Vous êtes sur la page 1sur 1

CHAPITRE VII Préceptes

La topographie fictive retranscrit un espace fictif (sous la forme d’un relevé topographique), à travers une durée fictive incarnée par l’enchaînement des pages. * La topographie fictive se propose de mesurer la profondeur potentielle d’un espace à deux dimensions. * La topographie fictive n’est relative à aucun sujet mais à un objet qu’elle décrit. * La topographie fictive décrit les structures possibles d’une narration. * La topographie fictive se veut prospective dans le sens où elle cherche des solutions différentes dans le traitement d’une narration, de la retransription d’un espace temporalisé. * En topographie fictive toute entropie est visible. * En topographie fictive chaque droite tracée est fermée ou ouverte et fermée. Fermée parce que formant une boucle, ouverte parce que formant parfois une boucle diffractée selon les pages. * La topographie fictive se construit à partir d’un centre qui est par la suite sous-jacent. * La topographie fictive donne une impression de profondeur. * En topographie fictive chaque trait inscrit se réfère au trait précédent en “essayant” de le copier. * A côté de l’espace topographique fictif, il y a du vide.