Vous êtes sur la page 1sur 139

ECOLE SUPERIEURE DE

BANQUE

EQUILIBRE
FINANCIER DE
L’ENTREPRISE
Lecture financière d’un bilan
1ère partie
Présentation du bilan
ACTIF PASSIF
Eléments ayant Eléments ayant
une valeur une valeur
économique économique
«positive» pour «négative» pour
l’entreprise l’entreprise

Le bilan, est pour une entreprise, l’état à une date donnée


de ses éléments actifs, de ses éléments passifs et ses
capitaux propres.
Il présente, à la date de son établissement
• une situation des droits et des obligations de l’entreprise
• la description des moyens qu’elle met en oeuvre
Actif Passif

Biens appartenant Montants dus


à l’entreprise Par l’entreprise

100 100

Le bilan : présentation traditionnelle

29/07/21 4
Actif Passif

Emplois Ressources
A quoi sert l’argent D’où vient l’argent

100 100

Le bilan : L’optique ressources et emplois de


capitaux
29/07/21 5
Bilan de l’entreprise « HADJ BRAHIM »

ACTIF BILAN N° 15 PASSIF


Emplois Ressources
Terrain 80.000 Capital 150.000
Bâtiments 250.000 Réserves 3.300
Installations 110.000 Résultat 0
Matériels de bureau 42.000 Subvention 200.000
Stock de M/ses 35.200 Emprunt 380.000
Client 24.000 Fournisseur d'invest. 42.000
Compte Banque 278.900 Fournisseurs 44.800
TOTAL 820.100 TOTAL 820.100

29/07/21 6
Actif immobilisé (2) Investissements

ACTIF
(3) Stocks
Actif circulant (4) Créances
(4) Disponibilités
Investissements 2 L’ACTIF : DU PLUS
LOURD AU PLUS
Stocks 3 LEGER

Créances 4

Disponible 4

Ordre de
liquidité
L’actif Immobilisé

Immobilisations incorporelles

Actif Immobilisé
Immobilisations corporelles

Immobilisations financières

Actifs immobilisés : Tout ce qui est nécessaire à


l’exploitation et qui n’est pas détruit par celle-ci, ce sont
des biens qui gardent une certaine valeur.
(La dépréciation de cette valeur est constatée par la
technique de l’amortissement et de la provision)
Exemple : La technique de l’Amortissement
N° Actif Brut Amort Net N° Passif Net

244 Matériel de
Transport 100 20 80

La technique de la Provision
N° Actif Brut Prov. Net N° Passif Net

470 Créance
Client 800 100 700
20 Frais préliminaires

21 Valeurs incorporelles
Immobilisations
incorporelles • Frais de recherche
• Brevets
(2) • Marques
• Concessions
• Fonds de commerce

Ce sont les dépenses d’investissement immatériels (« du


vent » diront les mauvaises langues.
Terrains (22)

• Bâtiments Equipements
Immobilisations • Matériel industriel de
corporelles • Matériel de transport production
• Equipements de bureau
• Agencements et Installations

Equipements sociaux

Investissements en cours

Nous avons quelque chose de palpable


IlIl s’agit
s’agit des
des éléments
éléments matériels
matériels
importants,
importants, coûteux
coûteux etet durables,
durables,
nécessaires
nécessaires au au fonctionnement
fonctionnement de de
l’entreprise.
l’entreprise. LesLes plus
plus fréquents
fréquents sont
sont les
les
terrains,
terrains, machines
machines et et équipements
équipements dede
bureau
bureau et et de
de transport
transport
421 = Titres de Participation

Immobilisations
+
financières Créances rattachées

Les participations sont constituées par :


- des titres de participation
On trouve là les titres (actions,parts sociales) que
l’entreprise détient dans d’autres sociétés)
Bilan Groupe ERCE Bilan Filiale SCIMAT

Actif Passif Actif Passif


Capital = 2.250

TP = 2.250
(3) Stocks

Actif
(4) Créances
Circulant
(4) Disponibilités
Comme leur nom l’indique, les actifs
circulants vont et viennent, entrent et
sortent, sans arrêt, alors que les
immobilisations restent dans l’affaire
assez longtemps.
Le Passif
Fonds propres
(1)
Passif
Dettes
(5)
LE PASSIF : L’ARGENT A SOI ET L’ARGENT DES
AUTRES
Ordre
d’exigibilité
Au passif, les capitaux Capital social
de l’entreprise sont
Réserves
classés suivant leur
provenance : = Fonds propres

