Vous êtes sur la page 1sur 12

Jeu de barres de puissance

CD3 CD2 CD1 Reset Micrologic 70 NX 63 H 1 Ir I Isd Ap reset
CD3
CD2
CD1
Reset
Micrologic 70
NX 63 H 1
Ir
I Isd
Ap
reset
i
I Ig ∆n
push ON
push OFF
Ui
00V
Uimp
12kV
Icu (kA)
Ue
(V)
220/240
100
690
10 Icw
Cat.B
Icu 100kA/1s 100
Ics
=
100%
O
discharged
OFF
947-2
50/60Hz
UTE VD E BS CEI UNE AS NEMA
IEC 60947-2
EN
01253
MERLIN GERIN
L3 L2 L1 N Te
L3
L2
L1
N
Te

3

Jeu de barres de puissance

Définition du jeu de barres

 

Règles pratiques

Exemples avec Prisma P ou G

Principe

La nature et la section des barres de cuivre doivent permettre de véhiculer l'intensité demandée pour un échauffement donné, afin d'assurer un bon fonctionnement du tableau électrique.

Les tableaux de détermination des jeux de barres Prisma ont été définis à partir de calculs vérifiés par des essais de type conformément aux normes IEC 60439-1, NF EN 60439-1.

Nature du cuivre

E20463

Choisir une qualité de cuivre facile à mettre en œuvre, ayant une excellente conductivité et une bonne résistance à la corrosion.

Les barres de cuivre sont du type CuETP, conforme aux normes NF A 51-050, NF A 51-100 et conforme aux normes ISO correspondantes.

 
  E20464 Cu ETP 5

E20464

Cu ETP
Cu ETP

5

Nombre et section des barres

Respecter les indications du constructeur pour déterminer le nombre et la section des barres par phase

Les sections de cuivre du jeu de barres sont rappelées dans les notices de montage (voir tableau page 23).

 

Le calcul prend en compte :

b

l'intensité permanente à véhiculer

dans le tableau

b

le courant de court-circuit

b

la température ambiante (35 °C)

le degré de protection de l'enveloppe.

b

 

Barres de chant Cette position de la barre est très utilisée car elle favorise le refroidissement par convection.

 
 

E20465

  E20465
 

Barres à plat Dans le cas de barres à plat, utiliser

 
 

E20466

les éléments de calcul définis pour des barres de chant en appliquant un cœfficient de déclassement.

les éléments de calcul définis pour des barres de chant en appliquant un cœfficient de déclassement.
les éléments de calcul définis pour des barres de chant en appliquant un cœfficient de déclassement.
les éléments de calcul définis pour des barres de chant en appliquant un cœfficient de déclassement.

Merlin Gerin préconise un déclassement de 0,8.

Exemple :

2 barres de 80 x 5 véhiculent dans les mêmes conditions d'environnement et de température ambiante :

b

1600 A si les barres sont de

chant

b

1280 A (1600 x 0,8) si les barres

sont à plat.

20 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

Jeu de barres de puissance

Règles pratiques Exemples avec Prisma P ou G Distance d'isolement La distance d'isolement est la
Règles pratiques
Exemples avec Prisma P ou G
Distance d'isolement
La distance d'isolement est la plus
courte distance dans l'air :
b
entre deux conducteurs actifs
b
entre conducteur actif et la masse.
Des composants standards et
testés permettent de réaliser des
tableaux électriques ayant une
tension assignée d'isolement de
1000 V, et une tension assignée de
tenue aux chocs de 12 kV.
La distance d'isolement minimum à
respecter est de 14 mm.
Les normes IEC 60439-1,
NF EN 60439-1 prescrivent une
tension assignée de tenue aux
chocs en fonction :
entraxe entre
phases
b
de la tension assignée
d'isolement ou d'emploi
b
du lieu d'utilisation du tableau.
Ces mêmes normes indiquent les
valeurs minimales des distances
d'isolement permettant de supporter
à coup sûr, les tensions de choc
dans la plage de 0 à 2000 m
d'altitude.
Les barres sont installées sur des
supports isolants.
L'entraxe des phases est de 75 ou
112,5 mm selon les intensités
véhiculées.
Pour une tension de service allant
jusqu'à 1000 V, la distance
d'isolement entre une partie nue
sous tension (barres de cuivre) et
un panneau d'habillage (panneau
de fond ou panneau latéral) risquant
d'être déformé au cours d'une
manutention ou d'un choc, doit être
au minimum égale à 20 mm.
Elle doit être portée à 100 mm si
l'enveloppe a un IP < 2.
En cas d'impossibilité, intercaler un
écran isolant.
Les composants standards mis en
œuvre suivant les recommandations
précisées sur les notices de
montage permettent d'obtenir
automatiquement les distances
d'isolement prescrites par les
normes.
20
E20467
E20469
E20468

