Vous êtes sur la page 1sur 14

Chapitre 10 : Ondes électromagnétiques –Transmission

d’information
‫ الموجات الكهرمغنطيسية – نقل المعلومات‬: 10 ‫الوحدة‬

 Situation-problème : @Chtoukaphysique
L’homme tentait depuis longtemps à transmettre des informations, d’un lieu à un autre le plus
rapidement possible.
Actuellement Les informations sont transmises à distance, par des ondes électromagnétiques soit de
type hertzienne (radio, télévision, téléphone portable, Internet…..) ou lumineuse (fibre optique).

 Comment peut-on transmettre une information à grande distance ?

 Objectifs : Connaissances et savoir-faire exigibles et expérimentaux


 Connaissances et savoir-faire exigibles :
- Définir et reconnaitre les ondes électromagnétiques et ses caractéristiques
- Connaitre comment se fait la transmission des informations à l’aide une onde électromagnétique porteuse
- Connaitre la vitesse de transmission des informations
- Connaitre les opérations nécessaires à la transformation des informations en signal électrique
- Connaitre le système qui permet d’obtenir les informations après a réception
- Savoir que la lumière fait partie des ondes électromagnétiques et correspond à un domaine restreint de fréquence s
- Savoir que pour une antenne émettrice, l’onde électromagnétique a la même fréquence que celle du signal électrique qui lui est
transmis
- Savoir que pour une antenne réceptrice, l’onde électromagnétique en gendre un signal électrique de même fréquence.
- Reconnaitre les différents paramètres de l’expression d’une tension sinusoïdale : amplitude, fréquence, phase
- Savoir que la transmission des informations à l’aide d’une onde électromagnétique se fait sans transmission de la matière
mais avec transmission d’énergie.
- Savoir qu’on peut utiliser l’antenne comme émetteur ou récepteur ( ex : téléphone portable )
- Définir et reconnaitre la modulation, l’onde porteuse , le signal modulant et le signal modulé
- Reconnaitre Les différents types de modulation
- Savoir exploiter un document expérimental pour déterminer les caractéristiques d’un signal : amplitude , période , fréquence
et la phase
 Savoir-faire expérimentaux
- Réaliser un montage électrique à partir d’un schéma
- Réalisation d’expérience illustrant la transmission d’une onde électromagnétique et sa réception

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 1


I. Transmission d’information par une onde lumineuse :
Activité 1 : Transmission d’information par une onde lumineuse : Transport d’un signal sonore
au moyen d’une fibre optique
On réalise le montage expérimental
schématisé sur la figure 1
On crée un signal sonore ( musique ,
parole …) devant un microphone, on
écoute le son à l’aide d’un haut-parleur
On remplace le microphone par un
générateur de basse fréquence GBF , et
on le règle sur une tension alternative
sinusoïdale de fréquence audible et de
valeur f = 440 Hz .
À l’aide d’un oscilloscope, on visualise les deux signales :
Signal (1) : celui qui est transmis du GBF
Signal 2 : celui qui capté par le haut-parleur
Une fibre optique est un fil de verre et de plastique très fin
qui a la propriété de conduire la lumière. donc c’est un
guide d’onde lumineuse. Il est constitué de deux parties :
le cœur et la gaine, l’indice de réfraction de la gaine étant
supérieur à celui du cœur. Le fonctionnement des fibres
optiques est basé sur la réflexion totale
 Exploitation :
1. Le son crée devant le microphone est l’information à envoyer.
1. 1 Quel est le rôle du microphone et du haut-parleur ?
1. 2 Comparer la forme et la périodicité du signal provenant du GBF et du signal reçu par le haut-
parleur
1. 3 Quel est le rôle de la fibre optique ?
2. Pour transmettre une information on a besoin d’une onde porteuse de haute fréquence. La
porteuse est une onde qui se modifie par le signal électrique (l’information ) qu’on veut transmettre
. on dit qu’elle est modulée et le signal transmis est un signal modulant. cette opération s’appelle
la modulation. Le paramètre (amplitude, fréquence ou phase ) qui varie définit le type de
modulation .
2. 1 Quel est le signal modulé et le signal modulant dans cette expérience
2. 2 Proposer une définition de la modulation.
3. Onde porteuse peut être lumineuse ( fibre optique ) ou hertzienne ( radio , télévision ,téléphone
portable , internet , …) . À la réception, il faut séparer le signal (l’information) de l’onde porteuse.
nommer ce phénomène.

