Vous êtes sur la page 1sur 31

L I N E T T E C H E VA L I E R

CERVEAU GAUCHE,
CERVEAU DROIT,
QUI ÊTES-VOUS VRAIMENT ?

L.E.N EDITIONS
INTRODUCTION

Avant toute chose, il convient de préciser qu’il n’est pas question dans cet ebook de classer les personnali-

tés dans une case et une seule uniquement.

Ce que les spécialistes appellent la «latéralisation du cerveau» revient à dire que notre hémisphère gauche

et notre hémisphère droit sont spécialisés dans telle ou telle activité distincte.

Ces deux hémisphères ne sont pas indépendants et totalement déconnectés l’un de l’autre. Bien au con-

traire, ils fonctionnent par un échange permanent d’informations.

Toutefois, il semblerait que chacun d’entre nous ait développé des aptitudes plutôt liées à l’un ou l’autre

de nos deux hémisphères.

L’objectif de cet ebook est de vous aider à comprendre VOTRE fonctionnement pour agir en harmonie avec

vous -mêmes et avec les autres.

Qui connaît les autres est avisé, qui se connaît lui-même est éclairé.
Laozi, fondateur présumé du Taoisme

1
2
1. T E S T : E T E S - VO U S C E RV E AU D R O I T O U C E RV E AU GAU C H E ?

Pour savoir si un mode de pensée prédomine chez vous, je vous propose sur le site Lecture Active un petit

test. Vous n’avez pas eu l’occasion de le faire ? Vous trouverez alors ce test dans les pages qui suivent.

1.1. L E T E S T

Pour que ce test soit des plus parlants, je vous invite à répondre de manière sincère, sans trop réfléchir,

mais vraiment en fonction de la façon dont vous pensez fonctionner et réagir en fonction des situations

proposées.

Bien évidemment, il ne s’agit nullement de vous catégoriser dans telle ou telle personnalité, mais simple-

ment pour vous de prendre conscience que votre manière d’agir est dominée par l’un ou l’autre de vos

deux hémisphères.

Ce test est réalisé à un instant T et peut tout à fait donner des résultats différents, selon que vous le réali-

sez maintenant, dans quelques mois voire quelques années...

Bon test !

3
1- Vous faites régulièrement des To-Do list pour planifier votre temps et vos projets.

Très rarement O O O O Très souvent

2-Vos collègues disent de vous que votre bureau est toujours bien rangé

Très rarement O O O O Très souvent

3-Vous aimez prendre des risques

! ! Très rarement O O O O Très souvent

4-Vous bougez beaucoup vos mains quand vous parlez.

! ! Très rarement O O O O Très souvent

5-Vous pensez qu’une société / une entreprise fonctionne mieux si elle est organisée par des règles.

Très rarement O O O O Très souvent

6-Vous êtes généralement à l’heure à vos rendez vous

Très rarement O O O O Très souvent

7-Vous avez une vision claire des tâches que vous devez mener à bien pour réussir tel ou tel projet.

Très rarement O O O O Très souvent

8-Vous préférez monter un meuble sans vous servir de la notice ou au contraire vous suivez chaque étape

dans l’ordre, sans en manquer aucune

Très rarement O O O O Très souvent

9-Vous aimez prévoir l’imprévisible

Très rarement O O O O Très souvent

10-Vous agissez de manière spontanée.

Très rarement O O O O Très souvent

4
11-Vous êtes objectif quand vous prenez une décision : les faits, toujours les faits !

Très rarement O O O O Très souvent

12-Vous vous intéressez de prés à la littérature, la musique, le cinéma ou tout autre forme d’art.

Très rarement O O O O Très souvent

13-Vous n’avez jamais assez de temps

Très rarement O O O O Très souvent

14-Quand vous devez demander quelque chose à un collègue, vous préférez lui téléphoner ou aller le voir

dans son bureau plutôt que de lui envoyer un mail.

Très rarement O O O O Très souvent

15-Vous ne supportez pas d’être convoqué à une réunion sans qu’un ordre du jour vous ait été envoyé au

préalable.

