Vous êtes sur la page 1sur 81

TRAVAUX DIRIGÉS

Analyse Mathématiques I
Filière Sciences Economiques et Gestion
Semestre 1

Mohamed HACHIMI

Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales d’Agadir

http://hachimicours.uiz.ac.ma

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 1 / 81


Chapitre I

Fonction réelle d’une variable réelle

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 2 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 1

Mettre sous formes d’intervalles (ou unions d’intervalles) les


ensembles suivants :
1◦ I = {x ∈ R : |x − 1| 6 3}
2◦ J = {x ∈ R : |x − 1| > 3}

3◦ A = {x ∈ R : x + |x| > 2}
4◦ B = {x ∈ R : x2 6 4 et x2 6= 1}

5◦ C = {x ∈ R : x + 1 < 1}
6◦ D = {x ∈ R : x2 > 4 =⇒ x > 5}

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 3 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 1

1◦ On a les équivalences :

|x − 1| 6 3 ⇐⇒ −3 6 x − 1 6 3 ⇐⇒ −2 6 x 6 4

Donc l’ensemble I est égale à l’intervalle [−2, 4].


2◦ On a les équivalences :

|x − 1| > 3 ⇐⇒ |x − 1|
3

Donc l’ensemble J = R − I =] − ∞, −2[∪]4, +∞[.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 4 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 1

3◦ Notons que le nombre x + |x| est positif pour tout x ∈ R. Donc


la propriété définissant l’ensemble A devient :
x + |x| > 2

— Pour x 6 0, on obtient x − x > 2 soit 0 > 2. La propriété


n’est donc pas vérifiée.
— Pour x > 0, on obtient x + x > 2 soit 2x > 2, d’où x > 1.
Ainsi, A = [1, +∞[.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 5 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 1

4◦ On a les équivalences :
(x2 6 4 et x2 6= 1) ⇐⇒ (x2 − 4 6 0 et x2 − 1 6= 0)

— Les racines du terme x2 − 4 sont −2 et 2 et ce terme est


négatif entre les racines donc pour x ∈ [−2, 2].
— Les racines du terme x2 − 1 sont −1 et 1 et ce terme est
non nul lorsque x 6= −1 et x 6= 1.
Ainsi, B = [−2, 2] − {−1, 1} = [−2, −1[∪] − 1, 1[∪]1, 2].

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 6 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 1

5◦ On a les équivalences :

x + 1 < 1 ⇐⇒ 0 6 x + 1 < 1 ⇐⇒ −1 6 x < 0

Ainsi, C = [−1, 0[.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 7 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 1

6◦ Soit A et B deux propositions mathématiques. Alors, par


définition, on a :
 
A =⇒ B ⇐⇒ (non A ) ou B

Ainsi, on a les équivalences :

x2 > 4 =⇒ x > 5 ⇐⇒ x2 < 4 ou x > 5


 

Le terme x2 < 4 s’écrit (x + 2)(x − 2) < 0, donc x ∈] − 2, 2[.


D’où
D =] − 2, 2[∪]5, +∞[

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 8 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 2

En se servant des valeurs absolues, exprimer les relations


d’appartenance suivantes sous forme de conditions sur x :
1◦ x ∈ [−3, 5]
2◦ x ∈ [−1, 3] − {1}
3◦ x ∈]3, 5[
4◦ x ∈] − ∞, −2] ∪ [2, +∞[

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 9 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 2

Ce qu’il faut savoir


1
Le milieu de l’intervalle [a, b] est (a + b), donc on a :
2

a + b b−a
x ∈ [a, b] ⇐⇒ x − 6
2 2

En effet
a+b a+b a+b
a 6 x 6 b ⇐⇒ a − 6x− 6b−
2 2 2
b−a a+b b−a
⇐⇒ − 6x− 6
2 2 2

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 10 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 2

1◦ On a les équivalences :

x ∈ [−3, 5] ⇐⇒ −3 6 x 6 5 ⇐⇒ −4 6 x − 1 6 4

Donc x ∈ [−3, 5] est équivalent à |x − 1| 6 4.


2◦ On a les équivalences :

x ∈ [−1, 3] ⇐⇒ −1 6 x 6 3 ⇐⇒ −2 6 x − 1 6 2

Donc x ∈ [−1, 3] − {1} est équivalent à 0 < |x − 1| 6 2.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 11 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 2

3◦ On a les équivalences :

x ∈]3, 7[⇐⇒ 3 < x < 7 ⇐⇒ −2 < x − 5 < 2

Donc x ∈]3, 7[ est équivalent à |x − 5| < 2.


