Vous êtes sur la page 1sur 10

8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST

Répertoire toxicologique (http://www.csst.qc.ca/prevention/)

Thiram®
Numéro CAS (/prevention/reptox/section-
glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Numéro CAS) : 137-26-8

Identification

Description

Formule moléculaire brute (/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Formule moléculaire


brute) : C6H12N2S4

Principaux synonymes
Noms français :

BIS (DIMETHYLTHIOCARBAMYL) DISULFIDE


BIS(DIMETHYLTHIOCARBAMOYL) DISULFIDE
BIS(DIMETHYLTHIOCARBAMYL) DISULFIDE
DISULFIDE, BIS(DIMETHYLTHIOCARBAMOYL)
DISULFURE DE TETRAMETHYL THIURAM
DISULFURE DE TETRAMETHYLTHIOURAME
TETRAMETHYL THIOPEROXYDICARBONIC DIAMIDE
TETRAMETHYLTHIURAM BISULFIDE
TETRAMETHYLTHIURAM DIFULFIDE
TETRAMETHYLTHIURAM DISULFIDE
TETRAMETHYLTHIURAM DISULPHIDE
THIOPEROXYDICARBONIC DIAMIDE, TETRAMETHYL-
Thiram
Thirame
Thiram®
THIURAMDISULFIDE, TETRAMETHYL-
THIURAMYL

Noms anglais :

Thiram
Thiram®

Utilisation et sources d'émission 1 2 3 4 5

Le Thiram® est principalement utilisé comme fongicide pour faire des traitements à large spectre de semences. Il se trouve dans un
grand nombre de cultures comme des fruits, des légumes et des céréales.

Il peut aussi être utilisé:

comme répulsif pour certains mammifères comme les souris ou les rats
pour la vulcanisation du caoutchouc
en tant qu'additif pour des huiles lubrifiantes

Hygiène et sécurité

Apparence 1 4 6

https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 1/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST
Mise à jour : 2019-04-01

Le Thiram® est une poudre cristalline blanche ou jaune pâle à odeur caractéristique.

Caractéristiques de l'exposition (/prevention/reptox/section-


glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Caractéristiques de l'exposition)
Mise à jour : 2019-04-01

L'exposition au Thiram® en milieu de travail se fait principalement par les poudres ou les poussières.

Exposition aux poudres ou poussières

Aucune limite de détection olfactive pour le Thiram® n'a été trouvée dans la littérature consultée. Seule l'utilisation d'un instrument
de mesure permet d'identifier le produit et d'en quantifier la concentration.

La VEMP de 5 mg/m³ ou la DIVS de 100 mg/m³ peuvent être atteintes dans l'air en milieu de travail si des produits contenant
du Thiram® sont utilisés et lorsque les manipulations génèrent un nuage de poudres ou de poussières ou lorsque des fumées sont
produites.

Ce produit est absorbé par la peau et faiblement irritant. En raison de son insolubilité en milieu aqueux, un rinçage abondant à l'eau
savonneuse devrait permettre l'élimination du produit.

Danger immédiat pour la vie et la santé 7


DIVS (/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#DIVS) : 100 mg/m³

Propriétés physiques 1 2 4 5 6 8 9
Mise à jour : 2019-04-01

État physique : Solide


Masse moléculaire : 240,44
Densité : 1,29 g/ml à 20 °C
Solubilité dans l'eau : Insoluble
Point de fusion : 155,6 °C
Point d'ébullition : 129 °C à 20 mm de Hg
Tension de vapeur : 0,000017 mm de Hg à 25 °C
Coefficient de partage (eau/huile) : 0,0186

Inflammabilité et explosibilité
Mise à jour : 1994-05-15

Inflammabilité
Ce produit est inflammable dans les conditions suivantes:
Peut s'enflammer s'il est chauffé fortement ou en présence de matières oxydantes.

Données sur les risques d'incendie 10 11


Mise à jour : 2019-04-01

Point d'éclair : 89 °C

Techniques et moyens d'extinction


Mise à jour : 1994-05-15

Moyens d'extinction
Informations supplémentaires: Dioxyde de carbone, mousse, agents chimiques secs.

https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 2/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST
Techniques spéciales
Porter un appareil respiratoire autonome muni d'un masque facial complet. Produits de décomposition: disulfure de carbone, oxydes
de carbone, oxydes de soufre, oxydes d'azote.