-d’abord les capitaux


propres ( ceux qui Dettes à LMT
appartiennent au Dettes à CT
propriétaire ou
Découvert
actionnaires.
- ensuite les dettes,
l’argent des autres.
1- Les capitaux propres :
-le « capital » : les sommes apportées par
les actionnaires à sa création,
- les « réserves » : ce sont les bénéfices
réalisés que les actionnaires ont laissés
dans l’affaire.
Les réserves peuvent être incorporées au
capital qui se trouve ainsi augmenté.
- le « résultat de l’exercice » c’est le
bénéfice non encore affecté.
2- Les dettes au passif du bilan
-les emprunts de l’entreprise auprès des
banques , du Trésor…
- les dettes auprès des tiers
( fournisseurs, Sécurité sociale, fiscalité,
…)
Capital social
Prime d’apport
Réserves
Ecart de réévaluation
Fonds = Situation nette
Propres +Subventions
+ Titre Participatif (Trésor)
= Capitaux propres
+ Provisions pour pertes
= Fonds Propres
Au Bilan les Valeurs entrent et sortent...
...LENTEMENT
Mais les décisions sont importantes et les conséquences
souvent à moyen et long terme sont irréversibles

Capitaux financiers
Bâtiments mis à la disposition
machines de l’entreprise pour
une longue durée

Risques par l’importance


et l’irréversibilité des
décisions de quelques
responsables

Risques par la rapidité et la


fréquence des décisions
multiples de beaucoup de
responsables
Stocks

Dettes
à court terme
Liquidités

...ULTRA RAPIDEMENT
Et les décisions sont à prendre en permanence
29/07/21 23
Retraitement du Bilan Comptable
en Bilan Financier
DU
DU BILAN
BILAN COMPTABLE
COMPTABLE AU
AU BILAN
BILAN
FINANCIER
FINANCIER
Le
Le financier
financier aa besoin
besoin dede raisonner
raisonner sur
sur
de
de grandes
grandes masses,
masses, ilil lui
lui faut
faut donc
donc
procéder
procéder àà des
des travaux
travaux dede
dépouillement
dépouillement pour
pour passer
passer des
des
documents
documents fournis
fournis par
par la
la comptabilité
comptabilité
àà un
un véritable
véritable outil
outil de
de travail
travail
synthétique
synthétique « bilan
« bilan financier »
financier »
29/07/21 25
Immo bilis atio ns inc o rpo relles L'ACTIF
Frais d'établissement ECO N O MIQ U E
Frais de R/D
Concessions, brevets
Fonds de commerce L'OUTIL DE
Immo bilis atio ns c orp orelles TRAVAIL
Terrains
Constructions
Matériel industriel
L E BESOIN EN
Autres
FONDS DE
Immo bilis atio ns fin ancières
ROUL EMENT (BFR)
Participations
Comptes courants aux filiales
Sto cks et en co u rs
Matières premières
-
En cours de production Avances et acomptes
Produits finis Dettes d'exploitation
Créan ces Dettes fournisseurs
Créances clients Autres dettes
Avances d'exploitation
Ch arg es co n statées d 'av anc e

Valeu rs mo b ilières d e p lac emen t


Titres de placement à CT L E DISPONIBL E
Disponibilités
29/07/21 26
LE PASSIF FINANCIER

Capital
Primes d'émission
Ecarts de réévaluation
Réserves LES CAPITAUX
Réserve légale PROPRES
Réserve statutaire
Autres
Report à nouveau
Résultat de l'exercice
Subventions
Emprunts obligataires LES QUASI FONDS
Les titres participatifs du Trésor PROPRES
Les comptes courants bloqués
Les emprunts bancaires LES DETTES
Les crédits fournisseurs à MLT A MLT

29/07/21 27
Ordre
d’exigibilité
Capital social
Investissements 2 Réserves
= Fonds propres
Stocks 3
Dettes à LMT
Créances 4 Dettes à CT
Découvert
Disponible 4

Ordre de
liquidité
Ordre Présentation anglo-saxonne Ordre de
d’exigibilité liquidité

Découvert Disponible
Ordre de
liquidité

DCT Créance

DLMT stock

Capital Investissement
Bilan financier
Investissements
Fonds Propres
+
DLMT
Stocks

Créances
Dettes à CT

Disponibilités
Bilan de l’entreprise « HADJ BRAHIM »

ACTIF BILAN N° 15 PASSIF


Emplois Ressources
Terrain 80.000 Capital 150.000
Bâtiments 250.000 Réserves 3.300
Installations 110.000 Résultat 0
Matériels de bureau 42.000 Subvention 200.000
Stock de M/ses 35.200 Emprunt 380.000
Client 24.000 Fournisseur d'invest. 42.000
Compte Banque 278.900 Fournisseurs 44.800
TOTAL 820.100 TOTAL 820.100

29/07/21 31
ACTIF BILAN FINANCIER PASSIF
Emplois Ressources
Terrain 80 000 Capital 150 000
Bâtiments 250 000 Réserves 3 300
Installations 110 000 Subvention 200 000
Matériels de bureau 42 000 Fonds propres 353 300
Investissements 482 000 Emprunt 380 000
Stock de M/ses 35 200 Fournisseur d'invest. 42 000
Client 24 000 Capitaux permanents 775 300
Compte Banque 278 900 Fournisseurs (DCT) 44 800
Actif circulant 338 100
820 100 TOTAL 820 100

