Vous êtes sur la page 1sur 100

UE MCYT111:

Enseignement sur la Cytologie


médicale

par :

Dr ELONO AZANG Pierre Stephan

Chargé de Cours

Université de Yaoundé I
Contenu
1. Généralités sur la cellule
2. Membrane cellulaire
3. Transport dans et hors des cellules
4. Cytosol
5. Noyau
6. Mitochondrie
7. Réticulum endoplasmique et Appareil de Golgi
8. Vésicules
9. Cytosquelette
10. Inclusions cellulaires et produits de stockage
11. Division cellulaire
12. Mort cellulaire
Objectifs

 Cours conçu pour permettre à


l'étudiant de connaître la
structure de la cellule ainsi que
celles de ses différents
composants
1. Généralités sur la Cellule
a) définition

 Cellule

 Tous les êtres vivants sont constitués d’unités invisibles


à l’œil nu : les cellules;

 La cellule est la plus petite unité capable de


manifester les propriétés d’un être vivant : se
nourrir, croître, se développer, se reproduire et
fonctionner de manière autonome
1. Généralités sur la Cellule
a) définition

 Cellule

 Elle est considérée comme l'unité de base du


monde vivant;

 Représente l’unité fondamentale


structurale et fonctionnelle de tout être
vivant
1. Généralités sur la Cellule
a) définition

 Cellule

 Une cellule est constituée d'une 


membrane plasmique contenant un cytoplasme,
lequel est formé d'une solution aqueuse (Cytosol)
dans laquelle se trouvent de nombreuses 
biomolécules telles que des protéines et des 
acides nucléiques, organisées ou non dans le cadre d'
organites
1. Généralités sur la Cellule
a) définition

 Cellule

 De nombreux êtres vivants ne sont constitués


que d'une seule cellule : ce sont les 
organismes unicellulaires, comme les bactéries,
les archées et la plupart des protistes.

 D'autres sont constitués de plusieurs cellules : ce


sont les organismes multicellulaires, comme les 
plantes et les animaux.
1. Généralités sur la Cellule
a) définition

 Cellule

 Il existe deux grands types d’organismes


(deux types fondamentaux de cellules selon
qu'elles possèdent ou non un noyau enveloppé
d'une membrane nucléaire):

 Les Procaryotes
 Les Eucaryotes
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires

 Cellules

 Les Procaryotes (du grec pro, avant et karyon, noyau)


sont des êtres unicellulaires, dépourvus de noyau et
bordés d'une membrane.

 Les Eucaryotes (du grec eu, propre) sont généralement


de plus grande taille, avec un noyau bordé d'une
membrane
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Cellules

 les Procaryotes: dont l'ADN est libre dans le cytoplasme,


comprenant les bactéries et les archées, et qui, bien
qu'ils puissent former des colonies très nombreuses,
sont toujours des organismes unicellulaires

 les Eucaryotes: qui ont une organisation interne


complexe, de nombreux organites, et dont le noyau est
délimité par une membrane nucléaire. Les eucaryotes
comprennent un grand nombre de formes d'organismes
unicellulaires et organismes multicellulaires
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Procaryotes

 1. Caractéristiques générales des procaryotes

*Procaryotes = bactéries
*Formes et physiologie : Taille entre 1 et 10 , unicellulaires
*Plan d’organisation simple:
-Délimité par une ou deux membranes lipidiques + paroi
-Pas d’organites limités par une membrane
-Matériel génétique (nucléoide) dans le cytoplasme :
transcription et traduction simmultanées
-Mobilité : flagelle ou glissement
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Procaryotes

 2. Structure
*La cellule procaryote est constituée par :
- une membrane plasmique: composée de lipides et de protéines et
pauvre en glucides. Cette membrane est dépourvue de cholestérol.
- un cytoplasme homogène, limité par une membrane plasmique, qui
renferme des ARN solubles (ARN messager et ARN de transfert), et
ARN ribosomal.
- un nucléoïde : équivalent du noyau, occupe le centre du cytoplasme
et est formé d’une seule molécule d’ADN circulaire d’une longueur de
1mm représentant le chromosome bactérien. Il n’est pas entouré
d’une enveloppe qui le sépare du cytoplasme. L’ADN code pour 5000
protéines différentes.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Procaryotes

