Vous êtes sur la page 1sur 7

Juillet | Août 2011

Juillet | Août 2011 Journal d’information de l’IUFM d’Auvergne Actualités Les nouvelles formations à la rentrée

Journal d’information de l’IUFM d’Auvergne

Juillet | Août 2011 Journal d’information de l’IUFM d’Auvergne Actualités Les nouvelles formations à la rentrée

Actualités

Les nouvelles formations à la rentrée 2011-2012

Relations internationales

La 8 e biennale de la coopération internationale à l’antenne de Moulins

Culture

La semaine de la poésie dans les écoles

Juillet | Août 2011 Journal d’information de l’IUFM d’Auvergne Actualités Les nouvelles formations à la rentrée

sommaire

Actualités

Un pied dans l’école

3

Rally maths !

3

3

Les nouvelles formations à la rentrée 2011-2012

4

Carte des formations

5

Formation continue

Les professeurs d’éducation musicale et chant choral

de l’Académie, réunis en séminaire à Vichy

6

Droit de l’internet

6

6

7

Relations internationales

La 8e biennale de la coopération internationale à

l’antenne de Moulins

8

à l’IUFM !

9

Culture

Militant’art Populaire

10

Phénomènes optiques

10

10

11

En bref

Calendrier universitaire 2011-2012

12

le canif - Le journal d’information de l’IUFM d’Auvergne

Édité par l’IUFM d’Auvergne, 36, avenue Jean Jaurès C.S. 20 001 63407 Chamalières Cedex Tél : 04 73 31 71 50 Directeur de la publication, responsable de la rédaction : Didier Jourdan Maquette, réalisation et crédit photographique : Pascal Imberdis, IUFM d’Auvergne Impression sur papier recyclé : Chaumeil

  • 2 le canif - juillet 2011

sommaire Actualités Un pied dans l’école 3 Rally maths ! 3 3 Les nouvelles formations à

L’année 2010-2011 se termine, il est temps de réa- liser un premier bilan et d’ouvrir quelques perspec- tives. S’il ne saurait être question ici de faire preuve d’une quelconque autosatisfaction tant le contexte reste difcile, il n’en reste pas moins évident que notre université a été en capacité de relever le déde la mastérisa- tion de la formation des enseignants. En son sein, l’IUFM d’Auvergne a réussi sa mutation. Solidement appuyée sur le laboratoire ACTé (cf. p3), notre offre de formation diplômante prépare aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation. Avec l’ouverture d’un nouveau diplôme d’université (cf p.4) qui rejoint une large palette de masters, l’université Blaise Pascal forme désormais aux métiers de l’enseignement de la maternelle à l’uni- versité. Ces différentes formations impliquent outre l’IUFM, les UFR « Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives », « Lettres Langues Sciences Humaines » et « Sciences et Technologie » ainsi que le collège des écoles doctorales. Elles s’appuient sur la mise en synergie de nos forces au service d’une formation acadé- mique et professionnelle de haut niveau. En ce qui concerne les métiers de l’éducation, l’offre est étoffée par l’ouverture du master « scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers » (cf p.4) porté par l’IUFM et l’UFR de psychologie. Le master « éducation et santé publique », ouvert dès 2004 en parte- nariat avec la faculté de médecine de Clermont-Ferrand, l’IUFM de Lyon et l’École des Hautes Études en Santé Publique, poursuit son développement en renforçant son ouverture internationale. En ce qui concerne les métiers de la formation, en plus des masters « Formation des formateurs de l’espace francophone » porté par l’IUFM et « Ingénierie de la formation et de l’insertion professionnelle » de l’UFR de psychologie, deux nouveaux diplômes d’université ouvri- ront à la rentrée 2011. Il s’agit des diplômes « Formation de forma- teurs de français de la Francophonie » et « Formation de formateurs dans le domaine de l’éducation au développement durable » (cf p.4). Pour l’année qui vient, les enjeux sont centrés sur le renforcement de l’articulation entre les différentes dimensions de la formation délivrée en master, la structuration du continuum licence master, la mise en place d’une offre de formation continue diplômante (cf. p.7) et le développement des diplômes dans le domaine de la petite enfance. Il est à noter sur ce dernier point qu’une collaboration fructueuse a d’ores et déjà été engagée avec l’Institut de Travail Social de la Région Auvergne. Il s’agit de chantiers d’autant plus ambitieux que l’ensemble de l’offre se doit d’être bâtie à moyens constants. Ces quelques pistes de réexion mettent en évidence la double na- ture de la contribution de l’IUFM d’Auvergne à la dynamique univer- sitaire du site. L’institut est bien évidemment d’abord une structure cohérente à l’expertise clairement identiée en matière de recherche, d’enseignement et de valorisation. Mais l’IUFM est également au service de projets à l’échelon de l’université qui associent par es- sence plusieurs acteurs universitaires et professionnels. Son apport consiste alors en la mise en synergie des différentes contributions comme c’est par exemple le cas pour la formation des enseignants du second degré qui doit articuler formation disciplinaire portée par les UFR, formation pédagogique et professionnalisation en lien étroit avec les services rectoraux. La formation aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation représente un enjeu clé dans une société en mutation rapide au cœur de laquelle le développement du potentiel humain est déterminant. L’université Blaise Pascal s’impose à l’évidence comme un pôle d’excellence dans ce domaine.