29/07/21 32
2ème partie
L’équilibre financier
Un
Un bilan
bilan est
est toujours
toujours enen équilibre
équilibre
et
et l’actif
l’actif est
est toujours
toujours égal
égal au
au
passif.
passif. Mais
Mais onon se
se méfie
méfie de
de cette
cette
belle
belle apparence.
apparence. L’équilibre
L’équilibre du
du
bilan
bilan est
est un
un état
état instable,
instable, en
en
perpétuelle
perpétuelle modification.
modification.
C’est
C’est un un équilibre
équilibre enen mouvement,
mouvement,
comme
comme celuicelui d’un
d’un cycliste
cycliste qui
qui
pédale.
pédale.
29/07/21 34
Bilan légal et bilan financier
Avant
Avant de
de se
se servir,
servir, nous
nous devons
devons lui lui faire
faire subir
subir
quelques
quelques transformations.Le
transformations.Le PCN PCN étant
étant
actuellement
actuellement dépassé,
dépassé, ilil faut
faut bien
bien avouer
avouer que que lala
formule
formule du
du bilan
bilan ne
ne se
se prête
prête paspas toujours
toujours àà
l’analyse
l’analyse financière.
financière.
Les
Les données
données nécessaires
nécessaires n’apparaissent
n’apparaissent pas pas
toujours
toujours au
au premier
premier coup
coup d’œil.Il
d’œil.Il faut
faut lesles
rechercher
rechercher dans
dans l’annexe
l’annexe ou ou même
même interroger
interroger
l’entreprise
l’entreprise
29/07/21 35
I. LES ELEMENTS PERMANENTS
Indépendants de l’activité courante

A L’ACTIF AU PASSIF

Les capitaux propres


Les immobilisations
Les dettes à plus d’un
an

29/07/21 36
II. LES ELEMENTS CYCLIQUES
En relation avec l’activité courante

A L’ACTIF AU PASSIF

Les stocks, les Les dettes à moins


créances liées à d’un an
l’exploitation (fournisseurs,
( clients, TVA) sociales, fiscales)

29/07/21 37
III. LES ELEMENTS DE TRESORERIE
Emplois et ressources à caractère
temporaire

A L’ACTIF AU PASSIF

Les titres de Les découverts


placement bancaires

Les avoirs en banque


CCP
Les soldes en caisse

29/07/21 38
Au Bilan les Valeurs entrent et sortent...
...LENTEMENT
Mais les décisions sont importantes et les conséquences
souvent à moyen et long terme sont irréversibles

Capitaux financiers
Bâtiments mis à la disposition
machines de l’entreprise pour
une longue durée

Risques par l’importance


et l’irréversibilité des
décisions de quelques
responsables

Risques par la rapidité et la


fréquence des décisions
multiples de beaucoup de
responsables
Stocks

Dettes
à court terme
Liquidités

...ULTRA RAPIDEMENT
Et les décisions sont à prendre en permanence
29/07/21 39
Calcul du fonds de roulement
par le haut du bilan
Fonds Propres
Actif immobilisé
D.L.M.T
= Fonds de Roulement -

Fonds Propres
+ DLMT
= Capitaux Permanents
- Actif immobilisé
= Fonds de Roulement
Le
Le solde
solde desdes actifs
actifs et
et passifs
passifs
permanents
permanents (« le
(« le haut
haut du
du bilan »)
bilan »)
donne
donne lele FONDS
FONDS DE DE ROULEMENT
ROULEMENT
Ce
Ce FDR,
FDR, c’est
c’est la
la partie
partie des
des capitaux
capitaux
permanents
permanents qui qui n’est
n’est pas
pas investie
investie
dans
dans les
les actifs
actifs immobilisés
immobilisés
Cette
Cette partie
partie reste
reste disponible
disponible pour
pour
financer
financer l’exploitation.
l’exploitation.

29/07/21 41
C’est
C’est une
une très
très vieille
vieille règle
règle dede prudence
prudence financière
financière
qui
qui veut
veut que
que dansdans une affaire, tous
une affaire, tous les
les emplois
emplois àà
long
long terme
terme doivent
doivent êtreêtre financés
financés parpar des
des
ressources
ressources àà long long terme,
terme, etet non
non pas
pas des
des crédits
crédits àà
court
court terme
terme (( crédits
crédits fournisseurs,
fournisseurs, découverts
découverts
bancaires)
bancaires)
En
En cas
cas de
de crise
crise économique
économique ou ou dede liquidation
liquidation
précipitée,
précipitée, ilil ne
ne faut
faut pas
pas que
que pour
pour rembourser
rembourser des des
dettes
dettes àà CT,
CT, on on soit
soit obligé
obligé de de liquider
liquider
précipitamment
précipitamment des des actifs
actifs immobilisés.
immobilisés.
29/07/21 42
Pour
Pour qu’une
qu’une entreprise
entreprise soit
soit àà l’abri
l’abri de
de
ce
ce genre
genre d’inconvénients,
d’inconvénients, ilil lui
lui faut
faut
donc
donc disposer
disposer d’une
d’une certaine
certaine marge
marge
de
de sécurité,
sécurité, d’un
d’un excédent
excédent de de capitaux
capitaux
permanents
permanents sursur les
les actifs
actifs immobilisés,
immobilisés,
donc
donc d’un
d’un FONDS
FONDS DE DE ROULEMENT
ROULEMENT
POSITIF
POSITIF

