Vous êtes sur la page 1sur 130

IFRS et

Nouveau Système
Comptable Algérien (SCF)
1ère journée

Experts Associés
EA
Introduction – Ordre du jour

Première journée

Les règles comptables algériennes et le référentiel IFRS

Cadre conceptuel et états financiers

Immobilisations corporelles

Subventions publiques

Coûts d’emprunt

Immeubles de placement

Immobilisations incorporelles
Introduction – Ordre du jour

Deuxième journée

Contrats de location

Dépréciation d’actifs

Produits des activités ordinaires

Stocks

Instruments financiers

Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels


Introduction – Ordre du jour

Troisième journée

Avantages du personnel

Impôts sur les résultats

Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Méthodes comptables, changements d’estimations comptables et erreurs

Evénements postérieurs à la date de clôture


Les règles comptables algériennes
et le référentiel IFRS
Les raisons du changement de référentiel

Pourquoi changer de référentiel comptable ?

Passage d’une économie Création d’un marché financier


planifiée à une économie de + Et négociation des valeurs
marché mobilières sur les marchés
Internationaux dans le futur

Nécessité de rendre l’information financière plus transparente et


lisible pour les investisseurs nationaux et étrangers

Corps unique de normes


Organisation de l’IASB

(Source : www.iasb.org)
Articulation des normes

Cadre

Normes (IAS X + IFRS X)

Interprétations (SIC x + IFRIC x)

Annexes aux normes

Guides d'application d'IAS/IFRS X


Présentation du corps des normes

Corps des normes IFRS

Immobilisations Passif
IAS 16, 40, 38, 17, 23, IAS 37 & 19
20 & 36 IFRS 2

Autres 2005 Instruments financiers


IAS 2, 11, 18, 41 IAS 32 & 39
IFRS 5 & 6 IFRS 7

Informations Consolidation
financières IAS 12, 21, 29, 27, 28
IAS 1, 7, 8, 10, 14, 1ière adoption & 31 – IFRS 3
24, 33 & 34, IFRS 8 IFRS 1
Les normes IFRS en Algérie

La comptabilité et la fiscalité

Liasse fiscale
Plan Comptable
Avant 2009 Règles fiscales
National

Comptes annuels

Règles fiscales Liasse fiscale


Après 2009
Nouveau Système
Normes IFRS Comptes annuels
Comptable Algérien
Les normes IFRS en Algérie

Incidences fiscales- Normes SCF- Principes

 Obligation de respecter le nouveau référentiel comptable (Art 6 LFC


2009- Art 141 ter Code CIDTA).

• Entrée en vigueur: le 1er janvier 2010 (Depuis LFC 2008).


• Respect des définitions édictées par le nouveau système comptable dans la limite de
leur compatibilité avec les règles fiscales en vigueur régissant l’assiette de l’impôt.
Les normes IFRS en Algérie

Incidences fiscales- Normes SCF- Frais Préliminaires

 Déductibilité des frais préliminaires.

• Frais préliminaires inscrits en comptabilité avant le 1er janvier 2010: résorption initiale
(Délai maximal 05 ans).
• Frais Préliminaires inscrits postérieurement: Résorption immédiate (Art 08 LFC 2009- Art
193-3 Code CIDTA).

Au plan fiscal, obligation de garder la plan de résorption initial pour la détermination


du résultat fiscal.
Au plan comptable, résorption immédiate et retraitement des résorptions initiales en
l’imputant dans les fonds propres comme premières mesures d’application du SCF.
Les normes IFRS en Algérie

Incidences fiscales- Normes SCF- Plus value

 Rattachement des plus value (PV) au résultat fiscal.

• Dans un délai maximal de 05 ans lorsque la plus value est constatée à la date d’entrée
en vigueur du nouveau système comptable et financier (Art 10 LFC 2009- Art 185
CIDTA).
Les normes IFRS en Algérie

Incidences fiscales- Normes SCF- Contrats à long terme

 Application de la méthode à l’avancement pour la détermination du


résultat à long terme (Art 04 LFC 2009- Art 140-3 CIDTA).

• Cas Visés:

- Contrats à long terme portant sur la réalisation de biens, services ou les deux;
- Exécution des contrats sur deux ans.

• Objectif visé: Incitation des entreprises de construction de tenir une comptabilité de


coûts.
Les normes IFRS en Algérie

Incidences fiscales- Normes SCF- Subventions

 Les modalités de prise en charge des subventions d’exploitation et


d’équilibre (Art 9 LF 2010- Art 144 CIDTA).

• Rattachement de ces subventions à l’exercice de leur encaissement.


Les normes IFRS en Algérie

Incidences fiscales- Normes SCF- Amortissements

 Véhicules de tourisme: Limitation de la déductibilité des amortissements à une valeur d’acquisition


unitaire de 1 000 000 DZD (Art 08 LF 2010- Art 141 CIDTA).

 Supplément des dotations aux amortissements rapporté au résultat de l’année (Art 10 LFC 2009- Art
186 CIDTA).

 Charges immédiatement déductibles sur les biens inférieurs à 30 000 DZD (Art 05 LFC 2009- Art 141-3
CIDTA).

 Crédit bail (Art 08 et 12 LF 2010- Art 141-3 et 174 CIDTA):

• Amortissements autorisés: prise en compte du propriétaire économique.

• Amortissements calculés sur une période égale à la durée du contrat du crédit bail.
Les normes IFRS en Algérie

Incidences fiscales- Normes SCF- Provisions pertes de valeur sur stocks

 Les provisions constituées en vue de faire face à des charges et des pertes de valeurs sur
compte de stocks et de tiers nettement précisées et que des événements en cours rendent
probables, à condition qu’elles aient été effectivement constatées dans les écritures de
l’exercice et figurent au relevé des provisions prévu à l’article 152.
Correspondance IAS/IFRS et Nouveau
Système Comptable Algérien (SCF)

SCF IAS/IFRS
Classe 1 : Capitaux propres

Capital social IAS 32/39-Instruments financiers

Provisions pour risques et charges IAS 19-Avantages au personnel


IAS 37-Provisions, passifs éventuels et
actifs éventuels

Emprunts et autres passifs financiers IAS 32/39-Instruments financiers

Avantages octroyés au personnel IAS 19-Avantages au personnel


Correspondance IAS/IFRS et Nouveau
Système Comptable Algérien (SCF)

