Vous êtes sur la page 1sur 6

A26-Questionsàseposeravanttoutprojet

decréationoud améliorationd unservice

d assainissement

Sommaire
Sommaire
1) De quoi s agit-il? 2) Pourquoi? 3) Enquoi consiste cesrecommandations ? Commentconcevoir le projet
1)
De
quoi
s
agit-il?
2)
Pourquoi?
3)
Enquoi
consiste
cesrecommandations
?
Commentconcevoir
le
projet
le
plus
adapté(
)
4)
s
adresserpourtrouverdavantaged informations
?

1)Dequois agit-il?

 

moment

de

déciderde

réaliserunprojet

d

assa

inissement,ilfauts assurer

qu ilpermettrade

satisfaire doitfairel objetd uneétude de coûtdestravauxetlemode

satisfaire

doitfairel objetd uneétude

de

coûtdestravauxetlemode

de

façon

pérennele

sbesoinsde

la

populationconcernée.Toutprojet

     

préalable

permettantd analyserlapertinence

desa

spects

techniques,

le

financement

ainsique

lemodedegestion

etlecoût

de

lamaintenance.

Cettefichea

pourobjetde

proposer

une

sortedechecklistdesquestions

qu ilfaut

se

poser

avantdelance

run

projet

despetites

d

assainissement.

Elles adresseplus

particulièrement

auxpopulations

des

zonesrurales,

agglomérations

et

desquartierspéri-urbains.

 

2)Pourquoi?

projet d assainissementdoitpermettre de d assurer les recensés et analysés.Une bonne conception d un mode
projet
d assainissementdoitpermettre
de
d assurer
les
recensés
et
analysés.Une
bonne
conception
d un
mode
de
gestionadéquat
etperformant
sont
échec
d un
programme
d assainissement
peut
avoir
énergie
et
d argent,
de
dégrader
davantage
les
conditions
d

Tout

correctement

place

L

d

besoins

delapopulationaprès lesavoir et la mise la réussitede ce projet. outrela pertede temps, et de santé
delapopulationaprès
lesavoir
et
la
mise
la
réussitede
ce
projet.
outrela
pertede
temps,
et
de
santé
dansunecommunauté.

en

technique,unfinancementadapté

lespréalablesà

pourconséquences,

hygiène

3)Enquoiconsistecesrecommandations?Commentconcevoirleprojetle

plusadapté?

choix

des

aspects

doivent

 

infrastructuresàréaliser

dépend

de

critères

techniques,financiers

permettredesélectionner

la

meilleure

solutiontechniquement

 

et

sociologiques.

faisable,

Ces supportable trois

Ces

supportable

trois

financièrement

(construction

mais

aussientretien)

et

acceptéepar

la

communauté.

 

a)

Questions

préliminaires

avant

de

monter

un

projet

 

Avant

 

de

monter

un

projetet

d

enexaminer

les

aspects

techniques,

   

économiques

 
etsociaux,ilconvient

etsociaux,ilconvient

d

en

définir

le

cadre

etles

 

contoursen

seposant

les

questions

préalables

:
:

suivantes

 

-

Qui

a

laresponsabilité

duprojet

?:

ils agitd essayer

 

de

mettreen

évidence

les

«

porteurs

»du

projet,

c

est-à-dire

les

personnes

ou

les

institutions

qui

ont

lancél idée,

qui

ont

pris

les

premiers

contacts,

etc.

Il

est en
est
en

effet

est en effet important interlocuteurs, notamment

important

interlocuteurs,

notamment

de

bien

définir

la

parrapport

à la

à la

représentativitédes

représentativitédes population.

population.

divers

-

 

Quelssontlesbesoinsprioritaires

?:S agit-ilparexemple

 

deparer

 

seulementaupluspressé

enpermettantàlapopulationdes équiper

en

latrineset,si

oui,de

quelstypes

   

delatrinesetcomment?La

population

est-elledéjà

biensensibiliséeou

nonauxproblèmesd

hygiène

et

de

santé?S agit-ilplutôt,ouencomplément,deréaliser

deséquipements

collectifsde

transportou

detraitementdeseauxusées?de

tra

itements

usuelsoude

traitementsdetypeécologique? Ilimportedonc

   

d

analysertrèssoigneusementàquoidoiventservirlesaménagements

envisagés,carlestechniquesà

utiliserdépendentdeleurusage

ainsique

ainsique

aussifutursdespopulatio

ns.

ainsique aussifutursdespopulatio ns. des besoins réels présents mais - Comment les

des besoins réels présents mais

-

Comment

les

besoinssont

propre

système

d

soigneusementce

quiexiste

déjàet

conservé

ou

seulement

adapté.

