La réserve parlementaire 2016

> La progression de l’égalité femmeshommes : la 15ème place mondiale en
2015, contre la 43ème en 2013.
> La revalorisation du point d’indice permettant d’établir la rémunération des
fonctionnaires, gelé depuis 2010.
> La baisse du déficit du régime général
de la Sécurité sociale sans baisse des
prestations.
> Le prélèvement à la source de l’impôt
sur le revenu dès le 1er janvier 2018.
> La suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs créés par Nicolas
Sarkozy.
> La pérennisation des contrats aidés
d’auxiliaires de vie scolaire (AVS) en
«contrats d’accompagnants des élèves
en situation de handicap».
> Les deux journées passées avec un dirigeant villeneuvois, en entreprise et à
l’Assemblée Nationale, dans le cadre de
l’expérience « Vis ma vie ».

Soutien aux communes :

• NASDAC (Lille Fives) : 4 000 €
• Les Potes en Ciel (Lille Fives) : 4 000 €
• Hellemmes Organisation Cyclisme : 2 000 €
• Le Polder (Hellemmes) : 4 000 €
• Ass’Haut de Mons (Mons en BaroeulRonchin) : 3 000 €
• Idées en Fleurs (Ronchin) :4 000 €
• Jardins familiaux (Villeneuve d’Ascq) :
2 000 €
• Revue du Nord (Villeneuve d’Ascq) : 2 000 €
• La Raquette (Villeneuve d’Ascq) : 2 000 €
• La Transfrontalière (Villeneuve d’Ascq) :
2 000 €

Didier Manier, suppléant

Garantie jeunes :

une deuxième chance pour les jeunes en grande difficulté.

> Le recours à l’article 49-3 qui a suspendu l’examen du projet de loi travail par
les députés.
> Le rejet du dossier de Lille pour l’IDEX.
> Les violences en tout genre lors des manifestations.

En 2017, la Garantie jeunes sera généralisée. Elle est destinée aux
jeunes de 18 à 25 ans pas ou peu diplômés, qui ont décroché du système scolaire et se retrouvent sans emploi ni formation. Pilotée par les
missions locales, la Garantie jeunes offre un suivi d’un an. La durée
peut être prolongée de six mois. Le dispositif propose aux jeunes, dans
une logique de droits et devoirs, un accompagnement intensif sur plusieurs mois, des immersions régulières en entreprise et, en appui, une
aide financière de 461 euros mensuels pour faciliter leur entrée dans
la vie active.
Une expérimentation de la Garantie jeunes a été menée auprès de 46 000 jeunes, notamment dans le Nord. Les résultats sont positifs. 83% des jeunes, accompagnés depuis plus
de 2 mois en Garantie jeunes, ont eu une ou plusieurs expériences professionnelles et 1
jeune sur 2 s’est retrouvé en situation d’emploi après 8 à 10 mois dans le dispositif.
La Garantie jeunes est un sérieux coup de pouce. Pour les jeunes motivés, n’hésitez pas
d’ores-et-déjà à contacter votre mission locale !

Me contacter Vous souhaitez me joindre, me poser une question, me faire part de vos propositions
Permanence Parlementaire
Audrey Linkenheld
Députée du Nord
37, rue Faidherbe
59000 LILLE

essai MM lettre indesign.indd 1-2

Assemblée Nationale
Audrey Linkenheld
Députée du Nord
126 rue de l’Université
75355 PARIS Cedex 07 SP

Les Maisons Folles
à Ronchin

Circonscription
La réserve parlementaire
en chiffres

Juillet 2016 N°
Semestriel

Prendre rendez-vous par :
Courriel : alinkenheld@assemblee-nationale.fr
Téléphone : 03 20 06 53 21
Retrouvez les dates précises sur :
www.audrey-linkenheld.fr

8

Hellemmes - Lezennes - Lille Centre - Lille Fives - Mons-en-Barœul - Ronchin - Villeneuve d’ Ascq

Visite de l’école maternelle Anatole France à Villeneuve
d’Ascq, rénovée grâce à la réserve parlementaire

• CIMADE Nord Picardie : 4 000 €
• Pédiatres du Monde : 1 000 €
• Avec des mots médiation (Lille - Hellemmes)
: 4 000 €
• Comité des Aînés du Long Pot (Lille Fives) :
1 000 €
• Mos’art (Lille-Fives) : 4 000 €

> L’annulation du concert de Black M prévu à Verdun suite à un déferlement de
haine, d’injures et de menaces.

