Vous êtes sur la page 1sur 2

JIM.fr - Le patient traceur, nouvelle méthode pour améliorer la prise en

http://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/le_patient_tra

Publié le 22/01/2015

Le patient traceur, nouvelle méthode pour améliorer la prise en charge

nouvelle méthode pour améliorer la prise en charge Paris, le jeudi 22 janvier 2015 - Nouvelle

Paris, le jeudi 22 janvier 2015 - Nouvelle méthode dans le cadre de la

procédure de certification V2014, la méthode du patient traceur a été

expérimentée pendant quatre mois dans treize établissements volontaires

permettant à la Haute autorité de santé (HAS) de mettre à la disposition

de l’ensemble des établissements de santé le guide « Le patient traceur en

établissement de santé : méthode d’amélioration de la qualité et de la

sécurité des soins ».

Analyse rétrospective du parcours d’un patient hospitalisé

Un axe majeur du nouveau projet stratégique de la Haute autorité de santé (HAS) présenté en septembre 2013 est le développement des approches centrées sur le patient avec un accent particulier sur les établissements de santé et le lancement de leur quatrième certification, comme le JIM l’avait évoqué à l’époque.

Un élément en est la méthode pédagogique du patient traceur, déjà mise en oeuvre par plusieurs pays. Elle évalue pratiques et organisations des soins à partir de l’expérience d’un patient hospitalisé. Il s’agit d’une analyse rétrospective de la prise en charge d’un patient depuis son entrée à l’hôpital jusqu’à sa sortie. Plusieurs critères sont évalués : accueil du patient, prise en compte de ses droits, vécu du patient, prise en charge de la douleur, prise en charge médicamenteuse, préparation à la sortie, organisation au sein de l’équipe, collaboration interprofessionnelle.

Cette méthode vient compléter les autres méthodes d’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité de la prise en charge existant dans les hôpitaux et cliniques. Elle favorise aussi les échanges et la communication, d’une part, entre les acteurs de la prise en charge et, d’autre part, avec le patient.

Un retour positif

En pratique, explique la HAS dans un communiqué, on choisit un patient qui répond à une situation complexe et qui correspond à un profil préalablement déterminé. Après l’avoir informé et avoir recueilli son consentement, la méthode prévoit un temps d’échange avec le patient et/ou ses proches (30 minutes environ) puis avec l’équipe (2 heures à 2 heures 30) afin d’analyser la prise en charge qui a été réalisée. Une synthèse immédiate des points à améliorer et des points positifs ainsi qu’une priorisation des actions d’amélioration à conduire sont réalisées.

Les différentes étapes du parcours du patient sont passées au crible. Pour exemple le questionnement au sujet du management de la prise en charge médicamenteuse établira la continuité du traitement médicamenteux par rapport au traitement personnel du patient à l’admission, et les différents points retrouvés dans le dossier, ordonnances, traçabilité du retrait des médicaments personnels, conciliation médicamenteuse à l’admission. On recherchera aussi la bonne inscription dans le dossier de tous les détails concernant les prescriptions médicamenteuses et leurs modifications, la dispensation (ordonnances pour les médicaments à risques et les médicaments à dispensation contrôlée, interventions pharmaceutiques à la suite de l'identification d'une anomalie de prescription), l’administration, l’information du patient et son éducation à la prise de son traitement.

L’expérimentation qui s’est déroulée entre février et juin 2014 avait pour objectif de tester l’appropriation de la

JIM.fr - Le patient traceur, nouvelle méthode pour améliorer la prise en

http://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/le_patient_tra

méthode auprès des établissements de santé volontaires. La méthode a été bien accueillie par les professionnels de santé. Le retour d’expérience a permis de mettre au point une version finalisée du guide (http://www.has- sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-01/guide_methodo_patient_traceur.pdf ). Des annexes téléchargeables, des exemples d’évaluation patients traceurs, ainsi que plusieurs outils sont mis à la disposition des établissements.

Dominique Monnier

Copyright © http://www.jim.fr

COMMUNIQUÉS

Santé des hommes : Consultez le dossier le Twitter du JIM : Suivez-nous sur @jimweb Ebola : Suivez l’épidémie sur notre espace spécial Maladies chroniques de l’adulte : quelles explications possibles ?