Vous êtes sur la page 1sur 24
COUPE D’ALGÉRIE Herida : «Le NAHD passera, c'est promis» Chérifi : «Les Scorpions méritent la
COUPE D’ALGÉRIE Herida : «Le NAHD passera, c'est promis» Chérifi : «Les Scorpions méritent la

COUPE D’ALGÉRIE

Herida : «Le NAHD passera, c'est promis»

Chérifi : «Les Scorpions méritent la finale»

Fergani : DEMI-FINALES «De tout cœur avec le Nasria» www.competition.dz JEUDI 14 AVRIL 2016 20
Fergani :
DEMI-FINALES
«De tout
cœur avec
le Nasria»
www.competition.dz JEUDI 14 AVRIL 2016 20 DA France 2 € N° 4608 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
2 € N° 4608 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT BETROUNI LIMOGÉ Necib officiera la rencontre

BETROUNI LIMOGÉ

Necib officiera la rencontre Les explications de Diawara «Ce n'est pas normal qu'on ne dispose
Necib
officiera la
rencontre
Les explications de
Diawara
«Ce n'est pas
normal qu'on ne
dispose pas de
permis de travail»
«ON N'A JAMAIS EXERCÉ
LE MOINDRE CHANTAGE»
YESLI VEUT
REVENIR

CHAREF

CLAQUE

LA PORTE

CHAUDE

EXPLICATION AU 5-JUILLET

PAR SONATRACH «CEQUI S'ESTPASSÉESTHONTEUX» Bira : Ghrib “PAR PRINCIPE, JE PARS” PREND LES COMMANDES “
PAR SONATRACH
«CEQUI S'ESTPASSÉESTHONTEUX»
Bira :
Ghrib
“PAR PRINCIPE,
JE PARS”
PREND
LES COMMANDES
“ Je vais
redresser
la barre ”
L'IDENTITÉ DU NOUVEL ENTRAÎNEUR
SERA CONNUE AUJOURD'HUI
MENAD
DE RETOUR ?
«
«

JE SUIS PARTANT»

Il rassure le Zamalek ZIZI : “ON VA LEUR RÉSERVER UN GRAND ACCUEIL”
Il rassure le Zamalek
ZIZI : “ON VA LEUR RÉSERVER
UN GRAND ACCUEIL”

BELDJILALI, EL-ORFI, AOUDIA, MAZARI, NADJI ET BERREFANE

BELDJILALI, EL-ORFI, AOUDIA, MAZARI, NADJI ET BERREFANE SERONT LIBÉRÉS Les joueurs déposent leurs contrats à la

SERONT

LIBÉRÉS

EL-ORFI, AOUDIA, MAZARI, NADJI ET BERREFANE SERONT LIBÉRÉS Les joueurs déposent leurs contrats à la CRL

Les joueurs déposent leurs contrats à la CRL

Les supporters réclament le départ de Mana

Rebih :

la CRL Les supporters réclament le départ de Mana Rebih : VALENCE-FEGHOULI Son agent a quitté

VALENCE-FEGHOULI

Son agent a quitté l'Angleterre satisfait

ET SI C'ÉTAIT MAN UNITED !

«Je terminerai ma carrière au CRB»

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

2

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 2 À LA UNE Aujourd'hui à 14h30 au stade Maracana de
www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 2 À LA UNE Aujourd'hui à 14h30 au stade Maracana de

Aujourd'hui à 14h30 au stade Maracana de Rio, tirage au sort des poules des JO

au stade Maracana de Rio, tirage au sort des poules des JO ALGÉRIE TOUT POUR ÉVITER

ALGÉRIE

TOUT POUR ÉVITER LES

«GROSSES CYLINDRÉES»

C'est aujourd'hui à partir de 14h30 heure algérienne (10h30 heure brésilienne) que l'équipe nationale olympique saura quels seront les 3 teams qu'elle aura à affronter lors du premier tour du tournoi olympique de football prévue du 4 au 21 août prochain au Brésil.

La FIFA en étroite collabora- tion avec le CIO organiseront en effet aujourd'hui la cérémonie du tirage au sort auquel va prendre part l'Algérie avec 4 représen- tants. Ainsi la FAF, qui sera pré- sente, sera représentée par le pré- sident Mohamed Raouraoua, Walid Sadi le manager chargé des sélections, alors que l'EN y sera présente à travers Schürmann le sélectionneur et son adjoint Abdelhafid Tasfaout. La FIFA procédera au tirage en se basant sur des critères initiale- ment arrêtés, et contrairement à ce qui aurait aidé l'EN, l'instance du foot mondiale a choisi de se baser sur les résultats des pays lors des précédents tournois olympiques de football, le classe- ment FIFA n'aura donc aucune implication dans l'opération, ce qui ne rend pas du tout service à l'EN, puisqu'elle s'est retrouvée

au 4e niveau à cause d'une absen- ce très défavorable aux tournois puisqu'elle n'a pas pris part à cette compétition depuis 1980.

Stats défavorables Ainsi ce sont les tournois olym- piques de 2012, 2008, 2004, 2000 et 1996 qui ont été pris en consi- dération, et cela a permis par exemple aux Argentins de prendre place dans le premier niveau aux côtés du Brésil ainsi que le Japon et le Mexique, soit 4 équipes dont une seule sera opposée forcément à l'EN en août prochain, d'ailleurs l'équipe nationale et ses représentants croisent les doigts pour éviter les gros ténors de la formation, et d'hériter d'un groupe accessible, car des teams comme les 3 précé- demment cités, ou encore même la Corée ou le Portugal vont être de sérieux adversaires et l'idéal

c'est de les éviter et d'hériter d'un groupe où l'EN qui souffre déjà de quelques difficultés dans sa préparation, aura son mot à dire.

Une certitude : pas d'Africains dans le groupe des Verts En tout cas ce qui est sûr, c'est que l'EN n'aura pas dans son groupe une équipe africaine, la FIFA qui a tout préparé en prévi- sion de ce tirage au sort, a décidé que jamais 2 équipes de la même confédération ne seront dans le même groupe, elle veillera à tra- vers ses organisateurs à ce qu'une seconde boule représentant le même continent retrouve son pot initial en la remplaçant par une autre, ce qui veut dire que l'Algérie ne pourra en aucune cas jouer le Nigeria et l'Afsud lors du 1er tour au Brésil.

Tirage décisif pour Schürmann Ainsi donc et vu la composante des 4 pots, on peut d'ores et déjà dire que l'EN croisera les doigts avant ce tirage pour hériter du moins fort possible, d'ailleurs on peut imaginer un groupe qui sera composé du Japon, des Fiji et du Honduras ou l'Irak, ce qui serait l'idéal pour une équipe en difficulté, l'EN qui sera privée du renfort souhaité en provenance de nos pros d'Europe, notam- ment ceux de l'équipe première, souffrent ces derniers temps de ses mauvais résultats dans sa préparation. D'ailleurs la FAF a tiré la sonnette d'alarme et lie l'avenir du staff technique à ce tirage d'aujourd'hui, Schürmann risque même de ne pas être seul

au Brésil en août, puisque le staff sera renforcé si l'EN tire au sort

de grands noms.

S. M. A.

Le Brésil en position A1 et ne jouera pas le match d'ou- verture

Pour éviter que le 2e match du pre- mier jour du tour- noi ne se joue devant des gradins vides, et comme ça été décidé pré- cédemment par la FIFA pour ce genre de tournois, le match d'ouverture qui se jouera le 4 août prochain à 17h heure algé- rienne ne concer- nera pas le pays organisateur, à savoir le Brésil. Ainsi, le Brésil qui sera automatique- ment comme tête du groupe A n'en- trera en compéti- tion que lors du 2e match, soit juste après le match d'ouverture au Mané Garrincha Stadium de la capitale à 20h, ce qui assurera une présence massive des fans lors du premier comme lors du 2e match.

LA COMPOSANTE DES POTS

Niveau 1 : Brésil (Conmebol), Argentine (Conmebol), Mexique (Concacaf), Japon (AFC)

Niveau 2 : Nigeria (CAF), Corée du Sud (AFC), Honduras(Concacaf), Irak (AFC)

Niveau 3 : Suède (UEFA), Fiji (OFC), Portugal (UEFA), Afrique du Sud (CAF)

Niveau 4 : Algérie (CAF), Colombie (play-off), Danemark (UEFA), Allemagne (UEFA)

Le match d'ouverture à Brasilia, la finale à Maracana

4 VILLES ACCUEILLERONT

LES MATCHES DE CHAQUE GROUPE

C'est à raison de 2 matches par ville que la FIFA a arrêté le programme du 1 er tour du tournoi olympique.

A partir du 4 août, date du coup d'envoi de la compétition du

foot (24 heures avant la cérémonie d'ouverture), et ce, durant 6 jours les matches se dérouleront dans les stades de 4 villes retenues pour ce tournoi de foot pour son premier tour : 1re journée le groupe A jouera à Brasilia, le Groupe B à Manaus tan- dis que le groupe C à Salvador et le D au stade olympique de Rio. Lors de la 2e journée les équipes joueront

dans les mêmes enceintes.

gement interviendra lors de la 3e journée, le Brésil (A1) ira jouer à Salvador, les deux autres équipes de son groupe iront à Sao Paolo, et vice versa pour les 2 matches du groupe

B. Les groupes C et D joueront quant

Le chan-

à eux à Belo Horizonte et Brasilia. Les quarts de finale auront lieu dans ces mêmes villes qui auront accueilli les matches de la 3e journée, les 2 demi- finales se joueront à Maracana et à Sao Paolo, le match de classement aussi appelé la petite finale est pro- grammé à Belo Horizonte, et la gran- de finale au stade Maracana le 20 août à 21h30.

La FAF optera pour un camp de base directement après le tirage La Fédération algérienne de football procédera à la visite de quelques centres d'entraînement juste après le tirage au sort des JO, elle fera en sorte d'en faire de l'un d'eux le

camp de base de l'EN qu'elle rejoin- dra directement à partir d'Alger durant la dernière semaine du mois de juillet pour y continuer ses pré- paratifs et pour le retrouver à chaque fin de match. Le programme arrêté par les organisateurs prévoit une assez bonne stabilité lors du premier tour, puisque les matches des 2 premières journées auront lieu dans la même ville pour les 4 groupes, et le changement intervien- dra seulement lors du 3e match, ce

qui facilitera la mission à la FAF qui optera sans doute pour un centre dans la ville qui accueillera les 2 premiers matches des Verts au Brésil, on en saura encore plus dès

ce soir.

S. M. A.

6

villes,

7 stades

Même si les JO portent le nom de Rio de Janeiro étant donné que c'est le nouveau stade olympique de cette ville côtière brésilienne qui accueillera la compétition multisports, le tournoi du football quant à lui se déroulera dans 5 autres villes et 6 autres stades que ce stade olympique de Rio de Janeiro. En effet, cinq autres villes hôtes sont concernées :

Belo Horizonte, Brasilia, Manaus, Salvador et Sao Paulo, sachant que Rio accueillera aussi des matches sur 2 de ses stades, le stade olympique et l'inévitable Maracana. Les habitants de ces villes attendent avec impatience de découvrir quelles équipes séjourneront dans leurs régions. Les Brésiliens s'étaient distingués par leur formidable sens de l'hospitalité pendant la Coupe du monde de la FIFA 2014. Ils auront certainement à cœur de renouveler l'expérience deux ans plus tard.

BRAHIMI

SUSPENDU FACE AU NACIONAL

L'international algérien du FC Porto ne participera pas au prochain match de son équipe face au Nacional Funchal. Il n'y aura finale- ment qu'un seul international algérien sur le terrain lors du prochain match opposant le FC Porto au Nacional Funchal où évolue le défen- seur des Verts, Hichem Belkaroui. Après un cumul de cartons jaunes, Yacine Brahimi ne sera finalement pas de la partie. C'est en tout cas ce qui a été annoncé par la presse portugaise. Une situation qui met mal à l'aise l'entraîneur du FC Porto, José Peseiro, qui compte beau- coup sur les services de l'in- ternational algérien depuis son arrivée à la tête de la barre technique des Dragons. La victoire est obligatoire pour Porto, au risque de dire définitivement au-revoir au titre cette saison. Avec 61 points au compteur et cinq matchs encore à jouer, l'es- poir, même s'il est minime, est toujours présent chez Brahimi et ses coéquipiers qui veulent au moins rattra- per le Sporting Lisbonne d'Islam Slimani et arracher cette seconde place. Cependant, ce prochain match comptant pour la 30e journée de la Liga Sagres s'annonce difficile pour le FC Porto. Leur adversaire, le Nacional Funchal, a retrouvé des couleurs en cette fin de saison et veut arracher une nouvelle victoire pour se rap- procher du haut du tableau.

Haykeul Chikhaoui :

«Il m'a beaucoup aidé» La nouvelle pépite du FC Porto, Haykeul Chikhaoui, a déclaré que l'international algérien l'a beaucoup aidé lors de son arrivée au FC Porto : "Yacine Brahimi m'a beaucoup aidé, surtout tech- niquement. Il m'a donné beaucoup de conseils très utiles qui m'ont servi à me faire une place et surtout à évoluer."

M. K.

donné beaucoup de conseils très utiles qui m'ont servi à me faire une place et surtout
3
3

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016

À LA UNE

3 www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 À LA UNE SONAGENTAQUITTÉ L'ANGLETERRESATISFAIT FEGHOULI ET SI

SONAGENTAQUITTÉ

L'ANGLETERRESATISFAIT

FEGHOULI

ET SI C'ÉTAIT MAN UNITED!

PAR ASMA H. A.

Dans notre édition d'hier, nous vous relations les différentes raisons du clash qui oppose au cours de ces derniers jours la direc- tion du FC Valence au milieu de terrain des Verts Sofiane Feghouli. Des raisons liées principalement au refus du joueur de patienter jus- qu'au mercato pour négocier sa prolongation de contrat, chose qui constituerait un gros risque pour l'Algérien. " Vu qu'on ne disputera pas l'Europa League la saison pro- chaine, le budget a été revu à la baisse, et du coup il faudra patien- ter jusqu'à ce qu'on puisse vendre un ou deux joueurs pour entamer les négociations avec vous ", avait fait savoir le club du FC Valence au joueur et à son agent il y a quelques semaines de cela. Un clash que l'en- traîneur espagnol Pako Ayestaran n'a pas manqué de provoquer après la victoire face au FC Séville, une victoire synonyme de maintien en Liga.

Pas d'entraînement en équipe réserve pour Soso D'ailleurs, l'agent de Feghouli que nous avions joint avant-hier par téléphone n'a pas mâché ses mots

en le traitant de tous les noms : " Imposture, leurre. Pako est aussi un carriériste qui veut prendre les lau- riers et attirer la lumière sur lui et comme du fait qu'il n'a pas de cha- risme, il cherche à briller avec la lumière des autres, c'est ce qu'il a fait habilement en créant des polé- miques avec les frères Neville et aujourd'hui avec Sofiane ", nous a-t- il fait savoir. Sofiane Feghouli est donc suspendu d'entraînement jus- qu'à nouvel ordre. Il passe ses jour- nées tranquillement chez lui, et n'a pas été reversé dans l'équipe réser- ve comme peuvent le penser cer- tains : " Il ne manquait plus que ça! Non, il est chez lui à Valence ", nous confia son conseiller.

Le représentant du syndi- cat des joueurs rencontre- ra la direction ces jours-ci Le milieu de terrain de notre équipe nationale, et comme précisé hier dans nos colonnes a pris un avocat pour contre-attaquer, mais a aussi saisi le syndicat des joueurs en Espagne (AFE). Le représentant de ce dernier devra se réunir avec la direction du club de Valence dans les deux prochains jours, afin de trouver un accord à l'amiable quant à cette mesure disciplinaire. Il faut

savoir aussi qu'en plus de sa sus- pension, Feghouli risque d'écoper d'une amende entre 10 000 et 15 000 euros. Une suspension dont la durée est jusque-là inconnue. Ajouter à cela que cette absence des entraînements lui fera rater le grand match de la saison dimanche prochain face au FC Barcelone.

Une énième provocation de Pako De son côté, son entraîneur Pako Ayestaran en a rajouté une couche hier dans une interview accordée aux médias espagnols où il n'hésite pas d'affirmer que des joueurs comme Feghouli, il n'en voulait pas dans son groupe : " Dans une équi- pe, il y a des choses qui ne sont pas négociables et lorsque un joueur commet une erreur, des décisions doivent être prises. Lorsqu'un joueur se comporte de façon malsai- ne comme Sofiane, il vaut mieux ne pas le garder ", dira-t-il. Une énième accusation du coach espagnol alors que ce dernier a attendu une semai- ne pour réagir à la suite de l'absen- ce de l'Algérien à l'entraînement du mardi 5 avril (NDLR : son vol en provenance de Paris a été annulé). Il est clair donc que pour Pako, l'ob- jectif est de nuire à la réputation de

Feghouli, surtout que ce dernier négocie avec plusieurs clubs actuel- lement. Une mauvaise étiquette que veut lui coller le club de Valence alors que l'Algérien n'avait jamais fait l'objet de cas disciplinaire durant toute la période de son contrat (NDLR : il a rejoint le FC Valence en 2010). Une étiquette que son club actuel aura donc du mal à lui coller vu que celle-ci intervient bizarrement en fin de contrat du joueur.

«Priorité, Premier League» Hier on vous disait aussi que l'agent de Feghouli se trouvait en Angleterre pour négocier le trans- fert de son joueur : " La priorité sera donnée à la Premier League et la Serie A et non au championnat turc ", nous a-t-il fait savoir. Et quand on lui demande de nous donner des noms de clubs, bien évidemment le mot d'ordre c'est la discrétion totale : " Vous donner des noms de clubs, ça ne serait pas professionnel de ma part et cela ni vis-à-vis des clubs avec qui on négocie ni vis-à-vis du joueur ", affirme-t-il. Ainsi et après près de deux jours de négociations, l'agent de Sofiane Feghouli a quitté l'Angleterre dans l'après-midi d'hier

: " Les négociations se sont plutôt bien passées et je suis plutôt satis- fait. Oui, on peut dire que c'est en bonne voie et ça pourrait se faire bientôt incha Allah ", nous a-t-il avoué. En Angleterre, jusque-là deux clubs anglais ont manifesté un grand intérêt pour l'Algérien, le premier c'est Tottenham Hotspur et le deuxième c'est Liverpool. Sauf qu'hier, certains médias anglais proches du club cher à Sir Alain Fergusson évoquent l'intérêt récent de Manchester United pour Sofiane Feghouli. En effet, après la défaite en championnat dimanche dernier face à Tottenham Hotspur, la direc- tion du club a décidé de renforcer le côté droit avec un ailier type. Et le choix se serait porté sur l'Algérien :

un ailier droit type, mais qui a de bonnes aptitudes défensives. Le choix de Feghouli est dû au fait aussi que le club n'aura pas à payer une indemnité de transfert puisque le joueur sera libre de tout engage- ment au mois de juin prochain. Il n'y aura que les salaires à payer. Ainsi donc, il semble bien que Sofiane Feghouli a de fortes chances d'atterrir en Angleterre, et le Man United fait à présent partie de la liste.

A. H. A.

Meilleur joueur de l'année en Angleterre

Meilleur joueur de l'année en Angleterre

MAHREZ NOMINÉ

Comme on pouvait bien s'y attendre, le milieu international algérien fait partie des six joueurs nominés pour le titre du meilleur joueur d'Angleterre cette année. Riyad Mahrez succédera-il au Belge Eden Hazard au palmarès du joueur de l'année en Premier League ? Après une très belle sai- son avec Leicester City, l'international algérien a fait partie de la liste des nominés pour gagner le titre. Le syndicat des joueurs du championnat anglais a rendu publics hier les noms des six joueurs nominés. Comme tout le monde le sait, le milieu de terrain des Verts est l'auteur d'une très belle saison avec les Foxes. D'ailleurs, ces derniers sont, à la surprise générale, les leaders de la Premier League. A seule- ment cinq journées de la fin de saison en Angleterre, le rêve n'est plus très loin pour Mahrez et compa- gnie. Même si le programme s'annonce difficile, les Foxes ont prouvé à plusieurs reprises qu'ils étaient capables de faire tomber n'importe quelle équipe. Ils l'ont d'ailleurs montré sur le terrain de Manchester City ou encore face à Liverpool. Bref, on peut dire que l'international algérien a été l'une des force de Leicester City cette saison. Ce dernier en est déjà à 16 buts et 11 passes décisives en Premier League, il est ainsi le joueur qui a participé au plus grand nombre de buts marqués par son équipe actuellement. Riyad Mahrez a donc toutes les chances de décrocher le tro- phée du meilleur joueur du championnat anglais cette saison. Cependant, la concurrence sera terrible puisqu'en retrouve parmi les 6 sélectionnés, deux autres joueurs de Leicester City, Jamie Vardy et Ngolo Kanté. L'attaquant de Tottenham, Harry Kane, le milieu de terrain d'Arsenal, Mesut Ozil, ainsi que l'attaquant de West Ham, Dimitri Payet, sont aussi en course pour le trophée. Mais, l'attente sera longue pour Riyad Mahrez, qui devra attendre jusqu'au 24 avril prochain où se déroulera une cérémonie de

remise de prix à Londres pour, enfin, savoir si oui ou non il aura arraché le titre.

En un an, il passe de 3 à 20 millions d'euros C'est sans aucun doute la saison la plus réussie pour l'international algérien. Depuis deux ans au sein de Leicester City, Riyad Mahrez n'a jamais été aussi effi- cace, il est à un niveau qui surprend tout le monde et qui ne cesse d'augmenter. D'ailleurs, en un an seule- ment, sa valeur marchande passe de 3 millions à 20 millions d'euros. Rappelons que Leicester City l'avait eu en provenance du Havre pour moins d'un million d'euros. De toute manière, avec Claudio Ranieri à la tête de l'équipe, le milieu internatio- nal algérien aura littéralement explosé et il intéresse les plus grands clubs européens. Et la direction des Foxes s'inquiète de ne pas pouvoir le garder la prochaine saison. En effet, même s'il a un contrat qui ne prend fin qu'en 2019, Riyad Mahrez pour- rait bien succomber à l'ap- pel de son club de rêve, le FC Barcelone, qui semble bien partie pour l'avoir la saison pro- chaine. La direction catalane a dévoilé son inté- rêt pour le milieu de terrain des Verts et de son sou- hait de le voir dans son effectif la saison prochaine, et comme tout le

monde le sait, Mahrez a déjà déclaré que le Barça est sans aucun doute son club de rêve. C'est sûr que la valeur marchande de l'international algérien atteindra un nouveau niveau si jamais il décroche avec ses par- tenaires le titre de la Premier League.