SCF IAS/IFRS
Classe 2 : Immobilisations

Immobilisations corporelles IAS 16-Immobilisations corporelles

Immeubles de placement IAS 40-Immeubles de placement

Immobilisations incorporelles IAS 38-Immobilisations incorporelles

Actifs biologiques IAS 41-Agriculture

Immobilisations financières IAS 32/39-Instruments financiers

Contrats location financement IAS 17-Contrats de location

Subventions IAS 20-Subventions publiques

Coûts des emprunts IAS 23-Coûts d’emprunt

Dépréciation des immobilisations IAS 36-Dépréciation d’actifs


Correspondance IAS/IFRS et Nouveau
Système Comptable Algérien (SCF)

SCF IAS/IFRS
Classe 3 : Stocks et en cours

Stocks et en cours IAS 2-Stocks

Actifs agricoles IAS 41-Agriculture

En cours IAS 11-Contrat de construction

Coûts des emprunts IAS 23-Coûts d’emprunt

SCF IAS/IFRS
Classe 4 : Tiers

Comptes créances IAS 32/39-Instruments financiers

Comptes dettes IAS 32/39-Instruments financiers


Correspondance IAS/IFRS et Nouveau
Système Comptable Algérien (SCF)

SCF IAS/IFRS
Classe 5 : Comptes financiers

Valeurs mobilières de placement IAS 32/39-Instruments financiers

Instruments financiers dérivés IAS 32/39-Instruments financiers

Trésorerie IAS 32/39-Instruments financiers

SCF IAS/IFRS
Classe 7 : Produits

Ventes IAS 18-Produits des activités ordinaires

Contrats à long terme IAS 11-Contrats de construction


Correspondance IAS/IFRS et Nouveau
Système Comptable Algérien (SCF)

SCF IAS/IFRS
Autres

Consolidation IAS 27-États financiers consolidés et


individuels
IAS 28-Participations dans des
des entreprises associées
IAS 31-Participations dans les
coentreprises

États financiers IAS 1-Présentation des états financiers

Contrats à long terme IAS 11-Contrats de construction


(Classes 3, 4, 6 & 7) IAS 18-Produits des activités ordinaires
IAS 2-Stocks

Impôts différés (Classes 1, 4 & 6) IAS 12-Impôts sur les résultats

Opérations effectuées en monnaies IAS 21- Effets des variations des cours
étrangères (classes 1, 2, 3, 4, 5, 6 & 7) des monnaies étrangères
Correspondance IAS/IFRS et Nouveau
Système Comptable Algérien (SCF)

Changements d’estimations ou de IAS 8-Méthodes comptables,


méthodes comptables, corrections changements d’estimations comptables
d’erreurs (Classes 1, 2, 3, 4, 5, 6 & 7) et erreurs

Evènements postérieurs à la date IAS 10-Evènements postérieurs à la


clôture date de clôture
Normes étudiées

Correspondance normes IFRS et SCF

Immobilisations : Classe 2 Éléments des classes 2, 4


IAS 16, 40, 38, 17, 23, &5
20 & 36 IAS 32 & 39

Stocks : Classe 3 Éléments de la classe 1


IAS 2, 11 & 23 IAS 37, 19, 32 & 39

Éléments de la classe 7 Autres


IAS 18 & 11 IAS 1, 8, 10, 11, 12 & 21
Une nouvelle conception de l'information
financière
Une information destinée aux investisseurs

Par conséquent plus économique

Application systématique du principe de « substance over form »


Information plus orientée vers la mesure de la performance
Information plus orientée vers les performances et cash-flows futurs
Utilisation de la juste valeur

Pas d’utilisateur privilégié dans le SCF


Une nouvelle conception de l'information
financière

Une information plus transparente

Une réduction des choix comptables


Une inscription plus fréquente au bilan d’éléments figurant
actuellement en hors bilan
Une annexe plus complète

Et donc plus détaillée...


Cadre conceptuel et états
financiers
Principes fondamentaux

Prudence
Image fidèle
Informations
Substance over
comparatives
form

Importance Non-
relative Principes compensatio
Fiabilité fondamentaux n

Permanence
Continuité
Comptabilité de
d’exploitation
d’engagement présentation

D’autres principes sont prévus par le SCF


Principes fondamentaux-SCF

Périodicité Indépendance des


exercices

Convention Convention
Principes
de l’unité
de l’entité fondamentaux
monétaire

Coût Intangibilité
du bilan
historique
D’ouverture
Autres notions

Juste valeur Actualisation

AUTRES
NOTIONS
IMPORTANTES

Information financière plus


importante
Caractéristiques qualitatives

Ca. 25 Ca. 26-28

Intelligibilité Pertinence

Informations compréhensibles Importance relative


  Pour les besoins de prises de
décisions économiques

Ca. 31 & 32 Ca. 39-42


 
Fiabilité Comparabilité

Aucune erreur ou biais significatif Identification des tendances de


la situation financière et la
=> Image fidèle performance
Caractéristiques sous-jaçentes

Neutralité Ca. 33 & 34 Image fidèle

Sans parti pris Ca. 36 Prééminence de la


substance sur la forme
Ca. 35

Information
fiable

Ca. 37
Exhaustivité Prudence

Ca. 38 Prise en compte d’un degré


de précaution
Primauté du bilan

Primauté du bilan


 Définition des actifs et
Cadre basé sur des passifs
la définition des actifs => Définition des charges
et des passifs et des passifs


Comptabilisation des
« vrais » actifs et passifs
selon les normes IFRS
Comptabilisation des éléments des états
financiers
Ca. 83

Critères de comptabilisation d’un élément

Probabilité d’avantages économiques


 futurs

 Estimation fiable du coût ou de la valeur


Définition d’un actif

 Ressource contrôlée par l’entreprise


Ca. 49.a du fait d’événements passés
Définition

Avantages économiques futurs


 attendus
Ca. 89
Comptabilisation
Evaluation fiable du coût ou de la
 valeur

Actif physique
Nature Ca. 56 & 57
Actif non physique
Passif

Obligation actuelle de l’entreprise


 résultant du fait d’événements passés

Ca. 49.b Définition

Extinction  sortie de ressources


 représentative d’une sortie d’avantages
économiques
Ca. 91 Comptabilisation

Evaluation fiable du montant de


 l’extinction
Capitaux propres

Intérêt résiduel dans les actifs de


Ca. 49.c Définition l’entreprise après déduction de tous ses
passifs

Fonction de l’évaluation des actifs et


des passifs

Éventuellement : valeur de marché


Ca. 67 Valeur totale des actions de l’entreprise

ou
Montant obtenu en cédant :
- l’actif net élément par élément
- l’entreprise dans son ensemble
Produits

