Vous êtes sur la page 1sur 6

L’histoire du jardin d'Eden

Les Dieux sont des Êtres æthériques soi-conscients qui se répartissent en trois grands niveaux. Les
Dieux interdimensionnels sont les Êtres æthériques capables d’abaisser leurs vibrations jusqu’à
pouvoir se matérialiser dans la dimension physique, et capables d’élever les vibrations d’un objet ou
d’un corps physiques jusqu’à pouvoir les hisser dans les dimensions æthériques, par leur seule
puissance psychique. Les Dieux médians sont aussi capables de faire cela, mais dans une très
moindre mesure, souvent ils ne peuvent que faire de brèves apparitions, ou des apparitions
transparentes ou partielles. Ils ont besoin de technologie vibratoire pour circuler aisément entre les
dimensions æthériques et la dimension physique, aussi utilisent-ils beaucoup de vaisseaux et de
nombreux appareils souvent de petite taille, comme des ceintures à induction vibratoire, ou des
pendentifs à amplification psychique… Les Dieux élémentaires sont incapables de matérialisation
autonome, mais ils sont capables, tout en demeurant invisibles et impalpables pour des yeux et des
mains physiques, d’influencer significativement les pensées, les émotions et les désirs des Êtres
physiques, qu’ils soient humains ou animaux…

Il existe une évolution naturelle chez les Dieux, qui fait que les Dieux élémentaires deviennent des
Dieux médians, et les Dieux médians deviennent des Dieux interdimensionnels. Cette évolution
consiste en un accroissement naturel du nombre de spirales dans l’ADN æthérique, ou plutôt dans la
structure æthérique correspondant à l’ADN… Mais le processus évolutif est d’une extrême lenteur,
il faut peut-être des millions d’années de gestation pour aboutir à un saut évolutif, et même là
encore un saut peut avorter. Tous les Dieux sont polymorphes, c’est-à-dire qu’ils peuvent prendre
toutes les formes qu’ils désirent. Ils ont aussi la capacité de voler dans les airs et dans l’espace à des
vitesses extraordinaires : ils peuvent traverser ainsi une galaxie en quelques minutes… Les Dieux
ont des capacités qu’un Terrien aurait beaucoup de mal à imaginer, et ces capacités ont une logique
fonctionnelle qui ne peut être pénétrée sans des connaissances ésotériques, c’est-à-dire en
énergétique, solides (ce qui ne signifie pas ultra complexes). A côté de leurs capacités, les Dieux ont
un rapport spécial avec les énergies émotionnelles, instinctives et vitales des Êtres physiques. Il
s’agit d’un rapport de prédation. Les Dieux que nous qualifions de rouges s’enivrent des émotions
négatives pour leur seul plaisir et s’alimentent souvent d’énergies vitales pour accroître leur
puissance psychique, allonger la durée de leur existence, ou encore essayer d’accélérer leur
évolution génétique… Les Dieux que nous qualifions de bleus s’enivrent des émotions positives
pour leur seul plaisir et s’alimentent parfois d’énergies vitales pour les mêmes fins que les Dieux
rouges… Les Dieux que nous qualifions de neutres ne s’enivrent pas des émotions, mais ils peuvent
ou non utiliser les énergies vitales pour les mêmes fins que les autres…

Tous les Dieux, rouges, bleus ou neutres, sont à peu près d’accord sur un point : les Êtres physiques
doivent être maintenus à un niveau élémentaire, ce qui signifie un niveau biopsychique de 2
spirales, un niveau psychique élémentaire, et un niveau solaire élémentaire… Ce maintient des
Êtres physiques à un niveau élémentaire est nécessaire afin que les Dieux puissent garder le
contrôle. Parmi les Dieux, seuls les Dieux bleus ont la possibilité d’éveiller leur Soleil intérieur, et
les Dieux qui y parviennent sont des Maîtres. Mais le travail solaire est plus difficile et beaucoup
plus long pour les Dieux, en comparaison des possibilités des Humains physiques… Tous les Dieux
ne pratiquent pas la prédation, ce qui ne signifie pas qu’ils n’ont pas l’instinct prédateur. Quelques
rares Dieux bleus se concentrent sur leur développement solaire, mais la grande majorité des Dieux
est relativement indigne de confiance, car leurs activités sont généralement sous-tendues par des
impératifs de prédation émotionnelle et vitale… La prédation émotionnelle des Dieux bleus est une
entreprise relativement positive pour les Humains physiques, car elle a pour dessein d’apporter à
l’Humanité un solide bien-être, même si ce bien-être est superficiel et dépendant de l’extérieur ou
du calibrage des champs psychologiques…