Pas de départ à moins de 30 millions d'euros Si Leicester City ne peut certainement pas faire le poids face à une équipe telle que le FC Barcelone lors du prochain mercato, la direction des Foxes veut, néanmoins, arracher un maximum d'argent du transfert de celui qui a été certainement son meilleur élément cette saison. C'est la raison pour laquelle Leicester City ne laissera pas filer son poulain pour une somme inférieure à 30 millions d'euros. Cette somme ne découragera sûrement pas les clubs qui sont intéressés par les services de l'international algérien. Rappelons qu'hormis le FC Barcelone, le club du richissime homme d'affaires qatari, Nasser Al-Khelaifi, le Paris Saint-Germain, est aussi en course pour arracher Mahrez aux Foxes. Pour le moment, la direction de Leicester City ne veut enco- re rien négocier, surtout que le premier objectif maintenant est de tenter de finir la saison sur cette lancée et tenter de remporter le titre de champion d'Angleterre, ce qui serait une victoire historique pour un club qui n'est que depuis deux années seulement en première division. Il ne reste qu'un mois avant la fin de sai- son en Angleterre et le mercato risque d'être mouvementé pour le milieu internatio- nal algérien.

M. K.

mouvementé pour le milieu internatio- nal algérien. M. K. 6 mois de retrait de permis D'après

6

mois de

retrait de

permis

D'après la presse anglaise et le site Leicestermercury, le milieu international algérien a été interdit de conduire pour les prochains six mois. La Mercedes de ce dernier a été flashée en excès de vitesse à un peu plus de 120 km/h dans une zone limitée à 80 km/h pour cause de travaux. La police anglaise n'ayant pas d'in- formation sur le conduc- teur au moment où elle avait flashé le véhicule avait envoyé un question- naire afin de connaître l'identité du conducteur de la voiture appartenant à Riyad Mahrez, mais ce der- nier n'a pas répondu. D'ailleurs, le procureur John McCann a déclaré au tribunal que tout avait été envoyé à l'adresse du milieu de terrain de Leicester City. Au bout de trois reprises, la sentence est donc tombée, et en plus de six mois sans conduire, l'international algérien devra s'acquitter d'une amende de 900 livres sterling. Rappelons que cette affaire d'excès de vitesse date de l'an dernier et qu'elle ne devrait pas porter préjudice à Mahrez.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

4

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 4 LIGUE 1 MOBILIS Sonatrach limoge BETROUNI reprochant de ne pas

Sonatrach limoge

BETROUNI

14 avril 2016 4 LIGUE 1 MOBILIS Sonatrach limoge BETROUNI reprochant de ne pas être à

reprochant de ne pas être à la hauteur pour gérer les affaires d'un grand club comme le Mouloudia et il faut dire que cette affaire de tenter de saboter la décision de Sonatrach qui a choisi Omar Ghrib et cela en contactant KSK, cela a ajouté une autre couche dans la mesure où les hauts responsables ont décidé de mettre fin à ses fonctions. Dès son arrivée au siège, le président n'est pas resté trop longtemps, puisqu'il quitta les lieux en colère après une demi-heure de réunion. Le temps où il confirmera que

Sonatrach s'est séparée de lui, Betrouni quitte le siège. Puis, Sonatrach s'attaque aux membres du conseil d'administration. Comme Kamel Longar est actionnaire, il a été maintenu, ainsi que Torki parce qu'il représente le CSA. Sonatrach a décidé de maintenir Hesairi et Belhoucine. Ceux qui ont sauté comme un fusible sont : Hadj Taleb, Madani, Raïssi, Bachiri, alors qu'Yaici avait démissionné, il y a un bon moment.

A. Z.

LE CA DISSOUS

Après ce qui s'est passé lundi dernier à Hadjout et les derniers résultats de l'équipe, les hauts responsables de Sonatrach ont décidé de réagir, et ils l'ont fait d'une manière forte afin d'assurer un avenir des plus radieux pour le Doyen.

PAR AMINA Z.

Comme c'était le cas pour Raïssi, le président Achour Betrouni qui a été convoqué pour se présenter à l'AGEX hier a reçu la lettre de son limogeage. Les hauts responsables de Sonatrach ont décidé du même coup de dissoudre le CA. Seuls Kamel Longar actionnaire, Torki représentant du CSA, Hesairi et Belhoucine ont été gardés et le P-DG fera appel à quatre nouveaux membres pour constituer un nouveau conseil d'administration. En effet, comme annoncé dans notre dernière édition, Sonatrach a pris des décisions fermes concernant l'avenir du Mouloudia d'Alger. Hier, l'AGEX a débuté à 16h. Les responsables de Sonatrach ont démis de ses fonctions le président Achour Betrouni lui

«C'est

honteux ce

qui s'est

passé dans

cette AGEX»

Le désormais ancien président du MCA, Achour Betrouni, a quitté la réunion au siège de Sonatrach en colère après avoir été démis de ses fonctions par les hauts responsables de Sonatrach. "Franchement, c'est honteux ce qui s'est passé lors de cette réunion. On a ramené des personnes qui ont dit oui pour l'installation de Ghrib. Et comme nous on a refusé dès le début, on nous a démis de nos fonctions. Je souhaite bonne chance au Mouloudia. J'espère qu'il gagnera la coupe d'Algérie cette saison."

Laadj président du CA par intérim

Lors de la réunion qui s'est déroulée au siège de la Sonatrach, c'est une femme cadre de la Sonatrach qui a présidé ladite réunion. Celle- ci a présenté Laadj qui est aussi un cadre de la Sonatrach qui a été choisi pour être le nouveau président du conseil d'administration par intérim. Comme il y avait des membres du CA qui ont été remerciés, alors, trois autres ont été choisis pour les remplacer et l'un d'entre eux se nomme Dilmi. La présidente de la réunion présente par la suite Omar Ghrib et le nouveau CA accepte de lui confier les rênes du club espérant que le Mouloudia d'Alger retrouve sa sérénité.

Torki refuse de signer le PV

Comme tous les membres ont accepté le retour d'Omar Ghrib, l'un de ses membres n'a pas accepté cela et il s'agit de Torki. Ce dernier a quitté la réunion en colère comme Betrouni, étant donné qu'il n'accepte pas le retour d'Omar Ghrib dans les affaires du club. Comme ce fut le seul qui était contre, alors que la majorité a accepté, il n'a pas pu faire le poids.

Longar

en France

Lors de ce grand changement qu'a vécu le Mouloudia d'Alger, Kamel Longar était absent à la réunion et pour cause, il ne se trouve pas en Algérie. Il était contraint d'aller en France pour régler des affaires personnelles et donc n'a pas pu donner son avis sur la situation. Ce qui est sûr, comme c'est un actionnaire, son siège dans le CA a été maintenu.

L'identité du nouvel entraîneur sera connue aujourd'hui

Menad de retour ?

Le président du MCA, Omar Ghrib, sitôt installé devra chercher un nouvel entraîneur pour assurer la tête de la barre technique du MCA, puisque Bira a quitté. Est-ce que ce sera Menad ? On le saura aujourd'hui, puisque Ghrib va le décider dans les prochaines heures.

subir une intervention, a-t-on appris, au niveau de ses yeux et ne reviendra que samedi à Alger. Ce qui fait que Ghrib se trouve dans l'obligation d'avoir un coach avant la demi-finale, sauf s'il décide de laisser les rênes à Lotfi Amrouche en attendant le retour de Menad. Néanmoins, il faut savoir que Ghrib pourrait opter pour un autre coach, car dans l'entretien qu'il nous a réservé, il a déclaré ceci : " L'Algérie compte beaucoup d'entraîneurs. " Ce qui veut tout dire. Ce qui est sûr, l'identité du nouvel entraîneur en chef du Mouloudia d'Alger sera connue dans les prochaines heures. C'est le premier défi qui se présente devant Ghrib qui va devoir gérer la situation et faire tout ce qu'il faut afin que tout se remue-ménage n'affecte pas sur le moral du groupe qui se prépare pour son match de demi- finale prévu ce samedi au 5- Juillet. Affaire à suivre.

finale prévu ce samedi au 5- Juillet. Affaire à suivre. Abdelkrim Bira a décidé de ne

Abdelkrim Bira a décidé de ne pas poursuivre ses fonctions surtout après avoir su que Betrouni a été démis de ses fonctions. Alors, le coach a annoncé qu'il se retire. Devant cette situation, Omar Ghrib se retrouve avec un autre problème à quelques heures seulement du match contre l'UST. Tout le monde se demande si Ghrib va faire appel à Menad. Seulement, ce dernier se trouve en Espagne pour

A. Z.

BIRA :

«Par principe, je pars»

en Espagne pour A. Z. BIRA : «Par principe, je pars» Après l'installation d'Omar Ghrib en

Après l'installation d'Omar Ghrib en tant que président, l'entraîneur Bira a décidé de ne pas continuer à travailler au Mouloudia qui se retrouve sans entraîneur 48h avant les demi-finales de la coupe d'Algérie ce samedi contre l'US Tébessa. En effet, Avant l'AGEX qu'a provoquée le P-DG de la firme pétrolière, l'entraîneur Bira était dans le bureau du désormais ancien président du MCA, Achour Betrouni, pour signer son contrat. Betrouni a fait savoir à son interlocuteur qu'il doit patienter jusqu'à l'issue de la réunion pour savoir s'il continuera sa mission ou non. A ce moment-là, Bira n'est pas allé par quatre chemins pour dire à son président : "Si tu pars, je pars." Après avoir quitté le bureau du président, Bira a été informé qu'Omar Ghrib sera le nouveau patron de l'équipe, c'est à ce moment-là qu'il a fait savoir à ses proches qu'il ne sera pas sur le banc face à l'US Tébessa ce samedi. Contacté par nos soins, Abdelkrim Bira nous

a déclaré ouvertement qu'il quittera le MCA : "Par principe, je pars. Je suis un homme de principe. D'ailleurs, je l'ai dit à Betrouni que s'il part, je pars." Au cas où Abdelkrim Bira ne continuerait pas sa mission, il est fort possible que Lotfi Amrouche dirige l'équipe ce samedi contre l'US Tébessa, même si Omar Ghrib a fait savoir qu'il ramènera lui-même un entraîneur avant le coup d'envoi de cette demi- finale. Comme Amrouche connaît bien l'équipe, il est fort possible qu'il sera sur le banc avec le même staff qui a dirigé les dernières rencontres. En tout cas, tous sera clair aujourd'hui pour savoir si Bira drivera l'équipe ou non face à l'US Tébessa. M. Z.

Amrouche :

«Prêt à driver l'équipe et on promet la qualification»

Après que l'entraîneur Bira ait annoncé son retrait, le jeune technicien du Mouloudia Lotfi Amrouche semble décidé et déterminé à aider son équipe à se qualifier pour la finale comme il l'a si bien fait lors des précédents tours face au RCR et Ghriss : "Je tiens à féliciter Omar Ghrib pourà driver l'équipe et on promet la qualification» son installation à la tête du club. J'espère

son installation à la tête du club. J'espère qu'il va apporter le plus à l'équipe. Le dernier mot revient au président, mais comme on

a pu se qualifier à ce stade de la compétition, je suis prêt à driver l'équipe et incha Allah on ira en finale."

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

MCA 5 APRÈS 34 MOIS D'ABSENCE, il retrouve le MCA dans la peau du président
MCA
5
APRÈS 34 MOIS D'ABSENCE,
il retrouve le MCA dans la peau du président
GHRIB PREND
les commandes
Il a signé l'engagement
de prendre l'entière
responsabilité du
Mouloudia d'Alger.
PAR AMINA Z.
Omar Ghrib ne change pas sa devise
en ne prenant aucun dinar de salaire, et il
compte, en revanche, trouver des res-
sources financières autres que celles de
Sonatrach. Il a eu carte blanche des hauts
responsables de la firme pétrolière. C'est
ainsi qu'après 34 mois d'absence et après
avoir été gracié dernièrement, il était pré-
visible qu'Omar Ghrib revienne dans les
affaires du club. Le Mouloudia d'Alger
retrouve son patron.
Comme il fallait s'y attendre, Omar Ghrib
revient aux affaires du Mouloudia
d'Alger, cela s'est passé hier au siège de
Sonatrach, où il avait rendez-vous à 16h
pour officialiser un contrat avec
Sonatrach. Omar Ghrib signera un enga-
gement de prendre les rênes du club, et
tout ce qui se passera au sein du
Mouloudia d'Alger. Omar Ghrib n'a trou-
vé aucun souci pour signer le pacte, car il
connaît la maison mouloudéenne et il n'a
pas peur de prendre cette grande respon-
sabilité. Omar Ghrib a été très clair qu'il
travaillera comme bénévole et qu'il ne tou-
chera aucun sou puisqu'il a signé un
contrat de zéro dinar de salaire. Les
membres du conseil d'administration, mis
à part Longar, absent (il se trouve en
France pour des affaires personnelles), ont
tous délégué la responsabilité du club à
Omar Ghrib.
Pour rappel, il y a plus de trois
ans, Omar Ghrib avait été sanc-
tionné pour avoir refusé de par-
ticiper à la cérémonie de la
remise des médailles de la
coupe d'Algérie.
Le destin a voulu que Ghrib
revienne dans les affaires du
club à deux paliers seule-
ment du sacre de la coupe
d'Algérie. Cette fois-ci,
Omar Ghrib est bien décidé à
mener son club de toujours à
bon port et faire tout ce qu'il
faut pour que le club retrouve
sa place. Espérons aussi qu'avec
lui, la maison du Doyen retrou-
ve son lustre d'antan, le Mouloudia
d'Alger ne mérite pas tout ce qu'il vit
actuellement…
A. Z.
«JE VAIS REDRESSER
LA BARRE»
L'ex-coordinateur
qu'en dites-vous ?
du Mouloudia d'Alger
sanctionné pour avoir refusé
de recevoir les médailles en
finale de la coupe d'Algérie
il y a trois ans de cela est de
retour. Il revient comme
président du Mouloudia
d'Alger. Omar Ghrib qu'on a
eu au bout du fil hier dès
qu'il a quitté le siège de
Sonatrach nous a accordé
cet entretien.
Quelles sont les décisions
prises par Sonatrach ?
Ecoutez ! Tous les membres
ont décidé de me léguer toute
la responsabilité, car ils
savent que je suis l'homme de
la situation. Je vais tout faire
pour que le Doyen retrouve
sa vraie place. Et donc, lors
de la réunion, il a été décidé
que c'est moi le président du
MCA. C'est moi qui gère tout
dans le club.
A propos des finances, est-
ce que c'est vous qui gérerez
cela ?
Un directeur financier a été
détaché de Sonatrach pour
travailler avec moi. On va
travailler ensemble pour le bien
du club. J'insiste sur le fait que
je remercie tout le monde pour
les efforts fournis et je dis à tout
le monde qu'Omar Ghrib n'est
pas revenu pour mettre dehors
quiconque. On va bosser
ensemble et faire tout ce qu'il
faut pour un avenir très bon.
Effectivement, il a dit
que par principe, il quitte
avec Betrouni, ce que je peux
dire, c'est que les entraîneurs,
ce n'est pas ce qui manque dans
le pays. Je vous assure que le
MCA sortira la tête de ce
brouillard. Jeudi, je vais
rencontrer les joueurs et on fera
tout ce qu'il faut pour gérer le
match de samedi, après, on va
se pencher sur les problèmes.
Voilà, vous êtes de retour
aux affaires du club,
comment le vivez-vous ?
Et alors, quel sera
le rôle du conseil
d'administration dans
tout cela ?
Les supporters sont en
colère contre leur équipe,
qu'avez-vous à leur dire ?
Hamdoulah, je suis très
content de revenir chez moi
après plus de 3 ans. Je vais
tout faire pour redorer le
blason et faire tout ce qu'il
faut pour s’assurer que le
club retrouve sa sérénité. Ce
que je peux dire, c'est que je
ne suis pas venu pour avoir
une revanche, mais plutôt
tout faire pour que le MCA se
relève.
Le conseil ne s'immiscera
plus dans les affaires du club,
puisqu'il m'a tout légué. Je
rencontrerai le CA deux fois
par an. Une fois en début de
saison et la seconde en fin de
saison. On parlera lors de la
première réunion du budget
et les objectifs et en fin de
saison, ça sera pour présenter
le bilan moral et financier.
Donc, c'est Ghrib qui gère
tout dorénavant, n'est-ce
pas ?
Absolument, c'est Ghrib qui
décide et fait tout. Je prends
toute ma responsabilité et
j'assumerai tout. Je connais la
maison et malgré tout ce
brouillard et remue-ménage, je
veillerai personnellement à tout
remettre en place.
Ce club est celui du peuple et
incha Allah, je rendrai ce club à
sa vraie place. On va ouvrir une
nouvelle page. Il faut mettre la
main dans la main pour se
lever. On va tout faire pour que
le Doyen assure le sacre et bien
soigner notre position dans le
classement en championnat. Je
promets à tous les fans de me
surpasser afin d'assurer une
suite des plus favorable.
BOUMELLA :
«C'est l'homme
de la situation»
Bira a décidé de quitter par
solidarité avec Betrouni,
A. Z.
L'ancien président du Mouloudia
d'Alger, Boumella, a tenu à féliciter le
nouveau président du MCA, Omar Ghrib,
pour son retour au club : "Je suis très
content du retour d'Omar Ghrib. Je
peux vous dire que c'est l'homme de la
situation, je suis convaincu qu'il
réussira dans sa mission."

Une séance sous haute surveillances

Pour parvenir à s'entraîner dans le calme et la sérénité, la direction du vieux club a fait une nouvelle fois appel aux forces de l'ordre pour éviter que les Chnaoua en colère envahissent le terrain de Hadjout. Les joueurs du Mouloudia se sont présentés au stade de Hadjout à 8H30 et tout le groupe était présent pour cette séance afin de bien préparer les demi-finales ce samedi contre Tébessa au stade du 5-Juillet.

Match d'application au menu

Le nouvel entraîneur du Mouloudia d'Alger Abdelkrim Bira a programmé un match d'application pour ses joueurs afin de se faire une idée très précise sur leur état physique. Le technicien du MCA sait d'ores et déjà quel onze sera aligné ce samedi contre l'UST, c'est le onze dont nous avons publié les détails sur ces mêmes colonnes dans notre dernière livraison.

Les U21 ont rendez-vous demain avec l'ABS pour une place en finale

Pour les demi-finales de la coupe d'Algérie, les U21 du MCA vont affronter demain à 10H l'équipe de l'ABS au stade de Boussaâda. Les camarades de Bramki ont cette opportunité d'atteindre une finale de coupe d'Algérie qui se jouera le 29 de ce mois au stade Tchaker de Blida.

Les U20 face à l'ASMO le 22 avril à Baraki

Pour l'autre demi-finale des U20, le MCA, entraîné par un certain Amer Benali, joueront le 22 avril prochain au stade de Baraki la formation de l'ASMO à 10H du matin. En cas de qualification pour la finale, les U20 du doyen joueront samedi 7 mai au stade OPOW de Boumerdes le vainqueur du match la JSS au MCEE.

Un nouveau maillot pour le MCA face à l'UST

Pour ces demi-finales de la coupe d'Algérie face à l'US Tébessa, l'équipementier du Mouloudia d'Alger a préparé un nouveau maillot pour les camarades de Faouzi Chaouchi.

20 minutes d'entraînement sur le terrain principal demain

La direction de l'OCO a autorisé les quatre équipes qui ont atteint le carré d'as de la coupe d'Algérie à s'entraîner pendant 20 minutes sur le terrain principal. Pour les Vert et Rouge de la capitale, ce sera dans la matinée de vendredi.

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 6 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALES 17h EL-KHADRA VEUT NOYER LE MILAHA

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

6

COUPE D’ALGÉRIE

DEMI-FINALES

Jeudi 14 avril 2016 6 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALES 17h EL-KHADRA VEUT NOYER LE MILAHA AU 5-JUILLET
Jeudi 14 avril 2016 6 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALES 17h EL-KHADRA VEUT NOYER LE MILAHA AU 5-JUILLET
Jeudi 14 avril 2016 6 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALES 17h EL-KHADRA VEUT NOYER LE MILAHA AU 5-JUILLET

17h

EL-KHADRA

VEUT NOYER LE MILAHA AU 5-JUILLET

EL-KHADRA VEUT NOYER LE MILAHA AU 5-JUILLET De notre correspondant MALEK BOUZID Connaissant parfaitement l'impact et

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Connaissant parfaitement l'impact et l'enjeu de la rencontre face au NAHD, le staff technique d'El-Khadra veut mettre tous les atouts de son côté pour gagner le pari et rele- ver le défi. En entraîneur avisé, Benyellès a recours à une méthode des plus courantes, la communication et le discours pour inciter ses hommes à garder leur concentration. Même si son allocution est brève, il n'en demeure pas moins qu'il fait de la communication sa recette quotidienne pour une meilleure prise de conscience de ses joueurs en perspective du rendez-vous décisif, voire concluant pour aller en finale de coupe d'Algérie de cette édi- tion 2016. Côté joueurs, on ne parle que de qualification face au Milaha. Ils sont una- nimes à dire qu'ils ne laisseront pas passer l'occasion de jouer ce tour avancé en coupe d'Algérie pour arracher la qualification syno- nyme du bonheur suprême.