21 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

3

3

E20470

E20472

E20471

Jeu de barres de puissance

Définition du jeu de barres

Règles pratiques

Exemples avec Prisma P ou G

L'indice de résistance au cheminement (IRC) des supports étant de 175 V, Merlin Gerin préconise une ligne de fuite minimale, de 16 mm. Cette distance autorise l'installation du tableau dans un site tertiaire ou industriel pour une tension de service allant jusqu'à 1000 V.

Le support assure le maintien des barres avec un écartement de 5 mm. 5 5
Le support assure le maintien des
barres avec un écartement de
5 mm.
5
5

Ligne de fuite

La ligne de fuite est la plus courte distance cheminant le long d'un isolant entre :

b

b

2 conducteurs actifs

1 conducteur actif et la masse.

: b b 2 conducteurs actifs 1 conducteur actif et la masse. Les normes IEC 60439-1,

Les normes IEC 60439-1, NF EN 60439-1 définissent une valeur en mm pour la ligne de fuite. Elle est fonction :

b de la tension assignée

d'isolement du tableau

b de la nature du support isolant

(groupe de matériau)

b du degré de pollution environnant.

Disposition des barres

Dans le cas où l'installation nécessite plusieurs barres par phase, laisser un espace suffisant entre elles pour permettre une ventilation normale du jeu de barres.

e Laisser au minimum 1 fois l'épaisseur de la barre, entre deux conducteurs actifs d'une
e
Laisser au minimum 1 fois l'épaisseur
de la barre, entre deux conducteurs
actifs d'une même phase.
≥ e

22 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

Jeu de barres de puissance

 

Règles pratiques

 

Exemples avec Prisma P ou G

Fixation des barres

 

Le nombre et l'entraxe des supports sont définis en fonction des contraintes :

 

Chaque configuration (voir tableau ci-dessous) a été déterminée en fonction des efforts électro- dynamiques produits lors d'un court circuit, et validée par des essais

 

b

électriques (courant de court

circuit présumé)

 

b

mécaniques (poids et position

   
 

E20473

des barres).

e
e
 

E20474

effectués selon les normes IEC 60439-1 et NF EN 60439-1.

50 max.
50 max.
 

La distance maxi entre l'axe du dernier support et l'extrémité de la barre doit être de 50 mm maxi.

 

Les supports (ou une partie) doivent être en matériau amagnétique afin d'éviter un échauffement dû à la création de courants de Foucault.

être en matériau amagnétique afin d'éviter un échauffement dû à la création de courants de Foucault.
 

Le contre support du jeu de barres est réalisé en alliage d'aluminium.

 

E20475

E20476

L'effet de "boucle" n'existe pas.

L'effet de "boucle" n'existe pas.

Tableau de détermination d'un jeu de barres en cuivre

 

1.

En fonction de l'intensité nominale, choisir dans le tableau A le nombre et la section des barres à

 

utiliser pour une phase (3 barres maxi par phase).

 

2.

Déterminer en fonction de l’intensité de court-circuit Icw eff (kAeff./1s) et à l’aide du tableau B

l’entraxe maximal à respecter entre les supports du jeu de barres. En déduire le nombre de supports nécessaires.

   

3.

Le tableau C indique l’entraxe des phases et neutre à respecter et le type d’ossature à utiliser.