4◦ On a les équivalences :

/ − 2, 2[⇐⇒ |x| ≮ 2
x ∈] − ∞, −2] ∪ [2, +∞[⇐⇒ x ∈]

Donc x ∈] − ∞, −2] ∪ [2, +∞[ est équivalent à |x| > 2.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 12 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 3

Résoudre dans R les équations suivantes :


1◦ |x2 − 4| = x

2◦ 3−x= x−1
√ √
3◦ 2x + 1 − x + 1 = 1

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 13 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 3

Ce qu’il faut savoir


Pour résoudre une équation (Eq.), il convient de préciser d’abord
son domaine de définition D, puis d’écrire des équations
équivalentes à (Eq.) sur D.

1◦ Pour cette équation, D = R et on a :


 2
 x −4=x
 et x > 0
2
∀ x ∈ D |x − 4| = x ⇐⇒ ou

−x2 + 4 = x et x > 0

 2
 x − x − 4 = 0 et x > 0

⇐⇒ ou

 2
x + x − 4 = 0 et x > 0

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 14 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 3

L’équation du second degré x2 − x − 4 = 0 a pour racines :


√ √
1 + 17 1 − 17
x1 = ≈ 2, 56 et x2 = ≈ −1, 56
2 2
L’équation du second degré x2 + x − 4 = 0 a pour racines :
√ √
−1 + 17 −1 − 17
x3 = ≈ 1, 56 et x4 = ≈ −2, 56
2 2
On en déduit l’ensemble S des solutions de l’équation :
( √ √ )
1 + 17 −1 + 17
S= ,
2 2

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 15 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 3
2◦ Pour cette équation, D =] − ∞, 3] et on a :
(
√ 3 − x = (x − 1)2
∀x ∈ D 3 − x = x − 1 ⇐⇒
x−1>0
(
x2 − x − 2 = 0
⇐⇒
x>1

Les racine de l’équation x2 − x − 2 = 0 sont x1 = −1 et x2 = 2.


Comme x1 < 1, x1 n’est pas racine de l’équation initiale. Par
contre, x2 > 1 et x2 ∈ D. D’où :

S = {2}

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 16 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 3

Ce qu’il faut savoir


On utilise deux fois la méthode de la question précédente

3◦ Pour cette équation, D =] − 1/2, +∞[ et on a : ∀ x ∈ D,


√ √ √ √
2x + 1 − x + 1 = 1 ⇐⇒ 2x + 1 = x + 1 + 1

⇐⇒ 2x + 1 = x + 1 + 2 x + 1 + 1

⇐⇒ x − 1 = 2 x + 1

⇐⇒ (x − 1)2 = 4(x + 1) et x − 1 > 0

⇐⇒ x2 − 6x − 3 = 0 et x > 1

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 17 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 3

Les racine de l’équation x2 − 6x − 3 = 0 sont :


√ √
x1 = 3 + 12 ≈ 6, 46 et x2 = 3 − 12 ≈ −0, 46

Seule x1 vérifie x1 > 1 et x1 ∈ D. D’où :



S = {3 + 12}

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 18 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 4

Rechercher les domaines de définition des expressions


f (x) suivantes :

√ p
1◦ x2 − 6x + 3 2◦ 2 − |x − 3|

3◦ x3 − 1 4◦ ln(|2x − 3| − 2)
√ r
x2 + 2x + 5 x+1
5◦ 6◦
√x − 2x − 3 x−1
2

x+1 x+1
7◦ √ 8◦ ln
x−1 x−1

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 19 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 4

Soit f une fonction réelle d’une variable réelle.


Df = {x ∈ R tel que f (x) existe}

Ce qu’il faut savoir


Déterminer le domaine de définition consiste en fait à repérer
dans l’expression concernée :

Les racines carrées ( u existe si, et seulement si : u > 0)
1
Les dénominateurs ( existe si, et seulement si : u 6= 0)
u
Les logarithmes (ln u existe si, et seulement si : u > 0)
. . . (hors programme)

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 20 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 4

1◦ Le terme sous radical doit être positif. On a :

x ∈ Df ⇐⇒ x2 − 6x + 3 > 0
√ √
Les racines du trinôme x2 − 6x + 3 sont 3 − 6 et 3 + 6 et le
trinôme est positif en dehors de l’intervalle des racines, soit :
√ √
Df =] − ∞, 3 − 6] ∪ [3 + 6, +∞[

