Vous êtes sur la page 1sur 18

PHYSIOLOGIE DES

MEMBRANES :
2e partie (cellules vivantes)
Rappel : fonction de la membrane plasmique?...

© Julie Lavoie, C. Lionel-Groulx ; images © ERPI pour diapos 2, 4 et 10 à 18


1
Composition et structure
de la membrane plasmique

2
La membrane : une structure en mosaïque fluide

3
Fluidité de la membrane
Composition en acides gras

Température ambiante

Cholestérol (stabilise la fluidité)

Acides gras saturés


Acides gras insaturés 4
Rappel : cellules artificielles

• Membrane semi-perméable car percée


de pores
• Perméabilité dépend de la taille de la
molécule (vs diamètre des pores)
• Les principes physiques s’appliquent :
mouvement net par diffusion/osmose
si…
– présence d’un gradient
– membrane perméable à la molécule
5
Rappel…
• Diffusion :
– diffusion nette d’un soluté
– dans le sens du gradient de ce soluté

• Osmose :
– diffusion nette d’un solvant
– dans le sens du gradient de ce solvant
– tient compte des solutés totaux
(Σ concentrations de tous les solutés =
osmolarité)
6
Dans une cellule vivante?...
• La mosaïque fluide sépare le cytoplasme
et le milieu extracellulaire
• Perméabilité sélective : dépend de la
nature des molécules et non de leur
taille
• Principes physiques s’appliquent pour
certaines molécules (diffusion simple et
osmose)…
• … mais d’autres phénomènes entrent
aussi en jeu (diffusion facilitée,
transport actif, transport en vrac) 7
3. MODES DE TRANSPORT MEMBRANAIRE :
MÉCANISMES D’ÉCHANGE ENTRE LA CELLULE ET
SON MILIEU
3.1 Transport des substances non macromoléculaires
3.1.1 Modes de transport passif
A) Diffusion simple d’un soluté
B) Diffusion facilitée d’un soluté
C) L’osmose : diffusion de l’eau (solvant) (voir tableau)

3.1.2 Modes de transport actif


A) Transport actif primaire
B) Transport actif secondaire
3.2 Transport des macromolécules et des particules :
transport en vrac, à l’aide de vésicules.
3.2.1 Vers l’extérieur de la cellule : Exocytose
3.2.2 Vers l’intérieur de la cellule : A) Phagocytose
B) Pinocytose
C) Endocytose par récepteurs interposés
8
Tableau 1 Modes de transport transmembranaire
Diffusion simple Osmose Diffusion facilitée Transport actif
Phénomène biologique : membrane Phénomène biologique : membrane sélective et
Phénomène physique
sélective mais passive active

Transport de solutés Transport d'eau (H2O) Transport de solutés hydrosolubles Transport actif primaire ( «pompage») d’ions
hydrophobes ou liposolubles par diffusions simple ET facilitée (ex. : glucose, rouge neutre) (ex. : Na+, K+, Ca2+) ; parfois deux sortes d’ions,
(ex. : O2, CO2, acides gras, Transport d’ions en alternance (ex. : pompe à Na+ / K+)
vitamines liposolubles  A,
Quoi ?

(ex. : Na+, K+, Ca2+) Transport actif secondaire : cotransport d’un


D, E et K)
Transport d’eau (voir osmose) soluté non ionique (contre son gradient) avec
Transport d’eau (voir osmose) un ion, en utilisant l’Epotentielle résultant du
pompage préalable de cet ion (ex. : Na+ / acide
aminé, Na+ / glucose)

• en suivant le gradient de • en suivant le gradient de • en suivant le gradient de concentration • contre le (à l'encontre du) gradient de
concentration du soluté concentration de l'eau (en comptant du soluté concentration du soluté1
Vers où?

les solutés TOTAUX, donc la • transport d’un soluté souvent orienté • pour le TAsecondaire, 2 étapes : 1- pompage de
SOMME des concentrations de tous (unidirectionnel) l’ion contre son gradient, puis 2- cotransport
les solutés) de l’ion (qui revient en suivant son gradient)
avec le soluté non ionique (contre son gradient)