 Structure

*La cellule procaryote est constituée par :


-des plasmides: ce sont des fragments d’ADN extra
chromosomiques circulaires et localisés dans le cytoplasme.
-des ribosomes: visibles dans le cytoplasme, le plus souvent
groupés en polyribosomes.
-un mésosome: il s’agit d’une invagination de la membrane
plasmique, sur laquelle se fixe l’ADN bactérien. Il contient les
enzymes de la chaine respiratoire, et assure donc la fonction des
mitochondries.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Procaryotes : cellule bactérienne

La cellule bactérienne est un microorganisme unicellulaire


simple, qui se caractérise par :

a. l’absence de noyau : l’ADN est libre dans le cytoplasme.


b. Sa taille : qui varie de 1 à 10 µm.
c. la présence d’un seul chromosome circulaire.
d. l’absence de mitochondries.
e. Son mode de reproduction : par scissiparité : donc il
n’ya ni mitose, ni méiose.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires  Procaryotes: cellule bactérienne
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires

 1. Procaryotes

 Plus petites et plus simples que les cellules d'


eucaryotes, les cellules de procaryotes sont dépourvues
de système endomembranaire et des organites qui le
constituent, à commencer par le noyau.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Procaryotes

 Les bactéries et les archées sont les deux domaines du


vivant regroupant les procaryotes. L'ADN d'un
procaryote forme un unique chromosome en contact
direct avec le cytoplasme.

 La région nucléaire du cytoplasme est appelée 


nucléoïde et n'est pas nettement séparée du reste de la
cellule.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires  Procaryotes

 Possèdent 03 régions distinctes:

 Extérieur de la cellule portant des flagelles et des pili qui sortent


de la surface cellulaire chez un grand nombre de procaryotes; pour
le déplacement et la communication

 Surface de la cellule délimitée par l'enveloppe cellulaire (pour la


rigidité), formée généralement d'une paroi cellulaire recouvrant
une membrane plasmique, certaines bactéries étant recouvertes
d'une couche supplémentaire appelée capsule

 Intérieur de la cellule possédant une région qui contient le 


génome (ADN) et contient également des ribosomes et divers
types d'inclusions.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires

Structure d’un Procaryote typique


1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Procaryotes
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Procaryotes
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires

 Eucaryotes

 Les plantes, les animaux, les mycètes, les 


protozoaires et les algues sont des eucaryotes.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires  Eucaryotes

*Caractéristiques générales
 Cellule de grande taille :
-Limité par la Membrane plasmique
-Périphérie : glucide (glycocalyx)
-Compartimentation cellulaire
-Métabolisme : forte intégration entre les différents
compartiments
 Cytoplasme : Cytosol (pH = 7,2)
 Eléments non limités par une membrane :
Cytosquelette, Ribosome, Protéasome, …
 Organites limités par des membranes
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires  Eucaryotes
*Caractéristiques générales (suite)
 Noyau :
- Contient le matériel génétique
- Transcription
- Haploïde (gamètes) et diploïde
 Système endomenbranaire
- RE, Golgi
- Endo-lysosomes
- Vacuole (uniquement chez les végétaux)
 Organites semi-autonomes:
- Mitochondrie (origine endosymbiotique)
- Péroxysome Le cytosol
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Eucaryotes

 possèdent:
 Un vrai noyau limité par l’enveloppe nucléaire, et
qui contient le matériel génétique sous forme
d’ADN

 un cytoplasme hautement structuré contenant de


nombreux organites spécifiques

 Elle est limitée par une membrane plasmique qui la


sépare du milieu extérieur, et qui limite le
cytoplasme
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Eucaryotes

 Composition:
 Protoplasme: représente le contenu d’une cellule
vivante comprenant le cytoplasme et le noyau.

