Vous êtes sur la page 1sur 31

COMMENT ORGANISER UNE

SEANCE DE VACCINATION
DANS UNE AIRE DE SANTE

FÉVRIER 2020
LES ÉTAPES POUR ORGANISER UNE SÉANCE
DE VACCINATION SONT :

• PRÉPARER LA SÉANCE DE VACCINATION ;


• EXÉCUTER LA SÉANCE DE VACCINATION ;
• ASSURER LES TÂCHES APRÈS LA SÉANCE.
PREPARER LA SEANCE DE VACCINATION

• LES STRATÉGIES CLASSIQUES DE VACCINATION À UTILISER : FIXE, AVANCÉE OU


MOBILE.
• IL EXISTE AUSSI D’AUTRES STRATÉGIES SPÉCIFIQUES TELLES QUE LA STRATÉGIE
AVANCÉE DURABLE (SAD) ET LES ACTIVITÉS DE VACCINATION INTENSIFIÉES
(AVI).
PREPARER LA SEANCE DE VACCINATION EN STRATEGIE FIXE 

• ESTIMER LE NOMBRE D’ENFANTS A VACCINER POUR CETTE SEANCE


DÉTERMINER LA POPULATION CIBLE MENSUELLE DE L’AIRE DE SANTÉ.

  
Pop. Cible Mensuelle = 𝑃𝑜𝑝.𝑐𝑖𝑏𝑙𝑒 𝑎𝑛𝑛𝑢𝑒𝑙𝑙𝑒/12

DÉFINIR LE NOMBRE DE SÉANCES PAR MOIS POUR LA STRATÉGIE FIXE ET LA STRATÉGIE AVANCÉE : 


• TENIR COMPTE DE LA POPULATION MENSUELLE
• TENIR COMPTE DE LA CONCENTRATION DE LA POPULATION
• TENIR COMPTE DES RÉALITÉS LOCALES
SE RÉFÉRER À LA POLITIQUE NATIONALE : «… UNE SÉANCE QUOTIDIENNE EN MILIEU URBAIN ET 2 SÉANCES PAR
SEMAINE EN MILIEU RURAL »
DÉTERMINER LE NOMBRE D’ENFANTS À VACCINER PAR STRATÉGIE PENDANT LA SÉANCE.

Nbre d’enfants à = population cible mensuelle


Vacciner/structure nombre de séances par mois

 
A. CONNAITRE LES DOSES A ADMINISTRER PAR ANTIGENE :

Nombre des doses à administrer = nombre d’enfants attendus pendant une séance
X facteur de pertes

Exemple : 15 enfants sont attendus à la prochaine séance de Mardi, dont 10 enfants de 1 à 6


mois, 5 enfants de 9 mois et 8 femmes enceintes venues pour la première fois.
Nombre de dose :

Vaccin Nbre efts/Fes Facteur de Nbre doses Qté à commander


perte
BCG 0 1,42 0 0 doses
DTC-HepB-Hib 10 1,10 11 20 doses
PCV-13 10 1,05 10,5 20 doses
VPO 10 1,16 11,6 20 doses
VPI 10 2,0 20 20 doses
VAR 5 1,25 6,25 10 doses
VAA 5 1,10 5,5 10 doses
Td 8 1,25 6,25 20 doses

B. PREPARER LES MATERIELS A UTILISER POUR LA SEANCE DE VACCINATION

1. Matériels d’inoculation

 Des seringues de 2 ml pour reconstituer le vaccin BCG et de 5ml pour reconstituer le VAR
et le VAA ;
 Des seringues auto- bloquantes de 0,5 ml pour l’administration des vaccins DTC-HepB-
Hib, VPI, PCV-13, VAR, VAA et Td ;
 Des seringues autobloquantes de 0,05 ml pour les injections de BCG ;
2. Matériels de la chaîne de froid :

 Un porte vaccin avec coussinet

 Des accumulateurs à eau refroidie


 Un thermomètre

3. Outil de gestion :

 Fiche de pointage pour la vaccination (de routine);