Très rarement O O O O Très souvent

16-Vous terminez tout ce que vous avez commencé, sinon vous sentez une réelle gêne à ne pas aller au

bout des choses.

Très rarement O O O O Très souvent

17- Vous avez l’impression de donner une image de paresseux, de personne qui n’avance pas.

Très rarement O O O O Très souvent

5
Résultats du test

Prenez une feuille et faîtes deux colonnes : une pour les points « positifs », une autre pour les points « né-

gatifs ». Comptabilisez le nombre de points à l’aide du tableau ci-dessous, en veillant à compter d’une part

les points en « - » et d’autre part les points en « + » :

Très rarement Très souvent


Question n° O O O O
1 -2 -1 1 2
2 -2 -1 1 2
3 2 1 -1 -2
4 2 1 -1 -2
5 -2 -1 1 2
6 -2 -1 1 2
7 -2 -1 1 2
8 2 1 -1 -2
9 -2 -1 1 2
10 2 1 -1 -2
11 -2 -1 1 2
12 2 1 -1 -2
13 2 1 -1 -2
14 2 1 -1 -2
15 -2 -1 1 2
16 -2 -1 1 2
17 2 1 -1 -2

6
Si vous avez une majorité de points « négatifs » : votre fonctionnement est dominé par votre « hémi-

sphère droit ».

Si vous avez une majorité de points « positifs» : votre fonctionnement est dominé par votre « hémisphère

gauche».

J’attire une nouvelle fois votre attention sur le fait que quelle que soit la partie de votre cerveau qui do-

mine vos réactions, celui-ci ne travaille que grâce à un échange perpétuel d’informations entre ses deux

hémisphères.

Cerveau droit et cerveau gauche fonctionnent ensemble, mais avec une dominance de l’un d’entre eux.

Cette dominance est plus ou moins marquée selon les individus.

Prendre conscience de votre mode de fonctionnement


vous permettra de tirer parti de vos points forts mais
aussi de comprendre comment vos collègues, parents,
amis réagissent :
et si ce qui vous semble être une réaction étrange de
leur part s’expliquait tout simplement par un mode de
fonctionnement différent du vôtre ?

7
1. 2 . AU T R E T E S T S
Un autre exercice très simple à réaliser est de vous concentrer et de chercher à savoir ce que vous voyez

en premier lorsque vous voyez la figure suivante :

Voyez-vous la lettre «S» ou bien une multitude de «F» ? Si vous voyez d’abord le «S» : vous êtes probable-

ment dominé par votre hémisphère droit, qui sait avoir une vision globale.

Si au contraire vous voyez d’abord les «F», c’est que vous êtes a priori dominé par votre cerveau gauche,

qui zoome sur les détails.

Enfin, sachez que de nombreux tests en ligne existent. Vous pouvez par exemple faire le test suivant :

http://fr.sommer-sommer.com/test-de-cerveau

8
2 . C E RV E AU GAU C H E , Q U I Ê T E S - VO U S ?

2 . 1 . C A R AC T É R I S T I Q U E S G É N É R A L E S

Si vous êtes cerveau gauche dominant, vous êtes probablement organisé. Vous aimez les choses claires et

structurées, les listes. Vous avez pour habitude de vous fixer des priorités.

Pour vous, l’efficacité passe avant tout par l’organisation. Vous avez pour habitude de suivre les choses

dans l’ordre dans lequel elles ont été écrites, que ce soit un plan d’action, un devoir de mathématiques ou

encore une notice de montage d’un meuble !

Vous aimez que l’on respecte l’heure, l’ordre du jour d’une réunion et d’une manière générale, vous ne vous

écartez pas des règles fixées.

2 . 2 Ê T E S - VO U S P LU TÔT M O N O C H R O N E O U P O LYC H R O N E   ?

Votre type de personnalité « cerveau gauche » ou « cerveau droit » peut également avoir une influence sur

votre rapport au temps. Pour décrire cette relation au temps, on utilise alors les termes de personnalité

monochrone ou personnalité polychrone.

