Vous êtes sur la page 1sur 60
Almanach du Père Peinard pour : farci de galbeuses histoires et de prédictions épatouflantes /
Almanach du Père Peinard pour : farci de galbeuses histoires et de prédictions épatouflantes /

Almanach du Père

Peinard pour

: farci de

galbeuses histoires et de prédictions épatouflantes / réd. Émile Pouget

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Almanach du Père Peinard pour : farci de galbeuses histoires et de prédictions épatouflantes /

Almanach du Père Peinard pour

Almanach du Père Peinard pour : farci de galbeuses histoires et de prédictions épatouflantes / réd.

: farci de galbeuses histoires et de prédictions épatouflantes / réd. Émile Pouget. 1894-1899.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 :

*La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. *La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service.

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques.

3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit :

*des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable du titulaire des droits.

*des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque

municipale de

(ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle.

5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays.

6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978.

7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter reutilisation@bnf.fr.

PÈRE

Farci

.1~T

DU

PEI

de galbeasês

A

Ijistoirc«

C

I~

ET DE PRÉDICTIONS ÉPATAROUFLANTES

Prix

1894

POUR

An

de l'Almanaeh

O

Qui

fiais

Pour

1O2

toi.

père

paterne

muas

de

luire

l'eau

mon

à

en

cul

mon

vin,

lanterne

voisin.

K.VBKLAIS.

25 centimes

DÉPOTS

AUX

BUREAUX

DU

PÈRE

PEINARD,

4

 

"1

T"'Io.

 

Paris

– 11,

Rue

du Croissant

 

En

vente

chez

tous

les Dépositaires

 
 

et

aux

Bibliothèques

des

bis,

du

RUE

Paris

Père

gares.

D'ORSEL,

Peinard

PARIS

2 ALMANACH

RUMINADES

SUR

DU

CE

QU'IL

EST,

CE

On appelle

Calot-

drier

l'étiquetage

ceaux

le découpage

de

des

temps.

mor-

C'est

grâce

à ce

classement

que

vons

nous

dans

nous

retrou-

le dévidage

m. de l'existence.

Sans

calendrier

nous

el

ne

serions

vivoterait

sacré

bougrement à l'aveuglette, amoureux

Les

cheveu,car,

six

de

aria

pour

semaines

cinq

cent

la jugeotte

à la

pas

noce

on

animaux.

un

rendez-vous

kif-kif

y trouveraient

se

donner

d'avance,

mille

les

des

ce

la

serait

Dès

un

que

diables.

dans

a germé

citrouille

en

pètes

June,

dégotté

l'air.

C'est

lune

des humains,

Et

c'est

sembler;t

et

le alondrier.

ce

qui

soleil

ils

ont

levé

le ne/

les

gali-

le

ciel,

la

qu'ils

ont

bâiller

à

la

calendriers

en reluquant

faire

dans

les

étoiles,

que

inutile.

que

le

prouve

n'est

pas toujours

Turellement,

les premiers

furent

ment

douzaines

baient

tocards.

Y en

eut

même

de

teile-

irréguliers, d'années, des nuesen

qu'au

voyant

bout

les

de quelques

populos

tom

l'hiver

montrer

sa trogne

glaciale

Mince

d'embrouiilis!

en

pleins

mois

d'été.

Les populos

écarquiller

leurs

prenaient

goutte

mique.

Ils

plate

comme

mitan

de l'espace.

la lune

n'avaient

^leue

que

pour

pliant

aux

étoiles,

une

'ivés

dans

une

Ces

idées

de ce temps-lâ

quinquets,

avaient

ils

beau

com-

ne

au tnécanisrne

que

astrono-

se figuraient

nous

calotte

biscornues

la terre

était

le

et

voûte

limande

Pour

et occupait

le soleil

la

eux,

été accrochés

chauffer

c'était

de

des

cristal.

furent

les abattis;

clous

en

dorés

vogue

t

PÈRE

PEINARD

LE

CALENDRIER

QU'IL

DOIT

ÊTRE

l'invention

du marteau

à bomber

les

verres

de lunettes.

jusqu'à

Du

coup,

grâce

au

tout

faire

iélescope,

furent

trois

ç\

les

toutes

les

au ran-

vieilles

balourdises

card.

Galilée

Y a seulement dépiota

terre,

au

lieu

de

milieu

soleil.

mille

vivant

bli

vent

de

l'univers,

A ce

misères

foutues

cents

prouva

de

ans,

que

grue

que

la

et

le pied

au

du

tourne

autour

curés

lui

tirent

grillé

tout

n'avait

pas

fai-

monde

ue

peu-

la découverte

et aujourd'hui

tourne.