 Un registre de vaccination
 Carte CPS et CPN
 Formulaire1.
 Fiche de récupération d’enfants perdus de vue (manqués)

A. PREPARER LA SEANCE EDUCATIVE

 Préparer le thème à présenter aux mères en se servant de la carte MERCI ;


 Préparer les supports éducatifs en rapport avec le thème :

o Le calendrier de vaccination (en vigueur en RDC) ;


o Des affiches et des brochures sur la vaccination (avec les thèmes
éducatifs du jour) ;
o Un cahier de préparation de leçon à donner.
o Des fiches CPS (modèle national) et des cartes Td pour les femmes
PREPARER LA SEANCE DE VACCINATION EN STRATEGIE AVANCEE

• INFORMER L’APA UNE SEMAINE AVANT;


• S’ASSURER SI LA POPULATION EST INFORMÉE DE LA SÉANCE ;
• S’ASSURER DE LA DISPONIBILITÉ DE MOYEN DE TRANSPORT ;
• S’ASSURER QUE LE LIEU DE LA VACCINATION EST BIEN AMÉNAGÉ ;
• ESTIMER LE NOMBRE D’ENFANTS À VACCINER PENDANT CETTE SÉANCE ;
• CONNAÎTRE LA QUANTITÉ DES DOSES À AMENER PAR ANTIGÈNE ;
• CONNAÎTRE LA QUANTITÉ DES MATÉRIELS D’INOCULATION ET AUTRES INTRANTS À AMENER.
• PRÉPARER LA SÉANCE ÉDUCATIVE :
• PRÉPARER LE THÈME À PRÉSENTER AUX MÈRES ;
• PRÉPARER LES SUPPORTS ÉDUCATIFS EN RAPPORT AVEC LE
• THÈME (MÊMES SUPPORTS QUE LA STRATÉGIE FIXE);
• PRÉPARER LES INFORMATIONS CLÉS ET CLAIRES À DONNER AUX MÈRES.
• PRÉPARER LES MATÉRIELS :
• PRÉPARER LA MÊME LISTE DES MATÉRIELS UTILISÉS EN STRATÉGIE FIXE ;
• ECARTER TOUT MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ;
• PRÉVOIR LE MOYEN DE TRANSPORT POUR LE DÉPLACEMENT DE L’ÉQUIPE

ET DU MATÉRIEL.
PREPARER LA SEANCE DE VACCINATION EN STRATEGIE MOBILE 

• INFORMER L’APA UNE SEMAINE AVANT ;


• EVALUER LES BESOINS DE L’AIRE CONCERNÉE, 2 SEMAINES AVANT LE DÉBUT DE LA VACCINATION ; 
• S’ASSURER QUE LE PERSONNEL DE L’AIRE DE SANTÉ ET LA POPULATION SONT INFORMÉS DE LA SÉANCE ;
• S’ASSURER DE LA DISPONIBILITÉ DES MOYENS LOGISTIQUES ;
• S’ASSURER QUE LE LIEU DE LA VACCINATION EST BIEN AMÉNAGÉ ;
• ESTIMER LE NOMBRE D’ENFANTS À VACCINER PENDANT CETTE SÉANCE ; 
• CONNAÎTRE LA QUANTITÉ DES DOSES À AMENER PAR ANTIGÈNE ; 
• CONNAÎTRE LA QUANTITÉ DES MATÉRIELS D’INOCULATION ET AUTRES INTRANTS À AMENER ;
• PRÉPARER LA SÉANCE ÉDUCATIVE ;
• PRÉPARER LE MATÉRIEL.
II. EXECUTER UNE SEANCE DE VACCINATION

