [167]
B - Est favorisé par le nasopharyngien
tabagisme D - Polypose Parmi les affections
C - Est une maladie nasosinusienne suivantes, indiquez
professionnelle E - Hypertension celle(s) qui est(sont)
D - Est révélé souvent par artérielle responsable(s) d’une
des épistaxis abondantes [165] surdité de perception
19
pure? l’oreille moyenne se bilatérale de 20 dB vous
A - Le neurinome de caractérise par: retenez:
l’acoustique A - Otorrhée tuante A - Antibiothérapie
B - La maladie de Ménière muqueuse locale par instillations
C - La presbyacousie B - Réinfection lors des auriculaires
D - L’otite séreuse rhumes B - Paracentèse
E - Traumatisme sonore C - Ostéolyse de C - Ablation des
chronique voisinage végétations adénoides
[168] D - Danger de D - Mise en place
complications d’aérateurs
L’otalgie unilatérale est un neurologiques transtympaniques
symptôme précoce d’un E - Absence de risque de E - Mastoïdectomie
processus cancéreux complications [175]
localisé au niveau de: endocrâniennes
A - L’amygdale [172] Parmi ces affections,
B - Le voile du palais laquelle(lesquelles)
C - La corde vocale L’otite moyenne aiguè est(sont) susceptible(s)
D - L’hypopharynx est: de provoquer une
E - Le corps thyroïde A - Polymicrobienne otalgie?
[169] B - Volontiers bilatérale A - Sous-maxillite
chez le nourrisson chronique
Une surdité à tympan fermé C - D’origine B - Cancer pelvilingual
peut être révélatrice d’une rhinopharyngée C - Péricoronarite de
ou plusieurs des D - Peu fréquente chez dent de sagesse
affections suivantes. l’enfant D - Troubles de
Laquelle ou lesquelles? E - Volontiers saisonnière l’articulé dentaire
A - Otospongiose E - Kyste
B - Atticite [173] radiculodentaire
cholestéatomateuse maxillaire
C - Neurinome de Parmi les signes
l’acoustique cliniques suivants, quel [176]
D - Hémotympan est celui qu’il est
E - Otite moyenne aigué inhabituel d’observer au La maladie de Ménière
avec drainage spontané cours d’une laryngite peut comporter:
[170] aiguè sous glottique de A - Acouphènes
l’enfant? B - Vertiges rotatoires
Citez le ou les éléments A - Cornage C - Hypoacousie de
anatomiques lésés en cas B - Bradypnée perception
de surdité de transmission inspiratoire D - Vomissements
A - Organe de Corti C - Râles sibilants E - Nystagmus
B - Nerf auditif D - Tirage sus-sternal [177]
C - Chaîne ossiculaire E - Toux rauque
D - Labyrinthe postérieur [174] Devant une paralysie
E - Trompe d’Eustache faciale périphérique
Pour le traitement initial progressive, vous devez
[171] d’une otite séromuqueuse évoquer:
chronique à tympan A - Une tumeur
Le cholestéatome de fermé avec hypoacousie parotidienne
20
B - Une paralysie faciale a quelle(s) est(sont) grossesse
frigore celle(s) qui est(sont) [184]
C - Un processus expansif pratiquement toujours
intrapétreux bilatérale(s)? Devant une tuméfaction
D - Un zona A - Presbyacousie cervicale médiane,
E - Une séquelle de B - Maladie de Ménière juxta-hyoïdienne, qui
traumatisme crânien C - Surdité brusque ascensionne à la
[178] D - Zona auriculaire déglutition vous
E - Surdité toxique par évoquez un kyste du
Lototoxicité (VIllème paire) aminosides administrés tractus thyréoglosse. Si
est un accident par voie générale celui-ci n’a jamais
caractéristique dune famille [182] suppuré, quel est
l’examen capital à
dantibiotiques. Laquelle? Une paralysie faciale pratiquer avant de
A - Pénicillines peut sobserver au cours décider son exérèse
B - Céphalosporines dune ou plusieurs des chirurgicale?
C - Tétracyclines affections suivantes A - Ponction
D - Macrolides A - Adénome de cytologique
E - Aminosides l’acoustique B - Radiographie
[179] B - Neurinome de cervicale de profil
l’acoustique C - Scintigraphie
La dyspnée laryngée peut C - Fracture du rocher thyroïdienne
résulter: D - Zona du ganglion D - Laryngographie à
A - D’un cancer du géniculé l’hydrast
sphénoïde E - Névralgie faciale E - Echographie
B - D’une imperforation [183] [185]
choanale
C - D’une épiglottite Une femme enceinte Devant une tuméfaction
D - D’un cancer sous- approchant de son terme cervicale médiane,
glottique et inquiète veut savoir si juxta-hyoïdienne, qui
E - D’un corps étranger son enfant risque d’être ascensionne à la
bronchique sourd à la naissance. déglutition, quel
[180] Quelle sont la ou les diagnostic évoquez-
affections à rechercher vous?
Une suppuration chronique dans les antécédents qui A - Kyste dermoïde
de l’oreille moyenne peut pourraient représenter un B - Laryngocèle
être à l’origine risque à ce niveau? C - Kyste du tractus
A - D’une paralysie faciale A - Conjoint ou thyréoglosse
B - D’une labyrinthite ascendants atteints D - Grenouillette
C - D’une thrombophlébite dotospongiose sublinguale
du sinus latéral B - Contage rubéolique E - Lithiase salivaire
D - D’une méningite au début de la grossesse
E - D’un abcès du cerveau C - Femme travaillant [186]
dans le bruit pendant sa
[181] grossesse Dans un cancer
D - Tabagisme hypopharyngé
Parmi les surdités de E - Traitement par un A - Les métastases
perception suivantes, aminoside pendant la pulmonaires sont
21
exceptionnelles dadénopathie cervicale. [191]
B - Les adénopathies Pour affirmer le
cervicales sont fréquentes diagnostic, vous Quel est le signe
C - La bouche demandez: cardinal dune otite
oesophagienne est toujours A - Tomographies du séromuqueuse à tympan
respectée larynx fermé?
D - La dysphagie est un des B - Endoscopie laryngé A - L’otorrhée
premiers signes avec biopsie B - Lotalgie
E - Une immobilité de C - Tomodensitométrie C - La surdité
lhémilarynx homolatéral est du larynx D - L’altération de l’état
fréquente D - Dosage des anticorps général
anti E.B.V. E - La paralysie faciale
E - Cervicotomie [192]
exploratrice avec examen
histologique extemporané Quelle est la lésion la
plus fréquemment en
[189] cause à l’origine des
épistaxis récidivantes
Le cancer de lamygdale: chez l’adolescent
[187]
A - Est le plus souvent un masculin ?
adénocarcinome A - Angiofibrome naso-
Une jeune femme, à la suite
B - Est peu lymphophile pharyngien
dun coma toxique avant
C - Est souvent bilatéral B - Fibrome saignant de
nécessité une assistance
D - Est plus fréquent la cloison
ventilatoire par intubation
chez la femme C - Tumeur nerveuse
pendant 5 jours présente, un
E - Donne une des fosses nasales
mois après sa sortie, une
odynophagie D - Epithélioma
dyspnée aux deux temps
[190] glandulaire de
respiratoires. Sa voix est
léthmoide
faible mais conservée. A
Un homme de 17 ans E - Sarcome des fosses
quel(s) diagnostic(s) doit-on
consulte pour une surdité nasales
penser en premier?
unilatérale droite. On [193]
A - Paralysie récurrentielle
découvre une otite
en fermeture
séreuse droite et des Quelle(s) lésion(s) peut
B - Sténose trachéale
adénopathies cervicales révéler une otorrhée
C - Sténose laryngée
bilatérales. Quel claire post-traumatique
D - Oedème laryngé
diagnostic doit être précoce? A - Un
E - Paralysie récurrentielle
évoqué? cholestéatome
unilatérale
A - Carcinome de l’oreille B - Une méningite
[188]
moyenne C - Une fracture
B - Carcinome labyrinthique
Un homme de 60 ans,
indifférencié du cavum D - Une fracture
fumeur, présente une
C - Carcinome de la base ethmoïdale
dysphonie depuis un mois.
de langue E - Une fracture du toit
Lexamen clinique laryngé
D - Zona auriculaire de la caisse du tympan
montre une lésion
E - Polypose naso- [194]
bourgeonnante de la corde
sinusienne
vocale droite. Il ny a pas
Un adulte de 50 ans
22
présente une obstruction laryngée Que traduit
nasale progressive A - Bradypnée habituellement
accompagnée d’épistaxis inspiratoire l’apparition de vertiges
récidivantes. Quel B - Dyspnée aux deux au cours de lévolution
diagnostic doit-on temps respiratoires dune otite moyenne
envisager? A - Végétations C - Bradypnée expiratoire aiguê ou chronique?
adénoïdes A - Cholestéatome de
B - Ectasie de la tache D - Polypnée avec l’oreille moyenne
vasculaire battement des ailes du B - Abcès du lobe
C - Polypose nasale nez temporal
D - Fibrome naso- E - Wheezing C - Labyrinthite
pharyngien [198] D - Abcès péri-sinusien
E - Tumeur de léthmoïde E - Aucune des
[195] Un sujet jeune présente affections ci-dessus
une otorrhée chronique
Le cholestéatome de fétide. Lotoscopie nous [201]
l’oreille moyenne peut montre une perforation
entraîner toutes les tympanique située au Les cancers glottiques
manifestations suivantes, niveau du Schrapnell. sont
sauf une. Laquelle? Laspiration ramène A - Des
A - Une hypoacousie de quelques lamelles de adénocarcinomes dans
transmission cholestéatome. Parmi ces 90 % des cas
B - Une atteinte du canal attitudes thérapeutiques, B - Des carcinomes
semi-circulaire externe laquelle vous semble épidermoïdes dans 90 %
C - Des adénopathies préférable? des cas
cervicales bilatérales A - Traitement médical C - Peu lymphophiles
D - Une perforation de la local et surveillance D - Révélés par une
pars flaccida du tympan B - Traitement médical otalgie
E - Une lyse de la chaîne par voie générale E - Révélés par des
ossiculaire C - Geste chirurgical troubles de la phonation
D - Aspirations répétées
[196] du cholestéatome [202]
E - Radiothérapie
Le syndrome dAlport [199] Dans une surdité de
associe à une surdité de transmission
perception héréditaire une Lépithélioma glandulaire A - La courbe osseuse
atteinte se rencontre est normale
A - Cardiaque habituellement dans lune B - La courbe aérienne
B - Oculaire des est abaissée
C - Rénale localisations suivantes. C - Courbe osseuse et
D - Métabolique (erreur du Laquelle? courbe aérienne se
métabolisme de la Tyrosine) A - Larynx superposent
E - Polymalformative B - Sinus maxillaire D - Lépreuve de Weber
[197] C - Ethmoïde est latéralisée du côté
D - Cavum sain
Parmi les caractères E - Amygdale E - Lépreuve de Weber
suivants, lequel sapplique à [200] est latéralisée du côté
la dyspnée dorigine sourd
23
[203] Schrapnell B - La B - Dent de sagesse
perforation tympanique C - Hypopharynx ou
Quel(s) est(sont) le(s) siège dans la région sinus piriforme
germe(s) habituellement antéro-inférieure de la D - Voile du palais
retrouvé(s) à l’origine dune pars tensa du tympan E - Corde vocale
sinusite aiguè microbienne? C - La perforation
A - Bacteroïdes fragilis tympanique est marginale
B - Streptococcus
pneumoniae D - La perforation
C - Bacillus anthracis tympanique siège dans la
D - Haemophilus influenzae région postéro-supérieure
E - Listeria monocytogenes de la pars tensa du
[204] tympan
E - Lotorrhée est fétide
Quels sont les deux signes [207]
[209]
évoquant un cancer de
l’hypopharynx peu évolué? La cause déclenchante
Chez un malade
A - Régurgitation dune maladie de Ménière
présentant une
B - Otalgie reflex typique est liée à un seul
adénopathie cervicale
C - Trouble du goût de ces mécanismes.
chronique
D - Adénopathie Lequel?
jugulocarotidienne
médiastinale A - Labyrinthite
supérieure et dont
E - Douleur de la déglutition inflammatoire
l’examen O.R.L. est
B - Hydrops labyrinthique
normal. La ponction
[205]
cytologique s’est avérée
C - Traumatisme
négative; quel est le
Une rhinorrhée unilatérale labyrinthique
geste adéquat qui
purulente chez un enfant de D - Accident vasculaire
permettra de faire le
2 ans suggère cérébral
diagnostic?
l’existence de E - Tumeur du tronc
A - Biopsie
A - Une infection cérébral
ganglionnaire
adénoïdienne [208]
B - Drill-biopsie
B - Un corps étranger nasal
C - Cervicotomie
C - Une rhinite vasomotrice Un sujet adulte se plaint
exploratrice avec
D - Un fibrome dune douleur unilatérale
examen histologique
nasopharyngien au niveau de l’oreille.
extemporané
E - Une polypose nasale Lexamen clinique ne
D - Tomodensitométrie
montre aucune anomalie
cervicale
[206] du pavillon, du conduit
E - Echographie
auditif externe ou du
cervicale
Quel, est parmi les suivants, tympan. Quels sont les
[210]
le signe otoscopique régions ou organes au
rencontré dans une otite niveau desquels une
Un adolescent présente
muqueuse, non dangereuse? lésion peut être
de fréquentes épistaxis
responsable de cette
associées à une
A - La perforation otalgie?
obstruction nasale
tympanique siège au niveau A - Articulation temporo-
unilatérale. Quelle
de la membrane de maxillaire
24
affection suspectez-vous? E - Sinus de la face C - Aplasie de l’oreille
A - Angiofibrome [214] D - Traumatisme sonore
nasopharyngien
B - Polypose nasale Parmi les propositions E - Neurinome de
C - Sinusite chronique suivantes, relatives à un l’acoustique
D - Anomalie de la crase neurinome intracanaiaire [217]
sanguine du nerf cochléo-
E - Angiomatose de Rendu vestibulaire, indiquez Dans une surdité de
Osier celle(s) qui est(sont) perception unilatérale
exacte(s) récente, le Weber
[211] A - Il s’accompagne acoustimétrique est
d’une surdité de A - Indifférent
Quel est parmi les perception B - Latéralisé à l’oreille
caractères suivants, celui B - Il s’accompagne saine
qui est en faveur de d’une surdité de C - Latéralisé à l’oreille
l’étiologie virale dune transmission pathologique
angine érythémateuse? C - Il existe une D - In interprétable
A - Rougeur intense du modification des E - Absent
pharynx potentiels évoqués [218]
B - Adénopathie sous auditifs
angulo-maxillaire D - Il existe une En quel point de la fosse
C - Trachéobronchite hypoesthésie faciale nasale siège le plus
associée E - Il existe une souvent l’hémorragie
D - Fièvre élevée hypoesthésie cornéenne lors d’une épistaxis
E - Absence d’élévation des [215] antérieure?
antistreptolysines O (ALSO) A - Méat moyen
[212] Parmi les surdités de B - Tache jaune
perception qui sont C - Cornet moyen
Citez le ou les élément(s) presque toujours D - Tache vasculaire
anatomique(s) lésé(s) en bilatérales, vous retenez: E - Face interne de la
cas de surdité de A - Presbyacousie narine
perception B - Maladie de Ménière [219]
A - Platine de l’étrier C - Surdité brusque
B - Organe de Corti D - Oreillons Devant une ulcération
C - Labyrinthe postérieur E - Surdité toxique par amygdalienne
D - Labyrinthe antérieur aminosides par voie unilatérale de l’adulte
E - Nerf cochléaire générale jeune, ii faut
[213] évoquer:
[216] A - Un chancre
Parmi les cancers suivants syphilitique
du domaine ORL, certain(s) Deux des étiologies B - Une herpangine
saccompagne(nt) suivantes C - Un phlegmon péri-
fréquemment dadénopathies s’accompagnent toujours amygdalien
bilatérales. Le(s)quel(s)? dune surdité par atteinte D - Une diphtérie
A - Pointe de la langue de oreille interne E - Une angine à
B - Cavum Lesquelles? streptocoque du groupe
C - Base de langue A - Otospongiose A
D - Corde vocale B - Presbyacousie [220]
25
A - L’amygdalectomie en certain nombre de
Les propositions suivantes urgence critères cliniques et
représentent des B - Le drainage de biologiques Quelle est,
complications de voisinage l’abcès parmi les propositions
possibles d’une C - Le traitement suivantes, celle qui
rhinosinusite sauf une. antibiotique n’est pas compatible
Laquelle ? D - L’arrêt de toute avec le diagnostic
A - Uvéite alimentation d’angine de Vincent.?