Généralement, si vous êtes cerveau gauche dominant, vous serez plutôt du type monochrone. Vous avez

toujours un œil sur l’horloge et vous fonctionnez en fonction du temps qui vous est imparti. Vous parvenez

9
ainsi à mener à bien l’ensemble de vos tâches dans les temps. Vous détestez être interrompu dans vos occu-

pations et pouvez apparaître comme manquant de souplesse. Les techniques de gestion du temps telles

qu’elles sont enseignées dans de multiples formations sont écrites pour des personnes cerveau gauche ;

bien souvent, ces techniques parlent de priorités, de listes, bref de tout ce qui peut mettre à l’aise une per-

sonnalité dominée par son cerveau gauche.

2.3. Ê T E S - VO U S P LU TÔT C O N V E R G E N T O U D I V E R G E N T

La dominance de l’un ou l’autre de vos hémisphères dans votre personnalité influe également grandement

votre manière de travailler. Vous serez alors soit « convergent » soit « divergent ».

Une personne « convergente », est généralement du type « cerveau gauche ». Elle aura tendance à procé-

der par élimination, pour faire converger ses idées vers la solution finale.

Centrée sur les détails, la personnalité convergente adoptera bien souvent une solution traditionnelle et

aura tendance à ne pas innover, à ne pas prendre de risques.

10
3 . C E RV E AU D R O I T , Q U I Ê T E S - VO U S ?

3 .1. C A R AC T É R I S T I Q U E S G É N É R A L E S

Si vous êtes cerveau droit dominant, vous êtes probablement vu comme quelqu’un de désordonné. Votre

bureau est couvert de piles de dossiers, mais le plus étonnant pour ceux qui contrairement à vous sont

« cerveau gauche» dominant, vous retrouvez toujours un document parmi ce fouillis.

Vous avez une vision globale des problèmes. Votre esprit fourmille d’idées, vous n’avez aucune difficulté à

trouver 1000 solutions, par contre vous n’aimez pas vraiment les concrétiser dans l’action. Seule la recher-

che des idées vous importe.

Vous êtes bien incapables de vous faire une liste de choses à faire. Vous travaillez mieux sous la pression.

Vous êtes régulièrement en retard, non par négligence mais parce que vous aviez une ultime chose à faire

qui vous est venue à l’esprit juste avant votre départ.

Vous n’aimez pas être restreint par des règles.

Enfin, vous avez du mal à vous débarrasser de ce qui peut sembler inutile à d’autres : « on ne sait jamais »,

« cela peut toujours servir », sont vos phrases préférées pour celui qui tenterait de vous faire jeter quel-

que chose.

11
3 . 2 . Ê T E S - VO U S P LU TÔT M O N O C H R O N E O U
P O LYC H R O N E   ?

Si vous êtes plutôt cerveau droit dominant, vous êtes probablement du type polychrone. Vous détestez pla-

nifier et vous ne savez pas le faire. Vous fonctionnez selon l’instant, selon votre intuition, les événements

présents : à quoi bon établir un planning sachant que celui-ci sera bousculé par les mille idées et occasions

que vous allez avoir en cours de route ?

3 . 3 . Ê T E S - VO U S P LU TÔT C O N V E R G E N T O U D I -
VERGENT

Quelqu’un à dominance cerveau droit sera plutôt du type divergent. Une personne divergente aura une vi-

sion globale du projet, n’aura aucun mal à lier entre elles les différentes étapes.

Très créatif, ses idées fuseront dans tous les sens et elle aura tendance à se fier à son intuition pour pren-

dre une décision finale, plutôt que de suivre les solutions déjà éprouvées par d’autres.

La personne divergente aime le risque et n’hésite pas à se lancer dans de nouveaux projets.

12
4 - P O U R Q U O I FA L L A I T - I L FA I R E C E T E S T ?

Cerveau gauche ou cerveau droit : il n’y a évidemment pas un type de personnalité « meilleure » que l’au-

tre. Toutefois, il est très utile de savoir de quel côté votre cerveau balance pour d’une part connaître vos

forces et vos faiblesses, et d’autre part être conscient de votre rapport à l’autre.