Didier Jourdan

Professeur des universités

Un pied dans l’école

Rally maths !

sommaire Actualités Un pied dans l’école 3 Rally maths ! 3 3 Les nouvelles formations à

Le 20 juin 2011 le conseil des études et de la vie universitaire (CEVU) a émis un avis favorable sur la demande de local de l’association « un pied dans l’école » des étudiants de l’IUFM d’Auvergne. Cette association est membre de l’Ofce central de la coopé- ration à l’école. Elle favorise la construction et la cohésion du groupe étudiant. Elle propose des activités culturelles, sportives, artistiques et crée un climat d’entraide et de coopération.

Les projets en cours sont :

>l’organisation d’une journée d’intégration (12 octobre 2011), banalisée, où les étudiants de M1 rencontreront leur parrain/marraine de M2 et évolueront en leur compagnie dans des ateliers (linogravure, sports enfantins, danse, rallye maths, sciences et magie, construction d’un arboretum ) ... >la vente de t-shirts/sweats à l’efgie de l’association >la vente d’en-cas à la pause de 10h (un jour par semaine, probablement le mercredi comme nous l’avons fait cette n d’année). >l’organisation d’une soirée de n d’année scolaire >coopérative d’achat en gros de matériel d’art pour que nos adhérents bénécient de tarifs préférentiels >la construction d’archives contenant les annales des partiels des masters enseignement.

Le rallye mathématiques organisé en par- tenariat avec l’inspection académique de la Haute-Loire connaît un succès impor- tant depuis cinq ans. Sous l’impulsion de Bruno Courcelle, professeur de mathé- matiques, l’objectif de ce challenge est de développer chez les élèves la curiosité, le goût de la recherche et de la coopération, et de montrer l’aspect ludique des ma- thématiques. Pour les enseignants, « les épreuves du rallye mathématiques permet- tent de relancer l’intérêt des élèves pour les mathématiques et d’avoir un rapport plus détendu avec cette discipline ». Ainsi, durant l’année scolaire 2010 - 2011, une centaine de classes des cycles 2 et 3 du département de la Haute-Loire ont parti- cipé à trois manches permettant ainsi de se qualier pour la nale qui avait lieu le vendredi 27 mai dans l’amphithéâtre de l’antenne IUFM du Puy-en-Velay. Les sept meilleures classes représentant environ 160 élèves étaient issues de l’ensemble du département. Les lauréats, les élèves de CM1 – CM2 de Saint Christophe sur Dolaizon ont ainsi remporté une sortie pédagogique d’une journée à l’Ecole de la Nature.

Raphaël Coudert

Responsable du Puy-en-Velay

La composition du bureau est la suivante :

>présidente : Lolita Gimet (adjointe : Géraldine Simon) >secrétaire : Manon Bertoncello (adjointe : Claudine Roy) >trésorière : Marion Cornet (adjoint : Kévin Amarger)

Du laboratoire PAEDI au laboratoire ACTÉ

A l’occasion de sa demande de renou- vellement pour le contrat quinquennal 2012-2016, le laboratoire PAEDI a décidé de soumettre à accréditation une nou- velle structuration de trois équipes à deux équipes avec une refondation de ses axes de recherche (de trois à quatre axes), et un changement de nom de laboratoire :

ACTÉ (Activité, Connaissance, Transmis- sion, Éducation). Le bilan et le projet de l’unité de recherche ont été classés A+ par l’AERES, la plus haute des évaluations accordées aux équipes de recheche.

Les membres du laboratoire PAEDI. (Au centre avec le T-shirt Luc Ria, directeur du laboratoire, à sa gauche Marie-Christine Toczek-Capelle, responsable de l’équipe 1, à sa droite Michel Recopé, responsable de l’équipe 3

juillet 2011 - le canif

3

Les nouvelles formations à la rentrée 2011-2012

Carte des formations

Pour compléter l’offre de formation aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation de l’université Blaise Pascal, l’IUFM d’Auvergne proposera à la rentrée 2011 trois diplômes d’université (formation de formateurs dans le domaine de l’éducation au développement durable, formation des enseignants de français et de la francophonie, enseigner à l’université) et un nouveau master (scolarisation à besoins éducatifs particuliers).

Diplôme d’université « Formation de formateurs dans le domaine de l’éducation au développement durable »

Ce diplôme d’université élaboré en lien avec de nombreux partenaires universitaires, ins- titutionnels, associatifs, des collectivités et des entreprises, forme des formateurs dans

le domaine de l’éducation au développement durable en réunissant des professionnels de la formation ou du développement durable. La formation apporte des compétences scientiques, culturelles, pédagogiques et techniques nécessaires à la conception, à la

mise en œuvre et au pilotage d’actions de terrain (agenda 21, projets environnementaux

ou dans le domaine social et économique). L’association d’une formation académique

(ressources scientiques, travail de recherche) et professionnelle (formation de terrain) permet de se construire un véritable parcours de formation. Il est accessible par validation des acquis et proposé en formation à distance avec quatre semaines de regroupement en présentiel pendant l’année.