2◦ Le terme sous radical doit être positif. On a :

x ∈ Df ⇐⇒ 2 − |x − 3| > 0 ⇐⇒ |x − 3| 6 2 ⇐⇒ −2 6 x − 3 6 2

Donc Df = [1, 5]

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 21 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 4

Ce qu’il faut savoir


Pour tout x, y ∈ R, on a :
x 6 y ⇐⇒ x3 6 y3

3◦ Le terme sous radical doit être positif. On a :

x ∈ Df ⇐⇒ x3 − 1 > 0 ⇐⇒ x3 6 1 ⇐⇒ x 6 1

D’où
Df = [1, +∞[

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 22 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 4

4◦ L’argument du logarithme doit être strictement positif. On a :

x ∈ Df ⇐⇒ |2x − 3| − 2 > 0 ⇐⇒ |2x − 3| > 2

D’où : Df = R − {x ∈ R : |2x − 3| 6 2}
= R − {x ∈ R : −2 6 2x − 3 6 2}
= R − {x ∈ R : 1 6 2x 6 5}
= R − {x ∈ R : 1/2 6 x 6 5/2}
= R − 12 , 52
 

Donc Df =] − ∞, 12 [∪] 52 , +∞[

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 23 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 4

5◦ Le dénominateur doit être non nul. On a :

x ∈ Df ⇐⇒ x2 − 2x − 3 6= 0

L’expression f (x) est définie lorsque x est différent des racines


du trinôme x2 − 2x − 3, qui sont −1 et 3.
Donc Df = R − {−1, 3}, soit :

Df =] − ∞, −1[∪] − 1, 3[∪]3, +∞[

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 24 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 4

Ce qu’il faut savoir


Soit a et b deux nombres réels (b non nul),
a
le quotient a le même signe que a × b
b

6◦ Le terme sous radical doit être positif et le dénominateur doit


être non nul. On a :
x+1
x ∈ Df ⇐⇒ > 0 et x − 1 6= 0
x−1
⇐⇒ (x + 1)(x − 1) > 0 et x 6= 1

le terme (x + 1)(x − 1) est positif en dehors de l’intervalle des


racines, donc : Df =] − ∞, −1]∪]1, +∞[

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 25 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 4

7◦ Le terme sous radical doit être positif et le dénominateur doit


être non nul. On a :

x ∈ Df ⇐⇒ x + 1 > 0 et x − 1 > 0
⇐⇒ x > −1 et x > 1

Donc,
Df = [1, +∞[

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 26 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 4

Ce qu’il faut savoir


Soit a et b deux nombres réels (b non nul),
a
le quotient a le même signe que a × b
b

8◦ L’argument du logarithme doit être strictement positif et le dé-


nominateur doit être non nul. On a :
x+1
x ∈ Df ⇐⇒ > 0 et x − 1 6= 0
x−1
⇐⇒ (x + 1)(x − 1) > 0

le terme (x + 1)(x − 1) est strictement positif en dehors de


l’intervalle des racines, donc : Df =] − ∞, −1[∪]1, +∞[

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 27 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 5

Déterminer le domaine de définition, puis étudier la parité


des fonctions suivantes :

p
1◦ 1 − |x| 2◦ x2 − x

3◦ |x − 1| + |x + 1| 4◦ x3 − x
1 x+1
5◦ ex − 6◦ ln
ex x−1
√ √ 4|x|
7◦ x2 + x + 1 − x2 − x + 1 8◦
x

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 28 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 5

1◦ Le terme sous radical doit être positif. On a :

x ∈ Df ⇐⇒ 1 − |x| > 0 ⇐⇒ x ∈ [−1, 1]

Df est symétrique par rapport à l’origine et on a :


p p
f (−x) = 1 − | − x| = 1 − |x| = f (x)

donc f est paire.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 29 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 5

Ce qu’il faut savoir


Pour montrer qu’une fonction f est ni paire, ni impaire, il suffit de
constater l’existence d’un réel x0 ∈ Df tel que
f (−x0 ) 6= ±f (x0 )

2◦ On a Df = R et f (−x) = (−x)2 − (−x) = x2 + x. Comme f (−x)


ne peut pas s’exprimer à l’aide de f (x), montrons que f n’est
ni paire ni impaire.En effet,

2 = f (−1) 6= ±f (1) = 0

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 30 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 5

3◦ On a Df = R et

f (−x) = | − x − 1| + | − x + 1| = |x + 1| + |x − 1| = f (x)

donc f est paire.


