Vous êtes sur la page 1sur 40

Surface d’une parcelle

1) PRESENTATION :

Il a été procédé au relevé d'une parcelle en vue de déterminer sa surface et son


périmètre en projection horizontale
2 méthodes on été réalisées :
- relevé des sommets en coordonnées cartésiennes dans un repère
local
- relevé des sommets en coordonnées polaires depuis une station S

2) CROQUIS DU TERRAIN :

3) VALEURS RELEVEES :

a) coordonnées rectangulaires (en mètres) :


points X Y
A 147.738 263.387
B 329.905 213.814
C 341.127 118.980
D 121.138 112.514
E 46.837 161.251
b) coordonnées polaires topographiques depuis une station S (en
mètres et en grades) :
points Distances Angles
A 096.723 250.008
B 138.313 363.348
C 160.456 003.320
D 095.628 132.222
E 145.628 173.342

4) TRAVAIL DEMANDE :

a) calculer la surface et le périmètre en ne vous servant que des coordonnées rectangulaires


b) calculer la surface et le périmètre en ne vous servant que des coordonnées polaires
topographiques
c) analyser vos résultats
Attention vos calculs devront être présenté dans des tableaux
Correction

a) par coordonnées rectangulaires :

Point i Xi (m) Yi (m) Xi-1 - Xi+1 Yi-1 - Yi+1 Yi(Xi-1 - Xi+1) Xi(Yi-1 - Yi+1) DH i, i+1 (m)
A 147,738 263,387 -283,068 -52,563 -74556,43 -7765,55 188,79
B 329,905 213,814 -193,389 144,407 -41349,28 47640,59 95,50
C 341,127 118,980 208,767 101,300 24839,10 34556,17 220,08
D 121,138 112,514 294,290 -42,271 33111,75 -5120,62 88,86
E 46,837 161,251 -26,600 -150,873 -4289,28 -7066,44 143,57
-62244,14 62244,14

Surface(m2) : 31122,07

Périmètre(m) : 736,80

b) par coordonnées polaires topographiques :

DH Si Angle Angle Surface coté


Points i (m) horizontal I S i+1 des du
lu (gr) (gr) triangles polygone
A 96,723 250,008
113,34 6542,71 184,53
B 138,313 363,348
39,972 6518,45 94,64
C 160,456 3,32
128,902 6894,89 219,88
D 95,628 132,222
41,120 4191,25 90,06
E 145,628 173,342
76,666 6574,98 143,06

Surface du polygone (m2) : 30722,29


périmètre du polygone (m) : 732,17

C) Analyse des résultats :

3 pour la surface l’écart est de 399,78m2 pour une moyenne de 30922,18m2


soit un écart relatif de 1,2%
4 pour le périmètre l’écart est de 4,63m pour une moyenne de 734,48m soit un
écart relatif de 0,3%
Les écarts sont acceptables on peut annoncer comme valeurs :
5 31 000m2 pour la surface
6 735 m pour le périmètre
EXERCICE DE TOPOGRAPHIE Des croquis sont vivement conseillés

1) SURFACE HORIZONTALE D’UNE PARCELLE NON HORIZONTALE DE 6


SOMMETS :

Croquis :
station en S avec H.T. = 1.684m
Valeurs levées : Décalage de l’origine du limbe avant d’effectuer les mesures CD

Point visé HZ CG en gr HZ CD en gr HZ CG réduit sur A HZ CD réduit sur A moyenne


A 5.944 309.537
B 381.515 285.105
C 357.124 260.720
D 209.285 112.873
E 174.422 78.014
F 111.093 14.687
A 5.948 309.535
moy. sur A
écart sur A

Les pentes étant régulières les distances « station-point » ont pu être mesurées au ruban à même le
sol.

SA en m SB en m SC en m SD en m SE en m SF en m
26.277 19.962 37.471 33.736 23.829 15.079

Avec le cercle vertical du théodolite réglé à 100.000gr on a relevé sur mire les hauteurs suivantes en
m:

mire en A mire en B mire en C mire en D mire en E mire en F


1.015 1.264 0.042 3.868 2.809 1.680

Après avoir complété le 1er tableau compléter le suivant pour définir la surface :

Point « i » angle i S i+1 DN S i DP S i DH S i Surf i S i+1


A
B
C
D
E
F
Surface horizontale de la parcelle :
Calculer la distance suivant la pente de C à D.

2 POINT INACCESSIBLE :

AI BI A AB AB
V V Z V DH h.t. en A h.t. en B IBA BAI
68.156gr 62.006gr 102.326m 108.777gr 32,000m 1.650m 1.580m 62.636gr 58.442gr

Calculer ZI de 2 façons et faire la moyenne. Commenter.


Corrigé du CONTROLE DE TOPOGRAPHIE
1) SURFACE HORIZONTALE D’UNE PARCELLE NON HORIZONTALE DE 6
SOMMETS :

Point visé HZ CG en gr HZ CD en gr HZ CG réduit sur A HZ CD réduit sur A moyenne


A 5.944 309.537 0.000 0.000 0.000
B 381.515 285.105 375.569 375.569 375.569
C 357.124 260.720 351.178 351.184 351.181
D 209.285 112.873 203.339 203.337 203.338
E 174.422 78.014 168.476 168.478 168.477
F 111.093 14.687 105.147 105.151 105.149
A 5.948 309.535 0.000 0.000 0.000
moy. sur A 5.946 309.536
écart sur A 0.004 -0.002

