Vous êtes sur la page 1sur 2
Note d’application TURBISCAN ® Application Tensioactifs Objectif Détailler les applications du Turbiscan pour les

Note d’application

TURBISCAN ®

Note d’application TURBISCAN ® Application Tensioactifs Objectif Détailler les applications du Turbiscan pour les

Application

Tensioactifs

Objectif

Détailler les applications du Turbiscan pour les produits tensioactifs

Appareil

TURBISCAN ® LAB

les produits tensioactifs Appareil TURBISCAN ® LAB Contrôle de la qualité et des performances des

Contrôle de la qualité et des performances des tensioactifs

INTRODUCTION

L’industrie des tensioactifs fournit des composés pour une large gamme d’applications allant des détergents à la cosmétique, en passant par l’agroalimentaire et les produits phytosanitaires. Les applications étant très diverses, les tests réalisés sur ces produits sont eux-mêmes variés en fonction de la propriété d’usage demandée.

APPLICATION 1: CONTROLE DU POUVOIR EMULSIONNANT D’UN TENSIOACTIF

Le pouvoir émulsionnant est le degré d’aptitude d’un produit à faciliter la formation d’une émulsion.

1. Méthode courante

Le pouvoir émulsionnant est mesuré via la fabrication d’une émulsion standard et le suivi de sa stabilité par observation visuelle. La méthode d’émulsification (vitesse et temps d’agitation) et la composition de l’émulsion (nature et fraction volumique de la phase dispersée) sont fixées. Dans le cas des mesures en R&D, seule la concentration et la nature du tensioactif varient. En contrôle qualité, la formulation reste la même mais le lot de fabrication du produit change. L’efficacité du tensioactif correspond donc à la mesure de la stabilité de l’émulsion par comparaison à une émulsion référence. Le test sera d’autant plus long que le tensioactif sera efficace, et donc l’émulsion plus stable par rapport à l’émulsion de référence. Les tests de stabilité sont généralement accélérés par le stockage à haute température (40 à 50°C) mais les mesures peuvent durer plusieurs jours. Le contrôle de la qualité d’une production de tensioactif peut ainsi durer quelques jours, bloquant ainsi la distribution du lot.

2. Méthode Turbiscan ®

En utilisant le Turbiscan LAb il est possible d’accélérer les mesures de stabilité des émulsions préparées selon la méthode standardisée mentionnée précédemment. L’appareil permet également de tracer les cinétiques d’instabilité et donc de comparer facilement les lots nouvellement produits à des valeurs de référence. La thermorégulation jusqu’à 60°C permet d’accélérer plus encore les tests. En utilisant le Turbiscan LAb, les tests de contrôle des tensioactifs sont accélérés jusqu’à 30 fois, permettant d’augmenter les capacités de production et d’améliorer la fiabilité des lots produits.

Note d’application TURBISCAN ® APPLICATION 2: CONTROLE DU POUVOIR MOUSSANT Le pouvoir moussant est le

Note d’application

TURBISCAN ®

APPLICATION 2: CONTROLE DU POUVOIR MOUSSANT

Le pouvoir moussant est le degré d’aptitude à former de la mousse.

moussant est le degré d’aptitude à former de la mousse. 1. Méthode courante : Différentes méthodes

1. Méthode courante :

Différentes méthodes existent pour déterminer la quantité de mousse formée par un tensioactif. Parmi elles, on peut noter la méthode Ross-Miles qui consiste à faire chuter d’une hauteur définie une certaine quantité de solution dans un réservoir contenant la même solution et de mesurer le volume de mousse formée, puis de suivre sa stabilité au cours du temps. Dans le cas de tensioactifs peu moussants ou des antimousses, la méthode préconisée est l’agitation de la solution à l’aide d’un agitateur à turbine pendant un temps déterminé et la mesure de la quantité de mousse formée après transvasement dans une éprouvette graduée. Dans les deux cas, les mesures sont visuelles. Les mesures de stabilité des mousses formées sont réalisées par observation à intervalles réguliers de la mousse. Le contrôle du pouvoir moussant est fait par des méthod es nécessitant une mesure visuelle et donc subjective et fastidieuse.

2.

Méthode Tu

rb i s

c

a n ® :

Les deux méthodes décrites précédemment peuvent être adaptées à l’appareil Turbiscan LAb pour permettre la formation de la mousse directement dans les cellules de mesure, permettant d’éviter un transvasement et donc une altération des bulles. La mesure en balayage permet de quantifier facilement la quantité de mousse formée et les analyses répétées au cours du temps donnent une mesure simple de la stabilité de la mousse. Les cinétiques de stabilité peuvent ainsi être comparées. Le Turbisca n LAb permet une mesure simple et précise du pouvoir moussant et de la stabilité des mousses formées pour une gamme de pouvoir moussant très large (incluant les antimousses).

APPLICATION 3: CONTROLE DU POUVOIR DISPERSANT D’UN TENSIOACTIF

3: CONTROLE DU POUVOIR DISPERSANT D’UN TENSIOACTIF Le dispersion. pouvoir dispers ant est le degré 1.

Le

dispersion.

pouvoir

dispers ant

est

le

degré

1. Méthode courante :

d’aptitude

d’un

produit

à

provoquer

une

Le pouvoir dispersant est basé sur le contrôle et la comparaison de la stabilité d’une suspension en fonction de la concentration et de la nature du tensioactif, de la même manière que pour les émulsions. Cette mesure est en général réalisée par une observation visuelle de la sédimentation du produit analysé qui peut s’avérer délicate suivant l’opacité du milieu. D’autre part, les mesures granulométriques, couramment utilisées, peuvent donner des artefacts dus à la forte dilution en jeu lors de la mesure. Le contrôle d u pouvoir dispersant est souvent laissé à une observation visuelle et une comparaison par rapport à une dispersion de référence. Ce test sera d’autant plus long que le tensioactif sera efficace.

2.

Méthode Tu

rb i s

c

a

n ® :

Le Turbiscan LAb permet d’accélérer les mesures de stabilité des suspensions et de quantifier les cinétiques d’instabilité de manière simple et rapide et cela sans dilution. Différents tensioactifs peuvent ainsi être comparés à des valeurs de référence.

En utilisan t le Turbiscan LA , les tests de contrôle des tensioactifs sont

accélérés de manière significative. D’autre part, les mesures sont réalisées sur les produits sans dilution, ni dénaturation.

b