Vous êtes sur la page 1sur 2

Décembre 2005

Dossier : Gestion d’entreprise (15) Page ½

2005 : Les nouvelles règles


comptables et financières et les IFRS
Même pour les PME, l’année comptable en cours est celle d’un changement important
des règles comptables et financières. Des choix sont à faire, des opportunités à saisir…

Les règles sont contenues dans le « PCG » (Plan


Henry DORBES
Gérant Associé d’Acting-finances
Les nouvelles règles pour les Comptable Général). Son évolution est
aujourd’hui entièrement inspirée par les normes
hdorbes@acting-finances.com seules sociétés cotées… IFRS. Le but, clairement énoncé, est la
06 74 78 47 99 convergence des règles Françaises vers les IFRS.
Dans le cadre de la construction Européenne, il
Spécialiste des outils de contrôle est apparu indispensable que l’information Pour toutes les entreprises, Il en résulte des
de gestion, de la maîtrise des coûts, financière repose sur un langage commun à nouvelles règles sur les passifs depuis 2002 et de
du pilotage de la croissance et de toutes les sociétés pour répondre aux besoins nouvelles règles sur les actifs en 2005.
son financement, il développe,
depuis 2003, une activité de
des investisseurs et de tous les agents
« Direction financière à temps économiques (membres du personnel, 1 - Les nouvelles règles sur les
partagé » au travers de la société fournisseurs, clients, banques, organismes passifs en 2002 :
Acting finances. publics,…).
Les experts d’Acting-finances Ces règles ont été appliquées pour la première
interviennent, de façon très souple Il existait deux référentiels internationalement fois à la clôture de l’exercice 2002. Intégrées au
(quelques jours par mois…), très reconnus : PCG, ces nouvelles dispositions ont apportées des
opérationnelle (dans l’entreprise, Les « IFRS » (International Financial limitations importantes aux pratiques des
pour faire…) et en facturant des Reporting Standards) ; entreprises en matière de constitution de
honoraires (il ne s’agit pas de
multi salariat).
Les normes Américaines « US GAAP ». provisions.
Le 19/07/2002, un règlement Européen a Désormais, les provisions pour risques et charges
Cette forme d’externalisation de la
direction financière s’adresse à définitivement adopté les normes IFRS et les a sont analysées comme une catégorie particulière
plusieurs types d’entreprises : rendu obligatoires pour les comptes consolidés de passif. Du même coup, une provision
de toutes les sociétés cotées Européennes. nécessite :
Les jeunes entreprises qui
Une obligation à l’égard d’un tiers ;
cherchent à financer et piloter leur Depuis le 1er janvier 2005, les normes IFRS
croissance ; Une obligation entraînant une sortie de
remplacent donc les règles Françaises :
Les filiales de Groupes qui ressources au bénéfice de ce tiers sans
souhaitent fiabiliser leur reporting
Obligatoirement, pour les comptes contrepartie ;
et améliorer leur rentabilité ;
Les PME & PMI qui doivent consolidées des sociétés cotées sur un marché Une évaluation beaucoup plus précise.
conduire un projet spécial (fusion / réglementé (Environ 30 000 entreprises compte
Autrement dit, une simple décision du gérant ou
acquisition, croissance, ERP, tenu des nombreuses filiales) ;
du directeur général n’est plus suffisante pour
transmission,…) ou qui rencontrent Sur option, pour les comptes consolidés des
des difficultés. justifier la création d’une provision.
sociétés non cotées. (Environ 8 000 entreprises)
a) L’exemple des provisions pour
A « quatre mains » avec : Les IFRS sont constituées d’environ
licenciement :
50 normes économiques et financières.
Elles sont intitulées IAS1, IAS2, IAS3… Avant 2002, l’entreprise avait une certaine marge
Elles vont apporter : de manoeuvre pour choisir la date d’inscription de
la provision relative aux charges d’un
Des méthodologies plus précises et plus
licenciement.
homogènes d’une entreprise à l’autre ;
Désormais, ce n’est possible que si, avant la date
Une interprétation plus économique des
de clôture, la décision est communiquée aux
comptes : Par exemple, la notion de « juste
personnes concernées ou à leur représentant.
valeur » remplace dans bien des cas les coûts
historiques ; b) L’exemple de frais engagés avant la
Une information beaucoup plus complète, clôture :
notamment pour le bilan, les flux de trésorerie et
Olivier AVRIL les engagements. Des frais de déménagement ou des grosses
Associé d’Acting-finances réparations décidées avant la clôture ne peuvent
oavril@acting-finances.com Ces normes portent plus sur les méthodes et les plus désormais faire l’objet d’une provision. Il
06 25 78 11 44 états financiers publiés, que sur les schémas s’agit de renforcer la règle de « spécificité » de
comptables. chaque exercice social.