 Interprétation :
1. 1 Le microphone transforme l’onde sonore en un signal électrique ( tension électrique )
Le haut-parleur reçoit le signal électrique et le transforme en onde sonore ( message sonore).
1. 2 Le signal émis par GBF et celui capté par le haut -parleur ont la même forme : La même
amplitude et la même périodicité ( la même fréquence )
1. 3 D’après l’expérience, il est donc possible d’envoyer l’information ( le son ) d’un émetteur (GBF) vers
un récepteur ( haut-parleur ) à l’aide d’une fibre optique .donc la fibre optique permet de transmette
le signal électrique (l’information) par la lumière .donc on dit que la lumière est une onde porteuse
du signal électrique (l’information)et la fibre optique est un guide d’onde lumineuse
 Remarque : Les fibres optiques permettent de transmettre des radiations sur des grandes
distances. Elles sont utilisées dans les télécommunications ou en médecine pour observer certaines
parties internes du corps (fibroscopie).

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 2


2.
2. 1 Le signal modulé est le faisceau lumineux ( l’onde porteuse ) et le signal modulant est le
signal électrique ( l’information sonore )
2. 2 Modulation : est une technique qui consiste à faire varier les caractéristiques d’une onde
porteuse ( amplitude , fréquence , phase ) en fonction du signal à transmettre (l’information).
3. L’opération inverse permettant d’extraire et de séparer le signal (l’information) de l’onde porteuse
est appelée Démodulation
II. Ondes électromagnétiques
1. Production d’une onde électromagnétique
Activité 2 : Émission et réception d’une onde électromagnétique
On réalise le montage expérimental ci-contre
On relie un fil électrique ( E ) à GBF délivrant une
tension sinusoïdale de fréquence f = 150 KHz . On relie
un fil électrique (R ) à un oscilloscope .
Les fils (E) et (R ) sont de même longueurs ( L 1m ) .
 Exploitation :
1. Quelle est la forme du signal reçu par le voie 2 ?
2. Quel est le rôle de chaque fil électrique E et R ?quelle
est la nature de l’onde qui se propage entre deux fils E
et R ? quelle est sa vitesse de propagation ?
3. Que peut-on déduire ? Y-a-t-il un transport de
matière entre E et R ?

 Interprétation :
1. Le signal reçu par la voie 2 est sinusoïdal et de même fréquence ( de même période ) que celle du
signal émis par le GBF
2. Le fil E joue le rôle d’antenne émettrice et le fil R le rôle d’antenne réceptrice
La tension sinusoïdale délivrée par le GBF engendre des oscillations électriques sinusoïdales qui
créent un courant électrique d’intensité variable dans le fil / l’antenne ( E)
Le courant électrique variable modifie ainsi les propriétés électriques et magnétiques de son
environnement, il génère ainsi une onde électromagnétique de même forme et de même fréquence
que celle des oscillations électriques. cette onde électromagnétique se propage avec une vitesse
C = 3.108 m.s-1 dans tout l’espace , puis est captée par l’antenne réceptrice ( R ) . elle crée dans le
fil électrique ( R ) un signal électrique de même fréquence que celle du signal émis par l’antenne
émetteur ( E )
3. On constante que les ondes électromagnétiques peuvent transporter du signal électrique contenant
l’information à des grandes distances sans aucun transport de matière mais avec transport
d’énergie. C’est pourquoi elles sont utilisées dans le domaine de la télécommunication.
2. Caractéristiques des ondes électromagnétiques
 Les ondes électromagnétiques est la résultante d’un champ électrique et d’un champ magnétique
dont les amplitudes varient de façons sinusoïdales au cours de temps. Elles se propagent dans le
vide et dans certains milieux matériels.
 Une onde électromagnétique peut être
produite par un courant électrique variable
(activité 2 )
 Les ondes électromagnétiques transportent
de l’énergie, mais pas de matière.
 Elles sont caractérisées par leur fréquence f
en (Hz ) avec : f = . ces deux grandeurs ( f
et T ) sont invariables quelles que soient les conditions de propagation.