.

ilscouverts actuellement

sont

les

?:

Silevillageoule

etperfectible,

quartierpossède

être
être
déjà
déjà

son

assainissement,probablement

insuffisant

ilestimportantd analyser

quellesen

lacunes,maisaussi

cequipeut

éventuellement

-

Le

projet

est

ilcohérent

avec

la

 

politiquenationale

de

   

l

assainissement?:

ilimportequetout

nouvelaménagement

s

insère

dans

la

politiquenationale

et

contribueàson

essor.

Il

convientde

toutefaçonde

connaître

précisément,et

de

respecter,

la

la

réglementation

enlamatière.

   
réglementation enlamatière.    

b)

Aspects

techniques

 

Investigations

préliminaires

 
     

Lesaspects

 

techniquessuivantsdoivent

 

faire

l

objet

d

études

   

Pose

d

une

canal

préliminairesPose

d

unecanalisationau

Mali

   

-

 

Lasurfacedisponiblepour

 

construireles

ouvrages.

 

-

Lanaturedu

solet

saperméabilité.

Laprofondeurdetoute

 

couche rocheuse ou autre susceptible de

limiter

la

profondeur

de

l

excavation

devra

êtreindiquée

.

-

Leniveau

delanappe

phréatique

avec

indications

des

variations

saisonnières

 

-

Lesrisques

de

dégradation

de

l

environnement

 

-

Lestechniques

et

les

réalisations

efficaces

dans

la

région.

 
Ces informations peuventpermettre d éliminer certaines solutions. Par exemple, en cas, de présence d une
Ces
informations
peuventpermettre
d
éliminer
certaines
solutions.
Par
exemple,
en
cas,
de
présence
d
une
couche
rocheuse
ou
d
une
nappe
phréatique
à faible
profondeur,ilfaudraconstruire
desfossessurélevées
ou
choisir
des
fosses
doubles
quisont
moins
profondes
que
lesfosses
uniques.
Autreexemple,
le
soldoit
être
assez
perméablepour
assurerun
bon
fonctionnement
despuisards
recevant
des
toilettes
à chasse.
Choix
de
la
technologie
Le
système
d
assainissement
doitse
concevoir
dans
sa
globalité
incluant
la
technologie
de
réception,
mais
aussi
le
transport
etla
destination
finale
des
boues.

Les

-

installer

Le

etla destination finale des boues. Les - installer Le questions ? à se les poser sont

questions

?

à se

les

poser

sont

bénéficiaires

les

travailconsiste

à recenser

l

suivantes:

les travailconsiste à recenser l suivantes: Quelsseront concernés par le de système d

Quelsseront

concernés

par

le

de

système

d assainissement

que

l on

concernée

le de système d assainissement que l on concernée la par veut premier ensemble la population

la

par

veut

premier

ensemble

la population quisera
la
population
quisera

construction

de

d assainissement,le nombre d habitants,lasituation des habitations, ce quipermetde déterminer par exemple le
d assainissement,le
nombre
d
habitants,lasituation
des
habitations, ce
quipermetde
déterminer
par
exemple
le
nombre
de
latrines
à construire
et
leur
localisation.
-
S
agit-ild
unassainissement
familial
et/ou
communautaire,
d
équiperuneécole
?
Dans
le
casd unassainissementfamilial,ilfaudra
recenser
le
nombre
d
habitations
concernées.Danslecas
desystèmes
communautairesquipeuventrempla
ceroucompléterles
installationsfamiliales,ilfaudraé
valuer
le
nombre
de personnessusceptibles
de
lesutiliserenfonction
de
leurlocalisation.
Pour
lesécoles,ilfaut évaluer
séparémentlenombre
de
garçonsetdefilles
et
prévoirdes
latrinesséparées.

faitl approvisionnement

 

se

Sileshabitations

envisagées quedans

l année.

la

lenettoyage

nesontpas

quedans l année. la lenettoyage nesontpas alimentées technologied assa Les devra fonctionner

alimentées

technologied assa

Les

devra

nesontpas alimentées technologied assa Les devra fonctionner cellenécessairepour desinstallations.

fonctionner

cellenécessairepour

desinstallations.

toilettesàchasse

neseront

lamesure

oùl approvisionnement

quantité

assuré

toute

neseront lamesure oùl approvisionnement quantité assuré toute PSeau/PDM techniques pour l assainissement Extrai

PSeau/PDM

techniques

pour

l
l
neseront lamesure oùl approvisionnement quantité assuré toute PSeau/PDM techniques pour l assainissement Extrai

assainissement

neseront lamesure oùl approvisionnement quantité assuré toute PSeau/PDM techniques pour l assainissement Extrai

Extrai

-

 

Quel

estle

type

d

habitat?