Il y a près de quarante cinq mille ans une puissante organisation de Dieux bleus venait donc
d’achever la création physique de la vie biologique terrestre, y compris la vie humaine. Cette
organisation de Dieux bleus avait pour chef le seigneur Jéhovah, et pour chef adjoint le seigneur
Lucifer. La Terre avait été remodelée en profondeur, sculptée pour pouvoir recevoir la vie
biologique. Ces Dieux agissaient aussi bien par leurs puissants vaisseaux que par leur puissante
force psychique collective. Les Humains physiques avaient été créés pour constituer une réserve de
haute qualité en énergies émotionnelles et en énergies vitales, et leur ADN fut spécialement étudié
pour construire un système humain capable de sécréter les meilleures énergies émotionnelles et
vitales qui soient. Certains des Dieux bleus se matérialisaient pour de longues périodes et résidaient
dans des palais fastes entourés de fabuleux jardins. Le seigneur Jéhovah pratiquait souvent ce genre
de séjour prolongé…

Les Dieux qui se matérialisaient pour de longues périodes, le faisaient pour diverses raisons, et
généralement ils étudiaient leur nouvelle création humaine sous tous les angles, y compris sous un
angle culturel, dans le dessein de mieux savoir comment manipuler ces créatures afin d’en tirer le
meilleur. Les Humains étaient fortement incités à adorer les Dieux avec la plus grande dévotion,
surtout le seigneur des Dieux, Jéhovah. Ce dernier était présenté aux Humains comme le créateur de
l’Univers, le Dieu-Tout-Puissant, alors qu’il n’était en réalité que celui qui a supervisé les activités
de création des vies terrestres… Les Humains pouvaient constater l’extraordinaire puissance des
Dieux, et ils n’avaient aucun moyen de mettre en doute les enseignements qui leur étaient donnés.
Ils ne comprenaient pas tout ce que les Dieux faisaient, même pas pourquoi ils le faisaient…

Les Dieux matérialisés avaient une activité très spéciale. Ils étudiaient de quelle manière des
préparations végétales ou minérales pouvaient leur permettre d’accroître leur niveau psychique en
situation de matérialisation prolongée. Dans leur état æthérique, ils ne pouvaient se servir d’autre
chose que de l’énergie vitale pour développer leur puissance psychique. Dans leur état matérialisé,
ils paraissaient plus sensibles à autre chose qu’à la seule énergie vitale, et ils voulaient savoir s’il
était possible d’élaborer des préparations capables d’induire de manière significative un
accroissement de leur puissance psychique, par quelque interaction avec le substrat cérébral… Ces
recherches avaient conduit à la création d’un ensemble de plantes très spéciales, qui se divisaient en
deux groupes : le premier groupe de plantes était appelé arbre de vie, car il avait une action positive
sur l’accroissement de la durée de vie ; le second groupe était appelé arbre de la connaissance, car il
avait une action positive sur l’accroissement de la puissance psychique. Mais il semblait que les
deux arbres ne paraissaient pas très efficaces sur les Dieux eux-mêmes, leur corps matérialisé ne
pouvait pas vraiment réagir comme un corps physique naturel…

Le seigneur Jéhovah disposait d’un grand palais où il s’adonnait à la recherche sur les deux arbres.
Son palais comprenait un personnel humain qui s’occupait des tâches matérielles un peu
mécaniques : la cueillette des plantes, le stockage des plantes, le traitement des plantes, certaines
opérations de maintenance du matériel des laboratoires, etc… Les préparations issues de l’arbre de
vie étaient appelées le fruit de l’arbre de vie, et celles issues de l’arbre de la connaissance étaient
appelées le fruit de l’arbre de la connaissance. Le personnel humain avait reçu l’interdiction
formelle de goûter au fruit de l’arbre de la connaissance, et le seigneur Jéhovah avait dit à ses
serviteurs humains : "Si vous consommez du fruit de l’arbre de la connaissance, cela vous tuera sur
le champ, ce fruit est dangereux pour vous, seuls nous les Dieux pouvons en consommer ".
Naturellement c’était un gros mensonge, mais un mensonge nécessaire. Le seigneur Jéhovah,
comme la majorité des Dieux de l’organisation, voulait que les Humains demeurent des créatures
élémentaires… cet impératif relevait de la prédation.