1) Saluer la mère ;
2) Installer la mère ;
3) Demander la carte de vaccination ;
4) Inscrire les renseignements individuels sur les cartes ;
5) Organiser une séance éducative ;
6) Peser l’enfant ;
7) Identifier les antigènes à administrer à chaque enfant ;
8) Orienter les mères vers le vaccinateur;
9) Préparer les vaccins ;
10) Mettre l’enfant ou la femme enceinte dans une position convenable ;
11) Dégager le site d’administration ;
12) Nettoyer le site avec de l’eau propre ;
13) Administrer le vaccin en respectant le site et la voie d’administration;
14) Jeter les matériels d’injection utilisés dans le réceptacle ;
15) Enregistrer les vaccinations effectuées ;
16) Conseiller la mère en utilisant la carte MERCI.
PREPARER LES VACCINS;

Distinguer les types de vaccins lyophilisés (en poudre) et les vaccins non lyophilisés (Liquide)

Préparer les vaccins lyophilisés (à reconstituer) qui sont : BCG, VAR et VAA

1. Pour le BCG, le VAR et le VAA :


 Si l’emballage du vaccin est une ampoule, utiliser le coupe-ampoule pour l’ouvrir et utiliser
un morceau d’ouate ou de compresse pour casser l’ampoule. Ouvrir l’ampoule contenant
le vaccin, ouvrir l’ampoule contenant le solvant froid, aspirer le solvant et l’injecter dans
l’ampoule contenant le vaccin.

 Si l’emballage du vaccin est un flacon, dégager le morceau central du bouchon avec une
pince. Ouvrir l’ampoule contenant le vaccin, ouvrir l’ampoule contenant le solvant froid,
aspirer le solvant et l’injecter dans le flacon contenant le vaccin.

 Reconstituer les vaccins lyophilisés ;


 Assurer que le diluant / solvant est froid (+2°C à +8°C)
 Aspirer dans une seringue la quantité de liquide reconstituante (2 CC pour BCG, 5 CC
pour VAR et VAA) ;
 Faire passer le solvant de la seringue à l’ampoule qui contenant le vaccin ;
 Mélanger complètement le solvant froid et la poudre en reversement doucement le
flacon.
ADMINISTRER LES VACCINS;

ADMINISTRATION DES VACCINS LYOPHILISÉS : BCG, VAR ET VAA


• LE BCG S’ADMINISTRE PAR VOIE INTRADERMIQUE À LA DOSE DE 0,05 ML AU NIVEAU DE L’AVANT-
BRAS GAUCHE POUR LES ENFANTS DE MOINS DE 1 AN ;
• LE VAR S’ADMINISTRE EN SOUS CUTANÉ À LA DOSE DE 0,5 ML À LA PARTIE SUPÉRO-EXTERNE DU
BRAS GAUCHE ;
• LE VAA S’ADMINISTRE EN SOUS CUTANÉ À LA DOSE DE 0,5 ML AU MÊME MOMENT QUE LE VAR
MAIS À LA PARTIE SUPÉRO-EXTERNE DU BRAS DROIT.
NB :
• UTILISER POUR CHAQUE ENFANT UNE SERINGUE AUTO BLOQUANTE STÉRILE ET UNE SERINGUE DE
DILUTION STÉRILE POUR CHAQUE FLACON DES VACCINS À RECONSTITUER.
 
LES ÉTAPES SUIVANTES SONT NÉCESSAIRES POUR L’ADMINISTRATION CORRECTE DU BCG :

• DÉGAGER L’AVANT-BRAS GAUCHE DE L’ENFANT ;