Point « i » angle i S i+1 DN S i DP S i DH S i Surf i S i+1


A 24.431 +0.669 26.277 26.269 98.14
B 24.388 +0.420 19.962 19.958 139.63
C 147.843 +1.642 37.471 37.435 460.41
D 34.861 -2.184 33.736 33.665 208.60
E 63.328 -1.125 23.829 23.802 150.50
F 105.149 +0.004 15.079 15.079 197.40
Surface horizontale de la parcelle : 1254.68

Calculer la distance suivant la pente de C à D :

DHCD = 37.435²+33.665²-2x37.435x33.665xcos147.843 = 65.235m


DNCD = DNCS+DNSD = (lect.C - H.T.)+( H.T - lect.D-.) = lect.C-lect.D = 0.042 - 3.868-= - 3.826m
DPCD = 65.235²+(-3.826)² = 65.347m

2 POINT INACCESSIBLE :
I = 200 - 58.442 - 62.636 = 78.922gr
DHAI = 32.000 x sin 78.922 / sin 62.636 = 28.175m
32m DHBI = 32.000 x sin 78.922 / sin 58.442 = 26.880m

ZB = 102.326 + 1.650 + (32.000/tg108.777) =99.536m

ZI = 102.326 + 1.650 + (28.175/tg68.156) = 119.376m

ZI = 99.536 + 1.580 + (26.880/tg62.006) = 119.380m

ZI moyen = 119.378m écart de 4mm

L’écart de 4mm est très faible, sur ce type de lever on peut accepter un écart de plusieurs cm
3exercices d'implantation
4
exercice n°1 :
M à 22.5m de B et 19m de A
B

MC=?
16m
168,34gr
A 12m C
exercice n°2 :
B BAC = 114,58 gr MD = ?
AB = 17m MB = ?
AC = 12,32m ME = ?
AE = 3,45m MC = ?
AD = 9,57m
E M
C
A D
exercice n°3 :
M AM = ?
BM = ?

22,54 gr 45,89 gr

A 19,95m B

travail demandé :

a) décrire la méthode que vous allez utiliser pour chaque exercice.


b) effectuer les implantations.
c) relever les valeurs demandées et les donner de suite au
professeur.
d) par le calcul (formules dans un triangle quelconque) définir les
valeurs demandées.
e) comparer les valeurs théoriques aux valeurs relevées.(écarts,
origines possibles des écarts...)
Notation sur le terrain des 3 exercices d'implantation
exercice 1 exercice 2 exercice 3
MD=1,146
MB=20,172
ME=9,943
MC=3,585

groupes Ecarts en mm (exemple si précision Autonomi


exercice 3 AM= et BM= écrire e,
10+6=16) rapidité

implantation d'un alignement gêné par un obstacle


par triangulation
1) Présentation :
batiment
M
A
baraque de chantier
B égout
rue N

Vous êtes chef de chantier, pour ne pas prendre de retard, vous devez faire
commencer la pose de l'égout de raccordement alors que la baraque de chantier ne sera
évacuée que dans 2 jours. Vous devez donc implanter les points A et B alignés avec M N.

2) Méthode :
T

M N

A B

- On stationne en u point T quelconque d'ou l'on peut voir M et N.


- On relève l'angle MTN
- On mesure les distances réduites MT et NT (réduite signifie à l’horizontale).
- On calcule les angles TMA et TNB.
- On stationne en M et on implante A.
- On stationne en N et on implante B.
3) Application :
Sur le terrain un obstacle et les points M et N vous sont donnés.
implanter les points A et B (sur le mur de la baraque)
mesurer les cotes qui contrôleront l'alignement :
o de A à l’angle de la baraque,
o de B à l’angle de la baraque.

LEVE TACHEOMETRIQUE D'UNE ZONE


1) Définition :

C'est un levé par rayonnement complet (planimétrie et altimétrie).


Schéma de principe du levé:

v r
hi : hauteur de l'appareil (des tourillons)
a e
mireL2 l l
L0 : valeur du fil axial relevé sur la mire
S : point de station
e e
M : point à relever L0 L0 = 1m si possible u v
L1 L1, L2 : valeurs des fils stadimétriquesr é
z M h s e
z : valeur de l'angle zénithal s
station D D : distance horizontale entre S et M
hi  h : distance verticale entre tourillons et Lo
S  : dénivellée entre S et M
2
D = 100 (L2-L1) sin z

h = D / tang z h>0 si 0<z<100 h<0 si 100<z<300


 = hi + h - L0  >0 ou <0
alt. de M = alt. de
S +
remarque : les distances mesurées avec les fils stadimétriques ne peuvent être précises.

2) Exemple de tableau :

station point angles angles fil fils distances N altitude


hi
alt. visé horiz. vertic. axial stadi. horiz point visé
S 1 28.74 104.25 1.000 1.251 50.08 - 4.35 80.45
1.48m 0.748
2 89.76 81.88 1.000 1.125
84.80m 0.874
etc...

3) Travail demandé :
4)
a) faire un schéma de la zone à relever définie par le professeur:
b) choisir 10 points caractéristiques de la zone autour de la station indiquée
c) lever les 10 points
d) demander l’altitude de la station
e) effectuer les calculs pour compléter le tableau
f) dessiner une vue de dessus, à l'échelle, des points relevés et indiquer leur altitude
g) compte rendu

rendre : schéma, tableau, dessin et compte rendu

EXERCICE DE TOPOGRAPHIE implantation maisonnette

1) PLAN DE MASSE :

B
2.000
3.000

D E
4.000
2.786
F G
3.000

H
C
5.000

3.520
A cotes en m
et mm
2) Travail demandé :
Sur le terrain on vous donne le point A et le point B.
1ère PARTIE : en salle
(rendre cette partie avant d'aller sur le terrain)
a) Calculs préparatoires pour l'implantation des points C-D-E-F-G depuis
la station A.
b) Citer les contrôles que vous ferez sur le terrain.
2ème PARTIE : sur le terrain
b) Implantation des points C-D-E-F-G et contrôles.