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 3


 Elles se propagent dans le vide avec une vitesse c : c= 3.108 m.s-1 ( vitesse de la lumière dans le
vide ) . telle que c = .f , 𝜆 représente la longueur d’onde en ( m ) .
 la vitesse v et la longueur d’onde dépendent des conditions de propagation (milieu de
propagation)
 Les ondes électromagnétiques sont classées en fonction de leurs longueurs d’onde dans le vide ou de leurs
fréquences

III. Modulation d’une tension sinusoïdale :


1. La nécessité de la modulation
Les informations que l’on souhaite transmettre ( paroles , musiques , images …) correspondent à
des signaux dont les fréquences sont de l’ordre du Kilohertz ( de 20 Hz à 20 KHz pour les ondes
sonores ) . ces signaux de basses fréquences ( BF ) ne peuvent pas être transmises directement à des
grandes distances pour plusieurs raisons :
 La propagation des ondes BF se fait sur de faibles distances car elles sont fortement amorties
 Les dimensions L de l’antenne réceptrice pour une onde donnée doivent être de l’ordre de L ,
cela conduirait à des antennes irréalisables du fait de leurs dimensions : pour une onde de
fréquence f = 1KHz , il faudrait une antenne de dimension : L = = = 150 Km !!
 L’intervalle des basses fréquences est très étroite qui a pour effet de rendre l’antenne incapable de
sélectionner le signal transmis parmi d’autres. il y aurait brouillage de l’information ; ( les
récepteurs ne pourraient pas séparer les différentes émissions reçues )
 La solution : c’est la modulation :
 Pour pallier ces problème, ( c’est-à-dire pour transmettre l’information ou un signal BF ) ,
on réalise la modulation qui consiste à faire varier une des caractéristiques (amplitude, fréquence,
phase ) d’une onde porteuse de haute fréquence en fonction du signal à transmettre (l’information)
 À la réception, il faut séparer le signal (l’information) de l’onde porteuse. Donc On fait la
Démodulation ( voir le schéma ci-dessous )

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 4


2. Les différents types de modulation
 L’onde porteuse est une onde sinusoïdale qui s’écrit sous la forme : u(t) = Um . cos( 2 f t )
 Les gradueurs qu’on peut modifier est : Um : Amplitude , f : fréquence en ( Hz ) et : phase à
l’origine
Modulation d’amplitude Modulation de fréquence Modulation de phase
L’amplitude Um varie en La fréquence f de l’onde La phase de l’onde porteuse
fonction du signal modulant porteuse varie en fonction du varie en fonction du signal
contenant l’information : signal modulant : modulant :
u(t) = Um (t) cos (2 ft + ) u(t) = Um cos (2 f(t) t + ) u(t) = Um cos (2 f t + (t) )
f et sont des constantes Um et sont des constantes F et f sont des constantes

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 5


Chapitre 11 : Modulation et Démodulation d’Amplitude
‫ تضمين الوسع – إزالة تضمين الوسع‬: 11 ‫الوحدة‬

 Situation-problème : @Chtoukaphysique
La première technique d’émission et de réception utilisée en radiophonie a été la modulation
et la démodulation d’amplitude

 Quel est le principe de chaque opération ?


 Comment peut-on réaliser un récepteur radio AM simple ?

 Objectifs : Connaissances et savoir-faire exigibles et expérimentaux


 Connaissances et savoir-faire exigibles :
- Savoir que réaliser une modulation d’amplitude c’est rendre l’amplitude du signal modulé fonction affine de
la tension modulante
- Connaitre les conditions d’obtention d’une bonne modulation
- Dans le cas d’une tension modulante sinusoïdale de fréquence fs , savoir que la tension modulée est la
somme de trois signaux sinusoïdales de fréquences Fp -fs , FP ,Fp -fs , Fp : étant la fréquence du signal
qui a été modulé .
- Connaissant la fonction de l’ensemble diode-RC parallèle et du dipôle RC série , savoir les placer
correctement dans un schéma de montage de démodulation ;
- Savoir exploiter les oscillogrammes relatifs à une modulation et une démodulation d’amplitude
 Savoir-faire expérimentaux
- Réaliser un montage électrique de modulation d’amplitude à partir d’un schéma
- Réaliser un montage électrique de démodulation d’amplitude à partir d’un schéma
- choisir des tensions permettant une modulation de bonne qualité : savoir visualiser les tenions pertinentes
- choisir les composantes permettant une démodulation de bonne qualité :savoir visualiser les tenions
pertinentes .