Diplôme d’université « Formation des enseignants de français et de la francophonie »

Depuis de nombreuses années l’IUFM d’Auvergne forme des formateurs d’enseignants de français de la francophonie. Cette formation s’inscrit dans la continuité des actions précédentes tout en étant diplômante. Les futurs conseillers pédagogiques, formateurs et inspecteurs de français des pays du monde francophone développeront ainsi la maî- trise des savoirs théoriques et des pratiques de l’analyse littéraire et des compétences nécessaires à la formation d’adultes.

La carte ci-dessous présente les sites de l’IUFM d’Auvergne et les formations disponibles à la rentrée prochaine

  • Antenne de Moulins

>Master :

>Métiers de l’enseignement et de l’éducation >Diplôme d’accès aux études universitaires

>Plan de formation continue 1 er degré >Formation continue petite enfance - Collectivités territoriales

Siège de Clermont-Chamalières

>Formation continue diplômante
>Formation continue diplômante
Les nouvelles formations à la rentrée 2011-2012 Carte des formations Pour compléter l’offre de formation aux
U R E T R E V U O O U V E R T E
U
R
E
T
R
E
V
U
O
O
U
V
E
R
T
E
R
U
Diplôme d’université Formation de formateurs dans le domaine de l’éducation au développement durable
Diplôme d’université
Formation de formateurs dans le domaine
de l’éducation au développement durable

>Un diplôme de niveau bac +5 dans le domaine de l’éducation au développement durable >Une formation qui articule connaissances théoriques et professionnelles >Une organisation adaptée aux personnes en activité ou en reconversion

Les nouvelles formations à la rentrée 2011-2012 Carte des formations Pour compléter l’offre de formation aux
Les nouvelles formations à la rentrée 2011-2012 Carte des formations Pour compléter l’offre de formation aux

>Masters :

>Métiers de l’enseignement et de l’éducation >Francophone des métiers de la formation >Éducation et santé publique

>Diplômes d’université :

>Enseigner à l’université >Formation des enseignants de français de la francophonie >Formation de formateurs dans le domaine de l’éducation au dé- veloppement durable

>Formation pédagogique dans les masters du 2 nd dégré >Préprofessionnalisation en licence >Plan de formation continue 1 er degré >Plan de formation continue 2 nd degré >Formation continue diplômante

Diplôme d’université « Enseigner à l’université »

Ce diplôme construit avec le collège des écoles doctorales offre aux étudiants une véritable préparation professionnelle à l’enseignement. Il permet l’acquisition de compétences en matière d’enseignement par l’obtention d’un diplôme d’université qui contribuera à augmenter leurs chances de s’insérer sur le marché du travail. Il correspond à un parcours professionalisant cohérent

pouvant s’étaler sur 3 années universitaires.

Master « scolarisation et besoins éducatifs particuliers »

Ce master a été construit en partenariat avec des structures locales (SESSAD, dispositifs spécialisés), nationales (Trisomie 21 France et la Fédération des Pupilles de l’École Pu- blique) et des intervenants universitaires reconnus (issus de plus de 8 universités et de 5 pays francophones). Il est proposé avec deux séries d’options, une plus particulièrement destinée aux enseignants, une autre aux accompagnants des secteurs médical, médico- social et éducatif (éducateurs, médecins, orthophonistes, kinésithérapeute, ergothéra- peutes…). Ce parcours permettra d’aborder l’ensemble des thématiques liées à la scolarisation et à la scolarité des élèves à besoins éducatifs particuliers. Une initiation à la recherche, un stage et la rédaction d’un mémoire de recherche compléteront la formation tout en per- mettant aux étudiants de s’approprier les enseignements reçus en approfondissant une thématique de leur choix. Une partie de la formation sera proposée sous forme d’unités d’enseignement option- nelles permettant une spécialisation dans un domaine particulier d’enseignement (difcul- té scolaire, handicap mental ou psychique), une connaissance approfondie du système éducatif ordinaire ou encore une formation à l’administration et à la coordination d’un service spécialisé dans un cadre pluridisciplinaire.

