Vous êtes sur la page 1sur 1

Analyse – Le Monde augmentent. Quand l'offre est abondante, les prix Nigeria ou en Iran ont perturbé le marché.

erturbé le marché. Du Petroleum, les réserves pétrolières ont doublé !


baissent. Ce schéma est toutefois totalement côté de la demande, et contrairement aux pays Pourtant, en ce domaine aussi, le doute est
Pétrole : l'heure du perturbé lorsque les producteurs constituent un industrialisés après le premier choc pétrolier, les aujourd'hui de rigueur. Depuis la découverte des
doute, par Daniel Cohen cartel. Ils peuvent artificiellement réduire l'offre
disponible, de manière à augmenter les prix. C'est
pays émergents ne semblaient pas capables de
réduire leur demande, malgré la hausse des prix.
sables bitumineux canadiens, en 1999, les
découvertes de nouvelles réserves s'essoufflent.
ce qui s'est passé en 1973, quand l'OPEP a Le seuil de 80 dollars le baril était franchi, en L'horizon se fige. Dans quarante ans ou cinquante
En cinq ans, le prix du pétrole a été quadruplé le prix du baril, imposant des quotas de septembre 2007. Selon les experts, c'est un chiffre ans (peut-être), il n'y aura plus de pétrole, au sens
multiplié par cinq. Au printemps 2003, il cotait 25 production à ses membres pour maintenir qui est suffisant pour faire sortir de terre tout le où on l'entend aujourd'hui.
dollars le baril. Au printemps 2005, il atteignait artificiellement le marché en situation de pénurie. pétrole de la planète. On pouvait croire qu'un pic
50 dollars le baril. Début juillet de cette année, il Cette hausse du prix a toutefois produit deux était atteint. Le piège qui s'est refermé sur
touchait le seuil historique de 145 dollars. Les effets contraires. Du côté de l'offre, tout d'abord, l'économie mondiale a donc été le suivant. La
paris allaient bon train : le baril allait-il dépasser de nouveaux pays exportateurs ont fait leur POUR LA DERNIÈRE FOIS crise financière a accru le prix du baril, lequel a
200 dollars ? Comme pris de vertige, le baril a apparition. Déjouant les quotas imposés par le augmenté l'inflation mondiale, laquelle a aggravé
pourtant marqué le pas au cours de l'été. Même cartel de l'OPEP, ils ont augmenté l'offre et fait C'est à ce moment que l'onde de choc davantage la situation des marchés financiers...
les menaces de l'armée russe sur le pipeline baisser les prix. Du côté de la demande ensuite, de la crise financière de l'été 2007 a commencé à C'est cette boucle qui est peut-être en train de se
Bakou-Tbilissi-Ceyhan n'y ont rien fait. Le doute les consommateurs ont fait des efforts nouveaux produire ses effets. Elle a en effet mis en œuvre dénouer. Quand les marchés financiers auront
s'est installé. Comment va-t-il être levé ? pour économiser le pétrole, contribuant à leur tour une dynamique que les analyses classiques, en atteint leur point bas, et que leur hausse
à faire baisser les prix. termes d'offre et de demande, ne prennent pas en redeviendra possible, le prix du baril pourra
Pour expliquer la hausse à marche compte. Car le pétrole n'est pas une marchandise baisser.
forcée du baril, il est habituel d'accuser la Ces deux effets, en retour, ont comme les autres. C'est un actif non renouvelable.
demande insatiable des nouveaux pays émergents, provoqué, du milieu des années 1980 à la fin des Ce qui est vendu aujourd'hui ne le sera plus Est-ce à dire un arrêt définitif du cycle
de la Chine notamment. Pourtant, en 2005, la années 1990, un contre-choc. En 1999, le pétrole demain. Un producteur qui sait son stock haussier ? Ce serait trop simple. Deux
Chine était déjà là, et ses perspectives de n'atteignait plus que 10 dollars le baril. Le marché épuisable peut donc arbitrer entre deux mécanismes de sens contraire vont en effet être à
croissance connues. Pourquoi les marchés n'ont- était passé d'un extrême à l'autre. A 10 dollars le possibilités. Il peut le vendre aujourd'hui et placer l'œuvre. Dans un premier temps, du fait
ils pas anticipé plus tôt ? De 2005 à 2008, la baril, il devenait difficile, sauf aux producteurs du sur les marchés financiers les ressources notamment des investissements nouveaux, l'offre
demande chinoise a certes augmenté : elle est Moyen-Orient, de produire sans pertes. Une générées, ou décider de laisser l'huile en sous-sol va augmenter et les prix baisser. Mais le temps
passée, selon l'Agence internationale de l'énergie, nouvelle correction, à la hausse, devenait et d'attendre le moment opportun pour le vendre qui passe rapprochera aussi de la date fatidique
de 6,7 millions à 7,9 millions de barils par jour. inéluctable. Passée la seconde guerre du Golfe, plus tard, plus cher. La crise financière rend cette (2050 ?) où le monde devra avoir appris à vivre
une nouvelle zone de confort a été définie par les deuxième option plus intéressante. Extraire le sans pétrole. A mesure que la baisse des réserves
C'est une hausse importante dans principaux producteurs, située entre 20 et 30 pétrole n'est plus rentable quand la Bourse deviendra patente, les prix recommenceront à
l'absolu, mais qui ne représente au bout du dollars. C'est un cours qui était considéré comme s'effondre. Pour maintenir l'incitation à produire, croître. Baisse puis hausse ? Ce ne serait pas une
compte qu'un pour cent de la demande mondiale. assez haut pour rentabiliser l'offre, assez bas pour il faut alors que les prix augmentent. première, même si, dans le cas du pétrole, ce
Dans le cas indien, la hausse est deux fois plus ne pas étouffer la demande. pourrait être la dernière fois aussi.
faible. Dire que les marchés valorisent Le fait que le pétrole soit une ressource
"rationnellement" la rareté du pétrole aujourd'hui Deux facteurs ont pourtant cassé non renouvelable semble aller de soi. Energie
ne revient-il pas à admettre qu'ils ne le faisaient l'équilibre prévu. Du côté de l'offre, il est apparu fossile, elle est par nature même non Daniel Cohen est professeur à l'Ecole normale
pas en 2005 ? Que s'est-il passé de nouveau, en si que les années de pétrole bon marché avaient reproductible. Les choses sont pourtant plus supérieure, éditorialiste associé
peu de temps ? abîmé l'outil de production. Les investissements complexes. Au fur et à mesure que la production
s'étaient ralentis, les capacités de raffinage épuise les sous-sols connus, d'autres réserves sont
Comprendre le prix du pétrole est devenaient insuffisantes pour les pétroles de découvertes. Comme le marcheur qui n'atteint Article paru dans l'édition du 28.08.08
ordinairement fait en comparant deux termes : moins bonne qualité. L'instabilité des pays jamais l'horizon, le monde ne semble jamais
l'offre et la demande, comme sur n'importe quel producteurs s'est par ailleurs accrue : les réduire le montant de ressources disponibles. De
marché. Quand la demande augmente, les prix incertitudes en Irak, bien sûr, mais aussi au 1980 à aujourd'hui, selon les données de British