Vous êtes sur la page 1sur 20

Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire

mathématiues – français – LCA en ligne


Présentaton de la période
Objectfs en termes de contenus et de compétences

a) Gérer collectvement un blog Simple Site, créé par les professeurs, mais
essentellement alimenté par les élèves.

b) Introduire des savoirs et compétences des cours de français et de mathématques


pouvant être réinvests dans le blog :
-définitons : les retrouver sur les sites de référence ou dans les cours. Identfier et
indiquer les sources.
-distnguer les classes grammatcales et les significatons selon le contexte d‘emploi des
mots (vie quotdienne, français, mathématques, etc.) ;
-noton d‘étymologie : se veut éclairante. La metre en valeur en respectant des codes de
présentaton ;
-savoir publier un artcle de blog en respectant les codes de mise en forme ;
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Présentaton de la période
Objectfs en termes de contenus et de compétences

-créer des liens entre les artcles ;


-utliser de manière pertnente le logiciel Geogebra
(géométrie) ;
-se familiariser avec les logiciel de traitement d‘image
fixe (Paint, Gimp) ;
-intégrer des vidéos dans les artcles.

c) In fine, amener les élèves à présenter une noton mathématque en prenant appui sur
l‘étymologie (en discuter de manière critque l‘apport) et en justfiant ses choix
d‘illustraton.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 1 – Qu’est-ce que l‘étymologie ?
1° Présentaton de l‘actvité qui permet aux élèves de découvrir la noton d‘étymologie.
Leur faire sentr l‘intérêt de l‘étymologie dans l‘approche d‘une noton mathématque et
dans la démarche de diférenciaton sémantque (que signifie « foncton » en français ?
En mathématques ? Dans la vie de tous les jours?).

Dictonnaire des mathématiues en ligne

Professeurs intervenants :
-M. Lemasson (mathématques)
-M. Stanić (letres classiques)

Objectf
Construire une banque de définitons mathématques illustrées et publiées en ligne. Les
définitons sont enrichies de précisions sémantques (sens du mot dans d’autres
domaines que les mathématques) et étymologiques.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 1 – Qu’est-ce que l’étymologie ?
2° Actvité – À iuoi sert l’étymologie ?
Consigne : aide-toi des pages 242-243 de ton manuel de français pour donner les réponses.

Définiton
Il s’agit de la science qui nous permet d’identfier la langue d’origine d’un mot, donc son
……………… .
On appelle « étymon » le mot ancien qui est à l’origine du mot français. Par exemple, capra est
l’étymon de « chèvre ».
Quel est l’étymon de « cheval » ? ……………………………………….. .
Nous faisons remonter la plupart des mots français aux langues anciennes :
-le latn, qui a supplanté les parlers celtes après que Jules César eut conquis la ………….. en -51 ;
-le grec ancien, utlisé par les savants de tous domaines afin de créer des termes techniques,
dans le domaine de la ………………………. notamment.
Trouve quelques réponses dans le document consacré à la médecine : ce document sera à
terminer pour la semaine prochaine.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 1 – Qu’est-ce que l’étymologie ?
3° Synthèse

La partcularité des étymons latns

1- Parfois, les mots français d’origine latne ne ressemblent plus beaucoup à leur étymon. Le latn 
a « chassé » les mots celtes des Gaulois et, selon la région où il s’est implanté, le mot n’a pas été 
accentué ou prononcé de la même manière. Ainsi hoc ille («oui, il a fait cela ») a donné :
- « oïl » dans dans le nord de la France ;
- « oc » dans le sud de la France.
→ Nous remarquons que pour dire « oui », les spécialistes de la langue ont choisi le mot tel qu’il 
était prononcé dans le nord. Celui-ci a ensuite évolué vers la forme « oui ».

2-  Parfois,  les  formes  du  nord  et  du  sud  coexistent :  « trouver »,  « trouvère »  et  « troubadour » 
sont de la même famille ; « forge » et « fabrique » viennent du même mot latn, fabrica.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 1 – Qu’est-ce que l’étymologie ?
3° Synthèse
Les surprises de l’étymologie
1-  Tous  les  mots  français  ne  proviennent  pas  du  latn  ou  du  grec.  Sais-tu  que  « ………………….. » 
vient  de  l’indien  ancien  pyjaamah ?  Que  « …………….. »  a  pour  ancêtre  le  persan  diwan 
(« conseil »,  « compte  rendu ») ?  Que  le  mot  « ………………………………. »  vient  de  l’allemand  Nudel 
(« pâte alimentaire »).
2- Ce n’est pas parce que plusieurs mots se ressemblent qu’ils viennent de la même langue.
Par exemple, « mammouth » vient de mammut (mot d’une langue slave), tandis que « mouton » 
a pour origine le breton maout, et que « moutarde » est composé à partr du latn mustum (d’un 
verbe qui veut dire « broyer »).
3-  Dans  le  langage  mathématque,  les  langues  orientales  sont  à  l’origine  de  plusieurs  mots 
français,  dans  la  mesure  où  les  savants  d’Orient  ont  fxé  de  nombreuses  connaissances 
mathématques.
Écriture : En quoi l’étymologie peut-elle nous aider en mathématques ?
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 2 – Qu’est-ce que
l’étymologie ?
4° – Travail donné en fn de séance 1, à la maison :
le vocabulaire de la médecine