Citoyenneté,
Vie économique

Zoom

Audrey LINKENHELD

Soutien aux associations :

> Les attaques de Bruxelles, d’Orlando et
de Magnanville, avec une pensée pour
les victimes et leurs proches.

A l’Assemblée

La lettre de votre députée

• Hellemmes : équipement d’écoles en classes
mobiles (11 600 €)
• Lezennes : création d’une rampe d’accès à
l’école Henri Coursier (3 000 €)
• Lille : mise en accessibilité du stade de Rugby
du Mont de Terre (12 800 €)
• Mons en Baroeul : équipement pour le projet
orchestre du Collège Rabelais (11 6000 €)
• Ronchin : création d’une aire de jeux rue de
Flandres (11 600 €)
• Villeneuve d’Ascq : rénovation et mise en
accessibilité de la Salle Marianne (36 400 €)

Le mot de

J’aime pas

Cette année, j’ai à nouveau soutenu des projets orientés principalement vers
l’insertion économique et l’action sociale, le cadre de vie, le vivre ensemble à
travers le sport ou la culture, ou encore l’épanouissement de chaque enfant :

J’aime
> Le doublement des crédits publics en faveur du bio.

Conception graphique : Solol — Impression : Moutier - Imprimé sur papier certifié PEFC - Photo de Une : Assemblée nationale - Autres photos : Droits réservés

Mon regard sur l’actu

Certains débats politiques de ces derniers mois, autour de la déchéance de nationalité
ou du travail par exemple, laissent un goût amer à la députée socialiste que je suis. J’ai
toujours fait part, en toute transparence, de mes doutes ou mes désaccords lorsque
les propositions du gouvernement ou du Parlement ne me semblent pas aller dans le
sens des engagements que j’ai pris devant les citoyens en 2012 ou plus généralement
dans le sens du progrès et de la justice.
Pour autant, en regardant l’ensemble du parcours accompli depuis 4 ans par la gauche
au pouvoir, j’y trouve des motifs de satisfaction et même de fierté. De très nombreux
engagements ont été tenus parmi les 60 qui ont fondé le socle de la campagne
présidentielle de François Hollande.
Alors que la France était en 2012 dans une situation économique et financière catastrophique, alors que le terrorisme continue malheureusement de frapper, nous avons
entrepris de redresser notre pays dans un esprit de justice, nous avons engagé sa nécessaire modernisation tout en continuant d’offrir à tous les Français un haut niveau
de protection.
Aujourd’hui, les indicateurs l’attestent, l’amélioration est là : des emplois se recréent, le chômage baisse peu à peu, les inégalités reculent, la consommation des ménages et l’investissement des entreprises ont redémarré et soutiennent la croissance,
des services publics essentiels comme l’Education nationale, la police, la justice ou la
santé sont confortés grâce à des créations de postes indispensables pour leur qualité
mais aussi à des réformes structurelles pour leur pérennité.
Evidemment, même si ça va mieux, tout ne va pas encore bien ou assez vite ! Mais le
changement est engagé et une grande partie des décisions prises par le gouvernement et sa majorité parlementaire est conforme à l’intérêt général et à la promesse
républicaine telle que la gauche la conçoit.
C’est pour évoquer tous ces sujets, ceux qui s’avèrent positifs comme ceux qui interrogent davantage, que j’ai organisé, comme chaque année depuis mon élection,
des rencontres citoyennes dans toutes les communes de la circonscription.
Un moment d’échange et de démocratie que j’apprécie toujours !
Comme j’espère que vous apprécierez la lecture de cette lettre qui entend contribuer à
une meilleure compréhension entre les élus et les citoyens.

