Vous êtes sur la page 1sur 46

Introduction:

Un béton est un mélange d’agrégats de différentes dimensions avec des


proportions bien étudiées, ils sont liés entre eux par les ciments.
Le sable est un matériau qui fait partie de ce mélange et ses caractéristiques
mécaniques sont étroitement liés aux performances recherchées dans un
béton, donc l’utilisation inappropriée des sables ne permet pas d’obtenir des
bétons de bonne qualité au point de vue résistance et esthétique.
Parmi les qualités requises d’un sable pour béton on cite la finesse, cette
caractéristique est très importante pour assurer une bonne résistance et
meilleur ouvrabilité au même temps. mais malheureusement ces sables sont
de plus en plus rare dans notre pays , ce qui nous a mené à chercher une
solution pour faire face à ce problème tel que la correction des sables.
Pour corriger un sable par un autre, il faut connaître leurs modules de finesses,
c’est pour cette raison nous devrons passer par l’analyse granulométrique afin
de pouvoir tirer la valeur du module de finesse.
1 – Granulométrie.
La norme Algérienne (NA2607 Analyse granulométrique par tamisage)
La granulométrie.

Consiste à fractionner au moyen d’une série de tamis un matériau en


plusieurs classes granulaires de tailles décroissantes, les dimensions des
mailles et le nombre des tamis sont choisis en fonction de la nature de
l’échantillon et de la précision attendue.
Les masses des différents refus ou celles des différents tamisats sont
rapportées à la masse initiale du matériau, les pourcentages ainsi obtenus
sont exploités, soit sous leurs formes numériques, soit sous une forme
graphique (courbe granulométrique).
1.1 - Appareillage.

Dans cet essai nous utilisons l’appareillage suivant :

Bacs
Brosses
Pinceaux
Balance
Étuve
Dispositif de lavage
Tamis
Brosses et pinceaux

Tamis
Colonne des tamis Etuve
Balances
1.2 - La masse de l’échantillon :

La masse de l’échantillon pour essai doit être supérieur à 0.2D, avec :


M : masse de l’échantillon exprimée en kilogramme.
D : la plus grande dimension du granulat exprimée en mm.

A titre d’exemple, pour un essai de granulométrie d’un sable 0/5, la


masse de l’échantillon doit être supérieur à : 0.2 x 5mm = 1Kg
1.3 - Calcul de la masse sèche de l’échantillon :

Pour calculer la masse sèche il faut préparer donc deux échantillons, l’un pour
le calcul de la masse sèche et l’autre pour effectuer l’analyse granulométrique.
Si on pose :
Mh : La masse de l’échantillon pour effectuer l’essai granulométrique
M1h : La masse de l’échantillon pour déterminer la masse sèche
M1s : La masse après séchage de l’échantillon destiné pour le calcul de la
masse sèche

Donc la masse sèche de l’échantillon est calculée comme suit :

M
Ms s M
M h
h
Echantillon pour
efféctuer l'essai granulometrique
(Mh)

Echantillon pour
Echantillon de masse M
determiner la masse seche
(M1h) Aprés séchage (M1s)
Exemple d’illustration :

Pour un échantillon de sable de 0/5, et de masse M=2kg


On prépare deux échantillons :
M1h= 500 g Echantillon pour calculer la masse sèche
Mh= 1500 g Echantillon pour effectuer l’essai granulométrique
Après passage à l’étuve la masse M1h est devenue :
M1s=400 g
Donc:

M 1s 400
Ms .M h Ms .1500
M 1h 500

Ms = 1200 g
1.4 - Lavage :
Pour un matériau qui contient une quantité importante d’argile, il est
indispensable de le laver avant l’essai.
Procédé:
Le matériau est trempé préalablement dans l’eau pendant plusieurs heures.
Le matériau avec les eaux de trempage sont versés dans des tamis de
lavage dont la maille correspond à la plus petite maille de la colonne utilisée
lors du tamisage.
Après tamisage, et lorsque l’eau s’écoulant sous le tamis de lavage est claire,
on considère que l’échantillon est lavé.
Le refus est donc récupéré et séché jusqu’à une masse constante.

1.5 - Le tamisage
L’échantillon est versé dans une colonne de tamis dont les tamis sont classés
du haut vers le bas dans l’ordre de mailles décroissantes.
On agite mécaniquement ou manuellement la colonne, puis reprendre et
secouer chaque tamis un par un en commençant par la plus grande maille.
On considère que le tamisage est terminé lorsque le refus sur un tamis ne
se modifie pas plus de 1% en une minute de tamisage.
On verse le tamisat recueillis sur le tamis immédiatement inférieur et
reprendre l’opération avec les autres tamis.

