Vous êtes sur la page 1sur 12

Présenté par : Encadré par :

Hadjadj Farouk.Abd-El ouahab. Ben outmane

TP N° 2 : Modulation et démodulation

(AM) ,2019/2018-
(FM)
Introduction
❶- GENERALITES SUR LA MODULATION :
Les ondes électromagnétiques de fréquence élevée ont la propriété de se
propager, soit dans l'atmosphère,soitsur un support (guide d'onde, câble)
sur de très grandes distances.

Il est alors intéressant d'utiliser cettepropriété afin de transmettre à distance


une information.

Toutefois, l'information à transmettre sera caractérisée par un signal de


fréquence

beaucoup plus faible. On utilise alors une "modulation". L'onde de


fréquence

élevée est appelée la porteuse. L'information est contenue dans la


modification du signal porteur au cours du temps.
Afin de transmettre l'information, il faut par conséquent

 fabriquer le signal contenant l'information.

 -le transmettre entre le point d'émission et celui de réception.

 -amplifier le signal reçu et éliminer le bruit

 -le démoduler pour ne retenir que l'information.

Un grand nombre de procédés de modulation numériques et analogiques


sont utilisés: modulation d'amplitude, de fréquence, de phase, par
impulsion, F.S.K. (Frequency Shift Keying), etc
L’information que l’on souhaite transmettre (parole, musique, ...) est
constituée de signaux qui ont des fréquences de l’ordre du kHz, et donc
des longueurs d’onde voisines de 100 km.

Ces basses fréquences ne sont pas adaptées à la transmission pour


plusieurs raisons :

 Les antennes, qui ont des dimensions du même ordre de


grandeur que

la longueur d’onde du signal qu’elles émettent, seraient


trèsencombrantes

 Les signaux électromagnétiques de basse fréquence se


propagent très mal dans l’atmosphère

 transmettre directement le signal utile ne permettrait pas au


récepteur de distinguer des signaux provenant de stations
différentes (brouillage de l’information).

En modulant l’amplitude d’un signal de haute fréquence (la porteuse)


par
le signal informatif on peut ainsi permettrea transmission
d’informations

vocales à grande distance puisque les ondes de haute fréquence se

propagent très bien dans l’atmosphère sans risquer de brouillage de

l’information en choisissant des fréquences de porteuse différentes. Pour

obtenir une modulation de bonne qualité la fréquence de la porteuse


doit

être très supérieure à la fréquence du signal informatif.


Objectif principale :

Le premier but de ce TP et de faire realisation d’une


modulation d’amplitude a propose des utides analitique et des
analyse des signeaux simple .

Etude théorique :

Le rôle d’un émetteur est de transposer le spectre d’un signal basse


fréquence BF à des fréquences plus hautes afin de pouvoir le

transmettre à l’aide d’un rayonnement électromagnétique. Cette


transposition est indispensable car le rayonnement est d’autant plus
efficace que les fréquences sont élevées.

Cette émission se fait soit en AM (modulation d’amplitude) soit en


modulation de fréquence (FM) ou de phase (PM).

1.1 Principe de la modulation d'amplitude :


2- Démodulation  :
Principe de la démodulation d’amplitude 
 Etapes de la modulation :
Modulation de fréqence

1 - Principes Théoriques :


1.1 Principe de la modulation de fréquence
Un signal harmonique (porteur d’information) dont l’amplitude
est constante mais la fréquence varie en fonction de la valeur
d’un autre signal (message), représente un signal modulé en
fréquence. Comme dans tous les cas de modulation, le message
est un signal basse fréquence (BF) et la porteuse un signal
haute fréquence (HF).
L’intérêt principal de ce procédé résulte du fait que les parasites
atmosphériques, qui
provoquent une forte modulation d’amplitude par
l’intermédiaire d’une atténuation variable dans le temps, ne
provoquent qu’une faible déviation (modulation) de la
fréquence.
Un signal FM est donc plus robuste au bruit lors de la
transmission par voie hertzienne qu’un signal AM.
Dans ce TP on explore les bases de la modulation FM en
insistant sur la complexité du spectre obtenu.
1.2 Fréquence et phase du signal modulé Soit :
v(t) = V0 cos(Ωt) = V0 cos(2πF t)
la porteuse, de fréquence F , en l’absence de signal modulateur.
Le signal modulé en fréquence aura la forme générale :
vFM(t) = V0 cos [Φ(t)] = V0 cos [Ωt + φ(t)
où la phase Φ(t) du signal à l’instant t est égale à la somme de la
phase de la porteuse non modulée, Ωt, et d’un autre terme φ(t)
provenant de la modulation. La modulationde fréquence n’est
donc qu’une forme spéciale de la modulation de phase.
La fréquence instantanée d’un signal cos[Φ(t)] étant définie
comme :
fi(t) = 1/2π *dΦ(t/)dt

on peut calculer la fréquence instantanée du signal de la


relation (1) : fi(t)
1/2π* = [Ω +dφ(t)/dt] = F +1/2π * dφ(t)/dt

alors :
m(t) = v0 cos(ωt) = v0 cos(2πft)
2) Indice de modulation :
Lorsque le signal modulant est sinusoïdal s(t) = acos(Ωt)
la fréquence instantanée s’écrit : f(t) = fo + k acos(Ωt)
et l’excursion en fréquence vaut : ∆f = ± ka
On définit l’indice de modulation m par :

m = ∆f / F

partie pratique :
Le courbe :

2- Démodulation  :
Le but de la démodulation est la récupération du signal
modulant basse fréquence . C'est l'opération inverse de la
modulation au cours de laquelle on sépare le signal B.F de la
porteuse H.F .
Il existe plusieurs méthodes de démodulation : on utilise ici le
montage dit "détecteur de crêtes"