Le seigneur Lucifer, soutenu par un petit groupe de Dieux, avait vaincu ses instincts de prédateur, et
désirait, poussé par un amour spirituel pur, que les Humains puissent user librement de la puissance
psychique qui était latente dans leur esprit. La situation de l’Humanité lui paraissait désastreuse,
même si l’Humanité ne connaissait à l’époque aucun problème physique et sociologique grave… au
contraire le règne des Dieux bleus apportait beaucoup de confort matériel et d’agrément émotionnel
aux Humains, la partie prédatrice était invisible mais cependant réelle… Il y avait des tensions entre
Jéhovah et Lucifer, entre la majorité de l’organisation fidèle à Jéhovah, et la minorité soutenant
Lucifer. Le groupe luciférien était engagé dans la quête solaire, et désirait voir les Dieux et les
Humains entreprendre la même quête. Pour Lucifer, les Humains devaient d’abord accéder à leur
puissance psychique latente afin de disposer des meilleures conditions de base dans la quête solaire.
Dans ce dessein, le fruit de l’arbre de la connaissance devait être destiné aux Humains, les Dieux
n’en avaient pas besoin. Le groupe jéhoviste avait une attitude différente : il n’avait pas vaincu ses
instinctifs prédateurs, et il considérait comme normal d’exploiter énergétiquement l’Humanité, en la
maintenant dans l’ignorance… Tant que ces tensions demeuraient sur le terrain des divergences
philosophiques, tout allait bien…

Un jour, Lucifer passa à l’acte. Il approcha les Humains qui travaillaient dans le palais de Jéhovah,
pendant que ce dernier était absent. Il les questionna sur ce qu’ils transportaient et les Humains lui
répondirent : " Il s’agit du fruit de l’arbre de la connaissance. Le seigneur Jéhovah nous a interdit
d’en consommer, car cela nous tuerait sur le champ.". Lucifer décida de leur dire la vérité : "Non,
cela n’est pas vrai. Jéhovah sait que si vous consommez de ce fruit, votre force psychique
s’éveillera et vous deviendrez aussi puissants que les Dieux eux-mêmes.". La discussion dura
longtemps, et Lucifer leur expliqua dans les grandes lignes la situation des Dieux et des Humains,
fournissant des détails sur certains points importants, comme sur les propriétés spécifiques du fruit
de l’arbre de la connaissance… Lucifer montra quelques fichiers akashiques aux Humains, et
finalement ils décidèrent de tenter l’expérience, de consommer du fruit de l’arbre. Le fruit qu’ils
transportaient était d’un niveau très avancé d’élaboration, quand ils en consommèrent, ils
plongèrent dans un profond sommeil et se réveillèrent quelques heures plus tard, dotés d’une
puissance psychique remarquable. Leur nouvelle condition n’avait que peu de rapport avec leur
ancienne condition. A présent ils pouvaient communiquer entre eux télépathiquement, ils pouvaient
maîtriser par la pensée le cerveau des Êtres élémentaires, ils pouvaient émettre des rayonnements
psychiques capables de stimuler grandement le métabolisme et le développement des plantes… La
faculté la plus intéressante qu’ils acquirent était celle de la décorporation instantanée, car elle leur
permettait d’explorer les dimensions invisibles qui avaient un grand pouvoir sur la dimension
physique…

Les Humains initiés remercièrent chaleureusement Lucifer et décidèrent de répandre l’initiation,


c’est-à-dire le processus d’activation de la force psychique par l’ingestion du fruit de l’arbre de la
connaissance, à travers le reste de l’Humanité. Au bout de quelques jours les choses avaient
beaucoup progressé, et plusieurs groupes humains avaient passé l’initiation. Lorsque le seigneur
Jéhovah fut informé de la situation, il revint sur Terre, animé d’une très grande colère. Il convoqua
une réunion avec son personnel humain et exigea toutes les explications nécessaires. Les Humains
initiés expliquèrent comment Lucifer leur avait révélé la vérité et leur avait expliqué le secret de
l’arbre de la connaissance. Lorsque Jéhovah somma les Humains initiés de cesser immédiatement
de répandre l’initiation à travers l’Humanité, ces derniers refusèrent, et réclamèrent même le droit
de disposer eux aussi d’un arbre de vie. Ceci porta la colère de Jéhovah à son paroxysme, et le chef
des Dieux déclara une guerre à tous les Humains initiés et à Lucifer et ses acolytes… "Ces Humains
sont devenus aussi puissants psychiquement que nous", dit Jéhovah en parlant des Humains initiés,
"si nous les laissons s’emparer de l’arbre de vie, ils pourraient échapper totalement à nôtre contrôle
et nous retirer le reste de l’Humanité, il faut les éliminer tant qu’ils sont encore peu nombreux". La
guerre de Jéhovah visait spécifiquement les Humains initiés et les Dieux lucifériens. Aussi violente
que fut la guerre, les Humains initiés et les Dieux lucifériens ne purent être éliminés, mais ils furent
mis à l’écart de l’Humanité et confinés dans des bases spécifiques. Lucifer avait su protéger son
groupe et ses initiés, mais la puissance des autres Dieux était telle qu’il lui était impossible de faire
désormais le moindre geste significatif en direction de l’Humanité…