4◦ On a Df = [0, +∞[.
Comme Df n’est pas symétrique par rapport à l’origine, on en
conclut que f n’est ni paire ni impaire.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 31 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 5

Ce qu’il faut savoir


1
Pour tout x ∈ R, on a : = e−x
ex

5◦ f (x) s’écrit aussi ex − e−x . On a Df = R et

f (−x) = e−x − ex = −(ex − e−x ) = −f (x)

donc f est impaire.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 32 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 5

Ce qu’il faut savoir


Pour tout a, b ∈ R tel que a · b > 0, on a :
a b
ln = − ln
b a

6◦ On a Df =] − ∞, −1[∪]1, +∞[ (voir exercice précédent) et

−x+1 −(x−1) x−1 x+1


f (−x) = ln = ln = ln = − ln = −f (x)
−x−1 −(x+1) x+1 x−1

donc f est impaire.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 33 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 5
7◦ Les discriminants des deux trinômes x2 + x + 1 et x2 − x + 1
sont négatifs. Donc Df = R et
q q
f (−x) = (−x) − x + 1 − (−x)2 + x + 1
2
p p
= x2 − x + 1 − x2 + x + 1
p p
= −( x2 + x + 1 − x2 − x + 1) = −f (x)

donc f est impaire.


8◦ On a Df = R∗ et

4| − x| 4|x|
f (−x) = =− = −f (x)
−x x
donc f est impaire.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 34 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 6

Calculer les limites suivantes :

x2 − 1 x5 − 1
1◦ lim 2◦ lim
x→−1 x + 1 x→1 x2 − 1

2x2 − 3x + 1 p3
3◦ lim 4◦ lim x + 1 − x3
x→+∞ x2 + 1 x→+∞
p p
5◦ lim x2 + x − x 6◦ lim x2 + 1 − x
x→+∞ x→+∞

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 35 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 6

1◦ Pour x 6= −1, on a

x2 − 1 (x − 1)(x + 1)
= =x−1
x+1 x+1
d’où
x2 − 1
lim = lim (x − 1) = −2
x→−1 x + 1 x→−1

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 36 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 6

Ce qu’il faut savoir


Soit a et b deux nombres réels
bn − an = (b − a)(bn−1 + bn−2 a + · · · + ban−2 + an−1 )

2◦ On a :

x5 − 1 = (x − 1)(x4 + x3 + x2 + x + 1) et x2 − 1 = (x − 1)(x + 1)

x5 − 1 x4 + x3 + x2 + x + 1
d’où, pour x 6= 1, on a : =
x2 − 1 x+1
On en déduit la limité
x5 − 1 x4 + x3 + x2 + x + 1 5
lim 2
= lim =
x→1 x − 1 x→1 x+1 2

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 37 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 6

Ce qu’il faut savoir


Toute fraction rationnelle a même limite, en −∞ et en +∞, que
le rapport de ses monômes de plus haut degré.

3◦ On a :
2x2 − 3x + 1 2x2
lim = lim =2
x→+∞ x2 + 1 x→+∞ x2

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 38 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 6

Ce qu’il faut savoir


Pour résoudre cette forme indéterminée +∞ − ∞ on utilise
l’identité
a3 + b3 = (a + b)(a2 − ab + b2 ),

3
avec ici a = x et b = 1 − x3

4◦ Ici, on a a3 + b3 = 1 et :
p
3 1
lim x + 1 − x3 = lim √ √ =0
x→+∞ x→+∞ x2 − x 1 − x + ( 3 1 − x3 )2
3 3

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 39 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 6

Ce qu’il faut savoir


On est confronté à une forme indéterminée +∞ − ∞. Pour lever
cette indétermination, on utilise l’expression conjuguée

5◦ On a :
√ √
p ( x2 + x − x)( x2 + x + x) x
x2 + x − x = √ =√
2
x +x+x 2
x +x+x
x x
= "r # = "r # pour x > 0
1 1
|x| + +1 x 1+ +1
x x

p 1
d’où : lim x2 + x − x = .
x→+∞ 2

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 40 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 6

Ce qu’il faut savoir


On a une forme indéterminée +∞ − ∞. Pour lever cette
indétermination on multiplie par l’expression conjuguée pour
faire disparaître le radical.

