Vous êtes sur la page 1sur 17

Exemple d’une politique locale

la ville de Mérignac
QUELLES PERSPECTIVES ET VOIES
D’ACTION POUR LES COLLECTIVITES ?
Adopter de nouveaux principes directeurs
En pratique : Exemple du plan d’actions en faveur
des économies d’eau mis en œuvre par la ville de
MERIGNAC
• Réalisation d’une fiche d’identité par compteur avec indication
mensuelle des consommations relevées par les différents services
• Connaissance des réseaux interne et équipement, inventaire et
localisation des 283 compteurs de la ville,
• Surveillance et connaissance des pratiques et des usages,
arrosage, pluviomètre …
• États des lieux des équipements et installations défectueuses,
• Recherche des anomalies de consommation, par hydroveil
• Travail avec les différents services, espaces verts, bâtiments et sports
à Mérignac …

Objectifs :

• Réduction des consommations d’au moins dix pour cent

•Résorption des nombreuses fuites sur le réseau interne

•Diagnostic des anomalies et actions les plus efficaces


afin d’agir également sur les comportement.
à Mérignac …
Plan d’action
Résultats :

m3 250 000
240 000
230 000
220 000
210 000
200 000
190 000
180 000
170 000
160 000
150 000
1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004

Evolution de la consommation d'eau de la ville de Mérignac entre 1996 et 2004


La consommation 2005 est la plus
faible depuis 10 ans 159 693 m3

Evolution de la consommation d'eau de la ville de mérignac


entre 1996 et 2005
250 000

200 000

150 000
m3
100 000
Consommation en m³
50 000

0
1996 1998 2000 2002 2004
Années
1.2 La consommation 2005

Année Consommation Consommation de Consommation du


s globale en m³ l’arrosage en m³ bâtiment en m³
1996 228 735 92 698 136 037
1997 243 887 108 283 125 604
1998 229 690 96 786 132 904
1999 221 547 87 856 133 691
2000 207 775 64 961 142 814
2001 209 156 76 728 132 428
2002 228 816 86 680 142 136
2003 208 363 87 878 120 485
2004 191 154 77 381 113 773
2005 159 693 57 569 102 125
Il est important de noter que le
nombre de compteur ne cesse
d’augmenter: 283
Evolution du nombre de compteurs d'eau de la ville de
Mérignac entre 1996 et 2005

350
300
250
200
Nombre de compteurs
150
100
50
0
96

98

00

02

04
19

19

20

20

20

Années
à Mérignac …

Axe limitation des pertes (fuites trouvées)


Date de Estimation des
volumes d’eau en Estimation des prix
Compteurs découverte
en euros
de la fuite m³
015 école des Bosquets Novembre 2002 1052 2 735,20
039 stade du Jard Février 2003 6 6,06
034 stade du Jard Mars 2003 70 182
044 salle Omnisports Avril 2003 84 218,40
010 la Roseraie Avril 2003 2 996 7 789,60
265 maternelle d’Arlac Mai 2003 1 542 1 062,52
053 stade R Brette Août 2003 1 750 1 767,50
134 cantine Bourranville Septembre 2003 360 363,60

TOTAUX 7 860 m³ 14 128,88 euros


à Mérignac …

Axe Limitation des pertes (fuites trouvées)

Date de découverte Estimation des volumes Estimation des prix


Compteurs
de la fuite d’eau en m³ en euros

023 WC public J Jaures Avril 2004 717 1 864,20

045 Salle omniosport Mai 2004 86 223,60

366 Stade du Burck Mai 2004 63 163,80

367 Stade du Burck Mai 2004 129 335,40

053 stade R Brette Juillet 2004 6 256 6 446,26

368 Stade du burck Juillet 2004 671 691,13

TOTAUX 7 922 m³ 9724,39 euros

Soit près de 16 000 m3 25 000 euros évités


Limitation des pertes 2005

Date de Estimation des


Estimation des prix
Compteurs découverte volumes d’eau en
en euros
de la fuite m³
Stade du Jard 16/11/2004 156 m³ 412
Mairie annexe Arlac 02/02/2005 162 m³ 427
Circuit Auto moto 28/07/2005 6 880 m³ 18 094
C sportif Dassault 18/10/2005 1318 m³ 3 480
Salle R Brette 18/10/2005 76 m³ 201