Confiance et sérénité L'appétit vient en gagnant. En effet, l'appétit des Bel-Abbésiens est d'autant plus exubé- rant qu'ils veulent le dessert. Il faut dire qu'après tous ces sacrifices en championnat, avec à la clé cette troisième place au classe- ment général, les camarades de Bounoua méritent d'être récompensés. Ces derniers sont en pleine confiance. Cependant, gare au dédain démesuré. Aussi, ils doivent prendre conscience qu'en face, il y aura un adversaire de gros calibre et qui, de surcroît, jouera chez lui. C'est dire que les Bel-Abbésiens savent à quoi s'en tenir jeudi et doivent prendre très au sérieux cette confrontation face au Milaha. M. B.

savent à quoi s'en tenir jeudi et doivent prendre très au sérieux cette confrontation face au
savent à quoi s'en tenir jeudi et doivent prendre très au sérieux cette confrontation face au

Entraînement à l'annexe du

5-Juillet

La formation d'El- Khadra a assuré deux séances d'entraîne- ment, lundi et mardi derniers, sur le ter- rain annexe du stade 5-Juillet en prévision du mach contre le NAHD. Rappelons que l'équipe se trouve en stage bloqué à Aïn Benian depuis dimanche dernier où elle s'était entraînée sur le terrain du stade de l'Ecole supérieure d'Hôtellerie et de Restauration, dotée d'une pelouse synthétique.

20'

seulement

accordées aux

quatre clubs

On vient d'apprendre par une source cré- dible que l'USMBA, au même titre que les trois autres clubs qualifiés pour le der- nier carré, à savoir le MCA, le NAHD et l'UST, qu'un créneau de 20' seulement a été accordé par la direc- tion de l'OCO, afin d'assurer un match d'application. Un temps jugé trop insuf- fisant par les obser- vateurs pour pouvoir assurer un travail d'évaluation adéquat.

Mébarki

rend visite à la délégation d'El-Khadra

Le ministre de la Formation profession- nelle, M. Mohamed Mébarki, originaire de la wilaya de Sidi Bel- Abbès, a tenu à effec- tuer une visite chez le groupe d'El-Khadra mardi dernier, et ce, en guise de motiva- tion et de soutien moral avant leur match de coupe face au NAHD. Une façon d'encourager les camarades de Khali à se surpasser face aux Nahdistes.

A3

réalise un

reportage sur

les Scorpions

La télévision algérien- ne, A3, a réalisé, mardi, un reportage sur les préparatifs engagés par les Scorpions à 48 heures de la confrontation de leur équipe face au NAHD. Un reportage de cinq minutes diffusé à la télé après le bulle- tin de 20 heures, mardi soir. Les sup- porters d'El-Khadra et à leur tête quelques fidèles Yaâgoub, Sekkal, Amine et Mekki, ont tous été unanimes pour espé- rer voir sortir dans un fair-play total, le plus grand vainqueur de cette confrontation.

total, le plus grand vainqueur de cette confrontation. LES BEL-ABBÉSIENS PRÉPARENT LA FÊTE Au lendemain de
total, le plus grand vainqueur de cette confrontation. LES BEL-ABBÉSIENS PRÉPARENT LA FÊTE Au lendemain de

LES BEL-ABBÉSIENS PRÉPARENT LA FÊTE

Au lendemain de la victoire méritée face à l'ASO (2-1), les suppor- ters d'El-Khadra se sont investis pleinement dans la préparation pour ce match comptant pour les demi-finales de la coupe d'Algérie, face au NAHD aujourd'hui au stade 5- Juillet. Sur la place Carnot, fief des suppor- ters, des écharpes, des banderoles, des cas- quettes, des bandeaux, des drapeaux aux cou- leurs du club pour voi- tures, des capes-dra- peaux, lunettes grille, tous aux couleurs du club, le vert et rouge, confectionnés et exposés à la vente sur la placette où régnait une grande animation. Un souvenir qui rappelle aux anciens supporters de très bons moments quand ils avaient fait de même en 1991, quand leur équipe avait affronté le MCO à Tiaret, à ce même tour de coupe d'Algérie avant d'aller en finale.

Tifo géant Les sup- porters d'El-Khadra qui comptent rallier Alger et le stade 5-Juillet pour encourager les Bengorine

and Cie, comptent confectionner un tifo géant, dédié en l'honneur de la formation d'El- Khadra détentrice de la coupe d'Algérie en 1991, face à la JS Kabylie sur ce même terrain. L'objectif de ce tifo est de remplir la tribune entière qui leur sera réservée afin de for- mer un motif de grande envergure, aux couleurs du club d'El-Khadra. Les Scorpions veulent certainement faire véhi- culer un message à l'en- contre des joueurs qui affronteront la formation du Milaha aujourd'hui afin de leur inviter certai- nement à faire de même que leurs prédécesseurs et aller en finale et pour- quoi pas arracher la coupe d'Algérie de cette édition 2016.

SAM, USMB et USMH D'après certaines estima- tions statiques, les Scorpions sont environ plus de 5000 à effectuer le déplacement sur Alger par train, par car, taxis ou voitures particulières, et ce, pour être présent au stade du 5-Juillet à 17h. Un nombre, dit-on, auquel il faudrait ajouter les supporters du SA Mohamadia, de l'USM Blida et ceux de l'USM Harrach qui se rangeront du côté des Scorpions afin de créer ensemble une ambiance très colorée à l'occasion de ce match face au NAHD. Rappelons que les Scorpions entretiennent de très bonnes relations fraternelles avec ces trois galeries et dont les mes-

fraternelles avec ces trois galeries et dont les mes- sages d'encouragement tombent à la pelle sur

sages d'encouragement tombent à la pelle sur les pages des supporters dans les différents réseaux sociaux.

Train Le train mis à la disposition des suppor- ters en direction d'Alger et dont les places sont estimées à 1200 environ, a vu plus de la moitié de ses billets déjà vendus, au second jour de vente des billets. Rappelons que le prix de ce billet Sidi Bel- Abbès-Alger (aller et retour), a été fixé à 800 DA, soit 50% de son tarif ordinaire (1600 DA). Les autorités locales ont été chargées de payer les autres 50% restants.

Billets La vente des billets d'accès au stade 5- Juillet pour le match, n'a débuté en fait qu'hier matin à partir de 10h au lieu de lundi comme cela a été prévu, et ce, en rai- son de l'arrivée tardive des billets à Sidi Bel- Abbès après la réunion technique tenue entre les responsables des deux clubs avec la direction de l'OCO. A noter que le prix

de ces billets a été fixé à

300 DA.

M. B.

CHÉRIFI : «LES SCORPIONS MÉRITENT LA FINALE»

L'international olympique d'El-Khadra, l'arrière latéral gauche, Redouane Chérifi, affirme qu'une grande ambiance règne dans le groupe et qu'ils sont décidés à don- ner de la joie aux supporters.

Comment est l'ambiance dans le groupe, avant le match face au Milaha ?

Tout se déroule dans de très bonnes conditions. L'ambiance est excellente. Les joueurs sont très ins- pirés et tout porte à une belle pres- tation. On espère que cette joie soit ponctuée par une qualification en finale.

C'est un match décisif pour vous puisque vous êtes à 90' de la finale, comment vivez-vous ces moments entre joueurs ?

C'est un match pas comme les autres. Un match de demi-finale, est un peu particulier. Il a son

propre contexte. On parle constam- ment de cette demi-finale historique entre nous les joueurs, que ce soit dans nos chambres ou durant les entraînements, tout en restant concentrés. Les joueurs sont animés de bonne volonté pour disputer ce match face au NAHD. Il y a un grand esprit d'émulation dans les séances entraîne- ment, chacun espère être titularisé ou jouer un bon moment de cette partie historique mais le dernier mot revient bien sûr au staff technique, lui seul est capable de trancher sur le onze de départ qui affrontera le NAHD.

Faites-vous de ce match de coupe une

priorité par rapport à ceux qui vous attendent en championnat, du fait que vous n'aviez pas assuré votre accession d'une façon officielle ?

Ecoutez, arriver en demi-finale, et

ne pas penser à aller en finale, c'est vous mentir. Donc, comme tout club arrivé à ce stade, nous ferons bien sûr de ce match une priorité afin de passer en finale et faire plaisir au public, sur- tout pour ce grand nombre de nos supporters qui va se dépla- cer avec nous au 5-Juillet car, franchement, on ne souhaite pas le décevoir. On va tout faire pour lui procurer de la joie et du plaisir afin de regagner Sidi Bel-Abbès content de leur

équipe.

M. B.

va tout faire pour lui procurer de la joie et du plaisir afin de regagner Sidi
www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 DEMI-FINALES COUPE D’ALGÉRIE 7 Le match de la saison pour

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

DEMI-FINALES

COUPE D’ALGÉRIE

7

Jeudi 14 avril 2016 DEMI-FINALES COUPE D’ALGÉRIE 7 Le match de la saison pour le Nasria

Le match de la saison pour le Nasria

L'Histoire en marche

PAR MOHAMED ADRAR

C'est le grand jour que tout Hussein-Dey attendait avec impatience, le jour qui pourrait mener le Nasria vers une finale de coupe d'Algérie historique, 34 ans après sa der- nière finale, perdue faut-il encore le rappeler face au DNC sur le score de deux buts à un. La confrontation de cet après- midi qui opposera le Nasria à l'USM Bel-Abbès, n'a rien d'un match normal. Il suffit de voir l'engouement qu'il y a autour de cette rencontre dans les artères d'Hussein-Dey et Leveilley, pour s'apercevoir que ce match est tout sauf un match normal. La ferveur qui a gagné tous les fiefs du Nasria doit être mise à profit par les coéquipiers de Bendebka, pour en faire une source de motiva- tion supplémentaire. Sur le ter- rain, ça sera très certainement une rencontre très disputée, entre deux clubs de paliers dif- férents, où la pression sera beaucoup plus sur les Nahdistes, vu qu'ils joueront carrément leur saison dans cette rencontre, contrairement aux Belabbésiens qui, même en cas de défaite, pourront tout de même se contenter d'une acces- sion qui a été l'objectif principal du club en début de saison. Il n'en demeure pas moins que

club en début de saison. Il n'en demeure pas moins que les coéquipiers de Gasmi, auront

les coéquipiers de Gasmi, auront une chance inouïe d'écrire leurs noms sur une nouvelle page de l'histoire du Nasria, il leur suffit de battre l'USMBA, pour se hisser en finale.

Bouzidi a axé son travail sur le volet psychologique Alors qu'il a eu à préparer son équipe pour cette demi-finale de coupe d'Algérie, où les entraînements se sont déroulés au niveau du complexe olym- pique Mohamed-Boudiaf, le coach Youcef Bouzidi a axé l'es- sentiel de son travail sur le volet psychologique. Certain et convaincu par les qualités tech- nico-tactiques de son équipe, qui tourne assez bien depuis

l'entame de la phase retour du championnat, le coach Bouzidi

n'avait pas grand-chose à faire sur le plan technique, si ce n'est apporter quelques réglages, tout en travaillant quelque peu sur les points forts et les points faibles de l'adversaire. L'essentiel du travail effectué a donc concerné le volet psycho- logique, où le coach Bouzidi a eu à insister sur deux points très importants, à savoir la concentration, et l'application. Bouzidi a demandé à ses joueurs d'être concentrés sur leur match de bout en bout, tout en étant bien appliqués, que ce soit en défense face aux attaquants adverses, mais aussi et surtout en attaque, où les occasions ne se feront pas nom-

breuses.

M. A.

EQUIPE

PROBABLE

Boussouf

Ghazi

Ouali

Herida

Zeddam

Bendebka

Seddiki

Choubani

Benaldjia

Ouhadda

Gasmi.

Il est la bête noire de l'USMBA

Herida : «Le NAHD passera, c'est promis»

S'il y a un joueur qui aime bien les matches face à Bel-Abbès, c'est sans aucun doute le défenseur central Mohamed Herida, véritable bête noire de cette équipe de l'USMBA face à laquelle il avait ins- crit deux buts il y a de cela deux sai- sons, lorsque les deux formations se disputaient l'accession en Ligue 1 Mobilis. Le n°4 du Nasria sera de retour dans le onze nahdiste après avoir été ménagé face à la JSK, lui qui est bien conscient de l'importance de cette rencontre.

Ayant oublié la JSK, on suppose que vous êtes pleinement concentrés sur cette demi-finale de coupe d'Algérie qui vous opposera à l'USMBA ?

Tout à fait, le championnat est une compétition à part, nous sommes aujourd'hui concentrés sur notre match de coupe, cette demi-finale qui nous opposera à l'USMBA, un match que nous avons préparé avec le plus grand sérieux. Nous sommes tous conscients de l'importance de cette rencontre, qui pourrait nous offrir la chance de jouer une finale de coupe d'Algérie, ce qui n'est pas donné à tout le monde.

C'est indéniablement le match de la saison pour le NAHD, qu'en pensez-vous ?

C'est clair que cette rencontre est le match de la saison pour nous, ce n'est pas tous les jours que l'on a la possibilité de jouer une demi-finale, voir une finale qui est au bout en cas de victoire. Nous sommes tous conscients que nous avons rendez- vous avec l'histoire, ne gâchons pas cette chance qui nous est offerte, il faut y croire, se donner à fond sur le

terrain, être concentré à 200% et se dire qu'il y a quelque chose de gran- diose à aller chercher.

Sur papier, le Nasria est clairement favori, la pression sera plus sur vous que sur l'USMBA, le confirmez-vous ?

Je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous dites que c'est le NAHD qui est favori, c'est un match de coupe, une rencontre sujette à toutes

les possibilités. En coupe, il n'y a pas de favori, surtout pas à un stade aussi avancé, je dirai que c'est du 50- 50 pour les deux formations, chacune

a ses chances de passer, et lorsqu'on

connaît les qualités de cette équipe de Bel-Abbès, on n'a qu'une seule

chose à dire, c'est qu'il va falloir s'en méfier, et pour preuve, ce n'est pas donné à n'importe qui d'aller battre l'ESS à Sétif sur le score de trois buts

à un. La pression sera certes impor-

tante lors de cette partie, mais elle le sera pour les deux formations, et puis, elle ne durera que 90 voire 120 minutes, avant et après, c'est autre chose.

c'est tout, c'est bien inutile de se mettre la pression, alors que c'est plutôt une grande chance que l'on a devant nous de jouer une demi-finale et éventuellement une finale de coupe d'Algérie.

Vous êtes la bête noire de l'USMBA, puisque vous leur aviez marqué un but en aller et retour lors de la saison 2013/2014, êtes-vous prêt à récidiver ?

(Rire) C'est la question que je vou- lais à tout prix éviter. Chut ! Ne le dites pas… Je rigole bien sûr, il est vrai que j'avais marqué par deux fois

face à l'USMBA, lorsqu'on jouait en Ligue 2, mais bon. Ça m'importe peu de marquer, ce qui est important, c'est de voir le NAHD gagner. Peu importe qui marquera, l'essentiel c'est de se qualifier en finale.

Il y a un engouement hors du commun à Hussein-Dey, qu'avez- vous à dire à vos supporters qui croient en vous ?

C'est vrai que si l'on passe par Hussein Dey, on est vraiment ébahi par le nombre de dra- peaux, de fanions et de tags qui ont été mis en place, c'est bien la fête avant l'heure. Nous savons très bien que nos suppor- ters fondent de gros espoirs sur nous, qu'ils vien- nent en masse nous soute- nir ce jeudi, on promet de ne pas les décevoir. Le NAHD passera en finale, c'est promis.

M. A.

Comment gérez-vous cette pression importante qui pèse sur vous à l'abordage d'une telle rencontre ?
Comment gérez-vous cette
pression importante qui
pèse sur vous à
l'abordage d'une telle
rencontre ?
On la gère le plus nor-
malement du monde,
on en tire plutôt le
côté positif, on
doit
seule-
ment être concen-
tré à 100% sur notre sujet,
se dire qu'il y a une place
en finale en jeu, et puis
se dire qu'il y a une place en finale en jeu, et puis 17h IL METTRA
se dire qu'il y a une place en finale en jeu, et puis 17h IL METTRA

17h

IL METTRA EN PLACE L'ÉQUIPE QUI A SOUVENT FAIT SENSATION CETTE SAISON

BOUZIDI

REVIENT AUX

FONDAMENTAUX

FAIT SENSATION CETTE SAISON BOUZIDI REVIENT AUX FONDAMENTAUX Il y a des matches comme ça, où

Il y a des matches comme ça, où un entraîneur n'a pas le moindre doute au moment

de cocher ses onze titulaires, et la rencontre de cet après-midi face à l'USMBA en est bien une. Le coach Youcef Bouzidi qui a pris le soin de convoquer pas moins de 20 joueurs pour cette demi-finale de coupe d'Algérie, a plus de soucis

à choisir ses sept remplaçants que son onze ren-

trant. 20 joueurs parmi lesquels on retrouve le jeune espoir du club, Mohamed Amine Chabi, qui sera sans nul doute écarté des 18. Reste seu- lement à trouver la seconde victime, celle qui ne figurera pas sur la feuille de match, même si tout porte à croire que ça sera Mourad Benayad qui payera les frais de sa mauvaise prestation face à la JSK. Une chose semble bien certaine, Bouzidi reviendra aux fondamentaux, en ali- gnant son onze qui a réussi ses plus belles pres- tations depuis l'entame de la phase retour.

Boussouf reprend sa place Ménagé le week-end dernier à l'occasion de la rencontre de la JS Kabylie, le portier n°1 du Nasria, Khirredine Boussouf, sera de retour dans le onze du coach Bouzidi. Auteur d'une belle prestation à Tizi-Ouzou, Slimani reprend lui aussi sa place sur le banc, lui qui aura sans nul doute d'autres chances de briller d'ici la fin de la saison.

Défense classique, avec Ouali à gauche En défense, le coach Youcef Bouzidi nous réser- ve du classique pour cette rencontre, avec une charnière qui a plutôt bien fonctionné ces der- nières semaines, composée de Hamza Zeddam et Mohamed Herida. C'est plutôt sur les cou- loirs qu'il y aura un changement, avec un Karim Ghazi qui occupera encore et toujours son côté droit, alors que Billel Ouali sera aligné en posi- tion de latéral gauche, poste qu'il a souvent occupé lors des matches importants cette saison.

Seddiki-Bendebka,

les porteurs d'eau sont là Au milieu de terrain, le coach Bouzidi reviendra

à une formule qui a souvent donné de très bons

résultats, et ce, en associant ses deux porteurs

d'eau, Sofiane Bendebka et Elyes Seddiki. Quant

à l'animation du jeu, elle sera une nouvelle fois

confiée à l'inusable Sofiane Choubani, auteur d'une phase retour de tout premier ordre, et qui aura la chance de retrouver sur son chemin son ancien club.

L'armada devant Le coach Youcef Bouzidi ne change générale- ment pas une formule qui gagne, et c'est pour cela qu'il alignera bel et bien son trio préféré, composé de Zakaria Ouhadda, Mahdi Benaldjia et Ahmed Gasmi. Le premier occupera l'aile droite, le seconde celle de la gauche, alors que Gasmi sera lui positionné en pointe de l'attaque. M. A.

Alors que certains de ses propos ont été mal interprétés par les supporters du club,
Alors que certains de ses propos ont
été mal interprétés par les supporters
du club, et qu'il s'est à nouveau
exprimé afin de remettre les choses
au clair, Ali Fergani est tout aussi
chaud bouillon en perspective de
cette demi-finale de coupe
d'Algérie qui opposera le
NAHD à l'USMBA,
d'autant que les
fervents supporters
du Nasria
attendent cette
rencontre avec
impatience.
«
Attention ! l'USMBA
est un dur morceau»

Entretien réalisé par

MOHAMED ADRAR

Fergani estime d'ailleurs que le NAHD a une chance inouïe d'écrire une nouvelle page de l'histoire du club, lui qui croit dur comme fer aux chances du club de décrocher ce billet pour la finale, même s'il refuse de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, estimant que l'USMBA a également des atouts à faire valoir.

Revoir le NAHD sur le devant de la scène avec cette demi-finale de coupe d'Algérie qui se profile à l'horizon, doit vous faire plaisir quand même, n'est-ce pas?

Et comment ne pas l'être. Je suis un enfant du Nasria, et je ne nierai jamais le mérite du NAHD dans

tout ce que j'ai pu entreprendre dans ma vie. Je suis bien évidemment content du parcours réalisé jusque-

là par le NAHD, j'estime d'ailleurs

que les Nahdistes sont en train de réaliser une très bonne saison, sous

la coupe de M. Bouzidi qui a su

trouver la bonne formule, pour don- ner lieu à un groupe qui tient parfai- tement la route. Je suis vraiment content pour eux, espérons seulement qu'ils vont arri- ver à passer le cap de l'USMBA pour se hisser en finale.

Vous qui avez l'expérience de ces grands rendez-vous, quelle est donc la meilleure manière de préparer un match aussi important que celui de ce jeudi ?

Ecoutez, ce n'est pas à moi de montrer la voie à ceux qui sont déjà

en place, il y a Bouzidi qui connaît parfaitement son travail, et qui sait bien gérer ce genre de situation. Il y

a aussi Dziri Billel qui est à ses côtés et qui possède une grande expérien- ce dans ce genre de rendez-vous. Il

y a donc un staff qui est là, qui a

sans aucun doute pris tous les para- mètres en compte. Tout ce que je peux dire, c'est que les joueurs doivent être bien concentrés sur leur match, tout au long des 90 voire les 120 minutes, et tout donner sur le terrain, car au bout du compte, c'est une qualifica- tion historique qui les attends.

Sur papier, le NAHD semble bien favori, ne pensez-vous pas que la pression sera plus sur les Nahdistes que sur leur adversaire du jour ?

Oui et non. Oui parce que hiérar- chiquement, le NAHD évolue un palier plus haut que l'USMBA, ce qui veut dire que les faveurs des pronostics doivent logiquement revenir au NAHD. Mais je dirai aussi non, car connaissant cette équipe de l'USMBA, c'est bien un dur morceau qu'il va falloir prendre très au sérieux et bien en considéra- tion. Ce n'est d'ailleurs pas tous les jours que l'on joue une demi-finale, la pression sera sur les deux forma- tions, il suffit seulement de la gérer, en étant concentré sur le rectangle vert, bien appliqué, et puis c'est tout.

Vous avez exercé cette saison en Ligue 2 Mobilis, vous connaissez

donc assez bien cette équipe de Bel-Abbès, quel regard portez- vous sur cette formation ?