Occasions de familiariser les élèves avec les racines


latnes et grecques, mais aussi de découvrir l‘alpha-
bet grec, ces 2 actvités leur demandent, pour
Certains mots, de consulter les dictonnaires papier ou
numériques.

L’actvité 1 a pour but de leur montrer


que la forme de la racine originale a des incidences
sur l’orthographe du mot en français. →
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 2 – Qu’est-ce que
l’étymologie ?
4° – Travail donné en fn de séance 1, à la maison :
le vocabulaire de la médecine

La 2e actvité leur montre que si le grec ancien


fournit de nombreux mots dans le domaine médical,
il faut s‘atendre, dans d‘autres sciences, à une
concurrence des 2 langues anciennes. →
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 3 – À la découverte du blog
1. Choix des notons par les élèves. Préparé en  Élèves Notions
amont en mathématques. → mathématiques

2. Découvre les fonctonnalités du blog (créaton Tim Mathis Angle


d’une page, inserton d’une illustraton, etc.). Emma Ilana Segment
Benjamin Mani Point d'intersection
Ajoute aux pages présentes (pages « M » et « N », Léna Maëly Appartenance
qui correspondent aux entrées des dictonnaires) Margaux Mila Parallèle
d’autres pages (« A à F »), A, B, C, etc.). Lou Luka Perpendiculaire
Audrey Sirine Droite
Hugo Paul Demi-droite
Les élèves les plus avancés ont le temps de Romain Maxence Point
créer une page correspondant à  Eléana Emilia Cercle
une letre, puis un ttre, enfn d‘insérer une  Ambre Eliza Rayon
illustraton et le début du texte. Noé Nicolas Bissectrice
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 4 – Comment
présenter l’étymologie ?
Amener les élèves à se familia-
riser avec un outl numérique
difficile d’accès, mais précieux
et efficace pour ce genre de
travail. →
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 4 – Comment
présenter l’étymologie ?
Proposer aux élèves un
exemple de rédacton,
pour le terme « magasin ».
Ce document a été publié
sur le blog des élèves. →
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 5 – Travail de recherche
Séance 6 – Compositon de l’artcle

Principales difcultés :

-oubli de l’étymologie ;
-aucune mise en relaton de l’étymologie
avec la définiton mathématque ;
-problème de mise en forme du ttre,de
l’étymologie, des significatons… ;
-sources non mentonnées ;
-difficulté à créer des illustratons avec
Geogebra ;
-manque de pertnence dans le choix de
ces dernières.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 7 – Bilan intermédiaire
Ce bilan est partagé avec les élèves, en mode consultaton dans le « cours » de l’espace ENT
consacré à cete période.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 8 – Grille d’évaluaton orale
Cete grille est présentée aux élèves, qui présenteront l’exposé de leur travail en séance 9 :
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 9 – L’exposé oral
Certains élèves avaient présenté un artcle
bien rédigé, mais l’essentel de la consigne
(expliquer une noton en s’appuyant sur une
étymologie) a été omis. Les étymologies
pourtant concrètes de « perpendiculaire » et,
ici, de « parallèle », n’ont pas été reliées à la
noton.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 9 – L’exposé oral
Certains élèves ont collecté les informatons
lexicales et mathématques, mais semblent
ne pas les avoir comprises. Documents lus
maladroitement ; l’exposé oral n’a pas été
préparé.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 9 – L’exposé oral
Exemple d’un binôme qui n’a pas développé
la rubrique étymologique et qui commet une
erreur en fin d’exposé sur la définiton
mathématque de « segment ».
Les élèves se tennent à distance
du tableau.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 9 – L’exposé oral
Associaton délicate d’un élève disposant des
connaissances mais extrêmement réservé et
d’un camarade plus à l’aise mais ne maîtrisant
pas l’intégralité des
notons.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 9 – L’exposé oral
Le travail le plus about au premier passage.
Aspect « récitaton » regretable cependant.
Classe de 6e – Période 2 : un dictonnaire
mathématiues – français – LCA en ligne
Séance 10 – Oraux de ratrapage
De rapides progrès constatés chez les élèves
qui ont souhaité repasser l’évaluaton ; ils ont
gagné en confiance et appris à appréhender
texte
à resttuer, les
supports didactques
et la prise en compte de
l’auditoire.