Vous êtes sur la page 1sur 4

Fiche Mémo

Les pronoms en – y

Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ

I. Observez

Non, j’en viens !


Tu vas faire des courses ?
Oui, j’y vais !

Oui, je lui en ai parlé.


Tu lui as expliqué le problème ?
Non, je le lui expliquerai demain.

Mais, si, je m’y intéresse !


Tu ne t’intéresses pas à mon
travail… Non, je ne m’en soucie pas du tout !

Oui, je m’y mets !


Tu t’occupes de ça ?
Oui, je m’en charge !

II. Complétez

a. Tu as des ennuis ? Oui, j’….. ai beaucoup.

b. C’est toi qui as fait cette bêtise ? Non, je n’…. suis pour rien.

c. Tu peux t’occuper de ça ? Oui, je m’………… charge !

d. Tu as commencé tes devoirs ? Non, je m’…… mets dans cinq


minutes !

Proverbe français

1
Agnès Vincis – Alix Creuzé - Institut français de Madrid
III. Dans quels cas utilisez-vous les pronoms « en » et « y » ?
Trouvez des exemples dans vos lectures en français.
Ecrivez votre règle et choisissez vos exemples.

Je disais simplement que si tu me trompais


par bonté d’âme et que je m’en aperçoive, je
n’en aurais que plus de tendresse pour toi…
Jean COCTEAU, La voix humaine

Je m’en allais, les


poings dans mes
poches crevées.
Arthur RIMBAUD,
« Ma bohème »

Par Athéna, devrions-nous écouter cela


? Si oui, c'est avec quelque goût de
l'interdit ! Mais, je m'y refuse si nous
devons ensuite nous mettre à critiquer
les dieux qui protègent la cité !

Socrate, La Démocratie

2
Agnès Vincis – Alix Creuzé - Institut français de Madrid
IV. Faites le point

EN Y
1 a- remplace un complément remplace un complément de lieu
d’objet direct indéfini ou de (où on est, où on va)
quantité .
(un, une, des, partitifs, exemple :
cardinaux, adverbes de - Tu vas à la piscine le
quantité : beaucoup, peu, trop, samedi ?
assez…) - Non, j’y vais le dimanche.

exemple : - Tu habites à Madrid depuis


- Tu as du cholestérol ? longtemps ?
- Oui, j’en ai un peu. - J’y habite depuis 8 ans.

- Tu as des enfants ?
- Oui, j’en ai deux et toi ?
- Moi, je n’en ai pas.

b- remplace un complément de
lieu de provenance (d’où on
vient)

exemple :
- Tu es passé voir ta mère ?
- Oui j’en viens et elle te
donne le bonjour.
2 remplace un complément remplace un complément indirect
indirect introduit par DE si ce introduit par À si ce n’est pas une
n’est pas une personne. personne.

exemple : exemple :
Je parle de mon projet  j’en Je pense à mes vacances  j’y
parle. pense.
Je parle de mon fils  je parle Je pense à Pierre.  je pense à lui.
de lui. Je m’intéresse à la politique. 
Je m’occupe des réclamations.  je m’y intéresse.
je m’en occupe Je m’intéresse à Sophie 
Je m’occupe de mes enfants  je m’intéresse à elle.
je m’occupe d’eux.

quelques verbes ou locutions qui quelques verbes ou locutions qui se


se construisent avec DE : construisent avec À :
parler de / rêver de / avoir peur penser à / réfléchir à / s’intéresser
de / avoir besoin de / être à / s’opposer à / être hostile à /
content de / êt re fier de / faire attention à / tenir à / renoncer
s’occuper de / avoir envie de /se à…
souvenir de / se moquer de …

3
Agnès Vincis – Alix Creuzé - Institut français de Madrid
3 quelques expressions quelques expressions
idiomatiques où la présence de idiomatiques où la présence de Y
EN ne se justifie pas ne se justifie pas
grammaticalement. grammaticalement.

en vouloir à qqn : il y a :
Il a été odieux avec moi, je ne Dans cette pièce il y a beaucoup de
peux pas l’oublier et je lui en meubles.
veux. ça y est :
en avoir marre : Ça y est, j’ai fini mon exercice !
Mais j’en ai marre de cette y être pour quelque chose / n’y
histoire ! être pour rien :
en avoir assez : -Paul, la fenêtre cassée, tu y es
Il en a assez de se lever tous les pour quelque chose ?
jours très tôt. -Non maman, je te promets, je n’y
s’en aller : suis pour rien !
Je m’en vais ! Et bien, c’est ça, s’y connaître en qqch :
va-t-en ! Tu t’y connais en informatique ?
n’en plus pouvoir : Oh, je m’y connais un peu
Je n’en peux plus, tous les jours seulement. Je m’y connais mieux
la même chose ! en électronique.
ne pas s’en faire :
Ne t’en fais pas, je suis sûr qu’il
va arriver bientôt.

4
Agnès Vincis – Alix Creuzé - Institut français de Madrid