Tout ce que je dois dire sur cette équipe, c'est que c'est un dur mor- ceau, une équipe très coriace qui possède un effectif assez étoffé, avec un certain nombre de joueurs d'ex- périence, à l'image de Meguehout, Ouznadji, Djediat, sans oublier le portier Ghalem qui est d'ailleurs passé par le NAHD. L'USMBA est une équipe qui tient parfaitement la route, elle est même capable de sur- prendre le NAHD, il faut que nos joueurs prennent bien au sérieux cette rencontre, et cette équipe guère facile et qui a réussi à battre l'ESS sur le score de trois buts à un, à Sétif même. Ça sera sans aucun doute un match compliqué pour les deux for- mations, mais je reste confiant pour

le NAHD qui possède un bon grou- pe et certains joueurs d'expérience qui peuvent eux aussi faire la diffé-

rence.

« LE TROPHÉE SERAIT UNE JUSTE RÉCOM- PENSE POUR LE NAHD»

Vous savez très bien que la ferveur populaire à Hussein-Dey autour de cette rencontre a atteint des limites extraordinaires, pensez-vous que cela mettra plus de pression sur les joueurs ou pas ?

Je pense plutôt l'inverse. Pour moi, cette ferveur elle va plutôt don- ner des ailes aux joueurs, et les pousser à se donner encore plus sur le terrain. Je suis Nahdiste de cœur, et je peux vous dire qu'en passant ces derniers jours par les différents quartiers d'Hussein-Dey et Leveilley, cela m'a vraiment fait plaisir de voir les supporters en haleine comme ça. Je tiens d'ailleurs à le dire encore une fois, je suis Nahdiste de cœur, j'aime ce club au sein duquel j'ai fait mes premiers pas en football, mes propos tenus la semaine dernière ont été mal inter- prétés, je n'ai jamais dit que le NAHD était un club de quartier, mais plutôt que c'était un club qui représentait un quartier, comme l'USMH qui représente le quartier d'El-Harrach, le RCK qui représente le quartier de Kouba, c'est aussi la même chose à Londres, où les clubs de Chelsea, Arsenal, Tottenham et autres représentent chacun un quar- tier. Je regrette que mes propos soient mal compris, mais bon. Je le dis et je le redis encore une fois, je suis Nahdiste et je le serai encore plus ce jeudi, en espérant voir le NAHD retrouver la finale 34 ans après.

Un mot pour conclure…

J'espère seulement que le NAHD va arriver à gagner cette coupe d'Algérie 2016, ça sera une juste récompense pour tout le travail accompli par les joueurs, le staff technique, mais aussi et surtout le président Ould Zmirli qui a fait un énorme travail au club. Je connais- sais le complexe Bensiam comme il était avant, mais aujourd'hui, c'est un véritable bijou pour le NAHD, Ould Zmirli est vraiment à remer- cier pour tout ce qu'il a fait pour le club. J'espère d'ailleurs que l'on fête- ra bien cette coupe d'Algérie, 37 ans après celle que j'avais moi-même gagné avec le NAHD, en 1979, ça

serait vraiment fabuleux.

M. A.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

8

COUPE D’ALGÉRIE

DEMI-FINALES

Jeudi 14 avril 2016 8 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALES 17h Il croit dur comme fer aux chances
Jeudi 14 avril 2016 8 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALES 17h Il croit dur comme fer aux chances
Jeudi 14 avril 2016 8 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALES 17h Il croit dur comme fer aux chances

17h

Il croit dur comme fer aux chances du Nasria de passer en finale

FERGANI

BERROUANE :

«PROFITER DE L'AVANTAGE DE JOUER SANS PRESSION»

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Il était le bras droit, à l'époque de Belkacem Aïda, l'ex-vice président d'El-Khadra en 2006-207, Hamza Berrouane, qui a assisté à la finale de 1979 entre le NAHD et la JSK ainsi que celle de 1991 entre l'USMBA et la JSK, dans cette même enceinte du 5-Juillet, estime que le match de ce jeudi des demies finales mettant aux prises le NAHD à l'USMBA, est très difficile pour son équipe dans la mesure où les Nahdistes ont le vent en poupe et que les Bel-Abbésiens doi- vent cravacher durement pour espérer sortir indemnes de cette empoignade.

Vous, qui aviez assisté à des finales de coupe d'Algérie, quels souvenirs gardez-vous de ces rencontres de finales ?

Les matches de finale de coupe d'Algérie se jouent tous dans un contexte particulier. C'est très différent de ceux du championnat. Une équipe ne cherche qu'à marquer un but pour fermer le jeu par la suite. En revanche, il y a des adver- saires qui cherchent à aller aux penalties pour tenter d'arracher une coupe sur un coup de hasard.

Votre équipe jouera contre le NAHD, quel commentaire faites-vous sur cette rencontre ?

C'est un match très difficile pour les deux équipes. La pres- sion pèsera beaucoup plus sur le NAHD, alors que de notre côté, l'équipe a pris du recul en matière de résultats. Ce qui a fait naître un peu de crainte et d'appréhension chez les sup- porters. Une crise de résultats risque de jouer un mauvais tour à une équipe. Heureusement que tout est ren- tré dans l'ordre après la victoire de vendredi dernier face à l'ASO en championnat.

Pensez-vous que l'USMBA est capable d'aller en finale ?

En toute logique c'est très difficile car contrairement à l'USMBA, le NAHD se porte beaucoup mieux par rapport à notre équipe. Les Nahdistes sont sur une courbe ascendante et ils sont capables de nous poser beaucoup de problèmes avec le vivier de joueurs que possède le club. Je dirai même qu'en coupe d'Algérie, il n'y a pas de favoris surtout à ce stade des demi-finales où chaque équipe a une chance de remporter la coupe. Plusieurs

chaque équipe a une chance de remporter la coupe. Plusieurs « GASMI EST TRÈS DANGEREUX, IL

«

GASMI

EST TRÈS DANGEREUX, IL FAUT LE MUSELER»

équipes ont atteint la finale ou ont remporté une coupe d'Algérie.

Est-ce dire que l'USMBA a peu de chances face au NAHD ?

Non, je n'ai pas dit cela, mais la mission des Bel-Abbésiens est un peu difficile. Il faut dire que depuis la qualification face à l'ES Sétif, les joueurs se sont fait des ailes et ils pensaient avoir tout gagné. Cette euphorie a joué un mauvais tour et voilà le résultat, quatre matches sans victoire. Heureusement que le succès de l'ASO est venu au bon moment. Si l'USMBA est arrivée en demi- finale cette saison, c'est parce qu'elle possède de bons joueurs. Eliminer le DRBT et l'ESS, deux équipes de Ligue 1 Mobilis, n'est pas une chose facile. Cela ne veut pas dire que l'USMBA n'a pas de chances face au NAHD, au contraire, El-Khadra doit pro- fiter de l'avantage de jouer sans aucune pression par rapport au NAHD pour tenter de se quali- fier en finale.

De quel côté craignez-vous le danger nahdiste ?

De toute part, mais surtout du côté de Gasmi, qui jouera sur le côté gauche. Il est très fort et très dangereux sur les longues balles aériennes en retrait. Si on arrive à le museler, je crois que l'USMBA aura sa chance de se qualifier face au NAHD.

A combien estimez-vous les chances de qualification de chaque équipe ?

En toute sincérité, je dirai NAHD 60% et l'USMBA 40%. Bon vent pour les deux équipes. M. B.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

USMA

9

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 USMA 9 La victoire face au MCA d’abord, les salaires après

La victoire face au MCA d’abord, les salaires après

9 La victoire face au MCA d’abord, les salaires après Très en colère après les deux

Très en colère après les deux dernières défaites concédées respectivement face au RC Relizane et à la JS Saoura, le président de l’USMA Rebouh Haddad a décidé de geler les salaires des joueurs. Selon une source fiable, on croit savoir que les coéquipiers de Ferhat n’ont pas perçu leurs salaires depuis le mois de janvier dernier, une situation qui commence à les inquiéter car ils ont besoin de leur dû. Mais d’après toujours notre source, on apprend également que le boss usmiste compte régulariser la situation financière des joueurs dans le cas où ces derniers pourraient remporter le prochain derby algérois qui les opposera au MCA. Si cette décision a été prise par Haddad, c’est pour la simple raison de motiver Koudri et consorts pour sortir le grand jeu lors de la grande confrontation face au Mouloudia et de mettre ainsi un terme au passage à vide qu’ils traversent en championnat. Ainsi donc, les joueurs usmistes sont conscients de la responsabilité qui les attend le 22 avril prochain. Ils sont dans l’obligation de gagner pour percevoir leurs salaires mais surtout pour se relancer après avoir concédé deux défaites de suite.

Sanction financière contre Mazari, El-Orfi, Beldjilali, Nadji et Aoudia

Par ailleurs, et comme rapporté par nos soins, la direction de l’USMA a remis des questionnaires à Chakib Mazari, Hocine El-Orfi, Kaddour Beldjilali, Rachid Nadji et Mohamed-Amine Aoudia, qui n’ont pas été retenus pour le match face à la JSS, à la suite de leur absence non autorisée pour l’entraînement de samedi passé. Selon une source proche du dossier, ces cinq joueurs écoperont d’une sanction financière qui envoisinerait les 10 millions. A. S.

LA LISTE

DES LIBÉRÉS

se dessine

les 10 millions. A. S. LA LISTE DES LIBÉRÉS se dessine A l’approche de la fin

A l’approche de la fin de la saison, la liste des joueurs qui seront libérés se dessine.

PAR ANIS S.

Après avoir ciblé plusieurs joueurs pour les engager lors du prochain mercato estival, citant entre autres les Belkhiter, Hamzaoui, Raïah, Bentiba et autres Djamaâouni, capables de donner un sang neuf pour la for- mation usmiste en prévision de la saison prochaine, la direction du club algérois a également établi la liste des joueurs qui seront libérés, ceux qui n’ont pas donné satisfac- tion cette saison. D’après les infor- mations en notre possession, et en plus de Mohamed-Amine Aoudia qui retournera au FSV Frankfurt après la fin de sa période de prêt, il s’agit de Mourad Berrefane, Rachid Nadji, Hocine El-Orfi, Chakib Mazari et Kaddour Beldjilali. Mais jusqu’au moment où nous mettons sous presse, la direction du club ne veut pas com- muniquer la liste des joueurs qui seront libérés afin de conserver la concentration du groupe en prévi- sion des prochains importants rendez-vous.

Mazari et Beldjilali en tête de liste des libérés Chakib Mazari et Kaddour Beldjilali se trouvent en tête de la liste des joueurs qui ne feront pas partie de l’effectif qui représentera l’USMA lors du prochain exercice. Considérés comme les grosses déceptions cette saison, notam- ment Beldjilali, ils seront officielle- ment libérés, surtout quand on sait qu’ils touchent de gros

salaires, mais sans pour autant apporter le plus escompté pour l’équipe. Une fois la saison termi- née, la direction du club va leur demander de ramener un club pour négocier leurs lettres de libé- ration respectives, ajoute notre source, puisqu’ils sont toujours sous contrat et les dirigeants du club ne veulent pas les brader.

Berrefane, El-Orfi et Nadji n’auront pas droit à un nouveau contrat Libre de tout engagement à partir du mois de juin prochain, Hocine El-Orfi et Rachid Nadji n’auront pas droit à un nouveau contrat. En plus de Mazari et Beldjilali, la direction de l’USMA ne compte pas garder ces deux éléments parmi l’effectif de la saison pro- chaine. Quant au gardien de but Mourad Berrefane, qui sera égale- ment libre en fin de saison, la direction du club ne songe pas à le garder, notamment avec le retour de Mohamed-Lamine Zemmamouche à partir de la sai- son prochaine.

Baïtèche ne devrait pas bouger Bien qu’il ne fasse pas partie des plans de son entraîneur, se contentant de rares apparitions depuis l’entame de la saison, Karim Baïtèche, annoncé partant, ne devrait finalement pas être libéré. La raison est simple, sa grande polyvalence, puisqu’il peut jouer dans l’entrejeu, ailier ou même dépanner sur le flanc gauche, sera utile pour l’équipe en prévision de la saison prochaine. Mieux, il est l’enfant du club et il connaît ainsi bien la maison. Dans tous les cas de figure, la direction veut attendre la fin de la saison avant de prendre la décision qui s’impose.

Bouchema et Benayada n’iront nulle part Il n’est un secret pour personne

que Nassim Bouchema et Hocine Benayada ne sont pas satisfaits de leur situation en étant des rempla- çants. Ayant émis le vœu de quit- ter le navire en fin de saison, on croit savoir que les deux joueurs en question, qui sont liés avec le club jusqu’en juin 2017, n’iront nulle part puisque le président Haddad s’oppose à leur départ. Certes, ils n’ont pas été beaucoup utilisés cette saison, mais l’équipe aura besoin d’eux la saison pro- chaine, notamment Bouchema qui est un élément expérimenté et cela ne pourra que servir pour la for- mation usmiste lors du prochain exercice durant lequel elle sera engagée sur trois fronts.

Tout pour convaincre Mansouri, Boudebouda, Seguer, Benmoussa, Chafaï et Ferhat de rempiler Contrairement à Hocine El-Orfi et Rachid Nadji qui n’auront pas droit à un nouveau contrat, leurs coéquipiers en fin de contrat, en l’occurrence, Smaîl Mansouri, Brahim Boudebouda, Mohamed Seguer, Mokhtar Benmoussa, Farouk Chafaï et Zineddine Ferhat seront approchés par la direction du club pour rempiler. Les dirigeants usmistes feront de leur possible pour convaincre ces six joueurs, qui sont considérés comme des cadres au sein de la formation usmiste, pour rester afin d’assurer l’ossature de l’équipe lors de la saison prochaine, laquelle sera engagée sur trois fronts, à savoir le championnat, la coupe d’Algérie ainsi que la Ligue des champions africaine et fort probablement le tournoi de la coupe arabe. Mais reste à savoir quelle sera la décision de ces éléments, eux qui sont convoités par plusieurs équipes du championnat. A. S.

Match amical ce matin USMA-CRB

Un bon test avant le Mouloudia

La formation usmiste croisera le fer ce matin, à partir de 11h sur le terrain de l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Aïn Benian, avec son homologue du CRB.

Un match qui rentre dans le cadre de la préparation en vue de la reprise du cham- pionnat, à l’occasion du grand derby algé- rois qui mettra aux prises l’USMA avec le MCA. Les Rouge et Noir poursuivent leur préparation en vue de la reprise de la com- pétition officielle, dans les meilleures conditions et dans une ambiance convivia- le. Afin que les joueurs restent compétitifs durant la trêve qu’observe le championnat national, l’entraîneur Miloud Hamdi a pro- grammé une rencontre amicale qui oppo- sera la formation de Soustara à son homo- logue du CRB. Il faut dire que le coach usmiste et ses collaborateurs misent beaucoup sur cette joute amicale pour apporter les correctifs nécessaires mais surtout pour essayer de combler la maxi- mum des lacunes constatées lors des deux derniers matchs du championnat respecti- vement face au RCR et à la JSS qui ont vu les Rouge et Noir concéder deux défaites amères. Dans tous les cas de figure, le galop d’entraînement d’aujourd’hui, face à un adversaire d’un bon niveau, ne pourra être que bénéfique pour les coéquipiers du capitaine Khoualed et le moins que l’on puisse dire, il sera un test riche en ensei- gnements. Ce sera aussi la meilleure façon pour bien préparer l’important rendez-vous face au MCA.

La concurrence fera rage

Il n’est un secret pour personne que plu-

sieurs défaillances ont été décelées same-

di dernier face à la JS Saoura, et ce, dans

les trois compartiments. Face à cette

situation, l’entraîneur Miloud Hamdi sera une nouvelle fois contraint à procéder à des changements à l’occasion du derby face au MCA. Les joueurs savent bien que

le coach prévoit des changements et c’est

pour cela que chacun d’entre eux va saisir l’occasion d’aujourd’hui pour essayer de le convaincre afin de gagner une place de titulaire à l’occasion du grand derby face au Mouloudia. Autrement dit, la concurren-

ce fera rage lors de la rencontre amicale

face au CRB et le moins que l’on puisse dire c’est que la bataille des places pour

cet important rendez-vous commence

aujourd’hui. Ce qui sûr, la rude concurren-

ce qui existe dans les trois compartiments

aura de retombées positives sur le niveau

de

tous les joueurs. Il faut dire aussi que

la

joute amicale d’aujourd’hui permettra à

certains joueurs de gagner un temps de jeu dans les jambes, à l’image de Berrefane, Mazari, Bouchema et autres Baïtèche, eux qui ont été rarement utilisés par l’entraîneur Miloud Hamdi depuis l’en- tame de la phase retour.

Hamdi essayera d’autres variantes

L’entraîneur Miloud Hamdi doit trouver la bonne formule afin que sa bande soit plus performante à l’occasion du derby face au MCA. Le technicien franco-algérien va tirer profit de la rencontre amicale face au CRB pour essayer d’autres variantes. Hamdi a certainement décortiqué le style de jeu du Mouloudia et le joute amicale face au Chabab ne pourra que lui permettre d’es- sayer le schéma tactique qu’il envisage à mettre en place à l’occasion de la grande empoignade du 22 avril prochain.

A. S.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

10

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 10 LIGUE 1 MOBILIS L'ancien milieu de terrain des Jaune et
www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 10 LIGUE 1 MOBILIS L'ancien milieu de terrain des Jaune et

L'ancien milieu de terrain des Jaune et Vert, Kamel Yesli, en l'occurrence, n'a pas pu cacher son souhait de revenir à la JSK, lui qui a quitté le navire jaune et vert au mois de novembre passé pour les raisons que tout le monde connaît.

Il l'a confié à ses proches

Yesli : «Je veux

revenir à la JSK»

Kamel Yesli qui est resté en contact avec quelques dirigeants de la formation du Djurdjura et quelques proches du club aussi n'a pas hésité à leur afficher son souhait de revenir jouer chez les Canaris. "Je veux bien revenir à la JSK, c'est vraiment dommage ", avait déclaré hier l'ancien joueur franco- algérien des Jaune et Vert à un proche du

club cher à Mohand- Chérif Hannachi. Yesli aurait même lâché cette phrase : " Si les responsables du club m'appellent aujourd'hui, demain je serai à Tizi Ouzou, depuis que j'ai quitté la JSK, j'ai décliné plusieurs propositions de la part des clubs du championnat algérien, par respect à mon ancien club, je ne veux pas rejouer en Algérie

dans un autre club mis

à part la JSK bien sûr. " Des déclarations qui vont faire certainement plaisir aux supporters des Jaune et Vert mais la question qui reste posée : c'est de savoir si les responsables des Jaune et Vert prennent les déclarations de leur ancien joueur en considération ou bien zapperont complètement ce

dossier.

A. H.

ou bien zapperont complètement ce dossier. A. H. Gagaâ a repris la course à… Sidi Moussa

Gagaâ a repris la course à… Sidi Moussa

Blessé avec l'équipe nationale olympique lors de la dernière CAN, Ahmed Gagaâ a été opéré par le professeur Zemmouri au mois de décembre passé. C'est la FAF qui a pris en charge d'ailleurs sur le plan médical ce joueur. Ce dernier, et après plusieurs jours de rééducation, a repris la semaine passée la course au niveau du Centre technique national de Sidi Moussa puisque c'est le staff médical des Verts qui prend toujours le joueur en charge. Par

ailleurs, le joueur qui a opté pour la JSK à titre de prêt l'été passé sera obligé de retourner au PAC en fin de saison, par la suite, c'est aux dirigeants de cette formation de prendre une décision concernant l'avenir de ce jeune joueur. Côté dirigeants des Jaune et Vert, on ne compte pas récupérer ce joueur qui n'a pas réussi à marquer son passage à la JSK pour cause d'une méchante blessure.

A. H.

Contrôle médical aujourd'hui pour Raïah, Ferrahi, Ferhani et Rahal

Après avoir bénéficié de quelques jours de repos à l'instar des autres joueurs du groupe, les joueurs qui souffraient ces derniers temps de blessures et qui ont raté le précédent match de l'équipe en championnat se déplaceront cet après-midi à Tizi Ouzou pour passer dans un premier temps chez le médecin de l'équipe avant de passer au stade. Le docteur Djadjoua qui examinera aujourd'hui Rahal, Raïah, Ferrahi et Ferhani prendra par la suite une décision concernant le retour de ces joueurs aux entraînements. Pour Ferhani et Raïah, leurs blessures n'étaient pas graves, ils

devraient d'ailleurs reprendre cet après-midi avec le groupe alors que Rahal et Ferrahi devraient reprendre au moins la course ou bien travailler avec le préparateur physique. De son côté, Mouassa veut et coûte que coûte récupérer ce quatuor pour le prochain rendez-vous de l'équipe en championnat.

A. H.

prochain rendez-vous de l'équipe en championnat. A. H. «L'équipe doit bien préparer le match devant

«L'équipe doit bien préparer le match devant l'USMB, on mettra tous les moyens à la disposition des joueurs et des membres du staff tech- nique pour réaliser une excellente préparation", nous dira d'emblée Mohand-Chérif Hannachi, avant d'ajouter : "On aura tout le temps devant nous pour bien préparer notre prochain rendez-vous en champion- nat, mais je peux vous dire dès main- tenant qu'on ira à Blida avec la ferme intention de gagner cette rencontre,

on entretient de très bons rapports avec les responsables de la formation de la ville des Roses, le match se joue- ra sur le terrain, que le meilleur gagne alors. " Des déclarations qui vont ras-

HANNACHI :

«On ira à Blida

pour la gagne»

Après quatre jours de repos bien mérités, les coéquipiers de Berchiche reprendront cet après-midi le chemin des entraînements au stade du 1 er -Novembre-1954 de Tizi Ouzou.

surer sans aucun doute les fans des Jaune et Vert, surtout que de folles rumeurs circulaient ces derniers jours concernant le match USMB-JSK qui aura lieu dans moins de dix jours à Blida.