 

Lesystèmed assainissementdoit

être

adapté

au

type

d

hab

itat

comme

représenté

surle

schéma

ci-dessus.

Les

latrinesà

fosse

conviennent

particulièrement

à

l

habitatprécaire

ou

pauvre

dans

leszones

rurales,

qui,

engénéral

ne

sontpas

 

alimentées

directement

eneaupotable.

Lestoilettes

à

chasse

sont

adaptées

aux

hab

itations

de

standingplus

élevé

et

aux

immeubles

alimentéesen

eau.

 
 

Quelles

sont

 

lespossibilités

devidange

et

d

évacuation

?

 

L

évacuationdesexcrétaet

des

eauxusées

peut

sefaire

de

façon

ponctuelle

par

la

vidange

des

fosses

ou

en

continuparunréseau

d

égout.Le

choix

du

moded accès

à

l

assainissement

dépend

des

possibilités

d

évacuationet

definancement.

L

assainissementfamilial

permettantàchaqueménage

d

avoir

sa

propretoilette

ou

latrine

est

la

solution

idéale.

Toutefois,lamise

enp

lace

defossesnepeut

être

envisagée

quesileur

vidange

peut

être

assurée

de

façonrégulière.

Lamiseenplacede

toilettesà

chasse

doit

s

accompagnerd un

système

d

évacuationpar

puisardou

parunréseaud égout.

Sice

servicen existepas,ilfaut

penserà

le

mettre

en

place

ou

selimiter

à desinstallationscommunautaires

.

- Quelle

sera

la

destination

finale

des

 

boues

?

être

Pour

d

traitement.Lelieu

d

égout,doivent

assainissement.

hygiène,

les en de
les
en
de

excréta

et
et

leseaux

usées,amenéespar

aumomentdel élaboration

de

évacuées dehorsdes zones

mode

réceptiondoivent

detoutprojet

 

c)

Aspects

économiques

 

critères

techniquespermettent

dedéterminer

laoules

solutions

possibles.Ilfaut

aussiévaluer

les

coûts

 

associés

à

chacune

desoptionsretenues(étudespréliminaires,

investissementpourlaconstruction

des

infrastructures

et

coûtd exp

loitation)et

rechercherlemodede

financement.D une

manière

générale,

le

 

coût

doit

être

établienutilisant

au

maximum

des

matériaux

localement,que

la

population

connait

etquipourrontêtremis

en

place

par

la

etéquipementsfabriqués maind uvrelocale.

Ilconvient

etéquipementsfabriqués maind uvrelocale. Ilconvient non seulement de calculer le coût des équipements mais

non

seulement

de

calculer

maind uvrelocale. Ilconvient non seulement de calculer le coût des équipements mais encore celuide leur

le

coût

des

équipements

mais

encore

celuide leur
celuide
leur

maintenance.

Le

d

supportable

mais encore celuide leur maintenance. Le d supportable une financementdesinfrastructures est en

une

financementdesinfrastructures

est en généralpublic,mais une partie peutprovenir d de la population. Le coûtde l exploitation et
est
en
généralpublic,mais
une
partie
peutprovenir
d
de
la
population.
Le
coûtde
l exploitation
et
de
l
par
lapopulation
afin
d assurer
la
viabilitéduprojet
de
façon
durable
.
d assurer la viabilitéduprojet de façon durable . uneONG ou participation entretiendoitêtrefinancièrement d)

uneONG

ou

participation

entretiendoitêtrefinancièrement

d)

Les

Aspects

entretiendoitêtrefinancièrement d) Les Aspects sociaux concertat ion critèresàprendre en compte pour

sociaux

entretiendoitêtrefinancièrement d) Les Aspects sociaux concertat ion critèresàprendre en compte pour le choix

concertat

ion
ion

critèresàprendre

en compte pour le choix finaldela pas uniquement techniques etfinanciers mais les avis et les
en
compte
pour
le
choix
finaldela
pas
uniquement
techniques
etfinanciers
mais
les
avis
et
les
compétences
de
la
les
aspects
suivantsdoivent
être
considérés
:
améliorationde
lasituationde
d organisationcommunautaire
les
communautés
ou
au
contraire
les
risques
Réunion
d
informat
ion
et
de
conflit
des
vil
lageois
Pho
to
de
maind uvrelocale
dans
les
communautés
contribution
en
espèces
ouen
nature
(participation
aux
travaux,

technologienesont

doiventprendreencompte

population.Pourcela,

L

l

- La

d

intérêtlocalpourune

assainissement.Letype

cohésionentre

oppositionoude

-Le

-Le

-Le

Une

WELL

spossibilitésd apport

stypesdecompétencedisponibles

spossibilitésde

fournitures )

uncomitéde gestion ou une Assoc iation des usagers provisoire àC8) quimettraità la dispositiondes
uncomitéde
gestion
ou
une
Assoc
iation
des
usagers
provisoire
àC8)
quimettraità
la
dispositiondes
esdifférentes
options.
Ce
comitéseraitaussi
de
gestionen
charge
de
la
maintenanceetdel initiation
oudela
delapopulationaux
règles
d
hygiène
et
de
santé.

