Vous êtes sur la page 1sur 12

1-Paramètres géologiques et géotechniques qui influent sur la stabilité

des bords inexploitables,

Les paramètres géologiques et géotechniques de la masse rocheuse nécessaires à


l’étude de la stabilité des bords inexploitables du bord de la carrière ou de la mine à
ciel ouvert sont présentés comme suit :

** La structure lithologique du gisement

 Nature et puissance des couches, fissures apparentes, discontinuités


préexistantes, failles, etc…,
 La charge hydraulique des nappes pouvant être contenues dans le massif
rocheux,
 La densité apparente humide des roches,
 La résistance au cisaillement,
 La cohésion,
 L’angle de frottement interne,
1. Déférents facteurs influant sur la stabilité des talus et bords
inexploitable,
De nombreux facteurs influent sur la stabilité des bords de la carrière ou la mine à
ciel ouvert, et sur le mécanisme de leur déformation,

Chacune des facteurs prédéterminer la stabilité des massif rocheux en fonction de la


nature des liaisons structurales des roches et de la nature de matériaux rocheux,

Selon la nature et la structure des matériaux rocheux, on distingue 3 types essentiels


des roches :

 Roches à liaisons rigides,


 Roches tendres mais cohérentes,
 Roches élastiques,

Les facteurs influant sur la stabilité des talus et des bords inexploitables sont :

1.1. Facteurs géologiques (état des contraintes) :


 Hétérogénéité du massif,
 Propriétés des roches,
1.2. Facteurs hydrogéologiques (pression hydrostatique) :
 Pression des pores,
 Dissolution,
1.3. Facteurs géographique (précipitation atmosphérique) :
 Relief (plateure, montagneux, etc…,),
 Température des roches,
 Température de l’air,
1.4. Facteurs technologiques :
1.4.1. Paramètres de la carrière ou de la mine à ciel ouvert
 Angle d’inclinaison du talus du gradin,
 Angle d’inclinaison du bord inexploitable,
 Configuration de la carrière ou de la mine à ciel ouvert,
1.4.2. Méthodes d’exploitation et de fragmentation
 Vitesse d’avancement des travaux miniers,
 Désagrégation des roches,
 Effet des travaux de tir,
1.5. Facteurs géotechniques :
 Résistance au cisaillement,
 Cohésion,
 Angle de frottement interne,
2. Facteur de sécurité
Le rapport entre les forces tangentielles résistant au glissement et les forces
tangentielles provoquant le glissement exprime le coefficient de sécurité de bord
inexploitable "Fs ",

Dans le cas ou :

 Fs > 1 : le bord inexploitable est stable


 Fs < 1 : le bord inexploitable ne peut que glisser,
 Fs = 1 : le bord inexploitable est dans un état d’équilibre limite,
Figure 4.1 : Évaluation de la stabilité d’un bord inexploitable

3. Application numérique :
3.1. Pour un angle du bord inexploitable β = 50ᵒ

3.1.1. Calcul de la profondeur de la fissure de traction verticale "H0 "

2×C 𝜑
H0 = × cotg (45 - 2 ) , (m)
𝛾
Ou :

 𝜸 : Masse volumique de la roche, 𝜸 = 2,60t/m2 = 26 tf/m2,


 C : cohésion de la roche, (tf/m2)

C = CL × Kw × Kf × Kt , (tf/m2)

** CL : cohésion de la roche déterminée au laboratoire , CL = 150Kgf/cm2

** KW : coefficient tenant compte de l’humidité, KW= 0,8

** Kf : coefficient tenant compte de la fissuration de la roche, Kf =0,30

** Kt: coefficient tenant compte du tempe, Kt =0,75

Alors :

C = 150 × 0,8 × 0,30 × 0,75 = 27 Kgf/cm2 => C = 270 tf/m2

 𝝋 : angle de frottement interne de la roche, ( °)

𝝋 = 𝜑l × k φ , (°)
** 𝛗l: Angle de frottement interne déterminé au laboratoire, 𝜑l = 40°

** 𝐤 𝛗 : Coefficient tenant compte du frottement interne de la roche, k φ =0,8,

Alors :

𝜑 = 40 × 0,8 => 𝝋 = 𝟑𝟐 °

Donc :
2×270 32
H0 = × cotg (45 - ) => H0 = 37,46m
26 2

6.1.2. Calcul l’angle d’inclinaison de la surface de glissement " β "


β+𝜑
Ɵ= , (°)
2
β : Angle du bord inexploitable de la mine à ciel ouvert , β =50°

Alors :
50+32
Ɵ= => Ɵ = 𝟒𝟏 °
2

6.1.3. Calcul de la longueur de la surface de glissement "L"


𝐻−𝐻0
L= 𝑠𝑖𝑛 Ɵ , (m),
Ou :