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 1


I. Modulation d’amplitude :
1. Principe de la modulation d’amplitude
Le principe de la modulation d’amplitude consiste à modifier l’amplitude d’une onde
électromagnétique de haute fréquence ( HF ), appelée onde porteuse p(t) , par un signal électrique de
basse fréquence (BF ), appelé signal modulant , contenant l’information s(t) à transmettre . Cette
opération est réalisée par un modulateur
2. Modulateur d’amplitude
Pour moduler ( modifier ) l’amplitude de l’onde porteuse p(t) , on utilise un
multiplieur X ( circuit intégré AD633 ) qui réalise le produit du signal porteur
p(t) par le signal modulant [ s(t) + U0 ] , signal informatif décalé . Avec :
s(t) : représente signal à transmettre (information) et U0 : une tension continue
nommée tension de décalage.
À la sortie de ce multiplieur, on obtient un signal modulé us(t) tel que :
us (t) = k.[ s(t)+U0].p(t) , où K représente le facteur ou
coefficient multiplicateur . il s’exprime en (V-1 ), c’est
une constante qui caractérise le multiplieur X ;
Le circuit intégré multiplieur AD633 est un composant
électronique actif , alimenté par une alimentation
symétrique (V- = -15 V, 0 ,V+ = 15 V ) , qui permet de
multiplier les tensions qui lui sont données en entrées E1
et E2 et de donner à sortie une tension proportionnelle
à ce produit .
3. Étude expérimentale : Modulation d’amplitude
Activité 1 : Étude expérimentale : Modulation d’amplitude
Lors d’une séance de travaux pratique au lycée ‘’ AIT BAHA’’, les élèves du club scientifique se
proposent d’étudier la modulation d’amplitude et de vérifier la qualité de la modulation en calculant
le taux de modulation m.
Pour cela, Un élève ‘’JAF Abderrahmane‘’, sous les directives de son professeur, a utilisé un circuit
intégré multiplieur X (de facteur
multiplicateur k ) , en appliquant une tension
sinusoïdale p(t) = Pm . cos( 2 Fp t ) à son
entrée E1 et une tension s(t)+U0 à son entrée
E2 , (comme indiqué la figure2) . avec :
s(t) = Sm . cos( 2 fs t ) et U0 est une tension
continue de décalage. Et à l’aide d’un
oscilloscope , il obtient des oscillogrammes
schématisés sur la figure 3
 Données :
 Sm = 1,5 V ; fs = 10 KHz et U0 = 3 V Sm
 Pm = 4 ; Fp = 160 KHz
 La modulation est bonne si : m 1 et Fp fs ( Fp 10 fs )

 Exploitation :
1. Partie 1 : Mise en évidence de la modulation
d’amplitude :
1. 1 Déterminer parmi les courbes de la figure 3, la courbe
représentant la tension modulante s(t)+U0, celle
représentant la tension porteuse p(t), et la courbe qui
correspond à la tension modulée us (t). justifier votre
réponse
1. 2 Comparer l’enveloppe de la tension modulée et la tension modulante, que peut-on déduire ?

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 2


2. Parie 2 : Expression de la tension modulée :
2. 1 Montrer que l’expression de la tension
modulée en amplitude s’écrit sous la
forme : us(t) = Um(t) cos ( 2 Fp t ) , en
précisant l’expression de l’amplitude
Um(t) en fonction de s(t)
2. 2 Montrer que l’expression de l’amplitude
Um(t) de la tension modulée s’écrit sous la
forme : Um(t) = a s(t) + b , puis
déterminer l’expression de a et celle de b .
conclure .
3. Partie 3 : Qualité de la modulation et le taux de modulation m :
3. 1 Montrer que l’expression de l’amplitude Um(t) de la tension modulée s’écrit sous la forme :
Um(t) = A [ m cos ( 2 fs t ) +1 ] et préciser l’expression de A et celle de m
3. 2 m = : représente le taux de modulation, calculer sa valeur
3. 3 la modulation est-elle bonne ? justifier votre réponse
3. 4 Quelle est l’unité de la constante k