CORRIGE DU T.P. "implantation d'une maisonnette"

angles en grades et distances en mètres origine du repère en « A », axe « y »


confondu avec AB GCD=300+cos-1((5-2,786)/7)=379,513gr

1 2 3
4 5 6 7
Points angles ext. du G(i-1,i) dist(i-1,i) delta X(i-1,i) deltaY(i-1,i) Xi Y
"i" bâtiment
C 5,000 3
D 300,000 379,513 7,000 -2,214 6,641 2,786 1
E 300,000 79,513 3,000 2,846 0,949 5,632 1
F 100,000 179,513 4,000 1,265 -3,795 6,897 7
G 300,000 79,513 2,000 1,897 0,633 8,794 7
H 300,000 179,513 3,000 0,949 -2,846 9,743 5
C 300,000 279,513 5,000 -4,743 -1,581 5,000 3

en gras les données du problème

colonne 1 : G(i-1,i) = G(i-2,i-1) + angle ext.de "i-1" + 200 [à n tours près] avec G(CD)
= 300 + cos-1(0.456/9.000)
colonne 2 : delta X(i-1,i) = dist(i-1,i) x sin G(i-1,i) colonne 3 : delta Y(i-1,i) =
dist(i-1,i) x cos G(i-1,i)
colonne 4 : Xi = X(i-1) + delta X(i-1,i) colonne 5 : Yi = Y(i-1) +
delta Y(i-1,i)
colonne 6 et 7 : obtenues à l'aide de la fonction pol(x,y) de la calculette en inversant x
et y ou programme Gisement

la dernière ligne permet le contrôle des calculs


d i s t e n m G e n g r

c 6 . 1 1 5 6 0 . 9 4 9

d 1 0 . 5 3 6 1 7 . 0 3 7

e 1 2 . 4 5 6 2 9 . 8 7 0

f 1 0 . 0 5 4 4 8 . 1 2 9

g 1 1 . 8 5 3 5 3 . 2 1 8

h 1 0 . 9 9 8 6 9 . 2 9 4

station en A, mise à zéro sur B


B E
G
D
F
AB= 11.000m H
A C
TP de nivellement
1. Présentation :Définir par 2 méthodes différentes :
 nivellement par rayonnement
 nivellement par cheminement
l'altitude de 4 points (A,B,C et D) à partir d'une référence altimétrique donnée(Ref). Zref =
126.450m

1. Conditions de réalisation de ce TP :

Chaque élève relève ces valeurs en changeant de station et réalise son compte rendu.
Les vérifications (S'+S)/2=N doivent être faites sur le terrain avant de déplacer le niveau.
Si le niveau bouge, refaire toutes les visées concernant la station.
Les tableaux de valeurs sont rendus immédiatement en fin de saisie.
3heures maxi pour saisir les valeurs sur le terrain et début du compte rendu si vous finissez
avant.

1. Tableaux de saisie sur le terrain :

a) pour le rayonnement depuis la station n°1 :


point S' (m) N (m) S (m) vérif écart entre
visé N et (S'+S)/2
Ref
A
B
C
D

b) pour le cheminement :

point arrière visé point avant visé


S' (m) N (m) S (m) vérif S' (m) N (m) S (m) vérif
2 Ref A
3 A B
4 B C
5 C D
6 D Ref

1. Contenu du compte rendu :


- objectif
- données du problème
- croquis de terrain
- matériel utilisé
- tableaux des valeurs levées
- description de la ou des méthodes utilisées
- exploitation des résultats dans des tableaux
- conclusion en rapport avec l'objectif
EXERCICE DE TOPOGRAPHIE PLAN DE MASSE
1) Définition :

C'est le plan qui précise l'emplacement et les dimensions de la construction par


rapport aux limites du terrain.

2) Travail demandé :

a) Relever :
En planimétrie uniquement, la parcelle de 5 cotés qui vous sera attribuée
suivant la méthode de votre choix . La méthode retenue devra permettre de définir les
coordonnées des 5 sommets de la parcelle connaissant les coordonnées des points 1 et 2
dans le repère Lambert III
point 1 : X= 981 991.482 Y= 155 951.964 centre du cercle de lancer
point 2 : X= 981 964.672 Y= 155 991.173 proximité de cage de hand

b) Décrire :
- la méthode utilisée pour relever la parcelle.

c) Calculer :
- la surface de la parcelle.

d) Dessiner :
le plan de masse, sur ce dessin devra figurer :
- les limites du terrain.
- la rue de 6m de large.
- la surface de la parcelle.
- le Nord (défini à l'aide des coordonnées)
- la construction définie par le schéma suivant et dont l'angle F est
situé à 6m de l'angle Nord de la parcelle et la façade principale à 3m de la rue.
rue

A 3m 6m B
Nord
point 1 F
5m
E
4m

6m 4m
C

point 2
D

c) Rédiger un compte rendu.

d) Sujet de topographie
Des croquis sont vivement conseillés
1) Calculs d’angles horizontaux et verticaux à partir de lectures :
Station Point Lectures sur limbe Lectures sur cercle
h.a. visé CG CD CG CD
A B 310.608 110.610 87.246 312.752
1.58m C 38.856 238.852 115.765 284.237
B A 201.879 1.881
1.62m C 172.014 372.016
a) à votre avis lequel des 3 points est le plus haut ?
b) calculer HZ de : BAC ; ABC ; BCA.
c) croquis respectant les angles approximativement
d) calculer V de AB et V de AC.
2) Vérification si une grue passera au dessus d’un bâtiment :
Hauteur de la grue : 21,58m depuis sa base située à l’altitude 1234.567m