 Cytoplasme : Regroupe:
l’ hyaloplasme.
et le morphoplasme: les organites

 L’hyaloplasme :est une structure transparente, qui


sert de support aux organites.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Eucaryotes

 Composition:
 L’hyaloplasme :est une structure transparente, qui sert
de support aux organites.

Il comprend:
 Le cytosol
 Le cytosquelette

 Le cytosol: est une solution riche en eau (environ 80%),


en protéines, en sucres et en ions. Il apparait homogène et
transparent.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Eucaryotes

 Composition:
 L’hyaloplasme :est une structure transparente, qui sert
de support aux organites.

Il comprend:
 Le cytosol
 Le cytosquelette

 Le cytosol: est une solution riche en eau (environ 80%),


en protéines, en sucres et en ions. Il apparait homogène et
transparent.
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires (cellule eucaryote animale)
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires (cellule eucaryote animale)

Cellule animale
1. Généralités sur la Cellule
b) Types cellulaires
 Procaryotes et Eucaryotes
1. Généralités sur la Cellule
c) différences
1. Généralités sur la Cellule
c) différences
1. Généralités sur la Cellule
c) différences
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellule eucaryote végétale
 Structure et fonction

-Malgré leurs différences de taille et de complexité, toutes


les cellules sont composées en grande partie des mêmes
substances et elles ont toutes des fonctions similaires. Ces
fonctions sont la croissance, le métabolisme et la
reproduction par division cellulaire.

-Les cellules sont composées de structures intracellulaires


qui sont responsables de fonctions précises et différentes.
Ces structures sont appelées organites. Un certain nombre
de ces organites se retrouvent à la fois dans les cellules
végétales et dans les cellules animales.
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Structure cellulaires (organites)

*1. La paroi cellulaire : c’est la couche externe d’une cellule


végétale. C’est ce qui rend la cellule rigide, en assure le
soutien mécanique et la protège. Les cellules animales
n’ont pas de parois cellulaires.

*2. La membrane cellulaire : c’est la couche de protection


qui entoure toutes les cellules et les isole de ce qui les
entoure. Elle se trouve immédiatement à l’intérieur de la
paroi cellulaire et est composée de lipides (gras) complexes
et de protéines.
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Structure cellulaires (organites)

*3. Le cytoplasme : le cytoplasme est une


solution aqueuse (à base d’eau) épaisse dans laquelle on
trouve les organites. Diverses substances, comme des sels,
des minéraux et des enzymes (des molécules qui agissent
sur le métabolisme) sont dissoutes dans le cytoplasme.

*4. Le noyau : le noyau est le « poste de commandement »


de la cellule. Il contient de l’acide désoxyribonucléique
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Structure cellulaires (organites)

*5. (ADN), le matériel génétique qui oriente toutes les


activités de la cellule. Seules les cellules eucaryotes ont
des noyaux; les cellules procaryotes n’en ont pas. Le noyau
est séparé du cytoplasme par une membrane spécialisée
appelée 
membrane nucléaire.

*6. Les ribosomes : ce sont de petites structures rondes qui


produisent les protéines. On les retrouve dans le
cytoplasme ou fixées sur le réticulum endoplasmique.
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Structure cellulaires (organites)

*Le réticulum endoplasmique (RE) : le RE est un système


de membranes qui forment des sacs repliés et des tunnels.
Il contribue au déplacement des protéines dans la cellule et
permet de les faire sortir de la cellule. Il y a deux types de
réticulums endoplasmiques: 

*7. Le réticulum endoplasmique rugueux (ce dernier est


couvert de ribosomes) et
*8. Le réticulum endoplasmique lisse
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Structure cellulaires (organites)

*9. L’appareil de Golgi : l’appareil de Golgi est un


empilement de sacs recouverts d’une membrane qui
prépare les protéines pour leur exportation hors de la
cellule.