4. Partie 4 : Exploitation des mesures :


L’amplitude Um(t) de la tension modulée varie entre deux
valeur Um, min et Um,max ( fig 4 )
4. 1 Trouver l’expression de Um, min et celle de Um,max
4. 2 Vérifier que le taux de modulation m s’écrit :
m=
4. 3 En exploitant la courbe de la figure 4
a) Trouver les fréquences Fp de la tension porteuse et fs
de la tension modulante puis vérifier que Fp 10 fs
b) Déterminer le taux de modulation m
c) Que peut-on déduire ?
d) Déterminer la valeur du facteur multiplieur k qui caractérise le circuit intégré multiplieur X
5. Partie 5 : Spectre de fréquences de la tension modulé :
La figure 5 représente le spectre formé de trois raies de la tension modulé u s
5. 1 Montrer que l’expression du signal modulé s’écrit sous
la forme :
us(t) = . cos ( 2 f1 t)+A cos ( 2 f2 t)+ . cos ( 2 f3 t)
puis déterminer l’expression de f1 . f2 et celle de f3
5. 2 Déterminer les valeurs de fréquences fs et Fp
5. 3 Déterminer la valeur de m , la modulation est –elle
bonne ?
5. 4 Vérifier que k = 0,1 V-1
 Rappel :
cos ( a ) . cos (b) = [cos( a+b ) + cos( a- b ) ]

6. Partie 6 : Conditions d’obtention d’une bonne modulation


Pour s’assurer que la modulation est de bonne qualité, on branche la
voie X de l’oscilloscope sur le signal modulant s(t) + U0 et la voie Y sur
le signal modulé us(t) , puis on fait varier la tension de décalage UO et on
obtient les courbes 1 . 2 et 3 schématisées ci-dessous

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 3


En mode balayage YT
Si :………….....ou …………… Si :………….....ou …………… Si :………….....ou ……………

…………………………….. : ………………………......... : …………………………….. :


L’amplitude du signal modulé L’amplitude du signal modulé L’amplitude du signal modulé
………………………….............a ………………………………… ………………………. au cours
u cours de temps : L’enveloppe au cours d temps : l’enveloppe du temps : l’enveloppe du
du signal modulé …………… du signal modulé …………… signal modulé ………le signal
…………le signal et correspond …………..le signal …………… et ……………………………
au ………………………….. . c’est …………………………… au signal modulant .
Alors la modulation est ………... ( maximale ) permise pour la l’information ne pourra être
et l’information pourra être modulation ; ……………………... C’est le
démodulée facilement . phénomène de ………………...

 Exploitation :
6. 1 Qu’observez-vous pour les différentes valeurs de U0 : U0 Sm , U0 = Sm et U0 Sm ? Compléter
le tableau ci-dessus .
On élimine le balayage ( la sensibilité horizontale ) de l’oscilloscope c’est-à-dire on passe en mode XY
de l’oscilloscope . dans ce mode , on n’a plus X(t) et Y(t) mais Y en fonction de X c’est-à-dire on
visualise la tension modulée us(t) en fonction de la tension modulée s(t) + U0 : us = f(s) .
6. 2 Qu’observez-vous, pour les différentes valeurs de m : m 1 , m = 1 et m 1 ? Compléter le
Tableau suivant
En mode XY
Si :………….....ou …………… Si :………….....ou …………… Si :………….....ou ……………

En mode XY de l’oscilloscope , En mode XY de l’oscilloscope , En mode XY de l’oscilloscope ,


on obtient …………………….. on obtient …………………….. on obtient ……………………
………………………………..
6. 3 Que remarquez-vous , lorsque la fréquence de la tension est proche de celle de la tension
modulant (figure D ) ?
6. 4 Déduire les conditions d’obtention d’une bonne modulation
7. Partie 7 : Étude théorique : Méthode trapèze
En exploitant la relation us(t) = A.[ m cos ( 2 fs t)+ 1]. cos (2 Fp t) ,
représenter l’oscillogramme observé en mode XY [ us = f (s + U0) ] si :
7. 1 m 1
7. 2 m = 1
7. 3 m 1