Plus d’informations sur ces formations sur www.auvergne.iufm.fr

O O E U R V U E Parcours professionnel S&BEP Scolarisation et besoins éducatifs particuliers
O
O
E
U
R
V
U
E
Parcours professionnel S&BEP
Scolarisation et besoins éducatifs particuliers
T
Master francophone des métiers de la formation
>Un diplôme de niveau master 2 (Bac + 5) pour les enseignants et
les professionnels du secteur médico-social
>Une formation qui articule connaissances théoriques et professionnelles
>Une organisation adaptée aux personnes en activité
R
R
T
E
U
V
R
U
E
Les nouvelles formations à la rentrée 2011-2012 Carte des formations Pour compléter l’offre de formation aux

Antenne d’Aurillac

Les nouvelles formations à la rentrée 2011-2012 Carte des formations Pour compléter l’offre de formation aux

>Diplôme d’accès aux études universitaires >Plan de formation continue 1 er degré

>Formation continue diplômante

>Formation continue a destination des personnels des

collectivités territoriales

Antenne du Puy-en-velay

>Master :

>Métiers de l’enseignement et de l’éducation >Diplôme d’accès aux études universitaires >Plan de formation continue 1 er degré >Formation continue diplômante

  • 4 le canif - juillet 2011

juillet 2011 - le canif

5

Les professeurs d’éducation musicale et chant choral de l’académie, réunis en séminaire à Vichy

Les 17 et 18 mars 2011 un séminaire académique d’éducation musicale c’est tenu au Centre Omnisports de Vichy-Bel- lerive. Sous la thématique : « Musique es- pace et représentation » Des professeurs de collège et de lycée ont participé à des ateliers de découverte ou d’approfon- dissement (jazz vocal, musique et han- dicap, percussions corporelles, musique et occupation de l’espace) dans le but d’enrichir leurs compétences pédago- giques. Une formatrice venant de l’IUFM de Toulouse, des musiciens originaires de Paris et de Bourg en Bresse, un metteur

Droit de l’internet

en scène clermontois, ont apporté aux professeurs des éléments de réexion et des idées de mise en pratique. Le 17 mars, les stagiaires et formateurs ont été reçus au Musée de l’Opéra de Vichy pour envisager dans ce lieu prestigieux de mé- moire de la vie artistique, les nouveaux domaines d’enseignement que sont l’His- toire des Arts au collège, et les Arts du Son et du Spectacle au lycée. Ce séminaire désormais biennal, est un rendez-vous attendu où échanges entre collègues et partage de beaux moments musicaux sont source d’un dynamisme

renouvelé. L’engagement nancier du rectorat de Clermont Ferrand et le soutien logistique de l’IUFM d’Auvergne permet- tent depuis 2006 la réalisation de cette action phare de la formation continue.

David Pommerrette

Correspondant FC

L’IUFM d’Auvergne a organisé, en parte- nariat avec le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand, le 19 avril 2011, une journée de conférence, consacrée au droit de l’internet et au cadre juridique de l’utilisation des ressources numériques dans le système éducatif. Animée par la juriste Mme Anne-Laure Stérin, cette journée divisée en deux par- ties : « Utiliser des contenus : les droits à respecter » ; « Produire des contenus : qui est responsable sur quoi » a abouti à une véritable réexion des pratiques des en- seignants à l’heure où l’internet a investi pleinement l’espace grand public et tous les secteurs.

Cette journée a posé les nombreux et nouveaux problèmes ainsi que la capacité à faire face à la démocratisation de l’in- ternet tout en assurant un accès universel

aux élèves et la maîtrise culturelle et tech- nique des outils. Ont aussi été évoquées la popularité grandissante des réseaux sociaux et leur utilisation à l’école qui exige une connais- sance des règles de droit fondamentales applicables aux contenus numériques (HADOPI, DADVSI, etc). : droit d’auteur, droits voisins, droit de l’image, droit de la vie privée, droit des données person-

nelles, ...

qui est responsable sur quoi ».

Enseigner l’histoire des arts

Le mercredi 20 et le jeudi 21 avril 2011, l’IUFM d’Auvergne a organisé, en parte- nariat avec le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand, le séminaire « Ensei- gner l’histoire des arts » au siège de Cler- mont Clermont-Chamalières.

Cette action de formation continue a per- mis de connaître et de comprendre les enjeux de l’enseignement de l’histoire des arts au travers d’une approche pluridis- ciplinaire en exploitant des oeuvres d’art dans une démarche pédagogique.

La présentation des expériences de sé- quences pédagogiques sur l’histoire des arts a permis aux participants des ateliers de construire des séquences avec les do- cuments fournis.

Des excursions dans des lieux culturels de Clermont-Ferrand pour découvrir dif- férentes oeuvres d’arts exposées et les « lectures transversales d’un monument » (cathédrale de Clermont-Ferrand) ont mis en lumière différentes perspectives péda- gogiques.

  • 6 le canif - juillet 2011

PLAN ACADÉMIQUE DE FORMATION Séminaire : Enseigner l’histoire des arts Mercredi 20 et jeudi 21 avril
PLAN ACADÉMIQUE DE FORMATION
Séminaire :
Enseigner l’histoire des arts
Mercredi 20 et jeudi 21 avril 2011 – IUFM d’Auvergne
Objectifs :
>Connaître et comprendre les enjeux de l’enseignement de l’histoire des arts.
>Mettre en œuvre l’enseignement de l’histoire des arts dans une approche pluridisciplinaire.
>Rencontrer et exploiter des œuvres d’art dans une démarche pédagogique.