6◦ On a :
√ √
p ( x2 + 1 − x)( x2 + 1 + x) 1
x2
+1−x= √ =√
x2 + 1 + x x2 + 1 + x
p
d’où : lim x2 + 1 − x = 0.
x→+∞

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 41 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 7

Étudier la continuité en 0 des fonctions suivantes :


(
sin x si x 6 0
1◦ f (x) =
x ln x si x > 0
(
2x si x 6 0
2◦ g(x) =
2x + 1 si x > 0

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 42 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 7

Ce qu’il faut savoir

f est continue en x0 ⇐⇒ f est continue à gauche et à droite en x0

1◦ On a f (0) = 0 et :

lim f (x) = lim sin x = 0 = f (0) (f continue à gauche en 0)


x→0− x→0−

lim f (x) = lim x ln x = 0 = f (0) (f continue à droite en 0)


x→0+ x→0+

La fonction f est continue 0 puisqu’elle est continue à gauche


et à droite en 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 43 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 7

2◦ On a g(0) = 0 et :

lim g(x) = lim 2x = 0 = g(0) (g continue à gauche en 0)


x→0− x→0−

lim g(x) = lim 2x + 1 = 1 = g(0) (g n’est pas continue


x→0+ x→0+
à droite en 0)

La fonction g n’est pas continue 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 44 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 8

Peut-on prolonger par continuité en 0 les fonctions


suivantes ?
1
1◦ f (x) = x cos
x
1
2◦ g(x) = cos
x
3◦ h(x) = x ln |x|

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 45 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 8

Ce qu’il faut savoir


Une fonction f est prolongeable par continuité en x0 si :
f non définie en x0
f admet une limite finie ℓ en x0 .

1◦ On a Df = R∗ et pour tout x 6= 0 :

1 1
−1 6 cos 61 soit : − |x| 6 x cos 6 |x|
x x
Comme lim |x| = 0, d’après le théorème des gendarmes
x→0
lim f (x) = 0. Donc f est prolongeable par continuité en 0.
x→0

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 46 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 8

2◦ On ne peut pas prolonger g par continuité en 0 car g n’admet


pas de limite en ce point.
3◦ La fonction h n’est pas définie en 0 et

lim h(x) = lim x ln(−x) = − lim −x ln(−x) = − lim y ln y = 0


x→0− x→0− x→0− y→0+

lim h(x) = lim x ln(x) = 0


x→0+ x→0+

On a donc : lim h(x) = 0 et par consequent h est prolon-


x→0
geable par continuité en 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 47 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 9

Les fonctions suivantes sont-elles prolongeables par


continuité ?
ln x
1◦ f (x) =
x−1
x ln x
2◦ g(x) =
x−1

x2
3◦ h(x) = 2x +
x

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 48 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 9

Ce qu’il faut savoir


Si un énoncé demande : « peut-on prolonger la fonction f par
continuité ? » cela sous-entend : « aux bornes (finies) de Df »

1◦ On a : Df = {x ∈ R : x > 0 et x 6= 1} =]0, 1[∪]1, +∞[.


On étudiera la possibilité du prolongement par continuité en
0+ et 1. On a :
ln x ln x ln(1 + h)
lim = lim ln x = +∞, lim = lim =1
x→0+ x − 1 x→0+ x→1 x−1 h→0 h
Donc f est prolongeable par continuité en 1 mais ne peut être
prolongée par continuité en 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 49 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 9

2◦ On a : Dg = {x ∈ R : x > 0 et x 6= 1} =]0, 1[∪]1, +∞[.


On étudiera la possibilité du prolongement par continuité en
0+ et 1. On a :
x ln x x ln x ln x
lim = lim x ln x = 0, lim = lim x =1
x→0+ x − 1 x→0+ x→1 x − 1 x→1 x − 1

Donc f est prolongeable par continuité en 0 et en 1.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 50 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 9

3◦ On a : Dh = R∗ et :
√ (
x2 |x| 2x − 1 si x < 0
h(x) = 2x + = 2x + =
x x 2x + 1 si x > 0

On étudiera la limite de h en 0. On a :

lim h(x) = lim 2x − 1 = −1, lim h(x) = lim 2x + 1 = 1


x→0− x→0− x→0+ x→0+

On ne peut prolonger f par continuité en 0 car f n’a pas de


limite en 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 51 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 10