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 4


 Interprétation :
1. Partie 1 : Mise en évidence de la modulation d’amplitude :
1. 1 La courbe 1 représente la tension modulante : s(t)+U0 , puisque elle est décalée et sa fréquence est
faible.
La courbe 2 représente la tension porteuse p(t) car elle possède une fréquence très élevée par
rapport au signal 1 et son amplitude reste constante.
La courbe 3 représente la tension modulée us (t) , puisque son amplitude varie avec le temps
1. 2 On observe que l’enveloppe de la tension modulée a la même forme et la même fréquence que la
tension modulante. alors la qualité de la modulation est bonne . puisque l’enveloppe du signal
modulé correspond au signal modulé.
2. Parie 2 : Expression de la tension modulée :
2. 1 l’expression de la tension modulée us(t) est :
on a us(t) = k . ( s(t) + U0 ) p(t) , alors us(t) = k . ( s(t) + U0 ) Pm cos ( 2 Fp t )
donc us(t) = Um(t) cos ( 2 Fp t ) avec Um(t) = k . Pm . ( s(t) + U0 )
2. 2 or Um(t) = k . Pm . ( s(t) + U0 ), alors Um(t) = k . Pm . s(t) + k . Pm U0 ,
donc Um(t) = a s(t) + b , avec a = k.Pm et b = k . Pm U0 .
On remarque que l’amplitude Um(t) de la tension modulée dépend de s(t) , donc elle reproduit les
mêmes variations que celles de s(t) au cours du temps , ou bien c’est est une fonction affine de la
tension modulante s(t) .
3. Partie 3 : Qualité de la modulation et le taux de modulation m :
3. 1 Montrons que Um(t) = A [ m cos ( 2 fs t ) ]
Comme Um(t) = a . s(t) + b , alors Um(t) = b ( s(t) + 1 ) , soit Um(t) = b ( s(t) + 1 )
Donc Um(t) = k . Pm .U0 . ( cos( 2 fs t ) + 1 ) , d’où Um(t) = A [ m cos ( 2 fs t ) + 1 ] avec
A = k . Pm .U0 et m =
3. 2 m = : représente le taux de modulation : on a m = , AN m = , donc m = 0,5
3. 3 Puisque m = 0,5 1 , donc la modulation d’amplitude est de bonne qualité
3. 4 On a us(t) = k . ( s(t) + U0 ) p(t) , d’après l’analyse dimensionnelle on a [U] = [K] . [U] .[U]
Alors [K] = [U ]-1 (V-1 ) , donc l’unité de k est ( V-1 ) .
4. Partie 4 : Exploitation des mesures :
L’amplitude Um(t) de la tension modulée varie entre deux valeurs : Um, min et Um,max ( figure 4 )
4. 1 On a Um(t) = A [ m cos ( 2 fs t ) + 1 ] , or -1 cos ( 2 fs t ) 1 , alors :
 si cos ( 2 fs t ) = 1 , on a Um, max = A ( m + 1 )
 si cos ( 2 fs t ) = - 1 , on a Um,min = A ( 1 - m )
4. 2 Autre expression du taux de modulation m :
( ) ( )
On a = ( )
= = = m , d’où m =
( )
4. 3 Exploitation de la courbe de la figure 4 :
a) On sait que : fs = et d’après la courbe on a Ts = 5 . Sh , AN Ts = 5 .20 .10-6 = 10-4 s
D’où fs = 104 Hz = 10 kHz .
Pour Fp : on a Fp = et d’après la courbe on observe que Ts = 16 Tp , ( soit TP = )
Donc = , d’où Fp = 16 . fs , AN Fp = 16 . 10 = 160 Khz , On remarque Fp 10 fs
b) Calculons le taux de modulation m :
On sait que m = , AN m = = 0,5 1.
c) Puisque m 1 et Fp 10 fs , alors la modulation dans ce cas est de bonne qualité .
d) On sait que Um,max = A ( m + 1 ) , alors Um,max = k . Pm .U0 ( m + 1 )
Donc k = , AN k = , donc k = 0,1 V-1
( ) ( )