«On vise le podium, on fera le maximum pour jouer une coupe d'Afrique l'année prochaine» Selon le numéro 1 de la Jeunesse Sportive de Kabylie, les responsables du club feront le maximum pour que l'équipe puisse terminer le champion- nat sur le podium et d'assurer par la même occasion une participation à une compétition continentale la sai-

son prochaine : "Comme je vous l'ai déjà dit, les trois dernières victoires de suite de l'équipe en championnat ont vraiment libéré les joueurs, l'équipe a retrouvé son équilibre, on doit donc bien profiter de cette situation pour enchaîner avec d'autres bons résultats et surtout pour finir le championnat en force, on est à trois points seule- ment du podium, on doit jouer nos chances à fond pour atteindre cet objectif surtout que le peuple de la JSK veut jouer l'année prochaine une coupe d'Afrique. Bref, on va tout faire pour récolter le maximum de points en cette fin de saison et finir le cham- pionnat sur le podium."

A. H.

Ils reprendront les entraînements cet après-midi

LES JAUNE ET VERT

retroussent leurs manches

Les poulaines de Mouassa reprendront le chemin des entraînements cet après- midi après avoir bénéficié de quatre jours de repos mérités à l'issue de la rencontre JSK- NAHD de samedi passé. Comme la formation de la ville des Genêts ne sera pas concernée par les matchs des demi-finales de la coupe d'Algérie de ce week-end, le staff technique des Jaune et Vert aura devant lui le temps nécessaire pour bien préparer le déplacement de l'équipe

à Blida. Pour le prochain rendez-vous des Jaune et Vert en championnat, les

prochain rendez-vous des Jaune et Vert en championnat, les coéquipiers de Harrouche seront appelés à jouer

coéquipiers de Harrouche seront appelés à jouer l'USMB au stade des Frères-Brakni de Blida.

Les coéquipiers de Rial veulent coûte que coûte gagner cette rencontre et

prolonger davantage leur bonne série actuelle, et puis, pour finir la saison sur le podium, les camarades de Ferhani seront appelés à revenir avec la totalité des points de Blida. Bref, la

direction du club cher à Mohand-Chérif Hannachi compte mettre tous les moyens à la disposition de l'équipe. Ainsi, les hommes de Mouassa devraient reprendre cet après-midi les entraînements, avec un moral au beau fixe bien sûr, les dernières victoires de la JSK en championnat ont galvanisé les joueurs, ces derniers doivent continuer sur cette lancée afin de récolter d'autres précieux points qui permettront au club phare du Djurdjura de se positionner sur le podium en fin de saison. A. H.

La direction versera 4 primes et 1 salaire aujourd'hui

Voici une bonne nouvelle pour les coéquipiers de Mohamed Khoutihr Ziti, les responsables de la formation du Djurdjura passeront ce matin à la banque pour faire un autre virement. Comme tout le monde le sait, les camarades de Doukha ont perçu la semaine passée un salaire et la direction des Jaune et Vert versera ce matin un autre salaire mais aussi quatre primes de matchs. Après les derniers bons résultats enregistrés par les Jaune et Vert, la direction de la formation de la ville des Genêts a jugé utile de verser un autre salaire aux joueurs, elle ne doit désormais qu'un salaire pour quelques joueurs et deux salaires pour d'autres. Par ailleurs, les Ferrahi et consorts pourront passer dimanche matin à la banque pour retirer ce salaire mais aussi pour retirer quatre primes de matchs puisque Mohand-Chérif Hannachi a demandé hier au trésorier du club de verser toutes les primes de matchs que l'équipe avait gagnés ces derniers temps. Les joueurs toucheront un montant qui avoisinera les cinquante millions de centimes et qui représentera les primes des matchs gagnés contre le CRB, le MCA, l'USMH et le NAHD. Désormais, les dirigeants de la formation phare du Djurdjura ont réglé toutes les primes de matchs aux joueurs, ces derniers n'auront qu'à gagner encore pour espérer passer de nouveau à la banque, d'ailleurs, pour le prochain rendez-vous de l'équipe en championnat, Hannachi compte motiver ses joueurs par une alléchante prime, une victoire de la JSK à Blida devant la formation locale ouvrira sans aucun doute les grandes portes du podium aux Canaris. A. H.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

JSK

11

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 JSK 11 QU'ON NE DISPOSE PAS « DE PERMIS DE TRAVAIL»

QU'ON NE DISPOSE PAS

«DE PERMIS DE TRAVAIL»

CE N'EST PAS NORMAL

«AVANT NOTRE RETOUR»

NOTRE ERREUR EST DE NE PAS

AVOIR APPELÉ LES DIRIGEANTS

« ON EST ENCORE CONTRAINTS DE PARTIR À OUAGADOUGOU AVANT LE 1 er MAI» «
« ON EST ENCORE
CONTRAINTS DE PARTIR
À OUAGADOUGOU
AVANT LE 1 er MAI»
« On ne triche
pas et on
mouille notre
maillot

La direction nous doit 3 salaires, mais on est patients

Mon souhait est qu'on termine la saison sur le podium

Malo a été sacré homme du match face à l'Ouganda

Prêt à rester à la JSK la saison prochaine

L'objectif de la direction est désormais de finir la saison sur le podium, ne pensez-vous pas que vous avez largement les moyens pour atteindre votre objectif après la précieuse victoire enregistrée devant le NAHD le week-end dernier ? Bien sûr, notre objectif au départ était d'assurer notre maintien en Ligue 1 Mobilis, mais avec la série de bons résultats enregistrés lors des trois derniers matches, on aspire à finir la saison sur le podium. Il reste 5 matches pour la fin du championnat et on fera le maximum pour assurer une place qualitative pour une participation à une compétition continentale la saison prochaine. N. B.

LES EXPLICATIONS

DE DIAWARA

«On n'a jamais exercé le moindre chantage»

Entretien réalisé par

N. BOUMALI

L'attaquant burkinabé se défend dans cet entretien accordé à notre journal d'avoir exercé le moindre chantage sur la direction. Il n'a pas apprécié tout ce qui a été dit sur lui après son départ au Burkina Faso, mais pour ne pas aggraver les choses, il a observé le silence pendant longtemps avant de fournir ses explications. Suivons-le.

Votre équipe a enregistré sa troisième victoire consécutive samedi dernier face au NAHD, vous devez être aux anges, n'est-ce pas ? Absolument, on est très contents de ce succès qui nous a propulsés à la 6e place. Le match n'a pas été facile, mais on a réussi à avoir les trois points. C'est ça le plus important.

Vous n'avez pas marqué, mais vous avez fourni beaucoup d'efforts sur le terrain comme en témoigne la balle de but que vous aviez récupérée au milieu avant de servir Aïboud… Lorsque je rentre sur le terrain, je donne le meilleur de moi-même. Je n'ai jamais triché et j'ai toujours mouillé mon maillot. Je ne rechigne pas sur l'effort afin d'être à la hauteur de la confiance placée en moi.

Vous êtes deuxième meilleur buteur du championnat avec 10 buts, votre souhait est d'être sacré meilleur buteur du championnat, n'est-ce pas ? Mon souhait est que mon équipe termine la saison sur le podium. Mon objectif est de marquer des buts ou de faire marquer mes équipiers. Ma joie est de voir mon équipe en haut du tableau.

Vous avez raté plusieurs matches pour des raisons différentes, mais cela ne vous a pas empêché d'être deuxième meilleur buteur du championnat… J'ai raté des matches pour cause de suspension et d'autres en raison de mes déplacements au Burkina Faso, mais pour les cartons, je ne comprenais pas auparavant certaines choses, mais j'ai tiré les enseignements nécessaires pour l'avenir.

Justement, vous y étiez certainement pour beaucoup pour Boulaouidet qui a retrouvé le chemin des filets face au NAHD…

Bien sûr, je suis très content pour Boulaouidet. L'important pour moi est que mon équipe gagne ses matches.

Beaucoup a été dit lors de votre départ en compagnie de Malo au Burkina Faso, pourquoi toute cette polémique à chacun de vos déplacement au Burkina Faso ? Malo et moi ne nous comprenons pas toute cette polémique. On était contraints de prolonger notre séjour au Burkina Faso vu qu'on avait récupéré nos visas d'entrée en Algérie que le vendredi 1er avril. Et dès qu'on avait nos passeports en main, on avait réservé sur le vol de nuit à destination d'Alger. Je dois dire que ce n'est pas normal qu'on ne dispose pas des permis de travail, alors que nous sommes à la JSK depuis 10 mois. Si ce n'était pas pour répondre aux convocations de notre équipe nationale ou pour prolonger nos visas, on ne se rendrait pas à chaque fois au Burkina Faso. Cette fois, on a des visas d'une durée d'un mois et si on n'aura pas nos permis de travail d'ici la fin de ce mois, on sera contraints de retourner au Burkina Faso avant le 1er mai pour prolonger nos visas. Nos visas expireront le 1er mai.

Mais la direction était très en colère contre vous avant de décider de passer l'éponge sur votre retour… Notre erreur était de ne pas avoir appelé les dirigeants pour les informer de l'impossibilité de récupérer nos passeports avant le 1er avril. On les avait appelés, mais c'était la veille de notre retour. Je dois signaler que les dirigeants savaient qu'on allait prolonger nos visas puisque ce sont eux qui nous avaient remis des attestations qu'on devait présenter au consulat d'Algérie au Burkiina Faso.

Le malentendu était dû au fait que vous aviez demandé une partie de votre argent avant votre départ au Burkina Faso… On avait certes réclamé un mois de salaire avant notre départ au Burkina Faso, mais comme les dirigeants nous avaient dit que ce n'était pas possible en raison de l'absence de l'argent, on était partis sans rien dire. Je dois vous dire que la direction nous doit trois mensualités.

Est-il vrai aussi que vous avez aussi soulevé le problème de la restauration ? On avait soulevé le problème de la restauration au début de la saison, mais

le problème de la restauration au début de la saison, mais comme l'équipe était confrontée à

comme l'équipe était confrontée à une situation délicate, on n'a rien dit depuis. La direction ne nous assure pas non seulement la restauration, mais aussi le transport. On se rend au stade tantôt avec Ferhani tantôt avec Rahal et Boulaouidet, car on n'est pas véhiculés. Des fois, on recourt aux taxis. On ne sait jamais plaints de notre situation car on ne pensait qu'à l'intérêt de l'équipe.

La direction avait menacé de vous transférer à la fin de la saison pour avoir raté le match face à l'USMH… Ça fait mal d'entendre ces choses-là. On mouille à fond nos maillots et ce qui s'est passé avant le match face à l'USMH n'était qu'un malentendu. Notre intérêt est qu'on joue le maximum de matches, car on est des compétiteurs. On a tout expliqué aux dirigeants et je crois que tout est rentré dans l'ordre.

Vous aviez reçu plusieurs offres au dernier mercato hivernal, mais vous aviez accepté de rester pour aider l'équipe… J'ai toujours dit que mon souhait est d'honorer mon contrat jusqu'au bout. Si la direction décide de me garder à la fin de la saison, je resterai avec grand plaisir.

Votre compatriote Patrick Malo a joué au poste d'arrière droit face au NAHD et sa prestation était correcte… Malo est un joueur polyvalent et il a d'énormes qualités. Lors du match retour face à l'Ouganda, il a joué au poste d'arrière gauche et il a été sacré homme du match.

Le prochain match face à l'USMB sera sans nul doute difficile pour vous étant donné que votre adversaire lutte pour sa survie en Ligue 1 Mobilis… On s'attend à ce que le match soit très difficile, mais on l'abordera avec la ferme intention de récolter les trois points ou au moins le point du match nul. On est sur une série de bons résultats et on doit faire le maximum pour préserver cette dynamique.

Ça sera une occasion pour vous de prendre votre revanche sur l'USMB qui vous a tenus en échec au match aller joué sur le terrain du 1er-Novembre de Tizi Ouzou… On ne nourrit aucun sentiment de revanche par rapport à l'USMB. Notre objectif est de faire le maximum afin d'enchaîner avec une autre bonne performance. On visera les trois points, mais un point sera aussi bon à prendre. On était confrontés à la même situation que notre adversaire avant qu'on réussisse une remontée spectaculaire. On sait que l'USMB fera tout pour s'extirper de la zone rouge, mais on est bien armés pour relever le défi.

12 www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

PUBLICITÉ

12 www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 413 170 du 14/4/2016
12 www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 413 170 du 14/4/2016

Compétition / PUB

ANEP 413 170 du 14/4/2016

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

USMH

13

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 USMH 13 C’EST LA DÉBANDADE À EL-HARRACH LES JOUEURS DÉPOSENT LEURS

C’EST LA DÉBANDADE À EL-HARRACH

14 avril 2016 USMH 13 C’EST LA DÉBANDADE À EL-HARRACH LES JOUEURS DÉPOSENT LEURS CONTRATS À

LES JOUEURS

DÉPOSENT

LEURS

CONTRATS

À LA CRL

L’équipe de l’USMH se décime et risque même de se retrouver en L2 la saison prochaine.

La situation est alarmante puisque les joueurs auraient déposé leurs contrats à la CRL alors que l’entraîneur aurait démissionné. Pour le match de demain face au MCO, on ne sait pas encore si l’équipe fera le déplacement ou pas et ce n’est qu’aujourd’hui qu’on pourra en savoir davantage sur ce cas. Ceci dit, l’USMH risque de lourdes sanctions si l’équipe n’effectue pas le déplacement pendant qu’une défalcation de points est possible si les Jaune et Noir venaient à déclarer forfait. Il se pourrait même que l’équipe se retrouve rétrogradée surtout si le staff et les joueurs remettent leur tablier à la direction qui n’aura finalement pas pu améliorer la situation et encore moins sortir de la crise que connaît le club. Plusieurs joueurs ne comptent pas se déplacer pour jouer le match du MCO et il se pourrait qu’ils refusent de se rendre à Oran. Cela mettra le club dans une mauvaise position et l’expédierait directement vers les bas fonds desquels l’USMH ne pourra jamais sortir en raison des différents conflits que vit le club cette saison. R. H.

CHAREF

«

JE SUIS

PARTANT»

PAR KAMEL HASSANI

Contacté hier par nos soins, l’entraî- neur Boualem Charef a confirmé son retrait de l’USMH : «Ça y est, j’ai décidé de quitter l’USMH à cause des dirigeants actuels. Je ne peux pas cautionner ce qu’ils sont en train de faire. Ils sont en train de détruire leur club, c’est vraiment incroyable. Mes principes ne me permettent pas de continuer ma mission tant que ces dirigeants sont à la tête de l’USMH. Je ne leur remettrai même pas ma démission, car ce ne sont pas des gens qui méritent le respect», a indi- qué l’ex-sélectionneur national. Le

départ de Charef est lié à l’incapa- cité des dirigeants actuels à assu- rer le minimum pour un club de L1 Mobilis. Il faut dire que le driver harrachi n’a pu supporter le trai- tement subi par les joueurs livrés à eux-mêmes depuis plu- sieurs semaines où ils n’ont pas perçu leurs salaires depuis cinq mois. Ce que les gens ignorent, c’est que l’USMH est à l’abandon depuis le début de saison à cause d’une gestion chaotique de Mana, qui est en train de mener l’équipe vers la dérive. K. H.

Les

joueurs

se sont

entraînés

seuls

En l’absence de Charef, les joueurs de l’USMH qui se sont présentés hier à l’entraînement, ont tra- vaillé seuls, effectuant ainsi une légère séance. Tandis que Bechouche, Benomar et Haniched étaient présents, les joueurs ont travaillé sans que les membres du staff technique ne chapeautent l’entraînement. C’est en signe de protestation et en soutien à Hassan Benomar que Mana veut renvoyer que les membres du staff tech- nique ont refusé d’assu- rer la séance en mar- quant uniquement leur présence au stade. Pendant ce temps, les joueurs leur ont affiché leur soutien et ont fait savoir aux adjoints de Charef qu’ils étaient avec eux dans leur démarche et qu’ils les soutenaient.

Départ cet après-midi pour Oran

Alors que le doute planait concernant le départ de l’équipe à Oran pour jouer demain le match de la 25e journée face au MCO. L’équipe prendra la route cet après-midi pour se rendre dans la ville de l’Ouest du pays. C’est à 16h que devrait démarrer le bus qui emmènera les joueurs de l’USMH pour élire résidence à l’hôtel Lalla Mokhtara.

Les supporters réclament le départ de Mana

Les supporters de l’USMH se sont rendus hier au siège du club pour manifester leur colère.

Après cela, ils ont rejoint le stade de Mohammadia pour rencon- trer les joueurs et les encou- rager. Réclamant le départ de la direction et à sa tête le président Abdelkader Mana, les fans de l’USMH, n’ont pas dit leur dernier mot. Craignant que leur équipe ne joue la relégation, ils étaient plus d’une centaine à manifester leur colère envers les dirigeants qui, selon eux, devraient tous partir. Après avoir envahi le bureau, ils se

sont dirigés vers le stade où s’entraînait l’équipe. En ren- contrant les joueurs, les sup- porters leur ont demandés de sauver le club par crainte d’être relégués en L2, ce à quoi les joueurs ont répondu en faisant la promesse que l’USMH ne tombera pas. Les encourageant avec tout ce qu’ils peuvent, les suppor- ters ont affichés leur soutien aux joueurs et leur ont pro- mis de rester à leurs côtés pour qu’ils aient ce qu’ils réclament. Ne décolérant pas, ils comptent prendre d’autres initiatives pour pousser la direction et plu- sieurs actionnaires à la démission et chasser ceux qui sont des profiteurs déguisés en amoureux du club.

R. H.

Coumbassa en larmes

Les supporters font une collecte pour lui

en larmes Les supporters font une collecte pour lui Le jeune milieu offensif, Mohamed Coumbassa, était

Le jeune milieu offensif, Mohamed Coumbassa, était hier en larmes. Montrant aux supporters un sandwich à la macédoine, il leur a fait savoir qu’il n’avait même pas de quoi manger. Devant cette scène, les supporters se sont tout de suite organisés pour faire une collecte et lui remettre une somme symbolique qui serait selon quelques supporters de 15 000 dinars. Un geste qui en dit long sur l’amour que portent ces fans à leur club et leur envie de voir tous ces problèmes d’argent se terminer afin que l’USMH puisse enfin redevenir une équipe de titres.

LES RAISONS

d’un départ

Une nouvelle fois, Boualem Charef ne s’est pas rendu aux entraînements hier matin. Le coach compte même ne pas se rendre à Oran avec l’équipe pour le match face au MCO.

PAR RACHID HAMADI

Hier, à l’occasion de la séance d’entraînement qui s’est déroulée dans la matinée au stade de Mohammadia, le coach

a brillé par son absence, ce qui confirme que

Charef boycotte les entraînements en raison de la situation financière dont il souffre également puisqu’il n’a pas perçu ses arriérés depuis maintenant 5 mois. Las de voir les mêmes problèmes venir chaque saison perturber son travail, l’entraîneur qui n’était pas présent mardi, n’a également pas marqué sa présence hier. Rappelons que

Charef ne s’était pas présenté avant-hier en raison d’un décès d’un proche pour assister aux funérailles. Mais le fait qu’il ne s’est pas rendu à Mohammadia, hier, signifie que Charef a perdu toute envie de continuer à travailler à l’USMH. Selon quelques proches de l’entraîneur, ce dernier a l’intention de boycotter le match de vendredi en ne faisant pas le déplacement à Oran pour coacher l’équipe qui aura une rencontre importante

à jouer. Toujours solidaire avec ses

poulains, le technicien harrachi, qui ne voulait pas partir à cause justement de ces joueurs qu’il a lui-même ramenés, affirme maintenant qu’il est partant.

Solidaire avec ses adjoints et ses joueurs Boualem Charef a un caractère bien trempé. Connu pour être toujours aux côtés de ses joueurs lorsque ces derniers revendiquent leurs droits, il a montré une nouvelle fois que face à la direction de Mana, il ne compte pas se plier à ses lois. Son absence hier était sa façon de montrer qu’il soutenait ses adjoints et particulièrement Benomar qui a été la cible de critiques cuisantes de la part du président. Finalement, cette réunion qui a eu lieu mardi à davantage envenimé la situation et non pas amélioré en raison de l’échange qui a eu lieu entre les joueurs, le staff et le président. L’USMH est aujourd’hui au bord de l’implosion à cause de ces conflits qui éclatent à tous les coins d’El-Harrach, ce qui risque fort de déclencher une colère sans précèdent des supporters qui ont déjà commencé à bouger pour essayer de changer les choses. R. H.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

14

MCO

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 14 MCO  On garde le même hôtel Pour la rituelle

On garde le même hôtel

Pour la rituelle mise au vert, l'équipe la passera à l'hôtel Phoenix, finalement la direction a optée pour cet établissement qui a accueilli l'équipe lors des précédentes mises au vert.

MCO-USMH

maintenu

à 18h

Tandis que les rumeurs disaient que le match sera avancé à 16H00, la LFP a décidé de maintenir l'horaire fixé initialement. Le coup d'envoi du match est donc prévu à 18H00.

Titularisation

de Bellabès

Revenu à la compétition lors du dernier match en championnat disputé par le MCO à Béchar, Farid Bellabès, qui a eu droit après ce match, aux louanges de son coach, devrait logiquement commencer la partie demain dans la charnière centrale.

Benyahia

sera-t-il

convoqué ?

Bien qui l'ait autorisé à s'absenter en début de semaine, Bouali convoquera-t-il Mohamed Benyahia ? Ce dernier, qui devait rentrer hier de France, bien qu'il soit un élément indispensable, risque de subir le même sort qu'Ogbi ou Larbi, des joueurs qui ont été écartés des 18 par Fouad Bouali, après s'être absentés aux entraînements. L'actuel entraîneur du MCO, qui nous a habitué à des surprises chaque semaine, tranchera sur la question cet après-midi en annonçant la liste des convoqués pour le match de ce vendredi.

Benchaâ

retenu pour

Mauritanie-

Algérie

Mekhazni, l'entraîneur de l'EN U20 a retenu dans sa liste l'attaquant du MCO qui serait remis de sa blessure (déchirure au niveau de l'adducteur) pour le match retour entre l'EN et la Mauritanie prévu le 22 avril à Nouakchott. Le rétablissement de Zakaria Benchaâ fera plaisir aux supporters du MCO, plus particulièrement à Bouali qui déplore ces derniers temps l'absence de solutions en attaque, notamment après la blessure de Zaâbia. L'entraîneur mouloudéen verrait d'un bon œil le retour à la compétition du jeune et prometteur attaquent international.

