Vous êtes sur la page 1sur 3

La fiscalité en

Corée du Sud
2009
Actualisation au 09 septembre 2009
© MINEFE – DGTPE Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001

L’essentiel et les chiffres-clé

C’est le taux de l’impôt sur les sociétés appliqué  La pression fiscale de la Corée,
11% pour les sociétés réalisant moins de 200 millions une des plus faibles des pays de
de KRW de bénéfices l’OCDE

C’est le taux de l’impôt sur les sociétés appliqué  La signature de la convention


22% pour les sociétés réalisant plus de 200 millions de fiscale franco-coréenne permet
KRW de bénéfices d’éviter la double imposition.

10% C’est le taux ordinaire de TVA en Corée du Sud

Une fiscalité des affaires attractive

 Un impôt sur les sociétés relativement bas :


L’impôt sur les sociétés est relativement bas et se décline en deux tranches :

Une surtaxe de résidence de Impôt sur les sociétés (IS) en 2009


10% s’ajoute au taux de base Taux d'IS
Tranches de
de l’IS. Cette surtaxe
Taux d'IS (surtaxe de 10%
bénéfice (en KRW)
incluse)
s’applique également sur
l’impôt sur le revenu des ≤ 200 millions 11 % 12,1%
personnes physiques (IRPP). > 200 millions 22 % 24,2%
Source Kim & Chang

Les entreprises dont le siège social est en Corée sont imposables sur leurs
revenus mondiaux, les autres uniquement sur les bénéfices réalisés dans le
pays. Une surtaxe de résidence ajoute 10 % au taux de base.

Une taxe de consommation


 La TVA :
Le taux ordinaire de la TVA est de 10%. La TVA à taux zéro est applicable
spéciale à taux variable
pour les seuls commerçants résidant en Corée ou pour les entreprises locales
s’applique également à
sur les biens destinés à l'exportation, les services rendus à l'extérieur du
certaines catégories de
territoire coréen, les services de transport international, les biens et services
produits (principalement les
fournis pour l'acquisition de devises étrangères.
produits de luxe).
 Les retenues à la source :
Les intérêts, dividendes, redevances et honoraires de prestation versés à une
personne domiciliée hors de Corée sont soumis à une retenue à la source
(withholding tax) de 22%. En vertu de la convention fiscale franco-coréenne,
– © MINEFE - DGTPE

les retenues à la source en Corée donnent droit en contrepartie à un crédit


d’impôt en France.
Le montant et le mode de
calcul de ces impôts sont  Les impôts locaux :
définis localement par chaque Les entreprises paient aussi des impôts locaux liés aux transactions ou à la
autorité territorialement propriété immobilière tels que les droits d’enregistrement (Registration Tax),
compétente. de mutation (Acquisition Tax) et l’impôt foncier (Property Tax).

L’imposition des expatriés


Un travailleur passant moins de 183 jours en Corée est non imposable mais
imposé de fait (retenue à la source par l’employeur) si ses revenus sont versés
en Corée, lui donnant ainsi droit à un crédit d’impôt en France.

Au-delà de 183 jours, le travailleur est imposable sur ses revenus d’origine
Les ingénieurs peuvent coréenne où qu’ils soient versés. Si son séjour excède un an et que ses centres
bénéficier d’exemptions, sous vitaux et affectifs se situent en Corée, alors il est considéré comme résident et
certaines conditions, après imposable sur ses revenus mondiaux.
avoir effectué une demande
auprès des services fiscaux. L’impôt sur le revenu, auquel s’ajoute une surtaxe de résidence, se décline en
4 tranches :
Impôt sur le revenu des
personnes physiques (IRPP) 2009
Tranches du
Taux d'IRPP (surtaxe de
revenu (en Taux IRPP
résidence de 10% incluse)
KRW)
Jusqu’à A partir de Jusqu’à A partir de
2009 2010 2009 2010
<12 millions 6% 6% 6,6% 6,6%
12 millions -
46 millions 16 % 15 % 17,6% 16,5%
46 millions -
88 millions 25 % 24 % 27,5% 26,4%
> 88 millions 35 % 33 % 38,5% 36,3%
Source Kim & Chang