Elle

– c'est

elle

tourne

qu'elle

met

Va mur.

du

truc,

y

tournailler:

elle

une

est

divisé

en

nous

comptons

de

midi

â mi-

en

60

mi-

en décrivant

a

propos, ils l'auraient

vieux

si le pauvre

et renié

sa découverte.

Tous

rien

de Galilée

nous

fait

les ratichons

du

contre

la

vérité:

a été

que

confirmée

la

savons

une pirouette

jour;

faire

Pour

d'i

ce

se

en

soleil.

grand

regarder

sur elle-même

Actuellement,

séries

heures

les

terre

sur elle-même, même

temps – la durée

faire

tour,

une

c'est

niée

une toupie

tout

heures

de

0

le

jour

que

douze,

sont

divisées

en

60

un

autour

à

qu'a

vire

courbe.

vingt-quatre

par

nuit.

nutes

deux

Les

et

minutes

secondes.

Cette

division

ect

rudement

ma!

corn-

mode,

et

qui

dans

de

qu'il

soir.

on

la

subit

pourtant,

routine

par

manque

il

se

d'initiative.

ar.ivé,

de

subir

Y a personne moins

vingt

qualificatifs

n'est

sa vie,

au

des désagréments aux

fois

ou

tromper,

faut employer

grâce

j/>/vs-?/7,

malin,

a

Faut

Déjà,

changer

les

ça,

italiens

foutre!

ont

v

fait

un

progrès

i

ALMANACH

DU

dans

ce

deux

sens

au

lieu

de

de couper

douze

les jours

ils

lo-

de

dix

minu-

en

comptent

Mais,

séries

de

heures,

la division

le système

aurait

de

cent

donc

un à vingt-quatre.

à faire

suivre

On

du

y a mieux doit

jour

décimale.

par

jour,

gique

numération

heures

chacune

tes,

chaque

minute

de

cent

secondes,etc.

Il

fixation

chaque

près

faut

en

du

outre

point

patelin

l'horloge

de

se fiche

d'accord

sur

la

de

marquait

départ.

son

Autrefois,

heure

d'a-

sa capitale.

Depuis

deux

ou

France

trois

les

de l'Occident,

ans,

exceptée).

qui

du

pays

(la

se basent

sur

la nature:

sur

une

même

ont

la même

le système

des

l'Angleterre

et

tous

lignc,

heure;

ceux

*e trouvent

nord

au

ce

allant

(on

sud,

truc

a baptisé

fuseaux.)

Avec

cette

binaise,

l'Espagne

Norwège,

taiie

juste

La

heures

de

ont

l'Allemagne,

la même

la

même

d'une

heure.

l'Autriche

horloge

La Suède-

et

qui

l'I-

est

adoptent

en avance

heure

sur Londres.

Russie

neuf

 

et

la

Turquie

 

sont

de

en

avance;

enfin

l'Australie

heures

en avance

sur Londres.

 

o

deux

est

L'année

de

de

une

Quoique

celui

les

truc

la

an.

n'est

jours,

farcie

s'en

365

d'un

pas

il

compte

et

rond

moins

quart

compte

paie

faut

d'un

ans

peu

un

on la

on

se

d'un

quart

et

dans

jours

jour.

à 365,

année

ça,

que

Dans

tous

nos calendriers

les quatre

de

n'est

bissextile

l'année

les

flanquer

mariole

366 jours.

pas

en

plein

qui

nous

jours

à retar-

jour

le calendrier

grosses

à

équilibrée

est

imposent,

crétin,

légumes

bas,

trois

faut

tous

Un

der

d'un

400 ans.

plus

huitième

Au

lieu

consiste

un

intercalation

de

fourrer

bissextile

366°

à la 32e année,

Et

on

on

recommence

33 ans,

résulte

en

une

33

ans,

erreur

ne

sans

d'un

le

ta

colle

qu'a

ritournelle

que

jour.

jamais

la 3;

il

de

en

Autre

jours

chose.

S'il

à queue

leu-leu,

née

à l'autre,

ça

serait

fallait

d'un

compter

bout

de

un imbroglio

les

l'an-

fara-

PÈRE

mineux.

l'année

mois.

Dans

PEINARD

Pour

en

douze

éviter

ça,

tranches

le calendrier

crétin,

on

les

a

ce

3

découpé

sont

mois

les

ont

une

durée

qui

varie

 

de

28

à 31

jours.

C'est

idiot

et

ça

ne

rime

à rien.