A
I
niveau

Ref : Z= 1234.658m
B
Lectures CG uniquement :
BAI = 78.543gr IBA = 69.681gr DHAB = 42.653m
VAI = 77.745gr VBI = 82.208gr h.t en A = 1.548m
h.t. en B = 1.607m
Lectures sur mire du fil niveleur avec le niveau :
Ref 1.356m
A 3.208m
B 0.187m
3 DP, DH, DN, V :
Mire Calculer pour AB :
V=138.506gr DH, DN, DP
Si on vise H.T. sur la mire que
Di=28.587m vaut V ?
4 Mesures de distances horizontales :
a) Retrouver la formule donnant DH par mesure à l’aide d’une stadia.
b) calcul de DH et de l’erreur sur DH par la méthode de variation de pente.
V1 = 118.612gr V2 = 95.416gr L1 = 0.200m L2 = 3.800m dV = 0.002gr (erreur
sur V) dl = 0.5mm (erreur sur V)
Rappel : DH = (L2-L1) / (cotV2-cotV1)
2dl ( L2  L1)(2  cot ²V 2  cot ²V 1)(dV )

Erreur sur DH = cot V 2  cot V 1 (cot V 2  cot V 1)²

Exercice sur carnet de nivellement indirect


Conditions du levé :
- visées réciproques.
- cheminement fermé.
- fils stadimétriques lus en cercle à gauche uniquement.
- utilisation d'un T2 avec levé des angles au milligrade.
- lecture du fil niveleur sur mire correspondant à h.t. (hauteur des tourillons).
Données :
- Altitude de départ et d'arrivée (point A) : 67.363m.
- Croquis, vue de dessus du cheminement.
A

D
C
- carnet de terrain :
sta. point h. t. fils stadim. en m angles V en gr
CG CD
A E 2.026 1.142 115.871 284.127
B 1.584 1.999 1.171 69.454 330.548
B A 1.913 1.083 130.546 269.258
C 1.498 1.797 1.198 112.380 287.629
C B 1.861 1.263 87.620 312.372
D 1.562 2.063 1.062 84.422 315.567
D C 2.105 1.103 115.578 284.429
E 1.604 2.296 0.903 158.147 241.803
E D 2.286 0.902 41.853 358.106
A 1.594 2.036 1.153 84.129 315.884

Travail demandé :

1) Définir l'altitude des points B, C, D et E.


Ramenez les lectures de V en C.D. en valeurs C.G. puis moyenne des 2 VCG
Ramener Vji en Vij (Vji=200-Vij) puis moyenne des 2 Vij
Vous utiliserez la formule approchée pour définir les distances horizontales.
Pour la distance entre 2 points faire la moyenne des 2 distances trouvées.
Pour les dénivelées utiliser Dn = Dh / tg V
2) Le levé sur le terrain est il "correct" ?
3) Dessiner le profil passant par A,B,C,D,E,A (le terrain est régulier entre 2 points).

CORRECTION
Exercice sur carnet de nivellement indirect
Conditions du levé :
- visées réciproques.
- cheminement fermé.
- fils stadimétriques lus en cercle à gauche uniquement.
- utilisation d'un T2 avec levé des angles au milligrade.
- lecture du fil niveleur sur mire correspondant à h.t. (hauteur des tourillons).
Données :
- Altitude de départ et d'arrivée (point A) : 67.363m.
- Croquis, vue de dessus du cheminement.
A

B
D
C
- carnet de terrain :
sta. point h. t. fils stadim. en m angles V en gr
CG CD
A E 2.026 1.142 115.871 284.127
B 1.584 1.999 1.171 69.454 330.548
B A 1.913 1.083 130.546 269.258
C 1.498 1.797 1.198 112.380 287.629
C B 1.861 1.263 87.620 312.372
D 1.562 2.063 1.062 84.422 315.567
D C 2.105 1.103 115.578 284.429
E 1.604 2.296 0.903 158.147 241.803
E D 2.286 0.902 41.853 358.106
A 1.594 2.036 1.153 84.129 315.884
Travail demandé :
1) Définir l'altitude des points B, C, D et E.
Ramenez les lectures de V en C.D. en valeurs C.G. puis moyenne des 2 VCG
Ramener Vji en Vij (Vji=200-Vij) puis moyenne des 2 Vij
Vous utiliserez la formule approchée pour définir les distances horizontales.
Pour la distance entre 2 points faire la moyenne des 2 distances trouvées.
Pour les dénivelées utiliser Dn = Dh / tg V
2) Le levé sur le terrain est il "correct" ?
3) Dessiner le profil passant par A,B,C,D,E,A (le terrain est régulier entre 2 points).