Échantillonnage et surveillance biologique 12


Mise à jour : 2000-01-14

Échantillonnage des contaminants de l'air


Présentement, l'IRSST n'a pas de méthode d'analyse pour ce contaminant.
L'IRSST recommande la méthode 5005 de NIOSH.

Pour obtenir la description de cette méthode, consulter le «Guide d'échantillonnage des contaminants de l'air en milieu de travail»
ou le site Web de l'IRSST à l'adresse suivante:

http://www.irsst.qc.ca/-RSST137-26-8.html (http://www.irsst.qc.ca/-RSST137-26-8.html)

Prévention

Réactivité
Mise à jour : 1994-05-15

Stabilité
Ce produit est instable dans les conditions suivantes: Lorsqu'il est chauffé il se décompose lors d'une exposition prolongée à l'air, à
la chaleur ou à l'humidité.

Incompatibilité
Ce produit est incompatible avec ces substances: Les agents oxydants forts. Il se décompose rapidement au contact d'acides ou
d'alcalis.

Produits de décomposition
Information non disponible

Manipulation 13 14 15
Mise à jour : 1996-02-23

L'exposition à ce produit requiert de la formation et de l'information préalables. Prendre connaissance des renseignements inscrits sur l'étiquette
et la fiche de données de sécurité avant de manipuler ce produit.

La manipulation d'un produit doit être conforme aux dispositions de la LSST (http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-
glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#LSST) et de ses règlements, tels que le RSST
(http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#RSST) (en particulier les sections VIII et
XI), le RSSM (http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#RSSM)et le CSTC
(http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#CSTC). Pour en savoir plus
(http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/manipulation.aspx).

La mise en place de mesures de prévention des dangers liés à la manipulation des produits utilisés en milieu de travail doit se faire
selon une démarche hiérarchisée comprenant les étapes suivantes : l'élimination à la source, le remplacement, le contrôle
technique, la sensibilisation à la présence du risque (alarme sonore ou visuelle), les mesures administratives et les équipements de
protection individuelle. Dans une perspective de prévention, la CNESST a développé un outil
(http://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Documents/DC200-418web.pdf#page=26) pratique qui vise à aider les milieux de
travail à identifier, corriger et contrôler les risques pouvant affecter la santé et la sécurité des travailleurs.

Ne pas manger, boire ou fumer en manipulant ce produit. Se laver les mains soigneusement après manipulation. Porter un
équipement de protection des yeux et du visage adaptés à la nature du travail à effectuer. S'il est manipulé ou transvasé
régulièrement ou fréquemment, installer des douches de secours et des douches oculaires conformes dans le voisinage immédiat
des travailleurs exposés. Éviter de respirer les poussières et fumées. Porter un appareil de protection respiratoire approprié, lorsque
tous les autres moyens de prévention n'ont pas permis de respecter les valeurs d'exposition admissibles. Éviter les opérations
produisant un nuage de poudres ou de poussières. Dans un local où l'on ne peut éviter la formation de poudres ou de poussières, il
faut en prévenir l'accumulation, mettre tous les équipements à la terre et utiliser des outils anti-étincelles.

Entreposage 13 14 15
Mise à jour : 1996-02-23

L'onglet Réglementation informe des particularités règlementaires de ce produit dangereux. L'entreposage doit être conforme aux
dispositions de la LSST (http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#LSST) et de ses
règlements, tels que le RSST (http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#RSST)
https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 3/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST
(notamment les sections X et XI), le RSSM (http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-
glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#RSSM) et le CSTC (http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-
glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#CSTC). Selon la situation, le chapitre Bâtiment du Code de sécurité et le CNPI
(http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#CNPI) peuvent également s'appliquer.
Pour en savoir plus. (http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/entreposage.aspx)

Conserver dans un récipient hermétique placé dans un endroit bien ventilé et à l'écart de toute source de chaleur.
Conserver à l'abri des matières oxydantes, des acides et des bases.

Fuites
Mise à jour : 1996-02-23

Ramasser dans un contenant hermétique dûment identifié en utilisant une technique appropriée afin d'empêcher la contamination
du milieu.

Déchets
Mise à jour : 1996-02-23

Consulter le bureau régional du ministère de l'environnement.

Propriétés toxicologiques

Absorption (/prevention/reptox/section-
glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Absorption) 6 16 17
Mise à jour : 2017-02-10

Ce produit est absorbé par les voies respiratoires, la peau et les voies digestives.

