Vous êtes sur la page 1sur 11

Hide

A
s
y
m
é
t
r
i
e
Cours Outils
Statistique descriptive>Série statistique uni variée>Forme>Asymétrie>Asymétrie

Asymétrie
Définition:
Une distribution est dite symétrique si les valeurs observées se répartissent de façon
uniforme autour des trois valeurs centrales : la moyenne, le mode et la médiane.
Le terme anglais est "skewness".
Pour mesurer l'asymétrie d'une distribution, on dispose de différents coefficients. Le but
est de comparer les formes de plusieurs distributions, ces comparaisons n'ayant de sens
que si elles sont faites à partir des mêmes coefficients appliqués aux différentes
distributions.

Asymétrie de distribution

On distingue trois types de distributions selon qu'elles sont dissymétriques


(asymétriques) à gauche (graphique de gauche), symétriques (graphique du milieu) ou
dissymétriques (asymétriques) à droite (graphique de droite).
Souvent, l'analyse du diagramme en bâtons – ou de l'histogramme – permet de se rendre
compte du caractère symétrique ou non d'une distribution. L'examen de la boîte à
moustaches permet aussi de se faire une idée sur cette question selon que la boîte et les
moustaches sont symétriques ou, au contraire, de plus petite amplitude à gauche
(asymétrie à gauche) ou à droite (asymétrie à droite).

 Distribution étalée à droite :

 Distribution symétrique :

 Distribution étalée à gauche :


Coefficient de Yule
Définition:
 Le coefficient de Yule sert à mesurer l'asymétrie de la distribution en tenant compte
des positions relatives des quartiles par rapport à la médiane.

Méthode:

I est défini par ou de manière

équivalente
Ce coefficient permet de localiser la médiane dans la boîte à moustaches, par rapport
au milieu du segment formé par et .

Ce coefficient est indépendant de l'unité de mesure. En outre, il est toujours compris


entre -1 et 1, car la médiane est située en et .

 Si , la distribution est symétrique.

 Si , la distribution est étalée à droite

 Si , la distribution est étalée à gauche

Les coefficients de Pearson


Les coefficients de Pearson étudient l'étalement de la courbe à partir des valeurs de la
moyenne, du mode et de l'écart-type.

Le coefficient S de Pearson
Définition:
Le coefficient S de Pearson mesure l'asymétrie d'une distribution par comparaison
entre les valeurs de la moyenne et du mode.

Il se note :

Méthode:
 Si S=0, la distribution est symétrique.

 Si S>0, la distribution est étalée à droite.

 Si S<0, la distribution est étalée à gauche.

Le coefficient B de Pearson
Définition:

Le coefficient d'asymétrie de Pearson est défini par où

 désigne le moment centré d'ordre 3, soit .

 désigne le moment centré d'ordre 2, soit , c'est à dire la


variance.
Méthode:
L'interprétation de la valeur de de Pearson se fait comme suit :

 Si est proche de 0, la distribution est approximativement symétrique.

 Si >0, elle est étalée à droite pour .

 Si >0, elle est étalée à gauche pour .

Coefficient de Fisher
Définition:

Le coefficient d'asymétrie de Fisher est défini par .

est le moment centré d'ordre 3

Méthode:
L'interprétation de la valeur du de Fischer se fait comme suit :
 Si est proche de 0, la distribution est approximativement symétrique.

 Si , la distribution est étalée à droite.

 Si , la distribution est étalée à gauche.

Précédent Suivant
Hide

E
x
e
r
c
i
c
e
Cours Outils
Statistique descriptive>Série statistique uni variée>Forme>Asymétrie>Exercice
Une enquête menée auprès de 1500 ménages d'une certaine région
géographique rurale s'est intéressée à la variable correspondant à la
taille du ménage, c'est-à-dire au nombre de personnes constituant le
ménage. Les données recueillies peuvent être présentées sous la forme
du diagramme en bâtons suivant.
Diagramme à bâtons.

Télécharger le fichier Excel et créer les formules.


Exercice : Asymétrie énoncé

Question
Calculer le coefficient de Yule

Indice

Le coefficient de Yule est défini par


Solution
Calculs
Résultats obtenus

2,67
1
ou 2
4
0,33
La distribution est étalée à droite

Question
Déterminer le coefficient d'asymétrie de Fisher

Indice

est le moment centré d'ordre 3


Solution
Calculs
Résultats obtenus

2,67
2,831026
2,267766667
1,505910577
0,828984302
La distribution est étalée à droite

Question
Calculer le coefficient d'asymétrie de Pearson

Indice

Le coefficient d'asymétrie de Pearson est défini par où

 désigne le moment centré d'ordre 3, soit .

 désigne le moment centré d'ordre 2, soit , c'est à


dire la variance.
Solution
Calculs
Résultats obtenus

2,67
2,831026
2,267766667
1,505910577
0,687214973
La distribution est étalée à droite

Précédent Suivant

 contenu
 menu
 navigation
 outils
 pied de page

Statistique descriptive univariée


Mode :

Menu :

 Introduction
 ORGANISATION DES DONNEES ET REPRESENTATIONS GRAPHIQUES
 MESURES DE POSITION, DE DISPERSION ET DE FORME
o Introduction
o Les mesures de position
o Les mesures de dispersion
o Les mesures de forme
 Introduction
 Analyse de la symétrie d'une distribution (skewness)
 Analyse de la symétrie d'une distribution (skewness)
 Exercice : Exercice (mesures d'asymétrie)
 Les mesures d'aplatissement (kurtosis)
 LA TRANSFORMATIONS DES DONNEES
 Exercices de synthèse

Contenu :

Analyse de la symétrie d'une distribution


(skewness)
On distingue trois types de distributions selon qu'elles sont dissymétriques
(asymétriques) à gauche (graphique de gauche), symétriques(graphique du milieu)
ou dissymétriques (asymétriques) à droite (graphique de droite).

Asymétrie d'une distribution

Souvent, l'analyse du diagramme en bâtons – ou de l'histogramme dans le cas d'une


D.G.1 – permet de se rendre compte du caractère symétrique ou non d'une distribution.
L'examen de la boîte à moustaches permet aussi de se faire une idée sur cette question
selon que la boîte et les moustaches sont symétriques ou, au contraire, de plus petite
amplitude à gauche (asymétrie à gauche) ou à droite (asymétrie à droite).
Ainsi, par exemple, le diagramme en bâtons et la boîte à moustaches ci-dessous
permettent de se rendre compte aisément que la distribution observée présente une
asymétrie gauche, c'est-à-dire que les petites valeurs observées sont plus fréquentes que
les valeurs plus élevées.

Asymétrie à gauche

Mais il est également possible de caractériser l'asymétrie et d'en quantifier l'importance


via l'un ou l'autre coefficient d'asymétrie.

Le coefficient de Fisher
Le coefficient d'asymétrie de Fisher est basé sur la détermination préalable de , le
moment centré d'ordre 3.

Définition:Le moment centré d'ordre 3

Complément:Propriétés du moment centré d'ordre 3


On peut vérifier que

 pour une distribution symétrique, ;

 pour une distribution dissymétrique à gauche, ;

 pour une distribution dissymétrique à droite, .


Le premier résultat est évident : quand la distribution est symétrique, à chaque
différence correspond une autre différence de même valeur absolue mais de
signe opposé, associées toutes deux à un même effectif. Comme l'élévation à la puissance
3 conserve le signe des différences, est nul. Les deux autres résultats peuvent aussi
se justifier intuitivement sans trop de difficultés.

Remarque:
On voit donc que le signe de permet d'objectiver l'existence d'une asymétrie de la
distribution observée. Mais la valeur de permet-elle de quantifier l'importance de
l'asymétrie ?
L'interprétation de la valeur de est délicate, car elle dépend de l'unité choisie pour
exprimer les observations. Ainsi, par exemple, le moment centré d'ordre 3 d'une D.O.1
de tailles mesurées en mètres est une quantité qui s'exprimera en « mètres cubes ». Si
l'on retraduit les tailles observées en centimètres – il suffit de multiplier les tailles initiales
par 100 –, la distribution observée se verra alors associer un moment centré d'ordre 3
exprimé en « centimètres cubes », dont la valeur sera fois plus élevée
que celle obtenue avec les tailles en mètres !
La solution à ce problème consiste à proposer un coefficient d'asymétrie qui
 a le même signe que ;
 est un coefficient sans unité (sans dimension), c'est-à-dire un coefficient dont la
valeur reste inchangée quelle que soit l'unité choisie pour exprimer les observations
de la distribution.
C'est ainsi que Fisher a introduit le coefficient d'asymétrie qui porte son nom.