4 .1. P O U R C O N N A I T R E VO S F O R C E S E T FA I -
BLESSES

Il est essentiel de connaître ses forces et ses faiblesses pour être plus efficace dans la vie. Certains d’en-

tre vous souhaiteront accomplir plus de choses, d’autres les accomplir en moins de temps pour mieux profi-

ter de la vie, de leurs proches, de leurs hobbies …

Souvent par paresse ou par méconnaissance des intérêts réels, on oublie de se poser la question de qui l’on

est et de comment l’on fonctionne.

C’est pourtant une question essentielle – au centre de ce qu’on appelle communément le développement

personnel – pour qui veut être plus efficace et plus productif pour mieux profiter de la vie. Les réponses

au test que vous avez fait en début d’ebook vous donnent des pistes à explorer pour savoir qui vous êtes

vraiment. Elles vous donnent un aperçu de la manière dont vous fonctionnez … A vous d’en tirer parti pour

13
profiter pleinement de votre potentiel au lieu de lutter contre votre nature, ce qui est souvent source de

stress.

4 . 2 . P O U R M I E U X G É R E R VOT R E R E L AT I O N
AV E C L E S AU T R E S

4.2..1.Souvent les conflits naissent d'une perception différente d'un problème

La plupart des « conflits » dans notre environnement professionnel et même dans notre vie de couple vien-

nent d’une perception différente du problème examiné. En PNL (Programmation NeuroLinguistique), on con-

sidère que les êtres humains ne font pas de choses idiotes volontairement. J’en suis également persuadée.

Aussi, si lors d’une réunion vous avez envie de crier :

« Mais qu’il est lourd Bernard, pourquoi se focalise-t-il sur ce point particulier ? L’important est

ailleurs ! »

Posez-vous plutôt la question : qu’est-ce qui pousse Bernard à se focaliser sur ce point ? Une piste – par-

mi des milliers de possible – pourrait être que votre collègue est cerveau gauche dominant et se focalise

sur les détails et certains points particuliers. Si vous êtes plutôt cerveau droit dominant, vous favorisez

plutôt la vue d’ensemble du problème et cela peut évidemment vous irriter que la réflexion soit bloquée

sur des détails à ce stade.

Savoir comment vous fonctionnez et comment les autres fonctionnent permet parfois d’éviter les conflits.

14
4.2.2. Dans une équipe, tirer le meilleur de tout le monde

Dans ce même exemple, il est important de comprendre que ni vous ni lui n’avez raison :

• Avec votre vision d’ensemble, vous avez besoin d’avoir une vision claire d’où l’on va et comment … Si

ce n’est pas le cas à ce stade, c’est sûrement que le processus global est mal défini et ne permettra

pas d’atteindre le but désiré,

• Bernard, avec sa tendance à se focaliser, a peut-être mis le doigt sur un problème épineux qui blo-

quera le projet plus tard. Vous ne l’aviez pas vu avec votre tendance à ne considérer que la vision

d’ensemble.

En tirant parti des points de vue de chacun, le projet aurait pu avancer plus vite !

Par ailleurs, les cerveaux droits dominants ont tendance à aimer les idées mais à ne pas trop avoir envie de

les concrétiser. Il pourrait être intéressant de déléguer certaines tâches à un cerveau gauche, à qui la situa-

tion ou la tâche ne déplaira pas voire rassurera … L’idée est alors de s’entraider plutôt que de tirer la cou-

verture à soi !

4.2.3. Le monde qui nous entoure est majoritairement cerveau gauche

Le monde qui nous entoure est majoritairement cerveau gauche :

• Dans les grandes entreprises, les processus « qualité » sont archi-présents. Ils découpent le fonc-

tionnement global en tâches, elles-mêmes découpées en tâches élémentaires …

• Les indicateurs qualité sont focalisés sur des éléments précis qui doivent être mesurables ! Le

fonctionnement global, la collaboration entre les équipes – par essence non mesurable et quantifia-

ble – sont la plupart du temps oubliés …

15
Si vous êtes cerveau droit dominant, cela peut probablement vous irriter. Mais savoir que vous fonctionnez

différemment pourra grandement vous aider à évoluer, en trouvant votre place et ce qui vous plait vrai-

ment au milieu de tout cela.

