Vous êtes sur la page 1sur 11

Ratios prudentiels de capital

Bibliographie

Frederic Mishkin, Monnaie, banques et marchés financiers, Pearson éducation, 2004.

Chapitre 9 (page 247-…)

Ratios prudentiels

De même que les banques doivent conserver une fraction des dépôts sous une forme liquide:

auprès de la Banque Centrale

Pour faire face aux mouvements de retrait de liquidités par les déposants

De même, elle doivent conserver un certain ratio de capital, ou fonds propres.

Le capital

Le dernier poste du passif d’un bilan bancaire • Capital de la banque = sa valeur nette • = total des actifs – total des dettes • Ces fonds sont levés en vendant de nouvelles actions ou proviennent de bénéfices (réinvestis). • C’est une catégorie résiduelle. • C’est une couverture contre une chute de la valeur des actifs qui peut entrainer son insolvabilité.

Si les dettes sont supérieures aux actifs à liquidation de la banque

Pourquoi détenir du capital

Éviter les faillites bancaires

Affecte le rendement des propriétaires (actionnaires) de

la banque

Un montant minimal de capital est imposé par les

régulateurs.

Rappel: bilan d’une banque commerciale

Rappel: bilan d’une banque commerciale

La réglementation des fonds propres

Les objectifs des actionnaires

Mesures de la rentabilité bancaire:

1) Ratio de rendement (Return On Assets)=ROA

Profit net après impôt par unité d’actif

Indique combien de bénéfice est engendré par unité d’actif.

2) coefficient de rentabilité (Return on Equity) ROE

Bénéfice net après impôt par unité de fonds propre = Bénéfice / Capital

Mesure le rendement de l’investissement des propriétaires du capital.

Relation entre ROA et ROE

Equity Multiplier (EM) = actifs/fonds propres • Profit/fonds propres = profit/actifs * actifs/fonds propres • ROE=ROA * EM • On voit que pour un coefficient de rendement donné (ROA), plus le montant du capital est faible, plus la rentabilité des propriétaires est élevée. • Donc les propriétaires préfèrent avoir un ratio Actifs/ fonds propres le plus élevé possible • donc le moins de fonds propres possible

Arbitrage entre sécurité et rentabilité

Le capital est bénéfique pour les actionnaires car il accroît la sécurité de leurs investissements en protégeant la banque du risque de faillite • Mais il est coûteux car plus il est élevé, plus le coefficient de rentabilité, pour un rendement d’actif donné, est faible. • La réglementation oblige les gestionnaires de banques à respecter un ratio de capital minimal.

Règles prudentielles

On considère que le coefficient minimum de capital (fonds propres/actifs) est de 5% • Comité de Bâle sur le contrôle bancaire a introduit depuis 1998 un ratio Cooke: coefficient de fonds propres ajusté des risques: 8%

Pondération des actifs par leur degré de risque

S’applique dans les pays qui ont accepté cette recommandation (100 pays). • Obligatoire en Europe depuis 1992. • Bâle II, 2006: approche probabiliste des risques.