Vous êtes sur la page 1sur 3

http://www.mathovore.

fr

Transformations du plan.

I. Translations et homothéties
r
1) Translation de vecteur u
Un point M a pour image un point M’ par la translation de vecteur Å
u si et seulement si
MM’ = Å
Ä u.

tÅu
On note : M M’
ou bien M’ = tÅu (M)

Cas particulier :
Si Å
u=O Å alors M = M’.
Tout point est invariant par la translation de vecteur nul.
On dit que tOÅ = IdP

u ≠ O,
Si Å Å il n’existe aucun point invariant.

tÅu t-Åu
Si M M’ alors M’ M
On dit que la translation de vecteur - Å
u est la translation réciproque de la translation de
vecteur Å
u.

Relation vectorielle. Dem :


Soient A et B deux points distincts.
Soit A’ = tÅu (A) et B’ = tÅu (B).
Alors AB
Ä = A’B’Ä

2) Homothéties
Soit O un point et k un réel non nul. On appelle homothétie de centre O et de rapport k la
transformation du plan qui à tout point M associe M’ tel que OM’
Ä = k OM.
Ä
On note h( O, k ) ou h.
h
On écrit : M M’

Ex : Si k = 2, OM’
Ä = 2 OM.
Ä

1 Ä = − 1 OM.
Si k = - , OM’ Ä
2 2

Cas particuliers :
Si k = 1, on obtient l’identité du plan.
Si k = - 1, on obtient la symétrie de centre O.

Propriété : Le centre de l’homothétie, un point et son image sont toujours alignés.

Relation vectorielle :
Soient A et B deux points distincts.
Soient A’ et B’ les images respectives de A et B par l’homothétie de centre O et de rapport
k.
OA’
Ä = k OAÄ
OB’
Ä = k OBÄ
A’B’
Ä = A’O
Ä + OB’
Ä = k AO Ä + k OB
Ä = k AB.
Ä

Si A’ = h(A) et B’ = h(B), alors A’B’


Ä = k AB
Ä

Conséquences : (AB) // (A’B’)

II. Propriétés des homothéties et des translations


f désigne soit une homothétie, soit une translation.
1) Conservation de l’alignement
Les images par f de 3 points alignés sont 3 points alignés.

Ex : f, homothétie de centre O et de rapport 2.

2) Conservation du barycentre
Soient A et B, deux points distincts et soit G le barycentre de ( A, α ) et ( B, β ). On appelle
A’, B’, G’ les images respectives de A, B, G par f, alors G’ le barycentre de ( A’, α ) et ( B’, β ).

Cas particulier : Si I milieu de [AB] alors f(I) milieu de [A’B’].

3) Conservation des angles orientés


Soient A’, B’, C’ les images de A, B, C par f, alors les angles ( AB,
Ä AC)
Ä et (A’B’,
Ä A’C’)
Ä ont la
même mesure.
En particulier, les angles géométriques sont conservés.

4) Effet sur les longueurs et les aires


Une translation conserve les longueurs et les aires.
Par une homothétie de rapport k, les longueurs sont multipliées par k et les aires par k².
III. Image d’une figure par une translation et une
homothétie
f désigne soit une translation, soit une homothétie.
1) Image d’une droite
Propriété :
L’image d’une droite D par f est une droite parallèle.

Ex : Soit h une homothétie de centre O qui transforme A en A’.

2) Image d’un segment


Propriété :
L’image d’un segment [AB] par f est le segment [A’B’] où A’ = f(A) et B’ = f(B).

3) Image d’un cercle


Propriété :
L’image d’un cercle de centre O et de rayon R par f est le cercle de centre O’ = f(O) et de
rayon, R si f est une translation, k × R si f est une homothétie de rapport k.

1
Ex : Soit f une homothétie de centre I de rapport - .
2