Définition:Le coefficient d'asymétrie de Fisher


Le coefficient d'asymétrie de Fisher, noté , se définit comme étant le rapport entre le
moment centré d'ordre 3 ( ) et le cube de l'écart-type ( ):

Remarque:
 Puisque l'écart-type est toujours positif, son cube l'est aussi ; ceci implique que a
bien le même signe que .
 L'écart-type s'exprime dans la même unité que les observations ; son cube s'exprime
donc dans l'(unité des observations)3, tout comme . Il s'ensuit que le rapport
de et est bien un nombre sans unité (sans dimension).

Exemple:
Considérons la distribution de tailles ( ) ci-dessous, avec les tailles mesurées tantôt
en mètres (tableau de gauche), tantôt en centimètres (tableau de droite) : Le coefficient
d’asymétrie de Fisher : il est dit également « skewness » ou « gamma un ».
Il permet de comparer les distributions même si leurs échelles sont
différentes. Il est définit par le rapport entre le moment centré d’ordre 3 et

l’écart-type au cube :

Si la répartition de l’échantillon ou de la distribution est symétrique autour de


la moyenne alors le coefficient est nul. Si la valeur est positive, l’étalement
est à droite (asymétrique gauche), en revanche si elle est négative alors
l’étalement est à gauche (asymétrie droite).

– Le coefficient d’aplatissement de Fisher : c’est un indicateur de dispersion


autour des valeurs centrales. Il est invariant en cas de transformation linéaire
de la variable. Ce coefficient permet de calculer le degré d’aplatissement
d’une distribution de la variable en question. Il est définit par le rapport entre

le moment centré d’ordre 4 et la variance au carré :

Si la valeur obtenue est nulle, on dit que la répartition des observations est
de type gaussien ou normal (i.e. la courbe des fréquences à la forme d’une
cloche ressemblant à celle d’une loi Normale). Dans le cas où le coefficient
d’aplatissement est positif, on obtient une courbe moins aplatie que celle de
la densité normale. A l’inverse s’il est négatif, la représentation de la courbe
est plus aplatie qu’une densité normale.
Distribution de tailles

Que les tailles soient mesurées en mètres ou en centimètres, le coefficient de Fisher a


toujours la même valeur positive: (asymétrie à gauche).

Les coefficients empiriques


Il existe d'autres coefficients d'asymétrie plus rapides à calculer que , mais dont les
propriétés résultent de constatations empiriques.

Le coefficient empirique de Pearson


Définition:
Le coefficient empirique de Pearson se fonde sur l'écart entre la moyenne et le
mode de la distribution observée. Cet écart est divisé par l'écart-type de telle sorte
que soit un nombre sans unité :

Remarque:
possède des propriétés semblables à celles de . En effet,

 pour une distribution symétrique : et donc ;

 pour une distribution dissymétrique à gauche : et donc ;

 pour une distribution dissymétrique à droite : et donc .


Le coefficient empirique de Yule et Kendall
Définition:
Le coefficient empirique de Yule et Kendall se définit à partir des trois quartiles de la
distribution observée :

Remarque:
possède des propriétés semblables à celles de . En effet, outre le fait d'être lui aussi
un nombre sans dimension, on vérifie aisément que

 pour une distribution symétrique : et donc ;


 pour une distribution dissymétrique à gauche : et
donc ;
 pour une distribution dissymétrique à droite : et
donc .

On peut également vérifier que .

Conseil:
Les deux coefficients empiriques d'asymétrie ( et ) sont beaucoup plus rapides à
calculer que le coefficient de Fisher . Il faut cependant les interpréter avec prudence.
Ainsi, par exemple, une distribution observée presque symétrique peut fournir des
coefficients et de signes contraires. Ils ne peuvent donc être considérés que
comme des outils d'appréciation, simples à obtenir, mais pouvant parfois être
contradictoires.

Navigation : |

| ||