Irritation (/prevention/reptox/section-
glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Irritation) et Corrosion
(/prevention/reptox/section-glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Corrosion) 17 18
19
Mise à jour : 2017-02-10

Ce produit est faiblement irritant pour la peau et cause l'irritation des yeux. Il peut irriter les voies respiratoires supérieures.

À la suite d'un contact répété ou prolongé, ce produit peut irriter la peau.

Effets aigus
Mise à jour : 2017-02-10

Aucune donnée concernant les effets aigus de ce produit n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées. Pour une
évaluation complète des propriétés toxicologiques, veuillez vous référer aux autres sections de cette fiche.

Effets chroniques 6 16 17
Mise à jour : 2017-02-10

Une étude chez des travailleurs de l'industrie du caoutchouc (exposition mixte) a rapporté de la toux, de la douleur thoracique, de la
tachycardie et une dysfonction hépatique. Chez certains travailleurs, on mentionne également des troubles de la glande thyroïde.

Sensibilisation (/prevention/reptox/section-
glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Sensibilisation)
Mise à jour : 2017-02-10

Aucune donnée concernant la sensibilisation respiratoire n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Ce produit est un sensibilisant cutané.

https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 4/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST
Justification des effets 16 17 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32
Mise à jour : 2017-02-10

Plusieurs cas de sensibilisation cutanée en milieu de travail (secteurs de la construction et de la santé) sont rapportés dans la
littérature. La sensibilisation cutanée est causée, dans la plupart des cas, par le port de vêtements de protection en caoutchouc
(bottes, gants). Des cas de sensibilisation cutanée sont également rapportés chez des travailleurs qui étaient en contact avec des
fongicides contenant du thiuram. Lors des tests cutanés, les réponses étaient positives pour le thiuram. Le mélange « thiuram-mix »
donnait également des réponses positives.

Des études de sensibilisation cutanée effectuées chez le cochon d'Inde (GPMT) et chez la souris (LLNA) se sont avérées positives.

Note : Le « thiuram-mix » est un mélange de 4 thiurames : disulfure de tétraméthylthiurame (TMTD), monosulfure de


tétraméthylthiurame (TMTM), disulfure de tétraéthylthiurame (TETD), disulfure de dipentaméthylènethiurame (PTD). Ce mélange est
utilisé pour identifier une allergie causée par le caoutchouc.

Sensibilisation croisée 33 34 35

Il y a possibilité de sensibilisation croisée avec le disulfuram chez l'humain. Chez l'animal, il y a possibilité de sensibilisation croisée
avec le ferbam, le ziram et le diméthyldithiocarbamate de sodium.

Effets sur le développement (/prevention/reptox/section-


glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Développement (Effets sur le))
Mise à jour : 1997-11-07

Effet tératogène démontré chez l'animal ou soupçonné chez l'humain.

Effets cancérogènes (/prevention/reptox/section-


glossaire/glossaire/Pages/glossaire.aspx#Cancérogène (Effet)) 36 37
Mise à jour : 1997-11-07

L'agent (le mélange, les circonstances d'exposition) ne peut pas être classé quant à sa
Évaluation du C.I.R.C. :
cancérogénicité pour l'homme (groupe 3).
Évaluation de l'A.C.G.I.H. : Substance non classifiable comme cancérogène pour l'homme (groupe A4).

Interaction 6
Mise à jour : 2017-02-10

Des travailleurs ont rapporté une intolérance à l'alcool suite à l'exposition au produit. Ils ont démonté des rougeurs faciales, des
palpitations, une accélération du pouls, des étourdissements et de l'hypotension. Ces effets sont dues au blocage du métabolisme
de l'acétaldéhyde sanguin dans le corps menant à une accumulation.

Dose létale 50 et concentration létale 50 17 18 19 38 39


Mise à jour : 2016-07-18

DL50

Rat (Orale) : 560 mg/kg


Rat (femelle) (Orale) : 620 mg/kg
Rat (mâle) (Orale) : 640 mg/kg
Rat (Orale) : 865 mg/kg
Rat (Orale) : 1 800 mg/kg
Souris (Orale) : 1 350 mg/kg
Lapin (Cutanée) : > 2 000 mg/kg
Rat (Cutanée) : > 2 000 mg/kg
Lapin (Orale) : 210 mg/kg
Rat (femelle) (Orale) : 1 900 mg/kg
Rat (mâle) (Orale) : 4 000 mg/kg
Souris (femelle) (Orale) : 3 800 mg/kg

https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 5/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST
Souris (mâle) (Orale) : 4 000 mg/kg

CL50

Rat (femelle) : 3,464 mg/l pour 4 heures


Rat (mâle) : < 5,04 mg/l pour 4 heures

Premiers secours

Premiers secours
Mise à jour : 2016-07-18

Inhalation
En cas d’inhalation, amener la personne dans un endroit aéré..