Étudier la continuité des fonctions suivantes :


sin x
1◦ f (x) = 2
x +1
2◦ g(x) = ln(1 + x2 )
x+2
3◦ h(x) =
x2 − 3x + 2

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 52 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 10

Ce qu’il faut savoir


Si un énoncé demande : « étudier la continuité de f », cela
sous-entend : « sur son domaine de définition Df »

1◦ On a Df = R et f est le quotient de deux fonctions continues


sur R dont le dénominateur ne s’annule pas. La fonction f est
donc continue sur R.
2◦ On a Dg = R et g est la composée de deux fonctions continues
sur leur domaine de définition (ln x et x2 + 1), donc la fonction
f est continue sur R.
3◦ On a Dh = R − {1, 2} et h est une fraction rationnelle, donc
elle est continue sur son domaine de définition.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 53 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 11

Montrer que les équations suivantes admettent au moins


une solution réelle :
1◦ x5 − 4x2 + 1 = 0
2◦ x8 + 5x3 + 2 = 0
3◦ x2 − 3 cos x + 2 = 0

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 54 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 11

Ce qu’il faut savoir (TVI)


Si f est continue sur un segment [a, b] telle que :
f (a)f (b) < 0,
alors il existe c ∈]a, b[ tel que f (c) = 0.

1◦ Soit f la fonction polynôme définie sur R par :

f (x) = x5 − 4x2 + 1

f est continue sur R.


On a f (0) = 1 et f (1) = −2 donc f (0)f (1) < 0. D’après le TVI,
il existe c ∈]0, 1[⊂ R tel que f (c) = 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 55 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 11

2◦ Soit f la fonction polynôme définie sur R par :

f (x) = x8 + 5x3 + 2

f est continue sur R.On a f (0) = 2 et f (−1) = −2 donc


f (0)f (−1) < 0. D’après le TVI, il existe c ∈] − 1, 0[⊂ R tel
que f (c) = 0.
3◦ f définie par f (x) = x2 − 3 cos x + 2 est continue sur R.
On a f (0) = 2 et f (π) = π 2 + 5 donc f (0)f (π) < 0. D’après le
TVI, il existe c ∈]0, π[⊂ R tel que f (c) = 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 56 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 12

Montrer que l’équation suivante admet une solution unique


x0 ∈]1, e2 [. √
ln x + x x − 2 = 0

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 57 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 12

Ce qu’il faut savoir


Si f est continue et strictement monotone sur un intervalle I,
alors f est bijective de I sur f (I).

1◦ Soit f la fonction définie sur I =]0, +∞[ par : ln x + x x − 2.
On a :
f est continue sur I comme somme de deux fonctions

continues (x 7−→ ln x, x 7−→ x x − 2).
f est strictement croissante comme somme de deux
fonctions strictement croissantes.
Donc f est bijective de ]0, +∞[ sur R

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 58 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 12

2◦ On a : f (1) = −1 et f (e2 ) = e3 , donc f (1)f (e3 ) < 0. D’après le


TVI, il existe x0 ∈]1, e2 [ tel que f (x0 ) = 0. Comme f est bijective
x0 est unique.

Forme améliorée du TVI


Soit f : I 7−→ R continue et strictement monotone.
Soit a, b ∈ I tels que f (a)f (b) < 0. Alors il existe un unique
c ∈]a, b[ tel que f (c) = 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 59 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 13

Étudier la dérivabilité des fonctions suivantes au point 0 :


x
1◦ f (x) =
1 + |x|
2◦ g(x) = (x + 1)| ln(x + 1)|
p
3◦ h(x) = x |x|

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 60 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 13

Ce qu’il faut savoir


f (x) − f (0)
f est dérivable en x0 si : lim existe et finie
x→0 x−0

1◦ On a :
f (x) − f (0) 1
lim = lim =1
x→0 x−0 x→0 1 + |x|

La fonction f est donc dérivable en 0, de nombre dérivé en 0 :


f ′ (0) = 1.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 61 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 13

2◦ On a : (
ln(x + 1) si x > 0
| ln(x + 1)| =
− ln(x + 1) si x 6 0.
D’où :
g(x) − g(0) ln(x + 1)
lim = lim (x + 1) · = 1 × 1 = 1 = g′d (0).
x→0+ x−0 x→0 + x
g(x) − g(0) − ln(x + 1)
lim = lim (x + 1) · = −1 = g′g (0).
x→0− x−0 x→0− x

La fonction f n’est donc pas dérivable en 0 car g′d (0) 6= g′g (0).