*10. Les mitochondries : les mitochondries sont les


«centrales électriques» des cellules. Elles convertissent
l’énergie contenue dans les aliments (sucre et gras) en
molécules riches en énergie que les cellules peuvent
utiliser (adénosine triphosphate ou ATP).
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Structure cellulaires (organites)

*11. Les lysosomes : les lysosomes sont le centre de


digestion de la cellule et produisent différents types
d’enzymes dont le rôle est de briser les particules de
nourriture et de recycler les composantes usées de la
cellule.

*12. La vacuole : la vacuole est un grand sac entouré d’une


membrane qui sert à entreposer les déchets toxiques ainsi
que des produits utiles comme l’eau. On la retrouve
principalement dans les végétaux.
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Structure cellulaires (organites)

*13. Les chloroplastes : les chloroplastes contiennent un


pigment vert qui capte les rayons du soleil et les convertit
en sucres par un processus appelé photosynthèse. Les
sucres sont une source d’énergie pour les plantes et pour
les animaux qui les mangent.
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellule eucaryote végétale

Cellule végétale
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales

 Ce qui rend les cellules végétales uniques

*1. Les cellules végétales ont une paroi cellulaire.

Les cellules végétales présentent plusieurs différences par


rapport aux cellules animales. La différence la plus évidente
est probablement la présence de la paroi cellulaire. La paroi
cellulaire assure la rigidité de la plante et lui sert de
support, un peu comme l’exosquelette d’un insecte ou
d’une araignée.
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Ce qui rend les cellules végétales uniques

*1. Les cellules végétales ont une paroi cellulaire.

-Les cellules végétales présentent plusieurs différences par


rapport aux cellules animales. La différence la plus évidente
est probablement la présence de la paroi cellulaire. La paroi
cellulaire assure la rigidité de la plante et lui sert de
support, un peu comme l’exosquelette d’un insecte ou
d’une araignée.
-Les parois des cellules végétales sont principalement
composées de molécules de cellulose et de lignine, qui sont
des hydrates de carbone
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Ce qui rend les cellules végétales uniques

*2. Les cellules végétales contiennent des vacuoles.

-La plupart des cellules végétales adultes contiennent une


grande vacuole qui occupe plus de 30 % de leur volume.
-À certains moments et dans certaines conditions, la
vacuole occupe jusqu’à 80 % du volume de la cellule.
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Ce qui rend les cellules végétales uniques

*3. Les cellules végétales contiennent des chloroplastes.

-Contrairement aux cellules animales, les cellules végétales


peuvent capter l’énergie du soleil, la stocker dans les liens
chimiques du sucre et l’utiliser plus tard. L’organite
responsable de cette fonction est le chloroplaste.

-Les chloroplastes contiennent de la chlorophylle, le


pigment vert qui donne leur couleur aux feuilles et qui
absorbe l’énergie du soleil
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales
 Ce qui rend les cellules végétales uniques

*Les cellules animales et végétales ont également plusieurs


organites en commun, dont le noyau, la membrane
cellulaire (appelée membrane plasmique chez les animaux),
le réticulum endoplasmique, les mitochondries, le
cytoplasme et plusieurs autres.
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules végétales

Structure
d’une
cellule
végétale
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules
1. Généralités sur la Cellule
d) Cellules
2. Membrane cellulaire
a) Généralités

 La membrane, en biologie cellulaire, est un assemblage de


molécules en un double feuillet séparant la cellule de son
environnement et délimitant le cytoplasme cellulaire, ainsi
que les organites à l'intérieur de celui-ci.

