Vous êtes sur la page 1sur 5
Chimie
Chimie
Sols et engrais
Sols et engrais
doc
doc

1 Caractéristiques chimiques naturelles

1.1 Constituants chimiques des sols

La couche superficielle du sol est un milieu poreux constitué d’eau (25 %), d’air (25%), de matière minérale (45%) et de matière organique (5%) ou humus (décomposition des déchets végétaux et animaux). Les sols sont ainsi formés d’argiles, d’humus, de sables et de calcaires. Un sol est dit calcaire s’il contient plus de 30% de carbonate de calcium. Un sol est dit argileux s’il contient plus de 30% d’argile.

argiles :

- attirent des ions positifs (cations) présents dans la matière minérale des sols : aluminium Al 3+ , potassium K + , calcium Ca 2+ , sodium Na + , magnésium Mg 2+ , fer Fe 3+ , zinc Zn 2+

- les argiles ont la capacité singulière d’échanger des cations à quantité de charge égale : un ion Ca 2+ contre deux ions K + ou deux ions H 3 O + , etc.

humus :

- débris biologiques en décomposition, développement de bactéries (formation de NH 4 + )

- beaucoup d’eau (donc des ions hydronium H 3 O + ) et d'éléments fertilisants du sol.

- permet l'échange de cations

Argiles et humus sont insolubles dans l'eau. Ils sont présents en agrégats (tels des grumeaux). Ils forment le "complexe argilo-humique" (CAH).

sables :

calcaires :

silice SiO 2 , colorée par de nombreuses impuretés CaCO 3 (carbonate de calcium) ; MgCO 3 (carbonate de magnésium)

Citons enfin les ions :

nitrate (NO 3 ), phosphate (PO 4 3 ) et hydrogénophosphates (HPO 4 2 , H 2 PO 4 ) retenus par le CAH, sulfate (SO 4 2 ) retenu en partie par le CAH.

(on rappelle que les ions en « ate » désignent des anions, de charge négative, et que les ions en « ium » désignent les cations, de charge positive)

1.2 Caractéristiques physiques des sols

Les deux propriétés essentielles d'un sol sont sa porosité et sa perméabilité. Elles sont essentielles pour la circulation des gaz et de l'eau.

gaz :

- N 2 et O 2 provenant de l'air,

- CO 2 , CH 4 , H 2 S, et autres, provenant de transformations chimiques des matières présentes

(fermentations, oxydoréductions, hydrolyses,

eau :

).

- dissolution de nombreux ions présents dans la matière minérale ou fixés sur le CAH : notamment l’ion carbonate CO 3 2 et l’ion hydrogénocarbonate HCO 3 provenant du dioxyde de carbone de l’air, du calcaire (s'il y en a), de la décomposition de matières organiques par des micro- organismes. La solution ionique obtenue, appelé solution de sol, est alors absorbée par les plantes par l’intermédiaire de leurs racines.

- mesure aisée du pH car ces ions impliquent la présence d’ions hydronium. Une solution d'hydrogénocarbonate est pratiquement neutre, l’ion carbonate a des propriétés basiques (il prend des H + aux ions H 3 O + ), les ions métalliques hydratés (ex : Al 3+ lié à des molécules d'eau) sont franchement acides.

Lorsqu'une terre argileuse est trop acide, on procède à des amendements pour diminuer cette acidité :

principalement par chaulage du sol : ajout de chaux sous forme d'hydroxyde de calcium Ca(OH) 2 ou d'oxyde de calcium CaO. Ces produits réagissent comme des bases en prenant des H + au milieu pour former des molécules d'eau.

1

Chimie
Chimie
Sols et engrais
Sols et engrais

2 Les besoins des plantes

2.1 Composition des végétaux

doc
doc

Eléments principaux (99%) : C, O, H, N, P, K, S, Ca, Mg Oligo-éléments : Cu, Fe, B, Zn, Mb, Mn, Co Les oligo-éléments interviennent dans le système nutritif des plantes et leur développement en jouant un rôle important dans les systèmes biocatalytiques.

2.2 Les différentes sources d'éléments nutritifs

2.2.1 Carbone, Hydrogène et Oxygène

- trouvés en abondance à partir de l'air et de l'eau (problèmes pour les pays en sécheresse).

- L'assimilation chlorophyllienne permet à la plante de fixer l'élément carbone.

2.2.2 autres éléments non métalliques

- trouvés dans les produits dissous dans l'eau circulant dans le sol.

- Calcium et Magnésium toujours très abondants ;

- Azote, Phosphore, Potassium, Soufre : s’épuisent très vite, donc on fertilise les sols avec des engrais contenant ces éléments. La plante assimile ensuite N, P 2 O 5 , K 2 O.

2.2.3 oligo-éléments

présents dans les engrais naturels, absents dans les engrais chimiques. Un manque en oligo-éléments provoque des carences, donc il faut, le cas échéant, en rajouter soi- même. Un excès en oligo-éléments provoque une toxicité, donc les dosages à effectuer sont délicats (bien calculer les concentrations nécessaires).

