Vous êtes sur la page 1sur 3

Géologie Historique

3 eme année
El Manai

L’évolution des êtres vivants au cours des temps géologiques n’a pas été régulière. Elle fut
jalonnée par des :
- Phases de diversification (ou radiation): (Cambrien- Ordovicien et Jurassique- Crétacé) ;
- Phases de stabilité (Carbonifère- Permien) ;
- Crises biologiques : au Paléozoïque (les crises de l’Ordovicien supérieur et du Dévonien supérieur
(Frasnien-Famennien)) ; à la limite Paléozoïque – Mésozoïque (la crise du Permo-Trias); au
Mésozoïque (la crise fini-triasique) et à la limite Mésozoïque – Cénozoïque (la crise Crétacé-
Tertiaire).

Les crises biologiques


Une crise biologique est un phénomène d'extinction répondant à plusieurs critères :

- l'extinction doit toucher un large nombre de taxons, de rangs élevés (au moins famille) et à mode de vie
diffèrent.
- elle doit se produire sur une large surface géographique.
- elle doit se dérouler dans un laps de temps court à l'échelle des temps géologiques (de quelques jours à 1
ou 2 MA).

Selon l’importance des crises, on distingue :


 Crise mineure : disparition inférieure à 30% des espèces animales /végétales, parfois de genres, jamais
de familles ou d'ordres. Ce type de crise est très fréquent, on estime qu'il y en a une par million d'années
(1/1Ma).

 Crise moyenne : disparition de 30 à 60% des espèces, quelques genres, familles. (fréquence : 1/10Ma)

 Crise majeure : disparition supérieure à 60% des espèces, et aussi de genres, familles, ordres et même
classes (fréquence : 1/100Ma)
Lors d’une crise biologique, le comportement des taxons est diffèrent face à un événement néfaste. Lethiers
(1998), a distingué les groupes suivants :

 taxons exterminés: ces taxons disparaissent car ils ne parviennent pas à s'adapter. Certains d’entre eux
s'adaptent tant que les variations écologiques ne sont pas trop fortes puis disparaissent (taxons holdover).
 taxons profiteurs (opportunistes): ils ne prolifèrent que durant la période néfaste où le stress
écologique est au maximum, puis ils disparaissent quand réapparaît la concurrence.
 taxons survivants:

- taxons pré-adaptés: ils supportent la crise car ils disposent de caractères prédestinés à la survie. Ils
seront à l'origine des radiations ;

- taxons généralistes écologiques: ils ont de grandes capacités d'adaptation. Ils tolèrent les variations
environnementales.

- taxons "Lazare": sont des taxons qui semblent disparaître momentanément lors de la crise, mais qui
réapparaissent ensuite, sans avoir subi de modifications. Ce groupe a pu survivre grâce à une zone refuge
actuellement inconnue. Il semble donc disparaître de l’endroit initial et y réapparaître un peu plus tard.

survivants
t e m p s

Période de crise profiteurs

de crise
généralistes
écologiques

‘’Lazare’’

exterminés préadaptés
taxons

Figure 1 : Différentes catégories de taxons en réponse à un événement géologique néfaste, lors d’une crise
biologique. (Lethiers 1998)