40, rue du Plateau


E
… t les nouvelles règles pour
2 - Les nouvelles règles sur les
actifs en 2005 :
78210 Saint Cyr l’Ecole toutes les autres entreprises,
01 34 60 42 47 notamment les TPE et PME : Une autre conséquence de l’influence Européenne
06 74 78 47 99 et internationale sur les pratiques comptables
acting@acting-finances.com Depuis 1998, les règles comptables Françaises Françaises a été l’adoption d’un nouvel ensemble
www.acting-finances.com sont élaborées par le CRC (Comité de la de règles sur les actifs.
SARL au capital de 40 000 Euros réglementation Comptable) en liaison avec le Ces règles s’appliquent pour la première fois à la
SIRET : 479 281 412 00011 clôture de l’exercice 2005.
CNC (Conseil National de la Comptabilité).
Elles concernent : Le passage aux nouvelles règles : Que réelle d’utilisation dans l’entreprise et non
Une nouvelle méthode de suivi des faut-il faire ? plus sur des durées généralement admises
immobilisations avec un découpage en au plan national.
« composants » en fonction de leur Etablir un inventaire des
durée de vie estimée ; immobilisations corporelles : Les principaux éléments d’une
Par exemple, la valeur d’un immeuble immobilisation qui font l’objet de
- Afin de vérifier que les immobilisations remplacements à intervalles réguliers
devra désormais être décomposé en figurant à l’actif correspondent à la
grands éléments: murs, façades, toits, devront être comptabilisés séparément dès
définition et que d’autres, enregistrées en l’origine. Chaque composant aura des taux
huisseries, aménagements internes ; stocks, en provisions pour grosses
Un nouveau traitement des frais liés et des modes d’amortissement propre. Pour
réparations ou en charges à répartir les immeubles, par exemple, huisseries et
aux immobilisations : acquisition, coûts sont à inscrire à l’actif ;
d’emprunts, frais de développement… ; aménagements internes sont à distinguer
- Définir les options ouvertes en matière du « clos et du couvert ».
Les durées d’amortissement basées de valorisation.
sur l’utilisation effective du bien dans
l’entreprise et non plus sur les Choisir l’une des deux méthodes de Les PME qui ne dépassent pas 50 salariés,
« usages » ; changement possibles : 7 350 000 € d’activité ou 3 650 000 € de
Une disparition des charges différées total bilan pourront maintenir le système
et des charges à étaler. Dans la méthode rétrospective, le coût des durées d’usage pour les
historique des immobilisations doit être amortissements. (Décret à venir).
Ces nouvelles normes impliquent reconstitué depuis l’origine. La méthode
certaines options et un choix à faire lors simplifiée consiste à ne pas revenir sur le 2.5. Les stocks :
du passage des anciennes aux nouvelles coût des acquisitions antérieures.
règles. Les principaux changements concernent les
De nombreuses entreprises décideront de options en matière : de coût d’emprunt,
2.1 - L’évolution du périmètre des faire simple… puisque rien n’oblige à faire des pièces de rechange et de la prise en
immobilisations corporelles compliqué. compte des escomptes de règlement dans
la valorisation.
L’actif immobilisé est constitué des 2.3 - Changements concernant les
éléments destinés à servir de façon immobilisations incorporelles : Nous avons vu précédemment que les
durable à l’activité de l’entreprise. Il y a pièces de rechange principales et le stock
Les éléments incorporels de l’actif
deux types de changement : de pièces de sécurité constituaient
immobilisé peuvent être définis comme des
désormais des immobilisations en cas
Les pièces de rechange principales droits qui constituent une source régulière
d’utilisation sur plus d’un exercice.
ou spécifiques à une immobilisation et le de profits, qui ont une pérennité suffisante
