Vous êtes sur la page 1sur 2

CORRIGÉ TD 2 transmission fm

exercice 1:
∆f 150 × 10 3
1. δ f = = = 10
fm 15 × 10 3
2. Pour δf =10, il y a 14 raies spectrales supérieures à la fréquence de la porteuse. D'où la bande de
fréquences: B = 2 N f m = 2 × 14 × 15 × 10 3 = 420 kHz

exercice 2:
Pour δf =1, le nombre de raies spectrales supérieures à la fréquence porteuse fp=1 MHz est 3. Il y a donc
2×3+1=7 raies spectrales aux fréquences :
fp - 3 fm = 997 kHz amplitude Ap J3(1) = 0,2 V
fp - 2 fm = 998 kHz amplitude Ap J2(1) = 1,1 V
fp - fm = 999 kHz amplitude Ap J1(1) = 4,4 V
fp = 1 MHz amplitude Ap J0(1) = 7,7 V
fp + fm = 1,001 MHz amplitude Ap J1(1) = 4,4 V
fp + 2 fm = 1,002 MHz amplitude Ap J2(1) = 1,1 V
fp + 3 fm = 1,003 MHz amplitude Ap J3(1) = 0,2 V

exercice 3:
1. L'expression canonique d'un signal FM nous donne δf=5
ωm
2. ω m = π × 10 4 rad . s −1 ⇒ f m = = 5 kHz

3. ∆f = m f × f m = 5 × 5 × 10 3 = 25 kHz
4. Les fréquences fp±n fm avec n prenant les valeurs 0 à 8 sont :
960 kHz
965 kHz
970 kHz
975 kHz
...
1.04 MHz
Si l'amplitude du message modulant double, la déviation de fréquence double : ∆'=2∆=50 kHz.
∆' 2∆ 2 × 25 × 10 3
Si la fréquence modulante triple, l'indice de modulation sera : δ 'f = = = = 3,33
f m' 3fm 3 × 5 × 10 3
5. Dans le premier cas, le nombre de raies spectrales est N=8, soit la bande de fréquences B :
B = 2 × N × f m = 2 × 8 × 5 × 10 3 = 80 kHz
Dans le second cas, le nombre de raies spectrales de chaque côté de la porteuse est entre 6 et 7. La bande de
fréquences est donc comprise entre 180 et 210 kHz

exercice 4:
La même puisque la puissance d'émission ne dépend que de l'amplitude de la porteuse qui reste constante.
h a n g e Vi h a n g e Vi
XC e XC e
F- w F- w
PD

PD
er

er
!

!
W

W
O

O
N

N
y

y
bu

bu
to

to
k

k
lic

lic
C

C
w

w
m

m
w w
w

w
o

o
.d o .c .d o .c
c u -tr a c k c u -tr a c k

Exercices de Télécommunications Télécommunications analogiques


GTR 2nde année semaine du 27 Septembre 1999

exercice 5 :
1. B=2 fm=2×10 103=20 kHz.
2. 9 raies spectrales dans chaque bande latérale. B=2 N fm=2×9×5×103=90 kHz.
3. L'excursion de fréquence est: ∆f=δ.×fm=30×1,5×103=45 kHz et W=2[∆f+2fm]=96 kHz.

exercice 6 :
1. L'excursion de fréquence est ∆f = 105525
. × 10 6 − 105.45 × 10 6 = 0.075 MHz = 75 kHz
∆f 75 × 10 3
2. L'indice de modulation est δ f = = = 30
f m 2.5 × 10 3

( ) ( )
3. La bande de fréquences occupée est W = 2 ∆f + 2 f m = 2 75 × 10 3 + 2 × 2.5 × 10 3 = 160 kHz

exercice 7 :
Le nombre de raies spectrales de chaque côté de la porteuse est 4. L'indice de modulation correspondant est 1,5.
Ces raies spectrales sont distantes de fm, la bande de fréquence étant BF=2N fm, on trouve fm=1,5 kHz.
L'excursion de fréquence est δ×fm, donc égale à 2,25 kHz.
Le changement de fréquence modulante ne change pas l'excursion de fréquence, qui est proportionnelle à
l'amplitude du message modulant, donc elle reste égale à 2,25 kHz.
∆f 2.25 × 10 3
L'indice de modulation devient: δ= = =3
'
fm 0.75 × 10 3
Le nombre de raies spectrales de chaque côté de la porteuse est donc W ' = 2 N f m
' = 9 kHz
L'excursion de fréquence double, donc devient 4,5 kHz. L'indice de modulation devient :
∆f '' 4.5 × 10 3
δ= = =3.
fm . × 10 3
15
A cet indice de modulation correspond 6 raies spectrales, d'où la bande de fréquences :
2N fm=2×6×1.5×103=18 kHz.

exercice 4 :
Oui car le signal modulé comporte deux informations: l'une contenue dans les variations de fréquence, l'autre
dans son enveloppe. L'expression mathématique du signal est:
( ( )) ( (
A p 1 + m cos ω m1t cos ω p t + m f sin ω m2 t ))
ω1 et ω2 sont les fréquences modulantes AM et FM, m et mf les indices de modulation AM et FM. On développe:
+∞
( (
A p 1 + m cos ω m1t )) ∑ ( ) (
 
J n m f cos ω p + nω m2 t  )
n = −∞