B - Cellulite orbitaire E - Aucun de ces A - Ulcération siégeant
C - Névrite optique éléments sur une amygdale
D - Amygdalite [224] B - Angine peu fébrile
E - Méningite C - Angine due à des
Parmi ces affections, anaérobies (association
[221] laquelle ou lesquelles d’un bacille du genre
est(sont) susceptible(s) Fusiformes et d’un
Parmi ces étiologies, de spirochète du genre
quelle(s) est(sont) celle(s) provoquer une otalgie? Borrellia)
responsable(s) dépistaxis ? A - Un cancer de D - Confirmation
A - Polype allergique l’amygdale palatine bactériologique
B - Fibrome nasopharyngien B - Une otite externe apportée par la culture
C - Une otite moyenne du prélèvement de
C - Fracture de l’étage aiguê gorge
antérieur D - Un cancer du cavum E - Sensible à la
D - Maladie de Hand E - Un neurinome de pénicilline G
Schuller Christian l’acoustique [227]
E - Maladie de Rendu Osier [225]
[222] Quelle est l’incidence
Quel est l’examen à radiologique adéquate
Parmi ces affirmations, pratiquer en premier lieu qui permet de mettre en
quelle(s) est(sont) celle(s) devant un patient évidence une sinusite
se rapportant au cancer de présentant depuis 3 mois maxillaire?
l’amygdale de l’adulte? une dysphonie? A - Nez-front plaque (ou
A - C’est un cancer A - Un bilan face haute)
lymphophile radiographique du larynx B - Nez-menton plaque
B - Le premier signe est une B - Une laryngoscopie (ou Blondeau)
dysphonie indirecte C - Base du crâne (ou
C - Le traitement est C - Une Hirtz)
exclusivement chirurgical tomodensitométrie D - Incidence de profil
D - li peut s’accompagner laryngée E - Incidence de
dotalgie D - Une laryngoscopie Schuller
E - Il sagit le plus souvent directe [228]
de lymphome malin E - Une fibroscopie
[223] bronchique Une surdité de
transmission peut être
Devant un phlegmon péri- [226] provoquée par:
amygdalien collecté quel(s) A - Une maladie de
est(sont) le(s) élément(s) Le diagnostic d’angine de Ménière
essentiel(s) du traitement? Vincent repose sur un B - Un travail en atelier
26
bruyant [231] C - Des céphalées
C - Une otospongiose occipitales
D - Un neurinome de Parmi ces maladies, D - La présence de pus
l’acoustique quelle(s) est(sont) au méat moyen en
E - Une rubéole maternelle celle(s) qui rhinoscopie
pendant la grossesse s’accompagne(nt) dune E - Une conjonctivite
[229] perforation tympanique? [234]
A - Tuberculose de
Un sujet nord-africain de 30 l’oreille moyenne Une surdité de
ans consulte pour une B - Otospongiose transmission peut être
baisse de l’audition C - Myringite provoquée par:
unilatérale récente. phlycténulaire A - Otospongiose
L’examen ORL trouve : une D - Otite moyenne B - Otite chronique
surdité de type transmission chronique C - Labyrinthite
- une adénopathie jugulo- cholestéatomateuse D - Otite muqueuse
carotidienne haute, de 2 cm E - Otite séreuse chronique à tympan
de diamètre - une paralysie fermé
du moteur oculaire externe E - Surdité toxique
du même côté. Quel [235]
diagnostic doit-on évoquer?
A - Otospongiose Une surdité de
B - Tumeur du glomus transmission pure se
jugulaire [232] retrouve dans
C - Tumeur du cavum (ou A - La maladie de
rhinopharynx) Parmi les signes Ménière
D - Otite muqueuse à énumérés ci-dessous quel B - L’otite séreuse
tympan fermé est celui ou quels sont C - Lotospongiose
E - Méningiome de la petite ceux évoquant la D - Le traumatisme
aile du sphénoide souffrance du labyrinthe? sonore
[230] E - L’otite chronique
A - Acouphènes muqueuse
Devant un tableau de B - Hypoacousie de
sinusite chronique perception [236]
unilatérale, on évoque un C - Hypoacousie de
cancer devant: transmission Une maladie de
A - L’existence d’une image D - Vertiges Ménière, atteinte
en coucher de soleil du bas- E - Sensation de cochléo-vestibulaire a
fond sinusien plénitude de l’oreille pour signe(s)
B - Des mouchages [233] A - Des acouphènes
sanglants répétés (bourdonnements ou
C - La survenue chez un Le diagnostic de sinusite sifflements)
travailleur du bois maxillaire aiguè est B - Une paralysie
D - Une anesthésie sous- évoqué devant: faciale
orbitaire A - Une obstruction C - Des crises de
E - Une lyse des parois du nasale avec mouchage vertige rotatoire
sinus purulent D-- Une surdité de
B - Une douleur transmission unilatérale
provoquée sus-orbitaire
27
E - Une surdité de A - Polype des fosses Parmi les attitudes
perception unilatérale nasale suivantes,
[237] B - Fibrome naso- laquelle(lesquelles)
pharyngien adoptez-vous d’emblée
Parmi les surdités de C - Cancer du cavum en présence d’une
perception suivantes, 2 sont D - Hypertension épistaxis bénigne?
bilatérales. Lesquelles? A - artérielle de cause rénale A - Compression bi-
Presbyacousie digitale du nez pendant
B - Maladie de Ménière E - Trouble de 10 minutes
C - Surdité brusque l’hémostase B - Tamponnement
D - Oreillons antérieur
E - Surdité toxique par [241] C - Tamponnement
aminosides administrés par postérieur
voie générale Une surdité de perception D - Ligature vasculaire
[238] pure se retrouve dans E - Pose d’un ballonnet
A - La maladie de hémostatique
Dans une otospongiose, le Ménière [244]
tympan est: B - La presbyacousie
A - Perforé C - La commotion Concernant le dépistage
B - Rétracté labyrinthique de la surdité les
C - Congestif D - Lotite adhésive propositions suivantes
D - Normal E - La sclérose en sont exactes sauf une,
E - Bombant plaques indiquez-la
[239] [242] A - Il doit être
systématique chez les
Devant une tuméfaction Une femme de 40 ans, se anciens prématurés
latéro-cervicale sous- plaint dacouphènes et B - Il fait appel en
digastrique isolée apparue dune diminution période néonatale aux
brutalement chez un sujet progressive de l’audition jouets de Moatti
de 25 ans, quel diagnostic du côté droit depuis C - Il peut être orienté
évoquez-vous en-dehors quelques mois. L’examen par les antécédents
dune adénopathie? des tympans est normal. familiaux
A - Tumeur du pôle inférieur L’examen audiométrique D - Il est indispensable
de la parotide montre une surdité de en cas de retard du
B - Grande corne de los perception droite. Quelle langage
hyoide est l’étiologie à E - Le recours aux
C - Kyste congénital du cou rechercher en premier potentiels évoqués
D - Nodule thyroidien lieu parmi les suivantes? auditifs est
E - Tumeur du glomus A - Otospongiose recommandé en cas
carotidien B - Presbyacousie d’anomalie ou de doute
[240] accélérée [245]
C - Surdité d’origine
Devant une épistaxis métabolique Devant une sinusite
récidivante chez un D - Cholestéatome maxillaire, quel(s)
adolescent, quelle est la E - Neurinome de est(sont) l’(les)
cause qui doit être l’acoustique élément(s) en faveur
immédiatement évoquée et [243] d’une origine dentaire?
recherchée? A - Caractère unilatéral
28
B - Muqueuse nasale rouge D - Aphonie psychique
lilas avec oedème et Une obstruction nasale E - Laryngite
hypersécrétion claire unilatérale peut être due fonctionnelle par trouble
C - Le mouchage purulent à 2 des causes suivantes. de la mue
nauséabond, unilatéral Lesquelles? [252]
D - L’évolution spontanée A - Une rhinite
vers l’ethmoïdite médicamenteuse En cas de fracture de
E - Existence d’une dent de B - Une déviation de la l’apophyse condylienne
sagesse supérieure déclaré cloison nasale mandibulaire, on
C - Une hypertrophie des constate souvent un
[246] végétations adénoïdes petit écoulement
D - Un corps étranger sanguin par le conduit
Les 3 germes les plus nasal auditif externe du même
fréquents dans l’otite aigué E - Une rhinite côté. Quelle en est la
de l’enfant de plus de 3 ans vasomotrice cause?
sont: [250] A - Fracture associée
A - Streptocoque du rocher
hémolytique A Un adénome pléomorphe B - Fracture associée
B - Pneumocoque de la parotide (ancienne de l’apophyse mastoïde
C - Pyocyanique appellation Tumeur C - Fracture associée
D - Proteus mirabilis mixte) est suspecté, de l’apophyse styloïde
E - Hémophilus outre son siège dans D - Plaie du conduit
[247] l’aire parotidienne, sur: auditif externe
A - Sa très grande E - Fracture associée
Un enfant de 2 ans présente prédominance des de la base du crâne
une laryngite aigué tumeurs parotidiennes [253]
dyspnéisante. Parmi les B - Son caractère
éléments suivants, quel(s) douloureux Devant une adénopathie
est(sont) celui(ceux) qui spontanément cervicale sous-
est(sont) en faveur d’une C - Sa consistance digastrique suspecte
épiglottite? ferme, voire dure d’être la
A - Début brutal D - L’existence d’une métastase d’un cancer,
B - Fièvre à 38° parésie faciale il faut rechercher la
C - Toux et voix rauque E - L’existence porte d’entrée
D - Dysphagie douloureuse d’adénopathies satellites A - Au niveau de
E - Hypersialorrhée l’hypopharynx
[248] [251] B - Au niveau de la
corde vocale
La dyspnée d’origine Une jeune fille de 20 ans C - Au niveau de
laryngée est: présente une aphonie l’amygdale
A - Une bradypnée brutale. Elle parle â voix D - Au niveau du
B - Observée aux deux chuchotée. La toux est nasopharynx
temps respiratoires sonore. Quel diagnostic E - Au niveau de la
C - Inspiratoire évoquez-vous? fosse nasale
D - Accompagnée de tirage A - Paralysie de la corde [254]
E - Accompagnée de vocale
cornage B - Laryngite aigué Quel(s) élément(s)
[249] C - Nodule vocal clinique(s) suivant(s) se
29
retrouve(nt) au cours d’un liminaire angine:
syndrome vestibulaire pur? B - Audiométrie vocale A - Fièvre inférieure à
A - Vertige rotatoire C - Tests auditifs au 38,5°C
B - Nystagmus diapason B - Rougeur écarlate de
C - Nausées et/ou D - Audiométrie pour la gorge
vomissements potentiels évoqués C - Coryza associé
D - Hypoacousie auditifs D - Adénopathies
E - Déviation du corps â E - Audiométrie par diffuses
l’occlusion des yeux réflexes d’orientation E - Polynucléose
[255] conditionnée sanguine importante
[258]
Devant une adénopathie [261]
cervicale, les critères L’apparition récente chez
évoquant fortement une un adulte d’une surdité de Un évidement
tuberculose ganglionnaire transmission et d’une ganglionnaire cervical
comportent: obstruction nasale radical emporte tous les
A - Intradermo-réaction unilatérale doit faire éléments
fortement positive évoquer en premier lieu suivants sauf un
B - Localisation spinale A - Une sinusite Lequel?
haute maxillaire chronique A - Laxe artériel
C - Présence B - Une tumeur du naso- carotidien
d’adénopathies pharynx B - Laxe veineux
médiastinales C - Une déviation de la jugulaire interne
D - Présence de cloison nasale C - Le muscle sterno-
calcifications sur les D - Un cholestéatome de cléïdo-mastoïdien
radiographies cervicales l’oreille D - Le contenu de la
E - Association avec une E - Une imperforation loge sous mandibulaire
lésion ulcéreuse du sinus choanale E - Le ventre postérieur
piriforme homolatéral [259] du muscle digastrique
[262]
Parmi ces signes
cliniques quel(s) est(sont) Quelle(s) est(sont)
[256] celui(ceux) qui la(les) cause(s) dune
inaugure(nt) volontiers la sinusite maxillaire
La maladie de Ménière maladie dans le cancer chronique d’origine
comporte habituellement: de l’hypopharynx? dentaire?
A - Paralysie faciale A - Dysphonie A - 18 incluse
B - Acouphènes B - Dysphagie B - Kyste radiculaire sur
C - Vomissements C - Adénopathie 46
D - Hypoacousie cervicale C - 13 incluse en
E - Vertige D - Otalgie position vestibulaire
[257] E - Epistaxis D - Granulome apical
[260] sur 12
Parmi les tests auditifs E - 15 dévitalisée,
suivants, quel est celui qui Indiquez la(les) traitée et couronnée
correspond à une proposition(s) en faveur [263]
audiométrie objective? de l’étiologie
A - Audiométrie tonale streptococcique d’une Parmi les éléments
30
suivants, une tumeur du C - Anesthésie de la Quel(s) est (sont) parmi
rhinopharynx (cavum), est cornée les signes suivants celui
évoquée devant: D - Paralysie faciale (ceux) qui est (sont) un
A - Surdité de perception périphérique (ou des) signe(s) dappel
B - Surdité de transmission E - Unilatéralité précoce du cancer de la
unilatérale [267] corde vocale?
C - Obstruction nasale A - La toux rebelle
D - Epistaxis Un patient présente dans B - La dysphagie
E - Adénopathie cervicale les suites dun C - Lodynophagie
haute traumatisme cranio-facial D - Lotalgie unilatérale
[264] un E - La dysphonie
écoulement nasal, clair, [270]
Une surdité chez un enfant empesant loreiller. Il
de deux mois peut être sagit vraisemblablement Parmi les signes
affirmée par: de A - Sinusite post- suivants, quels sont
A - Audiométrie tonale traumatique ceux qui sont en faveur
liminaire B - Obstruction des voies dune otite
B - Recherche du seuil du lacrymales purulente aigué à
réflexe stapédien C - Rhinorrhée cérébro- tympan fermé, non
C - Réflexe d’orientation spinale compliquée?
conditionnée D - Plaie des voies A - Tympan bombant
D - Potentiels évoqués lacrymales B - Effacement des
auditifs E - Aucune des réponses reliefs du tympan
E - Aucune de ces ci-dessus nest exacte C - Chute de la paroi
méthodes [268] postéro-supérieure du
[265] conduit auditif externe
Devant une tuméfaction D - Tympan rétracté
Parmi les affections latéro-cervicale sous- E - Phlyctènes sur le
suivantes, digastrique dure tympan
laquelle(lesquelles) survenant chez un
représentent une homme de 55 ans, [271]
complication possible des alcoolo-tabagique et qui
sinusites suppurées ? se plaint dune otalgie Une tuméfaction
A - Abcès cérébral homolatérale, quel cervicale médiane
B - Uvéïte examen doit être juxta-thyroïdienne peut
C - Phlegmon de l’orbite demandé en premier lieu? correspondre à une ou
D - Méningite plusieurs propositions
E - Thrombo-phlébite du A - Audiogramme tonal et suivantes
sinus latéral impédancemétrie A - Une adénopathie
B - Biopsie-exérèse révélatrice dun cancer
[266] C - Drill-biopsie amygdalien
D - Scintigraphie B - Un kyste du tractus
La nature maligne dune thyroïdienne thyréoglosse
tuméfaction parotidienne E - Bilan endoscopique C - Un kyste du sinus
est cliniquement évoquée des voies aéro-digestives cervical
devant: supérieures D - Un nodule thyroïdien
A - Adénopathie cervicale [269]
B - Asialie E - Une tumeur
31
nerveuse [275] névralgie faciale
[272] permettent souvent
Quel est le type d’orienter le diagnostic
Lintoxication alcoolo- histologique le plus vers une névralgie
tabagique est un facteur fréquent des cancers du essentielle ou une
prédisposant dans plusieurs larynx? névralgie
des localisations A - Adénocarcinome symptomatique. Parmi
cancéreuses des voies B - Sarcome les caractères suivants,
aérodigestives supérieures. C - Hématosarcome quel est celui, ou quels
Laquelle ou lesquelles parmi D - Carcinome sont ceux, qui est (sont)
les suivantes? épidermoide typique(s) d’une
A - Sinus de la face E - Cylindrome névralgie faciale
B - Rhinopharynx essentielle en début
C - Amygdale [276] dévolution?