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 5


5. Partie 5 : Spectre de fréquences de la tension modulé :
5. 1 Montrons que l’expression du signal modulé s’écrit sous la forme :
us(t) = . cos ( 2 f1 t)+A cos ( 2 f2 t)+ . cos ( 2 f3 t)
On a us(t) = Um(t) cos ( 2 Fp t ) , alors us(t) = A [ m cos (2 fs t ) + 1 ]cos ( 2 Fp t ), ce qui donne
us(t) = A m cos ( 2 fs t ) .cos ( 2 Fp t )+ A cos ( 2 Fp t ) ,
alors us(t) = [ cos ( 2 ( Fp – fs ) t ) + cos ( 2 ( Fp + fs ) t ) ] + A cos ( 2 Fp t )
Donc us(t) = cos ( 2 ( Fp – fs ) t ) + A cos ( 2 Fp t ) + cos ( 2 ( Fp + fs ) t ) ]
D’où us(t) = . cos ( 2 f1 t) + A cos ( 2 f2 t)+ . cos ( 2 f3 t) , avec : F1 = FP – fs , f2 = FP
et f 3 = FP + fs . On constate que : la tension modulée uS(t) est la somme de 3 tensions sinusoïdales
de fréquences fp+fS , fp-fS et fp
5. 2 D’après le spectre des fréquences : on a FP = 160 Khz et Fp -fs = 150 Khz , donc fs = 10 Khz
5. 3 d’après le diagramme on a = 0,3 et A = 1,2 V, donc m = , AN m = ,d’où m = 0,5
comme m 1 et Fp 10 fs alors la modulation est bonne
5. 4 On a A = k . Pm .U0 , alors k = , AN k = , donc k = 0,1 V-1

6. Partie 6 : Conditions d’obtention d’une bonne modulation


En mode balayage YT
 Si : Sm U0 ou m 1  Si : Sm = U0 ou m 1  Si : Sm U0 ou m 1

 Bonne modulation :  Modulation critique :  Mauvaise modulation :


L’amplitude du signal modulé ne L’amplitude du signal modulé L’amplitude du signal modulé
change pas de signe au cours de ne change pas de signe au cours change du signe au cours du
temps : L’enveloppe du signal d temps : l’enveloppe du signal temps : l’enveloppe du signal
modulé ne coupe jamais le signal modulé ne coupe jamais le modulé coupe le signal et ne
et correspond au signal modulant signal ,mais s’annule . correspond pas au signal modulant
 la modulation est bonne et  c’est la limite critique (  l’information ne pourra être
l’information pourra être maximale ) permise pour la démodulée. C’est le phénomène
démodulée facilement modulation ; de sur-modulation
En mode XY
 Si : Sm U0 ou m 1  Si : Sm = U0 ou m 1  Si : Sm U0 ou m 1

En mode XY de l’oscilloscope, on En mode XY de l’oscilloscope, on En mode XY de l’oscilloscope,


obtient un trapèze plein observe un triangle plein on obtient deux triangles pleins
avec un sommet commun

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 6


6. 1 Lorsque la fréquence de la tension porteuse FP est proche de celle de la tension modulante fs ;
( FP fs ) , la figure observée en mode XY de l’oscilloscope n’est pas un trapèze plein ; donc la
modulation n’est pas bonne .
6. 2 Conditions d’obtention d’une bonne modulation
La modulation d’amplitude sera de bonne de qualité si :
 m 1
 la fréquence de la porteuse est très supérieure à celle du signal modulant Fp fs ; ( Fp 10 fs ) .
7. Partie 7 : Étude théorique : méthode trapèze
La représentation de la variation de us(t) en fonction de s(t) + U0 :
7. 1 m 1
7. 2 m = 1
7. 3 m 1
II. Démodulation d’amplitude :
1. Principe de la démodulation d’amplitude
Le principe de la démodulation d’amplitude consiste à récupérer au niveau du récepteur le signal
informatif modulant qui est contenu dans la partie supérieure de l’enveloppe du signal modulé en
amplitude.
Elle s’effectue en deux étapes :
 Détection de la partie supérieure de l’enveloppe du signal modulé par détecteur d’enveloppe
 Élimination de la composante continue U0 du signal obtenu par filtrage.
2. Les étapes de la démodulation
2. 1 Étape 1 : Détection d’enveloppe : suppression de la porteuse
Elle s’effectue grâce au montage schématisé sur la figure 1,
Ce détecteur d’enveloppe est constitué :
 D’un redresseur ( figure 2 ) : La diode bloque les alternances
négatives puisque elle ne laisse passer le courant que dans le sens de
la flèche ( sens direct). cette opération est appelée redressement

 et d’une association R1C1 parallèle qui constitue un filtre basse-bas ( FPB ), qui laisse passer les
signaux de basse fréquence (BF). donc il élimine la partie restante de la porteuse de haute fréquence.