• ASPIRER 0,05 ML DU VACCIN À L’AIDE D’UNE SERINGUE AUTOBLOQUANTE DE BCG ; 
• NETTOYER LA PEAU AVEC UN TAMPON D’OUATE IMBIBÉ D’EAU PROPRE ;
• TENIR LE BRAS DE L’ENFANT AVEC LA MAIN GAUCHE DE TELLE FAÇON QUE :
• LA MAIN SOIT EN-DESSOUS DE L’AVANT-BRAS DE L’ENFANT ;
• LA POUCE ET LE RESTE DES DOIGTS ENCERCLENT L’AVANT-BRAS ET SERRENT LA PEAU.
• TENIR LA SERINGUE DANS LA MAIN DROITE ;
• AVEC LE BISEAU DE L’AIGUILLE VERS LE HAUT ;
• PLACER LA SERINGUE ET L’AIGUILLE PRESQUE PLATE CONTRE LA PEAU ;
• INTRODUIRE LA POINTE DE L’AIGUILLE DANS LA PEAU ;
• SOULEVER LA POINTE UN TOUT PETIT PEU (PENCHER-LA LÉGÈREMENT DIRIGÉE EN HAUT).
• POUSSER JUSQU’À CE QUE LE BISEAU DE L’AIGUILLE SOIT ENFONCÉ DANS LA PEAU ;
• MAINTENIR LA SERINGUE PLATE CONTRE LA PEAU ;
• METTRE LE POUCE DE LA MAIN GAUCHE SUR LA SERINGUE PRÈS DE L’AIGUILLE POUR LE TENIR EN
POSITION ;
• TENIR LA SERINGUE AU BOUT VERS LE PISTON ENTRE L’INDEX ET LE MAJEUR DE LA MAIN DROITE ET
POUSSER DE CETTE MAIN.
• SI L’INJECTION EST FAITE CORRECTEMENT, IL Y AURA UN PETIT GONFLEMENT DANS LA PEAU AVEC DE
PETITES FOSSES DE LA MÊME APPARENCE QUE LA PEAU D’ORANGE
• SI LA PEAU D’ORANGE N’APPARAÎT PAS ET/OU LE PISTON GLISSE FACILEMENT, L’AIGUILLE EST EN SOUS
CUTANÉ ;
• DANS CE CAS :
• ESSAYER ENCORE À QUELQUES CENTIMÈTRES DE LA PREMIÈRE POSITION 
• N’OSER JAMAIS INJECTER DANS LE MÊME ENDROIT DEUX FOIS.
• SI L’INJECTION A ÉTÉ FAITE EN INTRADERMIQUE, AU PROCHAIN CONTACT AVEC L’ENFANT, IL APPARAÎT UN
PETIT ULCÈRE À L’ENDROIT DE L’INJECTION, QUI DEVIENDRA UNE CICATRICE PERMETTANT DE VÉRIFIER LE
STATUT VACCINAL DE L’ENFANT. S’IL N‘Y A PAS APPARITION DE LA CICATRICE DANS LES 3 MOIS APRÈS
L’INJECTION, IL FAUT REVACCINER L’ENFANT.
Utiliser une seringue autobloquante stérile pour vacciner chaque enfant.

 Les étapes suivantes sont nécessaires pour l’administration correcte du


vaccin contre la rougeole (VAR):

 Préparer la seringue autobloquante de 0,5 ml


 Aspirer 0,5 ml du vaccin à l’aide d’une seringue autobloquante;
 Faire asseoir l’enfant sur les cuisses de la maman ;

 le bras droit de l’enfant entoure la maman (donc est derrière la maman)


 le bras gauche de la maman entoure l’enfant, sa main gauche tenant
l’épaule de l’enfant
 le bras droit de la maman retient les jambes de l’enfant ;
 la main droite de la maman tient la main gauche de l’enfant.

 Choisir l’extérieur de la partie supérieure du bras gauche de l’enfant;


 Nettoyer la peau avec de l’ouate imbibée d’eau propre;
 Pincer la peau entre le pouce et l’index ;
 Pousser l’aiguille sous la peau pincée, pas du tout droit mais oblique à 45 ° ;
 Tirer un peu le piston (aspirer) pour s’assurer que l’aiguille ne se trouve pas dans
une veine ;
 Les étapes suivantes sont nécessaires pour l’administration correcte du
vaccin contre la fièvre jaune (VAA):

 Préparer la seringue autobloquante stérile de 0,5 ml ;

 Aspirer 0,5 ml du vaccin à l’aide de cette seringue autobloquante;