D - Hypopharynx A - Douleur provoquée
E - Larynx Devant une épistaxis B - Douleur continue
[273] récidivante chez un C - Douleur à début très
adolescent, quelle est la brusque
Chez un sujet présentant cause qui doit être D - Déficit sensitif dans
une surdité de transmission immédiatement évoquée le domaine du V
par otite moyenne chronique et recherchée? E - Déficit moteur dans
cholestéatomateuse, quel(s) A - Polype des fosses le domaine du V
signe(s) doit(vent) faire nasales
craindre une complication, B - Fibrome naso-
et impose(nt) un traitement pharyngien
d’urgence? C - Cancer du cavum
A - Otorrhée purulente D - Hypertension
B - Vertiges artérielle de cause rénale
C - Céphalées
D - Surdité de transmission E - Trouble de
l’hémostase [279]
E - Paralysie faciale
périphérique [277]
Parmi les localisations
[274]
Une surdité unilatérale tumorales suivantes,
totale peut être due à: quelle est celle (ou
Devant une angine
A - Une obstruction du celles) qui peut
streptococcique avec
conduit auditif externe (peuvent) entraîner une
adénite, quels sont les
B - Une lésion de la dysphagie haute
antibiotiques qui sont
caisse du tympan A - Cancer de la base
indiqués en première
C - Une lésion de la de langue
intention ?
cochlée B - Cancer du cavum
A - Pénicilline V
D - Une lésion du nerf C - Cancer de
B - Erythromycine
auditif l’hypopharynx
C - Association
E - Une lésion des voies D - Cancer sus-glottique
triméthroprime-
sulfamétoxazole (Bactrim® nerveuses centrales
[278] E - Cancer sous-
Eusaprim®)
glottique
D - Gentamycine
Les caractères d’une [280]
E - Streptomycine
32
Le zona otitique total de [286]
Parmi ces affections Sicard s’accompagne:
laquelle ou lesquelles est A - D’une paralysie Parmi les propositions
(sont) susceptible(s) de faciale suivantes, quelle est
provoquer une otalgie? B - De vertiges celle qui ne sadresse
A - Un cancer de l’amygdale C - D’une surdité pas à
palatine D - D’une éruption l’angiome sous-
B - Une otite externe cutanée vésiculaire glottique?
C - Une otite moyenne aigué maxillo-malaire A - Existe chez le
E - D’otalgies nourrisson
D - Un cancer du cavum [284] B - Responsable de
E - Un neurinome de dyspnée
l’acoustique Un enfant de 2 ans C - Spontanément
présente une dyspnée régressive
[281] inspiratoire avec tirage, D - Responsable
température à 40°C et d’hémorragies
Le cancer du cavum: abondante salivation. E - Association avec
A - Est un cancer fréquent Toute tentative pour des angiomes cutanés
chez les travailleurs du bois l’allonger aggrave sa [287]
B - Son premier signe est dyspnée. Quel diagnostic
une dysphagie évoquez-vous? Les sujets originaires
C - Peut provoquer une otite A - Abcès rétro-pharyngé d’Afrique du nord sont
séro-muqueuse B - Laryngite sous- plus particulièrement
D - Peut être révélé par une glottique exposés au cancer:
adénopathie cervicale C - Pneumopathie A - De l’ethmoïde
E - Son traitement est D - Epiglottite B - Du cavum
chirurgical E - Asthme surinfecté C - Du sinus maxillaire
[282] [285] D - Du sinus piriforme
E - De lendolarynx
Devant une sinusite Devant un sujet [288]
maxillaire, quel(s) est (ou présentant une fièvre à
sont) l’élément (ou les 39°C, une dysphagie, une La dysphonie est:
éléments) en faveur dune gêne à l’ouverture A - Un trouble de la
origine dentaire? buccale, et à l’examen déglutition
A - Caractère unilatéral une asymétrie du voile B - Un trouble de
B - Muqueuse nasale rouge avec tuméfaction, l’émission vocale
lilas avec oedème et unilatérale, vous évoquez: C - Un trouble de la
hypersécrétion claire parole
C - Le mouchage purulent A - Une angine de D - Un trouble du
nauséabond, unilatéral Vincent langage
D - L’évolution spontanée B - Un phlegmon péri- E - Un trouble
vers l’éthmoïdite amygdalien respiratoire
E - Une opacité sinusale C - Une mononucléose [289]
unilatérale avec niveaux sur infectieuse
les clichés en incidence de D - Une amygdalite L’apparition récente
Waters et Blondeau bactérienne chez un adulte d’une
[283] E - Un chancre surdité de transmission
syphilitique et d’une obstruction
33
nasale unilatérale doit faire éléments qui se évoquer parmi les
redouter en premier lieu rapportent à ce cancer: suivantes?
A - Une sinusite maxillaire A - Dysphagie A - Papillomatose
chronique B - Epihélioma laryngée
B - Une tumeur du cavum glandulaire B - Atrésie choanale
C - Une déviation de la C - Dysphonie bilatérale
cloison nasale D - Adénopathie sous- C - Sténose sous-
D - Un cholestéatome de digastrique fréquente glottique congénitale
l’oreille E - Peut s’associer D - Paralysie laryngée
E - Une imperforation d’emblée à un cancer de bilatérale
choanale l’oesophage E - Angiome sous-
[290] [293] glottique
[295]
Devant une obstruction Une femme de 40 ans,
nasale, avec rhinorrhée, sans antécédents Parmi ces assertions,
éternuements depuis plus particuliers, vient une seule est fausse.
de 6 mois, vous évoquez? consulter pour la Laquelle?
A - Malformation découverte fortuite d’une A - La paralysie faciale
anatomique de la cloison tuméfaction cervicale peut compliquer une
B - Syndrome sous-digastrique de 2 x 2 otite chronique
d’hyperréactivité nasale cm, isolée, évoluant B - Le cholestéatome
C - Rhinite infectieuse depuis deux mois, sans est une pseudotumeur
chronique aucun caractère inflammatoire d’origine
D - Adéno-carcinome de infectieux. L’examen épithéliale
l’ethmoïde clinique de la cavité C - Le traitement du
E - Fibrome naso- buccale, du pharynx et du cholestéatome relève
pharyngien larynx est normal. d’un traitement médical
Le(s) diagnostic(s) D - Au cours d’une
[291] évoqué(s) peut (peuvent) thrombophlébite du
être: sinus latéral, il y a une
Devant un phlegmon péri- A - Un kyste congénital septicémie
amygdalien collecté, quel(s) de type “amygdaloïde” E - L’otoscopie est
est (sont) (les) B - Une thyroïde indispensable devant
élément(s) essentiel(s) du ectopique une paralysie faciale
traitement? C - Une métastase d’un
A - L’amygdalectomie en cancer des Voies Aéro [296]
urgence Digestives Supérieures i
B - Le drainage de l’abcès napparent A quelle affection, parmi
C - Le traitement D - Une adénopathie les suivantes, devez-
antibiotique d’une hémopathie vous penser devant un
D - L’arrêt de toute E - Un kyste du tractus malade qui présente une
alimentation thyréoglosse dysphonie d’installation
E - La corticothérapie [294] brutale, sans
[292] antécédent traumatique
Devant une détresse ni infectieux récent?
Un malade est porteur d’un respiratoire du nouveau- A - Cancer de la corde
cancer du sinus piriforme né, quelle(s) étiologie(s) vocale
droit étendu (T3). Citez les peut-on B - Papillomatose
34
C - Laryngite chronique conduit auditif externe D - Otalgie
D - Paralysie laryngée B - Une lésion de la E - Epistaxis
unilatérale caisse du tympan [302]
E - Paralysie laryngée C - Une lésion de la
bilatérale en fermeture cochlée Un homme de 40 ans se
[297] D - Une lésion du nerf plaint dacouphènes,
auditif dune diminution
Chez un traumatisé facial E - Une lésion du cortex progressive de l’audition
récent, parmi les signes auditif temporal du côté droit depuis
d’examen clinique qui [300] quelques mois.
suivent, quel est celui d’une L’examen des tympans
fracture du malaire? Une obstruction nasale est normal. L’examen
A - Effacement du relief de unilatérale peut être due audiométrique montre
la pommette à une surdité de
B - Décalage de la jonction A - Une rhinite perception droite.
fronto-malaire médicamenteuse Quelle est l’étiologie à
C - Limitation l’ouverture B - Une déviation de la rechercher en premier?
buccale cloison nasale A - Otospongiose
D - Anesthésie de l’aile du C - Une hypertrophie des B - Presbyacousie
nez et de l’hémilèvre végétations adénoïdes précoce
supérieure D - Un corps étranger C - Surdité métabolique
E - “Marche d’escalier” nasal D - Cholestéatome
palpable sur le rebord E - Une rhinite E - Neurinome de
orbitaire inférieur vasomotrice l’acoustique
[298] [303]

Quels sont les éléments à Au cours de l’examen


rechercher témoignant d’un d’une parotidite aigué
corps étranger bloqué au suppurée, on peut
niveau de la bouche de objectiver la présence
l’oesophage? de pus:
A - Dysphagie brutale A - Au niveau d’une
B - Emphysème cervical fistule cutanée
C - Laryngoscopie indirecte B - A l’ostium de Sténon
montrant une stase salivaire [301]
C - A l’ostium de
D - Image évocatrice à la Parmi ces signes Wharton
radiographie sans cliniques quel(s) est D - En regard de la dent
préparation de la région (sont) celui (ceux) qui de 6 ans inférieure du
cervicodorsale inaugure(nt) côté gingival interne
E - Image d’arrêt lors de volontiers la maladie E - En regard de
l’étude radiologique de la dans le cancer du sinus l’amygdale pharyngée
déglutition barytée piriforme [304]
[299] A - Dysphonie
B - Dysphagie Le cholestéatome de
Une surdité unilatérale C - Adénopathie l’oreille moyenne peut
totale peut être due à: cervicale entraîner:
A - Une obstruction du A - Une hypoacousie de
35
transmission rocher, les éléments en femme jeune est:
B - Une otorrhée purulente faveur dune disjonction A - Médical par
et fétide de la chaîne ossiculaire vasodilatateurs
C - Des adénopathies comportent: B - Prothèse auditive
cervicales bilatérales A - Otorrhée claire du C - Médical par le
D - Une perforation de la côté de la fracture calcium
pars flaccida du tympan B - Présence dune D - Médical par le
E - Une lyse de la chaîne perforation tympanique magnésium
ossiculaire C - Weber latéralisé du E - Chirurgical
[305] côté opposé à la fracture
D - Tympanogramme très [311]
Parmi les éléments suivants, amplifié
quels signes sont E - Abolition du reflexe Une surdité de
évocateurs d’un neurinome stapédien transmission peut être
de l’acoustique? [308] provoquée par:
A - Surdité de perception A - Une maladie de
unilatérale progressive Les sinus de la face sont Ménière
B - Otorrhagie unilatérale bien analysables sur 4 B - Un travail en atelier
C - Tâches “café au lait” sur des incidences bruyant
le corps radiologiques standards C - Une otospongiose
D - Anomalies à suivantes D - Un neurinome de
l’enregistrement des A - Profil l’acoustique
potentiels évoqués auditifs B - SchO lier E - Une rubéole
E - Troubles de l’équilibre C - Face haute maternelle pendant la
aggravés par l’occlusion des D - Hirtz grossesse
yeux E - Blondeau [312]
[309]
[306] Un homme présente un
Quel est le premier long passé
Limperforation bilatérale diagnostic à évoquer en d’éternuements et
des choanes chez le présence dune bradypnée d’hydrorrhée avec
nouveau-né: inspiratoire avec tirage et anosmie et obstruction
A - Se traduit par une cornage sans dysphagie, nasale bilatérale. Quel
détresse respiratoire dinstallation rapide et diagnostic évoquez-vous
B - Est recherchée par nocturne chez un enfant en premier?
lintroduction dune sonde fébrile ? A - Sinusite éthmoïdale
dans les fosses nasales A - Asthme B - Polypose nasale
C - Nécessite la mise en B - Laryngite aigué C - Cancer du sinus
place dune canule de Mayo C - Corps étranger des maxillaire
D - Doit être traitée voies respiratoires D - Cancer du cavum
chirurgicalement D - Malformation E - Angio-fibrome
E - Est souvent associée à laryngée [313]
des troubles de la E - Epiglottite
déglutition [310] Quelle affection, parmi
[307] les suivantes, est le plus
Le traitement de volontiers responsable
Après un traumatisme lotospongiose non d’épistaxis graves et
crânien avec fracture du compliquée chez une récidivantes chez un
36
adolescent? B - Rhinorhée aqueuse B - Traumatisme nasal
A - Congestion de la tache C - Eternuements sans fracture
vasculaire D - Conjonctivite C - Fracture du crâne
B - Sinusite chronique E - Evolution sans traumatisme facial
C - Tumeur maligne des paroxystique
sinus [317] D - Barotraumatisme
D - Fibrome naso- E - Traumatisme
pharyngien Parmi les signes suivants, acoustique
E - Polypose nasale quels sont ceux qui sont [320]
[314] en faveur dune otite
moyenne aigué d’origine Une tuméfaction de la
Quelle est, parmi les virale? région parotidienne est
propositions suivantes, celle A - Otalgies extrêmement due à
qui constitue la mesure violentes chez un adulte A - Un kyste du sinus
prophylactique adéquate B - Phlyctènes à cervical
pour éviter la répétition lotoscopie B - Un adénome
d’une laryngite striduleuse C - Otorragie pléiomorphe
(ou faux-croup)? D - Résolution spontanée C - Une adénopathie
A - Corticothérapie en quelques heures D - Un neurinome du
B - Antibiothérapie E - Otorrhée purulente nerf vague
C - Vaccinothérapie abondante soulageant le E - Un calcul du canal
préventive malade immédiatement de Wharton
D - Ablation des végétations [318]
adénoides [321]
E - Injection de La paralysie post-
gammaglobulines opératoire du nerf Le syndrome de
[315] récurrent après pénétration est
lobectomie thyroïdienne caractérisé par un ou
On évoque l’origine cérébro- totale: plusieurs des éléments
spinale d’une rhinorhée A - Est une séquelle suivants. Lequel ou
devant: invalidante et fréquente lesquels?
