Vous êtes sur la page 1sur 3

IV) Le journal

1) Définition : Le journal en comptabilité est un document comptable obligatoire listant les opérations
d'échanges de l'entreprise avec son environnement dans un ordre chronologique.

2) Composition des journaux comptables

Les journaux comptables comportent obligatoirement les informations suivantes :

 date de l’opération comptabilisée,


 comptes mouvementés par l’écriture comptable,
 libellé de l’écriture comptable,
 montants de l’opération comptabilisée.

3) Journaux comptables : débit et crédit

Les colonnes prévues pour l’inscription des montants sont au nombre de 2 :


 la colonne des débits,
 et la colonne des crédits.
Les opérations comptabilisées dans les journaux comptables doivent être équilibrées : DEBIT = CREDIT

4) Les principaux journaux comptables

Une entreprise utilise généralement les journaux comptables suivants : journal des achats, journal des
ventes, journaux de trésorerie et journal des opérations diverses.

a. Le journal des achats

Le journal des achats contient toutes les écritures d’achats de marchandises ou de matières
premières et de frais généraux de l’entreprise (loyers, publicité, entretien, crédit-bail, honoraires,
téléphone…).

Parfois, les frais généraux sont même comptabilisés dans un journal spécifique (journal des frais
généraux par exemple).

L’écriture comptable dans un journal des achats a généralement la forme suivante :

 le compte fournisseur (comptes de classe 401 du PCG) où est inscrit le montant de la dette
TTC au crédit,
 un compte de charge (comptes de classe 60, 61 et 62 du PCG) où est inscrit le montant HT de
l’achat effectué ou des frais généraux au débit,
 et un compte de TVA déductible (comptes de classe 4456 du PCG) où est inscrit le montant de
la TVA au débit.

b. Le journal des ventes

On comptabilise dans ce journal toutes les factures de ventes établies par l’entreprise. Les comptes
utilisés dans ces journaux sont principalement :

 le compte client (comptes de classe 411 du PCG) où est inscrit le montant de la créance TTC au
débit,
 un compte de produit (comptes de classe 70 du PCG) où est inscrit le montant HT de la vente
ou de la prestation de service au crédit,
 et un compte de TVA collectée (comptes de classe 4457 du PCG) où est inscrit le montant de la
TVA collectée au crédit.

c. Les journaux de trésorerie

Les journaux de trésorerie sont utilisés pour comptabiliser toutes les opérations liées à la ou les
banque(s) et éventuellement à la ou les caisse(s) possédées par l’entreprise.

Les comptes utilisés dans ces journaux sont essentiellement des comptes de bilan : règlements des
dettes et encaissements des créances, avec en contrepartie le compte de trésorerie :

 il s’agit des comptes de classe 512 pour les banques,


 et des comptes de classe 53 pour les caisses.

d. Le journal des opérations diverses

Le journal des opérations diverses, appelé journal des OD en abrégé, est utilisé pour comptabiliser
toutes les opérations qui ne rentrent pas dans les 3 types de journaux précédents (achats, ventes et
trésorerie).

Ainsi, on y comptabilise notamment : les écritures de paie, de TVA, d’amortissements des


immobilisations, de provisions, les écritures de bilan…

Il est également possible de diviser les opérations diverses en plusieurs journaux : journal de TVA,
journal des salaires, journal des dotations aux amortissements…

Application : Une SARL « ALPHA »

a) Elle vend des produits finis au Maroc pour 55000 Dhs à raison de 10% par espèce, 30% par chèque bancaire et le
reste à crédit.
b) Elle achète des matières premières du groupe « A » pour 22000 Dhs à raison de 50% à crédit, 30% par chèque
bancaire et le reste par espèce.
c) Elle encaisse des commissions pour 18000 Dhs par chèque bancaire.
d) Elle encaisse le loyer d’un appartement affecté à l’exploitation pour 3000 Dhs par chèque postal.
e) Le client de l’opération n°1 ci-dessus lui rembourse 70% de sa créance par chèque bancaire.
f) Elle rembourse par chèque bancaire la moitié de la dette envers le fournisseur (opération n°2).
g) Elle achète du petit outillage pour 600 Dhs en espèce.
h) Elle paie par chèques bancaires :
 Des salaires d’un montant de 8000 Dhs
 Une prime d’assurance d’un montant de 3500 Dhs
 Des intérêts des emprunts bancaires de 700 Dhs
 Et une amende fiscale de 900 Dhs.

Etablir le journal comptable


Solution:
1. Le journal :