Vous êtes sur la page 1sur 2

Evaluation of the Foot

Cette évaluation se concentre sur chaque articulation, puisque les


micromouvements au niveau commun dictent les macro-mouvements (et
finalement la performance).
Le premier joint métatarsien phalange al (MTP) est d'une importance critique
pour la phase de position et l'orteil- off. Le grand orteil peut avoir jusqu'à 90
degrés d'extension, mais dans la démarche, vous voulez un minimum de 35-40
degrés d'extension.
Si vous n'avez pas cette extension parce que le grand orteil est devenu rigide,
vous allez soit essayer de pousser du côté latéral du pied ou vous monter sur
l'orteil et votre manque de stabilité mettra plus de pression sur la cheville.
Maintenez la base du premier métatarsien et déplacez l'articulation phalange al
pour observer la qualité du mouvement. Comme vous étendez le grand orteil,
la base du premier métatarsien devrait se déplacer de façon inférieure. S'il ne
glisse pas en douceur, il peut être lié à l'articulation MTP ou les muscles
intrinsèques du pied.
Des techniques telles que la multi thérapie peuvent être utilisées pour
desserrer les tissus mous comme ceux de la surface plantaire.
En traversant le pied, vous trouverez les autres joints MTP et les articulations
interphalangaires distales et proximales. Vous pouvez évaluer le degré
d'extension et de flexion de ces articulations ainsi que la rigidité des orteils. La
rigidité des orteils peut également être révélatrice d'une augmentation du
tonus des muscles intrinsèques du pied.
Les premiers métatarsiens et cunéiformes peuvent être évalués en saisissant à
la base du premier métatarsien et du cunéiforme médial et en évaluant le
mouvement. Vous devriez sentir une glisse en douceur. Vous pouvez
également aider à créer la mobilisation à partir de cette position.
Déplacez-vous à travers les autres métatarsiens et cunéiformes de la même
manière et d'évaluer pour le mouvement.
Le cuboïde agit comme une charnière avec le naviculaire pour former le milieu
du pied. Prenez le cuboïde et stabilisez l'avant-pied, puis déplacez le pied dans
une direction A-P. Vous devriez sentir une glisse en douceur.
Pour évaluer la naviculaire, stabiliser le talus et créer une mobilisation.
Le talus et l'articulation subtalaire sont critiques pour la pronation et la
supination. Il est important d'évaluer que vous avez environ 5 degrés
d'inversion calcanée et d'éversion. Stabiliser le talus et déplacer le calcaneus
latéralement pour créer l'éversion et médially pour créer l'inversion.
Il est courant pour ceux qui ont la rigidité du milieu des pieds d'avoir un taux
incontrôlé de pronation à la grève de guérison.
Lorsque vous évaluez la dorsiflexion, vous voulez voir n'importe où de 15-20
degrés dans la dorsiflexion active pour tenir compte des temps de contact au
sol courts pendant la démarche.