La formation continue diplômante des enseignants

Les professeurs d’éducation musicale et chant choral de l’académie, réunis en séminaire à Vichy Les 17

Les enseignants actuellement en poste peuvent maintenant entrer dans une dé- marche de formation continue conduisant à l’obtention d’un master. Ce n’est évidemment en rien une obliga- tion, mais plutôt une opportunité offerte à ceux qui souhaitent développer leur com- pétence de façon structurée et durable. C’est aussi une démarche qui peut prendre place dans un projet d’évolution de carrière ; le fait d’être titulaire du master étant appelé à moyen terme à devenir une condition d’accès aux concours internes comme à des fonctions de formation et d’encadrement.

Le master comme modalité nouvelle de formation continue

Des cursus spéciques pour les ensei- gnants en activité ont ainsi été conçus. Ils sont organisés sur le modèle de stages de FC auxquels ont été adjoints des ensei- gnements à distance. Il faut préciser que la compétence des enseignants est reconnue par l’université

puisque, sur les 120 crédits nécessaires à l’obtention du master, 60 sont obtenus par validation de leurs acquis. L’inscription se

fait donc directement en master deuxième année.

>les cursus proposés comportent des « unités de formation » d’environ 50h, avec une partie à distance et de travail personnel (approfondissement disciplinaire et didac- tique ; élargissement des compétences professionnelles, selon options ; initiation à la recherche en éducation comportant la rédaction d’un mémoire) >Ces « unités de formation » pourront être :

>des stages du plan académique (PAF) ou départemental (PDF 1 er degré), pro- grammés en partie sur des périodes du temps scolaire, avec des compléments de formation à distance ; >des formations hors plans de forma- tion institutionnels, et programmées hors temps scolaire, avec une part de travail à distance et personnel ; >certains cursus contribuent à la pré- paration de l’agrégation interne.

Renseignements :

>fc.master.iufm@univ-bpclermont.fr >www.auvergne.iufm.fr >Pierre Mièle Responsable du pôle formation continue

Liste des masters proposés

>Enseignement dans le 1er degré >Enseignement de l’EPS >Enseignement des Lettres >Enseignement des Langues >Enseignement de l’Histoire-Géographie >Enseignement des mathématiques et des sciences >Enseignement des mathématiques >Enseignement des Sciences Physiques et Chimiques >Enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre >Enseignements technologiques et profes sionnels

Liste des options transversales >Accueil d’élèves à besoins éducatifs par- ticuliers >Education à la santé et au développement durable >Histoire et épistémologie des sciences >Maîtrise des TIC et langages >Tutorat et conseil pédagogique

Conditions d’accès

Pour suivre un cursus conduisant à un des masters, chacun est invité à :

1)choisir le master correspondant à son prol et son objectif (en fonction du degré, de la discipline pour le 2 nd degré, et de vos perspectives d’évolution ) ; 2)adresser la che de candidature à l’IUFM, service de la formation continue des enseignants. L’inscription pourra être accordée jusqu’à obtention du master, dans la limite de trois années universitaires ; 3)au cours des 2 ou 3 années :

- s’inscrire aux stages du PAF qui cor- respondent à des unités de formation du cursus concerné.

Des cursus en deux ou trois ans

Le dispositif proposé par l’Université Blaise

Pascal et le rectorat implique l’IUFM et les

UFR LLSH (Lettres, langues et sciences

humaines), STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) et ST (Sciences et technologie) ; ce dispositif est

coordonné par l’IUFM d’Auvergne.

juillet 2011 - le canif juillet 2011 - le canif 7 7
juillet 2011 - le canif
juillet 2011 - le canif
7
7

La 8 e biennale de la coopération internationale à l’antenne de Moulins

Dans le cadre de la 8 ème biennale de la coopération internationale mise en place par le Conseil Général de l’Allier, le comité de jumelage Allier / Niafunké a accueilli du 13 au 23 mai 2011 une délégation ma- lienne composée de 8 personnes dont 3 enseignants (2 directeurs d’école élémen- taire chargés d’une classe cycle 3 et un principal de collège enseignant de mathé- matiques / sciences).

Le programme de leur séjour établi conjointement par la commission scolaire du comité de jumelage et les associations locales jumelles a permis de répondre à leur demande de formation. L’antenne IUFM de Moulins a organisé 2 journées de formation informatique (initiation, uti- lisation d’un micro-ordinateur, manipula- tion de base sur les chiers, traitement de texte, courrier électronique, tableaux, uti- lisation d’un appareil photo numérique…). Cette formation devrait permettre une amorce de l’utilisation des nouvelles tech- nologies dans les classes maliennes dès que les équipements nécessaires seront réalisés.

Ils ont été accueillis durant 2 jours dans les classes de deux maîtres formateurs de cycle 3 ou en collège, et ont pu dialoguer avec leurs collègues. A l’occasion de cette biennale de la coopération internationale, l’antenne de Moulins a mis en place une exposition en lien avec le stage d’éducation comparée au Mali, proposé aux professeurs d’école stagiaires depuis une douzaine d’années. Différents panneaux présentent les projets pédagogiques mis en place par les stagiaires dans les classes maliennes au cours des trois dernières années.

