Vous êtes sur la page 1sur 3

COMMENT S’Y PRENDRE POUR FAIRE L’AMOUR A UNE FEMME EN 12

ETAPES?
Publié le 23 Janvier 2018 par TEVI-BENISSAN Daté Martial
in COMMENT S’Y PRENDRE POUR FAIRE L’AMOUR A UNE FEMME
?, Faire jouir une
femme, Sexe, Amour, Désir, Cunnilingus, Baiser, Vie en
Société, Sexualité

Cet article est réservé surtout aux débutants qui ont peur de poser la question
à leurs grands frères et qui surfent sur internet à la recherche de réponses.
Tout ce que vous trouverez sont en fait des partages d’expérience.
La façon la plus sûre de s’y prendre pour faire l’amour à une femme, c’est
d’abord de l’identifier, de l’aimer, de la séduire, de la désirer et de faire naître
en elle le même désir d’union. Car il faut distinguer « faire l’amour » de
« baiser » qui est beaucoup plus un acte physique porté uniquement sur la
jouissance au moment où l’acte se passe alors que « faire l’amour » a une
dimension plus profonde et ne se limite pas qu’au sexe.
En d’autres termes, on peut baiser une femme sans l’aimer et sans qu’elle vous
aime en retour mais on ne peut faire l’amour qu’avec la femme qu’on aime et
qui vous aime en retour. Si tel est le cas, alors, voici les étapes :
1. La caresser alors qu’elle est encore habillée si c’est le cas et l’embrasser :
on caresse quelque chose qu’on désire. Et pour la femme, c’est la
première étape dans les préliminaires. Avant de passer à l’étape du
baiser et des glissements de doigts tendancieux.
2. Ensuite l’allonger sur le lit et la déshabiller sans se presser tout en
continuant de la caresser : évidemment, vous n’allez tout de même pas
rester debout pour faire l’amour à une femme. Quoique cette position
peut faire partie des variantes pendant les « hostilités ».
3. …..
4. Lui permettre de vous caresser également et de vous donner de petits
baisers çà et là
5. Vous rassurer qu’elle mouille ou à défaut, utiliser un lubrifiant : c’est
très important pour ne pas la blesser. Et quand malgré les préliminaires,
une femme ne mouille pas, alors c’est indirectement le signe qu’elle n’a
pas envie de coucher avec vous-même si sa bouche dit le contraire.
6. Etre en érection comme cela se doit. Mais sans se mettre la pression au
risque de ramollir « le bâton de commandement » au moment de la
pénétration. Et l’érection suppose généralement que la magie est en
train de s’opérer.
7. La pénétrer tout doucement et sans violence surtout. Faire de petits
mouvements d’abord pour vous rassurer que vous avez mis votre pénis
au bon endroit. Il faut apprivoiser le terrain en allant tout doux et en
faisant monter en elle le plaisir pour une lubrification encore plus
naturelle.
8. Puis continuer vos coups de rein : bien rythmés avec des pauses et des
accélérations par moment, et surtout trouver les bons angles de
pénétration pour un maximum de plaisir sans lui faire mal.
9. Ensuite varier les positions en continuant de dialoguer avec elle (par
exemple : cette position te plait ? Tu adores ?...)
10. Vous retirer tout doucement quand vous aurez fini de jouir tous
les deux : il est important de ne pas salir les draps et de ressortir comme
on est entré. Après tout ce n’est pas une bagarre.
11. Rester un peu allongé et la serrer contre vous pendant un temps :
ceci permet de la rassurer que ce n’est pas juste pour se l’envoyer en l’air
et que vous avez du temps pour elle.
12. Puis prendre une douche ensemble si possible et vous rhabiller.
C’est très simple n’est-ce pas ? En tout cas, ce qu’il faut éviter, c’est de regarder
des films érotiques et de tenter d’appliquer les scènes vues car toutes les
femmes n’aiment pas forcément les séquences pornographiques et préfèrent
que vous soyez vous-mêmes plutôt que des imitateurs.
Ah, j’allais oublier. Au point 3, ce qu’il faut faire c’est se déshabiller car vous
n’allez quand même pas la déshabiller et rester vous-mêmes habillé pour faire
l’amour à une femme. Ce serait comme lui manquer de respect.
PUBLICITÉ