Vous êtes sur la page 1sur 4

STATISTIQUE : AJUSTEMENT EXPONENTIEL - EXERCICES

Exercice 1
Dans chacun des cas ci-dessous, on a z=lny (y>0).
1- On a z=0,3x+3,2.
a) Ecrire y sous la forme y=e ax+ b .
b) Ecrire y sous la forme y=Ae ax . (Arrondir A au dixième).
c) Ecrire y sous la forme y=Ak x . (Arrondir k à 10-2 près).

2- On a z=0,123x+3,7362.
a) Ecrire y sous la forme y=Ae ax . (Arrondir A à l’unité).
b) Ecrire y sous la forme y=Ak x . (Arrondir k à 10-4 près).

3- On a z=0,4356x+2,7659.
a) Ecrire y sous la forme y=Ae ax . (Arrondir A à 10-1 près).
b) Calculer y pour x=110.
c) Ecrire y sous la forme y=Ak x . (Arrondir k à 10-2 près).

Exercice 2 (Liban, juin 2003)


Aucun détail des calculs statistiques effectués à la calculatrice n’est demandé dans cet exercice.

Partie A
Le tableau suivant donne l’évolution de la production annuelle de turbots dans une ferme
aquacole.
Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Rang de l’année xi 1 2 3 4 5 6
Production yi 650 760 1190 1620 2600 5050

Afficher le nuage de points associé à la série (xi ;yi ) sur la calculatrice.


D’après l’allure du nuage quel type d’ajustement peut-on envisager ?

Partie B
Les résultats des questions 1., 2. et 3. seront arrondis à 10 - 3 près.
1- On pose zi =ln( yi ) .
Compléter le tableau suivant :

Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002


Rang de l’année xi 1 2 3 4 5 6
zi

2- Calculer les coordonnées du point moyen G du nuage de points associé à la série (xi ;zi ).

3- a) En utilisant la calculatrice, déterminer, par la méthode des moindres carrés, une équation
de la droite d’ajustement affine de z en x.
b) Exprimer y en fonction de x. (Ecrire y sous la forme y=ae bx , vérifier ce résultat à l’aide de
la calculatrice puis écrire y sous la forme ak x .)
4- En utilisant la question précédente, répondre aux deux questions suivantes :
a) Quelle production peut-on prévoir en 2006 ?
b) A partir de quelle année peut-on prévoir que la production dépassera 30 000 turbots ?
Exercice 3 (Amérique du nord, juin 2006)
Tous les résultats numériques seront arrondis à l’unité près sauf indication contraire.
Une machine est achetée 3 000 €.
Le prix de revente y, exprimé en euros, est donné en fonction du nombre x d’années d’utilisation
par le tableau suivant :
xi 0 1 2 3 4 5
yi 3 000 2 400 1 920 1 536 1 229 983
Partie A : Ajustement affine
1- Représenter le nuage de points associés à la série statistique (xi ;yi ) dans un repère
orthogonal du plan. Les unités graphiques seront de 2 cm pour une année sur l’axe des abscisses
et de 1 cm pour 200 euros sur l’axe des ordonnées.
2- Calculer le pourcentage de dépréciation du prix de revente après les trois premières années
d’utilisation.
3- Dans cette question, les calculs effectués à la calculatrice ne seront pas justifiés.
Donner une équation de la droite de régression D de y en x obtenue par la méthode des
moindres carrés. Représenter la droite D dans le repère précédent.
Partie B : Ajustement non affine
On pose z=lny et on admet qu’une équation de la droite de régression de z en x est donnée par :
z=-0,22x+8,01.
x
1- Déterminer une expression de y en fonction de x de la forme y=A ×B où A est un réel
arrondi au centième près et B est un réel arrondi à l’unité près.
2- En admettant que y=0,80x ×3011, déterminer après combien d’années d’utilisation le prix de
revente devient inférieur ou égal à 500 €.
Partie C : Comparaison des ajustements
Après 6 années d’utilisation, le prix de revente d’une machine est de 780 €.
Des deux ajustements précédents, quel est celui qui semble le mieux estimer le prix de revente
après 6 années d’utilisation ? On argumentera la réponse.

Exercice 4
Aucun détail des calculs statistiques effectués à la calculatrice n’est demandé dans cet exercice.
Sauf indication contraire, les résultats seront arrondis à 10 - 4 près.
Le tableau suivant donne, en millions, la population mondiale de 1400 à 2000.

Année 1400 1500 1600 1800 1900 1950 1970 1980 1990 2000
Rang xi 0 100 200 400 500 550 570 580 590 600
Population yi 374 458 580 958 1650 2519 3691 4430 5255 6057

1- Afficher le nuage de points associé à la


série (xi ;yi ) sur la calculatrice.
D’après l’allure du nuage quel type
d’ajustement peut-on envisager ?

2- Représenter le nuage de point associé à


la série statistique (xi ;yi ) en utilisant
le repère semi-logarithmique donné ci-
contre.
Que constate-t-on ?
3- On décide de faire un ajustement exponentiel, en ignorant les quatre premières données.
On pose zi =ln( yi ) .
a) Compléter le tableau ci-dessous.