CORRECTION
1) Altitudes des points B, C, D, et E :
sta. point h. t. fils stadim. angles V en gr dist. hori. en m dénivelée c
en m
lect. CG lect. CD lect. moy. moye ar./av. moyen en m e
n
A
B 1,584 1,999 1,171 69,454 330,548 69,453 65,103 65,182 33,984 -
B A 1,913 1,083 130,546 269,258 130,644 69,40 65,261
5
C 1,498 1,797 1,198 112,38 287,629 112,376 57,665 57,617 -11,344 -
C B 1,861 1,263 87,62 312,372 87,624 112,3 57,568
76
D 1,562 2,063 1,062 84,422 315,567 84,428 94,228 94,275 23,534 -
D C 2,105 1,103 115,578 284,429 115,575 84,42 94,322
7
E 1,604 2,296 0,903 158,147 241,803 158,172 52,013 51,845 -67,162 -
E D 2,286 0,902 41,853 358,106 41,874 158,1 51,677
49
A 1,594 2,036 1,153 84,129 315,884 84,123 82,922 82,969 21,129 -
A E 2,026 1,142 115,871 284,127 115,872 84,12 83,016
5
lt : 351,888
ef : 0,141
Comp. : -0,0004 m/m de DH
:
ta. p h. t. fils stadim. en angles V en gr dist. hori. en m dénivelée comp. altitud
o m
i
n
t
lect. CG lect. CD lect. moy. moyen ar./av. moyen en m en m en m
A 67,36
B1,58 1,999 1,171 69,454 330,548 69,453 65,103 65,182 33,984 -0,026
4
B A 1,913 1,083 130,546 269,258 130,644 69,405 65,261 101,3
C1,49 1,797 1,198 112,38 287,629 112,376 57,665 57,617 -11,344 -0,023
8
C B 1,861 1,263 87,62 312,372 87,624 112,376 57,568 89,95
D1,56 2,063 1,062 84,422 315,567 84,428 94,228 94,275 23,534 -0,038
2
D C 2,105 1,103 115,578 284,429 115,575 84,427 94,322 113,4
E1,60 2,296 0,903 158,147 241,803 158,172 52,013 51,845 -67,162 -0,021
4
E D 2,286 0,902 41,853 358,106 41,874 158,149 51,677 46,26
A1,59 2,036 1,153 84,129 315,884 84,123 82,922 82,969 21,129 -0,033
4
A E 2,026 1,142 115,871 284,127 115,872 84,125 83,016 67,36
lt : 351,888
ef : 0,141
Comp. : -0,0004 m/m de DH

Comp. : -0,0004 m/m de DH


2) l'écart de fermeture étant inférieur à la tolérance la manipulation sur le
terrain est correcte.
3) Profil passant par les points :
Exercice de topographie
1) POINT INACCESSIBLE :

A vue suivant F
vue de dessus I

I
B

A
F
B
longueur horizontale de A à B = 36.409m
altitude de A = 1258.708m
carnet de terrain :
station Ht appa. Lect sur limbe en gr Lect sur cercle en gr
CG CD CG CD
A 1,580m B 240,732 40,748 121,400 278,592
I 153,232 353,236 73,016 326,988
B 1,640m A 10,879 210,871 83,749 316,261
I 62,144 262,164 66,290 333,698
travail demandé :
a) calculer l'altitude de B.
b) calculer l'altitude de I de 2 manières.
c) écart entre les 2 valeurs, valeur moyenne ?
2) mesure de distance horizontale par stadimétrie en nivellement indirect :
valeurs relevées (on vise sur la mire la hauteur correspondant à celle de la
hauteur de l'appareil) :
V = 89.754 gr
L' = 2.457m
L = 1.978m
erreur estimée sur chaque lecture sur mire = 1mm
erreur estimée sur l'angle verticale = 2 millième de grade
travail demandé :
a) distance horizontale
b) dénivelée entre les 2 points
c) erreur commise sur la distance horizontale
Exercice de topographie
CONTRÔLE OBJECTIF : calcul d’un rattachement.
Source : problème n° 2 du concours d’entrée à l’ESGT (École Supérieure des Géomètres Topographes), session de 1997.
ÉNONCÉ
Mademoiselle Bertrand a pour mission d’effectuer un rattachement au point géodésique n° T 54. Pour ce faire elle met en œuvre
une méthode de rattachement. Voir données ci-après.
Carnet de terrain Topojis :
 Station S.8 à déterminer :
S.8,HT=1.56
 Points visés depuis S.8
T.35,HV=0,AH=0,AV=99.5094
S.7,HV=1.56,AH=24.8361,AV=99.4957,DI=184.141
T.54,HV=0,AH=78.1803,AV=98.4819
T.38,HV=0,AH=85.5479,AV=98.3857
S.9,HV=1.56,AH=116.7080,AV=99.6586,DI=134.023
S.10,HV=1.56,AH=125.0032,AV=99.8112,DI=157.944

S.11,HV=1.56,AH=291.0343,AV=100.1374,DI=116.215
 Station auxiliaire S.9
S.9,HT=1.59
 Points visés depuis S.9
T.54,HV=0,AH=0,AV=98.0071
S.8,HV=1.59,AH=315.0979,AV=100.3425,DI=134.029
 Station auxiliaire S.10
S.10,HT=1.57,V0=334.96036377
 Points visés depuis S.10
T.54,HV=0,AH=0,AV=98.3386
S.8,HV=1.57,AH=333.4647,AV=100.1901,DI=157.939
 Coordonnées des points d’appui :
T.35 : X=619104.32, Y=129903.54, Z=48.12 T.54 : X=619938.75, Y=129395.24, Z=43.54
T.38 : X=620214.18, Y=129921.34, Z=58.85 T.62 : X=619017.24, Y=128973.37, Z=41.59
 Correction Lambert : CL = - 6 cm/km.
 Altitude approchée de S.8 : Z = 38 m.
On vous demande de :
 calculer les coordonnées planimétriques de la station principale S8 ;
 calculer le G0 de cette station.