16
5. ET APRÈS ? CONSEILS & ASTUCES

5 .1. U T I L I S E Z VO S P O I N T S F O R T S !

Depuis tout petit, à l’école, on vous montre vos points faibles, on vous somme de vous améliorer sur ces

points en particulier et à aucun moment on ne sait vous dire quels sont vos points forts et comment en ti-

rer parti.

Le premier conseil que j’aimerais vous donner est d’arrêter de culpabiliser et de lutter pour améliorer vos

points faibles. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’en soucier et ne pas chercher à les améliorer – bien

au contraire – mais il est plus valorisant de capitaliser sur vos points forts.

Dans la mesure où vous vous sentirez plus à l’aise, vous pourriez être beaucoup plus efficace et beaucoup

plus productif.

Alors cessez de ruminer ce que vous ne savez pas faire – ou que vous faites mal – et demandez-vous ce

que vous faites bien, voire très bien ou mieux que les autres et capitalisez là-dessus. Ce sera par ailleurs

bien plus valorisant pour vous et vous prendrez confiance, chose essentielle pour avancer et continuer de

progresser.

17
5 . 2 . T I R E Z PA R T I D E VO S 2 H É M I S P H È R E S
5.2.1. Pourquoi ?

Le deuxième conseil sera d’essayer de profiter de toutes les occasions pour tirer parti de vos deux hémi-

sphères si différents l’un de l’autre. En effet, si vous utilisez majoritairement une partie de votre cerveau,

vous le sous-exploitez probablement.

Il semblerait en effet que la plupart des génies et des gens brillants soient justement des personnes qui

utilisent brillamment les deux hémisphères en tirant le meilleur parti de chacun. Tony Buzan donne l’exem-

ple de Charles Darwin et Leonard de Vinci : ces deux génies incontestés ont su intuitivement exploiter leur

capacités naturelles. Leurs notes que l’on a retrouvées étaient riches de mots, dessins, listes et faisaient

appel à l’analyse, l’association, aux images, aux nombres... Bref, leur richesse témoigne d’une capacité à

s’exprimer de manière accomplie, en faisant appel aux multiples capacités cérébrales de leurs auteurs.

5.2.2. Si vous êtes cerveau gauche dominant

Si vous êtes cerveau gauche dominant, comment pouvez-vous travailler pour augmenter les capacités de

votre hémisphère droit ?

Le dessin, la méditation, l’art, la musique sont d’excellents moyens de développer votre cerveau droit. Par-

mi les activités artistiques, vous pouvez vous adonner au coloriage des mandalas : en effet, le coloriage et

le dessin de mandala sont typiquement des activités du cerveau droit. Il faut gérer un espace en jouant

avec des rythmes et en se laissant inspirer par l'harmonie des couleurs.

18
Exemple de mandala :

Pour développer l’utilisation des capacités de votre hémisphère droit, vous pouvez également pratiquer les

jeux qui impliquent une vision globale des choses, une stratégie, comme les échecs par exemple. La cuisine

est également une excellente activité « multi-tâches » : si vous n’avez pas de vision globale de votre re-

19
cette, comment serez-vous certains d’avoir vos carottes prêtes à temps lorsque vous devrez les mettre

dans votre bœuf bourguignon si vous ne les avez pas préparées à l’avance ?

Enfin, écrire, laisser libre cours à votre imagination est également un moyen de développer les capacités

liées à la partie droite de votre cerveau. Et si vous essayiez d’écrire une histoire courte de 300 mots ?

5.2.3. Si vous êtes cerveau droit dominant

Si vous êtes cerveau droit dominant, comment pouvez-vous vous entraîner et mieux utiliser la partie gau-

che de votre cerveau ?

Vous pouvez en fin de journée établir une liste de tout ce que vous avez fait le jour même (certes, si vous

êtes « cerveau droit », vous détestez les listes ! mais forcez-vous un petit peu !).

