Vous êtes sur la page 1sur 3

1­ Le chat qui croyait dormir au sec...

 mais se trompait

Ayant mis son linge dans la machine à laver, Karin Bennett, une habitante de Johannesburg, en Afrique­du­Sud, de 63 ans, a 
cherché en vain chez elle et chez la voisine sa petite chatte noire, Tabitha. Entendant des miaulements répétés, elle a enfin vu le 
minet à travers le hublot de la machine à laver, qui tournait depuis 1 heure 45. Lavée et rincée, mais pas essorée, la chatte Tabitha 
souffrait d'hypothermie et avait de l'eau dans les poumons. Mais elle a pu rentrer chez elle cinq heures plus tard.

2­ Y'a pas de lézard, m'sieur le douanier !

Un Allemand arrêté à la douane en possession de 49 lézards exotiques dans son sac, a affirmé les ramener pour... les manger! De 
retour d'Oman, cet homme de 28 ans voulait « les cuisiner », a lancé le jeune homme qui avait emprunté le couloir vert réservé aux 
voyageurs n'ayant rien à déclarer, estimant que son colis(paquete) contenait avant tout des "denrées alimentaires"(productos 
alimenticios) et non des animaux vivants, a­t­on précisé. Pour le prouver, « ce voyageur était même prêt à arracher(arrancar) avec 
ses dents la tête d'un des lézards sous les yeux des agents », a assuré un porte­parole des douanes allemandes.

3- Elle provoque l'incendie de sept voitures en enlevant son vernis à ongles

Jeudi, vers 15 heures, une femme a essayé d'enlever son vernis à ongles avec du dissolvant, alors qu'elle se trouvait dans sa voiture, 
au deuxième sous­sol du parking d’une résidence, à Boulogne­Billancourt, dans les Hauts­de­Seine. 
Mais elle a allumé une cigarette au même moment et les vapeurs du dissolvant se sont enflammés. La pauvre femme, brûlée aux 
bras et au cuir chevelu,(cuero cabelludo) est parvenue à sortir de son véhicule. 

Les secours sont arrivés rapidement. La victime, âgée de 45 ans, a été transportée à l'hôpital de Clamart. Elle souffre de brûlures au 
deuxième degré. 
Au total, sept voitures ont brûlé, car le flacon de dissolvant s'est renversé quand la femme est sortie de son véhicule. Il n'y a pas eu 
d'autres victimes. 

4­ Un moniteur d'auto­école de Périgueux a été arrêté mardi alors qu'il faisait remonter un sens 
interdit(direccion prohibida) à une élève pendant un cours, et qu'il se trouvait lui­même avec un permis 
suspendu. 

Scène peu courante dans les rues de Périgueux , en Dordogne, mardi 17 septembre en fin d'après­midi. Les policiers contrôlent un 
véhicule d'   auto­école  qui remonte une rue en sens interdit, en périphérie de la ville périgourdine. 
La voiture est occupée par deux personnes. Une élève au volant, le moniteur sur le siège passager. Les policiers se rendent compte 
que le permis de conduire de l'enseignant est suspendu depuis plusieurs mois. Les motifs de cette suspension n'ont pas été précisés. 
Le moniteur de 40 ans devait être entendu par la police.
 
5- Un alpiniste trouve un trésor sur un glacier du Mont-Blanc

Un jeune alpiniste a découvert plusieurs dizaines de milliers d'euros de pierres précieuses sur un glacier du Mont­Blanc, provenant 
probablement du crash d'un avion indien il y a un demi­siècle, a­t­on appris jeudi auprès de la gendarmerie.

Les pierres précieuses, des émeraudes, saphirs et rubis, ont été remises à la gendarmerie de Bourg­Saint­Maurice en Savoie début 
septembre. Leur valeur a été évaluée entre 130.000 et 246.000 euros .Le jeune alpiniste, qui souhaite garder l'anonymat, les a 
découvertes alors qu'il escaladait le glacier des Bossons. Deux avions indiens se sont écrasés sur le Mont­Blanc en 1950 et 1966. 
Depuis lors, les alpinistes découvrent régulièrement des morceaux d’avion, des valises ou même des restes humains.

6- Inde : Un ver(gusano) vivant extrait de l'œil d'un septuagénaire


Plus de peur que de mal. Venu consulter aà l'hoô pital Fortis de Bombay (Inde) pour une douleur persistante aà l'œil, un patient
indien s'est fait retirer un ver de 13 cm encore vivant. Lors de l'examen de cet homme de 75 ans, le Dr V. Seetharaman a en
effet deé couvert un parasite bougeant avec freé neé sie dans l'œil de son patient. « Il frétillait (coleaba) sous la conjonctive », a
rapporteé le meé decin se reé feé rant aà une membrane de l'oeil, avant d'ajouter : « en 30 ans d'exercice, c'est la première fois que je
vois un cas pareil ». Epouvanteé (aterrorizado) et redoutant (temiendo) que le ver ne cause d'irreé meé diables seé quelles,
l'ophtalmologiste a aussitoô t deé cideé d'opeé rer son patient. Ce dernier souffrait de rougeurs et d'irritations et a attendu plus de
deux semaines avant de se deé cider aà aller consulter. « Il a été aussi profondément troublé et perturbé » par la deé couverte au
microscope, a rapporteé le meé decin.