 
 

tableau A

 

tableau B

   

tableau C

 

intensité (1)

nombre

section

 

entraxe maxi des supports du jeu de barres

   

entraxe des phases et neutre

admissible (A)

de barres

   

par phase

Icw (kAeff./1s)

   

IP y 30

IP u 31

12

23

30

39

52

66

69

75

 

85

In y 1650 A

650

600

1

50

x 5

 

475

250

175

             

armoire Prisma P : prof. 400

750

700

1

63x 5

550

275

200

150

armoire Prisma PH : prof. 500

1000

900

1

80

x 5

625

325

250

175

125

75 N L1 L2 L3
75
N
L1
L2
L3

1150

1000

2

50

x 5

1 000

725

550

425

275

175

1200

1050

1

100

x 5

725

375

275

225

150

125

1350

1200

1

125

x 5

850

425

325

250

175

150

125

125

1350

1150

2

63x 5

 

1000

850

650

500

275

175

150

125

100

1650

1450

2

80

x 5

1000

975

750

525

300

175

175

125

100

 

1750

1600

3

63

x 5

1000

1000

725

550

350

225

175

150

125

1900

1600

2

100

x 5

1000

1000

650

400

325

225

175

150

125

In y 3200 A

1750

1600

3

63x 5

 

1000

1000

1000

725

400

250

225

175

 

150

armoire Prima P : prof. 600-800-1000

1900

1600

2

100

x 5

1000

1000

1000

775

425

275

250

200

150

armoire Prisma PH :

2150

1950

2

125

x 5

1000

1000

1000

825

450

275

250

200

175

prof. 700-1000-1200

2150

1900

3

80

x 5

 

1000

1000

1000

750

400

250

225

175

150

112,5 L1 L2 L3
112,5
L1
L2
L3

2550

2200

3

100

x 5

1000

1000

1000

775

425

250

250

200

150

3200

2800

3

125

x 5

1000

1000

1000

800

450

275

250

200

175

(1) Les valeurs d'intensité admissible sont données pour une température ambiante autour du tableau de 35 °C.

   

n

pour des températures supérieures allant jusqu'à 50 °C, prévoir un déclassement de 12 % pour IP20 et 15 % pour IP54

 

n

pour des températures inférieures allant jusqu'à 25 °C, prévoir un surclassement de 6 % pour IP20 et 5 % pour IP54.

   

23 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

3

3

Jeu de barres de puissance

Définition du jeu de barres

   

Règles pratiques

Exemples avec Prisma P ou G

 

Exemples avec Prisma P ou G

Jeu de barres profilées

E33531

Jeu de barres Linergy : un seul profil par phase, trois supports seulement jusqu'à ICC

Jeu de barres Linergy : un seul profil par phase, trois supports seulement jusqu'à ICC 60 kA.

 
E33531 Jeu de barres Linergy : un seul profil par phase, trois supports seulement jusqu'à ICC
E33531 Jeu de barres Linergy : un seul profil par phase, trois supports seulement jusqu'à ICC
E33531 Jeu de barres Linergy : un seul profil par phase, trois supports seulement jusqu'à ICC
 

Profils décalés : accès direct, par l'avant du tableau, à tous les points de raccordement.

CLIC !
CLIC !

Support pour profils encliquetables.

Support de calage inférieur.

Support de calage inférieur.

Tableau de détermination d'un jeu de barres Linergy

 

Choix des références

   

In arrivée

référence

nombre de

supports en fonction des courants

 

Le tableau ci-contre indique :

(A)

1 profil pour armoire

assignés de courte durée admissible Icw (kA eff./1s)

 

b

la référence des profils Linergy à

IP yyyyy 30

IP uuuuu 31

25

30

 

39

52

60

66

85

                     

utiliser en fonction de l'intensité nominale de l'appareil de tête

570

 

07361

3

             

630

07361

 

3

             

630

 

07362

3

3

           

b

le nombre de supports à utiliser

750

07362

07362

3

3

           

en fonction du courant assigné de courte durée admissible (Icw en kA

 

800

07362

 

3

3

           

800

 

07363

333

             

900

07363

07363

333

             

eff./1s).

