Vous êtes sur la page 1sur 2

94

B eton Arm e IUP GCI3 - Option OS - 2004/05

10.6

Semelles equilibrant un eort normal et un moment echissant

Le poteau est calcul e en exion compos ee. Les aciers du poteau sont ancr es, en fonction des eorts quils transmettent, avec les aciers de la semelle. La semelle est alors calcul ee comme une poutre en prenant comme chargement les contraintes dues ` a laction du poteau et du sol sur la semelle. On admet de ne pas v erier la semelle vis ` a vis de leort tranchant si la condition de rigidit e d (a a)/4 est satisfaite. Dans le cas o` u le diagramme des contraintes de laction du sol reste trap ezo dal, il est possible de continuer ` a utiliser la m ethode des bielles en admettant un eort normal ctif Nu = (3M + m )a b /4

10.7

Semelles excentr ees

Les semelles excentr ees par rapport ` a la charge qui leur est transmise proviennent de la n ecessit e de ne pas construire ` a lext erieur du p erim` etre de la propri et e. Pour permettre ` a la semelle d etre ecace sur toute sa surface, on met en place une poutre de redressement (ou longrine). On admet quune partie de la charge Nu1 est utilis ee pour amener une r epartition uniforme des contraintes du sol (voir Figure 82) sous la semelle excentr ee, de sorte que lon a : Nu0 = Nu0 l 2l (b b) et Nu1 = Nu1 Nu0 (b b) 2l (b b)

Fig. 82: Fonctionnement dune semelle excentr ee avec longrine. Pour remplir son r ole, la longrine doit etre rigide et on adopte h l/10. Le calcul des aciers de la semelle 1 se fait sous la charge r eduite Nu1 de fa con classique. Le calcul des aciers de la semelle excentr ee dans le sens transversal se fait par la m ethode des bielles. Dans le sens longitudinal, il faut faire le calcul de la poutre de redressement sous le chargement donn e sur la Figure 83.

10.7

Semelles excentr ees

95

Fig. 83 : Chargement ` a prendre en compte pour le calcul dune poutre de redressement (longrine) et allure du ferraillage ` a mettre en place.

OG 2004