A - Ecoulement aqueux B - N’existe qu’en cas de A - Dyspnée
B - Notion de fracture section du nerf d’apparition nocturne
basicrânienne antérieure C - Peut être B - Accès de
C - Taux de glucose cliniquement latente suffocation brutal
supérieur à 0,5 g/l D - Peut entraîner des C - Quintes de toux
D - Obstruction nasale phénomènes de fausse violentes
associée route laryngée D - Accès de
E - Polypose nasale E - N’est jamais suffocation non résolutif
spontanément régressive
[316] [319] E - Tirage
[322]
Une rhinite vaso-motrice Une épistaxis peut
périodique allergique est apparaître dans la ou les Le diagnostic de tumeur
évoquée devant le ou les circonstances mixte de la parotide
symptôme(s) clinique(s) traumatiques suivantes A - Est évoqué devant
suivant(s) A - Traumatisme nasal une.tuméfaction
A - Obstruction nasale avec fracture unilatérale’ non
37
inflammatoire de la parotide mode chronique
[1] C - Une chute de
B - Est évoqué devant une cc l’audition uniquement
tuméfaction bilatérale Une femme de 40 ans sur les fréquences
inflammatoire des parotides vient consulter pour une aiguès
C - Est évoqué devant une hypoacousie bilatérale D - Une perte en
tuméfaction parotidienne progressivement décibels sur la
unilatérale croissante. Elle est mère conduction osseuse,
accompagnée de paralysie de trois enfants. Elle n’a plus importante qu’en
faciale jamais présenté conduction aérienne
D - Est évoqué devant un d’antécédents de surdité, E - Une encoche sur la
écoulement purulosanglant ni fréquence 2000 Hz
du canal de Sténon E - Est d’otite, et n’a jamais eu
affirmé par l’échographie et de pathologie médicale [2]
la sialographie particulière (en
particulier, pas de prise Parmi les examens
d’ototoxique). La malade suivants, lequel est
allègue des inutile au diagnostic
bourdonnements graves, dotospongiose?
intermittents, de plus en A - Impédancemétrie
plus B - Audiométrie tonale
fréquents au niveau des C - Audiométrie vocale
deux oreilles. D - Etude des réflexes
A l’examen, les deux stapédiens
tympans sont strictement E - Etude des potentiels
normaux. L’épreuve de évoqués auditifs
Valsalva est positive [3]
des deux côtés. L’épreuve
de Weber montre une Devant ces données
absence de latéralisation. cliniques, on peut
Le Rinne est retenir comme
négatif des deux côtés. diagnostic différentiel
[323] Le diagnostic le plus plausible
probable est celui A - Une otite séreuse
Quel(s) signe(s) parmi les d’otospongiose ou bilatérale
suivants, caractérise(nt) une d’ankylose B - Une presbyacousie
sinusite maxillaire? stapédovestibulaire. précoce
A - Une rhinorrhée fétide C - Une maladie de
bilatérale L’audiométrie tonale Ménière bilatérale
B - Une flore réalisée montre de D - Une tumeur du tronc
polymicrobienne chaque côté interrogé cérébral
C - Un sinus opaque à la A - Un accolement des E - Une
radiographie courbes aériennes et tympanosclérose
D - Un foyer infectieux péri- osseuses [4]
apical sur la première B - Une perte en décibels
molaire supérieure du côté sur la conduction Pour affirmer le blocage
de la sinusite aérienne, plus importante de l’étrier dans la fosse
E - Une évolution sur un qu’en conduction osseuse ovale, quel est l’examen
38
le plus fiable? E - Aucune des dysphonie quasi-
A - Audiométrie tonale propositions ci-dessus permanente, non
B - Audiométrie vocale régressive, avec voix
C - Recherche du réflexe [7] rauque et douleurs
stapédien pharyngo laryngée en
D - Sonomanométrie En faveur de ce fin de journée. Il existe
E - Epreuve de Rinne diagnostic vous retenez dune façon
[5] essentiellement: concomitante une toux,
A - Le bilan ionique mais pas de
Le traitement de B - Le tabagisme dysphagie, ni dotalgie.
lotospongiose dans ce cas C - La présence du virus Ce patient n’a jamais
est Epstein Barr présenté auparavant de
A - Médical par les D - L’hémogramme dysphonie.
vasodilatateurs E - L’ensemble de ces La palpation cervicale
B - Prothétique éléments est normale. La
C - Médical par le calcium [8] radiographie
D - Médical par le pulmonaire, la
magnésium Parmi ces examens, deux numération formule
E - Chirurgical sont susceptibles sanguine, la vitesse de
[6] d’orienter le diagnostic sédimentation sont
cc de la lésion primitive. normales.
Un homme de 45 ans Lesquels?
d’origine maghrébine, A - Scintigraphie Devant cette dysphonie,
consulte pour l’apparition salivaire il faut évoquer en
récente d’une B - Tomographies du premier lieu:
tuméfaction bilatérale massif facial en A - Une atteinte des
cervicale haute apparue incidence de Hirtz cordes vocales
depuis quelques semaines. C - Cliché dentaire B - Une lésion
L’état général du panoramique épiglottique
patient est excellent. Depuis D - Echographie C - Une lésion de la
10 jours, il présente une E - Impédancemétrie margelle laryngée
plénitude auriculaire droite [9] D - Une sténose
avec une trachéale
sensation d’hypoacousie La thérapeutique E - Une compression
droite. La rhinoscopie curatrice la plus récurrentielle par une
antérieure montre des adéquate comporte tumeur thyroïdienne
fosses nasales libres A - Chirurgie [11]
B - Hormonothérapie
Quel diagnostic vous parait C - Chimiothérapie Le moyen le plus simple
le plus probable sur ce D - Corticothérapie pour objectiver la lésion
récit? E - Radiothérapie externe causale est représenté
A - Otite aigué par:
B - Kyste congénital du cou [10] A - La fibroscopie
C - Adénopathie cc bronchique
inflammatoire de cause Un patient de 50 ans, B - Une laryngoscopie
générale marchand forain, fumeur directe en suspension
D - Tumeur du cavum modéré, présente depuis C - Une laryngoscopie
trois mois une indirecte au miroir
39
laryngé générale quel est le type
D - Un examen E - Une intervention histologique le plus
stroboscopique pour chirurgicale fréquemment
visualiser le mouvement [15] rencontré?
cordai A - Un épithélioma
E - Une laryngographie Si au contraire, la biopsie malpighien
lipiodolée répond carcinome spinocellulaire
spinocellulaire infiltrant, B - Epithélioma
[12] alors que la lésion est glandulaire
unilatérale mesure un C - Un fibrosarcome
Parmi les affections demi-centimètre carré et D - Un lymphome malin
suivantes, 2 doivent être que le larynx est non hodgkinien
évoquées dabord. parfaitement mobile, on E - Une tuberculose
Lesquelles? peut proposer:
A - Laryngite aigué A - Une surveillance au [17]
B - Tuberculose laryngée miroir laryngé tous les
C - Paralysie récurrentielle mois Le bilan dextension
gauche B - Une laryngoscopie en local de cette lésion
D - Cancer laryngé suspension 3 mois plus comporte
E - Dysplasie laryngée tard pour biopsie A - Une radiographie
[13] C - Une séance de laser des poumons face
D - Une chirurgie B - Un transit pharyngo-
Quel est l’élément essentiel partielle conservatrice de oesophagien
qui permettra le diagnostic la voix C - Une radiographie de
exact de cette affection E - Une laryngectomie profil et des
? totale tomographies de larynx
A - Tomographies du larynx [16] D - Une fibroscopie
de face cc bronchique
B - Biopsie laryngée Un homme de 50 ans, E - Une hypopharyngo-
C - Recherche de bacille de grand fumeur, présente laryngoscopie directe
Koch dans les crachats une discrète gêne [18]
D - Xérographie de profil du pharyngée depuis
larynx quelques Quel(s) geste(s)
E - Cytologie du larynx mois. Il a constaté thérapeutique(s)
[14] récemment l’apparition doi(ven)t être retenu(s)
d’une tuméfaction chez ce malade en bon
Si Ion réalise une biopsie cervicale sous état général?
exérèse de cette lésion et digastrique, haute, A - Chimiothérapie
que celle-ci soit dure, ligneuse, mobile. seule
histologiquement bénigne, L’examen B - Radiothérapie
que conseillez-vous au laryngoscopique montre exclusive
malade? une lésion ulcéro- C - Laryngectomie
A - De moins surmener le bourgeonnante partielle
larynx occupant le sinus D-
B - D’arrêter le tabac piriforme avec fixité de Pharyngolaryngectomie
C - Une surveillance l’hémilarynx. totale avec curage et
laryngée très régulière radiothérapie
D - Des corticoïdes par voie S’il s’agit d’un cancer, postopératoire
40
E - Curage ganglionnaire et odeurs très fortes. Il
radiothérapie présente de temps à Les éléments dont vous
autre des céphalées disposez vous
frontales en barre, permettent dévoquer le
calmées par diagnostic de cette
de l’aspirine, et mouche affection. Quel est-il
[19] de temps à autre du pus parmi les propositions
strié de sang. suivantes ?
Si le traitement de ce ce patient n’a pas de A - Polypose nasale
patient comporte une terrain allergique connu. B - Fibrome
irradiation, quel(s) soin(s) Il fume 1 paquet de nasopharyngien
doi(ven)t être cigarettes par jour. Il C - Cancer éthmoïdo-
impérativement pratiqué(s)? avait maxillaire
été traité 5 ans D - Rhinite chronique
A - Avulsion des dents auparavant pour une congestive
cariées ou traitées sinusite maxillaire E - Sinusite maxillaire
B - Confection de gouttières gauche. gauche
fluorées en cas de dents [24]
saines Quels sont les deux
C - Mise en place dune éléments cliniques qui Avec quel examen
sonde naso-oesophagienne doivent particulièrement confirmer le diagnostic?
D - Gastrostomie attirer
E - Corticothérapie votre attention? A - Biopsie à la pince
[20] A - L’âge du patient mors-cuvette
B - Les maux de tête B - Cytologie des
Si un traitement chirurgical C - L’obstruction nasale sécrétions nasales
est retenu, que faut-il unilatérale C - Tomographies de
conseiller au malade ? D - Les antécédents de face et des sinus
A - Rééducation sinusite maxillaire D - Scannographie
orthophonique E - La rhinorrhée E - Sinusoscopie
B - Massage et rééducation purulente striée de sang [25]
de l’épaule
C - Soins de canule [22] Sur quel(s) signe(s)
quotidiens clinique(s) évoquez-vous
D - Surveillance spécialisée Quel examen faut-il la gravité de cette
régulière réaliser en tout premier affection ?
E - Suppression de toute lieu ? A - Lanosmie
boisson alcoolisée A - Radiographie en B - Les céphalées
[21] incidence de Blondeau C - La rhinorrhée
cc B - Une olfactométrie D - Lobstruction nasale
Un menuisier de 64 ans C - Une rhinoscopie E - Lâge du patient
présente depuis plus de 6 antérieure [26]
mois une obstruction nasale D - Une rhinomanométrie
gauche, (mesure des pressions Quel est actuellement
progressive, survenue au des fosses nasales) lexamen qui permet de
décours d’un rhume. Il E - Un bilan préjuger de lextension
présente de plus une allergologique de laffection?
anosmie, sauf pour les [23] A - Fond doeil
41
B - Rhinoscopie postérieure n’a jamais fumé et ne amygdaloglosse
présente pas C - Le rhinopharynx
C - Scanner d’intoxication alcoolique D - Le voile du palais
D - Tomographies des sinus particulière. E - Le sinus maxillaire
de face Il a l’impression de moins gauche
E - Palpation des aires entendre de l’oreille
ganglionnaires cervicales gauche, et accuse [31]
quelques acouphènes
[27] graves, également Les éléments dont vous
intermittents. Par disposez permettent
Quelle est l’histologie la ailleurs, le malade dès lors d’évoquer le
plus fréquente de cette n’allègue aucun autre diagnostic de cette
affection ? symptôme affection Quel est-il?
A - Carcinome clinique O.R.L. A - Cancer de la
spinocellulaire très L’examen montre un margelle laryngée
différencié tympan gauche rétracté. B - Cancer du sillon
B - Carcinome glandulaire L’oropharynx et le amygdaloglosse
C - Lymphome malin non pharyngolarynx bien C - Fibrome
hodgkinien visibles nasopharyngien
D - Adénome pléomorphe sont également normaux. D - Cancer du naso-
E - Chémodectome L’épreuve de Valsalva est pharynx
[28] négative du côté gauche. E - Polypose nasale
L’épreuve de [32]
Quelle est ou quelles sont la Weber montre une
ou les proposition(s) qui latéralisation à gauche, Parmi les histologies
s’applique(nt) à cette l’audiométrie tonale une suivantes, laquelle
affection? discrète surdité de s’adapte le plus souvent
A - Maladie liée au sexe transmission. à cette
B - Maladie favorisée par affection?
les sinusites chroniques Sur quel(s) critère(s) faut- A - Adénome
C - Maladie des travailleurs il impérativement pléiomorphe
du bois poursuivre les B - Carcinome
D - Infection reconnue au investigations glandulaire
tableau des maladies cliniques? C - Lymphome malin
professionnelles A - Otalgie non hodgkinien
E - Maladie favorisée par le B - Acouphènes D - Carcinome
tabagisme chronique C - Valsalva négatif à spinocellulaire plus ou
[29] gauche moins différencié
cc D - Une surdité de E - Schwanome
Un patient de 60 ans vient transmission [33]
consulter pour une otalgie E - Le métier du patient
gauche, intermittente, [30] Le diagnostic
volontiers rythmée d’extension impose
par la déglutition, et dont le Quelle région faut-il A - Palpation cervicale
malade évalue l’ancienneté examiner des aires ganglionnaires
à trois/quatre mois. minutieusement?
ce patient est un ancien A - La margelle laryngée B - Scanner
pilote d’aviation militaire. Il B - Le sillon C - Dosage de
42
l’antigène carcino- entraîne(nt) une surdité traitements suivants,
embryonnaire de transmission pure ? lequel proposezvous à
D - Dosage de l’alpha-foeto- A - Bouchon de cérumen cette patiente?
protéine B - Otite muqueuse A - Traitement
E - Ponction lombaire chronique à tympan chirurgical
[34] fermé B - Traitement médical
C - Neurinome de par le calcium
Limpédancemétrie permet lacoustique C - Appareillage auditif
de caractériser ce type de D - Surdité stéréophonique
surdité de transmission. Que professionnelle D - Stimulation de la
doit-elle montrer? E - Surdité toxique cochlée par électrode
A - Le pic est centré sur la [37] E - Traitement médical
pression zéro par le magnésium
B - Le pic est centré sur la Parmi les signes suivants,
pression + 200 quel(s) est(sont) celui
C - Présence de deux pics ceux) dune
D - Courbe décalée vers les otospongiose? A -
pressions négatives Tympan normal
E - Courbe à compliance B - Présence [40]
très élevée (en tour Eiffel) dacouphènes cc
[35] C - Mobilité normale du Enfant de 5 ans, sans
cc tympan antécédent autre que
Une femme de 30 ans D - Lyse de la branche plusieurs
présente une surdité descendante de lenclume rhinopharyngites dont
progressive dont le début trois se sont
remonte à quelques E - Lyse des branches de compliquées d’otites
mois. Il s’agit dune surdité létrier purulentes ayant
bilatérale prédominant du [38] nécessité paracentèses
coté droit et de type et antibiotiques.
transmissionnel. Lotospongiose présente A été hospitalisé deux
un ou plusieurs mois avant votre
Parmi les signes suivants, caractère(s) parmi ceux- examen pour ce qui est
on peut observer: ci. décrit par la famille
A - Rinne négatif Le(s)quel(s)? comme
B - Weber latéralisé du côté A - Facteur héréditaire ayant été une
le plus sourd B - Classique aggravation méningite.