Contact avec les yeux


Rincer abondamment les yeux avec de l’eau pendant au moins 20 minutes. Enlever les lentilles cornéennes s’il est possible de le
faire facilement. Si l’irritation persiste, consulter un médecin.

Contact avec la peau


Retirer les vêtements contaminés en utilisant des gants appropriés. Laver abondamment la peau avec de l’eau et du savon.
Consulter un médecin en cas d’éruption cutanée.

Ingestion
Rincer la bouche avec de l’eau. Appeler le Centre antipoison ou un médecin en cas de malaise.

Réglementation

Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) 13


Mise à jour : 1999-11-01

Valeurs d'exposition admissibles des contaminants de l'air

Valeur d'exposition moyenne pondérée (VEMP)

5 mg/m3

Horaire non conventionnel (/prevention/reptox/prevention/Pages/horaires-non-conventionnels.aspx)


Hebdomadaire

Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT)


(/prevention/reptox/simdut/)

Classification selon le SIMDUT 2015 - Note au lecteur (/prevention/reptox/Pages/avis-lecteur-


classification-simdut-2015.aspx)
Mise à jour : 2015-10-27

Toxicité aiguë - orale - Catégorie 4 18 19 39 40 41

Lésions oculaires graves/irritation oculaire - Catégorie 2A 19 39

Sensibilisation cutanée - Catégorie 1 18 19 23 28 30 39 40

Toxicité pour certains organes cibles - expositions répétées - Catégorie 2 18 42

Poussières combustibles - Voir commentaires ci-dessous 43

https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 6/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST

Attention

Nocif en cas d’ingestion (H302)


Provoque une sévère irritation des yeux (H319)
Peut provoquer une allergie cutanée (H317)
Risque présumé d’effets graves pour les organes à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée (H373)

Divulgation des ingrédients (/prevention/reptox/simdut-2015/Pages/seuil-divulgation.aspx)

Commentaires : Ce produit pourrait appartenir à la classe de danger "Poussières combustibles" en fonction de divers facteurs qui
influencent la combustibilité et l'explosivité des poussières, notamment la composition, la forme et la taille des particules.