 

1000

07363

 

333

             
 

1000

 

07364

     

33333

       

1050

0736407364

       

33333

       

1250

07364

       

33333

       

1250

 

07365

         

3333346

   

1450

07365

07365

         

3333346

   

1600

07365

           

3333346

   

Nota : Lorsque l'alimentation du tableau se fait par câbles directement sur le jeu de barres Linergy, prévoir un support de barres supplémentaires.

 
 
 
 
 
 
 

Profil Linergy 630 Réf. : 07361

Profil Linergy 800 Réf. : 07362

Profil Linergy 1000 Réf. : 07363

Profil Linergy 1250 Réf. : 07364

Profil Linergy 1600 Réf. : 07365

24 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

Jeu de barres de puissance

Règles pratiques Exemples avec Prisma P ou G Câblage des jeux de barres en coffret
Règles pratiques
Exemples avec Prisma P ou G
Câblage des jeux de barres
en coffret
Selon les normes NF C 15-100,
IEC 60439-1, IEC 60204-1,
les conducteurs isolés ne doivent
pas reposer contre les parties nues
sous tension ni contre les arêtes
vives et ils doivent être maintenus
convenablement.
Cosses droites pour jeu de barres
décalées.
Jeu de barres décalées dans une
gaine GX, raccordement avec
cosses droites.
Cosses à l'équerre pour jeu de
barres à plat.
Jeu de barres à plat en fond de
coffret G, raccordement avec
cosses à l'équerre.
E33537
E33536
E33533
E33806

25 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

3

3

Jeu de barres de puissance

Conducteur de protection

 

Règles pratiques

   

Exemples avec Prisma P ou G

Conducteur de protection PE

Il doit être suffisamment dimensionné et maintenu dans le tableau pour supporter les contraintes thermiques et électrodynamiques du courant de défaut. Les normes IEC 60439-1 définissent une méthode permettant de calculer la section du conducteur de protection :

   

Pour l'appareillage SE installé dans un tableau Prisma, utiliser lot PE réf. 07428 (jusqu'à 85 kA) ou le tableau ci-dessous.

section du

Masterpact

autre

conducteur

NWH3

appareillage

PE

temporisé à 0,5 s

Schneider

 

Electric

 

Icc y 40 kA

1 barre 25 x 5

1 barre 25 x 5

40 < Icc < 50 kA 1 barre 50 x 5

1 barre 25 x 5

Icc u 50 kA

1 barre 50 x 5

1 barre 50 x 5

I 2 t = --------- S PE k
I 2 t
= ---------
S PE
k
 
I 2 t = --------- S PE k  

b

S PE : section du PE en mm2

 

I 2 : valeur du courant de défaut phase/terre = 60 % du courant de

b

défaut phase/phase (IEC 60439-1 § 8.2.4.2)

b

t : temps de passage de courant

de défaut en seconde

b

k : coefficient dépendant de la

nature du métal. k = 143 pour un conducteur cuivre isolé PVC.

Il doit être relié à la masse du tableau. Il doit être très accessible :

E20489

 

b

pour permettre les

raccordements à l'atelier et sur site

b

pour contrôler les serrages.

Nota :

 

Chaque borne du conducteur de protection ne peut recevoir qu'un seul câble.

 

Equipotentialité

Les parties conductrices accessibles d'un appareil qui ne peuvent être raccordées au circuit de protection par ses moyens de fixation doivent être raccordées au circuit de protection de l'ensemble, pour équipotentiabilité de protection par un conducteur dont la section est choisie dans le tableau suivant.

   

courant

section minimale du conducteur d'équipotentialité

assigné

d'emploi (Ie)

(A)

en cuivre (mm 2 )

Ie

y 20

S

20

< Ie y 25

2,5

25

< Ie y 32

4

32

< Ie y 63

6

Ie

> 63

10

S

= Section du conducteur de phase

 