Cette

gnolerie

nous

vient

des Romains.

Ainsi,

février

n'a

que

28 jours

parce

que

ces

andouiiîes-ià

 

se

ce

mois

est

farci

figuraient de malheurs.

Or

que

donc,

ils

ont

rogné

sa longueur,

 

afin

de réduire

un

tantinet

les mistoufles

qu'ils

craignaient.

Quant

aux

noms

des

mois,

ils

sont

en-

core

un

héritage

des

Romains,

aussi

bé-

casse

que

le reste.

Les

uns

rappellent

des

dieux

payens,

tel

Mars.

Le jean-foutre

Jupiter

Mars

jouait

dans

le ciel

de

le sale

métier

de ministre

 

de

la guerre.

D'autres

noms

indiquent

 

leur

rang

dans

la

file

Octobre

veut

dire

huit,

Décembre.,

dix

On

les

a conservés

 

avec

bougrement

de

soin,

parce

qu'aujourd'hui

qui

octobre

est

le

dixième

mois

et décembre

le douzième.

Hein,

voila

donne

une

riche

idée

de la trouducuterie

 

de

nos

dirigeants!

Et

ce

n'est

pas

tout,

cré

pétard.

D'un

bout

à

l'autre,

ce

sacré

calendrier

est

farci

d'imbécillités.

 

Ainsi,

les

mois

sont

divisés

en

semai-

nes

Parce

père

de

sept

que,

jours.

au

des mouches

dire

Pourquoi

des

sept

jours?

abrutisseurs,

mit

six jours

à créer

le

le

monde,

Les

et battit

noms

des

neau

chez

glorifient

dimanche

que

ceux

les Romains

l'esclavage

signifie

sa flemme

jours

des

sont

mois

le septième.

du

même

c'est

ton-

encore

qu'on

le

les

a pigés,

et

Ainsi,

du

jour

populo.

du

seigneur,

ils

autrement

dit

le

C'est

même

en

jour

manière

du

contre

pris

lundi,

teurs.

ce

sale

la chouette

pour

faire

fourbi,

habitude

que

la nique

patron.

de

les

de

protestation

prolos

fl '.nocher

ont

le

leurs

exploi-

La dernière

loufoquerie

de

ce

calen-

drier

le 1" fiiuvicr Pourquoi autre?

que

le

idiot,

c'est

ce

son

jour-là,

point

de

départ

plutôt

qu'un

ivr janvier,

plutôt

n'a

jamais

su

Pourquoi 2 ou le

le

3 ? On

4 ALMANACH

DU

II

pour

trée

tomne,

est

compréhensible

premier

jalon

du

printemps

ou

bien

de

ou

encore

de

notre

couchta

(du

phère

nord),

les

jours

longer,

c'est-à-dire

au

cembre

94).

Mais

choisir

c'est

fou

1 y a

même

pas

qu'on

l'année,

l'entrée

prenne

soit

de

l'en-

l'au-

le moment

côté

de

l'hémis-

où,

se mettent

i«

nivôse

à ral-

dé-

(15

janvier, un semblant

le

itr

de

raison.

Eh

bafouille:

S'il

là,

plus

foutre

pas

forte

aux

de

foutre

de

raison

que

tel

toutes:

pas

Voici

logique

qu'il

notre

que

je

n'y

conserver

a une

vissement

gouvernants,

chaînes

liers

blent

en faisceau,

briser.

ficelles,

nous

a

le calendrier,

pour

v en

asser-

aux

est,

prêtres,

n'est

qui,

aux patrons,

fait

de

grosses

bien

de

mil-

à part.

sem-

et

qui,

réunir*

est

terribles

une

de

marmites,

un calendrier exclu. va accoucher

initiative,

Heureuse-

la difficulté

est

a

es

on

de

la

sien,

cadenassées,

plein

sont

mais

prises

de ficelles

tout

le fourre

fragiles,

bougrement

crétin

mille

-o-

telle

Le calendrier

aussi,

1

11 s'agit

donc

de dégotter

qui

sera

donc

une

d'où

le maboulisme

d'où le maboulisme

Mais

la chose,

foutre,

prendre

faire

accepter?