Références
▲1. Lewis, R.J., Sr., Hawley's condensed chemical dictionary. 14th ed. New York : John Wiley & Sons. (2001).
http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/9780470114735 (http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/9780470114735)
▲1. Lewis, R.J., Sr., Hawley's condensed chemical dictionary. 14th ed. New York : John Wiley & Sons. (2001).
http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/9780470114735 (http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/9780470114735)
▲2. Ministère de l'Environnement et Direction Toxicologie humaine / INSPQ, Répertoire des principaux pesticides utilisés au
Québec. Ste-Foy, Québec : Les publications du Québec. (2002). [RM-515127
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-515127)]
▲2. Ministère de l'Environnement et Direction Toxicologie humaine / INSPQ, Répertoire des principaux pesticides utilisés au
Québec. Ste-Foy, Québec : Les publications du Québec. (2002). [RM-515127
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-515127)]
▲3. Spencer, E.Y., Guide to the chemicals used in crop protection. 7th ed. Ottawa : Ministry of Supply and Services Canada :
Agriculture Canada. (1981). [RM-515023 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-515023)]
▲4. Bohnet, M. et al., Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry. 7th. Wiley InterScience (John Wiley & Sons). (2003-).
http://www3.interscience.wiley.com (http://www3.interscience.wiley.com) (http://www3.interscience.wiley.com/cgi-
bin/mrwhome/104554801/HOME (http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554801/HOME) )
▲4. Bohnet, M. et al., Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry. 7th. Wiley InterScience (John Wiley & Sons). (2003-).
http://www3.interscience.wiley.com (http://www3.interscience.wiley.com) (http://www3.interscience.wiley.com/cgi-
bin/mrwhome/104554801/HOME (http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554801/HOME) )
▲5. O'Neil, M.J. et al., The Merck Index : an encyclopedia of chemicals, drugs, & biologicals. 15e éd. Cambridge, G.-B. : Royal
Society of Chemistry. (2013). [RM-403001 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-
403001)] https://www.rsc.org/Merck-Index/ (https://www.rsc.org/Merck-Index/)
▲5. O'Neil, M.J. et al., The Merck Index : an encyclopedia of chemicals, drugs, & biologicals. 15e éd. Cambridge, G.-B. : Royal
Society of Chemistry. (2013). [RM-403001 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-
403001)] https://www.rsc.org/Merck-Index/ (https://www.rsc.org/Merck-Index/)
▲6. American Conference of Governmental Industrial Hygienists, «Thiram.» In: Documentation of the threshold limit values and
biological exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2014). Publication #0100Doc.
http://www.acgih.org (http://www.acgih.org/)
▲6. American Conference of Governmental Industrial Hygienists, «Thiram.» In: Documentation of the threshold limit values and
biological exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2014). Publication #0100Doc.
http://www.acgih.org (http://www.acgih.org/)
▲7. Cairelli, S.G., Ludwig, H.R. et Whalen, J.J., Documentation for immediately dangerous to life or health concentrations
(IDLHS). Springfield (VA) : NTIS. (1994). PB-94-195047. [RM-515102
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-515102)]
http://www.cdc.gov/niosh/idlh/intridl4.html (http://www.cdc.gov/niosh/idlh/intridl4.html)
▲8. Montgomery, J.H., Agrochemicals desk reference. New York : Lewis Publishers. (1997). [RM-515113
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-515113)]
▲9. Haynes, W.M., Bruno, T.J. et Lide, D.R., CRC handbook of chemistry and physics, 2016-2017. 97th ed. Boca Raton (FL) :
CRC Press. (2016). [RS-014001 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RS-014001)]
http://www.hbcpnetbase.com/ (http://www.hbcpnetbase.com/)
▲10. Greene, S.A. et Pohanish, R.P., Rapid guide to chemical incompatibilities. New York : Van Nostrand Reinhold. (1997). [RR-
015033 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RR-015033)]
▲11. Pohanish, R.P. et Greene, S.A., Wiley guide to chemical incompatibilities. 3ème éd. New Jersey : John Wiley & Sons Inc.
(2009). [RR-015033 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RR-015033)] www.wiley.com
(http://www.wiley.com/)
▲12. Drolet, D. et Beauchamp, G, Guide d'échantillonnage des contaminants de l'air en milieu de travail. Études et recherches /
Guide technique, 8ème éd. revue et mise à jour. Montréal : IRSST. (2012). T-06. [MO-220007
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=MO-220007)] http://www.irsst.qc.ca
(http://www.irsst.qc.ca/)
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/t-06.pdf (http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/t-06.pdf)
▲13. Règlement sur la santé et la sécurité du travail [S-2.1, r. 13]. Québec : Éditeur officiel du Québec. [RJ-510071
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RJ-510071)]