 Faire asseoir l’enfant sur les genoux de la maman ;

 le bras gauche de l’enfant entoure la maman (donc est derrière le dos


de la maman);
 le bras droit de la maman entoure l’enfant, sa main droite tenant
l’épaule de l’enfant ;
 le bras gauche de la maman retient les jambes de l’enfant;
 la main gauche de la maman tient la main droite de l’enfant ;

 Choisir l’extérieur de la partie supérieure du bras droit de l’enfant;

 Nettoyer la peau avec de l’eau propre;

 Pincer la peau entre le pouce et l’index ;

 Pousser l’aiguille dans la peau pincée, pas du tout droit mais oblique à 45 ° ;

 Tirer un peu le piston (aspirer) pour s’assurer que l’aiguille ne se trouve pas dans
une veine ;

 Pousser le piston avec le pouce. Injecter 0,5 ml de vaccin ;

 Retirer l’aiguille. Si une goutte de sang apparaît, effacer-la avec un morceau


d’ouate ;

 Jeter immédiatement dans le réceptacle ;

 Pousser le piston avec le pouce. Injecter 0,5 ml de vaccin ;

 Retirer l’aiguille. Si une goutte de sang apparaît, effacer-la avec un morceau


d’ouate sec;

 Jeter immédiatement la seringue dans le réceptacle ;


B. Administration des vaccins liquides : VPO, DTC-HepB-Hib, PCV-13 et VAT,

 Administration du VPO

1) Administration du VPO sans compte-goutte incorporé :

 Dégager l’embout du flacon VPO ;

 Enlever l’emballage du compte-goutte ;

 Placer le compte-goutte sur le flacon ouvert ;

 enlever le capuchon au compte-goutte ;

 Administrer selon la technique appropriée (par voie orale).

2) Administration du VPO avec compte-goutte incorporé :

 Enlever le capuchon du compte-goutte.

 Administrer selon la technique appropriée

3) Les étapes suivantes sont nécessaires pour l’administration


correcte du vaccin polio oral :

 Faire asseoir l’enfant sur les genoux de la maman avec sa tête penchée en arrière ;
 Ouvrir la bouche de l’enfant ;
 Serrer doucement ses joues entre le pouce et l’index ;
 Presser le compte-goutte et laisser tomber deux gouttes de vaccin dans la bouche
de l’enfant ;
 Le compte-goutte ne doit pas toucher la langue ou les lèvres de l’enfant (pour éviter
de transmettre les maladies infectieuses à d’autres enfants. ).

NB ; En cas de vomissement de l’enfant après l’administration du VPO, il faut


reprendre la dose.
LES ÉTAPES SUIVANTES SONT NÉCESSAIRES POUR L’ADMINISTRATION CORRECTE DU DTC-
HEPB-HIB:
 

• ASPIRER 0,5 ML DE VACCIN ;


• FAIRE ASSEOIR L’ENFANT SUR LES CUISSES DE LA MAMAN ;
• LE BRAS GAUCHE DE LA MAMAN ENTOURE L’ENFANT POUR SOUTENIR SA TÊTE ET SES ÉPAULES ET POUR TENIR LE BRAS GAUCHE ;
• LE BRAS DROIT DE L’ENFANT ENTOURE LA MAMAN ;
• LA MAMAN TIENT FERMEMENT LES JAMBES DE L’ENFANT ;
• DÉGAGER LA CUISSE GAUCHE DE L’ENFANT ;
• CHOISIR LA PARTIE EXTÉRIEURE DE LA CUISSE, SOIT AU 2/3 ;
• NETTOYER LA PEAU AVEC L’OUATE IMBIBÉ D’EAU PROPRE ;
• PLACER LE POUCE ET L’INDEX SUR LE SITE À INJECTER, TENIR LÉGÈREMENT LA PEAU ;
• PLACER LA POINTE DE L’AIGUILLE CONTRE LA PEAU EN TENANT LA SERINGUE ENTRE LE POUCE ET L’INDEX DE L’AUTRE MAIN ;
• ENFONCER PROFONDÉMENT L’AIGUILLE D’UN COUP SEC TOUT DROIT DANS LE MUSCLE ;
• POUSSER LE PISTON LENTEMENT AVEC LE POUCE, EN STABILISANT LA SERINGUE AVEC LES DEUX PREMIERS DOIGTS ;
• INJECTER 0,5 ML DU VACCIN ;
• RETIRER L’AIGUILLE ;
• JETER LA SERINGUE UTILISÉE DANS LE RÉCEPTACLE.
LES ÉTAPES SUIVANTES SONT NÉCESSAIRES POUR L’ADMINISTRATION CORRECTE DU
PCV-13