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 62 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 13

3◦ On a :
h(x) − h(0) p
lim = lim |x| = 0
x→0 x−0 x→0

La fonction h est donc dérivable en 0, de nombre dérivé en 0 :


h′ (0) = 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 63 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 14

Étudier la dérivabilité puis la continuité en 0 des fonctions


définies par :

 2 1
x cos si x =
6 0
1 ◦
f (x) = x
 0 si x = 0

1
x cos si x 6= 0

2 ◦
g(x) = x
 0 si x = 0

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 64 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 14

Ce qu’il faut savoir


1 1
lim x cos = 0 (existe), lim cos = 0 (n’existe pas)
x→0 x x→0 x

1◦ On a :
f (x) − f (0) f (x) 1
lim = lim = lim x cos = 0
x→0 x−0 x→0 x x→0 x
d’après le théorème des gendarmes, puisque :
1
−|x| 6 x cos 6 |x|
x
Donc f est dérivable en 0. D’où f est aussi continue en 0.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 65 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 14

2◦ On a :
g(x) − g(0) g(x) 1
lim = lim = lim cos
x→0 x−0 x→0 x x→0 x
n’existe pas puisque cos x n’a pas de limite en ∞. Donc g n’est
pas dérivable en 0. Mais, elle est continue en 0, en effet :
1
lim g(x) = lim x cos = 0 = g(0).
x→0 x→0 x

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 66 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 15

Déterminer les dérivées des fonctions suivantes :


1◦ f (x) = (x + 2)3 (3x − 1)2
3x − 2
2◦ g(x) =
x2 − 1
1 − ln x
3◦ h(x) = √
1+ x

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 67 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 15

Ce qu’il faut savoir


Si u et v sont dérivables, on a :
 u ′ u′ v − uv′
(uv)′ = u′ v + uv′ et =
v v2

1◦ La fonction f est un polynôme, elle est donc dérivable sur R.


On a :

f ′ (x) = 3(x + 2)2 (3x − 1)2 + (x + 2)3 × 2(3x − 1) × 3

= 3(x + 2)2 (3x − 1)(5x − 3) ∀ x ∈ R.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 68 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 15

2◦ La fonction g est une fraction rationnelle. Donc g est dérivable


sur son domaine de définition Dg = R − {−1, 1}. On a :

(3x − 2)′ (x2 − 1) − (3x − 2)(x2 − 1)′


g′ (x) =
(x2 − 1)2
3(x2 − 1) − (3x − 2)2x
=
(x2 − 1)2
−3x2 + 4x − 3
= ∀ x ∈ R − {−1, 1}
(x2 − 1)2

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 69 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 15

3◦ La fonction h est définie sur R∗ . Elle est un rapport de deux


fonctions dérivables sur R dont le dénominateur ne s’annule
pas. Donc h est dérivable sur R∗ . On a, pour tout x 6= 0,
√ √
′ (1 − ln x)′ (1 + x) − (1 + x)′ (1 − ln x)
h (x) = √
(1 + x)2
1 √ 1
− (1 + x) − √ (1 − ln x)
x 2 x
= √ 2
(1 + x)

3x + 2 x − x ln x
=− √ √
2x x(1 + x)2

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 70 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 16

Peut-on appliquer le théorème de Rolle aux fonctions sui-


vantes :
1◦ f (x) = cos x sur [0, π]
√3
2◦ g(x) = x2 − 1 sur [−1, 1]
p
3◦ h(x) = x |x| sur [−1, 1]
p
4◦ ℓ(x) = |x| + 1 sur [−1, 1]

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 71 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 16

Ce qu’il faut savoir


Si f est une fonction définie sur un segment [a, b] telle que :
f est continue sur [a, b] ;
f est dérivable sur ]a, b[ ;
f (a) = f (b).
alors il existe c ∈]a, b[ tel que f ′ (c) = 0.

1◦ La fonction f est continue sur [0, π], dérivable sur ]0, π[ et


f (0) = f (π). Donc on peut appliquer le le théorème de Rolle à
f sur [0, π].