C - La surdité prédomine avec les grossesses L’hospitalisation a duré
sur les aigus C - Prédominance 15 jours et à la sortie
D - La malade présente un masculine l’enfant était considéré
recrutement D - Débute dans lenfance comme cliniquement
E - La malade présente une guéri. Il semble bien,
fatigabilité au téléphone E - Evolue vers le d’après les
blocage de la trompe renseignements fournis
[36] dEustache par la famille
[39] que les signes méningés
Parmi les étiologies aient été précédés
suivantes, quelle(s) Sil sagit dune pendant 48 h par un
est(sont) celle(s) qui otospongiose, parmi les épisode rhinopharyngé
43
aiguê montrera: C - De pneumocoque
avec otalgie bilatérale. A - Une courbe osseuse D - De staphylocoque
L’enfant vous est conduit meilleure que la courbe doré
parce que depuis son retour aérienne E - De streptocoque
à domicile, il a changé de B - Une courbe osseuse bêta-hémolytique
caractère ; il moins bonne que la
est devenu triste, renfermé, courbe aérienne [44]
tend à s’isoler et ne prend C - Une courbe osseuse
plus volontiers part aux égale à la courbe Il convient également
conversations aérienne de demander des
de la famille et aux jeux de D - Un tympanogramme informations sur le
ses frères et soeurs. plat traitement reçu qui peut
Il a précédemment subi un E - Un tympanogramme avoir une responsabilité
examen neuropédiatrique normal dans la surdité si celle-
qui écarte toute séquelle [42] ci a un caractère de
endocrânienne perception. Cette
de la méningite. On Dans l’hypothèse d’une responsabilité peut être
soupçonne une hypoacousie atteinte bilatérale du VIII, évoquée si le traitement
d’être à l’origine de ce l’audiométrie montrera: a comporté:
changement de A - Une courbe osseuse A - Ampicilline
caractère. Cette meilleure que la courbe B - Pénicilline
hypoacousie peut être due aérienne C - Streptomycine
- soit à une otite séreuse B - Une courbe osseuse D - Gentamycine
bilatérale résiduelle moins bonne que la E - Kanamycine
(l’épisode a débuté par un courbe aérienne [45]
épisode rhino-otitique) C - Une courbe osseuse cc
- soit à une atteinte des 2 égale à la courbe Un homme de 30 ans
nerfs auditifs. aérienne fait très souvent des
D - Un tympanogramme angines. A la suite d’une
L’otoscopie est le premier plat nouvelle infection
examen â effectuer; dans E - Un tympanogramme amygdalienne, il a pris
l’hypothèse d’une otite normal pendant quatre jours un
séreuse résiduelle elle [43] comprimé par jour
montrera d’Oracilline® à 1 million
A - Des tympans normaux Il convient de demander d’unités, puis s’est
B - Des tympans rouges, au service qui a soigné arrêté en raison de la
violacés, bombants l’enfant des informations persistance de la
C - Des tympans ternes, sur le germe trouvé dans dysphagie.
sans tache lumineuse le LCR, car ce germe a Actuellement, il a 38°C,
D - Une otorrhée bilatérale pu, compte tenu de son faciès est vultueux,
E - Des squames l’histoire, venir de et sa dysphagie est
blanchâtres évoquant un l’oreille. Ce dernier totale, avec douleur
cholestéatome nécessite investigations irradiée vers l’oreille
[41] et éventuellement droite.
chirurgie auriculaire, s’il L’examen endobuccal,
Dans l’hypothèse d’une otite s’agit gêné par un trismus
séreuse bilatérale A - De méningocoque serré, permet
l’audiométrie tonale B - De Pfeiffer néanmoins de voir un
44
bombement A - Une contracture des deuxième enfant, il y a 6
du pilier antérieur de muscles ptérygoïdiens mois.
l’amygdale droite. Il existe B - Une atteinte de Elle prédomine à droite,
une adénopathie cervicale l’articulation temporo- où sont récemment
droite mal limitée et mandibulaire apparus des
douloureuse. C - Une irritation des bourdonnements
Le diagnostic de phlegmon branches du trijumeau d’oreille de timbre
péri-amygdalien est D - Une augmentation de grave, intermittents,
probable. la loge amygdalienne surtout perçus le soir.
E - Une stase veineuse Elle n’a ni vertiges, ni
Le phlegmon péri- péri-amygdalienne troubles de l’équilibre,
amygdalien correspond à: aucun
A - Une nécrose [49] antécédent otologique.
amygdalienne Une tante maternelle a
B - Un abcès péri- Devant ce tableau, un également des
amygdalien geste s’impose problèmes auditifs et a
C - Une lymphangite rapidement. Lequel? eu une intervention
cervicale A - Injection chirurgicale
D - Un adénophlegmon dantibiotiques auriculaire il y a 10 ans.
E - Une myosite suppurée B - Injection de Cette patiente est par
[46] corticoïdes ailleurs en parfaite
C - Incision de la santé et l’interrogatoire
Un seul des signes suivants collection suppurée ne
ne se voit pas dans son D - Administration d’anti- révèle aucun
tableau clinique. Lequel? inflammatoires non antécédent toxique ou
A - Parésie vélopalatine stéroïdiens traumatique.
B - Bombement du pilier E - Bains de bouche très L’otoscopie montre des
antérieur chauds conduits auditifs
C - Bombement du pilier [50] externes et des tympans
postérieur normaux. Le reste de
D - Oedème de la luette Une fois la guérison l’examen ORL clinique
E - Fluctuation jugale obtenue, il faudra prévoir est sans particularité.
[47] dans les mois suivants Lors des épreuves
A - Une cure thermale acoumétriques, le Weber
La présence d’une collection B - Une amygdalectomie est
suppurée est affirmée par: C - Une antibiothérapie perçu du côté droit, le
A - Le scanner séquentielle Rinne est négatif des
B - La formule et la D - Une cryothérapie deux côtés, le
numération sanguine d’amygdales Schwabach normal. Le
C - La rougeur du voile du E - Un traitement tympanogramme est
palais immunothérapique normal, et les réflexes
D - Une ponction à travers [51] stapédiens abolis des
le pilier antérieur cc deux côtés. Une
E - Une chute de la Une jeune femme de 25 radiographie en
température ans consulte pour une incidence de Schuller
[48] gêne auditive remarquée est normale.
après
Le trismus est dû à l’accouchement de son A quel niveau se situe la
45
lésion responsable de cette transtympaniques Depuis quelques heures,
surdité? C - Chirurgie de l’étrier se sont installées
A - Oreille externe D - Chirurgie au niveau progressivement des
B - Oreille moyenne du VIII difficultés respiratoires,
C - Oreille interne E - Prothèse auditive surtout lors de
D - Nerf auditif [55] l’inspiration, qui est
E - Voies auditives bruyante. Toute
centrales Quel est le pronostic  tentative dalimentation
[52] fonctionnel de cette  est très difficile et
surdité si la  douloureuse, même pour
thérapeutique adéquate 
L’audiométrie montrera les liquides. Vous le
a été appliquée?
typiquement à ce stade trouvez dans son lit, en
initial de la maladie: A - Restitution d’une position demi assise,
A - Une courbe de audition normale anxieux, respirant
conduction osseuse peu B - Amélioration partielle lentement et
modifiée de l’audition difficilement. Sa voix
B - Une courbe de C - Stabilisation de la est étouffée. A chaque
conduction osseuse surdité inspiration, les
abaissée D - Aggravation creux sus-claviculaires
C - Une courbe de progressive de la surdité et sus-sternaux se
conduction aérienne E - Imprévisible dépriment.
normale Lexamen de la cavité
D - Une courbe de buccale montre une
conduction aérienne rougeur pharyngée
abaissée diffuse, sans autres
E - Des signes de éléments.
recrutement cochléaire Le nez est encombré de
[53] sécrétions muqueuses.
A l’auscultation
Quelle est l’étiologie de thoracique, le murmure
cette surdité? vésiculaire est
A - Cholestéatome de perceptible à droite
l’oreille comme à gauche,
B - Otite séromuqueuse à symétrique. On entend
tympan fermé quelques
C - Malformation ossiculaire ronchus. Le pouls est à
[56]
110, le faciès coloré, les
cc
D - Otospongiose lèvres et les extrémités
Vous êtes appelé
E - Neurinome du VIII digitales un peu
d’urgence au chevet dun
cyanosées.
[54] enfant de 7 ans qui
présente depuis 2 jours
Parmi les éléments de
Quel est le traitement un
ce dossier, l’origine
adéquat? syndrome infectieux avec
laryngée de cette
A - Vasodilatateurs au long température à 39°, et un
dyspnée est
cours catarrhe rhinopharyngé
évoquée par:
B - Mise en place dans un contexte
A - Respiration lente
d’aérateurs épidémique viral.
 B - Prédominance 
46
inspiratoire  consulte pour une chronique
 C - Dépression des creux  dysphagie apparue deux [62]
 D - Dysphagie douloureuse  mois plus tôt, sans
 E - Voix étouffée  régurgitation, avec Quel examen doit-on
 [57]  douleur rapportée à pratiquer en premier
  l’oreille gauche. Il est un lieu pour préciser le
Le degré de gravité de  peu dysphonique, et diagnostic?
cette dyspnée est apprécié
accuse A - Transit pharyngo-
sur: 
un amaigrissement de 4 oesophagien
 A - Installation depuis 
kg. L’examen de la cavité B - Oesophagoscopie
plusieurs heures
buccale, de la langue et C - Pharyngographie
 B - Cyanose discrète des 
des amygdales, est lipiodolée
lèvres et des extrêmités
normal. On note la D - Laryngoscopie
C - Température à 39°
présence d’une E - Radiographie du
D - Rythme respiratoire lent
adénopathie sous- crâne
E - Prédominance
digastrique gauche, de 4
inspiratoire [63]
cm de
diamètre, dure, fixée. Au
[58]
terme de la consultation, Le diagnostic de
le diagnostic de cancer certitude sera donné
Les éléments dont vous
du sinus piriforme par:
disposez vous permettent
est évoqué. A - Un examen
sûrement de porter le
cytologique des
diagnostic précis de cette
Le sinus piriforme se crachats
affection. Quel est-il parmi
situe au niveau B - Le dosage de
les propositions suivantes
A - De l’hypopharynx l’antigène carcino-
?
B - De la bouche de embryonnaire
A - Papillomatose laryngée
l’oesophage C - La biopsie de la
B - Corps étranger laryngé
C - De la sous-glotte lésion
C - Epiglottite
D - Du ventricule laryngé D - Un scanner cervical
D - Laryngite striduleuse
E - De la fossette glosso- E - La présence de sang
(faux croup)
épiglottique dans les selles
E - Croup
[61] [64]
[59]

L’interrogatoire pourra Le cancer du sinus


Quel est l’élément essentiel
retenir comme élément piriforme est presque
de cette observation qui
déterminant en faveur toujours
vous a permis le
d’un A - Un adénocarcinome
diagnostic exact de cette
cancer du sinus piriforme B - Un lymphome malin
dyspnée laryngée?
C - Un épithélio-
A - Dysphagie douloureuse
A - Un facteur racial lymphome
B - Hyperthermie
B - Un alcoolo-tabagisme D - Un épithélioma
C - Anxiété
spinocellulaire
D - Position demi-assise
C - Les poussières E - Un sarcome
E - Cyanose des extrêmités
industrielles [65]
[60]
D - Certaines habitudes
cc
alimentaires Le traitement
Un homme de 60 ans,
E - Une sinusite généralement admis de
47
ce cancer fait appel à: branches du trijumeau
A - La chimiothérapie isolée Le phlegmon de D - Une augmentation
l’amygdale correspond à: du volume de la loge
B - L’endocuriethérapie A - Une nécrose amygdalienne
C - La radiothérapie amygdalienne E - Une stase veineuse
D - L’immunothérapie B - Un abcès péri- péri-amygdalienne
E - La chirurgie amygdalien [71]
[66] C - Une lymphangite
cervicale Devant ce tableau, un
L’évolution peut se faire D - Un adénophlegmon geste s’impose
vers: E - Une myosite suppurée rapidement. lequel ?
A - Métastase ganglionnaire A - Injection
[68] dantibiotiques
B - Métastase pulmonaire B - Injection de
C - Récidive locale Un seul des signes corticoïdes
D - Deuxième cancer suivants ne se voit pas C - Incision de la
digestif dans son tableau collection suppurée
E - Métastases osseuses clinique. Lequel ? A - D - Administration
[67] Trismus d’anti-inflammatoires
cc B - Bombement du pilier non stéroïdiens
Un homme de 30 ans fait antérieur E - Bains de bouche
très souvent des angines. A C - Bombement du pilier très chauds
la suite d’une nouvelle postérieur [72]
infection D - Oedème de la luette
amygdalienne, il a pris E - Fluctuation jugale Une fois la guérison
pendant quatre jours un [69] obtenue, il faudra
comprimé par jour prévoir ultérieurement
d’Oracilline® dosé à 1 La présence dune A - Une cure thermale
million d’unités., puis s’est collection suppurée est B - Une
arrêté en raison de la affirmée par: amygdalectomie
persistance de la dysphagie. A - Le scanner C - Une antibiothérapie
B - La formule et la séquentielle
Actuellement, il a 38°, son numération sanguine D - Une cryothérapie
faciès est vultueux et sa C - La rougeur du voile du des amygdales
dysphagie est totale avec palais E - Un traitement
douleur irradiée D - Une ponction à immunothérapique
vers l’oreille droite. travers le pilier antérieur
L’examen endobuccal, gêné E - Une chute de la [73]
par un trismus serré, permet température cc
néanmoins de [70] Un enfant de 2 ans
voir un bombement du pilier présente depuis 24
antérieur de l’amygdale Le trismus est dû à heures une otalgie
droite. Il existe une A - Une contracture des gauche, il existe une
adénopathie cervicale muscles ptérygoïdiens fièvre à 38°.
droite, mal limitée et B - Une atteinte de C’est le premier épisode
douloureuse. Le diagnostic l’articulation temporo- de ce type, et dans la
de phlegmon de l’amygdale mandibulaire semaine qui précédait,
est probable. C - Une irritation des l’enfant avait été
48
enrhumé. L’otoscopie faite lumineux paquet de cigarettes par
le soir découvre une E - Effacement des
membrane tympanique reliefs jour depuis l’âge de 18
congestive et bombée [75] ans en inhalant la
avec disparition des reliefs fumée. La
et du triangle lumineux. Le La paracentèse consommation de vin
reste de l’examen est s’effectue classiquement est de un litre par
strictement en un point de la jour depuis 20 ans.
normal. Le diagnostic d’otite membrane
moyenne purulente gauche tympanique, situé: Le diagnostic de tumeur
est posé. A - En plein centre de la maligne des voies
membrane tympanique aérodigestives
Quels sont les trois germes B - Dans le quadrant supérieures est alors
les plus fréquemment antéro-supérieur de la évoqué, quel(s)
rencontrés dans l’otite pars tensa éléments(s) de l’examen
moyenne aigué purulente à C - Dans le quadrant peu(ven)t orienter vers
cet âge? postéro-supérieur de la ce diagnostic?
A - Haemophilus influenzae pars tensa A - Prélèvement de
B - Staphylococcus aureus D - Dans un des gorge à visée
C - Streptococcus quadrants inférieurs de la bactériologique
pneumoniae pars tensa B - Palpation des aires
D - Proteus mirabilis E - Dans la pars flaccida ganglionnaires
E - Mycoplasma [76] C - Laryngoscopie
pneumoniae indirecte
Quel est parmi les cinq D - Palpation des
antibiotiques suivants, structures
celui dont le spectre buccopharyngées
d’activité concerne le E - Rhinoscopie
plus grand nombre de antérieure
germes responsables de [78]
l’otite moyenne aigué
purulente? L’examen clinique ORL
A - Pénicilline y découvre une lésion
B - Amoxicilline ulcéro bourgeonnante
C - Rifampicine de la base
[74] D - Tétracycline de la langue. Quel(s)
E - Gentamicine examen(s)
Quels sont, parmi les complémentaire(s)
[77] doi(ven)t être
éléments cliniques de cette
cc demandé(s)
observation, les 2 qui ont
Un homme de 50 ans ?
permis de retenir le
consulte pour une A - Endoscopie des
diagnostic d’otite moyenne
dysphagie apparue voies aérodigestives
aigué purulente?
depuis quelques supérieures
A - Tympan rouge
semaines sans B - Biopsie de la lésion
B - Otalgie
altération de fétat C - Radiographie
C - Tympan bombant
général.ll se plaint dune pulmonaire
D - Disparition du triangle
otalgie droite. Il fume un D - Dosage des
49
anticorps anti-EBV abondante de sang rouge, artérielle
E - Radiographie extériorisée C - Troubles de la crase
panoramique dentaire par la fosse nasale droite, sanguine
[79] avec écoulement D - Polypose naso-
pharyngé postérieur. sinusienne
Les examens Il s’agit du premier E - Sinusite maxillaire
complémentaires effectués épisode de ce type ; il n’y aigué
ont confirmé le diagnostic a pas eu de syndrome [82]
de tumeur maligne de la infectieux dans les jours
base de langue. Parmi les précédents, pas de Quelle est la maladie
résultats histologiques traitement que le contexte
suivants, quel(s) est(sont) médicamenteux en cours professionnel impose
celui(ceux) à envisager en ou récent, pas d’éliminer
premier lieu pour cette d’antécédents formellement?
localisation ? rhinologiques : pas A - Maladie de Rendu-
A - Carcinome épidermoide d’obstruction nasale, ni Osier
peu différencié de rhinorrhée, ni B - Sinusite maxillaire
B - Lymphome malin non d’anosmie. chronique
Hodgkinien On relève encore, à C - Epithélioma du
C - Liposarcome l’interrogatoire, que ce cavum
D - Chondrosarcome malade fume un paquet D - Epithélioma de
E - Cystadénolymphome de cigarettes par jour; il l’ethmoïde
[80] boit peu dit-il. Depuis E - Allergie à la
plusieurs mois, il poussière de bois
A l’issue de ce bilan il est présente des acouphènes [83]
conclu à une lésion de bilatéraux, des céphalées
Ihémibase de langue droite Parmi les diagnostics
isolée NO MO. Quel choix intermittentes associées suivants, quel est celui
thérapeutique proposerez- à des vertiges de brève qui peut être éliminé
vous au patient? durée. d’emblée du fait de l’âge
A - Chimiothérapie A la rhinoscopie, il n’est du malade?
exclusive pas possible de voir A - Néphrite chronique
B - Association radio exactement l’endroit qui B - Fibrome
chirurgicale saigne ; l’hémorragie nasopharyngien
C - Exérèse basilinguale paraît plutôt provenir de C - Rhinite vasomotrice
seule la région postérieure de saisonnière
D - Association chimio- la fosse nasale droite. D - Cancer du sinus
immunothérapie La pression artérielle maxillaire
E - Immunostimulation està 200/110, le pouls E - Rhinite
bien frappé, à 110 ; les médicamenteuse
[81] conjonctives ne sont pas [84]
cc décolorées.