• ASPIRER 0,5 ML DE VACCIN ;


• FAIRE ASSEOIR L’ENFANT SUR LES CUISSES DE LA MAMAN ;
• LE BRAS DROIT DE LA MAMAN ENTOURE L’ENFANT POUR SOUTENIR SA TÊTE ET SES ÉPAULES ET POUR TENIR LE BRAS GAUCHE ;
• LE BRAS GAUCHE DE L’ENFANT ENTOURE LA MAMAN ;
• LA MAMAN TIENT FERMEMENT LES JAMBES DE L’ENFANT ;
• DÉGAGER LA CUISSE DROITE DE L’ENFANT ;
• CHOISIR LA PARTIE EXTÉRIEURE DE LA CUISSE, SOIT AU 2/3 ;
• NETTOYER LA PEAU AVEC L’OUATE IMBIBÉ D’EAU PROPRE ;
• PLACER VOTRE POUCE ET L’INDEX SUR LE SITE À INJECTER, TENIR LÉGÈREMENT LA PEAU ;
• PLACER LA POINTE DE L’AIGUILLE CONTRE LA PEAU EN TENANT LA SERINGUE ENTRE LE POUCE ET L’INDEX DE L’AUTRE MAIN ;
• ENFONCER PROFONDÉMENT L’AIGUILLE D’UN COUP SEC TOUT DROIT DANS LE MUSCLE ;
• POUSSER LE PISTON LENTEMENT AVEC LE POUCE, EN STABILISANT LA SERINGUE AVEC LES DEUX PREMIERS DOIGTS ;
• INJECTER 0,5 ML DU VACCIN ;
• RETIRER L’AIGUILLE ;
• JETER LA SERINGUE UTILISÉE DANS LE RÉCEPTACLE.
LES ÉTAPES SUIVANTES SONT NÉCESSAIRES
POUR L’ADMINISTRATION CORRECTE DU VPI

• LE VPI PERD SON ACTIVITÉ LORSQU’IL EST EXPOSÉ À LA CHALEUR ET LORSQU’IL EST
CONGELÉ.
• LE VPI EST ADMINISTRÉ À 14 SEMAINES DE LA NAISSANCE, AU MÊME MOMENT QUE LE VPO3,
LE DTC-HEP-HIB3 ET LE PCV-13 (3) OU AU PREMIER CONTACT APRÈS L’ÂGE DE 14 SEMAINES.
• IL DOIT ÊTRE ADMINISTRÉ AVEC UNE SERINGUE SÉPARÉE. NE JAMAIS MÉLANGER LE VPI AVEC
UN AUTRE VACCIN.
SÉQUENCE D’ADMINISTRATION DES VACCINS AU MÊME MOMENT :
• ADMINISTRER LE VPO EN PREMIER ;
• ADMINISTRER LE PCV 13 ET LE VPI SUR LA CUISSE DROITE, SÉPARÉE D’AU MOINS 2,5 CM ;
• ADMINISTRER LE DTC-HEPB-HIB (PENTA) DANS UNE CUISSE GAUCHE, CAR ÇA PEUT PROVOQUER
PLUS DE GONFLEMENT ET DE ROUGEUR.
LES ÉTAPES SUIVANTES SONT NÉCESSAIRES POUR L’ADMINISTRATION CORRECTE DU
VACCIN ANTITÉTANIQUE (TD) :

• ASPIRER 0,5 ML DU LIQUIDE ;


