Vous êtes sur la page 1sur 18

X

Chapitre I: Rappels:
1.1. Note sur les unités

1.1.1. SYSTÈMES DES UNITÉS DE MESURE

1.1.2. LES MULTIPLES ET LES SOUS MULTIPLES


DU SYSTÈME INTERNATIONAL

1.1.3. VALEURS APPROXIMATIVES DE QUELQUES


CONSTANTES ET PROPRIÉTÉS
X

1.1.1. Systèmes des unités de mesure

Une grandeur physique Q est indépendante du


système des unités utilisés, de telle sorte qu’on
peut exprimer la mesure de Q avec différentes
unités comme suit :

Q=2.26m étant donné la relation 1m=39.4" entre le pouce


Exemple et le mètre trouver la valeur de Q en pouce.

Solution : Q=2.26m=2,26 (39.37 " ) =88.976 "


1.1.1. Systèmes des unités de mesure
OK

X
X

1.1.1. Systèmes des unités de mesure


Facteurs de conversion
Masse Longueurs Temps Température Force
1 kg 1m 1s 1ºK 1N
2.205lb 39.37" 1sec 9/5ºR 0.225lbf
1000g 3.281ft 0.723pdl
0.069 slug 1.094yd 1/9.81 kgf
6.214 10-4Mi 105 dyn
Pression Energie Puissance volume Surface
1Pa 1J 1.36 10-3 cv 1m3 1 m2
1.45 10-4psi 0.239cal 1.341 10-3 hp 1000 l 0.01 a
1.45 10-4lbf/in2 9.478 10-4 Btu 264.172 gal (US) 0.0001 ha
9.869 10-6atm 1/3600 W-h 219.969 galUK
2.961 10-4in Hg
10-5 bar
10barye (dyn/cm2)
X

1.1.1. Systèmes des unités de mesure


Multiples et sous multiples du système SI

Préfixes Symboles Valeur Préfixes Symboles Valeur


exa E 1018 atto a 10-18
peta P 1015 femto f 10-15
teta T 1012 pico p 10-12
giga G 109 nano n 10-9
mega M 106 micro µ 10-6
kilo K 103 milli m 10-3
hecto h 102 centi c 10-2
deca da 101 deci d 10-1
X

1.1. Le baromètre indique une pression atmosphérique


locale de 30 in_Hg. Exprimez cette pression en atm, m d’eau,
bar, barye,mmHg et en kgf/cm2 .

1.2. On gonfle initialement un ballon à 2atm ensuite on


lui ajoute 1.5 bar, puis 20 pouces de mercure et enfin 200
psi. Quelle est la pression finale dans le ballon en Pa ?
X
1.1.1. Systèmes des unités de mesure
Valeurs approximatives de quelques constantes et propriétés
X

Important à ne jamais oublier

1. Dans les différentes formules de la physique


chaque coté de l’équation doit contenir les mêmes
unités de base avec les mêmes dimensions.

2. L’addition ne peut être effectuée qu’avec les


mêmes unités.

3. En d’autres termes les équations doivent


toujours être dimensionnellement
HOMOGÉNES.
X

Chapitre I: Rappels:
1.2. Généralités et concepts
fondamentaux des milieux fluides

1.2.1. Développement de la mécanique des fluides

1.2.2. Définition et caractéristique d’un fluide

1.2.3. Structure moléculaire

1.2.4. Concept du continuum


X

1.2.1. Développement de la mécanique des


fluides

D’abord l’hydraulique ensuite la mécanique des fluides


 Depuis la civilisation grecque et romaine le coté empirique de
l’hydraulique fût largement développé.

 Ce n’est qu’en 1750 que commença l’ère analytique de la mécanique


des fluides.

l’hydrodynamique classique des fluides parfaits était née avec Euler

 Le coté analytique des fluides réels a été abordé par le Français


Louis-Marie-Henri Navier au début du 19eme siècle. Le travail
fût achevé par Anglais Sir George-Gabriel Stokes en 1845

L’apparition des équations de Navier-Stokes


X

1.2.2. Définition et caractéristique d’un fluide

1. Un fluide peut être considéré comme étant formé d'un grand nombre
de particules matérielles, très petites et libres de se déplacer les unes
par rapport aux autres
• Un fluide est donc un milieu matériel continu, déformable, sans
rigidité et qui peut s'écouler
1. Les liquides et gaz habituellement étudiés sont isotropes, mobiles et
visqueux
a) l'isotropie assure que les propriétés sont identiques
dans toutes les directions de l'espace.
a) la mobilité fait qu'ils n'ont pas de forme propre et qu'ils
prennent la forme du récipient qui les contient
a) la viscosité caractérise le fait que tout changement de
forme s'accompagne d'une résistance (frottements). En
d’autres termes, cette propriété caractérise la difficulté à
la déformation du milieu
X

1.2.3. Structure moléculaire

La différence entre liquides, solides et gaz est due à la différence entre


leurs structures moléculaires caractérisées par des forces internes

• Forces importantes ⇒ dureté (cas de solides)

• Forces faibles ⇒ fluidité (cas des fluides)

 Liquides forces moderées ⇒ peut fluides

 Gaz forces très faibles ⇒ très fluides


X

1.2.4. Concept du continuum

En mécanique des fluides, on considère les propriétés du fluide du point de


vue macroscopique, en utilisant les lois de la mécanique de Newton

• La composition moléculaire est négligée:


Exception faite pour les milieux raréfiés: très faible densité, milieux poreux
etc.. où les longueur s caractéristiques ℓ à considerer (dimension des
obstacles, diamètre des pores, …) sont de l’ordre du libre parcours
moléculaire moyen λ

• Le milieu est considéré comme continu :


Un élément de volume de fluide contient un grand nombre de molécules.
Du point de vue mathématique, une particule est un point matériel
X

1.2.4. Concept du continuum

• Validité de l’hypothèse de continuité: Kn=Knudsen

 e milieu est considéré continu


Exemple : Air sous conditions normales : P = 10 5 Pa, T = 273 K, ℓ= 1 m.
Donc pour λ = = 10 -7 m, on a Kn = 10 -7.

 Le milieu est considéré discontinu

λ = libre parcours moléculaire moyen


UE511
Solutions
Aux exercices de
contrôle
Accès a partir des liens
Contrôle no.1
Le baromètre indique une pression atmosphérique
locale de 30 in_Hg. Exprimez cette pression en atm,
m d’eau, bar, barye,mmHg et en kgf/cm2 .
UE511
Solution

X
Contrôle no.1
On gonfle initialement un ballon à 2atm ensuite on
lui ajoute 1.5 bar, puis 20 pouces de mercure et
enfin 200 psi. Quelle est la pression finale dans le
ballon en Pa ? UE511
Solution