Un menuisier de 50 ans, Parmi les modalités
pléthorique, vous est amené Quel est le diagnostic thérapeutiques
en consultation parce qu’il étiologique de cette suivantes,
présente, épistaxis? laquelle(lesquelles)
depuis une demi-heure, une A - Epistaxis essentielle allez-vous utiliser dans
hémorragie spontanée, B - Hypertension un premier temps?
50
A - Tamponnement antérieur C - Pan endoscopie avec adhérente
biopsie à l’os hyoïde.
B - Tamponnement D - Scintigraphie Il est adressé en
postérieur thyroïdienne consultation ORL car,
C - Traitement E - Radiographie du depuis 4 jours, cette
antihypertenseur par voie thorax tuméfaction a pris un
générale [87] aspect
D - Ligature de l’artère inflammatoire : elle est
maxillaire interne Le plus souvent l’examen douloureuse
E - Embolisation de l’artèrehistologique de la tumeur spontanément et à la
maxillaire interne va vous montrer la palpation, et vient de se
présence: fistuliser à
[85] A - D’un fibrosarcome la peau dans sa partie
cc B - D’un épithélioma centrale, laissant
Un homme de 50 ans en bon glandulaire s’écouler du pus franc.
état général, sans C - D’un épithélioma Les signes généraux
antécédents vient vous malpighien sont
consulter pour, une D - D’un lymphome non discrets et l’état général
dysphonie et une dysphagie hodgkinien est peu atteint, avec
douloureuse évoluant depuis E - D’un cylindrome température à 38°C.
6 mois et s’aggravant [88] Le reste de l’examen
progressivement. Vous ORL est normal, ainsi
pensez à un cancer de Après traitement que l’examen des dents.
I’endolarynx. radiochirurgical, la
surveillance ambulatoire Quel diagnostic allez-
Parmi les facteurs comportera: vous porter?
étiologiques suivants, A - Radiographie A - Adénite sus-
le(s)quel(s) doit ou doivent pulmonaire tous les 6 thyroïdienne
être mois B - Adénite sous-
recherché(s)? B - Suppression tabac et thyroïdienne
A - Alcoolisme alcool C - Thyroïdite
B - Tabagisme C - Surveillance dentaire D - Sous-maxillite
C - Travail du bois régulière lithiasique
D - Infection à virus D - Massages et E - Kyste du tractus
Epstein-Barr rééducation de l’épaule thyréoglosse
E - Travail du cuir E - Examen ORL régulier [90]
[86]
[89] Parmi les signes
Parmi les examens cliniques cc suivants, vous avez
et paracliniques suivants, Un enfant de 12 ans retenu pour porter ce
quel(s) est(sont) présente depuis 5 années diagnostic:
celui(ceux) qui vous une tuméfaction A - La tuméfaction est
parai(ssent) indispensables cervicale antérieure, mobile
pour le bilan d’extension ? médiane, B - Elle est douloureuse
A - Examen juxta-hyoïdienne, de
laryngoscopique volume variable (une C - Les signes généraux
B - Radiographie et noisette), indolore, mobile sont peu intenses
tomographie de larynx à la déglutition, D - La tuméfaction
51
adhère à l’os hyoïde ne l’avait pas A - Indolence de la
E - La tuméfaction s’élève inquiété. Mais elle a tuméfaction
pendant la déglutition augmenté rapidement de B - Absence
[91] volume depuis quelques d’adhérence à la peau
semaines, parfaitement C - Absence de
Quel est l’examen indolore. paralysie faciale
indispensable à pratiquer chez ce sujet en bonne D - Consistance de la
avant toute décision santé, et sans tuméfaction
thérapeutique antécédents E - Aucun de ces
? pathologiques notables, arguments
A - Une radiographie du cou l’examen montre [95]
face et profil effectivement un nodule
B - Une radiographie de la d’environ 3 cm de Quels examens, parmi
déglutition diamètre, de consistance les suivants, allez-vous
C - Une endoscopie pierreuse, soulevant le demander pour préciser
oesophagienne lobule de l’oreille, votre(vos) hypothèse(s)
D - Une cartographie indolore à la palpation diagnostique(s)?
thyroïdienne sans adhérence à la A - Un test de Kweim
E - Une angiographie peau. Le reste de B - Une angiographie
l’examen ORL et cervical C - Une sialographie
est normal. Il n’y a pas de D - Une échographie
paralysie faciale. La E - Une drill biopsie
denture est en bon état. [96]
[92] La salive, claire, s’écoule
normalement à l’orifice Les examens demandés
Quelle est, parmi les du canal de Sténon, à la n’apportent pas
propositions thérapeutiques pression de la glande d’élément formel pour le
suivantes, celle qu’il parotide. diagnostic. Vous retenez
convient de retenir? sur l’argument de
A - La ponction de la Quelle(s) hypothèse(s) fréquence, l’hypothèse
collection diagnostique(s) pouvez- d’une tumeur mixte de
B - L’incision de la vous formuler à ce stade la glande parotide
collection de (adénome pléiomorphe)
C - La radiothérapie votre examen? et posez une indication
D - L’ablation de la masse A - Une sarcoïdose opératoire. Si cette
E - L’exérèse chirurgicale B - Une lithiase salivaire hypothèse se vérifiait à
incluant l’ablation du corps C - Une adénopathie l’examen histologique
de l’os hyoïde D - Une tumeur extemporané, quelle
parotidienne attitude thérapeutique
[93] E - Un kyste sébacé choisirez-vous parmi les
cc [94] suivantes?
Un homme de 40 ans vient A - Parotidectomie
consulter pour une Parmi les propositions totale ou partielle avec
tuméfaction sous-auriculaire suivantes, conservation du nerf
droite. Il avait déjà laquelle(lesquelles) facial
remarqué une discrète retiendrez-vous comme B - Parotidectomie
déformation à ce niveau, argument en faveur de la totale avec sacrifice du
depuis plusieurs années, qui bénignité de l’affection? nerf facial
52
C - Parotidectomie suivie Cet enfant chétif et D - Hémophilus
d’une radiothérapie hypotrophique est E - Proteus
D - Parotidectomie suivie fréquemment sujet à de [99]
d’une chimiothérapie telles poussées de
E - Enucléation simple de la rhinopharyngites. Trois Un traitement
tumeur jours plus tard, le antibiotique est
médecin est appelé à prescrit. Quels sont les
[97] nouveau car depuis deux antibiotiques que
quelques vous choisirez de
L’examen histologique heures, la température préférence parmi les
extemporané montre qu’il est réapparue à 39°C et suivants?
sagit en réalité dun l’enfant se plaint de A - Pénicilline G
cylindrome de la glande douleurs au niveau de B - Ampicilline
parotide Une parotidectomie l’oreille droite, entraînant C - Macrolide
totale avec conservation du une insomnie la nuit D - Aminoside
nerf facial est pratiquée. précédente. L’otoscopie E - Tétracycline
Parmi les propositions montre à droite un [100]
suivantes, tympan rouge, bombant,
laquelle(lesquelles) pulsatile, ayant perdu ses Une paracentèse est
retiendrez-vous? reliefs. A gauche, le indiquée. Elle sera
A - Vous portez un tympan est pratiquée au niveau de
diagnostic de bénignité et discrètement la zone
considérez que ce malade inflammatoire, rosé, suivante du tympan
est guéri hyperhémique. La A - Quadrant postéro-
B - Vous assurez palpation de la région supérieur
simplement une surveillance mastoïdienne est B - Partie supérieure
clinique régulière indolore des deux côtés. C - Quadrant antéro-
C - Vous faites pratiquer Les fosses nasales sont supérieur
une radiothérapie encombrées d’une D - Quadrant antéro ou
complémentaire sécrétion postéro-inférieur
D - Vous demandez mucopurulente. L’examen E - Au centre
régulièrement une du pharynx montre une
radiographie des poumons tramée mucopurulente [101]
E - Vous faites pratiquer un sur la paroi
bilan osseux avec postérieure et une Quelle est la
scintigraphie du squelette importante hypertrophie complication qui peut
[98] des végétations survenir le plus
cc adénoïdes. fréquemment si le
Un enfant de 4 ans est traitement n’est pas
fébrile depuis quelques A l’origine de cette otite efficace ?
jours. Le médecin a moyenne aigué les 4 A - Cholestéatome de
diagnostiqué une germes les plus l’oreille
rhinopharyngite et prescrit fréquemment B - Mastoïdite
un traitement par rencontrés sont: C - Dyspepsie grave
paracétamol, aspirine et A - Streptocoque D - Surdité totale par
instillations nasales hémolytique A labyrinthite
antibiotiques et B - Staphylocoque E - Paralysie faciale
vasoconstrictrices. C - Pneumocoque [102]
53
de 30 décibels sur toutes E - Acouphènes
Quelle est la meilleure les fréquences, l’audition associés
conduite prophylactique à est normale à droite. [106]
proposer pour éviter la
répétition d’une telle otite ? Quel est le type de Lhistoire clinique fait
A - Antibiothérapie au long surdité donné par une évoquer en premier le
cours par voie générale rupture de chaîne diagnostic de:
B - Corticothérapie ossiculaire? A - Otite moyenne aigué
C - Instillations auriculaires A - Surdité de
régulières d’antibiotique transmission à 15 B - Otite séro-muqueuse
D - Adénoïdectomie décibels
E - Mastoïdectomie B - Surdité de C - Otite chronique
[103] transmission à 30 simple
cc décibels D - Otorrhée tubaire
Une femme de 28 ans est C - Surdité de E - Otite
hospitalisée en urgence transmission supérieure à cholestéatomateuse
pour des vertiges. Ceux-ci 30 décibels [107]
sont apparus de D - Surdité mixte
façon brutale, la veille, et E - Surdité de perception Parmi les complications
persistent accompagnés de [104] des otites
vomissements. Dans les cholestéatomateuses,
antécédents Parmi ces éléments laquelle(lesquelles)
on retrouve la notion séméiologiques, lequel nécessite(nt) un
d’otites fréquentes dans n’est pas de nature traitement chirurgical
renfance avec écoulement véstibulaire? A - rapide?
purulent intermittent Déviation des index A - Surdité
de roreille gauche depuis 6 B - Romberg B - Otorrhée
mois. L’examen clinique C - Déviation à la marche C - Paralysie faciale
retrouve un syndrome aveugle D - Vertiges
vestibulaire de type D - Adiadococinésie E - Abcès cérébral
périphérique avec un E - Nystagmus
écoulement purulent de
roreille gauche. Après [105]
nettoyage, on observe
une perforation tympanique Parmi ces éléments
gauche, marginale, avec sémiologiques, lequel ou
présence de débris lesquels sont en faveur [108]
blanchâtres dans la dun syndrome
caisse en arrière de la vestibulaire Quelle est la nature
perforation. L’oreille contro périphérique? histologique du
latérale est normale ainsi A - Brutalité et intensité cholestéatome?
que le reste de du syndrome vestibulaire A - Epithélium
rexamen clinique ORL. B - Existence de signes cylindrique
L’audiogramme montre une neurovégétatifs associés B - Epithélium
surdité mixte du côté C - Syndrome glandulaire
gauche avec une vestibulaire harmonieux C - Epithélium
composante D - Atteinte auditive malpighien
transmissionnelle de l’ordre associée D - Infiltrat
54
lymphoplasmocytaire A - Dosages biologiques Une femme de 40 ans
E - Granulome à B - Biopsie de la vient consulter pour une
cholestérine muqueuse nasale hypoacousie bilatérale
[109] C - Examen de la peau du progressivement
visage et des oreilles croissante. Elle est
Dans une otite chronique, D - Examen des doigts mère de trois enfants,
quelle est lélément de la E - Examen de la langue elle n’a jamais
chaîne ossiculaire le plus et des lèvres présentée
fréquemment atteint? [112] d’antécédents de
A - Marteau surdité
B - Corps de lenclume Quel traitement général ni d’otite et n’a jamais
C - Branche descendante de immédiat faut-il instituer? eu de pathologie
l’enclume médicale particulière
D - Jonction enclume-étrier A - Transfusion de sang (pas de prise de
E - Etrier total médicaments
B - Perfusion de ototoxiques). La malade
[110] concentré plaquettaire allègue des
cc C - Corticoïde bourdonnements
Mme M., 72 ans, est D - Coagulants d’oreille graves,
hospitalisée d’urgence pour E - Aucun traitement intermittents, de plus en
une épistaxis grave. [113]
Son hématocrite est à 0,24. plus fréquents au niveau
Son hémoglobine est à 6 Quel traitement local des deux oreilles.
gIlOOml. Sa tension immédiat faut-il instituer? A l’examen les deux
artérielle, tympans sont
habituellement à 15, est A - Tamponnement nasal strictement normaux et
descendue à 10. Elle saigne B - Pommade nasale mobiles lors de
régulièrement depuis hémostatique l’épreuve de
plusieurs années. C - Cautérisation Valsalva. Le diagnostic
Ces épistaxis se chimique le plus probable est
rapprochent au fur et à D - Cautérisation au celui d’une
mesure qu’elle avance en bistouri électrique otospongiose ou
âge. L’interrogatoire E - Aucun traitement d’ankylose stapédo
apprend que son père [114] vestibulaire.
présentait les mêmes Devant ces données
symptômes. Le traitement ultérieur à cliniques, on peut
envisager repose sur: retenir comme
Quel diagnostic évoquent A - Exérèse de la diagnostic différentiel
ces épistaxis? muqueuse nasale et plausible
A - Hémophilie greffe de peau A - Une otite séreuse
B - Hémogénie B - Radiothérapie bilatérale
C - Cirrhose externe B - Une presbyacousie
D - Maladie de Rendu-Osier C - Oestrogénothérapie précoce
E - Hypertension artérielle D - Cryothérapie C - Une maladie de
[111] E - Ligatures vasculaires Ménière bilatérale
D - Une tumeur du tronc
Sur quel(s) élément(s) peut- [115] cérébral
on affirmer le diagnostic ? cc E - Une otite fibro-
55
adhésive Quel est le premier exobuccal est normal.
[116] traitement à envisager?
A - Médical par Quel diagnostic vous
L’audiométrie tonale vasodilatateurs semble le plus probable
réalisée montre de chaque B - Prothétique parmi ces affections
côté interrogé: C - Médical par le d’origine dentaire?