• CHOISIR LA PARTIE EXTERNE DU BRAS GAUCHE DE LA MAMAN ;
• NETTOYER LA PEAU AVEC L’OUATE IMBIBÉ D’EAU PROPRE  ;
• PLACER LA POINTE DE L’AIGUILLE CONTRE LA PEAU EN TENANT LE SERINGUE ENTRE LA
POUCE ET L’INDEX DE L’AUTRE MAIN ;
• ENFONCER L’AIGUILLE À 90°/45° DU BRAS ;
• INJECTER DOUCEMENT 0,5 ML DU VACCIN ;
• RETIRER L’AIGUILLE ;
• JETER LA SERINGUE UTILISÉE DANS LA BOITE DE SÉCURITÉ

 N.B : NE JAMAIS RÉ CAPUCHONNER LES AIGUILLES UTILISÉES


COMMENT PRÉPARER LA VACCINATION AVEC
LE VACCIN ROTASIILTM EN FORMAT À DEUX
DOSES  ?
 Le vaccin RotaSillTM en format à
deux doses contient 4 éléments :

1. Flacon de vaccin à 2 doses


2. Diluant (à utiliser uniquement avec
ce vaccin)
3. Seringues pour administration orale
de 6 ml (ce vaccin ne doit pas être
injecté)
4. Adaptateur
1. Enlever la partie supérieure du flacon
de diluant
2. Installer l’adaptateur de transfert de
flacon de diluant
3. Tirer sur le piston de la seringue de 6
ml jusqu’à la marque 3 ml (le milieu)

4. Connecter la seringue à l’adaptateur


de transfert et pousser l'air de la
seringue dans le flacon de diluant
5. Inverser le flacon, laisser le diluant
s'écouler dans la seringue
6. Retirer l’ensemble (seringue et
adaptateur) du flacon de diluent, en
évitant de toucher l’extrémité ou
l’embout de l’adaptateur
7. Enlever la partie supérieure du flacon
de vaccin et transférer le contenu de la
seringue dans le flacon, en s’assurant
de vider complètement la seringue
8. Vérifier que la reconstitution est 8 9
complète et la solution est claire

9. Séparer la seringue et pousser le


piston jusqu’à la marque 1 ml
11
10.Connecter la seringue à
10
l'adaptateur fixé au flacon et
pousser l'air dans le flacon
11.Inverser le flacon, laisser le vaccin
reconstitué s'écouler dans la
seringue
13
12. Prélever 2,5 ml de vaccin reconstitué 12

13. Séparer soigneusement la seringue


pour administration orale de
l’adaptateur de transfert, et administrer
le vaccin oral lentement à l’intérieur de
la joue de l’enfant (l’enfant doit être 13b
assis et en position inclinée)

14. Aprés administration, jeter la seringue


avec les autres déchets de vaccination
non tranchants
Pour la deuxième dose
15 16
15.Prenez une nouvelle seringue de 6 ml pour
administration orale, connectez-la à l'adaptateur
16.Laisser la seringue fraîche connectée à l'adaptateur
pour éviter toute contamination
17 18
17.Répéter les étapes de prélèvement de 2,5 ml dans la
seringue
18.Séparer la seringue de l'adaptateur et administrez la
deuxième dose du flacon au deuxième enfant
18b
19.Aprés administration, jeter tous les éléments avec les
autres déchets de vaccination non tranchants

NE PAS INJECTER
• CONTRAIREMENT AU VACCIN VPO, LE VACCIN ROTASIILTM À DEUX DOSES DOIT
ÊTRE UTILISÉ DANS LES 6 HEURES SUIVANT SON OUVERTURE OU JUSQU'À LA FIN
DE LA SÉANCE DE VACCINATION
• S'IL N'Y A PAS DE NOURRISSON ÉLIGIBLE POUR ADMINISTRER UNE SECONDE
DOSE DU VACCIN ROTASIILTM , JETEZ LE VACCIN
• ENREGISTRER LES VACCINATIONS EFFECTUÉES; 
• IMMÉDIATEMENT APRÈS L’ACTE VACCINAL LE VACCINATEUR DOIT :
• REMPLIR CORRECTEMENT LA FICHE DE POINTAGE ;
• NOTER LES RENSEIGNEMENTS DANS LE REGISTRE DE VACCINATION,
• NOTER LES VACCINS REÇUS SUR LA CARTE DE VACCINATION DE L’ENFANT.  