En pratique, le régime sans Les résidents étrangers en Corée bénéficient de conditions fiscales
abattement est intéressant privilégiées et peuvent choisir un des deux régimes fiscaux suivants :
seulement pour les revenus - Opter pour un abattement de 30% sur le revenu imposable ; seuls
supérieur à 226 millions de 70% de ses revenus seront donc imposés selon le barème normal.
KRW soit environ 125 000€ - Opter pour un taux d’imposition unique de 18.7% non progressif et
(taux de change utilisé sans possibilité d’abattement.
1800KRW pour 1€)

L’encouragement fiscal des investissements

Les entreprises high-tech bénéficient d’avantages fiscaux à certaines


conditions. Ces avantages consistent, par exemple, en l’exonération d’impôt
pendant 5 ans à partir de la première année de bénéfices et l’exonération des
biens d’équipement importés de TVA, de droits d’accises et de droits de
douane.

S’installer dans une zone franche permet de bénéficier d’une exonération


totale d’impôt sur les sociétés et d’impôt sur es dividendes pendant les trois
premières années d’activité. Les importations destinées au fonctionnement de

- 2 -
– © MINEFE - DGTPE

l’entreprise sont exemptées de TVA, au même titre que celles des entreprises
high-tech.

Contacts et liens utiles

Mission Economique de Séoul http://www.missioneco.org/coree/ Tel : + 82 (02) 563 2280


Contact : Sylvain REMY, Attaché Commercial - sylvain.remy@missioneco.org -

National Tax Service http://www.nts.go.kr/eng/ Site fiscal coréen mettant à disposition des guides en
anglais sur la fiscalité en Corée.

Invest Korea www.investkorea.org Organisme de promotion des investissements étrangers en Corée.

Global Expert and Investor Support Center : Ce guichet unique (rattaché au Korea Immigration Service)
vise à faciliter les démarches administratives des investisseurs étrangers (visa, fiscalité, système
bancaire…).
Adresse : Seoul Immigration Office, 121 Mok-dong, Yangcheon-gu, Seoul 158-076

La Hotline Ubifrance www.ubifrance.fr/infos-marches/infohotline.asp


Un accès direct aux experts réglementaires et juridiques d’Ubifrance pour des informations précises et
fiables, quels que soient votre secteur d’activité et votre projet.

Les publications de la mission économique

Guides disponibles en version papier ou électronique dans la boutique en ligne d’Ubifrance :


www.ubifrance.fr

S’implanter en Corée du Sud : une étude complète destinée aux sociétés françaises
désirant créer une structure en Corée du Sud qui comporte de nombreuses informations
pratiques, notamment concernant les coûts et les procédures à suivre pour chaque forme
d’implantation. 214 pages, 2008, 65,40 € HT

L’essentiel d’un marché : la Corée du Sud : ce guide fait un tour d’horizon des
problématiques auxquelles est confronté un exportateur en Corée du Sud : accès aux
marchés, réseaux de distribution, canaux promotionnels, tarifs douaniers,
règlementation des échanges en Corée du Sud. 192 pages, 2006, 23,70 € HT

Copyright
Tous droits de reproduction réservés, sauf autorisation
expresse de la Mission Economique (adresser les
demandes à seoul@missioneco.org ). Auteur : Mission Économique
Adresse : Samheung Bldg. 8th Fl., 705-9, Yeoksam-
Clause de non-responsabilité dong, Gangnam-gu, SEOUL 135-711
La ME s’efforce de diffuser des informations exactes et
à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les Rédigée par : Chloé GRUTCHFIELD
erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, elle ne peut Revue par : Sylvain REMY
en aucun cas être tenue responsable de l’utilisation et
de l’interprétation de l’information contenue dans cette Version originelle du 16 février 2009
publication qui ne vise pas à délivrer des conseils
personnalisés qui supposent l’étude et l’analyse de cas
particuliers.

- 3 -