** H : hauteur du bord inexploitable de la mine à ciel ouvert, H= 200m,

Alors :

L= 200−37,46
=> 𝐋 = 𝟐𝟒𝟕, 𝟕 𝐦
𝑠𝑖𝑛 41

6.1.4. Calcul de la surface des roches située entre le bord, la longueur de la


surface de glissement et la fissure verticale "A"

𝐻−𝐻0 H2
A= H × L × cos Ɵ - 2 ×L ×cos Ɵ - × cotgβ , (m2)
2

Alors :
200−37,46 2002
A= 200 × 247,7 × cos 41 - 2
×247,7×cos 41 - cotg 50
2

=> A = 5413.57 m2

6.1.5. Calcule de la charge qui représente le poids du volume des roches


située entre le bord, la longueur de la surface de glissement et la
fissure de traction verticale "Q" ,

Q=A× γ × 1m, (tf)

Alors :

Q = 5413,57× 26 × 1 => Q = 140752,82 tf

6.1.6. Calcul de la force résistant au glissement "S"

S= Q×cos Ɵ× tg β +C×L× 1m , (tf)

Alors :

S = 140752,82× cos 41 × tg50+270 ×247,7× 1 => S = 193476 tf

6.1.7. Calcul de la force provoquant le glissement "T "

T= Q × sin Ɵ, (tf)
Alors :

T = 140752,82× sin 41 => T= 92342,15 tf

6.1.8. Calcul du coefficient de sécurité "Fs"


𝑆
Fs=
𝑇
Alors :
193476
Fs = => Fs = 2,09
92342,15

6.2. Pour un angle du bord inexploitable β = 60ᵒ

6.2.2. Calcul de la profondeur de la fissure de traction verticale "H0 "

2×C 𝜑
H0 = × cotg (45 - 2 ) , (m)
𝛾
Ou :

 C = 27 Kgf/cm2
 𝜑 = 32 °

2×270 32 H0 = 37,46m
Alors : H0 =
26
× cotg (45 - ) =>
2

6.2.3. Calcul l’angle d’inclinaison de la surface de glissement " β "


β+𝜑
Ɵ= , (°)
2

β : Angle du bord inexploitable de la mine à ciel ouvert , β =55°

Alors :
60+32 Ɵ = 𝟒𝟔°
Ɵ= =>
2
6.2.4. Calcul de la longueur de la surface de glissement "L"
𝐻−𝐻0
L= 𝑠𝑖𝑛 Ɵ , (m),
Ou :

** H : hauteur du bord inexploitable de la mine à ciel ouvert, H= 200m,


Alors :
200−37,46 𝐋 = 𝟐𝟐𝟓, 𝟗 𝐦
L=
𝑠𝑖𝑛 46
=>

6.2.5. Calcul de la surface des roches située entre le bord, la longueur de la


surface de glissement et la fissure verticale "A"

𝐻−𝐻0 H2
A= H × L × cos Ɵ - 2 ×L ×cos Ɵ - × cotgβ , (m2)
2

Alors :

200−37,46 2002
A= 200 × 225,9 × cos 46 - 2
×225,9×cos 46 - cotg 60
2

=> A = 7084,50 m2

6.2.6. Calcule de la charge qui représente le poids du volume des roches


située entre le bord, la longueur de la surface de glissement et la
fissure de traction verticale "Q"

Q=A× γ × 1m , (tf)

Alors :

Q =7084,50 × 26 × 1 => Q = 184197tf

6.2.7. Calcul de la force résistant au glissement "S"

S= Q×cos Ɵ× tg β +C×L× 1m (tf),

Alors :
S = 282615,8tf
S = 184197 × cos 46 × tg60 + 270 × 225,9 × 1 =>

6.2.8. Calcul de la force provoquant le glissement "T "

T= Q × sin Ɵ , (tf)
Alors :

T = 184197× sin 46 => T= 132500,2tf

6.2.9. Calcul du coefficient de sécurité "Fs"


𝑆
Fs=
𝑇
Alors :
282615,8
Fs = => Fs = 2,13
132500,2

6.3. Pour un angle du bord inexploitable β = 70ᵒ

6.3.2. Calcul de la profondeur de la fissure de traction verticale "H0 "

2×C 𝜑
H0 = × cotg (45 - 2 ) , (m)
𝛾
Ou :

 C = 27 Kgf/cm2
 𝜑 = 32 °

H0 = 37,46m
2×270 32
Alors : H0 =
26
× cotg (45 - ) =>
2

6.3.3. Calcul l’angle d’inclinaison de la surface de glissement " β "


β+𝜑
Ɵ= , (°)
2

β : Angle du bord inexploitable de la mine à ciel ouvert , β =70°

Alors :