INFORMER LA MÈRE SUR LA DATE DU PROCHAIN RDV


CONSEILLER LA MÈRE SUR LA CONDUITE À TENIR EN CAS DE LA SURVENUE DES
MANIFESTATIONS ADVERSES POST VACCINALES INDÉSIRABLES (MAPI)CFR FICHE
TECHNIQUE COMMENT ASSURER LA SURVEILLANCE DES MALADIES CIBLES DU PEV ET
DES MAPI. 
UTILISER LA CARTE MERCI POUR INFORMER ET CONSEILLER LA MÈRE
ASSURER LES TACHES APRES LA SEANCE DE VACCINATION 
• APRÈS LA SÉANCE DE VACCINATION L’INFIRMIER DOIT :
• ENREGISTRER LES QUANTITÉS DE VACCINS UTILISÉS ET LE NOMBRE TOTAL DES DOSES ADMINISTRÉES ;
• MARQUER LE NOMBRE DES FLACONS/AMPOULES NON OUVERTS COMME AYANT ÉTÉ SORTIS UNE FOIS DU RÉFRIGÉRATEUR ;
• MARQUER LE NOMBRE DES FLACONS ENTAMÉS QUI PEUVENT ÊTRE UTILISÉS PLUS D’UNE FOIS ET NE POUVANT DÉPASSER 4
SEMAINES ;
• REMETTRE LES FLACONS NON OUVERTS ET LES FLACONS ENTAMÉS DE VACCINS LIQUIDES MULTI-DOSES AU
RÉFRIGÉRATEUR APRÈS MARQUAGE POUR LES IDENTIFIER FACILEMENT ;
• DÉTRUIRE LES FLACONS ENTAMÉS DE BCG, VAR ET VAA 6 HEURES APRÈS LA RECONSTITUTION OU APRÈS LA SÉANCE DE
VACCINATION ;
• REMETTRE LES ACCUMULATEURS DE FROID DANS LE RÉFRIGÉRATEUR ;
• VÉRIFIER LA TEMPÉRATURE DE RÉFRIGÉRATEUR ;
• NETTOYER, SÉCHER ET LAISSER OUVERTS LES PORTES VACCINS ;
• REMETTRE LES VACCINS DANS LE RÉFRIGÉRATEUR SI LA STRUCTURE EN DISPOSE 
• GARDER LE PORTE-VACCINS BIEN FERMÉ AUSSI LONGTEMPS QU’IL CONTIENT DES
VACCINS, SI LA STRUCTURE NE DISPOSE PAS DE RÉFRIGÉRATEUR 
• COMPTER LES ENFANTS VACCINÉS PAR ANTIGÈNE ET LE NOMBRE D’ENFANTS
COMPLÈTEMENT VACCINÉS SUR LA FICHE DE POINTAGE ; 
• CLASSER IMMÉDIATEMENT LA FICHE DE POINTAGE APRÈS LA SÉANCE DE VACCINATION ;
• IDENTIFIER LES ENFANTS QUI ÉTAIENT ABSENTS À PARTIR DU REGISTRE ;
• ESTIMER LE NOMBRE D’ENFANTS ATTENDUS POUR LA PROCHAINE SÉANCE ;
• BRÛLER LES RÉCEPTACLES DANS UN TROU DE 2 M SUR 2 M DE PROFONDEUR ET ENFOUIR ; 
• ORGANISER LE SYSTÈME DE RÉCUPÉRATION D’ENFANTS (INVITATION ÉCRITE,
ÉCHÉANCIER, REGISTRE, VISITE À DOMICILE, ETC.).
MERCI