Vous pouvez également favoriser les jeux de logique, les jeux type anagramme ou vous entraîner au Su-

doku : leur présentation en « grille » associée aux chiffres est un excellent moyen de travailler votre hémi-

sphère gauche.

Un autre excellent moyen de muscler votre cerveau gauche est d’apprendre une nouvelle compétence, à

jouer d’un instrument de musique ou une nouvelle langue par exemple. Pour progresser, vous n’aurez d’au-

tre choix que de ne faire que cela et de vous focaliser sur des exercices, bien souvent répétitifs.

Enfin, vous pouvez également vous atteler à des tâches administratives du type « faire ses comptes en dé-

tail », répondre aux courriers reçus, payer des impôts…

5.2.4. Tirer parti des cycles ultradiens

20
Quel que soit votre hémisphère dominant, vous êtes dominé par un certain nombre de cycles, définis dans

ce que l’on appelle la chronobiologie.

Pour faire bref, sachez que tous les êtres humains sont caractérisés par trois types de rythmes :

- les rythmes circadiens, d’une durée à peu près égale à 24h ;

- les rythmes ultradiens, dont la durée est inférieure à 24h ;

- les rythmes infradiens, dont la durée est supérieure à 24h.

Pour être le plus efficace possible, il est important que vous connaissiez votre propre rythme, et plus parti-

culièrement vos cycles ultradiens, Ceux-ci se succèdent au cours d’une journée et ont une longueur qui va-

rie de 90 à 120 min selon les personnes.

Quel rapport exact avec cerveau gauche et cerveau droit, me direz-vous ? Plusieurs études ont déterminé

que notre cerveau gauche (compétences séquentielles, analytiques, verbales) serait au maximum de sa per-

formances lorsque notre cerveau droit (compétences spatiales et synthétiques) serait à son minimum, et

inversement.

Durant la première partie de ces cycles, vous vous sentez alerte, votre cerveau est dynamique et vous vous

sentez capable de commencer n’importe quelle tâche. Durant cette phase, vous avez tout intérêt à réaliser

des tâches relevant plutôt de votre cerveau gauche, tâches logiques, rationnelles, qui vous demande de la

concentration.

Durant la deuxième partie de ces cycles, vous entrez dans une phase de calme, voire de relâchement.

Vous sentez que vous avez besoin d’une pause. Plutôt que lutter pour maintenir votre concentration sur

une tâche qui commence à vous barber, prenez un peu de temps pour vous et laissez-vous aller à la rêve-

rie. Vous solliciterez ainsi les capacités de votre hémisphère droit – l’intuitif – et vous constaterez que

21
c’est souvent durant ces phases de « rêverie » que naissent les meilleures idées, comme sorties de nulle

part.

5.2.5. Apprenez à connaître vos cycles

Vous pouvez certes vous appuyer sur les nombreuses recherches qui ont été menées sur le sujet de la chro-

nobilogie. Ainsi, il a été montré que, en général, chez un individu actif, l’intellect est plus performant entre

10h et 13h, puis entre 16h et 20h.

Après le déjeuner, notre corps est en pleine digestion, il est somnolent, fatigué : c’est alors le moment de

s’atteler à des tâches administratives, au tri de courrier ou au paiement des factures.

Toutefois, vous avez tout intérêt à reconnaître ces différentes phases d’activité qui VOUS caractérisent.

C’est ainsi que vous serez les plus efficaces et saurez tirer le meilleur parti de votre fonctionnement. Pen-

dant quelques jours, notez sur une feuille les moments où vous ressentez votre énergie à son maximum :

est-ce le matin, l’après midi ou en fin de journée ? Prêtez également attention aux moments de relâche-

ment : au bout de combien de temps surviennent-ils ? Après 20 minutes de travail ? 30 minutes ? Une heu-

re ?

Vous avez sans doute d’ores et déjà la réponse à ces questions. Confirmez ces réponses par une observa-

tion de vous-même en situation de travail. Et surtout, à l’avenir, faîtes en sorte de respecter ces moments

et ne culpabilisez plus lorsque vous ressentirez de la fatigue ou l’irrépressible besoin de vous laisser aller à

la rêverie ! Vous en serez d’autant plus efficaces, soyez-en certains !