Cette exposition révèle la diversité des thèmes abordés dans ces projets basés prin- cipalement sur un échange de travaux entre les élèves du département de l’Allier et ceux du cercle de Niafunké .Elle conrme que ce stage de pratique accompagnée à l’étranger permet un réel échange entre enseignants des deux pays et se poursuit bien souvent par un travail de correspondance scolaire, comme en témoigne le carnet de voyage de la mascotte d’une classe d’IME (Institut Médico-Educatif) de la région mouli- noise, actuellement exposé à l’antenne.

«carnet de voyage de la mascotte d’une classe d’IME de la région moulinoise »

Sylvie Dubreuil

Secrétaire administrative

Ces enseignants maliens avaient éga- lement exprimé le souhait de pouvoir échanger sur leurs pratiques pédago- giques avec leurs homologues français.

8 8 le canif - juillet 2011 le canif - juillet 2011
8
8
le canif - juillet 2011
le canif - juillet 2011

Un nouveau séminaire de formateurs marocains à l’IUFM !

Du 16 au 29 mai dernier, s’est tenu à Chamalières un troisième séminaire de formation de formateurs marocains, tous en charge d’accompagner les futurs pro- fesseurs de français de leur pays à s’ap- proprier le métier. L’IUFM accompagne depuis plusieurs années (2007) la réforme de la formation initiale en français dispen- sée dans les Centres Pédagogiques Ré- gionaux (CPR), centres de formation des enseignants du collège, au Maroc… et comme à l’accoutumée c’est l’ensemble des formateurs de lettres de l’Institut - tant à son siège de Chamalières qu’au sein des antennes - qui a participé à cette mission à la fois ambitieuse et motivante.

Arrivés dès le dimanche soir et logés à l’Hôtel Europe de Chamalières, nos hôtes marocains ont suivi pendant deux se- maines un programme chargé qui a porté principalement sur la didactique de la lit- térature, la maîtrise de la langue et la di- mension culturelle du métier d’enseignant de lettres. Dès 9 heures, le lundi 15 mai, le séminaire pouvait commencer, après un accueil sympathique et son ouverture ofcielle par Didier Jourdan, directeur de l’IUFM. Tout au long des dix journées de forma- tion, les intervenants se sont succédé, les cours ajoutés les uns aux autres se- lon une complémentarité bien perçue et les discussions professionnelles, toujours constructives et sympathiques, dans un échange entre pairs, ont pu se mettre en place avec harmonie. La variété des ac- tivités, semble-t-il, a beaucoup plu : si la pertinence des enseignements et la com- pétence des formateurs de l’IUFM ont été une fois de plus saluées par nos collègues marocains, c’est que l’IUFM d’Auvergne peut se vanter d’une réelle expertise en la matière. Les escapades pédagogiques propo- sées, avec la visite du MARQ (suivie de la mise en place de son exploitation didac- tique), celle au centre d’arts « Le creux de l’Enfer » à Thiers (saluons l’intervention de Lionel Balard fortement appréciée, forma- teur en disciplines artistique) ou le suivi de cours dans les collèges Albert-Camus et Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand (avec, à la suite, une longue analyse de pra- tiques bien nécessaire pour entrer dans la

Les formateurs d’enseignants marocains en formation avec Thierry Poyet

exion sur les réalités de la didactique de lettres) ont permis au groupe de sortir des murs de l’IUFM et d’observer au plus près les réalités de l’enseignement et de la culture en Auvergne. Cela étant, le week- end passé à Clermont-Ferrand a permis aussi aux formateurs marocains d’effec- tuer cette fois d’autres visites d’ordre touristique (musée Michelin, vieille ville ou Vulcania) selon le nécessaire principe d’une détente bien méritée tout comme la représentation de Bérénice, par les so- ciétaires de la Comédie-Française, le jeudi 26 mai, à la Maison de la Culture, dans le cadre des « Escales Clermontoises », fut pour chacun d’entre-eux une occasion inespérée de proter d’un spectacle théâ- tral de qualité et de tradition ! Bien encadré par Fabienne Baudot, res- ponsable de la coordination (chargée de mission prospective/dossier francopho- nie), Hélène Berthelier qui a accompagné le groupe pendant les deux semaines ou Thierry Poyet, responsable pédagogique du séminaire, le groupe a pu proter plei- nement de son séjour. Les installations chamaliéroises, notamment la biblio- thèque, ont permis à chacun de faire le plein en matière d’informations et de do- cumentation. Mais comme les meilleures

choses ont une n, il fallut bien mettre un terme à ce séminaire avec un cocktail de clôture chaleureux au cours duquel cha- cun aura eu le loisir de se féliciter de sa pleine et entière réussite. Quoi qu’il en soit, la coopération entre le Maroc et l’IUFM d’Auvergne n’a pas en- core pris n. Les contacts restent effec- tifs par le biais de la plate-forme Clarotice et trois collègues, déjà, (le 13 juin 2011), sont parties pour une mission sur place avant que d’autres activités ne prennent la relève. Et puis l’avenir porte un nom, c’est un di- plôme d’université (voir page 4) : il vient de s’ouvrir et il permettra notamment à tout cadre et formateur marocain qui a déjà suivi le programme d’expertise déli- vré par l’IUFM de s’inscrire dans un nou- veau parcours reconnu et motivant dès la prochaine rentrée. Il devrait intéresser évidemment bien d’autres formateurs de français à l’étranger… Ce DU est la pré- guration d’un futur master dont l’intitulé provisoire est le suivant : « Formation de Formateurs de Français de la Francopho- nie » (la « 4F » pour les initiés!)… Mais de cela, nous aurons l’occasion de parler dans les prochains mois…