7- États-Unis : Une mère jugée pour amener sa fillette se faire bronzer

Une mère de famille américaine addict au bronzage en salon est accusée d'avoir causé de graves brûlures à sa fille de six ans en 
l'amenant dans un salon d'U.V.(ultra­violets)

Difficile pour Patricia Krentcil, 44 ans, de cacher son addiction pour le bronzage.  C'est la fillette elle­même qui a donné l'alerte, un 
peu malgré elle, la semaine dernière à l'école. Intriguée par des traces de graves brûlures, une maîtresse a questionné l'enfant, qui 
s'est empressée (apresurarse)de la rassurer (tranquilizar)en lui expliquant qu'elle avait été « se faire bronzer avec maman ». La 
maitresse a immédiatement appelé les autorités, et Patricia Krentcil a été arrêtée, avant d'être libérée sous caution et d'expliquer dans
les médias américains sa version de l'histoire.

Dans une interview télévisée, cette mère de cinq enfants, blonde à la peau quasi­noire, a reconnu qu'elle « adorait bronzer » et 
fréquentait depuis très longtemps les salons d'U.V. Mais elle affirme que sa petite fille a été brûlée en jouant dehors lors d'une 
journée très ensoleillée, à la mi­avril. Et lorsqu'elle l'accompagne au salon de bronzage, la fillette resterait systématiquement en 
dehors de la cabine.

8­ États­Unis : À 13 ans, il prend le volant du bus et sauve ses amis

Il n'a que 13 ans mais a déjà l’image d'un super­héros. Jeremy Wuitschick, un jeune habitant de Milton, au nord­ouest des États­
Unis, a sauvé ses amis lundi d'un accident de bus qui aurait pu leur coûter la vie. Les jeunes ados étaient sur le chemin de l'école 
dans le bus scolaire, quand Jeremy a commencé à remarquer le comportement étrange du chauffeur de bus. « Il tremblait, il avait les
yeux exorbités », explique­t­il à la télévision américaine. Tous les symptômes d'un malaise cardiaque. Soudain, le bus dévie(desviar) 
de sa trajectoire. Jeremy part de son siège, et va à l'avant du bus, et prend le contrôle du volant, sous les yeux ébahis (boquiabierto) 
de ses petits camarades. Il ramène le bus sur la route et parvient à l'arrêter en enlevant la clé de contact. « Je pensais juste dans ma 
tête : "Je ne veux pas mourir, je ne veux pas mourir" »
Il a ensuite ouvert les portes pour faire descendre les jeunes passagers, sous le choc, et tenté de faire un massage cardiaque avec un 
autre adolescent sur le chauffeur, à terre. 

9- Il met en scène son suicide pour rejoindre sa maîtresse au Mexique

En mai 2013, un habitant d'Anderlecht, en Belgique, avait mystérieusement disparu. Il avait laissé un mot dans lequel il disait qu'il 
allait se suicider en Ecosse. 
L'homme s'était en réalité envolé pour...le Mexique, où il vivait avec une autre femme. Il est finalement rentré en Belgique mi­juin. 
Le tribunal l'a condamné mercredi à neuf mois de prison avec sursis pour abandon de famille et sa femme a depuis demandé le 
divorce. Ils s'étaient mariés en mai 2012 et avaient eu une petite fille en janvier 2013. 
10- Il vole un téléphone mais fait tomber le sien en prenant la fuite

La scène s'est produite mardi soir à Grenoble, en Isère. Aux environs de 21H30, un individu s'est introduit dans un appartement et a 
volé un téléphone portable.  Il s’agissait de l’appartement de son ex petite amie. L’enquête révèle que l’homme était encore 
amoureux d’elle et que par jalousie il l’a surveillait tous les jours pour savoir si elle ne sortait pas avec un autre homme. Mais cette 
nuit là , surpris par son ex, le cambrioleur s'est échappé. 
Dans sa fuite, le voleur a laissé tomber son propre téléphone portable. Ce qui a permis de l'identifier et de l'interpeller. 

11­ A 3 ans, il traverse la ville sur une mini­moto

Il devait en avoir assez de n'utiliser sa belle mini­moto toute neuve que dans le jardin de ses parents. Alors, à 3 ans, ce petit Chinois, 
habitant de Whenzhou, dans l'est du pays a décidé de faire un tour en ville. En tout, deux kilomètres sur son engin pétaradant. Une 
caméra de surveillance a pu immortaliser son passage sur une voie où voitures, motos et autobus filent à toute allure.  Finalement, 
c'est la police qui l'a intercepté, certainement pas pour excès de vitesse. Le grand­père du gamin ­ censé le garder ­ est venu le 
chercher alors que ces parents étaient au travail. 

Centres d'intérêt liés