stock de pièces de sécurité constituent et sont cessibles. Par ailleurs, La valorisation des stocks en
désormais des immobilisations ; fin d’exercice devra désormais tenir compte
Désormais, les coûts de développement
Le transfert de propriété n’est plus des escomptes de règlement obtenus,
des produits ou services peuvent être
le seul critère déterminant l’inscription à quelque soit le schéma comptable adopté
porté à l’actif. Les frais de recherche
l’actif de l’entreprise. Par exemple, des en cours d’année.
appliqués, par contre, doivent être passés
moules utilisés par des tiers pour la
en charge. 2.6. Les charges à répartir :
production de l’entreprise et financés par
elle devront être portés à l’actif si Il est également possible désormais
l’entreprise en conserve les risques et L’ancienne rubrique ‘Charges à répartir sur
d’inscrire à l’actif certains projets destinés à
avantages. plusieurs exercices’ concernait les charges
servir en interne. C’est le cas, notamment,
différées, les charges à étaler, les frais
du développement et de la production de
Les règles Françaises continuent d’acquisition des immobilisations et les frais
sites Internet. L’inscription à l’actif suppose
cependant à exclure de l’actif les biens d’émission des emprunts.
que celui-ci fait partie intégrante des
financés par crédit bail, contrairement Elles doivent désormais être passées
processus commerciaux ou administratifs
aux règles internationales (IFRS) qui immédiatement en charges de l’exercice
de l’entreprise par opposition aux simples
considèrent qu’il s’agit d’une simple ….Avec une exception, les frais d’émission
sites dits ‘vitrines’.
modalité financière. d’emprunts.
Par contre, les marques et fonds
2.2 - L’évolution de la valorisation 2.7. Les provisions pour gros entretien
commerciaux créés en interne ne doivent
des actifs immobilisés corporels ou grandes révisions :
pas être inscrits à l’actif du bilan car ils ne
Les escomptes de règlement qui peuvent se distinguer de l’activité de Deux cas sont à distinguer :
étaient antérieurement inscrits en l’entreprise dans son ensemble.
produits financiers doivent désormais Les options comptables exercées sont Les dépenses de remplacement
être directement déduits du coût de définitives et ne peuvent plus faire l’objet d’éléments principaux d’immobilisations
l’immobilisation ; de changements au gré des circonstances. corporelles doivent être comptabilisés dès
L’évaluation des coûts de l’origine comme un élément de l’actif du
démantèlement, d’enlèvement et de Le passage aux nouvelles règles : Que bilan. L’enregistrement d’une provision
restauration de site sur lequel est situé faut-il faire ? n’est plus possible.
l’immobilisation sont à intégrer dans le Les dépenses de grandes révisions
Vérifier la conformité des (programmes pluri annuels) peuvent faire
coût d’entrée de l’immobilisation ;
immobilisations incorporelles figurant au l’objet d’une option : soit composant de
Il est possible d’opter pour l’inclusion
bilan. Par exemple, les marques créées en l’immobilisation, soit provision pour gros
dans l’actif immobilisé :
interne et les frais de recherche, hormis entretien.
- Des intérêts de capitaux empruntés
ceux de développement, seront sorties de
pour financer les biens si ceux-ci
l’actif ;
exigent une longue période de Cet article est un travail de synthèse
Choisir, parmi les options possibles. réalisé par l’équipe d’Acting-finances.
préparation
Nos experts peuvent conduire un passage
- Des droits de mutation, honoraires, 2.4 - Les durées d’amortissement : aux nouvelles normes (IFRS ou PCG) et
commissions et frais d’actes liés à mettre en place les procédures qui
l’acquisition. Elles seront désormais basées sur la durée s’imposent…