Comment en finir

avec la Zaâbia-dépendance ?

La question taraude l'esprit des amoureux du Mouloudia. Cette saison, après chaque revers, on prétend
La question
taraude
l'esprit des
amoureux du
Mouloudia.
Cette saison,
après chaque
revers, on
prétend que
l'absence du
fantastique
buteur libyen
aura pénalisé
aussi bien
l'entraîneur
que les
joueurs.

PAR M. STITOU

Pour eux, la présence de Mohamed Zaâbia est indispensable. Or cumulant les blessures, l'international libyen a manqué plusieurs rencontres et cette absence n'est durement ressentie que lorsque l'équipe ne marque pas. Certes à une période donnée

de la saison, le MCO s'appuyait sur le talent de buteur du duo Larbi- Benyahia, or ces deux éléments ne sont pas des attaquants. Que font les joueurs qui évoluent dans ce secteur, et puis, dans très bientôt, Zaâbia quittera le club (la nouvelle loi n'autorise pas les étrangers à jouer en Algérie - Nndlr), comment fera-t-on pour résoudre cet épineux

problème de l'inefficacité offensive ? Il faut dès maintenant penser à se préparer à l'après… Zaâbia. Il parait que la direction songerait à recruter un ou deux attaquants avant la fin de la saison, les noms de Djemaouni (ASMO) ou Tiaiba (RCR) reviennent dans le proche entourage du club.

M. S.

A 24 heures du match MCO-USMH

BERRAMLA :

«La victoire est indispensable»

Pour le milieu offensif mouloudéen, la rencontre de demain est hyper- importante. "C'est un match à six points", et il estime que lui et ses coéquipiers doivent user du maximum pour le remporter.

La déception du nul concédé au Kawkeb- Marrakech est-elle atténuée ?

On est obligés. A la reprise, le coach a tenu au groupe un discours où il a motivé les joueurs afin qu'ils fassent de leur mieux pour remporter le match de ce vendredi.

Le MCO demeure sur trois résultats nuls vierges, c'est plutôt rare…

Il faut dire la vérité, notre attaque a souffert de l'absence de Zaâbia qui est notre principal atout offensif. Franchement, on a besoin de ses précieux services, notamment de son sens du but, pour gagner nos matches.

L'équipe ne peut dépendre d'un seul joueur aussi doué soit-il…

Exact. Il faut trouver des solutions pour résoudre ce problème de l'inefficacité offensive en entrant sur le terrain, il faut qu'on se mette dans la tête que les onze joueurs peuvent marquer. La preuve est que notre défenseur Benyahia a inscrit 11 buts. Cela prouve que ce ne sont pas exclusivement les attaquants qui doivent marquer, mais les joueurs qui évoluent dans les autres compartiments peuvent le faire eux aussi.

Vous dites que le match de ce vendredi est capital, le fait que l'USMH vit une crise interne vous avantagera-t-il ?

Je ne le crois pas. L'USMH est une équipe joueuse, quand on l'est, on ne perd pas son football. Le rendez- vous est capital pour les deux équipes, elles détiennent le même nombre de points (32 points). On peut même dire que c'est un match à… six points.

M. S.
M. S.

Une semaine

décisive vous

attend, n'est-ce

pas ?

Pour bien gérer cette semaine, on ne doit surtout pas négliger la récupération, le haut niveau l'exige. Néanmoins, il faut d'abord penser à gagner le match de ce vendredi face à l'USMH. Après, on se consacrera à la préparation du match retour à Marrakech.

Tayeb, pour les observateurs, vous serez plus rentable à l'équipe, en évoluant derrière les attaquants…

Je reconnais que si le coach m'accorde plus de liberté, je peux rendre beaucoup de services à l'équipe. Je suis plus à l'aise que lorsque j'évolue derrière les deux attaquants. Mais je dois me soumettre aux choix de l'entraîneur, je suis d'abord au service de l'équipe.

Responsabiliser les joueurs

Alors que la préparation pour le match de ce vendredi bat son plein, l'actualité du club est marquée par cette montée au créneau des joueurs qui réclament leurs dus.

Il faut préciser que ce sujet si sensible, les joueurs ne l'évoquent qu'entre eux, voire parfois en interpellant leur entraîneur afin qu'il transmette le message au président. Cependant, lorsque ce dernier a été mis au parfum de la revendication des joueurs, il n'a pas tardé à réagir. Soucieux de préserver cette réputation d'un président "bon payeur" Ahmed Belhadj n'apprécierait pas qu'on mette en doute sa crédibilité, d'où sa réaction plutôt inattendue :

"Ils (les joueurs) réclament leurs salaires et le club qui lui garantirait ses droits ?" Cette phrase a été répétée plusieurs fois par Baba, lors de notre brève entrevue avec lui avant- hier. En posant la condition de leur verser deux salaires que s'ils assurent la qualification à la phase des poules, le but de Belhadj est de les mettre devant leurs responsabilités. Et c'est un message qu'il transmet aux supporters qui doivent savoir que la direction ne ménage aucun effort pour mettre les joueurs à l'aise. D'ailleurs, après la parution dans la presse de cette déclaration de Baba, des supporters ne se sont pas empêchés de dire que le président à raison. Avant l'intronisation d'Ahmed Belhadj à la présidence du MCO, l'on se souvient qu'avec le problème de dettes qui nuisait à la réputation du MCO, les joueurs, après chaque échec, trouvaient un malin plaisir à accuser la direction de ne pas tenir ses engagements. "Cela fait plusieurs mois qu'on n'a pas touché le moindre salaire, comment voulez-vous qu'on ait la tête à jouer", se justifiaient les joueurs à l'époque. A présent, ils ne peuvent invoquer ce "prétexte", la dernière sortie médiatique du président les mettrait même dans l'embarras. "La balle est dans leur camp", constatent les supporters. Malin qu'il est, Belhadj aura alerté indirectement l'opinion mouloudéenne que lui, il fait convenablement son travail. M. S.

Le président du KACM sera à Casa pour accueillir le MCO

Le président du KACM se déplacera à Casablanca pour accueillir en personne la délégation oranaise ce dimanche à son arrivée à l'aéroport. En effet, hier en milieu de journée Mohcine Merbouh, le président du Kawkeb Marrakech, a appelé le secrétaire Toufik Benlahcène pour se renseigner sur l'horaire de l'arrivée de la délégation du MCO à Casablanca. "Je me déplacerai en personne pour accueillir votre président car je n'oublierai jamais tout ce qu'a fait ce dernier pour moi et mon équipe lors de notre séjour à Oran", dira le premier responsable du KACM.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

MOB

15

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 MOB 15 Concernant son déplacement à Béjaïa LE ZAMALEK NIE TOUTE

Concernant son déplacement à Béjaïa

LE ZAMALEK NIE

TOUTE CRAINTE

De notre correspondant

BOUALEM AÏZEL

Le club égyptien du Zamalek, adversaire du MOB en Ligue des champions d'Afrique, a démenti à travers un communiqué qui nous est parvenu toute appréhension de leur part concernant le pro- chain déplacement de l'équipe en Algérie pour le match retour face au MOB, après que le match aller au stade Petro Sport du Caire se soit soldé par une victoire 2-0 de l'équipe locale. C'est Rahab Abourjila, membre influent du comité directeur du Zamalek et qui sera d'ailleurs chef de déléga- tion du club lors du déplace- ment à Béjaïa qui s'est exprimé sur le sujet. Il a ainsi nié l'infor- mation qui a circulé dans cer- tains médias et prétendait que le club égyptien appréhendait totalement son déplacement en Algérie et avait même saisi la CAF afin de lui confier ses craintes. Le responsable du Zamalek a affirmé que l'idée n'avait jamais traversé l'esprit des siens. Il a d'ailleurs ajoutée :

"La délégation du Zamalek va quitter Le Caire ce dimanche et se dirigera vers son deuxième

Le Caire ce dimanche et se dirigera vers son deuxième pays, l'Algérie, et tous les membres

pays, l'Algérie, et tous les membres qui seront concernés par le voyage savent qu'ils seront en sécurité et auront bien l'esprit tranquille. Il suffit de constater le très bel accueil qui a été réservé à la délégation algérienne lors de sa venue

chez nous pour jouer la premiè- re manche, le président du club, Mortada Mansour, avait veillé au grain pour qu'ils ne manquent de rien. Les repré- sentants des deux clubs visent tous à renfoncer un peu plus les grandes relations qui allient

les deux pays frères qui sont l'Algérie et l'Egypte." Abourjila a aussi appelé tous les médias des deux pays à faire dans l'apaisement et ne pas enclen- cher la polémique avec des choses qui n'ont rien de vrai. B. A.

ZIZI RASSURE LES EGYPTIENS

« On leur réservera un grand accueil»

Joint par nos soins, le porte- parole du MOB, Farid Zizi, est lui aussi allé dans la même direc- tion que les responsables du Zamalek, rappelant que tout allait bien entre les deux clubs, et a promis à ce que toutes les conditions soient réunies pour que les Egyptiens soient accueillis convenablement à Béjaïa : "Il n'y a absolument aucun problème dans ce volet, les responsables du Zamalek nous ont très bien accueillis au Caire, ils ont mis un bus et une voiture à notre disposition, ils ont même chargé une personne pour être à nos côtés à tout moment afin de s'assurer à ce que ne nous manquons de rien. Le président du Zamalek a orga- nisé une réception en notre faveur et nous a fait visiter les installations de son club, c'est un geste qui ne pouvait que nous faire plaisir. Ainsi, on peut dire que les relations entre nos deux clubs sont très frater- nelles, on fera tout pour leur rendre la pareille. L'Algérie et l'Egypte sont deux pays frères, il est de notre devoir à faire en sorte que la délégation se sente chez elle à Béjaïa, d'ailleurs les habitants de notre wilaya sont

connus pour leur hospitalité à l'égard des invités. Y a eu de fausses rumeurs qui ont circulé un peu partout, je tiens à les démentir au nom du MOB, je me suis d'ailleurs exprimé sur la chaîne égyptienne, Nile Sport, le but étant de mettre fin à cette polémique. Notre message est clair : bienvenue au Zamalek dans son deuxième pays, la ren- contre se jouera dans un fair- play total et que le meilleur sur le terrain l'emportera."

«C'est l'arbitre qui est responsable de ce qui s'est passé en fin de match»

"Concernant le moment de la rencontre, là encore on avait été mis dans de très bonnes dispositions et un espace nous a été réservé au stade, nous manquions de rien. Pour ce qui est des accrochages survenus en fin de partie, je tiens à dire que la direction du Zamalek n'était en aucun cas respon- sable, la personne à blâmer pour cela est bien l'arbitre de la rencontre. En effet, celui-ci a été assez partial en faveur de notre adversaire, il n'a pas

assez partial en faveur de notre adversaire, il n'a pas cessé de provoquer nos joueurs durant

cessé de provoquer nos joueurs durant toute la partie, d'ailleurs il a fini par faire suspendre pour la partie retour notre meilleur élément sur le terrain, à savoir Zahir Zerdab. Il nous a aussi privés d'un penalty valable de l'aveu même des Egyptiens. Je retiens donc l'at- tention de la CAF sur le fait que cet arbitre a été responsable de mauvaises et il doit en assumer les conséquences."

«La CAF n'a pas été juste concernant Messaoudi»

"Pour notre défenseur central, Abdelkader Messaoudi, on accepte le fait qu'il ai été sanc- tionné pour son mauvais com- portement en fin de match, par contre il est injuste que la sus- pension ne concerne que lui et non pas le joueur égyptien avec qui il s'est accroché aussi, la logique serait de sanctionner les deux joueurs. Je dirais que la commission de discipline de la CAF n'a pas été à la hauteur sur ce dossier."

«Aguid sera

sanctionné»

"Le joueur Aguid n'a pas respec- té le règlement intérieur du club en s'absentant à la séance de reprise des entraînements qui a précédé le déplacement en Egypte, il devra assumer les conséquence de ses actes et sera bien sanctionné sévère- ment par le club. On ne tolère pas les écarts disciplinaires au MOB, absolument tous les joueurs doivent s'y soumettre, car personne n'est irrempla-

çable."

B. A.

Victoire impérative demain face à l'USMB

Le MOB devra se battre pour la 2 e place

Les Vert et Noir du MO Béjaïa sont relégués à la troisième place du classement général, avec 38 points au compteur, dépassés à la différence de buts par la JS Saoura qui a un match en plus, cela étant notamment dû au semi-échec lors de la dernière partie à domicile face au RCR. D'ailleurs, face à la pression des équipes comme la Saoura, Tadjenanet, la JSK et le CRB, les capés d'Abdelkader Amrani n'auront pas droit à un autre faux pas au risque de se retrouver dans une situation dif- ficile dans la mesure où le classement ne cesse de se serrer davantage à quelques journées de la fin du championnat, eux qui visent à terminer à la deuxième place afin d'avoir le droit de dis- puter la Ligue des champions la saison prochaine encore. En effet, devant cette situation, les Vert et Noir seront appelés à réagir en empochant les trois points demain face à l'USMB à domi- cile, afin d'améliorer leur classement et d'éviter de s'éloigner du podium d'autant plus que la direction a tenu à insister à maintes reprises sur l'obligation de termi- ner la saison avec une place africaine en poche. Un objectif qui demeure à la portée des Béjaouis à condi- tion qu'ils négocient bien les prochains matches, à commencer donc par faire tomber l'équipe de la ville des Roses, qui ne sera pas facile à jouer, puis- qu'elle viendra défendre ses ultimes chances de maintien.

Un calendrier compliqué attend les Crabes Néanmoins, ayant cédé déjà sept points à domicile depuis le début de la phase retour, voilà que les camarades du capitai- ne Zahir Zerdab auront une belle opportunité de rester sur le podium et de s'emparer seuls de la deuxième place à l'oc- casion de réception de l'USMB demain au stade de l'Unité magh- rébine. Une opportuni- té pour les Béjaouis de faire le plein et d'éviter de céder le moindre point qui sera d'une

grande importance lors du décompte final. Cela dit, les hommes d'Amrani semblent être conscients de ce qui les attend et déci- dés à bien négocier les matches restants sachant qu'ils évolue- ront à l'extérieur à 3 reprises et devant de coriaces formations à l'image de la JSS et du DRBT. Ainsi, les Béjaouis ne partent plus vraiment favoris pour garder cette place de dauphin jusqu'au bout, il faudra bien des sacrifices pour réaliser un tel exploit. Pour le moment, Amrani ne veut pas trop faire de calculs, il a juste demandé à ses joueurs de gagner le match de vendredi puis bien aborder le match retour face au Zamalek avant de penser à la suite.

Ne pas se focaliser que sur la coupe d'Afrique Si pour le moment sur le plan comptable le MOB est devant ses concurrents pour cette deuxième place, il faudra dire que ces derniers ont l'avantage de ne pouvoir se focaliser que sur le championnat, contrairement au MOB qui joue à fond ses chances en coupe d'Afrique. Les Béjaouis auront encore un match retour explosif à jouer mardi prochain face au Zamalek, s'ils se qualifient, ils pourront bien après ne penser qu'au championnat, car la phase de poules ne débutera qu'en été. Par contre, s'il y a élimination au bout, les camarades de Messaoudi seront renversés en coupe de la CAF et auront encore à jouer une double confrontation afin de se qualifier à la phase de poules de cette compétition. Ainsi, si les Béjaouis veulent se donner toutes les chances d'aller décrocher une place sur le podium pour la deuxième saison de suite, ils ont tout intérêt à faire la part des choses, car se focaliser sur la coupe d'Afrique plus que le championnat leur coûtera certainement très cher et ils pourraient vite dire au revoir à leurs rêves de podium. B. A.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

16

USMB

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 16 USMB BLIDA VEUT UNE VICTOIRE FACE AU MOB Difficile, mais

BLIDA VEUT UNE VICTOIRE FACE AU MOB

Difficile, mais pas impossible

Il sera de retour face au MOB

ABED :

«Je me battrai comme un soldat»

La seule carte gagnante que Zoheir Djelloul n'a pas encore utilisé et va l'incorporer face au MOB est l'attaquant Abed. Ce joueur qui souffrait d'une élongation l'ayant éloigné de la compétition pour une durée d'un mois, signera son retour demain parmi le onze afin d'aider son équipe sur le plan offensif. Abed n'a inscrit qu'un seul but face au RCA, et doit faire de son mieux pour confirmer son talent et clouer le bec à ses détracteurs, et pourquoi pas offrir une première victoire à son équipe en déplacement. Le joueur nous a fait savoir qu'il se battra comme un guerrier sur le terrain pour offrir la victoire à son équipe face au MOB. "La blessure m'a empêché de faire mes preuves lors des précédents matches, mais après ma guérison de la blessure dont je souffrais, je vais faire l'impossible pour marquer des buts et cela à partir du match de demain face au MOB", nous a déclaré Abed avant d'ajouter : "Mon équipe est en danger et on doit faire de notre mieux pour la sauver. Nos supporters attendent beaucoup de nous et incha Allah on ne va pas les décevoir." A. D.

Djamel Matseki a tenu une réunion hier avec les joueurs avant le départ de l'équipe à Béjaïa.

De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

Cet actionnaire de la SSPA/USMB a fixé une prime de 200.000 dinars pour chaque joueur en cas de victoire contre le MOB, et ce, pour inciter les coéquipiers du capitaine Ouadah à se donner à fond. Certes, la tâche des joueurs de l'USMB s'annonce difficile demain en déplacement face au MOB mais elle n'est pas impossible surtout que les coéquipiers du défenseur Laïfaoui ont déjà géré des situations plus compliquées que celle-là. La volonté et la solidarité doivent provoquer une grande rage de vaincre chez les joueurs blidéens qui ont promis à leur entraîneur de faire le nécessaire au stade de l'Union maghrébine face au MOB.

Belhaoua L'absence du latéral gauche Belhaoua n'est pas un grand souci pour l'entraîneur blidéen, surtout que Zoheir Djelloul a déjà essayé Benamara sur le côté gauche, et ce dernier a donné satisfaction. Aussi, Zoheir Djelloul doit compter sur la volonté du jeune Tsamda sur le côté droit, surtout que ce dernier avait déjà fait de bons matches en déplacement et à domicile contre de grandes équipes. En

déplacement et à domicile contre de grandes équipes. En un mot, la défense n'est pas un

un mot, la défense n'est pas un souci pour l'entraîneur blidéen.

Boudina Le joueur du milieu de terrain offensif, Boudina, sera titulaire demain face au MOB, et ce, après sa guérison de la blessure au niveau de l'adducteur. Boudina a promis de faire un match d'hommes et il va essayer de faire de son mieux pour aider le compartiment offensif, surtout que ce joueur du milieu de terrain a le savoir-

faire et il est très bon techniquement. La preuve, son équipe a failli faire mouche après son entrée face au CSC.

Melika Le meneur de jeu de l'USMB, Mustapha Melika, doit se réveiller demain face au MOB. Melika a du talent et est pétri de qualités mais la malchance des blessures l'a privé de montrer son savoir-faire lors des précédentes rencontres du championnat de Ligue 1

Mobilis.

A. D.

Dernier galop

d'entraînement

à Béjaïa

La formation blidéenne s'est déplacée hier à Béjaïa pour mieux préparer le match de demain face au MOB. Les Blidéens effectueront leur mise au vert à l'hôtel Tabet. Ils doivent effectuer un dernier galop d'entraînement aujourd'hui au stade de l'Unité maghrébine.

RCA

A quoi joue Amani ?

De retour de Turquie, le jour même où son équipe donnait la réplique au Doyen du football algérien, avec le résultat que l'on connaît, le président du RCA, Djamel Amani, est entré en contact juste après le match avec le coach des Bleu et Blanc, Sofiane Messaoud, pour un briefing de la rencontre et s'informer de la situation.

De notre correspondant

MOHAMED AZEB

Les deux hommes se sont entretenus longuement par téléphone sur différents sujets et principalement le piquet de grève dont les joueurs se sont assignés comme seule et unique manière de revendication de leurs droits légitimes. A l'issue de cette conversation téléphonique qui a eu lieu samedi passé, le président Amani s'est rési- gné à rencontrer ses joueurs en début de semaine et a fait part à son interlocuteur de sa volonté de les rassembler prochainement pour débattre avec eux du sujet. Jusque-là, tout est sage et parfait de la part du président qui a décidé de changer de fusil d'épaule

après avoir fait la sourde oreille pour se don- ner un petit répit et discuter avec ses employés.

Quatre jours après Par contre ce qui n'est pas bon et qui risque de rompre définitivement les ponts entre lui et ses joueurs, c'est qu'à l'heure où nous mettons sous pres- se, quatre jours après le coup de fil du président du RCA au coach des Bleu et Blanc, Sofiane Messaoud, rien de concret n'est venu confirmer la bonne intention du président Amani qui, de nouveau, s'est muré dans un silence assommant ouvrant par-là la brèche à toutes les formes de spéculations.

pour mettre les choses au clair. Croyez-moi cette situation commence à me peser."

CRL C'est aussi le cas de certains joueurs impayés à ce jour. Ces derniers n'en peuvent plus d'attendre et ils voient défiler devant leurs yeux le même scénario de la saison passé. Un scénario qui a obligé leurs anciens camarades à s'adresser à la chambre de résolution des litiges pour recouvrer leurs droits légi- times. C'est ce qui ressort de leurs discussions après avoir constaté qu'il n'y a plus d'inter- locuteur au club.

qu'il n'y a plus d'inter- locuteur au club. La grève continue Pour rappel, les joueurs du

La grève continue Pour rappel, les joueurs du RCA dans leur quasi-totalité, n'ont plus remis les pieds au stade Ismaïl-Makhlouf depuis samedi passé, ce qui nous amène à signaler qu'ils sont à leur neuvième jour de grève sans que la direction du club, ou ce qui reste de celle-ci, ne bouge le petit doigt. C'est large- ment édifiant pour comprendre tristement à quel niveau est tombé le club cher aux Arbéens. M. A.