3 Les engrais

3.1 Les besoins en engrais

L'utilisation des engrais ou fumure répond à deux besoins :

- une fumure d'entretien destinée à compenser la consommation des cultures. Celles-ci ont appauvri le sol en matières organiques et minérales. - une fertilisation des sols destinée à la culture intensive (amélioration des rendements). On accroît les quantités des matières nutritives déjà présentes dans le sol.

3.2 Les divers types d'engrais

Les engrais proposent des apports en azote N, phosphore P et potassium K.

3.2.1 Généralités

Les besoins les plus forts se font sentir en Azote, Phosphore et Potassium : N, P, K.

 

ENGRAIS

Consommation (en millions de tonnes de produits chimiques)

Engrais simples azotés Engrais simples phosphatés Engrais simples potassiques

4,68

2,19

0,72

Engrais binaires :

   

P

+ K

3,15

N

+ P

et

N + K

0,43

Engrais ternaires N,P,K

4,10

Total

15,27

Consommation française pour la campagne de 1980-1981 (surface fertilisable : 290 271 km²).

2

Chimie
Chimie

3.2.2 L'unité fertilisante

Sols et engrais
Sols et engrais
doc
doc

On exprime en général les tonnages d'engrais consommés en quantité d'unité fertilisante.

Azote : l'unité fertilisante est l’atome d'azote N.

: l'unité fertilisante est l’atome d'azote N. exemple : pour 100 g d'ammoniac NH 3 ,

exemple : pour 100 g d'ammoniac NH 3 , on calcule la masse d'azote N.

M(NH 3 ) = 14 + 3×1 = 17 g.mol -1 et M(N) = 14 g.mol -1 . En faisant un tableau de proportions (l’azote représente en masse les 14/17èmes de l’ammoniac), on trouve dans 100 g d'ammoniac une masse d'azote égale à 100 × 14 ÷ 17 = 82,3 grammes.

masse d'azote égale à 100 × 14 ÷ 17 = 82,3 grammes. exemple : dans une

exemple : dans une molécule de nitrate d’ammonium NH 4 NO 3 , il y a deux atomes d'azote N, donc

deux unités fertilisantes. M(NH 4 NO 3 ) = 14 + 4 + 14 + 48 = 80 g.mol -1 et M(NN) = 28 g.mol -1 . L’azote représente en masse les 28/80èmes de la molécule, donc on trouve dans 100 g de nitrate d’ammonium une masse d'azote égale à 100 × 28 ÷ 80 = 35 grammes.

Phosphore : l'unité fertilisante est l'oxyde de phosphore P 2 O 5 .

fertilisante est l'oxyde de phosphore P 2 O 5 . exemple : dans une molécule de

exemple : dans une molécule de phosphate de calcium Ca 3 (PO 4 ) 2 , il y a deux atomes de phosphore P,

donc le nombre correct pour comptabiliser une unité fertilisante P 2 O 5 . M(Ca 3 (PO 4 ) 2 ) = 3×40 + 2×(31 + 4×16) = 310 g.mol -1 et M(P 2 O 5 ) = 142 g.mol -1 . Masse équivalente de P 2 O 5 pour 100 g de Ca 3 (PO 4 ) 2 : 100 × 142 ÷ 310 = 45,8 grammes.

Potassium : l'unité fertilisante est l'oxyde de potassium K 2 O.

fertilisante est l'oxyde de potassium K 2 O. exemple : dans 100 g de chlorure de

exemple : dans 100 g de chlorure de potassium KCl il y a un atome de potassium K, donc la moitié

d’une unité fertilisante. M(KCl) = 39,1 + 35,5 = 74,6 g.mol -1 et M(K 2 O) = 94,2 g.mol -1 . Mais, il faut donc deux moles de KCl pour obtenir une mole d’unité fertilisante. Masse équivalente de K 2 O pour 100 g de KCl : 100 × 94,2 ÷ (74,6×2) = 63,1 grammes.

Engrais composé (contenant 2 ou 3 types d'éléments parmi N, P et K) : les unités fertilisantes prises en compte sont les mêmes que ci-dessus et sont calculées de la même façon. On définit alors un engrais composé par trois nombres.

On définit alors un engrais composé par trois nombres. Par exemple, un engrais 9 - 12

Par exemple, un engrais 9 - 12 - 16 est tel que pour 100 kg de cet engrais, on a :

9 kg d'unité fertilisante N, 12 kg d'unité fertilisante P 2 O 5 , 16 kg d'unité fertilisante K 2 O.

3.3 Composition des engrais

3.3.1 Les engrais azotés

ammoniac NH 3 :

- en solution aqueuse à 20%, ou en liquide pur injecté directement.

nitrate d'ammonium NH 4 NO 3 :

HNO 3

acide nitrique

+

- le plus utilisé des engrais azotés

NH 3

ammoniac

NH 4 NO 3 nitrate d'ammonium

urée CO(NH 2 ) 2 :

CO 2 dioxyde de carbone

+

2 NH 3 ammoniac

CO(NH 2 ) 2 urée

- poudre blanche très soluble dans l'eau, assimilée par les bactéries du sol qui la transforment en ions ammonium NH 4 + .

3

Chimie
Chimie

3.3.2 Les engrais phosphatés

phosphate de calcium Ca 3 (PO 4 ) 2 :

Sols et engrais
Sols et engrais
doc
doc

- largement présent dans certains gisements minéraux et le guano.

- peu soluble dans l'eau, donc difficilement assimilable par les végétaux. Donc on le traite à l'acide sulfurique concentré (H 2 SO 4 ) ; cette réaction donne comme produits du dihydrogénophosphate de calcium Ca(H 2 PO 4 ) 2 et du sulfate de calcium CaSO 4 . Le mélange de ces deux produits constitue les superphosphates, beaucoup plus solubles dans l'eau.

oxyde de phosphore P 4 O 10 :

- présent avec le phosphate de calcium dans les scories de déphosphoration (déchets issus de la purification du minerai de fer dans les hauts fourneaux lors de la fabrication d'acier et de fonte). Scories finement broyées : peuvent être épandues directement sur le sol.

3.3.3 Les engrais potassiques

chlorure de potassium KCl :

- issu de gisements naturels, dépôts formés suite à la lente évaporation d'anciennes mers. Principale molécule d'engrais potassiques.

3.3.4 Les engrais composés

* mélange de deux molécules d'engrais simples ; ex : sylvinite (KCl avec NaCl), KCl avec NH 3

* molécule comportant deux unités fertilisantes ; ex : (NH 4 ) 3 PO 4

Les engrais ternaires sont en général un mélange de trois engrais simples, ou le mélange d'un engrais binaire avec un engrais simple. Ici, la compatibilité entre les molécules (absence de réaction) est nécessaire. De plus, il est important de bien calculer les dosages.

3.4 Engrais retard et inhibiteurs de nitrification

Les nitrates (NO 3 ) sont très solubles dans l'eau. Ils sont en grande partie entraînés par l'écoulement des eaux dans le sol avant d'avoir pu être assimilés par les plantes. Ils ont donc un faible pourcentage d'efficacité et contribuent fortement à la pollution des eaux (30% à 50% de pertes).

L'engrais azoté le plus couramment utilisé est celui qui contient de l'ammoniac NH 3 . Il est nitrifié par des bactéries présentes dans le sol, et devient polluant à partir de cette étape. Nitrification de l'ammoniac : transformation de NH 3 en NO 2 puis en NO 3 .

Il faut donc inhiber l'action de ces bactéries, ou alors rendre cet engrais moins soluble dans l'eau.

3.4.1 Les inhibiteurs de nitrification

Ces produits agissent par inhibition de la bactérie nitrosomonas, responsable de la nitrification. Ils sont efficaces pendant 3 à 4 semaines et ont peu d'effets sur les autres microorganismes du sol.

3.4.2 Les engrais retard

Ils libèrent très lentement leurs agents nutritifs. Ils existent sous deux formes :

- composés chimiques peu solubles

- granulés enrobés d'une couche résistant à l'eau

Ils régulent la distribution d'azote dans le sol en fonction des besoins de la plante. Ils sont chers et leur

usage est limité aux jardins d'agrément et à l'horticulture.

composés chimiques :

- l'un est à base de phosphate de magnésium Mg 3 PO 4 et de sulfate de potassium K 2 SO 4 , c'est un composé 5 - 24 - 10 à 10% de magnésium.

4

Chimie
Chimie
Sols et engrais
Sols et engrais
doc
doc

- un autre est une forme cristalline (donc peu soluble) d'un polyphosphate d'ammonium et de potassium. - les engrais à base d'urée-formol sont obtenus par condensation d'urée et de formaldéhyde. Ils peuvent être utilisés tels quels ou être incorporés à d'autres engrais. Ex : oxamide (CO) 2 (NH 2 ) 2 , hydrolysé dans le sol en acide oxalique (CO) 2 NH 2 OH et en ammoniac NH 3 , à un rythme qui dépend des caractéristiques du sol.

engrais enrobés :

Les granulés sont constituées d'un engrais enrobé de cire, de phosphate d'ammonium et de magnésium, ou encore de soufre, qui ne se décomposent que très lentement.

3.5 Les cycles des éléments N, P, K

3.5.1 L’azote

C’est un élément indispensable à la constitution de la matière vivante (acides aminés, protéines). Quelques rares plantes comme les légumineuses (trèfle, luzerne…) sont capables de fixer l’azote de l’air. Les autres plantes assimilent l’azote minéral sous forme d’ions nitrates NO 3 .

3.5.2 Le phosphore

C’est un élément essentiel pour assurer la rigidité de la tige et le bon fonctionnement de la reproduction. Le phosphate est prélevé dans le sol essentiellement sous forme d’ions H 2 PO 4 et HPO 4 2 .

3.5.3 Le potassium

Cet élément augmente la résistance des végétaux, diminue les besoins en eau et active la formation des substances de réserve.

5