https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 7/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST
http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cr/S-2.1,%20r.%2013 (http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cr/S-2.1,%20r.%2013)
▲13. Règlement sur la santé et la sécurité du travail [S-2.1, r. 13]. Québec : Éditeur officiel du Québec. [RJ-510071
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RJ-510071)]
http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cr/S-2.1,%20r.%2013 (http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cr/S-2.1,%20r.%2013)
▲14. National Fire Protection Association et Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec, NFPA 30 : Code des
liquides inflammables et combustibles. 1996. Sainte-Foy : Publications du Québec; CSST. (1996). [NO-006762
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=NO-006762)] http://www.nfpa.org
(http://www.nfpa.org/)
http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=17&file=978-2-551-19787-3.pdf&type2=35
(http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=17&file=978-2-551-19787-
3.pdf&type2=35)
▲15. Stalker, R.D. et al., Recommended practice on static electricity. Quincy, Ma : NFPA. (2002). NFPA: 77-2002. [NO-017610
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=NO-017610)]
▲16. Deutsche Forschungsgemeinschaft. Kommission zur Prüfung Gesundheitsschädlicher Arbeitsstoffe, Occupational
toxicants : critical data evaluation for MAK values and classification of carcinogens. Weinheim; New York : VCH. (1991-). [MO-
020680 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=MO-020680)] www.wiley-vch.de
(http://www.wiley-vch.de/)
www.mak-collection.com (http://www.mak-collection.com/)
http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/3527600418/topics (http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/3527600418/topics)
▲17. committee of the Health Council of the Netherlands, Thiram (CAS No: 137-26-8): . Health-based Reassessment of
Administrative Occupational Exposure Limits, No. 2000/15OSH/090. The Hague,. (2003).
http://www.gezondheidsraad.nl/sites/default/files/0015090osh.pdf
(http://www.gezondheidsraad.nl/sites/default/files/0015090osh.pdf)
http://www.gezondheidsraad.nl/en/search/137-26-8 (http://www.gezondheidsraad.nl/en/search/137-26-8)
▲18. American Conference of Governmental Industrial Hygienists, Documentation of the threshold limit values and biological
exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. 7th ed. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2001-). Publication #0100Doc. [RM-
514008 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-514008)] http://www.acgih.org
(http://www.acgih.org)
▲18. American Conference of Governmental Industrial Hygienists, Documentation of the threshold limit values and biological
exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. 7th ed. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2001-). Publication #0100Doc. [RM-
514008 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-514008)] http://www.acgih.org
(http://www.acgih.org)
▲19. Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational
Health and Safety http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html (http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html)
▲19. Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational
Health and Safety http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html (http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html)
▲20. Lisi, P., Caraffini, S. et Assalve, D., «Irritation and sensitization potential of pesticides.» Contact Dermatitis. Vol. 17, p. 212-
218. (1987).
▲21. Kiec-Swierczynska, M., «Occupational sensitivity to rubber.» Contact Dermatitis. Vol. 32, no. 3, p. 171-172. (1995). [AP-
063908 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=AP-063908)]
▲22. Ikarashi, Y., Tsuchiya, T. et Nakamura, A., «Evaluation of contact sensitivity of rubber chemicals using the murine local
lymph node assay.» Contact Dermatitis. Vol. 28, p. 77-80. (1993).
▲23. Kilpikari, I., «Occupational contact dermatitis among rubber workers.» Contact Dermatitis. Vol. 8, p. 359-362. (1982).
▲23. Kilpikari, I., «Occupational contact dermatitis among rubber workers.» Contact Dermatitis. Vol. 8, p. 359-362. (1982).
▲24. Themido, R. et Menezes Brandao, F., «Contact allergy to thiurams.» Contact Dermatitis. Vol. 10, p. 251. (1984). [AP-
026365 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=AP-026365)]
▲25. van Och, F.M.M. et al., «Comparison of dose-responses of contact allergens using the guinea pig maximization test and
the local lymph node assay.» Toxicology. Vol. 167, no. 3, p. 207-215. (2001).
▲26. van Och, F.M.M. et al., «A quantitative method for assessing the sensitizing potency of low molecular weight chemicals
using a local lymph node assay : employment of a regression method that includes determination of the uncertainty margins.»
Toxicology. Vol. 146, no. 1, p. 49-59. (2000).
▲27. Klein, M.K., Brancaccio, R. et Cohen, D., «Occupational allergic contact dermatitis in an obstetrics and gynecology
resident.» American Journal of Contact Dermatitis. Vol. 14, no. 4, p. 217-218. (2003).
▲28. van Ketel, W.G., «Contact urticaria from rubber gloves after dermatitis from thiurams.» Contact Dermatitis. Vol. 11, p. 323-
324. (1984). [AP-053282 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=AP-053282)]
▲28. van Ketel, W.G., «Contact urticaria from rubber gloves after dermatitis from thiurams.» Contact Dermatitis. Vol. 11, p. 323-
324. (1984). [AP-053282 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=AP-053282)]
▲29. Condé-Salazar, L. et al., «Occupational allergic contact dermatitis in construction workers.» Contact Dermatitis. Vol. 33, p.
226-230. (1995). [AP-063483 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=AP-063483)]
▲30. Saunders, H. et Watkins, F., «Allergic contact dermatitis due to thiuram exposure from a fungicide.» Australasian Journal of
Dermatology. Vol. 42, no. 3, p. 217-218. (2001).
▲30. Saunders, H. et Watkins, F., «Allergic contact dermatitis due to thiuram exposure from a fungicide.» Australasian Journal of
Dermatology. Vol. 42, no. 3, p. 217-218. (2001).
▲31. Foussereau, J. et Cavelier, C., «La N-isopropyl-N'-phénylparaphénylènediamine a-t-elle sa place dans la batterie standard
d'allergènes? Importance de cet allergène dans l'intolérance au caoutchouc.» Dermatologica. Vol. 155, p. 164-167. (1977).
▲32. Camarasa, J.M.G, «First epidemiological study of contact dermatitis in Spain - 1977.» Acta Dermato-Venereologica. Vol.
59, no. 85, p. 33-37. (1979). [AP-020884 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=AP-020884)]
▲33. Baer, R.L., Ramsey, D.L. et Biondi, E., «The most common contact allergens.» Archives of Dermatology. Vol. 108, p. 74-
78. (1973). [AP-022042 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=AP-022042)]