bonnepratiqueconsisteàcréer

chargédela

(voir

lesfichesC6

communautésdesinformationsconcernantlecontenu,

lesimplicationsfinancièresetlamaintenanced

miseenplacedelastructuredéfinitive

poursuitedelaformation

e) Organisation des travaux

Avant

delancerlestravaux,ilfaut

 

prévoirl organisation

du

chantier

en

se

 

posantnotammentlesquestionssuivantes

:

-

propriétaire

Quichoisirouconfirmer

Quichoisirouconfirmer effectif,

effectif,

comme

décidera

maîtredel ouvrage,lequelensera

le

ouconfirmerala

so

lutionretenue,apportera

les
les

fondsnécessaires

,s assureradurespectde

la

réglementation

,fixera

les

     

tarifsetlaréglementationd utilisation,

passerales

commandes

et

réceptionneralestravaux?

 
- les
-
les

Quichoisir

comme

maitred uvre,lequel

assurera

la

coordinationentre

différents

corpsdemétiers

sur

lechantieret

la

conformitédes

réalisations

corpsdemétiers sur lechantieret la conformitédes réalisations avec ce quiavait été prévu.

avec

ce

corpsdemétiers sur lechantieret la conformitédes réalisations avec ce quiavait été prévu.

quiavait

été

prévu.

servicetechnique del Etat oude la région ? une fréquenteet conseillée) Qui serachargédu
servicetechnique
del Etat
oude
la
région
? une
fréquenteet
conseillée)
Qui
serachargédu
contrôledestravaux?
Un
bureau
d
le
bailleur
? avec
l appuioula
participation

Un

(solutionlaplus

-

désignéepar

du
du

village

?

ou

entreprise

(solutionlaplus - désignéepar du village ? ou entreprise locale personne une privée étude ou serviceindépendant

locale

personne

une

privée

étude ou serviceindépendant ? Une personne des services techniques officiels locaux ?
étude
ou
serviceindépendant
?
Une
personne
des
services
techniques
officiels
locaux
?

?

4)Oùs adresserpourtrouverdavantage d informations? - RéseauReFEA: «Sélectiondestechnologiesd assainissement »
4)Oùs adresserpourtrouverdavantage
d informations?
- RéseauReFEA:
«Sélectiondestechnologiesd assainissement
»
Ce
documentrédigé
par
l
équipetechniqueduCREPAàOuagadougou
(Burkina
Faso)
comporte
uncertainnombredequestionsetplusieursalgorithmes,
se
composantdequestionssimples
auxquellesonpeutrépondre
par«oui»
ou
par
«
non»,d
isposéesenunréseauougraphe.Ilpermetdes
électionner
plus
facilement
les
diversessolutionspossibles,
tantd ailleurs
pour
lesprojets
«
assainissement»
quepourlesprojets
«eau».Disponibleenligne
sur
:
http://www.oieau.fr/ReFEA/fiches/Se
;
Photo
Wel
l
-
Guideméthodologique
SMC(Stratégiesmunicipales
concertées),
du
PDMetduPSEau:«Choisirdessolutionstechniques
adaptéespour
l
assainissement
liquide
»
,
guideillustrétrèsintéressant
etbiend
ocumentéde
136pages
réalisépar
le
GRETetPSEaupermettant
de
progresserdefaçonlogique
danslarecherchedelameilleure
solution.
Il
comprenddeuxparties.
La
premièreestrelativeaumodedechoix
des
solutonstechniquesparun
cheminement
entroisétapes
(Caractérisationdelalocalité,déterminationdelafilière
d
assainissementetchoixdessolutions
adaptées)
etcomportenotamment(pages57à59)
unesynthèse
deschoix
technologiques
pos
siblesdans
chacune
destroisfilièresd
assainissement(autonome,semi-collectif,collectif).La
seconde,àpartirdelapage
62,
estcomposéed uneimportantesérie
de
fichestechniquessimplifiées
sur
les
diversestechnologies
proposées.Ceguideestdisponible,enligne,sur:
http://www.pseau.org/outils/ouvrage
-
PS
Eau
(ProgrammeSolidaritéEau).Ilapublié
un
guide,
sousforme
d
un
diaporamaillustré
de
29
pages
«
Concevoir
et
monter
unprojeteauet
assainissement»réalisé
commemodulede
formationà
Rennes
pourdes
OngprésentesauBurkina
Faso
mais
quiconcerne
en
faittous
lespays.
Ce
Guide
précise
notamment6étapes
cléet
7critèresde
qualité
http://www
.mirennes.fr/dyn/fic/publ