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 7


 Interprétation
Le condensateur est initialement déchargé et lorsque la tension ue(t) est positive , la diode est passante
et le condensateur C1 se charge tant que la tension ue(t) croit
jusqu’au maximum , donc la tension us(t) augmente avec la
tension ue(t) ( la charge du condensateur )
Quand la tension modulé ue(t) commence à décroitre , la
tension us(t) devient supérieur à ue(t) : ( us(t) ue(t)) , la
diode est bloquante ( la tension à ses bornes est négative ) et le
condensateur se décharge dans la résistance avec une constante
de temps = R1C1 grande par rapport à la période TP de la
porteuse (si R et C sont bien choisis). cette décharge se poursuit jusqu’à ce que ue(t) redevienne
supérieure à us(t) . Lorsque ue atteint de nouveau uC , la diode est à nouveau passante et le
condensateur se charge.
La constante de temps = R1C1 du détecteur d’enveloppe ne doit pas être choisie au hasard pour
obtenir une bonne démodulation
 Qualité de la démodulation : Qualité du détecteur d’enveloppe
 Plus le point C est proche du sommet de la crête, plus le détecteur est meilleur et La courbe obtenue
suit mieux l'enveloppe de la tension modulée.
 Si le condensateur se décharge trop lentement (1) ( = R1C1 trop
grande), la courbe ne suit plus l'enveloppe et le condensateur se
charge quelques crêtes plus loin.
 Si le condensateur se décharge trop vite (3) ( = R1C1 trop petite),
la courbe est trop dentelée.
 Pour obtenir une bonne détection d’enveloppe ( c’est – à-dire la tension à la sortie du circuit de
détecteur a des petites ondulations et suit la forme du signal informatif modulant ) , il faut que la
constante de temps du dipôle R1C1 vérifie l’inégalité suivante TP = R1C1 TS : ( il faut
que soit très supérieure à la période TP de la porteuse, en restant inférieure à la période TS du
signal modulant.

 À la sortie du détecteur d'enveloppe ( figure C ) , la tension a encore une composante continue UO


due à la tension de décalage utilisée lors de la modulation, qu'il faut supprimer.

2. 2 Étape 2 : Élimination de la tension continue de décalage


Pour éliminer la tension continue UO de décalage, on ajoute à la sortie de détecteur d’enveloppe un
dipôle R2C2 en série qui constitue un filtre passe-haut qui laisse passer les signaux de hautes fréquences
et donc elle élimine la composante continue U0 de la tension puisque sa fréquence est nulle .

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 8


III. Éléments d’un récepteur radio :
 Un récepteur radio AM se compose des éléments suivants :

 Une antenne réceptrice : qui capte des ondes électromagnétiques modulées en amplitude
 Un dipôle LC parallèle ( filtre passe bande ) qui sélectionne la station souhaitée en fonction de la
fréquence FP de la porteuse : Cette sélection se réalisant en faisant varier l’inductance L de la bobine
la capacité C du condensateur jusqu’à ce que la fréquence f0 = du circuit LC soit égale à la

fréquence FP de l’onde porteuse f0 = = Fp

 Un amplificateur du signal modulé sélectionné ( HF )
 Un circuit démodulateur : détecteur d’enveloppe + filtre passe –haut pour récupérer le signal
informatif
 Un amplificateur du signal informatif (BF)
 Un dispositif d’écoute ( haut-parleur )

 Exercice 1 : La méthode de trapèze


 Pour étudier la modulation d’amplitude en mode XY , On réalise le montage électrique représenté
sur la figure 1 . on donne :
- s(t) = Sm.cos ( 2 fst ) et p(t) = Pm.cos ( 2 fpt ) , K = 0,1 V-1 , F = 100 KHz
- us(t) = k .p(t) . ( s(t) + U0 )
 Sur la voie X d’un oscilloscope , on
visualise la tension modulante s(t)+U0
appliqué à l’entrée E2 du multiplieur X
et sur la voie Y la tension modulé us(t)
de la sortie S de X .
 On élimine le balayage de l’oscilloscope
c’est-à-dire on passe en mode XY de l’oscilloscope . on obtient la
courbe représentant us(s )= f ( s(t) + U0 ) ( figure 2 )
1. Calculer le taux modulation m . conclure
2. Déterminer les valeurs de U0 , de Sm et et celle de Pm

Site : www.chtoukaphysique.com E-mail : prof.jenkalrachid@gmail.com Page 9