Ɵ = 𝟓𝟏 °
70+32
Ɵ= =>
2

6.3.4. Calcul de la longueur de la surface de glissement "L"


𝐻−𝐻0
L= 𝑠𝑖𝑛 Ɵ , (m)
Ou :

** H : hauteur du bord inexploitable de la mine à ciel ouvert, H= 150m,

Alors :
200−37,46 𝐋 = 𝟐𝟎𝟗, 𝟏𝟒 𝐦
L=
𝑠𝑖𝑛 51
=>
6.3.5. Calcul de la surface des roches située entre le bord, la longueur de la
surface de glissement et la fissure verticale "A"

𝐻−𝐻0 H2
A= H × L × cos Ɵ - 2 ×L ×cos Ɵ - × cotgβ , (m2)
2

Alors :

200−37,46 2002
A= 200 × 209,14× cos 51 - 2
×209,14 ×cos 51 - cotg 70
2

A = 8347,3 m2
=>

6.3.6. Calcule de la charge qui représente le poids du volume des roches


située entre le bord, la longueur de la surface de glissement et la
fissure de traction verticale "Q" ,

Q=A× γ × 1m, (tf)

Alors :
Q = 217029,8 tf
Q = 8347,3 × 26 × 1 =>

6.3.7. Calcul de la force résistant au glissement "S"

S= Q×cos Ɵ× tg β +C×L× 1m (tf),

Alors : S = 217029,8× cos 51 × tg70 + 270 × 209,14 × 1 =>S = 431721,7 tf

6.3.8. Calcul de la force provoquant le glissement "T "

T= Q × sin Ɵ , (tf)
Alors :

T = 21709,8× sin 51 => T= 335510,7 tf

6.3.9. Calcul du coefficient de sécurité "Fs"


𝑆
Fs=
𝑇
Alors :
431721,7
Fs = => Fs = 1,28
335510,7

6.4. Pour un angle du bord inexploitable β = 80ᵒ

6.4.2. Calcul de la profondeur de la fissure de traction verticale "H0 "

2×C 𝜑
H0 = × cotg (45 - 2 ) , (m)
𝛾
Ou :

 C = 27 Kgf/cm2
 𝜑 = 32 °

2×270 32 H0 = 37,46m
Alors : H0 =
26
× cotg (45 - ) =>
2
6.4.3. Calcul l’angle d’inclinaison de la surface de glissement " β "
β+𝜑
Ɵ= , (°)
2
β : Angle du bord inexploitable de la mine à ciel ouvert , β =80°

Alors :
80+32 Ɵ = 𝟓𝟔 °
Ɵ= =>
2
6.4.4. Calcul de la longueur de la surface de glissement "L"

Ou : 𝐻−𝐻0
L= 𝑠𝑖𝑛 Ɵ , (m),
** H : hauteur du bord inexploitable de la mine à ciel ouvert, H= 150m.

Alors :
200−37,46 𝐋 = 𝟏𝟗𝟔 𝐦
L=
𝑠𝑖𝑛 56
=>

6.4.5. Calcul de la surface des roches située entre le bord, la longueur de la


surface de glissement et la fissure verticale "A"

𝐻−𝐻0 H2
A= H × L × cos Ɵ - 2 ×L ×cos Ɵ - × cotgβ , (m2)
2

Alors :

200−37,46 2002
A= 200 × 196 × cos 56 - 2
×196 ×cos 56 - cotg 80
2

=>
A = 16539,5 m2

6.4.6. Calcule de la charge qui représente le poids du volume des roches située
entre le bord, la longueur de la surface de glissement et la fissure de
traction verticale "Q" ,

Q=A× γ × 1m, (tf)

Alors :

Q = 16539,5×26 × 1 => Q = 430027 tf


6.4.7. Calcul de la force résistant au glissement "S"

S= Q×cos Ɵ× tg β +C×L× 1m (tf),


Alors :

S = 430027 × cos 56 × tg 80+ 196 ×270 × 1 => S = 1416682 tf

6.4.8. Calcul de la force provoquant le glissement "T "

T= Q × sin Ɵ , (tf)
Alors :

T = 430027 × sin 56 => T= 1174482,60


tf
6.4.9. Calcul du coefficient de sécurité "Fs"

𝑆
Fs=
𝑇
Alors :
1416682
Fs = => Fs = 1,20
1174482,60

7. Le graphe Fs = f(β)

Fs
2.4
2.09 2.13
2.2
2
1.8
1.6
1.4 1.28
1.2
1.2
1
0.8
0.6
0.4
0.2
0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90

8. Conclusion :

D’après le graphe Fs = f(β) : la valeur optimale de l’angle d’inclinaison du

bord inexploitable pour Fs =1,2 => β ≈ 80°