Thierry Poyet

Formateur en lettres

juillet 2011 - le canif

9

Militant’art Populaire

La Semaine de la poésie, dans les écoles

Lionel Balard, au centre, présente l’exposition, à droite Michel Daucher.
Lionel Balard, au centre, présente l’exposition, à droite Michel Daucher.

L’abécédaire de ma ville

Du 18 avril au 27 mai dernier, le site de Clermont-Chamalières a égale- ment accueilli une exposition réalisée par une classe de CP de l’école Ed- gard Quinet. Cette exposition a été conçue dans le cadre du projet «Lire la ville» en partenariat avec l’association «Empreintes» et à partir d’une ex- position de Marianne Abergel «Chromozones ». Les élèves d’Evelyne PE- REZ ont travaillé sur l’alphabet en créant eux-mêmes leur abécédaire…

Réalisé par l’école primaire de St Yvoine

La cantine

Dans le brouhaha de la cantine, on peut entendre Le bruit d'un verre cassé, ting, ting ting ! Les paroles des élèves qui se confondent Les cris des surveillants : bla bla bla chut chut chut ! Le glissement des chaises : frit frit frit ! Les couverts qui s'entrechoquent : boum boum boum ! Le bruit des machines dans la cuisine : toc toc toc ! L'eau qui coule des pichets : piche piche piche ! L'impatience des élèves qui attendent leur passage lorsqu'ils ont faim. Le bip bip bip de la machine qui distribue les plateaux. Les pas des élèves en direction de leur table : paf paf paf !

Les classes de 5 e du collège Teilhard de Chardin - Chamalières

A l’occasion du printemps des poètes, l’asso- ciation la Semaine de la poésie organise un festival du même nom, principalement ouvert aux établissements scolaires depuis ses dé- buts, il y a 25 ans. Les activités de l’associa- tion reposent sur la conviction que l’accès à la poésie contemporaine est facilité par la ren- contre avec un auteur, et que la poésie peut apporter beaucoup, à tout âge. Le rôle d’une manifestation comme la Semaine de la poé- sie, est d’offrir l’occasion d’une confrontation directe et immédiate avec la création contem- poraine, dans une gratuité qui est le gage d’une libre appropriation du poème.

En mars 2011, 17 poètes sont allés dans les classes, à la rencontre d’élèves de tous ni- veaux (de la maternelle à l’université), majo- ritairement dans le Puy-de-Dôme mais aussi dans l’Allier, en Haute-Loire et dans le Cantal. Plus de 150 classes ont reçu un poète pen- dant le festival, dont 61 classes du premier degré. Ce sont au total près de 4000 élèves concernés par cette opération. La rencontre avec l’auteur est prépa- rée en amont par l’enseignant, par des échanges de courriers, des travaux plastiques, des mises en voix de textes, des jeux d’écriture… La participation à la Semaine de la poésie est gratuite pour les établis- sements scolaires, qui prennent simplement en charge le repas de l’auteur et son transport, depuis Clermont jusqu’à l’établissement. Les droits d’auteurs sont assurés par l’association.

La Semaine de la poésie, c’est aussi 33 rendez-vous de lecture pu- blique. Les poètes, venus de toute la France, sont invités dans des librairies, des bibliothèques, des salles municipales… pour une plon- gée dans la poésie contemporaine. Tous ces rendez-vous, sauf ex- ception, sont gratuits et ouverts à tous. Alors, rendez-vous l’an pro- chain, du samedi 3 au samedi 10 mars 2012

La semaine de la poésie

L’IUFM d’Auvergne a accueilli une exposi- tion du sculpteur Michel Daucher du 31 mai au 30 juin 2011

Intitulée Militant’art Populaire…cette ex- position traduit les mouvements humains de résistance et de militantisme. En s'ap- puyant sur les vecteurs culturels que sont les genres artistiques, l’artiste porte la ré- exion sur ce que doit être un humain "de- bout", faisant en sorte que l'art soit porteur d'avenir, en proposant une lecture singu- lière des courants artistiques tels le Pop art, l’expressionnisme ou Fluxus… Le vernissage s’est déroulé le 31 juin 2011 est a réuni une foule de curieux venu as- sisté à la présentation des oeuvres.

Hyperréalisme alimentaire ?

...

...

Calcaire coquiller marbre granit

Phénomènes optiques

Le site de Clermont-Chamalières a accueilli du 13 avril au 30 mai 2011 une exposition photographique sur les phénomènes optiques : couleurs et lumière en action dans la science. Les photographies de Luc Dettwiller interrogeaient les physiciens opticiens…qu’est-ce qui les retient dans leurs obscures salles d'expériences ? Quels subtils effets se dévoilent sous leurs yeux à l'abri des lumières parasites ?