1.6 - La pesée
On pèse le refus du tamis ayant la plus grande maille soit : M1=R1
On reprend l’opération avec le tamis immédiatement inférieur en ajoutant
le refus R1 et on pèse l’ensemble, soit

R2 = M2+R1

On poursuit la même opération avec tous les tamis de la colonne pour


obtenir les masses suivantes :
R3 =M3+R2
R4 =M4+R3
Rn =Mn+R(n-1)
1.7 - Expression des résultats
Les masses des différents refus cumulés Ri, sont rapportées à la masse totale
sèche calculée à partir de l’échantillon pour essais sec Ms.

Le pourcentage du refus retenu au tamis de maille (i)

Ri
%( refus ) .100
Ms

Le pourcentage du tamisat passant a travers le tamis de maille (i) est égal :

Ri
%( tamisat ) 100 .100
Ms
Présentation des résultats
Sables
Fins Moyens Gros
100

Le pourcentage des tamisats 90


ou refus obtenus sont
80
représentés soit sous forme de
tableau, ou souvent sous 70

Tamisat en %
forme de courbe. 60

On représente en abscisse 50
les dimensions des mailles sur
40
une échelle logarithmique, et
en ordonnée les pourcentages 30

des tamisats sur une échelle 20

arithmétique . 10

Module 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 32 31 32 33 34 35 36 37 38
Tamis 0.08 0.1 0.125 0.15 0.20 0.25 0.315 0.40 0.50 0.63 0.80 1.00 1.25 1.60 2.00 2.50 3.15 4.00 5.00
Remarque:

Les tamis dont les dimensions sont (0.125; 0.25; 0.5; 1; 2; 4 et 5 mm)
correspondent à la série de base préconisée par la norme Européenne
(EN 933-2), de ce fait, lors d’une étude granulométrique, ils doivent être
utilisés en plus de tout autre tamis nécessaire à l’établissement de la courbe
granulométrique.
2.1 - Définition et classification des granulats

- Les granulats sont des matériaux grenus de provenance naturelle ou


artificielle, on distingue des granulats lourds, et des granulats légers .
On dit un granulat est lourd lorsque sa densité apparente est supérieur à 1.
et un granulat est léger lorsque sa densité apparente est inférieur à 1.
2.2 - Les sables

Les granulats sont connus par leur ordre croissant des dimensions des grains.
et se trouvent en différents types à savoir.

1 – les farines ou fillers: sont les éléments ou agrégats fins qui passent a
travers les mailles carrées de 80 µ ( 0.08 mm).

2 – Les sables: se subdivisent en sable fin, moyen et gros.


Ils comprenant tous les éléments qui sont retenus dans un tamis de 80µ
Et passant à travers un tamis de 5 mm.

3 – Les gravillons: il comprenant tous les éléments retenus dans un tamis


de 5 mm, et passant à travers un tamis de 25 mm.

4 - Les pierres concassées ou cailloux: se sont tous les éléments retenus


dans un tamis de 25 mm et passant à travers un tamis de 100 mm.
- Les sables constitues l’élément ou l’agrégat essentiel dans la fabrication des
mortiers et des bétons, afin d’assurer une continuité granulaire entre ciment et
gravier d’une part et une meilleure cohésion entre les éléments constituant le
béton d’autre part, les sables peuvent être issus soit de ( Roches naturelles
fragmentées par l’érosion , et l’entraînement dans les lits des rivières, ou
fragmentées par concassage et broyage en carrière).

Dans le sens le plus courant en entend par sable tous les éléments compris entre
0 et 5 mm , non compris les fillers.

Le sable fin: il est composé de grains de 0.08mm à 0,315mm.

Le sable moyen: il est composé de grains de 0,315 à 1,25.

Le sable gros ( sable grossier): il est composé de grains de 1,25mm à 5mm.


2.3 - Module de finesse :
Le module de finesse d’un granulat est égal au 1/100ème de la somme des
refus exprimés en pourcentages sur les différents tamis de la série suivante.

0.16 - 0.315 - 0.63 - 1.25 - 2.5 – 5

C’est une caractéristique très intéressante des sables, a cet effet des
recherches sur l’influence des finesses sur les diverses qualités des bétons ont
conduit à délimiter certains fuseaux de granularités admissibles tel que ceux
représentés sur la figure ci-dessous.
S a b le s
F in s M o y en s G ro s
1 0 0

9 0

8 0 P a rtie B

7 0
Tamisat en %

6 0

P a rtie A P a rtie C
5 0

4 0

3 0

2 0

1 0

M o d u le 2 0 2 1 2 2 2 3 2 4 2 5 2 6 2 7 2 8 2 9 3 2 3 1 3 2 3 3 3 4 3 5 3 6 3 7 3 8
T a m is 0 .0 8 0 .1 0 .1 2 5 0 .1 5 0 .2 0 0 .2 5 0 .3 1 5 0 .4 0 0 .5 0 0 .6 3 0 .8 0 1 .0 0 1 .2 5 1 .6 0 2 .0 0 2 .5 0 3 .1 5 4 .0 0 5 .0 0
- La partie centrale (A):
Dont le module de finesse est compris entre 2.2 et 2.8 convient bien pour
obtenir une ouvrabilité satisfaisante et une bonne résistance avec un risque
limité de ségrégation.