 La membrane plasmique, également appelée membrane


cellulaire, membrane cytoplasmique, voire plasmalemme, est
une membrane biologique séparant l'intérieur d'une cellule,
appelé cytoplasme, de son environnement extérieur, c'est-à-
dire du milieu extracellulaire

 Elle sépare l'intérieur et l'extérieur de la cellule et permet les


échanges entre celle ci et le milieu qui l'environne.
2. Membrane cellulaire
b) Caractéristiques

Elle se caractérise par :


 sa composition chimique variable par la nature des molécules
qui la constituent.

 la filtration sélective de substances qui rentrent ou qui


sortent du compartiment cellulaire.

 un mécanisme qui permet le transport physique des


substances à travers la membrane.

 des récepteurs qui s’unissent à des ligands spécifiques de


l’espace extérieur et relaient l’information aux compartiments
internes de la cellule.
2. Membrane cellulaire
b) Caractéristiques

La membrane plasmique ainsi que les


membranes des organites cellulaires ont une
structure similaire (unité membrane). Elles sont
toutes constituées de molécules lipidiques et
protéiques.
2. Membrane cellulaire
c) Structure

*En microscopie optique:


la membrane plasmique apparait sous forme d’un fin
liseré.
*En microscopie électronique:
Seul le microscope électronique permet d’observer
directement sa structure.
2. Membrane cellulaire
c) Structure

Deux techniques de mise en évidence sont utilisées en


microscopie électronique :
*la technique des coupes minces et
*la technique des répliques.
2. Membrane cellulaire
c) Structure
*1. observation en coupes minces
 Après une fixation au tétroxyde d’osmium, elle
apparait formée de trois feuillets : deux feuillets
osmiophiles sombres séparés par un feuillet
osmiophobe clair.
 elle a une épaisseur de 75A
 Le feuillet dense externe apparait garni d’un mince
film glycoprotéique dont les fibrilles sont
perpendiculaires à la membrane, c’est le cell coat ou
glycocalyx. Ce dernier est responsable de l’asymétrie
de la membrane.
2. Membrane cellulaire
c) Structure
*1. observation des répliques

 après cryodécapage , l’observation de


réplique , montre la membrane plasmique
clivée en deux hémi membrane : une hémi
membrane externe exoplasmique et une
hémi membrane interne du coté
hyaloplasmique.
2. Membrane cellulaire
c) Constitution (organisation générale)

La membrane plasmique est constituée par :


1. une double couche lipidique.
2. Des protéines intra membranaires (intrinsèques).
3. Des protéines extra membranaires (extrinsèques) :
internes du coté cytosoliques ou externes sur le coté
externe de la membrane.
4. Le cell-coat, constitué par un feutrage de fibrilles
constituées par des glucides.
2. Membrane cellulaire
c) Constitution (organisation générale)
2. Membrane cellulaire
c) Constitution (organisation générale)

Structure de quelques lipides 
membranaires.
En haut : membrane archéenne ;
1 chaîne latérale terpénoïde ; 2 
liaison éther ; 3 L-glycérol ; 4 
groupe phosphate. Au milieu :
membrane archéenne et 
bactérienne ; 5 acide gras ; 6 
liaison ester ; 7 D-glycérol ; 8
groupe phosphate. En bas : 9 
bicouche lipidique chez les 
eucaryotes, les bactéries et la
plupart des archées ; 10 
monocouche lipidique chez
certaines archées.
2. Membrane cellulaire
c) Constitution (organisation générale)

Membrane plasmique
2. Membrane cellulaire
c) Constitution (organisation générale)

Membrane plasmique
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique

La membrane plasmique (celle des


hématies) est constituée de :

*40% de lipides,
*52% de protéines et
*8% de glucides.
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
1. Les lipides membranaires

les lipides membranaires sont les éléments


de base de la membrane plasmique:
*55% d’entre eux sont des phospholipides,
*25% sont des molécules de cholestérol et
*20% des glycolipides.
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
1. Les lipides membranaires

a. Phospholipides

Les phospholipides présentent tous une tête


hydrophile (phosphate et groupement spécialisé) et
une queue hydrophobe (glycérol et acides gras).
L’exemple le plus classique de phospholipide est la
phosphatidylcholine.
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
1. Les lipides membranaires