26 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

Jeu de barres de puissance

Règles pratiques Exemples avec Prisma P ou G Conducteur PEN Section La section du PEN
Règles pratiques
Exemples avec Prisma P ou G
Conducteur PEN
Section
La section du PEN est déterminée
comme un conducteur de neutre,
c'est à dire :
b
pour des circuits monophasés ou
de section y 16 mm 2 en cuivre, elle
doit être égale à celle des
conducteurs de phase
Le PEN peut s'installer en lieu et
place du neutre. Il doit être relié au
conducteur de protection par une
éclisse démontable (à l'aide d'un
outil) afin de permettre la
réalisation des mesures
d'isolement.
b
pour des circuits triphasés de
section > 16 mm 2 en cuivre, elle
peut être :
v
égale à celle des conducteurs de
phase,
v inférieure à condition que :
– le courant susceptible de
parcourir le neutre en service
normal soit inférieur au courant
admissible dans le conducteur,
la puissance des récepteurs
monophasés ne dépasse pas 10 %
de la puissance totale.
Installation
Il doit être très accessible :
b
pour permettre les
raccordements à l'atelier et sur site
b
pour contrôler les serrages.
E20490
E20491

27 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

3

3

Jeu de barres de puissance

Conducteur de protection

 

Règles pratiques

Exemples avec Prisma P ou G

Mise en œuvre du PEN dans les tableaux B.T.

Suivant les normes IEC 60439-1 et NF 60439-1 et en application du décret du 14 novembre 1988, les

 

règles pratiques de mise en œuvre du PEN sont les suivantes :

b

à l'entrée de l'ensemble, le point

de connexion du PEN doit être voisin de celui des phases

b

à l'intérieur de l'ensemble, le

conducteur PEN n'a pas besoin

d'être isolé des masses (sauf local

à

risques d'incendie ou d'explosion)

b

la section du conducteur PEN

doit être au moins égale à celle du neutre

b

la section reste constante sur le

jeu de barres principal

b

le passage du schéma TNC à

TNS doit se réaliser en un seul point du tableau, au travers d'une barrette de déconnexion du neutre repérée, accessible et démontable

pour faciliter la mesure d'impédance de la boucle de défaut

b

à partir du point de passage en

TNS, il est interdit de recréer un TNC.

Le PE et le neutre doivent répondre

à

leurs contraintes spécifiques.

28 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

Jeu de barres de puissance

Règles pratiques Exemples avec Prisma P ou G PEN Ph câble u 10 v câble
Règles pratiques
Exemples avec Prisma P ou G
PEN
Ph
câble u 10 v
câble
u 10 v
PE
N
câble
Cu
u 10 v
PE
PEN
câble
N
Cu
<
10 v
PE
PE
Arrivée en TNC.
Départs en TNC et TNS.
La borne sert à séparer le neutre
du PE.
Arrivée : tri + PEN.
Appareil de tête : tétra.
Départs : tétra.
PEN
câble u 10 v
PE
PE
câble
Cu
PE
<
10 v
PE
Arrivée en TNC.
Départs en TNS.
E33539
E33538
E33540

29 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric

3

3

Jeu de barres de puissance

Installation des transformateurs de courant

 

Règles pratiques

 

Exemples avec Prisma P ou G

Principe

L'installation des transformateurs de courant doit se faire sans compromettre le niveau d'isolement et la fiabilité du jeu de barres.

   

Installation des transformateurs de courant

Installer les transformateurs de courant sur des liaisons en cuivre ou sur une éclisse facilement démontable.

   
 

E20500E20501

  E20500E20501

Dans le cas de transformateur de courant volumineux, il est conseillé une implantation en quinconce, afin d'éviter les amorçages sur les vis de fixation, et un écartement

 

S'ils sont installés sur des barres verticales, immobiliser les transformateurs de courant pour éviter qu'ils ne glissent vers le bas,

démesuré des conducteurs de phase entre eux.

démesuré des conducteurs de phase entre eux.

E20518

(exemple : à l'aide d'un boulon ou d'une goupille).

(exemple : à l'aide d'un boulon ou d'une goupille).
 

Dans le cas de plusieurs barres par phase, installer une cale entre les barres permettant :

   

b

de soutenir la pression de

serrage lors de la mise en place du

 

transformateur de courant

b

d'éviter les vibrations qui causent

la casse des transformateurs de

 

courant.

 

E20502

  E20502
 

Disposer le transformateur de courant de manière à ce que le marquage d'identification reste visible.

   

30 Guide de mise en œuvre

Schneider Electric