https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 8/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST
▲34. Rudzki, E., Rebandel, P. et Grzywa, Z., «Contact allergy in the pharmaceutical industry.» Contact Dermatitis. Vol. 21, p.
121-122. (1989).
▲35. Matsushita, T. et al., «Experimental study on cross-contact allergy due to dithiocarbamate fungicides.» Industrial Health.
Vol. 15, no. 1-2, p. 87-94. (1977).
▲36. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, Occupational exposures in insecticide
application, and some pesticides. IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans, Vol. 53. Lyon :
International Agency for Research on Cancer. (1991). https://monographs.iarc.fr/wp-content/uploads/2018/06/mono53.pdf
(https://monographs.iarc.fr/wp-content/uploads/2018/06/mono53.pdf)
▲37. American Conference of Governmental Industrial Hygienists, 2019 TLVs® and BEIs® : threshold limit values for chemical
substances and physical agents and biological exposure indices. Cincinnati (OH) : ACGIH. (2019). [NO-003164
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=NO-003164)] http://www.acgih.org
(http://www.acgih.org/)
▲38. National Institute for Occupational Safety and Health, RTECS (Registry of Toxic Effects of Chemical Substances).
Hamilton (Ont) : Canadian Centre for Occupational Health and Safety. http://ccinfoweb.ccohs.ca/rtecs/search.html
(http://ccinfoweb.ccohs.ca/rtecs/search.html)
▲39. ECHA (European Chemicals Agency) , Information on Chemicals (REACH). Helsinki, Finland.
http://echa.europa.eu/information-on-chemicals/registered-substances (http://echa.europa.eu/information-on-
chemicals/registered-substances)
▲39. ECHA (European Chemicals Agency) , Information on Chemicals (REACH). Helsinki, Finland.
http://echa.europa.eu/information-on-chemicals/registered-substances (http://echa.europa.eu/information-on-
chemicals/registered-substances)
▲40. International Programme on Chemical Safety, Environmental Health Criteria 78: Dithiocarbamates pesticides,
ethylenethiourea, and propylenethiourea: a general introduction. Genève : World Health Organization. (1988). EHC78. [MO-
012204 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=MO-012204)]
http://www.inchem.org/pages/ehc.html (http://www.inchem.org/pages/ehc.html)
http://www.inchem.org/documents/ehc/ehc/ehc78.htm (http://www.inchem.org/documents/ehc/ehc/ehc78.htm)
▲41. WEISS, L.R. et ORZEL, R.A. , «SOME COMPARATIVE TOXICOLOGIC AND PHARMACOLOGIC EFFECTS OF
DIMETHYL SULFOXIDE AS A PESTICIDE SOLVENT.» Toxicology and Applied Pharmacology. Vol. 11, p. 546-557. (1967). [AP-
023675 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=AP-023675)]
▲42. Greim, H., Essential MAK Value Documentations from the MAK-Collection for Occupational Health and Safety. Allemagne :
Wiley-VCH Verlag GmbH & Co. KGaA. (2006). [MO-004572 (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?
sf=*&query=lc=MO-004572)] www.wiley-vch.de (http://www.wiley-vch.de/)
www.mak-collection.com (http://www.mak-collection.com/)
▲43. BGIA-Gestis, Information system on hazardous substances of the Berufsgenossenschaften. Sankt Augustin, Germany :
Berufsgenossenschaftliches Institut. http://www.hvbg.de/e/bia/fac/stoffdb/index.html
(http://www.hvbg.de/e/bia/fac/stoffdb/index.html)