A - Un accolement des calcium A - Sinusite maxillaire
courbes aériennes et D - Médical par le chronique unilatérale
osseuses magnésium B - Sinusite allergique
B - Une perte en décibels E - Chirurgical C-Cellulite jugale
sur la conduction aérienne D - Empyème sinusien
plus importante qu’en [120] unilatéral
conduction osseuse cc E - Pulpite aigué
C - Une chute de l’audition Un homme de 43 ans [121]
uniquement sur les sans antécédent
fréquences aiguès D - Une particulier vient Parmi ces incidences
perte en décibels sur la consulter pour des radiologiques, quelle est
conduction osseuse plus douleurs sourdes la première à demander
importante qu’en sous-orbitaires droites, pour confirmer le
conduction aérienne évoluant depuis 3 diagnostic?
E - Une encoche sur la semaines, sans rythme A - Incidence de Worms
fréquence 4 000 Hz précis, et - Bretton
[117] s’accompagnant B - Incidence occlusale
d’un mouchage purulent antérieure
Parmi les examens suivants unilatéral du même côté. C - Incidence de
lequel est inutile au Il n’y a pas de fièvre, ni Blondeau
diagnostic d’otospongiose? d’altération de l’état D - Incidence de Schu
A - Impédancemétrie général. lier
B - Audiométrie tonale L’examen physique E - Incidence dite
C - Audiométrie vocale permet de constater qu’il “maxillaire défilé”
D - Etude des réflexes n’existe ni oedème, ni [122]
stapédiens rougeur au niveau de la
E - Potentiels évoques pommette droite, et que En admettant que la
auditifs le cul-de-sac vestibulaire première molaire
[118] supérieur droit est souple supérieure droite soit à
et indolore. l’origine des
Pour affirmer le blocage de Par ailleurs, l’examen symptômes constatés,
l’étrier dans la fosse ovale, endobuccal note un quelle(s) peu(ven)t être
quel est l’examen le écoulement la(les) lésion(s)
plus fiable? mucopurulent sur la paroi initiale(s)?
A - Audiométrie vocale pharyngée A - Un kyste radiculo-
B - Audiométrie tonale postérieure ainsi que la dentaire
C - Recherche du réflexe présence au niveau de la B - Un kyste corono-
stapédien première molaire dentaire
D - Epreuve de Weber supérieure droite d’une C - Un granulome apical
E - Epreuve de Rinne couronne mise en place 6
[119] mois plus tôt. Le reste de D - Monoarthrite
l’examen endo et apicale
56
E - Un mauvais scellement [125] haute et gauche, de 3
de la couronne cm
[123] L’existence d’un de diamètre, fixée aux
sérodiagnostic positif au plans profonds.
En admettant au contraire virus d’Epstein-Barr L’état général est
que la première molaire permet de retenir un seul conservé ; l’examen
supérieure droite ne soit pas diagnostic. Lequel? clinique est normal par
à l’origine des symptômes A - Otite séromuqueuse ailleurs. Il n’y a pas
constatés et compte tenu B - Toxoplasmose d’intoxication
de ceux-ci, quel est alors le C - Cancer de l’éthmoïde alcoolo-tabagique.
diagnostic envisageable? D - Cancer du cavum
A - Dent de sagesse E - Lymphome malin non L’hypo-acousie gauche
supérieure droite incluse hodgkinien est liée à:
B - Canine supérieure droite [126] A - La compression du
incluse conduit auditif interne
C - Cancer du sinus Quel(s) examen(s) B - L’atteinte du VIII
maxillaire permettra(ont) d’affirmer C - L’envahissement ou
D - Parodontopathie le diagnostic? l’atteinte de la trompe
E - Aucune des propositions A - Examen d’Eustache
ci-dessus audiovestibulaire D - La destruction de
B - Scanner l’oreille moyenne
[124] C - Rhinoscopie E - La destruction de
cc postérieure l’oreille interne
Un homme de 45 ans D - Echographie
d’origine maghrébine, cervicale [129]
consulte pour l’apparition E - Impédancemétrie
récente d’une [127] Le premier diagnostic
tuméfaction bilatérale évoqué est:
cervicale haute apparue La thérapeutique A - Un kyste
depuis quelques semaines. curatrice la plus amygdaloïde
Son état général adéquate comporte: B - Une tumeur de la
est excellent. A - Chirurgie parotide, avec
Depuis 10 jours, il présente B - Hormonothérapie adénopathie
une plénitude auriculaire C - Chimiothérapie métastatique
droite avec une sensation D - Corticothérapie C - Une mastoïdite
dhypoacousie E - Radiothérapie externe compliquant une otite
droite. La rhinoscopie chronique avec
antérieure montre des adénopathie
fosses nasales libres. D - Un cancer du cavum
[128] avec adénopathie
Quel(s) diagnostic(s) doivent cc métastatique
être évoqués en premier? Un homme de 27 ans, E - Un carcinome de la
A - Otite séromuqueuse maghrébin d’origine, en base de langue avec
B - Toxoplasmose France depuis 6 mois, adénopathie
C - Cancer de l’éthmoïde présente depuis 4 mois métastatique
D - Tumeur du cavum une hypoacousie gauche. [130]
E - Lymphome malin non Il consulte pour une
hodgkinien adénopathie spinale Pour étayer ce
57
diagnostic, un ou plusieurs présence de cellules C - Un dosage des
des examens suivants sont malignes. anticorps dirigés contre
utiles le virus dEpstein-Barr
A - Une biopsie de la base L’hypo-acousie gauche D - Une sialographie
de langue est liée à: E - Un audiogramme
B - Une épipharyngoscopie A - La compression du [135]
ou rhinoscopie postérieure conduit auditif interne
avec biopsie B - L’atteinte du VIII Une telle adénopathie a
C - Un dosage des anticorps C - L’envahissement ou plus de chance d’être
dirigés contre le virus l’atteinte de la trompe contrôlée par
dEpstein-Barr d’Eustache radiothérapie seule s’il
D - Une sialographie D - La destruction de s’agit de la métastase:
E - Une otoscopie l’oreille moyenne A - D’un carcinome
[131] E - La destruction de épidermoide de la base
l’oreille interne de langue
Une telle adénopathie a plus [133] B - D’un carcinome de
de chance dêtre contrôlée la parotide
par radiothérapie seule s’il Le premier diagnostic C - D’un carcinome
s’agit de la métastase: évoqué est: indifférencié du cavum
A - D’un carcinome A - Un cancer D - D’un carcinome
épidermoide de la base de bronchopulmonaire avec papillaire de la thyroïde
langue adénopathie E - D’un mélanome du
B - D’un carcinome de la métastatique cuir chevelu
parotide B - Une tumeur de la [136]
C - D’un carcinome parotide, avec cc
indifférencié du cavum adénopathie Une femme de 28 ans
D - D’un carcinome métastatique est hospitalisée en
papillaire de la thyroïde C - Un choléstéatome urgence pour des
E - D’un mélanome du cuir D - Un cancer du cavum vertiges. Ceux-ci sont
chevelu avec adénopathie apparus de
[132] métastatique façon brutale, la veille,
cc E - Un carcinome de la et persistent
Un homme de 27 ans, base de langue avec accompagnés de
maghrébin d’origine, en adénopathie vomissements. Dans les
France depuis 6 mois, métastatique antécédents,
présente depuis 4 mois on retrouve la notion
une hypoacousie gauche. [134] d’otites fréquentes dans
Il consulte pour une l’enfance avec
adénopathie spinale haute Pour étayer ce écoulement purulent
et gauche, de 3 cm de diagnostic, un ou intermittent
diamètre, fixée aux plusieurs des examens de l’oreille gauche
plans profonds. L’état suivants sont utiles depuis 6 mois. L’examen
général est conservé; A - Une biopsie de clinique retrouve un
l’examen clinique est normal amygdale syndrome vestibulaire
par ailleurs. Il n’y a B - Une de type
pas d’intoxication alcoolo- épipharyngoscopie, ou périphérique avec un
tabagique. La ponction rhinoscopie postérieure écoulement purulent de
ganglionnaire révèle la avec biopsie l’oreille gauche. Après
58
nettoyage, on observe syndrome vestibulaire malpighien
une perforation tympanique périphérique? D - Infiltrat
gauche, marginale, avec A - Nystagmus spontané lymphoplasmocytaire
présence de débris de forme rotatoire pure E - Granulome à
blanchâtres dans la B - Existence de signe cholestérine
caisse en arrière de la neurovégétatifs associés
perforation. L’oreille C - Syndrome [142]
controlatérale est normale vestibulaire harmonieux cc
ainsi que le reste de D - Atteinte auditive Monsieur CAM. , 55 ans,
l’examen clinique ORL. associée ouvrier agricole,
L’audiogramme montre une E - Acouphènes associés consulte pour une
surdité mixte du côté [139] masse latéro-cervicale
gauche avec une droite
composante Lhistoire clinique fait apparue il y a trois mois.
transmissionnelle de l’ordre évoquer en premier le Il n’a pas de douleur,
de 30 décibels sur toutes diagnostic de: mais signale une
les fréquences : l’audition A - Otite moyenne aigué anorexie et une
est normale à droite. B - Otite séro-muqueuse asthénie. Il
C - Otite chronique fume plus d’un paquet
Quel est le type de surdité simple de cigarettes par jour et
donné par une interruption D - Cancer de loreille avoue boire 2 litres de
de la chaîne ossiculaire? moyenne vin par jour. Il se plaint
A - Cophose E - Otite de dysphagie sans
B - Surdité de transmission cholestéatomateuse troubles respiratoires.
à 20 décibels [140] Antécédents : bronchite
C - Surdité de transmission chronique non traitée.
supérieure à 30 décibels Parmi les complications L’examen montre
D - Surdité mixte des otites - une pharyngite
E - Surdité de perception cholestéatomateuses, érythémateuse, un état
[137] laquelle(lesquelles) buccodentaire très
nécessite(nt) un altéré, et une stase
Parmi ces éléments traitement chirurgical salivaire qui
séméiologiques, le(s)quel(s) rapide? empêche la
est(sont) de nature A - Surdité visualisation de
vestibulaire? B - Otorrhée l’hypopharynx. Par
A - Déviation des index C - Paralysie faciale contre l’examen du
B - Déviation à l’épreuve de D - Vertiges larynx révèle une
Romberg E - Syndrome méningé diminution de la
C - Déviation à la marche [141] mobilité de l’hémilarynx
aveugle droit
D - Adiadococinésie Quelle est la nature - larynx et cordes
E - Nystagmus histologique du vocales rouges
cholestéatome? - une masse de 4 cm de
[138] A - Epithélium diamètre indolore au
cylindrique bord antérieur du
Parmi ces éléments B - Epithélium sterno-cléido-
sémiologiques, le(s)quel(s) glandulaire mastoïdien, près
est(sont) en faveur dun C - Epithélium de son insertion
59
supérieure, non battante, paralysie complète de
sans caractère Parmi les raisons I’hémiface droite avec
inflammatoire, bien mobile, suivantes, quelle(s) impossibilité
et sans est(sont) celle(s) qui d’occlusion oculaire du
modification de la peau en pourrai(en)t vous côté droit. Il
regard interdire la chirurgie? se plaint par ailleurs de
- apyrexie A - L’altération trop vertiges et d’une
- le foie déborde de 4 cm importante de l’état diminution de l’audition
L’examen complémentaire général du côté droit. L’examen
- Numération Formule: pas B - Une tumeur de plus dl local
d’anémie cm de diamètre retrouve du sang dans le
- Hyperleucocytose : 15000 C - Une métastase conduit auditif externe
blancs, 70 % de pleuro-pulmonaire avec un hémotympan.
polynucléaires D - Une adénopathie Les radiographies
- Vitesse de sédimentation : bilatérale mettent en évidence un
1ère heure : 60 mm 2e E - Une adénopathie de trait de fracture sur le
heure: 120 mm plus de 5 cm de diamètre rocher droit.
- macrocytose à 120
microns3. L’origine périphérique
Vous évoquez le diagnostic [145] de la paralysie faciale
d’un carcinome des voies est affirmée sur:
aérodigestives supérieures. Parmi les explorations ci- A - Le caractère total
dessous, quelle est celle de la paralysie
Le ou les signes suivants va qui permet d’affirmer le B - L’impossibilité
ou vont vous orienter diagnostic? d’occlusion oculaire
directement vers le A - Transit pharyngo- C - La découverte
diagnostic laryngé lipiodolé secondaire de la
A - L’accroissement de la B - Endoscopie et biopsie paralysie
vitesse de sédimentation des voies aérodigestives D - L’existence d’un
B - La pharyngolaryngite supérieures trismus
C - La stase salivaire C - Tomographies du E - L’anesthésie de
D - L’immobilité laryngée larynx l’hémiface
E - La dysphagie D - Tomodensitométrie [147]
[143] cervicale
E - Scintigraphie Quels examens
Sur les seuls arguments thyroïdienne complémentaires
cliniques quel premier doivent être demandés
diagnostic évoquez-vous? [146] rapidement?
A - Un cancer thyroïdien cc A - Tomodensitométrie
B - Un cancer de la base de Un jeune homme de 22 du rocher
langue ans est hospitalisé en B - Tomographie du
C - Un cancer de urgence dans un état rocher
l’hypopharynx comateux à la suite d’un C - Electromyographie
D - Un cancer de l’amygdale accident de la voie faciale
palatine publique. Il émerge du D - Audiométrie tonale
E - Une autre localisation coma au bout de 2 jours E - Potentiels évoqués
cancéreuse l’examen montre alors somesthésiques
[144] une [148]
60
L’examen clinique ne tabagique
Quelle(s) complication(s) montre pas d’anomalies B - Sexe
peut(peuvent) entraîner les des pavillons, ni des C - Caractère isolé de
fractures du rocher? conduits auditifs cette otalgie
A - Cophose externes; D - Absence
B - Aréflexie vestibulaire les tympans sont d’antécédents
C - Névralgie faciale normaux. pathologiques
D - Liquorrhée L’examen du pharynx ne E - Antécédents
cérébrospinale peut être pratiqué dans digestifs
E - Luxation ossiculaire de bonnes conditions, du [152]
[149] fait de réflexes
nauséeux très L’examen buccal
L’apparition secondaire de importants. La région pratiqué 2 jours plus
la paralysie faciale est en cervicale est souple; il tard montre une lésion
faveur d’un des types de n’y a pas d’adénopathie ulcérobourgeonnante de
lésion suivants, lequel ? palpable. l’amygdale gauche, de 2
A - Perte de substance Vous demandez à ce cm de diamètre, indurée
B - Section incomplète malade de revenir, à jeun et hémorragique à la
C - Hématome avec une préparation palpation. Le reste de
D - Section complète sédative, afin de l’examen ORL est
E - Aucune des propositions compléter votre examen normal. Compte tenu de
ci-dessus sous anesthésie locale. ces éléments
complémentaires, quel
[150] A ce stade de l’anamnèse diagnostic vous paraît
cc et de l’examen clinique, maintenant le plus
Un homme de 50 ans, quel(s) est(sont) le(s) probable?
maçon, consulte pour la diagnostic(s) que l’on A - Amygdalite
première fois en raison dune peut évoquer? chronique cryptique
otalgie gauche, A - Une otospongiose B - Chancre syphilitique
apparemment isolée, B - Une otomastoïdite
évoluant depuis trois C - Un zona auriculaire C - Angine de Vincent
semaines. D - Une algie D - Cancer de
A l’anamnèse, on note symptomatique d’origine l’amygdale
- une hernie hiatale traitée extra-auriculaire E - Phlegmon d’origine
médicalement 4 ans E - Une névralgie dentaire
auparavant essentielle du nerf [153]
- plusieurs accidents du glossopharyngien
travail, bénins, sans [151] Parmi les affections
traumatisme récent du suivantes,
crâne Parmi les éléments laquelle(lesquelles) ne
- l’absence de passé suivants de cette s’accompagne(nt) pas
pathologique auriculaire. observation, quel(s) d’otalgie?
Ce patient est en bon état est(sont) celui(ceux) qui A - Angine virale
général, apyrétique. Il boit 4 vous ont permis de B - Cancer de la corde
à 5 canettes de bière par retenir à ce stade ce(s) vocale
jour, un litre diagnostic(s) C - Cancer de
de vin et fume 25 cigarettes d’orientation ? l’hypopharynx
par jour. A - Intoxication alcoolo- D - Otite moyenne aigué
61
des urines (qui sont D - Ethmoïdite
E - Pathologie de stériles). La E - Sinusite frontale
l’articulation radiographie du thorax [157]
temporomaxillaire est également normale.