Rang de l’année xi 500 550 570 580 590 600


zi =ln( yi )

b) En utilisant la calculatrice, déterminer, par la méthode des moindres carrés, une équation
de la droite d’ajustement affine de z en x.
c) Exprimer y en fonction de x. (Ecrire y sous la forme y=ae bx , vérifier ce résultat à l’aide de
la calculatrice puis écrire y sous la forme ak x .)
d) Utiliser cet ajustement pour estimer, au million près, la population mondiale en 2010.

Exercice 5 (Amérique du sud, 2005)


Le tableau ci-dessous donne l’évolution du nombre de personnes âgées de plus de 85 ans, en
France métropolitaine, de 1950 à 2000.
On note Xi l’année. L’indice i varie de 1 à 11. Par commodité on pose xi=Xi−1950.
yi désigne, en milliers, le nombre de personnes âgées de 85 ans ou plus, au 1er janvier
de l’année Xi .
Xi 1950 1955 1960 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000
xi 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
yi 201 231 290 361 423 498 567 684 874 1079 1267
zi
Source : Insee, bilan démographique. Champ : France métropolitaine.

1-Estimation à l’aide d’un


graphique semi-logarithmique.

a) Compléter le nuage de points


Mi(xi;yi) associé à cette série
statistique dans le repère
semi-logarithmique
ci-contre.

b) Construire sur ce graphique la


droite passant par les points
M1(0;201) et M11(50;1267) et
justifier que l’ajustement du
nuage à l’aide de cette droite
est satisfaisant.

c) En supposant que cet ajustement affine reste pertinent, déterminer graphiquement à


partir de quelle année le nombre de personnes âgées de plus de 85 ans dépassera 2 millions.
2- La forme du nuage obtenu avec la représentation logarithmique invite à chercher un
ajustement exponentiel. On pose z = ln y.
a) Compléter la dernière ligne du tableau ci-dessus. Arrondir les résultats au millième.
b) En utilisant la calculatrice, déterminer par la méthode des moindres carrés une équation
de la droite d’ajustement de z en x. Les coefficients seront arrondis au millième.
c) En déduire une modélisation de y en fonction de x sous la forme y=AeBx . (Le réel A sera
arrondi à l’unité et le réel B au millième).
3- On admet que la fonction f définie sur l’intervalle [0;70] par : f(x)=200e0,037x modélise de
façon satisfaisante l’évolution de cette population.
a) Résoudre l’inéquation f(x)Ã2000 et interpréter ce résultat.
1 50
b) Calculer la valeur décimale approchée arrondie au millième de ⌠ f(x)dx.
50 ⌡0
Que représente ce résultat pour la population étudiée ?
Définition
Soit f une fonction continue sur un intervalle [a ;b].
On appelle valeur moyenne de la fonction f sur [a ;b], le nombre : Vm = 1 ⌠ b f(x)dx .
b−a ⌡a

Exercice 6
Une entreprise étudie la progression de ses bénéfices ou pertes, évalués au premier janvier de
chaque année, depuis le 1er janvier 1999. Chaque année est identifiée par son rang.
À l’année 1999 est attribué le rang 0 et à l’année 1999 + n le rang n ainsi 2001 a le rang 2.
Le tableau ci-dessous indique pour chaque rang xi d’année le bénéfice ou perte réalisé, exprimé
en milliers d’euros et noté yi .
xi 0 1 2 3 4 5
yi −25,000 −3,111 9,892 17,788 22,598 25,566

On cherche à approcher ces bénéfices par une fonction.


 x 
 − +4 
Soit f la fonction définie sur [0 ; +∞[ par f ( x ) = −e 2 
+ 30 .
On note Cf sa courbe représentative dans un repère orthonormal (O ; Åi , Åj ).
d’unités graphiques 1 cm pour une unité en abscisses et 1 cm pour 4 unités en ordonnées.
1- On considère que l’approximation des bénéfices par f est satisfaisante si la somme des
carrés des écarts entre les valeurs observées yi et les valeurs approchées f ( xi ) est inférieure
à 0,5.
L’approximation par f est-elle satisfaisante ? (Le résultat obtenu à l’aide de la calculatrice
constituera une justification acceptable pour cette question.)
2- a) Déterminer la limite de f en +∞.
b) En déduire que Cf admet une asymptote D dont on précisera l’équation.
c) Etudier la position de Cf par rapport à D.
3- a) Etudier les variations de f sur [0 ; +∞[ et dresser le tableau de variations.
b) Déterminer une équation de la tangente T à Cf au point d’abscisse 0. Arrondir le
coefficient directeur et l’ordonnée à l’origine à l’unité.
4- a) En utilisant le modèle que constitue la fonction f, en quelle année le bénéfice évalué au
1er janvier dépassera-t-il 29 800 euros ?
b) Ce bénéfice atteindra-t-il 30 000 euros ? Justifier.
5- Construire Cf, en faisant apparaître tous les éléments graphiques mis en évidence dans les
questions précédentes.