TOTAUX 8 592 m³ 22 614 euros

C’est donc approximativement 8 592 m³ que Mérignac aurait du payer en plus de sa facture d’eau 2005,
soit 22 614 euros.
à Mérignac …

Axe économies d’eau


Economies Economies Economies Economies Coût total de
réalisables en m³ réalisées en m³ réalisables en réalisées en l’investissement
lieux
d’eau / an en 2004 euros / an euros en TTC
2004
Hôtel de Ville 938 m³ 1 127 m³ 4 259 Euros 5 120 Euros 831 Euros
Groupe scolaire Jean Jaurès 244 m³ 2 148 m³ 1 260 Euros 11 084 Euros 797 Euros
Stade Robert Brettes 1 640 m³ 1 741 m³ 8 450 Euros 8 972 Euros 6 445 Euros
Stade du Jard 816 m³ 1 665 m³ 3 321 Euros 6 776 Euros 4 245 Euros
Gymnase Léo Lagrange 257 m³ 254 m³ 1 039 Euros 1 024 Euros 2 510 Euros

TOTAUX 3 895 m³ 6 935 m³ 18 329 Euros 32 976 Euros 14 828 Euros

Soit près de 7000 m3 et 15 000 euros évités


Les investissements en matériels économiseurs d’eau
12 sites supplémentaires en 2005

Coût total de
Economies Economies
L’investisseme
lieux réalisables en réalisables
nt
m³ d’eau / an en euros / an
TTC
Ecole primaire de Bourran 493 1 301 1 452
Groupe scolaire Edouard Herriot 353 932 1 562
Crèche René Coty 520 1 372 1 130
Ecole maternelle d’Arlac 232 612 454
Ecole maternelle Peychotte 92 242 224
Ecole primaire d’Arlac 305 805 1 066
Groupe scolaire du parc 1 601 4 225 2 020
Salle Pierre de Coubertin 324 857 894
Complexe sportif Marcel Dassault 466 1 230 1 897
Groupe scolaire des Bosquets 364 962 815
Ecole maternelle Pont de madame 204 538 663
Ecole maternelle du Burck 180 475 819

TOTAUX 5 134 m³ 13 551 12 996 Euros


Euros
• On voit donc que l’investissement global de
12 996 euros est rentabilisé dès la première
année ( 2005-2006 ) puisqu’il permettra une
économie globale de 13 551 euros par an.
• Aujourd’hui cela porte le nombre de sites
équipés à 17 (concernant 20 compteurs).
• Il est important de noter que les matériels
économiseurs d’eau permettent également
des économies d’énergie.
BILAN FINANCIER

Année Facture globale en euros


1996 465 975
1997 481 501
1998 463 614
1999 457 078
2000 457 360
2001 443 141
2002 478 783
2003 423 725
2004 391 395
2005 361 624
2005 361 624 EUROS
EVOLUTION DE LA FACTURE D'EAU DE LA VILLE DE
MERIGNAC ENTRE 1996 ET 2005

500 000
450 000
400 000
350 000
300 000
EUROS 250 000
200 000 Facture global en
150 000 euros
100 000
50 000
0
1996 1998 2000 2002 2004
ANNEES
• la facture globale de ville de Mérignac a baissé
considérablement depuis l’année 2003. Le prix de l’eau
utilisé pour l’arrosage coûte en moyenne 1,07 euros
(pour l’année 2005) alors que l’eau utilisée pour les
bâtiments coûte en moyenne 2,73 (pour l’année 2005).
Cela explique que la facture globale baisse moins vite si
les économies sont plus importantes sur les espaces
verts.
• Entre 1996 et 2002 la facture d’eau moyenne de la
ville de Mérignac s’élevé à environ 463 900 euros.
Depuis 2003 la facture d’eau moyenne et passé à 392
200 euros soit une baisse moyenne de 71 700 euros
par an.
Et maintenant …

• Poursuite des investissements hydroéconomes


(20 000 € en 2006)

•Politique de communication interne

•Sensibilisation de la population sur la base de


cette exemplarité de la ville