Vous êtes sur la page 1sur 194
DE LINSTITUT TECHNIQUE DU BATIMENT NT 445 — JUIN 1986 [ET ES TRAVAUX PUBLICS SERIE: BETON 239 7 LE PROJET DE BETON ARME i par Henry THONIER ~ : | = PREMIERE PARTIE: RAPPELS THEORIQUES - - INSTITUT TECHNIQUE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS re | N* 445 JUIN 1986 INTRODUCTION - ‘| A. receasion du cinquantenaire de votre revue et en réponse & une demande quasi générale, | les Annales de ('LT.B.T.P. ont décidé de lancer ta publication de manuels spécifiques tels ccux édités. jadis, 4 la naissance des Annales, et qui en avaicnt assis la réputation: Manuel du béton armé, Manuel do bois, ett. at \ - / Ces guides prendront natureilement en compte les derniers résultats des recherches et les procédés techniques les plus performants aujourd'hui Crest ainsi que nous vous proposons ici, dans le cadre du nouveau Manuel du béton armé, Youvrage qu’a bien voulu nous confier Henry Thonier & votre intention : «Le projet de béton armé » ‘que présente ci-apris le Président Roger Lacroix. ‘Cest ti un ouvrage fondamental destiné & tous tes echniciens des burean déwvdes, de : administration, des entreprises, des organismes de contréle qui ont en charge Ja conception, la ralisation ou le contrdle des projets de baton armé, tous spécialistes pour Iesquels il nous est appara qu'un tel ouvrage faisait actucllement défaus Nous publierons ultérieurement, voire paraliélement, en complément aux données de base qu'il Propose d'autres articles plus « pointus », plus « ponctuels » qui apparaitront comme des ramifications thématiques au trone commun qu'il constitue. - «Le projet de béton armé» comporte quatre parties : — Rappels théoriques, - — Formulaire, ii — Exercices, — Dimensionnement et Avant Métré qui scront tout d'abord éditées en fascicules séparés (Jes rappels théoriques étant eux-mémes décomposés en deux parties) dans les prochaines livraisons des Annales. Puis ces fascicules seront regroupés en un seul ouvrage, tiré 4 part globalement et qui sera livré au cours di premier trimestre 1987 (sur souscription annoneée dans le numéro des Annales de septembre). LA REDACTION BETON 239 PREFACE Depuis quelques années, les techniciens chargés de I'élaboration ou du contrite de projets de béton ‘armé ont connu un véritable bouleversement de leurs habitudes: Uabandon des réglements décerministes, Ffondés sur les contraintes admissibles, au profit des réglements dits « semi-probabilistes », fondés sur la vérification d’états-timites, est devenu irréversible aujourd'hui. Aprés éa publication, en 1978, du code modéle CEB-FIP, les deux éditions successives des régles BAEL, en 1980 et 1983, ont porté le coup de ‘grace aux régles BA6S (modifiées en 1970), dont Futilisation n'est plus permise depuis fe I janvier 1985, en vertu du décret du 7 octobre 1983. Les réglements aux états-limites ont leurs partisans, et aussi leurs détracteurs. mais cette conersverse west plus de mise dorénavant, et quelle que soit Vopinion de Vingénieur sur ce sujet déticat, la loi lui impose Vapplication des noweaux textes. Or, depuis des décennies, les teckniciens des bureaux d'études des entreprises, de ladministration i bien que des bureaux de controle faisaient appel, pour le dimensionnement des ouvrages. ainsi que pour 'élaboration et 1a vérification des notes de calcul, a des aides consistant en manuels d'application, formulaires ow traités, dont certains étaient de véritables best-sellers, figurant en bonne place dans routes les bibliotkéques techniques ; les citer tous serait une ‘ache impossibie, et pour n'en nommer gum seul, Je choisirais volontiers le « Chambaud et Lebelle » si commode d'emploi Tous ces ouvrages sont totalement périmés et inutilisabler aujourd'hui, et un besoin se faisait jour, de plus en plus urgent, d'un nouveau guide adapté au réglement actuel. Henry Thonier s'est attack’ d combler cette lacune, en rédigeant owvrage fort complet que constitue «Le projet de béton armé », et il a pleinement réussi: sa carritre d'ingénicur de bureau d'études, de directeur technique d'entreprise et surtout d'enseignant lui a permis de bien connaitre les précecupations des ingénieurs, de cerner leurs besoins, et d'y répondre par un texte qui constitue plus qu'un simple formulaire. Les rappels théoriques placés en téie de Vouvrage et les exercices qui en constituent la troisiéme partie permettent de faciliter 1a comprékension des formules de la deuxiéme partie, qui découlent directement du réglement; enfin, la quatriéme partie, consacrée essentiellement au dimensionnement, présente un caractére original, directement utilizabie, elle sera universellement appréciée dans les bureaux d'études Le travail accompli par Henry Thonier est d'une ampleur considérable ; son wtilité est certaine, 2¢ son succés, d'avance assuré — qu'il en soit remercié. Roger LACROIX Président de VAFPC 9