b. Cholestérol

*Il est uniquement présent dans les membranes des


cellules animales, en effet, il est absent des cellules
végétales et des bactéries. Il représente ¼ des
lipides membranaires.
*Il est composé d’un groupement polaire, et d’un
groupe stéroïde. Les modifications de ses
proportions agissent sur la fluidité de la membrane.
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique 1. Les lipides membranaires
Propriétés des lipides membranaires
 L’asymétrie de la bicouhe lipidique :la répartition des lipides entre
les deux feuillets internes et externes est asymétrique.
 La fluidité : la fluidité de la membrane dépend de l’insaturation
des phospholipides, de la quantité de cholestérol et de la
température:
-L’insaturation des chaines hydrocarbonées augmente la fluidité de la
membrane.
-Le cholestérol renforce la solidité de la membrane. Il se place entre
les molécules de phospholipides, immobilise les chaines
hydrocarbonées voisines rendant la membrane plus rigide.
-Une baisse de la température provoque la synthèse de lipides
membranaires insaturés, entrainant une augmentation de la fluidité
de la membrane.
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
2. Les protéines membranaires

*Les protéines intrinsèques pénètrent dans la


bicouche lipidique et la traversent, exposant des
portions sur les faces cytoplasmique et
extracellulaire de la membrane

*Les protéines périphériques ou extrinsèques


sont entièrement situées en dehors de la bicouche
lipidique mais unis par covalence à un lipide qui
fait partie de la bicouche.
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
2. Les protéines membranaires

*Les protéines membranaires ont des rôles bien


spécifiques au sein de la double couche
phospholipidique :
-récepteurs,
-transporteurs,
-adhérence cellulaire,
-catalyse enzymatique,
-messagers intracellulaires.
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
2. Les protéines membranaires

Les protéines membranaires sont douées de


mouvements lents de diffusion latérale à travers
la bicouche.
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
2. Les protéines membranaires
2. Membrane cellulaire
d) Composition chimique
3. Les Glucides membranaires

*Les glucides sont représentés en faible quantité


dans la membrane plasmique et se présentent
sous deux formes:
-les glycolipides et
-les glycoprotéines associées au feuillet dense
externe pour former le cell-coat.
*Les glucides participent à la charge négative de la
membrane par la présence de l’acide sialique.
2. Membrane cellulaire
e) Fonction de la membrane plasmique

La membrane plasmique à plusieurs fonctions :

-Protection de la cellule du milieu extérieur.


-Entoure les cellules, formant des compartiments
fermés en séparant les unes des autres les cellules
et permettant ainsi leur individualité.

-Reconnaissance de certains produits auxquels elle


va réagir par le biais de récepteurs présents dans la
membrane.
2. Membrane cellulaire
e) Fonction de la membrane plasmique

- La membrane plasmique est une barrière à


perméabilité sélective qui autorise le passage de
solutés et les échanges entre la cellule et le milieu
extérieur se font soit par diffusion passive des
molécules soit par transport actif (nécessite un
transporteur protéique et de l’énergie). Elle
contrôle ainsi l’entrée des substances nutritives et
le rejet des déchets.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique

- Ce sont des transformations


morphologiques de la membrane
plasmique parfois complexes qui
confèrent à la cellule une fonction
particulière.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*1. spécialisation de la membrane apicale

Ce sont :
• Les microvillosités
• Les cils vibratiles
• Les stéréocils
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
• 1.a. Les microvillosités
*Ce sont des expansions cytoplasmiques en doigts de gant
de longueur variable (moins de 1µm) et de diamètre
régulier (0.1µm)

*Renferment un axe formé de microfilaments d'actines et


de nombreuses protéines permettent l'association du
cytosquelette avec les protéines membranaires.

*Interviennent dans les phénomènes d’absorption.


*Pouvant être isolées ou groupées :
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
• 1.a. Les microvillosités

*Les Microvillosités isolées.


Elles sont:
-Distantes les unes des autres.
-Caractérisées par une irrégularité
de forme et une inégalité de taille
et de diamètre.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
• 1.a. Les microvillosités
*Les Microvillosités groupées.

-Recouvrent tout le pole apical de la cellule.


-Sont identiques dans la forme, la longueur et le
diamètre.