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 72 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 16

2◦ La fonction g est continue sur [−1, 1] et g(−1) = g(1), mais g


n’est pas dérivable en 0. En effet,
2
g(x) − g(0) |x| 3 |x| 1
lim = lim = lim p n’existe pas.
x→0 x−0 x→0 x x→0 x 3 |x|

Donc, on ne peut pas appliquer le théorème de Rolle à g sur


[−1, 1] puisque g n’est pas dérivable sur ] − 1, 1[.
3◦ On a bien la fonction h est continue sur [−1, 1], dérivable sur
] − 1, 1[. Mais h(−1) 6= h(1), donc le théorème de Rolle n’est
pas appliquable.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 73 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 16

4◦ La fonction ℓ est continue sur [−1, 1] et ℓ(−1) = ℓ(1), mais ℓ


n’est pas dérivable en 0. En effet,
p
ℓ(x) − ℓ(0) |x| 1
lim = lim = lim p n’existe pas.
x→0 x−0 x→0 x x→0 |x|

Donc, on ne peut pas appliquer le théorème de Rolle à ℓ sur


[−1, 1] puisque ℓ n’est pas dérivable sur ] − 1, 1[.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 74 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 17

En appliquant le théorème des accroissement finis, montrer


que :
x
1◦ ∀ x ∈]0, +∞[, < ln(1 + x) < x
1+x
1 √ √ 1
2◦ ∀ x ∈]0, +∞[, √ < x+1− x< √
2 x+1 2 x

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 75 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 17

1◦ Pour x > 0, la fonction f (t) = ln(1 + t) est continue et dérivable


sur [0, x], on peut donc lui appliquer le TAF sur [0, x] : Il existe
donc c ∈ ]0, x[ tel que :

1 1
ln(1 + x) − ln(1 + 0) = (x − 0) soit ln(1 + x) = x ·
1+c 1+c
1
D’autre part, x 7−→ est strictement décroissante sur
1+x
[0, +∞[ et comme 0 < c < x, il vient :

1 1 x x
< <1 puis < < x.
1+x 1+c 1+x 1+c
x
Finalement : ∀ x ∈ ]0, +∞[, < ln(1 + x) < x.
1+x

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 76 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 17


2◦ Pour x > 0, la fonction f (t) = t est continue et dérivable sur
[x, x + 1], on peut donc lui appliquer le TAF sur [x, x + 1] : Il
existe donc c ∈ ]x, x + 1[ tel que :
√ √ 1 √ √ 1
1+x− x = (x + 1 − x) √ soit 1+x− x= √ ·
2 c 2 c

1
D’autre part, x 7−→ √ est strictement décroissante sur
2 x
]0, +∞[ et comme 0 < c < x, il vient :

1 1 1 1 √ √ 1
√ < √ < √ d’où : √ < x + 1− x < √ ·
2 1+x 2 c 2 x 2 x+1 2 x

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 77 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Exercice 18

Étudier les branches infinies de la fonction f définie par :


3
f (x) = |x − 1| +
x+1

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 78 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 18

Ce qu’il faut savoir


Ici, x → x∗0 signifie que x → x0 (ou x− +
0 , ou x0 ). Si :

lim f (x) = ±∞,


x→x∗0

la droite d’équation (x = x0 ) est asymptote à la courbe Cf .

1◦ On a
3 3
lim |x − 1| + = −∞ et lim |x − 1| + = +∞.
x→−1− x+1 x→−1+ x+1

Donc la droite d’équation (x = −1) est asymptote à la


courbe Cf .

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 79 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 18

Ce qu’il faut savoir


Ici, x → ±∞ signifie que x → +∞ (ou − ∞). Si :

lim f (x) − (ax + b) = 0, a 6= 0


x→±∞

la droite d’équation y = ax + b est asymptote (oblique) à la


courbe Cf .

2◦ On a
3
f (x) = x − 1 + si x > 1
x+1
3
f (x) = 1 − x + si x 6 1 avec x 6= −1
x+1

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 80 / 81


Fonction numérique d’une variable réelle

Solution de l’exercice 18

On a :
3
lim f (x) − (x − 1) = lim = 0+
x→+∞ x→+∞ x+1
La courbe Cf de f admet la droite d’équation y = x − 1 pour
asymptote en +∞ et la courbe Cf est située au-dessus de son
asymptote.
On a :
3
lim f (x) − (−x + 1) = lim = 0−
x→−∞ x→−∞ x + 1

La courbe Cf de f admet la droite d’équation y = −x + 1 pour


asymptote en −∞ et la courbe Cf est située au-dessous de
son asymptote.

Mohamed Hachimi TD d’Analyse Mathématiques I 81 / 81