- La partie supérieure (B):


Dont le module de finesse est compris entre 1.8 et 2.2 est utilisé si l’on
recherche la facilité de mis en œuvre au détriment de la résistance.

- La partie inférieure (C):


Le module de finesse se situe entre 2.8 et 3.2, correspond à des sables à
utiliser pour la recherche de résistances élevées, mais une moins bonne
ouvrabilité avec des risques de ségrégations

2.2.4 - Equivalent de sable :


Pour les sables, la propreté peut se contrôler par un essai normalisé dit
(équivalent de sable), il nous permis d’avoir une idée sur la quantité des
éléments fins contenus dans le sable.
- Procédé de l’essai
Cet essai consiste à agiter une certaine quantité de sable dans une solution
lavante. Puis on laisse reposer pendant 20 minutes.

La valeur de l’équivalent de sable est le rapport multiplié par 100, de la


hauteur de la partie sédimentée à la hauteur totale du floculat et de la partie
sédimentée.
La hauteur de dépôt de sable H2 peut se mesurer à l’aide d’un piston que
l’on dépose doucement sur le sable après avoir lu la hauteur H1 du floculat,
ou on se contente d’une lecture à vue pour H1 et H2.
Le tableau suivant résume les valeurs optimales de l’équivalent de sable
mesurées à vue et à l’aide d’un piston.

H2
ES .100
H1
H1
H2
ES à vue ES piston Nature et qualité du sable

Sable argileux : risque de retrait ou de


ES < 65 ES < 60 gonflement à rejeter pour les bétons de
qualité
Sable légèrement argileux de propreté
admissible pour béton de qualité
65 ES 75 60 ES 70
courante quand on ne craint pas
particulièrement le retrait.
Sable propre à faible pourcentage de fines
75 ES 85 70 ES 80 argileuses convenant parfaitement
pour les bétons de haute qualité
Sable très propre : l’absence presque
totale de fines argileuses risque
ES 85 ES 80 d’entraîner un défaut de plasticité du
béton qu’il faudra rattraper par une
augmentation du dosage en eau.
2.4 - Essais de bleu de méthylène:
L’essai de bleu consiste à déterminer la quantité de bleu de méthylène
absorbée par les fines. Seules celles d’origine argileuse, qui retiennent plus
de 1g de bleu pour 100 g de fines, ont une action nocive sur les
caractéristiques mécaniques du béton.
3 - Les différents types de sable:
3.1 - Sable normal (NA523) :
Le sable normal est un sable naturel, siliceux (le plus quartzeux possible en
particulier dans sa partie fine), propre, à grains arrondis et secs.
Il est constitué par un mélange de sable avec un appoint de sable fin
quartzeux.
Sa courbe granulométrique déterminée par tamisage doit se trouver à
l’intérieur du fuseau défini par les deux courbes limites du tableau ci-dessous.
Tamis
Refus
Ouverture des mailles Fractionnement du sable
cumulés en %
carrées

0.08 98 2
Fraction fine (subdivisée en deux
0.16 88 5
fractions en masses égales)
0.5 67 5

1.00 33 5 Fraction moyenne

1.60 5 5
Fraction grosse
2.00 0
La courbe granulométrique du sable normal

sable normal S+5 S-5


Courbe Granulométrique
100
p o ursenta g e d es ta m isa ts (% )

80

60

40

20

0
0.1 1 10
T a m i s (m m)
3.2 - Les sables des dunes :
Les sables des dunes sont les formations détritiques (Formé de débris
qui résulte de la désagrégation d'une roche préexistante), les plus répandus
dans le sud de l’Algérie, leur couleur est jaune orangée, ou rouge suivant
leur degré d’altération occupent la majeure partie de l’Algérie (Sahara).
Les sables dunaires ont des teneurs importantes en quartz supérieur
à 90 %, de fines dominantes.
Caractéristiques granulométriques et physiques des sables dunaires:
Parmi les sables des dunes existants en Algérie on cite ceux de
Laghouat, Djelfa et Ghardaïa, qui ont les caractéristiques mécaniques
suivantes.