Ca. 74 & 75 Produits des activités ordinaires


Définition +
profits

 Accroissement d’avantages économiques


futurs
Ca. 70.a & 92 lié

Comptabilisation Accroissement Diminution


d’actifs de passifs

 Accroissement évalué d’une manière


fiable
Charges

Charges des activités ordinaires


Ca. 78 & 79 Définition +
pertes

Diminution d’avantages économiques


 futurs
Ca. 70.b & 94 liée

Comptabilisation Diminution Augmentation


d’actifs de passifs

 Diminution évaluée d’une manière fiable


Rattachement des charges aux produits

Ca. 95

Charges

rattachées

Produits
Différentes bases d’évaluation

Ca. 100

Actifs Passifs
Coût historique  
Coût actuel  
Valeur actualisée  
• Valeur de • Valeur de
réalisation règlement

Et….. Juste valeur


Définition de la juste valeur

Définition de la juste valeur

Montant pour lequel :


- un actif pourrait être échangé
- ou un passif pourrait être éteint

Entre parties
- bien informées
- consentantes
- agissant dans des conditions de
concurrence normale
IAS 1 : Etats financiers IFRS

 Compte de résultat
 Bilan
Eléments
 Tableau des flux de trésorerie
obligatoires
 Tableau de variations des capitaux propres
 Annexes

Eléments  Financial Review


recommandés  Additional Information

Aucun formalisme recommandé

SCF ne prévoit pas les éléments recommandés et recommande un


formalisme pour les éléments obligatoires
Quelle information et où la trouver ?

Ca. 19

Situation
Ca. 16 financière
Bilan

Compte de résultat
Ca. 17 Performance Variation des capitaux
propres

Variations de la Tableau de flux de


Ca. 18 situation trésorerie
financière
IAS 1 : Le bilan

IFRS SCF

Pas de format obligatoire Format obligatoire

Information minimum Idem IFRS

Distinction Courant / Distinction Courant/


Non courant obligatoire Non courant obligatoire

Pas de compensation Pas de compensation


sauf si spécifiquement sauf si spécifiquement
requis (IAS 12) requis
Distinction courant / non courant

IAS 1.57
Actif courant

4 critères
 Réalisation, cession ou consommation dans le cadre du cycle
d’exploitation normal

 Détention à des fins de transaction

 Réalisation dans les 12 mois suivant la clôture de l’exercice

 Utilisation de trésorerie ou équivalent de trésorerie non soumise à


restriction
Distinction courant / non courant

IAS 1.60
Passif courant

4 critères

 Règlement dans le cadre du cycle d’exploitation normal

 Détention à des fins de transaction

 Règlement dans les 12 mois suivant la clôture de l’exercice

 Aucun droit inconditionnel de différer le règlement du passif au


moins 12 mois à compter de la date de clôture
SCF : Le bilan

BILAN
Exercice clos le

ACTIF Note N Brut N N Net N-1 Net


Amort/Prov
Actif immobilisé (non courant)
Immobilisations incorporelles
Immobilisations corporelles
Immobilisations en cours
Immobilisations financières
TOTAL ACTIF NON COURANT
Actif courant
Stocks et en cours
Créances et emplois assimilés
Disponibilités et assimilés
TOTAL ACTIF COURANT
TOTAL GENERAL ACTIF
SCF : Le bilan

PASSIF Note N N-1

Capitaux propres
Capital émis
Primes et réserves
Écart de réévaluation
Résultat net
Autres capitaux propres-Report à nouveau
TOTAL CAPITAUX PROPRES
Passifs non-courants
Emprunts et dettes financières, Impôts,
Autres dettes non-courantes, Provisions et
produits constatés d’avance

TOTAL PASSIFS NON-COURANTS


Passifs courants
Fournisseurs et comptes rattachés, Impôts,
Autres dettes, Trésorerie passif
TOTAL PASSIFS COURANTS

TOTAL GENERAL PASSIF


IAS 1 : Le compte de résultat

IFRS SCF

Format obligatoire
Pas de format obligatoire,
informations minimales
Charges par nature
Charges par nature
ou par destination ou par destination (autorisé)

Non compensation
Non compensation Sauf si requis spécifiquement
sauf si requis spécifiquement
Résultat ordinaire et
Rubrique résultat extraordinaire
"éléments extraordinaires "
désormais interdite
SCF : Le compte de résultat par nature

Période du au
Note N N-1
Chiffre d’affaires, Variation stocks produits finis et produits en
cours, Production immobilisée, Subvention d’exploitation
I-Production de l’exercice
Achats consommés, Services extérieurs et autres consommations
II-Consommation de l’exercice
Valeur ajoutée d’exploitattion (I-II)
Charges de personnel, Impôts, taxes et versements assimilés

IV-Excedent brut d’exploitation


V-Résultat opérationnel
VI-Résultat financier
VII-Résultat ordinaire avant impôts (V+VI)
Impôts exigibles sur résultats ordinaires
Impôts différés (variations) sur résultats ordinaires
VIII-Résultat net des activités ordinaires
IX-Résultat extraordinaire
X-Résultat net de l’exercice
SCF : Le compte de résultat par fonction

Période du au
Note N N-1
Chiffre d’affaires
Coût des ventes
MARGE BRUTE
Autres produits opérationnels
Coûts commerciaux, Charges administratives, Autres charges
opérationnelles
RESULTAT OPERATIONNEL
Charges financières
RESULTAT ORDINAIRE AVANT IMPOT

Impôts exigibles sur résultats ordinaires


Impôts différés (variations) sur résultats ordinaires
RESULTAT NET DES ACTIVITES ORDINAIRES
Charges extraordinaires
Produits extraordinaires
RESULTAT NET DE L’EXERCICE
IAS 1 : Tableau de flux de trésorerie -
éléments constitutifs de la trésorerie

La trésorerie comprend :

Les fonds en caisse et les dépôt à vue

Les équivalents de trésorerie, c’est-à-dire les placements :

à court terme
très liquides
facilement convertible en montant connu de trésorerie
soumis à un risque négligeable de changement de valeur
IAS 1 : Catégories de flux de trésorerie

Les flux de trésorerie sont les entrées et sorties de trésorerie, ils sont
classés en trois catégories :

Opérationnel

Investissement

Financement

Les flux de trésorerie relatifs aux intérêts et dividendes perçus ou versés :


- Présentation distincte des autres flux de trésorerie ;
- Classification permanente d’un exercice sur l’autre dans les activités
opérationnelles, d’investissement ou de financement.
IAS 1 : Détermination des flux des activités
opérationnelles

Deux méthodes

Méthode indirecte
Méthode directe

- À partir du résultat net,


Chaque ligne de la partie « flux
- Puis à corriger ce résultat pour
liés aux activités opérationnelles
obtenir le flux lié aux activités
correspond à un flux de trésorerie
opérationnelles.
SCF : Tableau de flux de trésorerie
-Méthode directe