Permanences
parlementaires
Le mardi sans rendez-vous
dans votre commune
et le vendredi sur rendez-vous
- 1er mardi du mois
(5/07, 6/09, 8/11)
Lezennes : de 9h à 10h
Mairie, 1Place de la République
(Bus : ligne 18)
Lille Fives : de 11h à 12h
Mairie,127 ter rue Pierre Legrand
(Métro Fives)
- 2e mardi du mois
(12/07,13/09, 15/11)
Ronchin : de 9h à 10h
Mairie, 650 av. Jean Jaurès
(Bus : Liane 1, Ligne n°57)
- 3e mardi du mois
(19/07, 20/09, 22/11)
Lille Centre : de 9h à 10h
Mairie de quartier, 10 rue Pierre Dupont
(Métro Rihour)
Mons en Baroeul : de 11h à 12h
Mairie, 27 av.Robert Schuman
(Métro Mairie de Mons)
-






4e mardi du mois
(26/07, 27/09, 29/11)
Villeneuve d’Ascq : de 9h à 10h30
Mairie, Place Salvador Allende
(Métro Hôtel de Ville)
Hellemmes : de 11h à 12h
Mairie, 155 rue Roger Salengro
(Métro Hellemmes)

- Le vendredi sur rendez-vous
au 37 rue Faidherbe à Lille
(Métro Lille Flandres)

Retrouvez-moi sur www.audrey-linkenheld.fr

Nous contacter : 03 20 06 53 21
ou alinkenheld@assemblee-nationale.fr

23/06/2016 17:34:38

A l’Assemblée nationale
Encourager la jeunesse et la citoyenneté
Au cours du mois de juin, je me suis particulièrement impliquée dans l’examen du projet de loi «
égalité et citoyenneté », que ce soit à travers un
atelier législatif organisé en circonscription, au sein
de la commission spéciale dont je suis membre ou
en séance publique.
Ce texte contribuera à ramener la République partout où elle a reculé, en favorisant et en reconnaissant l’engagement civique, en facilitant l’autonomie
des jeunes et en luttant mieux contre le racisme et
les discriminations.
Il vient également utilement compléter les lois déjà
votées en matière de logement et d’urbanisme
pour renforcer la mixité dans l’habitat et stopper
les phénomènes de ghettoïsation de certains quartiers.

Dès son adoption définitive par
le Parlement, ce projet permettra par exemple de :
- généraliser le service civique
- étendre la réserve citoyenne à
de nouvelles missions et de nouveaux organismes
- prendre un congé d’engagement associatif de 6 jours par an Atelier législatif à la maison des
- valider le bénévolat étudiant au associations de Mons en Baroeul
cours de la formation
- améliorer l’accès des jeunes à
leurs droits sanitaires et sociaux
- mieux coordonner les attributions de logements sociaux…

Dialogue social ?

Au fil de la circonscription

Braderie du Grand Ronchin,
22 mai 2016

Rencontre à l’artothèque l’Inventaire
à Hellemmes, 2 mai 2016

A l’occasion de chaque fête du travail, j’évoque l’actualité économique et
sociale avec les principaux syndicats installés à la bourse du travail de Lille
Fives. C’est conforme à l’attachement qui est le mien au mouvement ouvrier,
à l’idée que je me fais de la démocratie sociale et au rôle que j’exerce à la
commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale.
Cette année, nos discussions se sont
inscrites dans le calendrier parlementaire du projet de loi Travail. J’ai ainsi pu
recueillir l’essentiel des avis des organisations syndicales, avec leurs convergences et leurs divergences.
A ce stade, après de nombreuses modifications, il faut reconnaître que ce texte
comporte des avancées par rapport
à sa version initiale ou au droit en vigueur : ouverture du compte personnel
d’activité, généralisation de la garantie
jeunes, création d’un droit à la déconnexion, renforcement des congés,
retrait du plafonnement des indemnités prud’homales, meilleure prise en
compte de la spécificité des petites entreprises en cas de licenciement économique, protection renforcée du salarié
en cas d’accord offensif pour l’emploi,

ou encore, suite à un amendement que
j’ai porté, responsabilisation sociale des
plateformes numériques.
Il n’en reste pas moins que je regrette
profondément l’interruption brutale de
la discussion à l’Assemblée nationale via
le 49-3. Elle n’a pas permis de débattre
sereinement de plusieurs questions qui
restent en suspens, en particulier celle
de la place de l’accord d’entreprise par
rapport à l’accord de branche.
Dans une économie en pleine mutation, il est légitime et même nécessaire
d’actualiser tant les protections des travailleurs, les conditions d’exercice des
entreprises que les formes de la négociation sociale. Pour y aboutir, il faut
toutefois qu’un dialogue ouvert puisse
être possible entre gouvernement, parlement et partenaires sociaux.