29/07/21 43
2. Le besoin en fonds de roulement BFR

= BFR
Stocks
+
Dettes à C.T
Créances

Le Besoin en FDR est la différence entre


l’actif circulant* et le passif à court terme
* Abstraction faite de la trésorerie
Le
Le solde
solde des
des actifs
actifs et
et passifs
passifs
cycliques
cycliques (« le
(« le bas
bas dudu bilan »)
bilan ») donne
donne
le
le BESOIN
BESOIN ENEN FDR
FDR
Une
Une augmentation
augmentation desdes ventes
ventes amène,
amène,
toutes
toutes choses
choses égales
égales parpar ailleurs,
ailleurs, un
un
accroissement
accroissement des des stocks,
stocks, de de
l’encours
l’encours de
de crédit
crédit àà la
la clientèle,etc.
clientèle,etc.
En
En contrepartie,
contrepartie, l’augmentation
l’augmentation du du
volume
volume des
des achats
achats permet
permet d’obtenir
d’obtenir
un
un encours
encours de
de crédit
crédit supérieur
supérieur auprès
auprès
des
des fournisseurs.
fournisseurs.
29/07/21 45
Le
Le besoin
besoin enen FDR
FDR est
est la
la partie
partie des
des
actifs
actifs cycliques
cycliques quiqui ne
ne peut
peut pas
pas être
être
financée
financée par
par des
des dettes
dettes cycliques.
cycliques.
Ce
Ce financement,
financement, ilil va
va donc
donc falloir
falloir le
le
trouver
trouver ailleurs,
ailleurs, soit
soit dans
dans les
les capitaux
capitaux
permanents
permanents (FDR),
(FDR), soit
soit dans
dans les
les
ressources
ressources de de trésorerie
trésorerie (découvert)
(découvert)

29/07/21 46
3. Calcul de la TRESORERIE
1ère Méthode
FDR
- BFR
= TRESORERIE

2ème Méthode
Disponibilités
- Avances bancaires
= TRESORERIE
Enfin,
Enfin, lala trésorerie
trésorerie nette,
nette, c’est
c’est la
la
différence
différence entre
entre les
les actifs
actifs disponibles
disponibles
(( placements
placements àà terme,
terme, avoirs
avoirs liquides)
liquides)
et
et les
les crédits
crédits bancaires
bancaires àà CTCT
(découverts)
(découverts)

29/07/21 48
Le besoin en FDR est financé par le FDR
1. Cas

BFR
FR +

T+
2. Cas

FR +
BFR

T-

Le besoin en FDR est financé par le


découvert bancaire (trésorerie négative)
3. Cas
Les concours bancaires
courants couvrent une
FR - partie de ses actifs fixes, les
BFR et les disponibilités.
T-
Cette situation est
mauvaise, si elle n’est pas
occasionnelle, et exige de
BFR reconsidérer les structures
de financement
4. Cas
Les ressources induites par
le cycle d’exploitation
s’ajoutent à un excédent de
FR +
ressources permanentes
T+ (FR+) pour dégager un
excédent de liquidités
important, dont il est utile
BFR de juger s’il ne recouvre pas
un sous - emploi de
capitaux.
5. Cas
Les ressources issues du
cycle d’exploitation couvrent
FR - un excédent de liquidités,
éventuellement excessives,
DFR mais encore une partie de
l’actif immobilisé (FR-)
 Les fournisseurs et les
T+ avances de la clientèle
financent le cycle mais aussi
une partie des immobilisations
6. Cas
Les ressources permanentes
recouvrent qu’une partie de
l’actif immobilisé (FR -) et
DFR leur insuffisance est
FR - composée par les
fournisseurs, les avances de
la clientèle et les concours
bancaires courants .
T-
La dépendance financière
externe de l’entreprise est
grande et la structure des
financements est à revoir
CAS PRATIQUE
ENTREPRISE
SCIMAT
EQUILIBRE
FINANCIER

29/07/21 55
SCIMAT SCHS SCT
Investissements nets 3.270 2.338 5.172
Actif circulant 2.669 1.344 1.133
dt stocks 1.032 682 945
dt créances 410 193 79
dt disponibilités 1.227 469 109
TOTAL 5.939 3.682 6.305
Capitaux propres 3.174 1.892 579
Provisions pour pertes 150 70 0
Dettes à MLT 2.302 1.560 5.520
= Capitaux permanents 5.626 3.522 6.099
Dettes à CT 313 160 206
dt découvert bancaire 0 0 0
TOTAL 5.939 3.682 6.305
29/07/21 56
Bilans financiers SCIMAT SCHS SCT
Investissements nets 55% 63% 82%
Actif circulant 45% 37% 18%
dt stocks 17% 19% 15%
dt créances 7% 5% 1%
dt disponibilités 21% 13% 2%
TOTAL 100% 100% 100%
Capitaux propres 53% 51% 9%
Provisions pour pertes 3% 2% 0%
Dettes à MLT 39% 42% 88%
= Capitaux permanents 95% 96% 97%
Dettes à CT 5% 4% 3%
dt découvert bancaire 0% 0% 0%
TOTAL 100% 100% 100%
29/07/21 57
Equilibre financier SCIMAT SCHS SCT
Capitaux permanents 5.626 3.522 6.099
- Actif immobilisé net 3.270 2.338 5.172
= Fonds de roulement 2356 1184 927
Chiffre d'affaires 3066 2049 1813
en mois de CA 9 7 6
Stocks 1.032 682 945
+ Créances 410 193 79
- Dettes à CT 313 160 206
= Besoins en FDR 1129 715 818
Chiffre d'affaires 3066 2049 1813
en mois de CA 4 4 5
Fonds de roulement 2356 1184 927
- Besoins en FDR 1129 715 818
= Trésorerie 1227 469 109
Disponibilités 1.227 469 109
- Découvert bancaire 0 0 0
= Fonds de roulement 1.227 469 109

29/07/21 58
Bilan en % : SCIMAT

Actif immobilisé : 55%

Fonds propres 56%

Stocks : 17% DLMT 39%

Créances : 7%
Disponibilités : 21%

DCT 5%
Calcul du fonds de roulement

Actif immobilisé = 55% Fonds propres 56%

FDR = 40% D.L.MT 39%


Les règles de
l’équilibre financier
 Tout emploi stable doit être financé par
des ressources stables
 Actif immobilisé = Fonds propres + DLMT

 Tout emploi circulant doit être financé par


des ressources de même durée
 Créances clients = dettes fournisseurs
exemple 1

Actif immobilisé 1000 Capital 1000


Clients 200 Fournisseurs 200

TOTAL 1200 TOTAL 1200


exemple 1

Actif immobilisé 1000 Capital 1000


Clients 200 Fournisseurs 200

TOTAL 1200 TOTAL 1200

La règle est respectée


exemple 2

Actif immobilisé 1000 Capital 200


Clients 200 Fournisseurs 1000

TOTAL 1200 TOTAL 1200


exemple 2

Actif immobilisé 1000 Capital 200


Clients 200 Fournisseurs 1000

TOTAL 1200 TOTAL 1200

La règle n’est pas respectée


exemple 3

Actif immobilisé 200 Capital 200


Clients 400 Fournisseurs 1000
Banque 600

TOTAL 1200 TOTAL 1200


exemple 3

Actif immobilisé 200 Capital 200


Clients 400 Fournisseurs 1000
Banque 600

TOTAL 1200 TOTAL 1200

La règle n’est pas respectée

L’argent dort
exemple 4

Actif immobilisé 400 Capital 200


Clients 800 Fournisseurs 1000

TOTAL 1200 TOTAL 1200


exemple 4

Actif immobilisé 400 Capital 200


Clients 800 Fournisseurs 1000

TOTAL 1200 TOTAL 1200

La règle n’est pas respectée

Clients qui paient à long terme


3ème partie
LE DIAGNOSTIC DE
SANTE FINANCIERE
IlIl est
est bon
bon d’ausculter
d’ausculter périodiquement
périodiquement
les
les finances
finances de de l’entreprise,
l’entreprise, dede
prendre
prendre sa sa température
température et et sa
sa tension,
tension,
de
de voir
voir si
si elle
elle prend
prend dudu poids
poids ouou si
si elle
elle
s’amaigrit.
s’amaigrit.
C’est
C’est l’objet
l’objet même
même de de la
la méthode
méthode desdes
ratios.
ratios.

29/07/21 72
Les
Les principaux
principaux ratios
ratios financiers
financiers de
de
structure
structure ::
1-
1- Ratios
Ratios de
de sécurité
sécurité
-- ratios
ratios de
de liquidité
liquidité
-- ratios
ratios de
de solvabilité
solvabilité

29/07/21 73
Solvabilité et Liquidité
La solvabilité
La solvabilité d’une entreprise, c’est
la capacité qu’elle a de payer ses
dettes de toute nature ( à court terme,
à moyen terme, à long terme) en
vendant tous ses actifs, du moins
ceux qui ont une valeur vénale.
Quelques règles
L’entreprise doit maintenir un « matelas de
sécurité» entre les ressources et les
emplois de même durée, afin de tenir
compte des risques inhérents à son
activité (dépréciation d’un stock, non
paiement d’un client, baisse des ventes,
déficit d’exploitation réduisant
brutalement les capitaux propres)
Le respect de la règle «de matelas de sécurité» se traduit
au bilan par les concepts et les outils suivants :

1. Le maintien d’un fonds de roulement positif :


Le fonds de roulement a pour rôle de protéger les
créanciers de tout aléa dans la liquidation progressive
de l’actif circulant (vente de stocks, paiement des
clients), aléa qui pourrait empêcher l’entreprise
d’honorer ses dettes (crédits bancaires - fournisseurs)

2. Le maintien d’un matelas de sécurité entre l’ensemble


des actifs et l’exigible total :
• fonds de roulement net
• actif net
• rapport actif net / engagement
Les matelas de sécurité

Actifs FDR
circulants
à moins
d’un an
Dettes CT

Actifs à moins d’un an


- dettes à court terme
= FDR
FDR
Actifs propre
circulants
DLMT
D CT
Actifs à moins d’un an
- Ensemble des dettes
= FDR propre
Actifs
immobilisés
Capitaux
propres
Actifs
DLMT

circulants D CT
Ensemble des actifs
- Ensemble des dettes
= Actif net
ENAPAT = Entreprise insolvable

Actif immobilisé : 27 %
DLMT 34 %
Stocks : 18 %

DCT 16 %

Créances : 34 %
Découvert 50 %
Actif net négatif : 21 %
ERCE = Entreprise solvable

Actif immobilisé : 55%

Fonds propres 47%

Stocks : 27% DLMT 42%

Créances : 5%
Disponibilités : 13%

DCT 11%
Les finances au
jour le jour
« La liquidité »
Une entreprise est en
situation d’illiquidité
lorsqu’elle ne peut plus
faire face à ses
échéances
L’argent est la chose la plus
importante du monde. Il
représente la santé, la force,
l’honneur, la générosité et la
beauté aussi manifestement que
son absence représente la
maladie, la faiblesse la disgrâce
et la laideur.
George Bernard SHAW (1856-1950)
Le premier test de la situation
financière d’une entreprise, c’est la
question suivante :
« Aura-t-elle dans un futur immédiat
de quoi faire face à ses
engagements à court terme au fur
et à mesure de leur échéance ? »
Si la réponse n’est pas positive,
l’entreprise est en crise financière.
1 Le ratio de liquidité générale ou «quick ratio»
Actif circulant (S+C+D)
Dettes à court terme

2 Le ratio de liquidité réduite


(Créances + Disponible)
Dettes à court terme

3 Le ratio de liquidité immédiate


Disponible
Dettes à court terme
Investissements Fonds propres
1.962
2.038 Dettes LMT
Actif circulant
1.560
Dettes CT
1.644
160

Actif circulant/Dettes CT 1644/160 10 fois


Liquidité générale
Investissements Fonds propres
1.962
2.038 Dettes LMT
Stocks 982
1.560
Dettes CT
Créances et
160
disponible 662

(Créanc+disp)/Dettes CT 662/160 4 fois


Liquidité réduite
Investissements Fonds propres
1.962
2.038 Dettes LMT
Stocks 982
1.560
Et créances 193
Dettes CT
disponible 469
160

Disponible/Dettes CT 469/160 3 fois


Liquidité immédiate
Le ratio représente le montant des
actifs liquides dont dispose
l’entreprise, c’est à dire de sa
trésorerie.
Les prêteurs (les banques) veulent
vérifier que le solde est positif.
La liquidité du haut du Bilan
DLMT
1
C A F
en nombre d’années de CAF, la capacité de
l’entreprise à rembourser son endettement à terme
au moyen de sa CAF
Annuité de remboursement dettes M LT
2
C A F

Le ratio d’autonomie financière


DLMT
3
Capitaux propres
Le besoin en FDR
1. Nature du besoin en FDR
Le ratio
BFR
CAHT
Traduit alors le fait que le cycle d’exploitation induit
un solde net de besoins :
 des capitaux sont «gelés» en stocks
 des fonds sont «gelés» en créances
 des dettes vis à vis des fournisseurs ne sont pas
encore réglées par l’entreprise
Le solde (S + C - DCT) représente le montant de
l’argent gelé à un moment donné résultant de la
structure du cycle d’exploitation.
Un BFR = 25% du CA est déjà très
important, signifie que le 1/4 du CA de
l’entreprise est gelé. C’est à dire
immobilisé en stocks et en créances non
financés par des crédits fournisseurs.

