Vous êtes sur la page 1sur 19

DTU 13.

3 :
Conception, exécution et pathologie
des dallages
SOMMAIRE

• INTRODUCTION

• CONCEPTION ET EXECUTION

• PATHOLOGIE
INTRODUCTION
• DTU 13.3 établi en mars 2005

En 4 parties :

• les dallages industriels ou assimilés,


• les dallages dits « autres »,
• les dallages des maisons individuelles,
• Cahier des clauses spéciales
INTRODUCTION
• Dans la partie 1 et 2:

– Annexe A : Géotechnique
– Annexe B : Actions et exigences
– Annexe C : Calculs justificatifs
INTRODUCTION

Dallage
Interface

Couche de forme

Sols en place
RECONNAISSANCES GEOTECHNIQUES
– En fonction de la partie :
• Parties 1 et 2 -> 3 points + 1 tous les 2000m²
• Partie 3 -> 3 points
– Types de sondages:
• Sondages à la pelle, tarière et carotté,
• Essais au pénétro statique, pressio
– Essais en laboratoire:
• Identification : GTR
• Sensibilité à l’eau : Atterberg, VBs
• Comportement : Proctor
• Compressibilité : Oedo
CONTENU DU RAPPORT
• Avis sur la faisabilité
• Caractéristiques du terrain (E,pl,  Es)
• Estimation des tassements :
– Avec pressio : de l’ordre du cm
– Avec oedo : inférieur au cm
• Couche de forme (EV2, type de matériau)
• Eventuelles techniques d’amélioration du sol
support ( substitution, pré chargement,…)
Calcul du module Es

• Es = E /
Calcul du module Es
Les minimas : Tassements

– W < L1 / 2000 + 20 mm
Avec L1 le plus petit côté du rectangle du dallage

– w < L2 / 2000 + 10 mm
Avec L2 étant entre 2 points considérés
Les minimas pour le dallage
Epaisseur du dallage:
– Partie 1 : 150 mm
– Partie 2 : 130 mm
– Partie 3 : 120 mm
• Armature minimale:
– 0.4% ou condition de non fragilité pour les
dallages industriels
– 5cm²/ pour les autres
Les minimas pour l’interface

• Sert de surface de glissement

• Un lit de sable de 20cm

• Exclure de préférence films polyéthylènes (pb


de capilarité)
Les minimas pour la couche de forme
– Pour la nature :
• Annexe A
• Teneur en sulface < 0.2% pour matériaux non traités
• Teneur en sulfate <0.5% pour matériaux traités
• Matériaux exclus (argile, remblais industriels,
organique)
– Epaisseur minimale : 20cm
– Module de Westergaard:
• Parties 1 et 2 : 50 MPa/m
• Partie 3 : 30 MPa/m
Les minimas pour la couche de forme
Amélioration des sols support
• Le drainage vertical et préchargement:
– Pour les sols fins saturés
– Réduction à quelques mois
– Préchargement au moins 130% supp au projet
– Suivi par tassomètre
• Compactage dynamique:
– Pour les sols sableux ou granulaires
– Génération de vibrations
– Contrôle par sondages
Amélioration des sols support
• Colonnes ballastés:
– Régie par un DTU
– Réduction du tassement par 2 à 4 max
– Semelles à 0.2 MPa
– Contrôle par pénétro ou pressio
• CMC
– Réduction du tassement par 2 à 10 max
– Semelles à 0.2 ou 0.4 MPa
– Contrôle par pénétro ou pressio
Pathologie
Pathologie