Note N N-1
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles
Encaissement reçus des clients, sommes versées aux fournisseurs et au personnel,
intérêts et autres frais financiers payés, impôts sur le résultat payés
Flux de trésorerie avant éléments extraordinaires
Flux de trésorerie lié à des éléments extraordinaires
Flux de trésorerie net provenant des activités opérationnelles (A)
Flux de trésorerie provenant des activités d’investissement
Décaissements sur acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles,
encaissements sur cession d’immobilisations corporelles et incorporelles,
Décaissements sur acquisition d’immobilisations financières, encaissements sur
cession d’immobilisations financières, intérêts encaissés sur placements financiers,
dividendes et quote-part de résultats reçus
Flux de trésorerie net provenant des activités d’investissement (B)
Flux de trésorerie provenant des activités de financement
Encaissements suite à l’émission d’actions, dividendes et autres distributions effectués,
encaissements provenant d’emprunts, remboursements d’emprunts ou d’autres dettes
assimilés
Flux de trésorerie net provenant des activités de financement (C)
Incidences des variations des taux de change sur liquidités et quasi-liquidités
Variation de trésorerie de la période (A+B+C)
SCF : Tableau de flux de trésorerie -
Méthode indirecte

Note N N-1
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles
Résultat net de l’exercice,
Ajustements pour : amortissements et provisions, variation des impôts différés,
variation des stocks, variation des clients et autres créances, variation des fournisseurs
et autres dettes, plus ou moins values de cession (net d’impôt)
Flux de trésorerie net provenant des activités opérationnelles (A)
Flux de trésorerie provenant des activités d’investissement
Décaissements sur acquisition d’immobilisations, encaissements sur cession
d’immobilisations
Flux de trésorerie net provenant des activités d’investissement (B)
Flux de trésorerie provenant des activités de financement
Dividendes versés aux actionnaires, augmentation de capital en numéraire, émission
d’emprunts, remboursements d’emprunts
Flux de trésorerie net provenant des activités de financement (C)
Variation de trésorerie de la période (A+B+C)
Trésorerie d’ouverture
Trésorerie de clôture
Incidence des variations de cours des devises
Variation de trésorerie
IAS 1 : Tableau de variations des capitaux
propres

Une analyse des mouvements affectant les capitaux propres au cours de


l’exercice :
- Résultat net de l’exercice ;
- Éléments de résultat enregistrés en capitaux propres : effet des
changements de méthodes et corrections d’erreur, autres produits et
charges comptabilisés directement en capitaux propres ;
- Variation des autres éléments des capitaux propres : opérations sur
capital, distribution de dividendes, variation des résultats accumulés.
SCF : Tableau de variations des capitaux
propres
Note Capital Prime Écart Écart de Réserves et
social d’émission d’évaluation réévaluation résultat
Solde au 31/12/N-2
Changement de méthode comptable
Correction d’erreurs
Réévaluation des immobilisations
Profits ou pertes non comptabilisés dans le
compte de résultat
Dividendes payés
Augmentation de capital
Résultat net de l’exercice
Solde au 31/12/N-1
Changement de méthode comptable
Correction d’erreurs
Réévaluation des immobilisations
Profits ou pertes non comptabilisés dans le
compte de résultat
Dividendes payés
Augmentation de capital
Résultat net de l’exercice
Solde au 31/12/N
IAS 1 : Objectif des notes annexes

 Les notes annexes aux états financiers doivent :

Présenter des informations sur la base d'établissement des états


financiers et sur les méthodes comptables spécifiques choisies

Indiquer les informations imposées par les normes IFRS non


présentées par ailleurs
Exemple : information sectorielle (IAS 14)

Fournir les informations supplémentaires non présentées mais


nécessaires à l'image fidèle

Une liste d’informations à fournir est préconisée dans le SCF


SCF : Objectif des notes annexes

 Les notes annexes aux états financiers doivent :

Présenter les règles et méthodes comptables adoptées pour la


tenue et l’établissement des états financiers

Fournir des compléments d’informations nécessaires à la


compréhension des autres états financiers

Fournir des informations relatives aux entités associées, filiales


ou société mère

Fournir des informations générales ou relatives à certaines


opérations pour l’obtention de l’image fidèle

L’annexe contient des informations narratives en plus de quelques tableaux


explicatifs
IAS 1 : Image fidèle – Déclaration de
conformité

Déclaration
de
conformité
IAS 1 - Synthèse des divergences

Normes IFRS Principes algériens

Utilisateurs

- PCN : utilisateurs de l’information financière non définis.


- Normes IFRS : utilisateurs de l’information financière définis avec l’investisseur
comme utilisateur privilégié.
- SCF : utilisateurs de l’information financière définis sans utilisateur privilégié.

Principes
- PCN : Principes comptables non énoncés explicitement.
- Normes IFRS : principes comptables énoncés explicitement.
- SCF : principes comptables énoncés explicitement avec une liste de principes
plus longue que celle des IFRS.
Cadre conceptuel - Synthèse des
divergences

Normes IFRS Principes algériens

Principes (suite)

- Normes IFRS : recours à la notion d’image fidèle (à l’inverse du PCN).

- Normes IFRS : non énoncé


- principe d’intangibilité d’ouverture (à l’inverse du PCN et du SCF)
- principe de nominalisme (à l’inverse du PCN et du SCF)
- Normes IFRS : recours à la comptabilité d’engagement.
IAS 1 - Synthèse des divergences

Normes IFRS Principes algériens

Structures
- PCN : états financiers au nombre de 3(bilan, compte de résultat et annexe).
- Normes IFRS : nombre de composants plus important : éléments obligatoires (bilan,
compte de résultat, tableau des flux de trésorerie, tableau de variations des capitaux
propres et annexe) et éléments recommandés.
- SCF : éléments obligatoires avec deux états financiers nouveaux par rapport au PCN
.