Autres sources d'information

Schardein, J.L., Chemically induced birth defects. 3ème rév. & expanded. New York : Dekker. (2000). [MO-122294
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=MO-122294)]
Hayes, W.J. et Laws, E.R., Handbook of pesticides toxicology : general principles. Vol. 1. Toronto : Academic Press. (1991).
Shepard, T.H., Catalog of teratogenic agents. 9th ed. Baltimore : The John Hopkins University Press. (1998). [RM-515003
(http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/in/fr/search.xhtml?sf=*&query=lc=RM-515003)]
Danielsson, B. R. , Oskarsson, A. et Dencker, L. , «Placental transfer and fetal distribution of lead in mice after treatment with
dithiocarbamates.» Archives of Toxicology. Vol. 55, no. 1, p. 27-33. (1984).
Stoker, T. E. et al., «Abnormal fertilization is responsible for reduced fecundity following thiram-induced ovulatory delay in the
rat.» Biology of reproduction. Vol. 68, no. 6, p. 2142-2149. (2003).
Stoker, T. E. et al., «The fungicide thiram delays ovulation and alters fertility in the rat.» Toxicologist . Vol. 14, no. 1, p. 77.
(1994).
Andreyev, M. V. et Kvartovkina, L. K. , «Impairment of reproductive health in women occupationally exposed to thiram.»
Reproductive Toxicology. Vol. 7, no. 5, p. 491. (1993).
Aleksandrov, S. E. , «[Effect of vulcanizing accelerants on embryolethality in rats] .» Biulleten' eksperimental'noi biologii i
meditsiny. Vol. 93, no. 1, p. 87-88. (1982).
You, X., «[Mutagenicity and teratogenicity study of thiram] .» Kung Yeh Wei Sheng Yu Chih Yeh Ping. Vol. 17, no. 4, p. 202-206.
(1991).
Roll, R., «Teratological investigations with Thiram(TMTD) on two strains of mice.» Arch. Toxikol.. Vol. 27, p. 173-186. (1971).
Robens, J. F., «Teratologic studies of Carbaryl, Diazinon, Norea, Disulfiram and Thiram small laboratory animkals.» Toxicology
and Applied Pharmacology. Vol. 15, p. 152-163. (1969).
Sal'nikova, L. S. , «[Study of the embryotropic effect of tiuram EF].» Gigiena i sanitariia. Vol. 3, p. 88. (1989).
Environmental Protection Agency, Reregistration Eligibility Decision for Thiram. Washington. (2004).
http://www.epa.gov/oppsrrd1/REDs/0122red_thiram.pdf (http://www.epa.gov/oppsrrd1/REDs/0122red_thiram.pdf)
Stoker, T. E. et al., «Characterization of pregnancy outcome following thiram-induced ovulatory delay in the female rat.»
Neurotoxicology and teratology . Vol. 18, no. 3, p. 277-282. (1996).
Dãnulescu, E. et al., «Reproductive effects of the fungicide Thiram. Epidemiological and experimental studies.» The Journal of
Preventive Medicine. Vol. 12, no. 1-2, p. 38-45. (2004). http://www.jmpiasi.ro/2004/12(1-2)/6.pdf
(http://www.jmpiasi.ro/2004/12(1-2)/6.pdf)
Joint WHO/FAO Meeting on Pesticide Residues, Pesticide residues in food - 1996. Part 1 - Residues. Pesticide residues in
food. Genève : World Health Organization : International Programme of Chemical Safety. (1996).
Roll, R., «[Teratologic studies with Thiram (TMTD) on two strains of mice] .» Archiv fur Toxikologie. Vol. 27, no. 3, p. 173-186.
(1971).
https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 9/10
8/8/2019 Fiche complète pour Thiram® - CNESST
Vasilos, A. F. et al., «The reproductive function of rats in acute and chronic intoxication with tetra methyl thiuram di sulfide .» Gig
Sanit. Vol. 6, p. 37-40. (1978).
Short, R. D. Jr et al., «Developmental toxicity of ferric dimethyldithiocarbamate and bis(dimethylthiocarbamoyl) disulfide in rats
and mice.» Toxicology and applied pharmacology. Vol. 35, no. 1, p. 83-94. (1976).
Zhavororkov, N. I. , «Assessment of the effect of pesticides on reproductive function of animals..» Veterinariya (Moscow). Vol. 9,
p. 67-69. (1979).

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST (http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/) du Centre de documentation de la


CNESST.

https://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1248 10/10