Dans les deux cas faîtes bien apparaître les écarts sur les résultats intermédiaires s’il en existe et expliquez clairement comment
vous les réduisez.
TopographieCONTRÔLEOBJECTIF : division de surfaces
Ce sujet est l'épreuve de la session 1989 du concours d'entrée à l'ESGT.
Dans la masse A B C D, avec mesures et angles portés au schéma, quatre parcelles : P 100, P 101, P 102 et P 103,
appartiennent à trois propriétaires. Monsieur Brudix possède les parcelles P 100 et P 102, monsieur Hache possède la parcelle P
101 et monsieur Jipegeai la parcelle P 103.
Lors d'un remembrement, monsieur Brudix exige que ses parcelles soient regroupées au milieu de la masse, monsieur
Jipegeai demande à être à l'est et monsieur Hache accepte d'être à l'ouest. Les trois propriétaires sont d'accord pour que les
nouvelles limites PQ et RS soient perpendiculaires à la droite CD et qu'elles tiennent compte du classement des terres indiqué
ci-dessous :
 Parcelle 100: 10 points par mètres carré;
 Parcelle 101 et 102: 15 points par mètre carré;
 Parcelle 103: 13 points par mètre carré.
On vous demande :
1 Un simple report à l'échelle du 1/500 ;
2 La surface et la valeur en points de chacune des parcelles ;
3 La valeur en points des biens de chaque propriétaire ;
4 Les côtes DP et AQ relatives au lot de Mr Hache ainsi que la longueur PQ de la nouvelle limite ;
5 Les côtes DR et AS pour l'implantation du deuxième lot ainsi que la longueur RS de la limite.
Pour les questions 4- et 5-, il faut que la redistribution soit satisfaite au point près.

Croquis sans échelle :

EXERCICETopographieOBJECTIF : multilatération

Un géomètre est amené à déterminer les coordonnées d’un point nouveau d’un chantier dont il assure le suivi. Ce point
numéroté 60 est visible depuis cinq points d’appui anciens connus en système Lambert. Il décide de les utiliser tous dans une
détermination par multilatération. Le matériel dont il dispose est une station avec distancemètre intégré. Les mesures sont faites
à partir s’une seule station au point 60. Les distances indiquées par le distancemètre sont déjà réduites à la projection puisque le
géomètre a entré dans l’appareil une correction en ppm tenant compte de l’altitude de la station et de la correction Lambert dans
la zone chantier.
Le tableau suivant résume les données : coordonnées des points et distances réduites à la projection Lambert.
Points Est m Nord m Dr observée m
5281 512 731.02 635 907.61 3022.463
5350 514 903.28 630 777.46 2943.728
5305 513 684.43 632 287.92 1825.481
5302 515 025.45 634 127.84 458.300
5160 517 456.34 634 004.01 2655.110
On vous demande de :
1) calculer les coordonnées Lambert du point 60 par multilatération appuyée sur une détermination graphique par la méthode
du point approché
2) de contrôler que la manipulation répond aux critères de précision du canevas d’ensemble de précision.
3) De critiquer le choix des points d‘appui effectué par le géomètre.
Exercices individuels sans calculette
1. Maîtrise des lignes trigonométriques (2 points) :
 si sin  = 0,600 cos  = tan  =
sin 37,000 gon = 0,549 sin 118,000 gon = 0,960
cos 37,000 gon = 0,836 cos 118,000 gon = -0,279
sin 237,000 gon =
cos 18,000 gon =
sin 263,000 gon =
la calculette donne cos = 61,854 gon Quel autre angle pourrait convenir ?
-1

Ecrire ces 2 angles positivement et négativement.


 = 61,854 gon ou
’ = ou
2. Arrondir (1 point) :
 une surface de 1275,458967m² au dm²
 un volume de terre de 54897,2565771m3 à 100litres près
3. Rayer les écritures fausses (1 point) :
sin  = -1,514 tg  = 18,542gon cos  = 0,544 arctg(n) =87,546 gon

4. Levé d’un triangle (2 points) :


On a levé A = 33,333 gon , b = 126,458 m quelles conditions doit remplir « a » pour
qu’il n’y ait qu’un seul triangle possible ?
Exercices individuels avec calculette
5. Maîtrise des lignes trigo et des angles (2.5 points) :
 cotg  = 2,634 donc :
= gon ou gon valeurs positives uniquement

125,254 gon  rd 42°56’37’’ 42, °  gon


6. Le cercle (1.5 points) :
L’arc capable d’angle 148,631 gon intercepte une corde AB de 132,543 m
R= AB = flèche =
croquis et formules utilisées au dos de la feuille

7. Résolution de triangles (10 points) :


angles en grades et distances en mètres. Précision des surfaces : à 10cm² près.
TRIANGLE A B C a b c surface formule utilisée
pour S
1 154.105 16.54 28.61
2 402.01 513.89 342.60
3 26.542 67.312 5.87
4 23.622 465.37 218.56
ou 5 23.622 465.37 218.56
Préciser les formules utilisées pour obtenir angles et cotés manquants
TP implantation d’un raccordement
par station au centre
1 Implanter 4 points (1 à 4) au ruban suivant les cotes du croquis

1-2 = 16.586m
2-3 = 12.848m
3-4 = 15.729m
4-1 = 18.876m
1-3 = 18.710m

3
2
T’
T
4
1
2 Définir les points de tangence T et T’ du cercle de rayon 8m, raccordant les alignements
1-2 et 3-4. Pour cela :
 relever les angles 3-2-1 et 4-3-2
 calculer l’angle A supposé non stationnable
 calculer AT (ou AT’), A2 et A3
 positionner T en mesurant 2T
 positionner T’ en mesurant 3T’

3 Définir le centre O de l’arc de raccordement par une station en T ou T’

4 Relever l’angle TOT’

5 Implanter 5 points (5 à 9) régulièrement répartis sur l’arc.


6 Pour contrôle mesurer les distances 1T, 15, 16, 17, 18, 19, 1T’, T5, 56, 67, 78, 89, 9T’
Mesure de distances
1. Objectifs :
Appliquer le cours sur les distances
Effectuer des calculs d'erreurs
1. Données :
Les points A à N sur le terrain.
Le matériel que vous jugerez utile.
1. Travail demandé :
 DHAB avec ruban de 20m et jalons.
 DHCD par cultellation selon la méthode suivante :
 Définir 2 points (1 et 2) intermédiaires alignés entre C et D.
 Définir DNC1, DN12 et DN2D au niveau.
 Mesurer les 3DH comme ci dessous :

 DHEF par stadimétrie au niveau.