Contenu
Format des états financiers
- PCN : format des états financiers normé.
- Normes IFRS : format des états financiers non normé.
- SCF : format des états financiers normé.
Bilan
- PCN : distinction par nature.
- Normes IFRS : distinction courant / non courant.
IAS 1 - Synthèse des divergences

Normes IFRS Principes algériens

Contenu (suite)
Compte de résultat
- PCN : résultat d’exploitation et hors exploitation.
- Normes IFRS : aucun résultat extraordinaire.
- SCF : résultat ordinaire et résultat extraordinaire.
Annexe
- PCN : annexes détaillent par nature les éléments du bilan et du compte de résultat
sous forme de tableaux.
- Normes IFRS : annexes plus détaillées avec des informations narratives et
descriptives.
- SCF : annexes plus détaillées avec des informations narratives et descriptives et
quelques tableaux explicatifs.
Immobilisations corporelles
IAS 16 : Diverses définitions

Immobilisations
corporelles Actifs corporels

 Détenus par une entité

 À des fins administratives

 Pour être utilisés dans la production ou la


fourniture de biens ou de services
 Pour être loués à des tiers

 Utilisés sur plus d’une période


IAS 16 : Critères de comptabilisation

2 conditions

Comptabilisation en tant qu’actif

 

Probabilité que les avantages Estimation fiable de cet actif


économiques futurs associés à
cet élément iront à l’entité
IAS 16 : Mode de comptabilisation

Faire preuve de discernement

Déterminer la nécessité de

Regrouper des éléments Répartir le coût total d'un


individuellement non actif entre ses différents
significatifs éléments constitutifs
et et
Appliquer les critères Comptabiliser chaque
d'immobilisation à leur valeur élément séparément
globale (Approche par composant)
IAS 16 : Evaluation lors de la
comptabilisation

Immobilisation évaluée à son coût

Eléments du coût

 prix d’achat déduction faite des remises et rabais


commerciaux
 tout coût directement attribuable au transfert de l’actif

 estimation initiale des coûts relatifs :


 démantèlement et enlèvement de l’immobilisation
 remise en état du site
IAS 16 : Evaluation du coût

Coût

IFRS SCF

Définition Définition
prix comptant équivalent à la date prix comptant équivalent à la date
de comptabilisation de comptabilisation

Paiement différé Paiement différé

 « prix comptant équivalent – total  « prix comptant équivalent – total


des règlements » des règlements »

charges financières sur la période charges financières sur la période


de « crédit » de « crédit »

incorporation dans le coût de l’actif incorporation dans le coût de l’actif


IAS 16 : Méthode d'évaluation à la clôture

Deux méthodes

Coût amorti Réévaluation

Avant constatation d‘une


éventuelle
perte de valeur
IAS 16 : Méthode d'évaluation à la clôture

Méthode du coût amorti

Coût amorti
=
Coût d'entrée
- Amortissements cumulés
- Cumul des pertes de valeur éventuelles
IAS 16 : Méthode d'évaluation à la clôture

 Réévaluation : Juste valeur à la date de réévaluation


-
cumul des amortissements et des pertes de
valeur ultérieurs

Comptabilisation en capitaux propres

 Réévaluation à la hausse
Comptabilisée en produits si elle compense une réévaluation négative du même
actif antérieurement comptabilisée en charges.

 Réévaluation à la baisse
Ecart de réévaluation négatif imputé sur l’écart de réévaluation initial.
Différence éventuelle portée en charges.
IAS 16 : Méthode d'évaluation à la clôture

Conséquence d'une dépréciation sur les amortissements


Obligation de modifier le plan d'amortissement suite à la
constatation (ou la reprise) d'une dépréciation

Révision des plans d'amortissement

Réexamen Immobilisations corporelles


annuel obligatoire temporairement inutilisées ou
de la durée Modifications retirées du service actif en
d'utilisation, du éventuelles à attendant leur sortie : non
mode comptabiliser interruption des
d'amortissement en tant que amortissements, sauf si
et de la valeur changement destinées à être cédées
résiduelle d'estimation
Situation non prévue
attendue à la fin
de l'utilisation par le SCF
IAS 16 - Synthèse des divergences
Approche par composants

Normes IFRS Principes algériens

Visites et révisions faisant l’objet d’un programme pluriannuel

- PCN : non application de l’approche par composants. La comptabilisation en


provisions pour charges à répartir sur plusieurs exercices des coûts d’entretien
faisant l’objet d’un programme pluriannuel de révision.

- Normes IFRS : approche par composants obligatoire. Elle impose la


comptabilisation séparée d'un composant « coûts d'entretien », distinct des
composants physiques de l'immobilisation, lorsque celle-ci fait l'objet d'un
programme pluriannuel de révision. Ce composant « coûts d'entretien » est amorti
sur la durée séparant deux révisions et aucune provision pour grosses réparations
ne peut être constituée.
IAS 16 - Synthèse des divergences
Coût d’entrée d’une immobilisation corporelle acquise à titre onéreux

Normes IFRS Principes algériens

Détermination du prix d’achat d’une immobilisation acquise à titre onéreux

- PCN : pas d’actualisation du prix d'achat des immobilisations corporelles en cas de


paiement différé au-delà des conditions habituelles de crédit.

- Normes IFRS : actualisation systématique du prix d'achat des immobilisations


corporelles en cas de paiement différé au-delà des conditions habituelles de crédit
avec étalement des charges financières sur la durée du différé.
IAS 16 - Synthèse des divergences
Coût d’entrée d’une immobilisation produite

Normes IFRS Principes algériens

Charges indirectes de production

- PCN : les charges indirectes de production, qu’elles soient fixes ou variables, sont incluses
dans le coût de production des immobilisations corporelles.

- Normes IFRS : seuls les coûts directement attribuables à la production d’une immobilisation
corporelle sont incorporables dans le coût de production.

Coûts des avantages accordés au personnel

- PCN : point non traité par le PCN. Dans la pratique les coûts des avantages accordés au
personnel directement attribuables à la production de l’immobilisation sont à inclure dans le
coût de production que s’ils ont été comptabilisés en charges par nature au préalable.

- Normes IFRS : les coûts des avantages accordés au personnel (y compris stock-options)
directement attribuables à la production de l’immobilisation sont à inclure dans le coût de
production.

- SCF : point non traité.


IAS 16 - Synthèse des divergences
Cas particulier de détermination du coût d’entrée

Normes IFRS Principes algériens

Coûts de démantèlement et de déplacement d’une immobilisation et coût de rénovation

- PCN : ces coûts sont soit comptabilisés en charges soit provisionnés. Rare sont les
entreprises qui incorporent la valeur nominale de ces coûts au coût d’entrée des
immobilisations.

- Normes IFRS : incorporation de ces coûts au coût d'entrée des immobilisations


corporelles pour un montant égal à leur valeur actualisée. La différence entre la
valeur actualisée et la valeur nominale de ces coûts estimés est comptabilisée, en
IFRS, en charges financières, de manière étalée sur la durée de vie des
immobilisations (ou sur la durée restant à courir jusqu'à la date de réalisation des
travaux).

- SCF : le traitement des IFRS est retenu sans préconiser l’actualisation.


IAS 16 - Synthèse des divergences
Amortissement

Normes IFRS Principes algériens

Révision des plans d’amortissement

- PCN : aucune périodicité de révision des plans d’amortissement n’est imposée.