Cela correspondait à une


immobilisation de fonds
pour l’entreprise.
Ratios sectoriels européens
(principales sociétés cotées)

BFR en jours de CA
Automobile 72
Agro-alimentaire 22
Constructions navales 180
Grande distribution -14
BTP 80
Sidérurgie 140
Services informatiques 25
1.1. A activité constante, besoin permanent

Achat de M.P Stock M.P Production

Stock P.F

Banque Créances Vente de P.F


clients
En Synthèse :
Le cycle d’exploitation provoque un
gel des capitaux du fait des stocks et
du fait des délais accordés aux
clients.
En contrepartie, le cycle induit un
financement par le crédit
fournisseurs. On appelle « BFR » la
différence induite par les deux
phénoménes.
Deux principes importants à retenir :
1- La durée du cycle d’exploitation :
Plus le passage du stade de M.P au
stade de P.F est rapide, plus
l’immobilisation financière en stock
est faible.
2- L’importance de la valeur ajoutée :
Plus la V.A est faible, et plus le crédit
fournisseur est important.
Exemple :
Entreprise A Entreprise B
Chiffre d'affaires mensuel 10.000 10.000
Achats mensuels 5.000 2.500
Crédits clients 1 mois 1 mois
Crédits fournisseurs 1 mois 1 mois

Deux entreprises accordent un mois


de délai à leurs clients et obtiennent
de leurs fournisseurs un mois de
délai.
Le BFR est il – t – il le même pour les
deux entreprises ?
Pour l’entreprise A
Clients : 10.000 KDA Fournisseur : 5.000
(1 mois de CA mensuel ) (1 mois d’achat mensuel)

BESOIN = 10.000 – 5.000 = 5.000 KDA

Pour l’entreprise B
Clients : 10.000 KDA Fournisseur : 2.500
(1 mois de CA mensuel ) (1 mois d’achat mensuel)

BESOIN = 10.000 – 2.500 = 7.500 KDA


Dans le cas de l’entreprise A, il
faudrait que le crédit fournisseur soit
de 02 mois pour compenser 01 mois
de crédit clients

Dans le cas de l’entreprise B, il


faudrait que le crédit fournisseur soit
de 04 mois pour compenser 01 mois
de crédit clients
Un cas particulier :
LE BESOIN EN FDR
NEGATIF
Les secteurs à BFR négatif
1. grande distribution
2. société bénéficiant d’avances

sur commandes
3. sociétés de restauration
collective
4. sociétés de presse
BFR négatif

Crédits

Stocks fournisseurs

Créances

Le BFR négatif se présente comme un


moyen de dégager des produits financiers
(placements bancaires) et non pas comme
moyen de financement librement utilisable
par l’entreprise
Le bilan des hypermarchés « CARREFOUR »
est un « défi permanent » aux règles de
l’analyse financière.
Depuis son introduction en bourse en
1968, l’action CARREFOUR a toujours
figuré parmi les vedettes de la cote.
Et pourtant le fonds de roulement du
groupe est négatif, les dettes à CT
dépassant le total des stocks, du réalisable
et du disponible.
C’est que les besoins en capitaux pour la
gestion des hypermarchés sont
relativement faibles.
- peu d’installations complexes,
- peu de stocks
- pas de crédit à la clientèle
- mais par contre, un large financement par
les crédits fournisseurs.
ACTIF
ECONOMIQUE

= -
IMMOBILISATION

BFR négatif
Investissements

+ = ACTIF
ECONOMIQUE

BFR >0
Certaines entreprises sont
structurellement excédentaires en
disponibilités grâce à leur BFR
négatif.
Ce cas se retrouve dans les
grandes entreprises de
distribution et chez certaines
ayant une position
monopolistique.
ACTIVITE
INDUSTRIELLE ET
COMMERCIALE

RESULTAT
D’EXPLOITATION

Produits financiers
Les finances à
long terme
« La solvabilité »
Liquidité et solvabilité ne vont pas
forcément de pair.
Une affaire peut manquer de liquidité, sans
pour cela cesser d’être solvable.
Exemple :
Pensons au cas d’un particulier qui aurait
une belle fortune investie en immeubles,
mais pas d’argent disponible. S’il veut faire
face à une grosse dépense, il faudra qu’il
vende une partie de ses immeubles, qu’il
cherche un acheteur, qu’il accomplisse des
formalités.
En attendant de toucher le prix de la vente,
il faudra qu’il fasse patienter ses
créanciers, qu’il obtienne des crédits.
La solvabilité se mesure par le ratio

Actifs réels
Dettes

Le ratio d’indépendance financière

Capitaux propres
Dettes
Diagnostic financier
1 La croissance de l’entreprise
Principe : La stabilité du ratio
BFR
CA
Si le BFR permanent représente 25% du CA et
celui-ci croît de 100 à 140 MDA, le BFR
s’accroîtra de 10 MDA dans le même temps (40
MDA x 25%)
La croissance de l’entreprise tend à
augmenter le BFR cette variation constitue
un BFR supplémentaire dont tout plan de
développement doit tenir compte
 En fait, une entreprise en forte croissance