 DHGH au théo par mesure de DP au ruban.
 DHIJ par stadimétrie au théo.
 DHKL par variation de pente au théo.
DHMN par théo et stadia(la stadia sera une mire posée à plat).
KIOSQUES et BORDURES
1) Présentation:
On désire réaliser 4 kiosques hexagonaux de 3m de coté selon le croquis suivant :

O1 O2 O3 O4

Coordonnées des centres des kiosques :

O1: -5, 15 O2: 5, 15 O3: 15, 15 O4: 25,15

1 des cotés des kiosques est parallèle à l'atelier


y
x
atelier
Autour de ces kiosques sont prévues des bordures qui seront implantées et posées
après la construction des murs des kiosques suivant le croquis ci dessous.
l'arc 1,3 à 1m de rayon
3 2
4
1

R=4m

4 au milieu de l'arc 3,5


2 au milieu de l'arc 1,3
2) remarque :
Vu que l'on ne peut pas stationner à l'origine du repère xoy vous mettrez
l'appareil en station :
au point : (-8 , +19) pour le sous groupe 1.
au point : (+1 , +20) pour le sous groupe 2.
au point : (+11.5 , +19.5) pour le sous groupe 3.
au point : (+20.5 , +18.5) pour le sous groupe 4.
3) Travail demandé :
a) choisir une station intermédiaire, sur un spit existant
b) description des méthodes et calculs pour :
1 implanter votre première station, à l'aide de la station intermédiaire
2 implanter le centre O de votre kiosque.
3 implanter les sommets de l'hexagone.
4 implanter les points 1 à 5 des bordures.
c) réaliser sur le terrain les 4 implantations précédentes.
correction TP - kiosques et bordures
1) Remarque préliminaire :
Ce corrigé ne porte que sur le travail du 1er groupe.
La méthode utilisée reste valable pour l'implantation des autres kiosques.
2) implantation de S1 (méthode et calculs) :
a) croquis :
O1 -5,000
+15,000
S1 -10,000
+15,000
So

O A 10,000
0,000
b) méthode et calcul :
- choisir sur le terrain un point stationnable "So" matérialisé par un clou.
- choisir sur le terrain un point de coordonnées facilement déterminables
pour poursuivre les calculs il a été choisi un point "A" sur la façade à 10m de
l'origine donc de coordonnées (0,000m ; 10,000m).
- sur le terrain mesure des distances "So-O" et "So-A"
pour poursuivre les calculs il a été choisi "So-O"=12.458m et "So-A"=9.636m
- calcul des coordonnées polaires mathématiques de So :
distance = 12.458m
angle A O SO sens trigo = cos-1(12,4582+9,6362-
102/2.12,458.10)=54,821gr
- calcul des coordonnées cartésiennes de So :
utilisation de la calculette : X = 8,117m et Y= 9,450m
- mise en station de l'appareil en So et mise à zéro du cercle horizontal sur
O.
- implantation de S1 avec :
- angle de 54,821 + tg-1{(15,000-9,450)/(10,000+8,117)}
= 54,821 + 18,948
= 73,745 gr
- contrôles :

- mise en station sur S1 et mise à zéro du cercle horizontal sur O et


contrôle
de l'angle O-S1-S2 = 100-18,924-tg-1(10,000/15,000) = 43,643gr
3) Implantation du centre O1, des sommets et de 5 points des bordures :
a) croquis :
3 2
D
y 4 E 1

S1 5 C
x F O1

A B
b) tableau de calcul des valeurs utiles aux implantations :
- colonnes 1 et 2 : coordonnées cartésiennes x et y dans le repère
xO1y
- colonnes 3 et 4 : coordonnées cartésiennes x et y dans le repère
xS1y
- colonne 5 : distances S1 aux points à implanter
- colonne 6 : angle entre l'axe des x , S1 et le point à implanter
- colonne 7 : angle utile à l'implantation depuis l'origine O
valeurs exprimées en mètres et en grades
1 2 3 4 5 6 7

D a n s le re p è re x O y D a n s le re p è re x S 1 y d is t a n c e a n g le a n g le