Transparence de la vie économique
Nous agissons pour élever la France au rang des grands standards internationaux en matière de transparence et en faire l’un des leaders de la lutte contre
la corruption et la fraude fiscale.
Registre des lobbies, protection juridique des lanceurs d’alerte dans le secteur financier, agence nationale de lutte contre la corruption… telles sont encore quelques unes des nouveautés votées en juin par l’Assemblée nationale.
Grâce au projet de loi relatif à la transparence,
la lutte contre la corruption et la modernisation
de la vie économique, la France sera le premier
pays au monde à prévoir pour les entreprises
d’un certain chiffres d’affaires un reporting public, pays par pays, élargi à l’ensemble des pays
du monde et qui entrera en vigueur dès que la
directive européenne, actuellement en cours de
discussion, sera adoptée et, au plus tard, le 1er
juillet 2017.

Rencontres citoyennes
Ce fut la 4ème édition des rencontres
citoyennes que je propose dans les
six communes de la circonscription,
pour faire le point sur mon activité
parlementaire avec les habitants
et les forces vives. Beaucoup de
femmes et d’hommes rencontrés, de
questions posées, de points de vue
échangés : engagement tenu !

Sur le vif

J’ai accueilli à l’Assemblée nationale,
le 7 juin dernier, une classe de CM2 de
l’école Verlaine de Villeneuve d’Ascq
qui représente cette année notre
circonscription pour la 21ème édition du Parlement des Enfants. Les
élèves ont élaboré une proposition
de loi intéressante sur l’accueil des
migrants, une belle expérience de citoyenneté qui leur a permis d’appréhender concrètement le rôle des députés. Bravo à eux pour leur énergie
mais aussi au Conseil Municipal des
Enfants de Ronchin et d’Hellemmes,
également reçus à Paris.

ZOOM *

Rencontre citoyenne à Lille-Fives, 20 juin 2016

Ma session parlementaire en chiffres
1 proposition de résolution déposée
sur la préservation du modèle français du crédit immobilier
12 propositions de loi ou de résolution cosignées
149 amendements déposés - 25 interventions en commissions des
affaires économiques, des affaires européennes et en séance publique
11 questions écrites et 1 question orale
sur les commerces du stade Pierre Mauroy pendant l’Euro 2016
280 personnes reçues en visite à l’Assemblée nationale
40 entreprises et associations rencontrées

Les Maisons Folles
Depuis 5 ans, des habitants du quartier
des Fleurs de Ronchin prêtent les clefs de
leur maison à des plasticiens pour qu’ils
y exposent leurs œuvres. Les Maisons
Folles, réalisées par l’association Idées en
Fleurs (que j’ai soutenue à travers la réserve parlementaire) et des étudiants de
Lille 3, ont ainsi permis les 23 et 24 avril
derniers des rencontres inédites entre 16
artistes locaux, les habitants et les spectateurs. Une chouette initiative qui fait
vivre l’art dans nos quartiers.
Coordination
Sylvain DUBRUNFAUT
maisonsfolles@gmail.com

Visite des aînés de Lezennes
à l’Assemblée nationale,
3 février 2016

essai MM lettre indesign.indd 3-4

Assemblée Générale
de l’association Le Refuge
à Lille, 21 mai 2016

Fivestival en présence des Géants
à Lille, 4 juin 2016

Les droits des femmes vus par les
élèves du collège Simone de Beauvoir
de Villeneuve d’Ascq, 11 mars 2016

Visite de l’entreprise API
Restauration à Mons en Baroeul,
28 avril 2016

Déplacement au Bundestag allemand
pour parler hébergement des réfugiés et
logement, 25 avril 2016

* Nous consacrons régulièrement quelques lignes de
notre lettre à une association de la circonscription ou
à l’activité d’une commune. Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas !

23/06/2016 17:34:41

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful