Vous êtes sur la page 1sur 2

Fiche de lecture : Corporate Risk Management : Costs and Benefits

L’auteur : Ali M Fatemi, DePaul University


Carl Luft, DePaul University.
Texte :
La gestion du risque, tant d'un point de vue théorique qu'appliqué, peut être mieux
comprise dans le contexte de ces paradigmes et de leurs extensions à chacun des
trois grands domaines de la finance : la finance d'entreprise, l'intermédiation
financière et les investissements.
Le présent document est conçu dans ce but et, l’accent sera donc mis en particulier
sur les avantages et les coûts de la gestion des risques des entreprises, et sur Les
différents risques auxquels un dirigeant d'entreprise doit faire face sont abordés
dans cette structure.
Deux hypothèses différentes ont été avancées pour expliquer pourquoi le risque
devrait être géré :
1. L'hypothèse de la maximisation de la valeur actionnariale stipule qu’une
entreprise s'engagera dans des politiques de gestion des risques seulement
pour le but d’augmenter la valeur de l'entreprise et donc celle de ses
actionnaires.
2. L’hypothèse de l'aversion au risque des gestionnaires stipule que les
gestionnaires chercheront à maximiser leur richesse personnelle, parfois au
détriment des actionnaires, lorsque les intérêts des actionnaires ne sont pas
parfaitement alignés sur ceux des gestionnaires.

Hypothèse de maximisation de la richesse des actionnaires


- Les stratégies de gestion des risques doivent maximiser la richesse des actionnaires,
et ne peuvent accroître la valeur pour les actionnaires que si elles entraînent une
baisse du coût du capital.
- Les avantages de la gestion des risques découlent principalement soit d'une
minimisation des coûts de la détresse financière, soit d'une minimisation des taxes.
Ainsi que Les avantages pour les actionnaires proviennent du premier.

L'hypothèse de l'aversion au risque des gestionnaires


- Elle soutient que les gestionnaires chercheront à maximiser leur richesse
personnelle, parfois au détriment des actionnaires.
- L’hypothèse d'aversion au risque des dirigeants prévoit que les dirigeants
s'engageront dans une couverture intégrale pour améliorer la position de la direction
au détriment des

Actionnaires, Ce qui peut entrainer des effets négatifs. Les avantages qui en
découlent ne profitent qu'à la direction de l'entreprise.

Conclusion :
La conclusion la plus importante de cet article est que des stratégies de gestion des
risques doivent être adoptées pour augmenter la valeur pour les actionnaires. La
couverture systématique de toutes les variations des flux de trésorerie disponibles
peut être compatible avec l'aversion au risque de la direction, mais elle n'est pas
compatible avec la maximisation de la valeur des entreprises et des actionnaires. De
plus, la recherche empirique présentée dans ce document montre que la raison la
plus importante de la gestion des risques est de protéger le flux de trésorerie
disponible généré en interne, de minimiser le problème du sous-investissement et
d'éviter les difficultés financières.