P o in t s x y x y u t ile x -S 1 - p o in t O -S 1 -p o in t

O 1 0 .0 0 0 0 .0 0 0 5 .0 0 0 0 .0 0 0 5 .0 0 0 0 .0 0 0 6 2 .5 6 7

A -1 .5 0 0 -2 .5 9 8 3 .5 0 0 -2 .5 9 8 4 .3 5 9 -4 0 .6 5 1 2 1 .9 1 6

B 1 .5 0 0 -2 .5 9 8 6 .5 0 0 -2 .5 9 8 7 .0 0 0 -2 4 .2 0 7 3 8 .3 6 0

C 3 .0 0 0 0 .0 0 0 8 .0 0 0 0 .0 0 0 8 .0 0 0 0 .0 0 0 6 2 .5 6 7

D 1 .5 0 0 2 .5 9 8 6 .5 0 0 2 .5 9 8 7 .0 0 0 2 4 .2 0 7 8 6 .7 7 4

E -1 .5 0 0 2 .5 9 8 3 .5 0 0 2 .5 9 8 4 .3 5 9 4 0 .6 5 1 1 0 3 .2 1 8

F -3 .0 0 0 0 .0 0 0 2 .0 0 0 0 .0 0 0 2 .0 0 0 0 .0 0 0 6 2 .5 6 7

1 -0 .5 0 0 2 .5 9 8 4 .5 0 0 2 .5 9 8 5 .1 9 6 3 3 .3 3 3 9 5 .9 0 0

2 -1 .0 0 0 3 .4 6 4 4 .0 0 0 3 .4 6 4 5 .2 9 1 4 5 .4 3 6 1 0 8 .0 0 3

3 -2 .0 0 0 3 .4 6 4 3 .0 0 0 3 .4 6 4 4 .5 8 2 5 4 .5 6 2 1 1 7 .1 2 9

4 -3 .4 6 4 2 .0 0 0 1 .5 3 6 2 .0 0 0 2 .5 2 2 5 8 .3 0 6 1 2 0 .8 7 3

5 -4 .0 0 0 0 .0 0 0 1 .0 0 0 0 .0 0 0 1 .0 0 0 0 .0 0 0 6 2 .5 6 7
TP équerres optique et de raccordement
1) Présentation :

2, 4, 5 et 7 sont les débuts de courbure


3 et 6 sont des points intermédiaires sur les arcs
Il s'agit :
a) d'évaluer la surface d'un quadrilatère (parkings) à partir des coordonnées relevées à
l'équerre optique
b) d'implanter à l'équerre optique et l'équerre de raccordement 3 points situés sur un arc
tangent à 2 droites (courbure de l'accès).
c) de définir la méthode d'implantation d'un des bords de l'accès au bâtiment.
- l'axe est défini par les points A, B, C, et D. Les points A et D sont connus.
- AB est perpendiculaire à l'avenue Maréchal Juin et mesure18,60m.
- DC est perpendiculaire à la façade de l'immeuble et mesure 8,50m.
- les raccordements sont circulaires. Ils ont 5m de rayon à l'intérieur et 10m à
l'extérieur.
- Les angles DCB et ABC ne sont pas connus et ont ne peut pas les mesurer sur le
terrain car on ne dispose pas d'appareil topographique.
2) Travail demandé :
1) Sur le terrain on vous donne les 4 sommets du parking et 2 repères. Relever les
coordonnées des sommets du quadrilatère dans chaque repère. De retour en salle, calculer 2
fois la surface et analyser les résultats.
2)Sur le terrain on vous donne 2 alignements(2 parties droites
consécutives du bord de l’accès), mettre au point une méthode
et implanter les points « a »(début de courbure), « c »(fin de
courbure) et 3 points intermédiaires quelconques. Relever les
distances ab et bc qui donneront une indication sur votre
précision.
3) Définir une méthode pour implanter les points 1-2-3-4-5 et 6 du bord de l'accès en
précisant toutes les côtes utiles au travail sur le terrain.
Vous disposez de 3 jalons, d'un ruban, d'une équerre optique et d'une équerre de
raccordement.
implantation d'un bassin
1) Présentation:
D

?
? ?
E
C
69.5gr
120gr
3.70m
135gr
5.45m 80gr
A
B 12.50m
2) Rappels:
Dans un polygone la somme des angles est égale à (n-2) fois un angle plat
(n étant le nombre de cotés).
Rappel des formules dans les triangles quelconques :
a b c
 
formule 1 sin Aˆ sin Bˆ sin Cˆ formule 2 a ²  b ²  c ²  2.b.c. cos Aˆ
notation à respecter :
angle A opposé au coté « a » etc. …
somme des 3 angles = 1 angle plat ( 200gr ou 180° ou rad)
3) Travail demandé:
a) Implanter les points A,B,C,D,E qui définissent les angles intérieurs des
murs du bassin sur un terrain plat.
b) Relever les cotés, les angles manquants et toutes les diagonales. Les
remettre au professeur avant la fin de la séance.
c) Faire un compte rendu comprenant :
1 Les calculs des valeurs demandées au b)
2 Un tableau regroupant les valeurs relevées, les valeurs calculées et le
% d'erreur.
3 Le calcul du volume d'eau du bassin sachant que la hauteur d'eau est
de 1,35m.
Tous commentaires que vous jugerez utiles.
TP alignement gêné par un obstacle traité par polygonale

1. Présentation :
Si les 2 points qui définissent l'alignement ne sont pas en visuel on est amené à
définir d'autres points de cet alignement pour travailler. Le cas typique est le percement
d'un tunnel, Ou commencer à percer et suivant quelle direction ? Ce type de problème
est à résoudre en altimétrie et en planimétrie. Nous ne traiterons dans ce TP que de la
planimétrie.
La solution varie selon les renseignements que l'on a.
Si on connaît les coordonnées X,Y d'un point de l'alignement de chaque coté de
l'obstacle et que l'on ait de chaque coté un autre point connu.

 calcul avec les coordonnées de GBC, GBA, GCD et GCB


 station en B, réglage sur A du limbe à GBA, rotation de l'appareil à GBC et
marquage du point E
 station en C, réglage sur D du limbe à GCD, rotation de l'appareil à GCB et
marquage du point F

Quand on a moins de renseignements on ce ramène à ce cas simple soit en repère


Lambert soit dans un repère local.
2. TP :
 croquis :

 travail demandé :
a choisir judicieusement 3 points A, B et C
b stationner en A, B et C et compléter le tableau ci dessous
point angle en gr DH en m

c calculer les coordonnées X,Y des points A, B, C et S3 dans le repère local du


croquis
d calculer les gisements ou les angles nécessaires à l'implantation de D et E
e implanter D et E et mesurer les cotes "a" et "b"
f rédiger le compte rendu