Pas de suite Joint par nos soins pour de plus amples infor- mations à ce sujet, le coach des Bleus nous a indiqué que lui aussi est dans l'expectative :

"Honnêtement, il n'y a pas eu de suite. Amani m'a promis de discuter avec les joueurs en début de semaine mais jusque-là, il n'a rien fait. Il ne m'a pas rappelé. Si d'ici la fin de semaine il n'y a rien de concret, c'est moi qui irait le voir

CE QUI RESTE À JOUER

 

26 e JOURNÉE

 

27 e JOURNÉE

 

28 e JOURNÉE

 

29 e JOURNÉE

30 e JOURNÉE

DRBT

MCO

USMA

ASMO

NAHD

MCO

RCR

ASMO

JSK

MCO

RCR

CSC

MOB

USMH

MCA

CSC

CRB

USMH

RCA

CSC

JSS

MOB

CSC

DRBT

DRBT

MOB

USMA

DRBT

NAHD

MOB

MCA

USMA

MCO

MCA

USMH

USMA

MOB

MCA

USMB

USMA

ASMO

CRB

ESS

NAHD

JSS

CRB

CSC

NAHD

DRBT

CRB

NAHD

RCA

JSK

RCA

USMB

RCR

MCO

RCA

UHMH

RCR

USMB

JSK

RCR

JSS

ASMO

JSK

ESS

JSK

ASMO

JSS

USMH

ESS

CRB

USMB

RCA

ESS

JSS

USMB

MCA

ESS

25 e journée

 

Rencontre

Date

Lieu

USMA-JSS

Déjà joué, 1-2

 

RCA-MCA

Déjà joué, 3-1

 

JSK-NAHD

Déjà joué, 1-0

 

CRB-RCR

Déjà joué, 3-3

 

CSC-ASMO

Vendredi, 16h

Hamlaoui, Constantine

MCO-USMH

Vendredi, 18h

Zabana, Oran

ESS-DRBT

Vendredi, 18h

8-Mai-45, Sétif

MOB-USMB

Vendredi, 18h

Unité maghrébine, Béjaïa

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMA

51

25

15

06

04

42

24

+18

2. JSS

38

25

09

11

05

35

23

+12

3. MOB

38

24

10

08

06

30

20

+10

4. DRBT

37

24

09

10

05

28

25

+03

5. CRB

36

25

09

09

07

34

26

+08

6. JSK

35

25

09

08

08

22

24

-02

7. NAHD

33

25

08

09

08

27

31

-04

8. MCO

32

24

07

11

06

36

31

+05

9. MCA

32

25

07

11

07

21

20

+01

10. USMH

32

24

08

08

08

22

23

-01

11. ESS

31

24

07

10

07

20

16

+04

12. CSC

29

24

07

08

09

18

26

-08

13. RCR

28

25

06

10

09

29

30

-01

14. USMB

28

24

05

13

06

15

23

-08

15. RCA

19

25

04

07

14

28

43

-15

16. ASMO

18

24

05

03

16

19

41

-22

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

CRB

17

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 CRB 17 Contacté par nos soins hier, Aboubaker Rebih nous a

Contacté par nos soins hier, Aboubaker Rebih nous a parlé de la situation du club, de son retour en force face au RCR, des prochains matchs, ainsi que de ses ambitions et de son avenir avec le CRB.

Entraînement hier à Aïn Benian

Comme prévu, le CRB a effectué hier après-midi sa seconde séance de la semaine à l'ESHRA à Aïn Benian à 15h. Depuis hier donc, le staff technique s'est penché sur la préparation du match de la prochai- ne journée contre l'ASMO. Le coach a profité également de cette occa- sion pour donner plusieurs consignes aux joueurs en prévision du match amical de ce matin pro- grammé contre l'USMA.

Presque tout le monde était là

Contrairement à la précédente séance d'entraînement, celle d'hier a connu la présence de la quasi-totalité du groupe. Seulement une seule absence a été enregistrée. Cela a permis au staff technique de bien se prépa- rer le match d'aujourd'hui. Puisque cette séance a été prin- cipalement consacrée au volet technico-tactique.

Belaïli seul absent

Alors qu'ils étaient huit à s'être absentés de la séance de la reprise, sept d'entre eux ont réintégré le groupe. Il n'y a que le défenseur Belaïli qui s'est absenté à nouveau. Selon nos sources. Il souffre lui aussi d'une blessure qui l'a contraint à ne pas reprendre le travail. C'est ce qu'il aurait dit au coach hier.

Khodi

en solo

Le défenseur Hakim Khodi souffre d'une blessure mus- culaire qui l'a empêché de travailler avec l'ensemble du groupe hier. Il s'est donc contenté de quelques tours de piste et autres exer- cices de remise en forme. Selon nos infor- mations, sa blessure n'a rien de grave. Ainsi donc, hormis la méforme de Khodi et Belaïli, tout le groupe se porte bien. Cela devrait permettre à Alain Michel de bien préparer

son équipe.

REBIH

Un titre avec

«de raccrocher»

le CRB avant

face au RCR. Cela nous aurait permis de reprendre confiance et de prendre une bonne option par rapport à notre objectif. Avec tout ce que nous vivons, il va falloir qu'on fasse preuve de persévérance. Ce sera la clé de la réussite. Il nous reste encore cinq journées où nous allons tout donner pour terminer sur le podium. On ne doit surtout pas ménager nos efforts pour ne rien regretter après. On aura au moins la conscience tranquille et le sentiment d'avoir fait ce qu'il fallait.

chacun de nous se serait concentré jus- qu'à la fin.

Entretien réalisé par

SOFIANE BOULAOUCHE

Est-ce que vous vous attendez à ce que vous soyez titulaire face à l'ASMO après votre très belle entrée en jeu face au RCR ? Cela ne devrait pas être nouveau pour moi. Je me suis toujours attendu à ce que le coach me fasse jouer d'entrée lors des précédentes rencontres. Mais le coach a fait d'autres choix, il fallait donc que je fasse preuve de patience et lui prouver à ma manière que je peux tou- jours apporter un plus à l'équipe.

Quel est justement le secret de cette patience ? Premièrement, l'expérience que j'ai cumulée tout au long de ma carrière me permet de gérer ce genre de situation. Deuxièmement, je suis toujours sûr de moi et de mes capacités, et je sais très bien de ce que je suis capable de faire et que je peux toujours faire la différence sur le terrain. Pour terminer, je suis tou- jours sérieux à l'entraînement. Je fournis assez d'efforts pour être assez compétitif et prêt à répondre aux attentes de mon équipe.

Pensez-vous que le CRB aurait pu être plus performant si vous avez été titularisé lors des précédents matchs ? Lorsque je reste sur le banc, j'ai une envie énorme et même la rage pour jouer pour d'aider mes coéquipiers. Néanmoins, je ne peux pas considérer que les choses auraient pu se passer autrement, même avec moi. Après tout, je considère que c'est l'équipe qui fait le joueur et pas le contraire. Donc, en ce qui concerne les matchs que nous avons ratés, c'est un tout qui n'a pas bien mar- ché, et c'est même un manque de chan- ce, à mon avis, sans plus.

Croyez-vous toujours en vos capacités de décrocher la 2e place ? Même avec sept matchs sans la

moindre victoire, la deuxième place était

à notre portée. Ça aurait pu être

merveilleux pour nous si on avait réussi

à enchaîner avec une seconde victoire

Parlons de votre avenir. A 32 ans, vous faites toujours rêver vos supporters alors que
Parlons de votre avenir. A 32 ans,
vous faites toujours rêver vos
supporters alors que d'autres
disent que vous êtes sur le départ
en fin de saison. Qu'avez-vous à
dire à ce propos ?
Mon amour pour le CRB est
plus grand que ce que peu-
vent l'imagi-
ner
certains. Je
ne pourrais pas quit-
ter ce club même si on me fait des offres
alléchantes financièrement. La seule
chose qui peut me faire partir est
qu'on me pousse à le faire. Sinon, j'ai
envie de terminer ma carrière au
CRB. C'est un grand club que j'ai-
me beaucoup. En plus, j'ai toujours
rêvé de remporter un grand titre
dans ce club, mais ce n'est pas
encore fait. Cela me motive d'ailleurs
à rester afin de réaliser ce souhait avant
de prendre ma retraite.
C'est toujours possible de le faire,
n'est-ce pas ?
Oui, bien sûr. Moi, personnelle-
ment, j'y crois dur comme fer, sur-
tout que je suis toujours
capable de me mesurer aux
meilleurs joueurs du cham-
pionnat, que ce soit physi-
quement ou autre. J'espère
que ça va se réaliser. C'est un
de mes plus grands souhaits.
Bonne chance pour la
suite…
On espère que ça se passe-
ra mieux pour nous lors des
prochaines journées. Nous
nous sommes tellement don-
nés à fond depuis le début de
saison qu'on veut que la fin
soit à la hauteur de nos
efforts. S. B.
« JE NE PEUX PAS
QUITTER CE
CLUB MÊME
SI ON ME FAIT
DES OFFRES
ALLÉCHANTES

Que pensez-vous de votre prochaine rencontre face à l'ASMO ? Ce sera un match piège. Nous allons le préparer toujours avec cette envie de gagner. Mais cette fois, il va falloir qu'on fasse encore très attention face à cet adversaire qui n'aura rien à perdre. Il pourrait nous affronter avec ses joueurs espoirs, ce qui pourrait nous compliquer les choses. Donc, même si l'ASMO est quasiment reléguée, nous allons la respecter et jouer ce match à fond.

Après votre résultat face au RCR, ne craignez-vous pas que votre groupe soit trop affecté au point de mal aborder les prochaines journées ? Moi, personnellement, j'ai été profon- dément touché par ce retournement de situation. C'était tellement beau que ça s'est mal terminé pour nous. On tenait tellement à enchainer avec une seconde victoire. Mais on va quand même faire en sorte que les choses aillent mieux dès la prochaine journée.

Qu'est-ce qui a provoqué ce retournement de situation ? C'est la concentration qui nous a fait défaut. A quelques minutes de la fin, on pensait tous que ça y est et que ça allait bien se terminer. C'est la physionomie du match qui nous a piégés. Nous étions

beaucoup trop confiants. Le 3 à 1 était un score piège. Avec un 1 à 0, ça aurait

pu mieux se passer dans la mesure où

USMA-CRB aujourd'hui à 11h

Une victoire pour retrouver confiance

Dans le cadre de la préparation de son déplacement à Oran, le CRB jouera en amical aujourd'hui face à l'USMA. Une victoire aura un impact très positif sur les protégés d'Alain Michel avant d'affronter l'ASMO. En plus de l'importance de la rencontre d'aujourd'hui pour remobiliser son groupe, Alain Michel en profitera pour remettre en marche sa machine enrayée

depuis plusieurs semaines. Depuis le mois de janvier dernier, le CRB n'a réalisé qu'une seule victoire, c'était face à l'ESS. Néanmoins, cette victoire n'aura pas eu l'effet escompté sur le groupe dans la mesure où celui-ci n'a pu se relancer en championnat. Le groupe a encore freiné face au RCR (3-3). Donc, aujourd'hui face à l'USMA en amical, le coach devrait tenter de revoir certains aspects de

jeu de son équipe. Plusieurs changements sont donc à prévoir au milieu du terrain

et au sein de l'attaque. C'est

à partir de là qu'il devrait

sortir un onze relooké, celui

qui devrait être aligné face

à l'ASMO. Le match

d'aujourd'hui sera donc important pour les réglages tactiques qui devraient être faits et leur impact sur le moral de l'équipe sera très important.

S. B.

Compétition / PUB ANEP 413 156 du 14/4/2016
Compétition / PUB
ANEP 413 156 du 14/4/2016

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

18

ESS

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 18 ESS HAMAR SAVONNE QUELQUES JOUEURS «FACE AU DRBT, vous n'aurez

HAMAR SAVONNE QUELQUES JOUEURS

«FACE AU DRBT,

vous n'aurez aucune excuse»

Lors de sa première critique du match face aux Soudanais, le boss Hamar a été sévère contre quelques joueurs estimant qu'ils ne se sont pas donnés à fond.

De notre correspondant

KACEM A.

C'est ainsi qu'il a pris la paro- le et il leur a fait des reproches, surtout concernant l'aspect tech- nique où il s'attendait à nettement mieux. Par la suite, le boss a préfé- ré taire les noms de ces éléments pour ne pas toucher à la sérénité du groupe qui prépare un match important ce vendredi en cham- pionnat contre le DRBT à domici- le. Il faut dire que Hamar n'est jamais satisfait de la prestation de son équipe, il lui demande tou- jours plus pour qu'elle atteigne un niveau digne de l'Entente et s'il a réagi de la sorte devant ses

joueurs, c'est pour la simple raison qu'il veut voir son équipe jouer avec plus de volonté. Poursuivant son discours à l'adresse de ses joueurs qui étaient, il faut le signa- ler, très affectés, Hamar a enfoncé le clou en allant jusqu'à leur signi- fier qu'il commençait sérieuse- ment à douter de certains choix de joueurs et de leur présence dans l'équipe, le patron de l'Entente fai- sait allusion aux potentiel tech- nique réel de quelques éléments dont le rendement n'a pas été à la hauteur de ses espérances :

"Lorsque je vois le rendement de certains d'entre vous, je suis forcé- ment déçu. Ne me laissez pas regretter, vous êtes dans l'obliga- tion de redoubler d'efforts pour vous racheter lors du prochain match face au DRBT, car la réussi- te du club exige d'énormes sacri- fices. Comme vous le savez tous, nous avons mis tous les moyens nécessaires pour que l'équipe soit dans de bonnes conditions. Donc, la balle est dans votre camp, car

c'est vous qui serez sur le terrain." Profitant de cette réunion avec les joueurs, Hamar a mis ces derniers devant leurs responsabilités, exi- geant d'eux d'être à la hauteur de la mission qui les attend. Ainsi, pour atteindre cet objectif, il faut qu'ils réalisent un bon résultat face au DRBT : "Une victoire est impé- rative. D'ailleurs, j'exige de vous d'être à la hauteur de cette mission en décro- chant un bon résultat. Ainsi, nous avons mis tous les moyens nécessaires pour que vous fassiez un grand match. Donc, j'exige la victoire et vous n'aurez aucune excuse à formuler du moment que vous êtes dans de bonnes conditions et vous avez largement le temps de vous préparer à ce rendez-vous." K. A.

le temps de vous préparer à ce rendez-vous." K. A.  Prime de 20 millions La

Prime de

20 millions

La carte de la motivation financière semble bien fonctionner, et la direction de l'ESS se propose de mettre le paquet pour ce match. En effet, selon une source proche du club, le directeur général aurait décidé de mettre en jeu une prime de 20 millions pour battre les poulains de Bougherara. Il faut dire que la somme sort un peu de l'ordinaire pour une rencontre à domicile.

DJABOU-

DAGOULOU :

le meilleur choix

Pour gagner ce match face au DRBT, Geiger devrait compter sur une ligne offensive qu'il jugera efficace. En effet, le coach s'est rendu compte que ces derniers temps, les attaquants n'ont été que l'ombre d'eux-mêmes. Obligé de remanier son secteur offensif, l'entraîneur sétifien est encore à la recherche du duo offensif capable de retrouver le chemin des filets et d'assurer les points de la victoire face à une équipe de DRBT qu'on redoute beaucoup. Il faut dire que les choix ne seront pas nombreux pour Geiger. La bonne forme de Djabou et Dagoulou devrait être salutaire pour l'ESS. Il se pourrait qu'on compte sur leurs services pour le match contre le DRBT. Il faut dire que ces deux joueurs étaient les buteurs lors de la dernière rencontre. La logique voudrait que ce duo soit titularisé pour ce match face au DRBT. A moins que l'entraîneur, qui se montre très discret ces derniers temps, n'opte pour une autre option offensive. K. A.

CSC

DRBT

GOMEZ : «Un seul but, vaincre l'ASMO»

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

La veille du match que son équipe va jouer, demain, vendredi, contre l'ASMO, le coach du CSC, Didier Gomez, sollicité par nos soins, nous a déclaré : "Pour assurer notre maintien en Ligue 1 Mobilis, nous

sommes condamnés à gagner les trois rencontres qui nous restent à jouer à domicile, à commencer par celle que nous allons disputer, ce vendredi, contre l'ASMO. Certes, la partie ne sera point facile à négocier car nous allons affronter une équipe qui veut effacer le lourd revers qu'elle a subi, il

y a quinze jours, à Oran face au MOB,

mais, nous espérons, avec l'apport de

nos milliers de fans, finir par l'empor- ter et glaner les trois points". L'entraîneur des Vert et Noir a raison de dire que son équipe est condamnée

à vaincre l'ASMO car au cas où elle

échouerait à le faire, elle amenuiserait ses chances de garder sa place en Ligue 1 Mobilis.

ses chances de garder sa place en Ligue 1 Mobilis. 23 avril, contre l'ASMO, Misr El-

23 avril, contre l'ASMO, Misr El- Maqassa et le RCR, il va faire tourner son effectif, il va, sans doute, les ali- gner tous les trois comme rentrants contre l'ASMO, demain.

Faire tourner l'effectif "Comme nous allons disputer trois rencontres officielles, deux de cham- pionnat et une de coupe de la CAF, la semaine prochaine, je suis obligé de faire tourner mon effectif. Cela, pour vous dire que je ne vais pas aligner, vendredi, contre l'ASMO, plusieurs de nos joueurs qui ont joué, samedi passé, le match aller de coupe de la CAF contre Misr El-Maqassa pour leur permettre de bien récupérer leurs forces", nous a révélé le coach du CSC, Didier Gomez. Reste à savoir qui seront les joueurs qu'il va faire repo- ser et qui seront ceux qui vont les sup- pléer. Attendons le jour de la ren- contre CSC-ASMO pour le savoir.

De retour Les défenseurs cen- traux, Cherfa et Mellouli, et le polyva- lent, Sameur, qui n'ont pas joué, pour diverses raisons, le match aller de coupe de la CAF contre Misr El- Maqassa, sont de retour. Comme Gomez a confié que, pour que son équipe puisse bien négocier les trois matches qu'elle va jouer les 15, 20 et

Les guéris L'arrière droit Remache, qui souffrait d'une blessure au genou, qui l'a contraint au repos forcé plus d'un mois, et l'attaquant Boulemdaïs, qui, malade, s'était abste- nu de jouer, samedi passé, contre Misr El-Maqassa, sont tous les deux guéris de leurs bobos et ont repris les entraînements normalement avec le groupe. Cela nous pousse à avancer que leur coach, Gomez, va, certaine- ment, les aligner, demain vendredi, contre l'ASMO soit comme titulaires soit comme suppléants.

Meghni, joker Bien qu'il a démontré qu'il a largement sa place dans l'échiquier des Vert et Noir, le maestro, Mourad Meghni, sera sur le banc des remplaçants contre l'ASMO que son équipe va contrer demain et ne va être utilisé que comme joker par son coach. En effet, comme il a séché les deux premières séances d'entraî- nement de la semaine, on ne pense pas que son entraîneur va le titulariser contre l'ASMO. R. G.

LE CLUB EN PROIE

à des difficultés financières

Pour éviter de tomber dans le surendettement et les difficultés de remboursement, le président du club, en panne de ressources, a fait appel aux instances de la wilaya et aux autorités locales pour aider l'équipe à sortir de ses problèmes financiers.

De notre correspondant

AMAR T.

Le club ne veut pas laisser la situation empirer et cherche rapidement des solutions, notamment pour payer ses joueurs, qui ne peuvent pas attendre longtemps pour être régularisés. Les dispositifs qui sont habilités à l'aider ont été saisis par le président du club pour activer la procédure de subvention qui tarde à venir. La plupart des organismes économiques, Sonelgaz, entreprises

privées, sociétés industrielles…, ont été contactés pour aider le club à trouver une autre solution avant l'acquisition des subventions de l'Etat. Cette aide, d'une grande importance si les actionnaires de la région y contribuent, prendra dans les conditions difficiles que traverse le club la forme d'un plan de stabilité pour prévoir entre autres la réalisation des objectifs du club.

Aller de l'avant Après une longue série de bons résultats tout au long de son

parcours, le DRBT s'apprête à livrer une empoignade décisive, ce vendredi, pour continuer sa marche en avant. Les hommes de Bougherara se sont bien préparés dans une ambiance sereine et les joueurs sont confiants pour débuter cette rencontre avec toute la volonté nécessaire. Le coach tadjenantis sait mieux que personne que ce match contre l'ESS constitue un tournant décisif pour une place sur le podium en cette fin de championnat.

A. T.

BELLALEM : «On ira en conquérants à Sétif»

Le gardien de but de Tadjenanet, qui affiche une belle forme actuellement, pense que ce match ne peut pas freiner l'équipe dans son élan.

Parlez-nous de l'ambiance qui règne au sein du groupe… On a effectué une préparation durant deux semaines dans de bonnes conditions. Le report de ce match nous a profité pour récupérer et soigner nos blessés. L'entraîneur nous a soumis à un travail léger qui nous a permis de retrouver la forme et de nous amuser un peu avant de penser au match.

Justement, qu'attendez-vous de ce match ? Ce qui compte, surtout, ce sont les

de ce match ? Ce qui compte, surtout, ce sont les trois points de la victoire.

trois points de la victoire. Au vu de notre position, on n'a pas le choix que de gagner. Je sais que tous les matchs qui restent à jouer sont diffi-

ciles, l'adversaire ne nous fait pas peur et on ira le défier dans son antre en conquérants.

Ne pensez-vous pas que ce sera un peu difficile ? Oui, pour les deux équipes. Il faut essayer de profiter de la pression que subit l'adversaire pour nous rendre les choses faciles. Nous considérons que c'est le match de la saison et on va le jouer avec déter- mination.

Avant de conclure, votre équipe a- t-elle les moyens de reprendre la 2 e place ? Il y a une grande bousculade pour les places en ce moment et

chaque équipe cherche à finir la sai- son en beauté. Nous, on est dans l'obligation d'assurer une place sur le podium qui sera difficile à prendre, mais nous voulons réaliser quelque chose qui restera dans les

mémoires.