Interférences lumineuses entre faisceaux d’astigmatismes

différents 10 10 le canif - juillet 2011 le canif - juillet 2011
différents
10
10
le canif - juillet 2011
le canif - juillet 2011

Le poète Thierry Renard à l’antenne de Moulins

Dans le cadre de la semaine de la poésie, l’antenne de Moulins a accueilli le 22 mars 2011 le poète Thierry Renard pour une lecture publique. Thierry Renard est un ancien élève du Conservatoire d’art dramatique de Lyon, il s’est fait remarquer, dès 1978, dans la région lyonnaise - en tant que comédien, poète et animateur de revue. Il est le fondateur du magazine poétique AUBE (1978/1998) ; et a été le directeur littéraire des éditions Paroles d’aube, Thierry Renard a rejoint les éditions La Passe du vent en tant que responsable littéraire. Fondateur et porte-parole de l’Espace Pandora à Vénissieux, lieu de diffusion et de communication de la poésie.il s’est également distingué en abordant la poésie et les lectures de textes d’une manière originale et vivante, préférant les performances aux lectures plus traditionnelles. Il a reçu le prix K de la littérature - meilleure édition, en février 2001, trophée de la création artistique en Rhône-Alpes décerné par ll’hebdomadaire Lyon Capitale.

juillet 2011 - le canif

11

Calendrier universitaire 2011-2012

 

Réunion de rentrée

Début des formations

Fin des formations

Master métiers de l’enseignement et de l’éducation

 

Enseignement dans la 1 er degré

 

M1

1 er septembre 2011

12

septembre 2011

  • 10 juillet 2012

M2

1 er septembre 2011

5

septembre 2011

  • 10 juillet 2012

Conseil et encadrement éducatifs

 

M1

1 er septembre 2011

12

septembre 2011

  • 10 juillet 2012

M2

1 er septembre 2011

5

septembre 2011

  • 10 juillet 2012

Formation en établissements professionnels, technologiques et/ou entreprises

M1

1 er septembre 2011

12

septembre 2011

  • 10 juillet 2012

M2

1 er septembre 2011

5

septembre 2011

  • 10 juillet 2012

Master francophone des métiers de la formation

 

Formation de formateurs dans le milieu de l’enseignement

 

M2

semaine du 24 octobre 2011

  • 26 octobre 2012

Formation de formateurs dans le milieu de l'entreprises, des collectivités et services

M2

semaine du 3 octobre 2011

 

Master éducation et santé public

 

Education à la Santé des enfants, adolescents et jeunes adultes

M1

semaine du 24 octobre 2011

  • 22 octobre 2012

M2

semaine du 24 octobre 2011

  • 22 octobre 2012

Diplômes d'université

 

Enseigner à l'université

 
 

Se renseigner auprès du service scolarité

Formation de formateurs dans le domaine de l'éducation développement durable

 

Se renseigner auprès du service scolarité

Former les enseignants de français de la francophonie

 
 

Se renseigner auprès du service scolarité

Supports 2011-2012

i n s a i p a l m f r 20 n 1 91-20 1
i
n
s
a
i
p
a
l
m
f
r
20
n
1
91-20 1
n
e
ANNUAIRE
j
Institut Universitaire de Formation des Maîtres d’Auvergne
,
20
s
19
1-20 1
r
GUIDE PRATIQUE
Institut Universitaire de Formation des Maîtres d’Auvergne
|1|
t
e
é
20
n
1
91-20 1
AGENDA
Institut Universitaire de Formation des Maîtres d’Auvergne
i
t
D
e
D
i
e
d
e
s
e
p
u
m
i
i
é
s
o
r
uj
s,
s
ou
d
es
D
é
rs
fo
d
i
la
io
s
ion
a
t
a
r
p
,
j
r
e
m
f
l
e

A partir de la rentrée de septembre

2011, l’IUFM d’Auvergne diffusera ses supports de communication réa- lisés et conçus en interne.

Un grand merci à nos partenaires pour leur collaboration.

Vacances universitaires :

>Toussaint : du samedi 22 octobre 2011 au mercredi 2 novembre 2011 >Noël : du samedi 17 décembre 2011 au mardi 3 janvier 2012 >Hiver : du samedi 18 février au lundi 27 février 2012 >Printemps : du samedi 7 avril au lundi 23 avril 2012 >Fin des activités pédagogiques : vendredi 13 juillet 2011

Prochain canif

Dans l’optique du prochain « canif » vous pouvez envoyer à la mission communication, dès maintenant, vos

propositions d’articles. (Pascal.IMBERDIS@univ-bpclermont.fr)

partenaires

Calendrier universitaire 2011-2012 Réunion de rentrée Début des formations Fin des formations Master métiers de l’enseignement
Calendrier universitaire 2011-2012 Réunion de rentrée Début des formations Fin des formations Master métiers de l’enseignement