22
5 . 3 . P E N S E Z AU X M I N D - M A P

Le dernier conseil pour s’améliorer est d’utiliser le plus souvent possible les Mind Map. Si vous ne savez pas

ce que c’est, faites un tour sur le blog pour découvrir plus en détails.

Les mind map, inventées par Tony Buzan, constituent une représentation graphique (voir page 2 pour un

exemple) utiles dans de nombreux domaines :

• Prise de note en cours ou en réunion,

• Brainstorming,

• Liste des tâches à faire, organisation personnelle,

• Gestion de projet …

• … et bien d’autres encore !

Les mind map favorisent l'utilisation des deux hémisphères. En effet, comme elles reposent sur une repré-

sentation graphique non linéaire, elles laissent la part belle au visuel ou même l’artistique. Cela ravira vo-

tre hémisphère droit. De plus, comme elles permettent d’organiser et de hiérarchiser l’information, cela

ravira votre hémisphère gauche puisque tout est à sa place, bien rangé.

Depuis que je les ai découvertes, je ne peux plus m’en passer … cela a radicalement changé ma vie et ma

manière de penser.

Vous vous rendrez vite compte qu’il s’agit également d’une excellente manière de retenir les choses. C’est

donc également une aide précieuse pour améliorer la mémorisation.

23
5.4. APPRENDRE À GÉRER SON TEMPS EN
FONCTION DE SON PROFIL

Dans un monde « tout cerveau gauche », les techniques de gestion du temps telles qu’elles sont ensei-

gnées dans les formations existantes ont été crées par des personnes « cerveau gauches », du type conver-

gent.

Rappelons-en les principes de base

5.4.1. Principes de gestion du temps pour personnes « convergentes »

Dans la majorité des formations à la gestion du temps que vous trouverez, les actions suivantes sont préco-

nisées :

- pour avancer, il faut se fixer des objectifs

- décider des tâches importantes et de celles qui le sont moins

- décliner ces tâches selon une liste de priorités

- planifier et se fixer des échéances

- savoir déléguer

Or, si vous êtes une personnes de type cerveau droit et donc plutôt « divergente », vous détestez faire des

listes, prévoir et vous borner dans le temps… Autant dire que les techniques de gestion du temps tradition-

nelles ne sont pas faites pour vous !

Bien vous connaître et comprendre qui vous êtes vous aidera à ne plus culpabiliser et à trouver les outils

pour vous aider à vous organiser.

24
5.4.2. Principes de gestion du temps pour personnes « divergentes »

Vous l’aurez compris : si vous êtes cerveau droit et de type divergent, les techniques de gestion du temps

que vous aurez à appliquer doivent être adaptées à votre mode de fonctionnement.

Voici quelques pistes qui devraient vous aider à mieux vous organiser :

- classer les tâches qui vous incombent entre celles qui sont "obligatoires" et celles qui vous sem-

blent "agréables""

- doubler le temps nécessaire pour chacune des tâches : étant de nature divergente, votre esprit

risque de partir dans 1000 directions. Vous devez en tenir compte.

- prévoir des "récréations", des moments de vrai plaisir où vous pourrez laisser livre court à votre

côté créatif et à votre besoin d’évasion.

- se promettre des "récompenses" : comme vous fonctionnez selon le plaisir que vous procurent les

choses, vous promettre des choses agréables est un moyen de vous faire avancer. Inutile de prévoir

des récompenses extraordinaires : une simple sortie au restaurant avec votre meilleur ami si vous

avez terminé votre tâche est en soi un cadeau bien suffisant !

25
Enfin, un dernier truc qui pourrait vous aider à vous organiser est de mettre des couleurs dans votre agen-

da. En effet, vous êtes un visuel, presque un créatif, et organiser votre agenda avec un « code » couleur

peut vous aider à y voir plus clair.