Ex: Le plateau strié des entérocytes (épithélium


intestinal), et la bordure en brosse des tubes
contournés du Rein.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
1.a. Les
microvillosités
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
• 1.b. Les cils vibratiles
Ce sont des expansions cytoplasmiques mobiles :
*Douées de mouvements pendulaires ou
ondulants.
*possédant un squelette de microtubules et de
protéines associées.
*Entrainant les particules et les liquides à la surface
de l’épithélium.

Ex: Epithélium respiratoire, Epithélium tubaire.


2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
• 1.c. Les stéréocils
Ce sont des expansions :
*Immobiles.
*Ressemblant à de très longues microvillosités,
mais dépourvus du cytosquelette d'actine.
*S’agglutinent par touffe à la surface.
*Guident l’évacuation du produit de sécrétion.

Ex : Epithélium des voies excrétrices masculines :


épididyme.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique

1.c. Les
stéréocils
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*2. spécialisation de la membrane basale

La membrane basale dessine des invaginations plus


ou moins profondes qui pénètrent dans le
cytoplasme basal et divisent celui-ci en
compartiments toujours ouverts vers le cytoplasme.

Ex: cellules épithéliales impliquées dans les


échanges actifs : cellules des tubes contournés du
Rein.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les interdigitations
*Sont des interpénétrations de membranes latérales
de cellules voisines.
*Souvent rectilignes et suivent des contours sinueux
par place.
*Ces dispositifs permettent:
- l’adhésion des cellules.
- leur cohésion.
- et l’augmentation de la surface de la membrane
cellulaire.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires

Les cellules sont Les jonctions


jointives grâce à des intercellulaires diffèrent
dispositifs de jonction par leur:
et de communication
qui représentent des *Forme
différenciations de *espace intercellulaire
leurs faces latérales. *structure et fonction
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires

*3.a. différence selon la forme:

-Zonula: correspond à une jonction étendue en


ceinture.
-Macula: correspond à des jonctions circulaires
ou ovalaires sous forme d’un point.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires

*3.a. différence selon l’espace intercellulaire :

-Occludens: l’espace intercellulaire est nul.


-Adherens: l’espace intercellulaire est large.
-Gap: l’espace intercellulaire est réduit.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires

*3.a. différence selon la structure et la fonction:

*Jonctions serrées <tight junctions>

-Obturent complètement l’espace intercellulaire.


-Siège: cellules endothéliales, Epithéliums ou elles
jouent un rôle de barrière sélective, imperméabilité
des cellules épithéliales.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires

*3.a. différence selon la structure et la fonction:

*Desmosomes de ceinture: zonula adhérens:

-Jonctions observées essentiellement dans les épithéliums


prismatiques ou cubiques simples, les cellules myocardiques.
-Ceinturent les cellules à leur pole apical.
-Rôle: Assurent l’adhésion des cellules (lors de
l’embryogenèse) et maintient la rigidité de l’épithélium.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires
*3.a. différence selon la structure et la fonction:

*Desmosomes ponctuels:
-Présentent une forme ovalaire, 100nm pour le petit axe et
400nm pour le grand axe.
-Forment de véritables boutons de pressions.
-L’espace intercellulaire est élargi:200 à500nm.
-Rôle: -la cohésion architecturale du tissu épithélial.
-La transmission et l’amortissement des forces mécaniques
s’exerçant sur les cellules épithéliales.
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires
*3.a. différence selon la structure et la fonction:

*Gap jonctions ou jonctions communicantes:


-Formées de petits canaux tubulaires permettant le passage
de molécules entre cellules adjacentes.
-Présentes dans la plupart des tissus de l'organisme.
-Rôle: -permettent le passage d’ions et de petites molécules
de PM inférieur à 1500 daltons et permet une régulation
coordonnée de l’activité cellulaire (passage du calcium et
l’AMPc).
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les Jonctions intercellulaires
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les
Jonctions
intercellu
laires
2. Membrane cellulaire
f) Spécialisations de la membrane plasmique
*3. Les
Jonctions
intercellu
laires