-

EAWAG-WSCC:Livreillustré

ettrèspratique UrbanEnvironmentalSanitationPlanning
ettrèspratique UrbanEnvironmentalSanitationPlanning

ettrèspratique

UrbanEnvironmentalSanitationPlanning

 

de102

pages,

     

maisenanglais,

générale,etplutôt

«Community-Led

   

CLUES»

à

vocationplus

 

destiné

à

ceux

quis intéressent

néanmoinsdeprécieusesinformations,

projetsainsique

   

àlagestion

plusieurs

fiches

deprogrammesd assainissement

tanttechniques

techniques(«Tool

que

boxes

d animation,

pardescommunauté

pardescommunauté pour » pages68à100,dont

pour

» pages68à100,dont

sdebase.

laT20

Il

contient

tousceuxquimontent

«

Sanitation

des

CostingTool,la

T23«Contents

ofan

actionplan

»

et

la

T29

«Proj

ect

management».

 

http://www.wsscc.org/sites/default/

   
           
EAWAGaaussipubliélecompendium

EAWAGaaussipubliélecompendium

 
des en
des
en
des en techniques

techniques

d

d assainissement, bon
d assainissement, bon

assainissement,

bon

outild aide

outild aide

la à

la

à

décision

pourlechoixde

 
la

la

 

technologie

à

utiliser

fonction

 

ducontexte

du

 
 

projet.http://www.eawag.ch/forschung/sandec/publikationen/compendium_e/index_en

       
               

- WATERAID.Ce

            - WATERAID .Ce les documentde3pagesenanglais « nombreuxproblèmes,

les

documentde3pagesenanglais

«

nombreuxproblèmes,

pas

seulement

projet

et

plusparticulièrementce

quidoit

Considerations

fait

avec

beforedesign

»précise

penserlors

de

la

populationet

les

Comités

plus

la

particulièrement

techniques,auxquelsilfaut

être

conception d un

villageois. http://www.wateraid.org/uk/what_we . - OMS : « Guide de l dispositifs    

villageois.

http://www.wateraid.org/uk/what_we .
http://www.wateraid.org/uk/what_we .
http://www.wateraid.org/uk/what_we .
http://www.wateraid.org/uk/what_we .
http://www.wateraid.org/uk/what_we .
http://www.wateraid.org/uk/what_we .

http://www.wateraid.org/uk/what_we

http://www.wateraid.org/uk/what_we .
http://www.wateraid.org/uk/what_we .
http://www.wateraid.org/uk/what_we .
http://www.wateraid.org/uk/what_we .

.

-OMS

:
:

«

Guide

de l
de
l

dispositifs

   

l

ensembledes

d

       

http://www.bvsde.paho.org/bvsacd/wh

;

         

assainissementindividuel»,Guide

      assainissementindividuel» ,Guide assainissementindividuel. service   d  

assainissementindividuel.

service   d   assainissement

service

 

d

 

assainissement

         

Répondre

à

cet

article

   
           

très

complet

et

détaillé

de
de

251

pages

sur

1Message

  très complet et détaillé de 251 pages sur 1Message A26-Questionsà se   avant tout projet

A26-Questionsà

se

 

avant

tout

projet

de

création

ou

d

amélioration

d

un

service

   

poser

                 

d assainissement

22janvier16:41, parNicolas
22janvier16:41,
parNicolas

Bonjour,

 
J l la
J
l
la

EAWAG

aimeraijusteajouter

qu ily

a

aussilecompendium

 

des

techniques

d

assainissement

faitpar

 

etd

isponible

enanglais

uniquement.

C

est

un

outils

d

aide

àla

décision

pour

le

choix

de

technologieàutiliser

enfonction

du

contexte

et

des

objectifs

duprojet.

   
     

http://www.eawag.ch/forschung/sande

   
         

.

C

est

gratuit

à

télécharger, on peut

télécharger,

on

télécharger, on peut

peut

le

commande

en

copie

papier

pour

30

CHF.

Répondre

à

ce

   
     

message