- Normes IFRS : réexamen obligatoire au minimum à chaque clôture annuelle de la


durée d'utilité, de la valeur résiduelle et du mode d'amortissement des
immobilisations corporelles. Lorsque la valeur résiduelle devient supérieure à la
valeur comptable de l'immobilisation, les amortissements doivent être interrompus.
IAS 16 - Synthèse des divergences
Réévaluation

Normes IFRS Principes algériens

Détermination de la valeur réévaluée

- PCN : réévaluation à la valeur actuelle déterminée selon l’indice des prix (des
coefficients).

- Normes IFRS : obligation de réévaluer à la valeur de marché, valeur plus restrictive


que la valeur actuelle déterminée selon l’indice des prix dans le PCN .

Fréquence

- PCN : réévaluation légale ponctuelle des immobilisations corporelles.

- Normes IFRS : réévaluation régulière obligatoire des immobilisations corporelles.


IAS 16 - Synthèse des divergences
Réévaluation

Normes IFRS Principes algériens

Pertes de valeur des immobilisations corporelles réévaluées

- PCN : sujet non traité par le PCN. La constatation d'une perte de valeur, de manière
générale, trouve sa contrepartie en résultat sous forme d’amortissement
exceptionnel.

- Normes IFRS : imputation des pertes de valeur en priorité sur l'écart de réévaluation
antérieurement comptabilisé en capitaux propres, seul le solde (écart de réévaluation
net négatif) étant constaté en résultat.
Subventions publiques
IAS 20 : Définition

 Mesure prise par l’Etat


Aide publique  Destinée à fournir un avantage économique :

 une entreprise
 une catégorie d’entreprises

 Aides publiques prenant la forme de


Subvention publique
transferts de ressources à une entreprise
 En échange du fait que celle-ci s’est
conformée ou se conformera à certaines
conditions liées à ses activités
opérationnelles

Distinction absente dans le SCF


IAS 20 : Comptabilisation des subventions

IAS 20.7
Assurance raisonnable

Conformité de l’entreprise aux Réception des subventions


conditions attachées aux
subventions

Enregistrement en produits IAS 20.12


 Sur une base systématique
 Sur les exercices nécessaires pour rattacher les
subventions aux coûts liés, censés être couverts
IAS 20 : Comptabilisation des subventions

IAS 20.23

Subvention non monétaire

Juste valeur Montant symbolique

Le SCF retient uniquement la juste valeur


IAS 20 : Présentation des subventions

 Les subventions liées au résultat sont présentées:


 soit sous une rubrique « Autres produits » du compte de résultat,
 soit en déduction des charges auxquelles elles sont liées.

Le SCF fait référence aux subventions destinées à couvrir


des charges et des pertes déjà encourues ou des coûts futurs.
Elles sont présentées en produits d’exploitation

 Les subventions liées à des actifs, doivent être présentées au


bilan :
 soit en produits différés,
 soit en déduisant la subvention pour arriver à la valeur comptable

de l’actif.
Le SCF retient uniquement la comptabilisation en produits différés
IAS 20 - Synthèse des divergences

Normes IFRS Principes algériens

Subventions publiques

- PCN : traite des subventions publiques


- Normes IFRS : traitent de l’aide publique et des subventions publiques.
- SCF : traite des subventions publiques
IAS 20 - Synthèse des divergences
Subvention d’investissement (présentation)

Normes IFRS Principes algériens

Présentation au bilan consolidé

- PCN (comptes individuels) :


- comptabilisation des subventions d’investissement en capitaux propres.
- interdiction de porter les subventions d’investissement en déduction du coût des actifs
concernés.
- Normes IFRS :
- interdiction de classer les subventions d'investissement au sein des capitaux propres
consolidés.
- possibilité de porter les subventions d'investissement en déduction du coût des actifs
concernés.
- SCF :
- comptabilisation des subventions d’investissement en produits différés au sein des
capitaux propres.

- interdiction de porter les subventions d’investissement en déduction du coût des actifs


concernés.
IAS 20 - Synthèse des divergences
Subvention d’investissement (présentation)

Normes IFRS Principes algériens

Présentation au compte de résultat consolidé

- PCN : reprises en résultat de subventions d’investissement sont présentées en produits,


dans la rubrique produits exceptionnels dans les comptes individuels.

- Normes IFRS : reprises en résultat de subventions d'investissement doivent être présentées :

- soit en produits, dans une rubrique générale « Autres produits »,

- soit en déduction des charges correspondantes.

- SCF : reprises en résultat de subventions d’investissement sont présentées en produits dans


la rubrique autres produits opérationnels.
IAS 20 - Synthèse des divergences
Subvention d’exploitation

Normes IFRS Principes algériens

Modalités de reprise en résultat consolidé

- PCN : comptabilisation immédiate des subventions d’exploitation en produits exceptionnels


dans les comptes individuels.

- Normes IFRS : obligation explicite d'étaler la comptabilisation en résultat des subventions


d'exploitation au même rythme que les coûts correspondants. Interdiction donc, de
comptabiliser immédiatement en résultat une subvention juridiquement acquise si des coûts
liés à cette subvention restent à engager.
IAS 20 - Synthèse des divergences
Subvention d’exploitation

Normes IFRS Principes algériens

Subventions non monétaires

- PCN : comptabilisation des subventions non monétaires à la valeur du bien au jour du


transfert de propriété (comptes individuels).

- Normes IFRS : possibilité de comptabiliser les subventions publiques non monétaires (biens
reçus à titre gratuit) pour un montant symbolique. Cette méthode est cependant considérée
comme une « méthode alternative », ces normes insistant davantage sur l'évaluation à leur
juste valeur (ou valeur vénale).

- SCF : comptabilisation des subventions non monétaires à la juste valeur du bien.


Coûts d’emprunt
IAS 23 : Définition

Coûts d’emprunts
Définition et exemples

Définition : intérêts et autres coûts supportés par une


entreprise dans le cadre d’un emprunt de fonds

Intérêts sur découvert bancaire IAS 17

Charges financières
IAS 23 : Comptabilisation

Un seul traitement possible

Incorporation dans le coût


d’un actif dit « qualifié »
qualifié

L’option antérieurement offerte par IAS 23 de comptabiliser en charges


les coûts d'emprunt directement liés à l'acquisition, à la construction ou
à la production d'un actif éligible a été supprimée.