se trouve souvent confrontée au fait que


le BFR progresse plus vite que le CA.
La réussite de l’expansion d’une entreprise
réside dans le respect de deux conditions.
1. assurer une croissance homothétique
de l’activité et du BFR
2. définir un concept d’entreprise
caractérisée par un BFR limité
Cas pratique
exemple 1
Si par exemple le CA passe de 100 MDA à 140
MDA, et si le BFR permanent représente 30 jours
de vente, ce besoin passe de 8 MDA à 12 MDA.
Il enregistre une hausse de 40%, identique au CA
L’entreprise devra donc financer un BFR
supplémentaire de 4 MDA compte tenu que son
CA augmentera de 40 MDA
Cas pratique
exemple 2
Si par exemple le CA passe de 100 MDA à 140
MDA, et si le BFR permanent représente 72 jours
de vente, ce besoin passe de 20 MDA à 28 MDA.
Il enregistre une hausse de 40%, identique au CA
L’entreprise devra donc financer un BFR
supplémentaire de 8 MDA compte tenu que son
CA augmentera de 40 MDA
Le financement du BFR
Dans la mesure ou il revêt un caractère permanent le
BFR devrait être en toute logique financé au moyen de
capitaux permanents.
En cas d ’insuffisance en capitaux permanents, faire
appel :
• Lignes de crédit « revolving » escompte.

L ’utilisation totale et permanente de lignes de crédit à


court terme « revolving » présente de réels dangers.
• Alourdissement du bas du bilan
• accroissement excessif des frais financiers
Cas pratique
Société A Société B
Actif Capitaux Actif Capitaux
immobilisé 900 propres 800 immobilisé 125 propres 100
BFR 1000 Dettes 1100 Trés. nette 105 BFR 130

230
1900 1900 230

On voit que A finance l’essentiel de son actif


économique (et notamment sur BFR) par de
la dette est beaucoup plus vulnérable que B,
dont le BFR est fortement négatif et dont
l’essentiel des investissements est financé
par des fonds propres.
en second lieu, une entreprise à BFR négatif
réagit plus rapidement qu’une entreprise à
BFR positif en cas de crise. Toutefois, deux
risques peuvent caractériser son évolution.

1. d’une part, une modification brutale des


conditions de règlement accordés par les
fournisseurs «fait du prince»
2. d’autre part, une réduction de l’activité, qui

peut entraîner des conséquences graves


au niveau de la structure financière.
Cas pratique
une entreprise de distribution présente les
caractéristiques suivantes :
- rotation des stocks de M/ses : 4 fois dans l’année
- crédit fournisseurs : 60 jours
- crédits clients : 90 jours
- marge sur achat : 60%
- absence de TVA :
Question : calculer le BFR normatif en % du CA
Solution
Composants BFR Poids relatif au Délai Valeurs en plus
CA d’écoulement de CA

Stocks M/ses 40% 90 j 36 j


+ Crédits clients 100 % 90 j 90 j
- Crédits fournisseurs 40 % 60 j 24 j

TOTAL 102 j
QUELQUES CAS
PRATIQUES
Réalisation de l’équilibre fonctionnel

1. Cas

Les BFR constatés sont


BFR entièrement financés par
FR + des ressources
permanentes (FR +) dont
l’importance permet de
T+ dégager des
disponibilités
Cas : SCIMAT

1. Cas

Les BFR constatés sont


BFR=19% entièrement financés par
FR=40% des ressources
permanentes (FR +) dont
l’importance permet de
T +=21% dégager des
disponibilités
2. Cas
Les BFR financés, en
partie par des
FR + ressources permanentes
BFR (FR +) en partie par des
concours bancaires sur
les disponibilités. Il
T- convient d’apprécier
l’importance du risque
bancaire
3. Cas
Les concours bancaires
courants couvrent une
FR - partie de ses actifs fixes, les
BFR et les disponibilités.
T-
Cette situation est
mauvaise, si elle n’est pas
occasionnelle, et exige de
BFR reconsidérer les structures
de financement
Cas : ENIE

FR -
FR=-1678 T-
TR=-5056
BFR
BFR=+3378
Cas : ENAPAT

FR -
FR=-82 T-
TR=-275
BFR
BFR=+193
4. Cas
Les ressources induites par
le cycle d’exploitation
s’ajoutent à un excédent de
FR +
ressources permanentes
T+ (FR+) pour dégager un
excédent de liquidités
important, dont il est utile
DFR de juger s’il ne recouvre pas
un sous - emploi de
capitaux.
5. Cas
Les ressources issues du
cycle d’exploitation couvrent
FR - un excédent de liquidités,
éventuellement excessives,
DFR mais encore une partie de
l’actif immobilisé (FR-)
 Les fournisseurs et les
T+ avances de la clientèle
financent le cycle mais aussi
une partie des immobilisations
6. Cas
Les ressources permanentes
recouvrent qu’une partie de
l’actif immobilisé (FR -) et
DFR leur insuffisance est
FR - composée par les
fournisseurs, les avances de
la clientèle et les concours
bancaires courants .
T-
La dépendance financière
externe de l’entreprise est
grande et la structure des
financements est à revoir
Cas : EDIMEL

FR +
T+
FR=+55
TR=+120
DFR
DFR=-65
Cela paraît incroyable, mais
le fait est que la lecture des
bilans peut s’avérer
passionnante
Mary ARCHER (1989)
2. Activité saisonnière

BFR

temps
J F M A M J