26
6 . C O N C LU S I O N

Ce petit guide vous a présenté un test pour savoir si vous aviez tendance à privilégier l’un des hémisphères

de votre cerveau :

• Le cerveau gauche, siège du raisonnement analytique,

• Ou le cerveau droit, siège du visuel et de la créativité.

Ensuite, il vous a présenté des pistes pour mieux vous connaître et pour tirer parti de votre mode de pen-

sée plutôt que de lutter pour améliorer sans cesse vos points faibles. Je ne peux que vous encourager à

mettre en oeuvre les différentes astuces données, que ce soient les mind map ou les principes de gestion

du temps adaptés à votre profil.

Toutefois, vous pouvez aller plus loin dans la connaissance de vous-même.

Je vous invite ainsi à réaliser le test du MBTI, célèbre test de personnalité utilisé notamment par les recru-

teurs. Ce test a été conçu dans les années 1960, à partir de la classification des personnalités réalisée par

Carl Gustav Jung. Il détermine pas moins de 16 personnalités, dans lesquelles vous vous retrouverez forcé-

ment.

Je vous livre dans les pages suivantes l’adresse d’un site qui vous permettra de le réaliser.

Sachez en bref que vous déterminerez votre type de personnalité selon les 4 axes suivants :

- l’orientation de l’énergie : êtes-vous plutôt introverti ou extraverti ?

- le recueil d’information : vous fiez-vous plutôt à votre intuition.

- la façon dont vous prenez les décisions : rationnel ou selon vos sentiments ?

27
- votre mode d’action privilégié : Jugement ou Perception ?

SI vous souhaitez par ailleurs mieux comprendre ce qui domine les relations humaines, je vous invite égale-

ment à vous procurer le livre Roi, Guerrier, Magicien, Poète, qui définit 4 types de personnalités selon que

vous êtes plutôt cerveau droit / cerveau gauche, introverti / extraverti.

J’espère que ce guide sur le Cerveau vous aura plu. Il ne se veut ni théorique ni exhaustif. Il doit être vu

comme une piste de réflexion pour mieux vous connaître et tirer parti de vos points forts pour améliorer

votre efficacité et votre productivité au quotidien.

Je vous dis A bientôt sur le blog Lecture Active pour approfondir le sujet et participer aux nombreuses web-

conférences à venir.

28
P O U R A L L E R P LU S LO I N …

J’espère que cet ebook a répondu aux principales questions que vous vous posez concernant votre cerveau

et la manière dont vous fonctionnez. Si vous avez envie d’aller plus loin, je vous propose ci-dessous une

sélection d’ouvrages qui vous permettra d’approfondir la question passionnante du fonctionnement hu-

main ou tout simplement d’en apprendre plus sur certaines des méthodes proposées dans cet ebook.

Bonne lecture et à bientôt !

Ouvrages recommandés :

Cerveau droit, cerveau gauche: Développez vos facultés cognitives – Béatrice Millêtre

Cerveau droit, cerveau gauche : Cultures et civilisations – Lucien ISRAËL

Une tête bien faite : Exploitez pleinement vos ressources intellectuelles – Tony Buzan

Mind-Map - Dessine-moi l’intelligence – Tony Buzan

Comment faire bouger son mammouth - Wendy Jago

LE MBTI :
Site de la Myers & Briggs Foundation (Myers et Briggs étant les créatrices de la méthode)

Un exemple de test MBTI

29
M E N T I O N S L E GA L E S

Toutes les Marques Déposées ou Noms de Produits cités dans cet ouvrage appartiennent à leurs propriétaires res-

pectifs, nous ne sommes en aucun cas les représentants de ces marques, ni de leurs produits. Tandis que certai-

nes recommandations peuvent être ou sont faites, il appartient au lecteur de faire ses propres constatations sur

les produits évoqués ainsi que les recherches nécessaires avant tout achat. L’auteur ne peut être tenu pour res-

ponsable ni être accusé d’une quelconque responsabilité par rapport à l’usage ou l’utilisation d’aucun produit ré-

féré dans cet ebook.

© L.e.N Editions, 2014

ISBN 978-2-9544947-1-5

30