• passage entre les • passage entre les phospholipides • 2 types de protéines spécifiques : • pompage des ions par protéines spécifiques
actionnées par l’ATP : ATPases (pompes à ions)
Comment ?

phospholipides (diffusion simple) -ions : passage dans petits canaux


• (non spécifique) ET ioniques2 • cotransport : dans une perméase possédant un
• passage dans petits canaux -autres solutés : transport par perméases3 site spécifique pour chaque soluté (l’ion +
protéiques spécifiques (aquaporines) • nb limité de canaux et de perméases l’autre soluté)
(diffusion facilitée) • nb limité d’ATPases et de perméases
• v transport du soluté • v transport de l’eau proportionnelle à • v transport du soluté proportionnelle à la • transport du soluté contre son gradient
Observations

proportionnelle à la la différence de « concentration de différence de concentration du soluté • le transport nécessite la présence d’ATP
différence de concentration l’eau » (c.-à-d. à la concentration des MAIS avec un niveau de saturation
du soluté solutés TOTAUX) • la présence d’une substance de type « bloqueur
• jusqu'à égalité des concentrations du d'ATP » cause un arrêt du transport
• jusqu'à égalité des • jusqu'à égalité des concentrations de soluté
concentrations du soluté l'eau (c.-à-d. à égalité des • transport orienté (souvent)
concentrations des solutés totaux)

1
2
plus exactement, pour les ions, on devrait parler du gradient électrochimique = gradient de concentration, mais en tenant aussi compte des charges +/- des ions 9
soit toujours ouverts, soit à ouverture contrôlée
3 dont la forme se modifie quand le soluté s’y lie
jlavoie_101-NE1-LG_EXERCICES - Module 1
[1a, p. 141]
[1b, p. 150]

DIFFUSION…

…SIMPLE
= molécules de soluté se glissent entre les
éléments de la bicouche de
phosphoglycérolipides.

…FACILITÉE
= molécules de soluté traversent dans une
protéine* membranaire qui est…
-soit un *canal protéique (~ un
« tunnel ») pour un ion

-soit une *perméase (une protéine qui


change de forme) pour une autre
substance 10
[1a, p. 141]
[1b, p. 150]

OSMOSE

… « à la manière de la diffusion SIMPLE »


= molécules d’eau se glissent entre les
éléments de la bicouche de lipides.

ET

… « à la manière de la diffusion FACILITÉE »


= molécules d’eau passent dans une
aquaporine, qui est un canal protéique (~ un
« tunnel »).

11
[1a, p. 141]
[1b, p. 150]

TRANSPORT
ACTIF
= molécules sont
« pompées » contre
leur gradient par
une pompe à ions
(ou ATPase)

12
-Rappel-
L’ATP, « monnaie » énergétique des cellules

13
TRANSPORT [1a, p. 141]
ACTIF [1b, p. 151]

Ex.: une pompe


à Na+/K+

14
TRANSPORT ACTIF Ex.: une pompe à H+
[1a, p. 142]
[1b, p. 152]

15
TRANSPORT ACTIF SECONDAIRE
Ex.: une pompe à H+ couplée à une perméase de cotransport*
pour H+ et saccharose (*ici « symport », même direction)

[1a, p. 142]
[1b, p. 153]

16
Modes de transport
par vésicules OU
transport en vrac
-particules trop grosses
pour traverser la mb des
cellules
-formation de vésicules
-nécessite dépense E

Vers l’intérieur des ¢:


Endocytose (3 types)
[1a, fig. 7.20]
[1b, fig. 7.22] OU
Vers l’extérieur des ¢:
Exocytose (diapo suivante) 17
[1a, p. 1112]
[1b, p. 1222]

La libération de
molécules de
neurotransmetteur
(« billes vertes » sur
par un
l’image)
neurone, un
exemple
d’exocytose.

La mb délimitant la vésicule fusionne avec la mb cellulaire (étapes 34) et les molécules sont
libérées hors de la cellule, ici dans la fente synaptique (étape 4). Elles vont ensuite se lier à 18
des récepteurs (encadré noir) sur la membrane du neurone « suivant » (postsynaptique).