Vous êtes sur la page 1sur 4

CON SULTATION N° AP.

… / 2018

Travaux d’enrochements et de gabionnage


au Complexe Kalâat El Andalous

CAHIER DE CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Article T1 : objet de la consultation

Le présent cahier des clauses technique fixe la consistance et les conditions technique pour les travaux
Suivant :
 Protection en enrochements de l’amont de la digue de la retenue du lac El Kherba (Réservoir R2)
 Protection en Gabion de deux pylônes en béton armé de la conduite aérienne en béton de diamètre
Ø1000 franchissent un oued de 6.20 m de largeur et la cote projet de la conduite par rapport au lit
d'oued varie entre 3.75 m à 5.03 m, l’ouvrage est situé entre le réservoir R5 et le périmètre irrigué
à Mazel Jamil (P.K 1+340)

Article T2 : Localisation des travaux

Les emplacements des travaux à exécuter sont les suivants :

Désignation Lieu

Délégation de Ghar El Melh (Lac El Kherba Réservoir R2)


- Travaux d’enrochement
Gouvernorat de Bizerte.

Délégation El-Alia Conduite aérienne Pk 1+340


- Travaux de Gabion
Gouvernorat de Bizerte

-Une visite sur les lieux est obligatoire afin de mieux évaluer la consistance des travaux.

Article T3 : Spécification techniques des travaux à réaliser

 Terrassement
 Mise en place de gabions
 Mise en place d’enrochement
 Remise en état des lieux
A. Terrassement :
Le terrassement est le travail consistant à déplacer des quantités de matériaux (sols, roches, sous-
produits...) dans divers buts essentiellement pour le talutage et le réglage des assises du gabions
y compris les fouilles d'incorporation des séries de gabions à mettre en place
Il s'agit d'exécuter des fouilles dans tous terrains pour toutes profondeurs y compris des terrains
comprenant des nappes (lit de l’oued), pour ouvrages exécutés à la main ou aux engins
mécaniques. Y compris remblayage de fouilles au contact des pylônes, mise en dépôt,
chargement, transport des remblais excédentaires, et des éboulis des pentes, enlèvement des
arbres et des racines se trouvant dans les emprises, étayages, protection des équipements, mise à
sec des fouilles et toutes autres suggestions. L'épaisseur de la couche à décaper ainsi que les
profondeurs des tranchées seront déterminées en cours de l'exécution et en commun accord avec
le maître de l’ouvrage.
Les travaux de terrassement sont basés sur trois actions principales : l'extraction, le transport,
la mise en œuvre.

B. Mise en place du gabion :


1. - Fourniture :
1.1- cage à gabion :
Le gabion proposé est une cage ayant la forme d'un parallélépipède rectangle en grillage galvanisé,
(mailles hexagonales ou carrées) et rempli des matériaux pierreux de granulométrie appropriée, les
mailles sont à double torsion et il ne doit pas avoir des blessures de fil et des craquelures de la
couche de galvanisation.

1.2 - Fil de ligatures et de renfort :


Les fils de ligatures servent à rassembler les faces et les cages entre elles ; les diamètres des fils de
ligatures sont égaux ou supérieures aux fils des mailles de gabions.
Les fils de renfort sont d'un diamètre supérieur au fils des mailles, ce qui renforce la structure,
rigidifie légèrement et facilite la manutention et le remplissage des gabions.
1.3 - Les tirants :
Les tirants sont des fils disposés en cours de remplissage, à l'intérieur du gabion et destinés à empêcher
la formation de ventres leurs diamètres sont égaux ou supérieurs aux diamètres des fils des mailles.

2. -Dimension des cages de gabion

2.1 - Dimension :
On opte pour les dimensions de cage standards utilisables pour les gabions
classiques et semelles selon le tableau suivant :
SERIE LONGUEUR LARGEUR EPAISSEUR
1 2 1 1
GABION
2 3 1 0.5

2.2 - Maille :
La maille que l'on propose seront de dimension 100 x 120 mm. Toute fois le soumissionnaire peut
proposer d'autres dimensions inferieures à celle proposée (dans les catégories des gammes
conventionnelles) après avis de maitre de l'œuvre.

2.3 - Fils :
Pour les diamètres relatifs aux différents fils on exige les dimensions suivantes :
 Fil de mailles : le diamètre doit être entre 2,0 et 3,0 mm.
 Fil de ligature et tirants : le diamètre doit être entre 2,0 et 2,4 mm.
 Fil de renfort : le diamètre doit être entre 2,4 et 3,9 mm.
3. -Fabrication des cages de gabion :
L'Entrepreneur doit employer des cages fabriquées industriellement soigneusement transportées et pliées,
ainsi qu'il peut les fabriquer à partir des rouleaux de deux mètres de longueur à condition qu'il doive
respecter des dimensions de la cage du fil utilisé, selon les normes prescrites dans le présent cahier.
4. -Matériaux de remplissage :
4.1 - Choix des pierres
L’entrepreneur doit choisir les matériaux durs de grande densité, et non friables, mais de préférence avec
des angles arrondis pour ne pas détériorer le grillage des gabions. Il faut éviter les matériaux poreux ou
évolutifs.

4.2 - Origines
Les pierres utilisées pour le remplissage des gabions doivent avoir comme origine soient les lits
des oueds soient les carrières agrée.
4.3 - Dimension
La dimension des pierres on contact avec les mailles devront avoir une dimension au moins égale à
1,5 fois la distance entre les deux côtes torsades de l'hexagone d’une maille. Par ailleurs, elles ne
doivent pas être trop grosses pour conserver la flexibilité du gabion.
Les pierres doivent être arrangées manuellement (non à la mise en place mécanique) et taillées pour avoir
un diamètre convenable contre le parement (la partie visible de la cage du gabions) afin de réduire les
vides en remplissage, dans la partie centrale de la cage le remplissage peut s’effectuer avec des éléments
plus petits, sans que leur dimension soit inférieure à celle des mailles.

5. - Confection et préparation des cages de gabions :

5.1 Montage :

Pour avoir un montage convenable, on exige les opérations suivantes :


 Les Panneaux de la boite à gabion doivent être dépliés est étendu à plat sur le sol
 Les deux parois et les deux flancs sont redressés de façon à former une boite dont le couvercle sera ouvert. On
ligature ensemble les quatre arrêtes verticales avec un fil de même qualité que celui des gabions. Le poids des fils de
ligature nécessaire est par unité de gabion égal à 8 à 10% du poids de celui-ci.
 Le gabion est disposé à l'emplacement qu'il doit occuper définitivement dans l'ouvrage en construction. A
l'aide d'une masse en bois, on dresse les parois du gabion en les appliquant contre les parois du gabion voisin.
 On ligature très solidement entre elles les arêtes verticales et horizontales qui sont en contact immédiat avec les
arêtes des gabions voisins, de façon à rendre tous les gabions solidaires les uns des autres.
 L'opérateur passe la pointe d'un piquet en fer de 1,5 m de longueur dans la maille de la base du gabion la plus
proche du sommet ; le piquet sert de levier et permet de tendre le mieux possible la face dans le plan de l'alignement
qui est fixé ; finalement, le piquet étant dressé verticalement, il est enfoncé dans le sol à l'aide d'une masse en
fer. On renouvelle ensuite l'opération pour la face opposée.

Centres d'intérêt liés