Le SCF offre les deux options


IAS 23 : Comptabilisation – incorporation
dans les coûts d’un actif

Début de l’incorporation
dans le coût de l’actif

Réalisation effective des dépenses relatives au bien

Coûts d’emprunts encourus

Activités indispensables à la préparation de l’actif


préalablement à son utilisation ou vente en cours

Point non traité par le SCF


Comptabilisation – incorporation dans les
coûts d’un actif

Suspension de Pendant les périodes longues


l’incorporation
d’interruption de l’activité productive
dans le coût de l’actif

Cessation de Quasi-achèvement des activités


l’incorporation indispensables à la préparation de
dans le coût de l’actif l’actif préalablement à son utilisation
ou vente
IAS 23 - Synthèse des divergences
Option pour la comptabilisation

Normes IFRS Principes algériens

Comptabilisation en charges ou incorporation au coût des actifs

- PCN : comptabilisation des coûts d’emprunt en charges ou en frais préliminaires.

- Normes IFRS : pas d’option entre comptabilisation des coûts d’emprunt en charges
ou incorporation au coût des actifs.

- SCF : offre l’option d’enregistrement des coûts d’emprunt en charges ou


incorporation au coût des actifs.

- SCF : lorsque l’option d’incorporation des coûts d’emprunt au coût des actifs est
prise, le SCF ne précise pas si elle porte sur l’ensemble des actifs concernés ou
pour les immobilisations sans l’être pour les stocks et inversement.
IAS 23 - Synthèse des divergences
Option pour la comptabilisation en charges des coûts d’emprunts
Emprunts non évalués en juste valeur en contrepartie du résultat

Normes IFRS Principes algériens

Comptabilisation des intérêts sur emprunt

- PCN : détermination de la charges d’intérêts selon le plan d'amortissement contractuel.

- Normes IFRS : détermination de la charge périodique d'intérêts selon la méthode du taux


d'intérêt effectif (calcul actuariel équivalant au taux de rendement interne de l'emprunt).

Frais d’émission d’emprunt

- PCN : les frais d’émission peuvent être soit comptabilisés en frais préliminaires soit
comptabilisés en charges.

- Normes IFRS : étalement obligatoire des frais d'émission d'emprunt sur la durée de l'emprunt.

Prime d’émission et de remboursement d’emprunt

- PCN : utilisation du plan d’amortissement contractuel.

- Normes IFRS : utilisation obligatoire de la méthode du taux d'intérêt effectif (amortissement


selon un calcul actuariel) pour l'étalement sur la durée de l'emprunt.
Immeubles de placement
IAS 40 : Qu’est-ce qu’un bien immobilier
détenu par l’entreprise ?

Exemples

Terrain
Terrain + bâtiment

Titre de
propriété Partie de bâtiment
Bâtiment Louée
Contrat
Location
Occupée
Financement
par propriétaire
Bâtiment
Arbre de décision – IAS 40

Bien détenu
en vue de sa vente dans Oui
le cadre de l‘acti- IAS 2
vité ordinaire

Non

Bien occupé par Oui


le propriétaire ? IAS 16

Non

Bien
en cours Oui
IAS 16
de construction ou jusqu‘à
d‘achèvement ?
l‘achèvement

Non
Bien = IAS 16, traitement
Immeuble de placement Coût de référence + info
Quel modèle
d‘évaluation ? sur JV

Juste valeur
IAS 40
IAS 40 : Evaluation initiale
d’un immeuble de placement

 A son coût (idem IAS 16) :

Coût d’acquisition
=
prix d’achat
+ frais directement attribuables

OU

Coût de production
IAS 40 : Evaluation postérieure à
l’évaluation initiale

Juste valeur
2 modèles
Coût amorti

Quel que soit le modèle choisi à appliquer à tous les


immeubles de placement, sauf si :
impossibilité dès l’acquisition d’évaluer de façon fiable et
continue la juste valeur

Coût Juste valeur :


Changement Si la nouvelle méthode permet une présentation plus appropriée
de
méthode Juste valeur Coût :
Hautement improbable pour IAS 40
IAS 40 : Modèle du coût

A la clôture :
Valeur comptable = Valeur brute
- Cumul amortissements
- Cumul pertes de valeur

Cependant Choisir le modèle du coût ne dispense pas de


déterminer la juste valeur !

Information à communiquer en annexe


IAS 40 : Modèle de la juste valeur

Quelle juste  Montant pour lequel un actif pourrait être échangé


valeur ? entre des parties bien informées, consentantes et
agissant dans des conditions de concurrence
normale

Quand ?  A la date de clôture

Comment ?  Encouragement par la norme, sans obligation,


d’avoir recours à des experts indépendants

Le SCF ne traite pas de la méthode de


détermination de la juste valeur
Juste valeur – Profits et pertes

Juste valeur

Profits ou pertes

Comptabilisation en résultat

Période de survenance
Révision annuelle obligatoire de la juste valeur
IAS 40 - Synthèse des divergences
principe général

Normes IFRS Principes algériens

Définition

- PCN : Immobilisation non prévue par le PCN. Même si un immeuble peut être
caractérisé comme un immeuble de placement, il est comptabilisé autant que
immobilisation corporelle (bâtiments).
- Normes IFRS : définition stricte des immeubles de placement, susceptibles de
bénéficier, d’un traitement comptable différent de celui des autres
immobilisations corporelles (évaluation soit selon la méthode de la juste valeur
avec constatation des variations de juste valeur en résultat, soit selon la
méthode du coût historique).

Principe général de comptabilisation


- PCN : comptabilisation au coût.
- Normes IFRS : possibilité d’évaluer les immeubles de placement à leur juste
valeur, avec comptabilisation des variations de cette juste valeur obligatoirement
en résultat.
IAS 40 - Synthèse des divergences :
Comptabilisation à la clôture

Normes IFRS Principes algériens

Etendue de l’évaluation à la juste valeur

- PCN : en cas de réévaluation, réévaluation sur l’ensemble des immobilisations


corporelles.

- Normes IFRS : possibilité de ne réévaluer que les immeubles de placement


(mais tous les immeubles de placement).

Notion de juste valeur

- PCN : réévaluation à la valeur actuelle fondée essentiellement sur l’indice des


prix (des coefficients).

- Normes IFRS : obligation de réévaluer à la valeur de marché, valeur plus


restrictive que la valeur actuelle retenue en principes algériens.
IAS 40 - Synthèse des divergences :
Comptabilisation à la clôture

Normes IFRS Principes algériens

Fréquence de révision

- PCN : réévaluations ponctuelles.

- Normes IFRS : révision annuelle obligatoire de la juste valeur.

Comptabilisation des variations de juste valeur

- PCN : comptabilisation de l’écart de réévaluation en capitaux propres.

- Normes IFRS : comptabilisation des variations de juste valeur en résultat.