Region Laghouat Djelfa Ghardaïa

Module de Finesse (MF) 1.20 1.11 1.10

Equivalent de Sable (ESP) 89 / /


La courbe granulaire du sable des dunes

Sable normal Laghouat Djelfa Ghardaia


Courbe Granulométrique
100
poursentage des tamisats (%)

80

60

40

20

0
0.1 1 10
T a m i s (m m)
3.3 - Les sables de mer :
Les sables de plage utilisés dans le domaine de la construction ont fait
l’objet d’importants prélèvements et exploitation anarchique durant les
dernières années, ce qui a engendré la dégradation et l’épuisement de
plusieurs sablières causant ainsi un grave préjudice à l’équilibre de
l’environnement à proximité des plages ce qui a fait apparaître deux décrets
ministériels, approuvés en 1991 et 1999 par le ministère de l’équipement et
du logement et le gouvernement [2 ;3 ] ; interdisant l’exploitation de sable
de mer et de sable d’alluvions .

Caractéristiques mécaniques des sables de mer:

Region Zeralda Cherchell Mostaganem


Module de Finesse (MF) 1.78 2.41 1.10
Equivalent de Sable (ESP) 85.30 / /
La courbe granulaire du sable des mers:

sable normal Ziralda Mostaghanem Cherchell


Courbe Granulométrique
100

80
poursentage des tamisats (%)

60

40

20

0
0.1 1 10

T a m i s (m m)
3.4 - Les sables d’oued :
Les sables d’oued ont une fraction sableuse grossière nettement dominante
ainsi qu’une fraction graveleuse.

Caractéristiques granulométriques et physiques des sables d’oued:

Region Boussaâda Baghlia Si-Mahdjoub


Module de Finesse (MF) 1.60 3.53 2.56
Equivalent de Sable (ESP) 74.00 80.60 72.00
Densité Absolue (t/m3) 2.50 2.64 /
Densité Apparente (t/m3) 1.60 1.65 1.66
La courbe granulaire du sable d’oued:

Sable normal Baghlia Boussaada Si El Mahdjoub


Courbe Granulom étrique
100
poursentage des tamisats (%)

80

60

40

20

0
0.1 1 10
T a m i s (m m)
3.5 - Les sables de concassage :
Le sable de concassage est un matériau obtenu à partir des roches massives
après des opérations de concassage et de criblage dans une carrière de
production de gravillons. En raison de pourcentage élevé des fins inférieurs de
80 microns, allant jusqu’à 25%, ce sable ne peut être utilisé en l’état dans la
confection des bétons, car il nécessite une demande excessive en eau de
gâchage pour une mise en œuvre correcte du béton. Cet excès d’eau à pour
conséquence de limiter les performances finales des bétons ainsi réalisés.
Pour pouvoir utiliser le sable de concassage il est indispensable de le laver.
Caractéristiques granulométriques et physiques des sables concassés:
Samba (Hammame Elouane) Carrière de Djouab
Region
Sable lavé Sables lavé
Module de Finesse (MF) 4.15 4.06
Equivalent de Sable
77.69 80.60
(ESP)
Densité Absolue (t/m3) 2.65 2.59
Densité Apparente (t/m3) 1.46 1.37
La courbe granulaire du sable concassé:

Samba Djouab sable normal


Courbe Granulométrique
100
poursentage des tamisats (%)

80

60

40

20

0
0.1 1 10
T a m i s (m m)
4 - Correction des sables:

La correction des sables peut se faire expérimentalement en mélangeant


au sable principal le sable d’ajout en proportion croissante jusqu’à obtenir un
mélange constituant un sable donnant au béton les qualités recherchées,
mais la connaissance des modules de finesse des sables composant et celui
que l’on désir obtenir permet de résoudre le problème directement par la
règle d’Abrams.
Supposons que l’on dispose d’un sable gros S1 qui à pour module de
finesse Mf1 et que l’on veut corriger par un sable fin S2 de module de finesse
Mf2 pour avoir un mélange dont le module de finesse Mf.
Les proportions des deux sables composant devront être les suivantes :

Mf Mf2 Mf Mf 1
S1 S2
Mf1 Mf2 Mf 1 Mf 2

Donc on obtient un sable S = S1+ S2 sous le choix d’un module de finesse Mf


Exemple d’illustration :

Nous allons prendre à titre d’exemple la correction d’un sable gros


de module de finesse MF=3.98 (Sable de Baghlia) par un sable fin de
module de finesse MF=1.75 (Sable de Bahbah) et on obtient un sable
corrigé de module de finesse MF=2.58.

Mf Mf2 2.58 1.75


S1 S1 S1= 38 %
Mf1 Mf2 3.98 1.75

Mf Mf1 2.58 3.98


S2 S2 S2= 62 %
Mf1 Mf2 3.98 1.75
Les courbes granulométriques des trois sables sont représentées sur le graphe suivant

Sable Baghlia
Sable Bahbah
Courbes Granulométriques Sable Corrigé
poursentage des tamisats (%)

100

80

60

40

20

0
0,1 1 10
T a m i s (m m)