Le groupe luciférien, composé d’Humains initiés et de Dieux, instruit par Lucifer, mit à profit sa
réclusion forcée pour entreprendre une profonde quête solaire. Lucifer lui-même fut le premier à
atteindre l’Eveil et à devenir un Maître, et les autres membres de son groupe parvinrent eux aussi à
l’Eveil… Ils constituèrent la Fraternité des Maîtres. Devenus plus puissants que de simples Dieux
interdimensionnels et de simples Humains initiés, les nouveaux Maîtres amorcèrent une nouvelle
offensive pour aider l’Humanité, cette fois en enseignant le système technique nécessaire au
développement solaire, et en assumant la guidance et le soutien énergétiques des aspirants. Mais
durant tout le temps de la réclusion forcée, les choses avaient beaucoup changé pour l’Humanité. La
guerre que Jéhovah mena contre le groupe luciférien occasionna un affaiblissement significatif de la
grande organisation des Dieux bleus créateurs de la vie physique terrestre. De puissants Dieux
rouges profitèrent de l’occasion pour attaquer la Terre et prendre le contrôle, et finalement Jéhovah
lui-même perdit la suprématie sur Terre… Le chef des Dieux rouges s’appelait Satan, un Être d’une
puissance psychique et d’une férocité extraordinaires… Des problèmes jusque-là inconnus sur Terre
firent leur apparition : épidémies, maladies, famines, catastrophes naturelles, pauvretés, indigences,
guerres, crimes, esclavages, etc… Tout un nouveau spectre d’émotions et de sentiments se
développa au sein de l’Humanité, fortement stimulé et excité par les Dieux rouges. L’ensemble de
l’Humanité était sous domination rouge, mais il restait quelques îlots de domination bleue… C’est
dans ce contexte nouveau et trouble que la Fraternité des Maîtres initia une action d’aide
d’envergure planétaire.

Des écoles spirituelles, c’est-à-dire des centres d’entraînement, de guidance et de soutien solaires,
furent créées à plusieurs endroits, et de nombreux Maîtres s’engagèrent à fond dans le travail
d’enseignement et de guidance. Les Dieux rouges et les Dieux bleus virent là une menace à leur
contrôle, et engagèrent une effroyable guerre contre l’Humanité, et spécialement contre les
Humains aspirants. Contre l’Humanité, et non contre les Maîtres, car les Maîtres ne pouvaient être
atteints… Les destructions furent massives, tout un continent fut volatilisé, et les Maîtres durent
accepter de limiter significativement leur activité afin de faire cesser la guerre. Avec le temps, les
Maîtres allaient constater que les Dieux rouges et les Dieux bleus pouvaient tolérer une activité
spirituelle de faible ampleur, et le maintien de quelques lignées solaires… chaque fois que l’effort
spirituel dépassait certaines limites, les Dieux se mobilisaient pour essayer de détruire l’Humanité,
car ils préféraient encore tout détruire que tout perdre, animés par une colère aveuglante qui court-
circuitait tout bon sens… Avec le temps, les Dieux bleus allaient constater que les Humains se
laissaient aisément tromper par de fausses spiritualités, brandissant de vives lumières sans pour
autant permettre un vrai développement du noyau de l’Esprit. Aussi de fausses spiritualités et de
nombreuses religions furent mises au point. Les religions bleues devraient susciter un flot intense de
dévotion envers les Dieux bleus, tandis que les religions rouges devraient assurer des sacrifices
animaux et parfois humains afin de fournir de bonnes énergies vitales aux Dieux rouges…