IAS 40 - Synthèse des divergences :
présentation

Normes IFRS Principes algériens

Présentation des états financiers

- PCN : immeubles de placement inclus dans les immobilisations corporelles


(bâtiments).

- Normes IFRS : présentation distincte obligatoire au bilan des immeubles de


placement, quelle que soit la méthode utilisée (coût amorti ou juste valeur).
Immobilisations incorporelles
IAS 38 : Définition

Immobilisation
Immobilisationincorporelle
incorporelle

Actif non monétaire identifiable


Identifiable du goodwill

Dépourvu de substance physique

Contrôlé par l’entreprise


IAS 38 : 2 conditions générales de
comptabilisation

IAS 38.18 & 21

Critères
Critèresde
decomptabilisation
comptabilisation
d’un
d’unactif
actif

 Probabilité d’avantages économiques futurs

 Estimation fiable du coût de l’actif


IAS 38 : 6 conditions spécifiques de
comptabilisation

Eléments incorporels Préciser le moment où les conditions


générés en interne générales sont respectées
=> Existence d’avantages économiques futurs

 Faisabilité technique

 Intention d’achever l’immobilisation


 Capacité à utiliser ou vendre l’immobilisation
6 conditions  Preuve d’avantages économiques futurs

 Disponibilités de ressources techniques, financières, …

IAS 38.57  Evaluation fiable des dépenses

Le SCF ne reprend pas la faisabilité technique


IAS 38 : Evaluation initiale

Immobilisation acquise Coût d’achat

Immobilisation générée en
Coût de production
interne

Regroupement
d’entreprise
Juste valeur
Situation non traitée
par le SCF
IAS 38 : Amortissement

IFRS (IAS 38) SCF


Mode d'amortissement Mode d'amortissement
Amortissement non systématique Amortissement non systématique
Refléter la consommation des Refléter la consommation des
avantages économiques associés à avantages économiques associés à
l'actif l'actif
Durée d'amortissement Durée d'amortissement
Définie : Définie :
 Durée de vie estimée  Durée de vie estimée supposée ne
pas dépasser 20 ans

 Valeur résiduelle supposée nulle  Valeur résiduelle supposée nulle

Indéfinie : Indéfinie :

 Pas d’amortissement  Pas d’amortissement

 et  et

 Impairment test annuel  Impairment test si un indice de


systématique perte de valeur existe

Le SCF retient la durée maximale d’amortissement de 20 ans. Dans le cas


d’amortissement sur une durée plus longue ou d’absence d’amortissement
des informations sont données en annexes. Impairment test s’il existe un
indice de perte de valeur
IAS 38 : Evaluation après comptabilisation :
2 modèles

2 méthodes
Même principe que IAS 16

Modèle du Modèle de la
coût réévaluation
IAS 38 : 6 conditions spécifiques
d’immobilisation des frais de R&D

66conditions
conditions
d’immobilisation
d’immobilisation
IAS 38.57

 Faisabilité technique
 Intention d’achever l’immobilisation

 Capacité à utiliser ou vendre l’immobilisation


 Preuve d’avantages économiques futurs
 Disponibilités de ressources techniques, financières, ….

 Evaluation fiable des dépenses

Le SCF ne reprend pas la première condition


IAS 38 - Synthèse des divergences
Définition et conditions de comptabilisation

Normes IFRS Principes algériens

Définition

- PCN : définition et conditions de comptabilisation des immobilisations


incorporelles fondées sur la notion de la propriété juridique.
- Normes IFRS : une définition et des conditions de comptabilisation des
immobilisations incorporelles précises, fondées sur la notion de ressource
contrôlée.

Frais d’établissement

- PCN : comptabilisation des frais d’établissement (préliminaires) à l’actif après


leur comptabilisation en charges par nature au préalable.

- Normes IFRS : interdiction de comptabiliser les frais d’établissement à l’actif


(comptabilisation obligatoire en charges).
IAS 38 - Synthèse des divergences
Définition et conditions de comptabilisation

Normes IFRS Principes algériens

Frais de R&D

- PCN : comptabilisation optionnelle soit à l’actif en frais préliminaires soit en


charges.
- Normes IFRS : immobilisation obligatoire (et non optionnelle), dès lors que
certaines conditions sont remplies.
- SCF : immobilisation obligatoire (et non optionnelle), dès lors que certaines
conditions sont remplies. Le SCF ne reprend pas la condition de la faisabilité
technique.

Brevets

- PCN : non comptabilisation des brevets créés en interne sous la rubrique


investissements incorporels, mais en frais préliminaires.
- Normes IFRS : immobilisation obligatoire des brevets créés en interne, dès lors que
certaines conditions sont remplies.
IAS 38 - Synthèse des divergences
Coût d’entrée d’une immobilisation incorporelle

Normes IFRS Principes algériens

Immobilisations acquises à titre onéreux

- PCN : actualisation du prix d’achat non pratiquée dans le cas de différé de paiement
au-delà des conditions habituelles de crédit.

- Normes IFRS : actualisation systématique du prix d’achat en cas de différé de


paiement au-delà des conditions habituelles de crédit.

Immobilisations produites

- PCN : immobilisations incorporelles produites non comptabilisées.

- Normes IFRS : seuls les coûts directement attribuables à la production d’une


immobilisation incorporelle sont incorporables au coût de production.
IAS 38 - Synthèse des divergences
Coût d’entrée d’une immobilisation incorporelle

Normes IFRS Principes algériens

Immobilisations acquises par voie d’échange

- PCN : ne traite pas des immobilisations acquise par voix d’échange. Dans la
pratique, c’est la valeur vénale qui est retenue.

- Normes IFRS : les échanges d’immobilisations sont évalués à la juste valeur.

- SCF : les actifs dissemblables sont évalués à leur juste valeur, et les actifs
semblables sont évalués à la valeur du bien donné en échange.
IAS 38 - Synthèse des divergences

Normes IFRS Principes algériens

Durée d’amortissement

- PCN : amortissement sur la durée des droits.

- Normes IFRS : amortissement sur la durée d’utilité (goodwill non amorti).

- SCF : amortissement sur la durée d’utilité qui ne dépasse pas 20 ans (goodwill
présumé amorti sur 20 ans au maximum).

Test de dépréciation

- PCN : point non traité.

- Normes IFRS : test de dépréciation systématique.

- SCF : test de dépréciation s’il existe un indice de perte de valeur.


Liste des Normes IAS/IFRS
Liste des Normes IAS/IFRS
Liste des Normes IAS/IFRS
Liste des Normes IAS/IFRS
Liste des Normes IAS/IFRS