Le même traitement est Au cours d’une otite,
[154] poursuivi. l’aspect du tympan peut
Le 22janvier, survenue de être:
Quel sont parmi les vomissements, fièvre à A - Rosé
examens complémentaires 39° ; plusieurs fois Marion B - Rouge et oedématié
suivants, ceux que vous s’est réveillée C - Bombant avec
demanderez en priorité chez dans la nuit en criant. disparition des reliefs
ce malade? consultation du 23janvier: osseux
A - Frottis de gorge et D - Phlycténulaire
examen bactériologique Fièvre à 39°. Une selle E - Aucun de ces
B - Biopsie liquide durant l’examen. aspects n’est observé
C - Transit pharyngo Pharyngite persistante.
oesophagien Examen cardio- [158]
D - Scintigraphie osseuse pulmonaire normal.
E - Endoscopie de la sphère Abdomen, orifices Laquelle (ou lesquelles)
ORL herniaires normaux. Ni des propositions
[155] éruption, ni purpura. suivantes est (sont)
cc Aucun signe méningé. exacte(s) ?
Marion B. ,âgée de 10 mois Présence de quelques A - Des pharyngites
(poids 8kg, taille 70cm), a ganglions sous- répétées peuvent se
été bien portante jusqu’à maxillaires. compliquer dune otite
l’âge de 3 séreuse B - Au cours
mois. De 3 à 9 mois, elle a Considérant que cet dune otite séreuse, la
eu de nombreuses enfant n’a ni syndrome ponction à travers le
infections rhinopharyngées méningé, ni infection tympan permet de
fébriles traitées par urinaire, ni signe retirer un liquide
antibiotiques. respiratoire, quel examen aseptique
L’épisode actuel se déroule est indispensable pour C - Une adénoïdite ne
ainsi porter le diagnostic? peut être responsable
Le 15janvier, Marion a une A - Hémocultures dotites répétées
rhinorrhée purulente, le B - Dosage de la C D - Lotite séreuse peut
pharynx rouge, encombré de réactive protéine se compliquer de
mucopus, C - Sédimentation mastoïdite
une fièvre à 38°5. Elle reçoit globulaire E - Une otite peut être
des antithermiques et un D - Coproculture la cause dune paralysie
traitement local (instillation E - Aucun des examens faciale périphérique
nasale de ci-dessus [159]
Soframycine simple). [156]
Le 19janvier la persistance Tous les éléments
de la fièvre conduit à faire Quel diagnostic vous suivants font partie du
une numération formule parait le plus probable? tableau dotite séreuse
sanguine (GR: A - Septicémie sauf un.
4 800 000; BG : 11 000, PN : B - Otite Lequel?
60 %, L : 40 %) et un examen C - Sinusite maxillaire A - Diminution de la
62
mobilité tympanique inflammatoire; elle est avant toute décision
B - Aplatissement du douloureuse, thérapeutique
tympanogramme spontanément et à la A - Une radiographie du
C - Surdité de perception palpation et vient de se cou face et profil
D - Hypoventilation tubaire fistuliser à la B - Une radiographie de
E - Otalgie peau dans sa partie la déglutition
[160] centrale, laissant C - Une endoscopie
s’écouler du pus franc. oesophagienne
Quelle est (ou quelles sont) Les signes généraux sont D - Une scintigraphie
l’(les) indication(s) justifiant thyroïdienne
une paracentèse en cas discrets et l’état général E - Un scanner cervical
dotite aiguê suppurée? est peu atteint, avec [164]
A - Fièvre élevée température à 38°C.
B - Angine associée Le reste de l’examen ORL
Quelle est, parmi les
C - Otalgie intense ne est normal, ainsi quepropositions
répondant pas au traitement l’examen des dents. thérapeutiques
suivantes, celle qu’il
D - Bronchopneumopathie Quel diagnostic allez- convient de retenir?
associée vous porter? A - La ponction de la
E - Fièvre ne répondant pas A - Laryngocèle collection
au traitement B - Adénite B - Lincision de la
soushyoïdienne collection
C - Thyroïdite C - La corticothérapie
D - Kyste du sinus D - L’ablation de la
cervical masse
E - Kyste du tractus E - Lexérèse
thyréoglosse chirurgicale incluant
[162] l’ablation du corps de
l’os hyoïde
Parmi les signes suivants, [165]
vous avez retenu pour cc
porter ce diagnostic? Une jeune femme de 26
[161] A - La tuméfaction est ans consulte pour une
cc médiane surdité bilatérale
Un enfant de 10 ans B - Lécoulement est prédominant à droite,
présente depuis 5 années purulent daggravation
une tuméfaction cervicale C - Les signes généraux progressive, dont le
antérieure, médiane, sont peu intenses début remonte à 3 ans,
juxtahyoïdienne, de volume D - La tuméfaction au cours de sa première
variable (une noisette), adhère à l’os hyoïde grossesse
indolore, mobile à la E - La tuméfaction et des acouphènes de
déglutition, adhérente s’élève pendant la timbre grave apparus
à l’os hyoïde. déglutition depuis quelques mois,
Il est adressé en intermittents et peu
[163] gênants.
consultation ORL car, depuis
4 jours, cette tuméfaction a Elle na aucun autre
Quel est l’examen problème de santé, et
pris un aspect
indispensable à pratiquer notamment pas de
63
passé pathologique ORL, surdité de l’oreille
traumatique ou toxique. Sa transmissionnelle? [169]
mère et une tante A - Tympans normaux
maternelle ont également B - Rinne négatif des Laquelle des modalités
des difficultés ; l’une deux côtés thérapeutiques
d’elles a été opérée de C - Weber latéralisé à suivantes peut-on
l’oreille, avec un bon droite proposer à cette
résultat fonctionnel D - Nez et cavum libres malade?
Cette malade répond à vos et propres A - Tympanoplastie
questions sans difficultés; E - Pas d’atteinte des B - Remplacement de
elle n’élève pas la voix. nerfs crâniens l’étrier
L’examen clinique ORL est C - Prothèse auditive
normal : les conduits [167] D - Remplacement de
auditifs sont perméables et l’enclume
les tympans Parmi les éléments E - Aérateur
normaux ; le nez et le cavum suivants du dossier, transtympanique
sont libres et propres ; il n’a lequel (ou lesquels) a (ou [170]
pas d’atteinte des nerfs ont) orienté votre
crâniens. diagnostic étiologique? Quelle sera en principe
Lacoumétrie aux diapasons A - L’âge l’évolution de cette
montre un Weber localisé à B - La bilatéralité de la surdité, lorsque le
droite, un Rinne négatif des surdité traitement aura été
deux C - Répond à vos réalisé?
côtés. questions sans difficulté A - Restitution d’une
Vous évoquez une surdité de D - Le début lors dune audition socialement
transmission due à une grossesse normale
otospongiose. E - Les éléments de B - Stabilisation de la
l’anamnèse familiale surdité
Parmi les éléments suivants [168] C - Aggravation
de cette observation, lequel progressive de la
vous a permis de Parmi les examens surdité
soupçonner la nature complémentaires D - Surdité profonde
transmissionnelle de cette suivants que vous pouvez d’évolution rapide
surdité? demander, lequel (ou E - Evolution
A - Surdité bilatérale lesquels) amènera (ou imprévisible
B - Surdité asymétrique amèneront) le (ou les)
C - Acouphènes de timbre argument(s) décisif(s) [171]
grave pour porter ce diagnostic cc
D - Eléments familiaux de dotospongiose? Un homme de 70 ans, se
surdité A - Audiométrie tonale plaint depuis plusieurs
E - Pas de passé auriculaire liminaire semaines de douleurs
B - Tympanométrie et de la joue droite
[166] étude des réflexes apparues, dit-il après un
stapédiens refroidissement. Son
Parmi les éléments de ce C - Potentiels évoqués nez reste bouché et
dossier, lequel (ou lesquels) auditifs coule à droite depuis
est ( ou sont) D - Andrométrie vocale lors;
caractéristique (s) de cette E - Examen radiologique le mouchage, modéré,
64
est mucopurulent et C - Névralgie du V3 biopsie
quelquefois strié de sang. D - Névralgie du D - Electromyographie
Ces douleurs irradient vers glossopharyngien du masseter
la narine et la mâchoire E - Algie faciale de type E - Tests
supérieure, survenant par neurovasculaire allergologiques
paroxysme de [172]
quelques minutes, sans [175]
cause apparente, et dans Quelles sont, parmi les
rintervalle de ces crises, propositions suivantes, Quel est le diagnostic le
multiquotidiennes, celles qui vous plus probable de cette
les régions jugales et permettent de retenir la affection?
gingivales droites restent nature symptomatique de A - Sinusite maxillaire
comme endolories. cette douleur? chronique
Ce patient na pas A - Fond douloureux B - Polypose
d’antécédents notables, permanent nasosinusienne
sauf un écoulement nasal B - Allure paroxystique C - Cancer du sinus
bilatéral séreux depuis C - Hypoesthésie maxillaire
quelques années, nayant cutanée D - Cancer de
réagi à aucun traitement; il D - Irradiation vers la l’éthmoïde
na pas de passé allergique. mâchoire E - Kyste
A rexamen, la face est E - Pas de facteur radiculodentaire sur
symétrique, hormis un léger déclenchant racine restante
empâtement de la joue [173] [176]
droite, remarqué cc
uniquement à la palpation, Quels sont, parmi les Vous êtes appelé en
qui est dailleurs assez éléments cliniques consultation auprès d’un
douloureuse au niveau de la suivants, ceux qui enfant de 5 ans atteint
région sous orbitaire On peuvent orienter votre de fièvre à 40 degrés
note de plus une diagnostic étiologique? avec toux évoluant
hypoesthésie des téguments A - Empâtement de la depuis 48 heures. A
de la joue droite. La joue l’examen, vous
rhinoscopie B - Rhinorrhée séreuse découvrez un
montre un discret de longue date écoulement nasal
bombement du cornet C - Chicots dentaires purulent bilatéral, un
moyen droit obstruant en D - Mouchage unilatéral pharynx rouge, sans
partie la fosse nasale ; la purulosanglant hypertrophie
muqueuse est par ailleurs E - Obstruction nasale amygdalienne et du pus
d’aspect normal. Il est [174] dans le
édenté complet de la cavum. Les tympans
mâchoire supérieure. Parmi les examens sont congestifs.
Lexamen général général suivants, lequel (ou L’examen pulmonaire
est normal, la TA est de lesquels) demanderez- est normal. Il n’y a pas
16/11 mmHg. vous pour de signes
préciser le diagnostic? méningés et le reste de
Quelle est la nature de cette A - Imagerie sinusienne l’examen clinique n’est
douleur? B - Frottis nasal pour pas perturbé.
A - Névralgie du Vi examen bactériologique A l’interrogatoire vous
B - Névralgie du V2 C - Sinusoscopie avec apprenez que cet
65
enfanta fait depuis 2 ans de rhinopharyngite peut être fréquence 2000
nombreuses marquée par toutes les D - Une surdité de
rhinopharyngites complications suivantes, perception élective à la
compliquées d’otites sauf une. Laquelle? fréquence 4000
purulentes. A - Adénite cervicale E - Une surdité de
B- perception élective à la
Vous traitez cet enfant par: Bronchopneumophatie fréquence 8000
A - Acide acétyl salicylique aigué [181]
50 à 75 mg/kg/jour en 4 à 6 C - Otite
prises D - Syndrome de Grisel La surdité de ce patient
B - Macrolides E - Pyélonéphrite est bilatérale et
C - Gentalline 1M 3 symétrique. Elle atteint
mg/kg/jour en 2 injections [180] surtout les fréquences
D - Corticoïdes 2 mg/kg/jour cc aiguès.
pendant 15 jours Un sujet de 30 ans Quelles peuvent être les
E - Sirop de codéine polytraumatisé est causes de cette
hospitalisé pendant surdité?
plusieurs semaines, A - Un état antérieur à
d’abord en l’accident
réanimation, puis dans un B - Une contusion du
[177] service de soins intensifs tronc cérébral
orthopédiques. C - Une contusion
Parmi les circonstances Au cours de son séjour, à cochléaire bilatérale
favorisantes de ces la suite d’une D - Une fracture
infections ORL répétées, ostéomyélite sur bilatérale du rocher
vous recherchez: ostéosynthèse, il reçoit E - Une atteinte par les
A - Une vie en collectivité plusieurs aminosides
B - Un tabagisme familial variétés daminosides. [182]
C - Un terrain atopique Depuis sa sortie, il a
D - Un déficit immunitaire remarqué une Que pensez-vous que
E - Une anémie par carence détérioration de son l’examen vestibulaire va
en fer audition et une instabilité mettre en évidence?
[178] importante à A - Aucun signe
la marche, sans aucun vestibulaire spontané
A titre de prévention, vous vertige. B - Un nystagmus
proposez pour cet enfant: horizontal rotatoire
A - L’adénoïdectomie Quel est le type de unilatéral
B - Une corticothérapie surdité le plus évocateur C - Une déviation
C - Une recherche de reflux d’une atteinte segmentaire unilatérale
gastro-oesophagien traumatique? D - Une déviation axiale
D - Une antibiothérapie au A - Une surdité de unilatérale
long cours perception élective à la E - Une aréflexie
E - L’abstention de tout fréquence 500 calorique bilatérale
examen et de tout B - Une surdité de [183]
traitement perception élective à la
[179] fréquence 1000 Parmi les
C - Une surdité de manifestations
L’évolution de cette perception élective à la suivantes, quelles sont
66
celles qui peuvent traduire latéralisation dotospongiose
une lésion de l’oreille - Le Rinne est négatif des A - Impédancemétrie
interne? deux côtés B - Audiométrie tonale
A - Un nystagmus - Le diagnostic le plus C - Audiométrie par
B - Une déviation lente des probable est celui d’une réflexes d’orientation
index otospongiose ou conditionnée (ROC)
C - Une déviation à la d’ankylose stapédo D - Etude des réflexes
manoeuvre de Romberg vestibulaire. stapédiens
D - Des vomissements Devant ces données E - Potentiels évoqués
E - Une perte de cliniques, on peut retenir auditifs
connaissance comme diagnostic [188]
[184] différentiel plausible
A - Une malformation Pour affirmer le blocage
Chez ce patient, quelles ossiculaire de l’étrier dans la fosse
sont les mesures qui vous B - Une presbyacousie ovale, quel est l’examen
paraissent appropriées? précoce le plus fiable
A - Repos au lit C - Une maladie de A - Audiométrie vocale
B - Antihistaminiques Ménière bilatérale B - Audiométrie tonale
C - Benzodiazépines D - Une tumeur du tronc C - Recherche du
D - Reprendre l’activité cérébral réflexe stapédien
physique dès que possible E - Une tympanosclérose D - Epreuve de Weber
E - Rééducation vestibulaire E - Epreuve de Rinne
[186]
[185] [189]
cc L’audiométrie tonale
Une femme de 40 ans vient réalisée doit montrer de Le traitement de
consulter pour une chaque côté interrogé: lotospongiose dans ce
hypoacousie bilatérale. A - Un accolement des cas est
Elle est mère de trois courbes aériennes et A - Médical par vaso-
enfants. Elle n’a jamais osseuses dilatateurs
présenté dantécédents de B - Une perte de décibels B - Prothétique
surdité ni dotite et sur la conduction C - Médical par le
na jamais eu de pathologie aérienne plus importante calcium
médicale particulière (pas qu’en D - Médical par le
de prise de médicaments conduction osseuse magnésium
ototoxiques). C - Une chute de E - Chirurgical
La malade allègue des l’audition uniquement sur
bourdonnements d’oreille les fréquences aiguès D -
graves, intermittents, de Une perte en décibels sur
plus en plus la conduction osseuse
fréquents des deux oreilles. plus importante qu’en
A rexamen les deux conduction aérienne
tympans sont strictement E - Une cophose
normaux. [187]
- Lépreuve de Valsalva est
positive des deux côtés Parmi les examens
- Lépreuve de Weber montre suivants lesquels sont
une absence de inutiles au diagnostic
67