A. T.

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

RCR

19

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 RCR 19 Reprise avec 7 joueurs seulement LES TEMPS SONT DURS

Reprise avec 7 joueurs seulement

LES TEMPS SONT DURS AU RAPID !

avec 7 joueurs seulement LES TEMPS SONT DURS AU RAPID ! De notre correspondant B. BOUGUELMOUNA

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Le staff technique du Rapid, sous la houlette de l’entraîneur Kada Aïssa, a accordé trois jours de repos à ses poulains après le der- nier match contre le CRB le week-end dernier. Les Lions de la Mina avaient rendez- vous, durant l’après-midi d’avant-hier, avec la séance de reprise qui s’est tenue sur la pelouse du stade Zougari- Taher. Une séance marquée par beaucoup d’absences. En effet, sept joueurs seule- ment ont répondu présent. Il s’agit des trois joueurs ora- nais Meddahi, Zakaria et Boumechra ainsi que Bouda, Rabhi, Benharoun et le deuxième gardien Islam Batchali. De son côté, le staff

technique a décidé de conti- nuer son programme de pré- paration et laisser ce problè- me d’indiscipline à la direc- tion afin de le résoudre.

Zaïdi En plus des sept joueurs nommés plus haut, présents lors de la reprise des entraînements, un autre joueur a signalé sa présence sur la pelouse du stade Zougari-Taher. Il s’agit du gardien de but Mustapha Zaïdi. L’enfant pur produit de l’école relizanaise, est arrivé en tenue de ville, il a discuté avec son entraîneur avant de prendre sa voiture et quitter le stade.

Morose Malgré le bon résultat ramené, samedi der- nier du stade 20-Août contre le CRB et qui a augmenté les

chances du Rapid de rester cette saison en Ligue 1 Mobilis, les jours se font durs au sein du club reliza- nais, notamment après la dernière crise financière qui a poussé les joueurs à mena- cer de boycotter le dernier match du CRB, d’autant que cela se répercute sur leur moral. Durant la séance d’entraînement, une ambiance plombée se faisait ressentir sur le visage des joueurs présents. Le doute est bien ancré chez les joueurs qui n’ont plus le moral surtout que l’adminis- tration du club ne cesse de leur faire de fausses pro- messes quant à leurs salaires qu’ils n’ont pas touché depuis plus de six mois. B. B.

UNE SEMAINE DE REPOS POUR ZIDANE

«Je souffre d’étirement aux adducteurs»

Le capitaine de la formation relizanaise, Mohamed Amine Zidane, devra rester au repos pendant une semaine. L’auteur du premier but de son équipe le week-end dernier contre le CRB, a terminé difficilement la partie, chose qui l’a poussé à faire une échographie dès le lendemain dans une clinique privée à Alger. L’échographie a révélé qu’il souffrait d’un éti- rement aux adducteurs qu’il doit soigner.

«Je dois me soigner»

Joint par nos soins, le défen- seur axial des Vert et Blanc, Mohamed Zidane nous a affir- mé qu’il souffre d’un étire- ment au niveau des adduc-

teurs. «Cela fait plus de trois semaines que je ressens des douleurs au niveau des adduc- teurs. Lors du dernier match, je ne pouvais plus supporter ces douleurs, mais je ne vou- lais pas laisser mes coéqui- piers. Cependant, les résultats de l’échographie ont révélé que je souffre d’un étirement que je doit absolument soi- gner cette semaine, avant que cela ne s’aggrave.» Avant d’ajouter : «Je vais aviser mon coach pour l’informer de ma blessure, et lui dire que je préfère me soigner à Alger, sinon dans le cas où il refuse, je dois regagner Relizane pour continuer les soins avec le kiné du club.»

B. B.

Alger, sinon dans le cas où il refuse, je dois regagner Relizane pour continuer les soins

Vers le retour de Meddah

Pour la deuxième fois après son départ, les dirigeants du club relizanais ont contacté le gardien de but, Nadjib Meddah, pour lui demander de revenir au club.

Pour rappel, le gardien de but relizanais fut écarté après tout ce qui a été dit à son sujet suite à l’élimination de son équipe en coupe d’Algérie face au MCA et les accusations portées à son encontre. Certains dirigeants veulent le faire revenir et ter- miner ce qui reste de la saison avec le Rapid. Comme nous l’avions mentionné dans nos précédentes éditions, ces

l’avions mentionné dans nos précédentes éditions, ces mêmes personnes qui ont fait marche arrière suite à

mêmes personnes qui ont fait marche arrière suite à une grande vague de contestation affichée par certains diri- geants qui ont refusé catégo- riquement l’idée de revoir Meddah garder les cages des Lions de la Mina à nouveau, ont fini par se rétracter sur- tout que l’unique gardien titulaire Mustapha Zaïdi, ayant écopé de deux cartons jaunes, est sous la menace d’une suspension et les deux autres jeunes portiers man- quent d’expérience. Cependant, bien que Nadjib Meddah ne voie aucun pro- blème pour revenir au Rapid et terminer les cinq matches qui restent de l’exercice actuel, son retour ne s’est jamais concrétisé puisque des parties influentes au RCR s’y sont opposées. B. B.

ASMO

BARKA

« Montrer un visage honorable à Constantine»

Le défenseur Amine Barka tente de positiver, affichant sa volonté ainsi que celle de ses coéquipiers à faire leur possible pour que leur équipe finisse la saison avec les honneurs souhai- tés par la famille asémiste.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe ?

On peut dire que la situation est calme. Après le résultat néga- tif contre le Mouloudia de Béjaïa, les joueurs avaient du mal à gar- der le moral surtout après les cri- tiques de tout un chacun. Des cri- tiques légitimes d’ailleurs. Franchement, cette défaite contre le MOB nous a fait énormément de mal.

Mais le championnat n’est pas fini, il faut penser à sauver l’honneur du club…

Justement, on y pense tout le temps. D’ailleurs, les joueurs commencent à retrouver le moral. Il ne faut pas trop se foca- liser sur cet échec et cette place au classement. Nous devons penser à finir la saison avec les honneurs et c’est tout à fait nor- mal. Nous avons un match contre le CSC. Nous devons bien le jouer avec la détermination de le négocier par un bon résultat inch’Allah. Donc, il faut se concentrer sur ce rendez-vous qui ne s’annonce pas facile. En tout cas, le responsable du staff technique a axé son travail sur le facteur psychologique. Il l’a fait pour booster les joueurs en vue de rester dans la compétition jus- qu’à sa fin afin de sauver l’hon-

la compétition jus- qu’à sa fin afin de sauver l’hon- neur de notre équipe et du

neur de notre équipe et du club.

Ça n’a pas vraiment été facile pour le faire avec un groupe abattu à 6 journées de la fin, n’est-ce pas ?

Exactement ! Vous savez, ce n’est pas seulement le fait d’être condamnés, il y a aussi les réac- tions des uns et des autres. Donc, par rapport aux réactions de cer- tains supporters, ça n’a pas été facile pour la plupart des joueurs. Et ça a été difficile de motiver un groupe qui est en train de livrer ses derniers matches dans ce palier après une

accession fort méritée. Donc, la mission n’est pas facile, mais on fera le nécessaire pour que notre équipe finisse le championnat en force. En tous les cas, la balle est dans notre camp pour assurer une fin de saison avec les hon- neurs inchAllah. On fera notre possible pour bien négocier ce match à Constantine.

Et comment se présente ce match justement ?

Il est certain que ce ne sera pas facile. Nous allons affronter une équipe qui n’a pas encore assuré son maintien. Cette équipe qui joue même la coupe d’Afrique n’est jamais facile chez elle. Elle aura envie de nous battre pour rester à l’abri de la zone rouge. Puis elle voudra certainement prendre sa revanche par rapport au match aller puisque nous les avions battus par quatre à zéro. Ce sera à nous de bien nous com- porter d’autant que nous sommes délivrés de toute pres- sion. Nous ferons notre possible pour essayer de montrer un visa- ge honorable et pourquoi ne pas revenir avec un résultat positif nous permettant de sauver l’hon- neur d’El-Djamîya. L. M. A.

Les 18 avec Adjal, Sbia et Zahaf

La liste des 18 joueurs pour le match en dépla- cement contre le CSC comprend 3 nouveautés par rapport à la précédente liste du match contre le MOB. En effet, Hadj Merine a fait appel à trois jeunes issus de l’équipe des U21. Il s’agit du milieu offensif Adjal et du défen- seur Zahaf qui pour la première fois de la sai- son, font partie des éléments convoqués pour un match officiel ainsi que Sbia, de retour après un gros passage avec l’équipe espoir dont il est le buteur.

Mais sans Sebbah, Tabti et Oussaad

En revanche, Sebbah et Tabti ont déclaré for- fait. Le premier a évoqué un empêchement lié à un pépin au niveau du cou. Le deuxième a demandé l’autorisation de rester au chevet de son père alité. Non encore remis d’une blessu- re un peu compliquée, le défenseur Oussaâd n’est également pas concerné par ce rendez- vous, tout comme Belalem qui ne semble pas encore prêt pour la compétition.

Condoléances

Les membres de l’AAJ/ASM Oran présentent à Belkaïd Bellahouel, ancien joueur de l’ASMO des années 70, leurs sincères condoléances suite au décès de sa fille, survenu avant-hier. Puisse Allah Le Tout-Puissant accorder à la défunte Sa Miséricorde et l’accueillir en Son vaste paradis.

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Personne ne vient
www.competition.dz
Jeudi 14 avril 2016
20
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Personne ne vient à sa fête d'anniversaire,
DES POLICIERS LUI FONT UNE BELLE SURPRISE
A côté de la
beauté, l'esprit
et le cœur font
toujours l'effet de
parents pauvres.
Etienne
Rey
Il y a fort à parier que Toxey se souviendra longtemps de
ses 10 ans. Le petit garçon de l'Arkansas aux Etats-Unis a
fêté son anniversaire début avril, et ce qui promettait
d'être une catastrophe s'est transformé en une belle
histoire de solidarité. A l'approche du grand jour, sa mère,
Angela, avait envoyé 21 invitations à ses camarades. Mais
aucun n'a répondu présent. "J'étais dévastée et
impuissante", raconte-t-elle pour la chaîne locale THV11
qui a relaté l'histoire de Toxey. "C'est la dernière chose que
vous souhaitez à votre enfant, que personne ne se
préoccupe assez de lui pour venir", poursuit la mère du
petit garçon. Le 2 avril, Angela a donc posté un message
sur Facebook, appelant ses amis à être vigilants lorsque
leurs enfants sont invités, pour éviter ce genre de
situation déchirante. Son post est arrivé jusqu'à un
membre de la police locale, qui a souhaité faire quelque
chose. Et le jour J, Toxey a reçu une visite à laquelle il ne
s'attendait pas : quatre membres de la police en uniforme,
et leur chien policier. Les agents ont passé la journée avec
le petit garçon, lui ont montré le fonctionnement de la
sirène, l'ont fait jouer avec le chien et ont fait une partie
de basket avec lui. Et les quatre hommes n'étaient pas
venus les mains vides. En plus d'un gâteau spécialement
commandé pour Toxey, ils lui ont offert des jeux vidéo, un
ballon de basket et même une trottinette. "J'ai un petit peu
pleuré, après ce qu'ils ont fait pour moi", raconte le petit
garçon, qui compte désormais devenir policier quand il
sera grand. Et d'ajouter : "Autant que je m'en souvienne,
c'est la première fois que quelqu'un vient pour mon
anniversaire".
LES FLÉCHÉS
N° 2741
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
manifestation
mettra un trait
thymus de
femme
petite baie
de
joie
cruelle
sur
veau
DUDU
JJJJ OUROUR
le fait de se
manifester
médecin
fleur
suit le tic du
pendule
organe
Deux clochards discutent de tout et de
rien. Soudain, l’un demande à l’autre :
2
- Au fait, tu ne fumes plus ?
actions
- Non, fait l’autre. ça me donnait mal aux reins !
de mouiller
12
- Tiens, j’ignorais que le tabac était mauvais pour
partisans du
désordre
les reins !
donne de
-
Mais si, à force de se baisser pour ramasser les mégots !
10
la voix
transpire
SuDoKu
comptées
en moins
article
2741
7
divans
espagnol
se dérober
6
5
4
2
8
avant les
15
moyen de
autres
lutte
6
9
5
4
homme
saint
espagnol
volant
3
14
4
7
parties
x
grec
de théâtre
2
9
4
cœlentéré
marin
ruminant
542
aride
à cornes
prolonge-
ments
possessif
7
6
13
7
3
état-major
feuilleté
éclat vif
du regard
3
2
8
1
nuisible
à la santé
1
8
vin
partent
espagnol
patrie
en éclats
cuivre
d’Abraham
7
5
4
1
2
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
réfuta
bon pote
5
6
7
5
8
9
2
4
6
1
3
chevalier
fine rainure
ambigu (d’)
2
1
9
3
6
7
4
5
8
affaiblis-
3
4
6
5
1
8
9
7
2
sement
strontium
9
3
1
2
7
5
8
4
6
dans le vent
8
6
2
4
3
1
7
9
5
ville
use par
11
id est
5
7
4
8
9
6
2
3
1
allemande
frottement
4
9
5
6
8
3
1
2
7
marque
1
8
3
7
4
2
5
6
9
9
l’exclusion
6
2
7
1
5
9
3
8
4
F
S
T
E
I
H
E
M
I
O
N
E
E
I
M
E
C
U
E
L
LES MELÉS
N° 2741
P
A
R
A
F
E
C
U
L
R
C
N
E
N
U
P
H
A
R
M
B
P
L
L
S
O
U
I
L
L
U
R
E
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
E
T
I
R
E
S
I
E
U
E
N
I
R
B
E
P
E
H
R
A
A
A
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
I
T
A
L
I
E
N
A
O
D
E
S
T
R
I
O
S
I
S
R
A
B
B
I
N
S
A
E
A
T
C
V
AFFICHAGE
HEMIONE
I
L
M
E
R
I
S
T
S
A
E
R
I
B
S
N
R
F
C
T
I
I
AMICAL
IMPASSE
R
E
E
L
E
T
R
E
U
T
E
R
I
N
T
O
E
A
R
C
A
D
E
F
A
E
E
L
G
BENOIT
LEUCEMIE
A
S
S
E
R
V
I
S
S
E
BRACELET
LIBRETTO
A
N
R
O
H
P
I
I
I
I
M
L
R
I
O
E
D
I
S
E
S
R
CHARNIERE
MANUCURE
O
S
E
S
Z
E
N
D
L
I
F
M
C
N
C
N
A
A
E
E
F
B
CHASSE
MARAIS
N
E
L
R
A
S
DATTIER
NAUFRAGE
S
A
A
I
A
R
H
E
N
I
A
T
I
E
T
A
T
T
I
S
E
R
A
I
T
DECADAIRE
NENUPHAR
R
E
S
V
A
N
N
E
I
C
D
P
A
A
D
U
E
C
A
F
F
C
I
ECONOME
OFFRANT
T
I
R
E
R
I
D
E
M
A
I
A
H
G
R
C
E
C
U
A
S
I
O
O
ECUSSON
OGIVAL
LES FLÉCHÉS
FACE
PATTE
R
M
C
E
A
U
T
A
H
C
A
R
L
N
N
1
2
3
4 5
6
FERVENT
PEBRINE
LES MELÉS
A
A
E
G
R
T
N
A
R
F
F
O
E
O
E
D
A
N
I E
L
FILICALE
RABBIN
GARDENIA
RACHAT
M
N
D
E
E
G
A
R
F
U
A
N
G
M
B
7
8
9
10
11
DIEGO
GELIFIER
SAUCE
A
L
V
E
S
L
I
B
R
E
T
T
O
T
N
E
V
R
E
F
CALVO
HANDICAP
SBIRE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Jeudi 14 avril 2016

JSMB

21

www.competition.dz Jeudi 14 avril 2016 JSMB 21 Les Béjaouis dos au mur De notre correspondant BADR-EDDINE

Les Béjaouis dos au mur

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Restant sur une longue série de rencontres sans victoire, les Vert et Rouge se doivent de mettre un terme à ce triste record qui place la JSMB parmi les équipes menacées de relégation. La JSMB, qui s’est compliqué la tâche, en cédant beaucoup de points à domicile, n’aura pas trop le choix, surtout que la fin du championnat approche et que bon nombre d’équipes se trouvent dans la même situation. Si la direction du club avait mis tous les moyens néces- saires afin de permettre aux joueurs d’évoluer dans de bonnes conditions, la balle est désormais dans leur camp et la solution viendra d’eux. Si la chance a joué un rôle important dans les derniers résultats enregistrés par le club, il est surtout nécessaire de rappeler que les joueurs n’ont pas eu un état d’esprit de gagneurs, cédant la place au doute et se mettant dans la difficulté. Les Béjaouis doivent, néanmoins, réagir avant qu’il ne soit trop tard. Si beaucoup ont fini par baisser les bras, notamment chez les supporters, certains mordus croient toujours à l’exploit. La direction du club, qui était sortie de son mutisme lors d’une conférence organisée mardi, a rappelé qu’elle était mobilisée afin de sauver le club et lui permettre de rester dans ce championnat de Ligue 2 Mobilis. Cette dernière avait rappelé qu’elle allait mettre tout en œuvre afin de permettre aux joueurs de réussir à récolter au moins 2 victoires pour que la JSMB ne rétrograde pas. Les dirigeants, qui avaient néanmoins évoqué les diffi- cultés qu’ils rencontrent notamment à travers des interférences qu’ils ont

notamment à travers des interférences qu’ils ont constatées de la part de certaines par- ties, se

constatées de la part de certaines par- ties, se disent déterminés à mettre le club à l’abri à la fin de la saison. Par ailleurs, il faudra surtout une grosse détermination de la part des joueurs qui sont les seuls à détenir la clé de la réus- site.

Une mission difficile La JSMB, qui évoluera trois fois en déplacement, lors des 4 prochaines jour- nées, n’aura pas la tâche facile. Tous les observateurs savent pertinemment qu’il faudra un exploit pour que le doyen des clubs kabyles, garde sa place en Ligue 2 Mobilis. La direction des Vert et Rouge a d’ailleurs déclaré qu’elle compte sur l’envie et la détermination des joueurs qui composent l’effectif du club dont la majorité sont issus de la région. Les joueurs, qui semblent prendre la mesu- re de la situation, ont promis qu’ils feront leur possible pour aller chercher des points en déplacement. Des points

qui seront importants pour permettre à la JSMB de se maintenir. Tout le monde, d’ailleurs, s’accorde à dire que la JSMB est condamnée à l’exploit et que son destin est entre les mains des joueurs qui seront dans l’obligation de sortir des matchs de haut niveau.

Des changements s’imposent Si le déplacement à Chlef, où se trouve la JSMB depuis quelques journées afin de préparer la rencontre de demain face à l’ASO, s’est effectué en présence de tous les joueurs, le staff technique des Vert et Rouge sera néanmoins appelé à trouver des solutions afin de corriger les insuffisances constatées lors des précé- dentes rencontres. En plus des change- ments qui sont obligatoires, Kabir sera privé des services de son défenseur cen- tral, Sofiane Mebarki. Cette absence de taille sera certainement handicapante pour une JSMB qui manque cruelle-

ment de confiance, surtout en défense. En plus de cette défection en raison d’un cumul de cartons, le staff tech- nique des Vert et Rouge sera aussi appe- lé à changer de système de jeu. Ayant constaté beaucoup de fébrilité, sur les côtés lors de la précédente rencontre, Kabir devra trouver une solution sur- tout après les nombreuses erreurs défensives effectuées par les joueurs de couloir. La lenteur de Cheheima et le manque de talent de Boukhalfa ont offert sans doute le but égalisateur à une équipe de l’AS Khroub, qui n’avait pas réellement les capacités de gêner la JSMB qui n’avait pas su comment gérer son avance, dans une rencontre à six points. En plus du système de jeu, le choix des joueurs sera sans doute important pour la prochaine rencontre. Si certains éléments n’avaient pas été à la hauteur, d’autres n’ont pas les capaci- tés de finir les rencontres et cela est un paramètre important que devra prendre en considération le coach.

L’envie fera-t-elle la différence ? En plus du fait que la qualité des effec- tifs est très proche entres les deux équipes, c’est l’envie des joueurs qui fera la différence sur le terrain à l’occa- sion de la rencontre de demain. Si les supporters des deux équipes vivront des moments très difficiles avant cette rencontre, c’est surtout aux joueurs de démontrer qu’ils méritent de porter les couleurs de ces deux grands clubs. Ainsi, face à la situation dans laquelle se trouve la JSMB, c’est la volonté des joueurs qui fera sans doute la différence demain sur la pelouse du stade Boumezrag de Chlef. B. E. Z.

La direction

prévoit une

prime

record

Afin de permettre aux joueurs d’abor- der la rencontre de demain avec une grande détermina- tion, la direction de la JSMB prévoit une grosse prime en cas de victoire. Ainsi, selon des sources proches de la direction, le président Tiab compte offrir aux joueurs 30 millions chacun en cas de succès demain.

OM

Le recrutement évoqué

Même si les choses sérieuses n’ont pas encore été entamées, on parle déjà du recrutement pour la saison à venir. Nos sources évoquent le recrutement d’une dizai- ne de joueurs qui viendront renforcer les rangs. La Ligue 1 Mobilis étant exigeante en matière de joueurs de qualité, les dirigeants de l’OM ne veulent pas tomber dans l’erreur et quitter l’élite très vite. Selon les mêmes sources, il y aurait des éléments ciblés et contactés pour porter les couleurs bleu et orange.

A. B.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. OM

51

26

15

06

05

27

16

+11

2. CAB

46

26

12

10

04

22

12

+10

3. USMBA

44

26

11

11

04

25

16

+09

4. PAC

39

26

09

12

05

28

19

+09

5. JSMS

36

26

09

09

08

29

26

+03

6. ASO

34

26

09

07

10

20

20

00

7. MCS

34

26

09

07

10

24

27

-03

8. CRBAF

33

26

08

09

09

18

17

+01

9. USC

33

26

08

09

09

22

22

00

10. CABBA

32

26

07

11

08

25

24

+01

11. ASK

32

26

08

08

10

30

33

-03

12. MCEE

31

26

07

10