Y a là

un

sacré

ment

le

y a mèche

Ctzlendrier

de

pour

un coupjesgopulo

cheveu

de tourner

la

Convention le faire

peut

il n'est

les qualités,

L année,

sée

en

total

360.

mois,

cinq

l'année

Le

mois

dix

latin

jours,

pas défraîchi.

du moins

ou

S'il

il en

366 jours,

de

n'a

pas

toutes

divi-

des

de

en

à dix

a bougrement.

y est

jours,

dehors

complètent

tranches

de

se

un

fait

de

douze

Restent

ou

ce

sont

est

dont

six

365

mois

trente

en

qui

donc,

jours

les Sans-CnlotliJcs.

en

trois

coupé

l'énumératiors

en comptant

decuisine,

primidi,

semaine

Merci,

neuf

c'est

décadi.

Avec

cette

aurait

dix

jours

au

on

jours

déjà

sort

d'en

d'afilée,

trop

de

on

faire

prendre!

n'en

six

lieu

binaise,

de

sept.

Turbiner

pince

jours.

pas

Dans

la

1

PÈRE

PEINARD

cette

l'oreille

perce

pulo

division

bourgeoise

rudement

trime

dur.

en

décades,

le

bout

des

conventionnels ils voulaient

que

de

le po.

Bast,

y

a

mèche

de

tourner

la

diffi-

culté

seul,

le cinquième

au

lieu

de

Ilanocher

aussi

le

décadi

quintidi,

de

de

la dé-

cinq

les

sai-

gai-

on

La

se reposera

et

semaine

le

le dixième

sera

suiflard

mois,

sont

jour

donc

cade.

jours.

Les

sons,

beux.

Chouetto

Chouetto

noms

les

des

récoltes,

Les grincheux

piges

dans

tout

trouvé

plein

ont

redire

que

leurs

chez

noms

ne peuvent

s'appliquer

que

nous.

S'il

n'y

a

que

ça,

c'est

bébéte

Si d'autres

patelins

veulent

con-

corder

avec.

et que

vrtid/wiairc

 

ne

rime

à rien

chez

eux,

ils numéroteront

les mois

deuxième

Quéque

le com-

par

des chiffres

premier

mois,

mois.

K'

ie

tour

sera

joué!

dans

chose

de

kii-kif

se

fait

déj

merce,

au

lieu

»

décrue

marloupiere

janvier,

des

on

écrit

f,

Ier

mois.

 

La

kyrielle

saints

et

saintes

est remplacée

par

des

noms

de

légumes

la nature.

ou

de bricoles

Le quiniidi

nom

un

d'animal,

ustensile

le décadi

eu

rapport

usuelles,

est

marqué

par

avec

un

la

tirés

par

engin

saison.

de

un

ou

Q'iantau

l'année

tomne.

point

commence

de départ,

i!

au premier

est

jour

logique:

d'au-

Pendant

1^04,

on

s'en

ne

une

usa

dizaine

de

pas

ce

bien.

d'années,

de

de

1794

calendrier,

bombes!

Bonaparte.

fortement

ce qu'il

put

les

rati-

et

comme

pas

le

faire

calen-

collé

à

chouette

et on

Le

Ça

grand

trouva

faisait

bandit

populo,

mille

serrer

la balle

voulant

rétablit

en

• a, vis au de l'ancien chons leur

bon

garce

tout

Turellement,

place,

régime.

remis

de religion

avec

nous

furent

ne pouvait

les d-u.udcs,

fut

ménage

esclave

râble.

drier

sur

à nouveau

le

Depuis

gnoleries

Nom

foutre

C est

au

de

lors,

canulatoires.

nous

le subissons

dieu,

rancard

faudrait

pourtant

évidemment

pas

une

chose

avec

ses

bien

le

com-

mode,

tuelle

Mais,

peut

sorteque

soit

pètre

se

ALMANACH

DU PÈRE

PEINARD

5

tant

que

la

m mciite

société

ac-

noi'«

tiendra

sous

si on

ne

au

moins

quand

sans

grands

peut

préparer

la Sociale

mie-

sa coupe.

s a coupe.

y arriver

le

illico,

terrain,

on

de

battra

son plein,

macs

qu'on

se dé-

des

vieil'es

habitudes.

Pour

cela

m'est

avis

qu'il

n'est

vais

drier

à calculer

de connaitredès

potable

avec.

maintenant

et d'apprendre

pas

un

mau-

calen-

aux

gosses

C'est

dans

sous

civil. 1.

le pif

des

cette

bons

intention

bougres

que

je

colle

le calendrier

Predictio-n-netne-nts

gc-néraux

pour

ITTn

102

Maintenant

aux

bons

que

petit

depuis

j'ai

dégoisé

nous

riches

qu'une

sur

la kyrielle

et

des

de

l'au-

montre

s;i

boufleront

por-

mala-

et

Les

et

bougres

d'années,

siècles,

mon

qui,

Ilanche

au

des

cul

sur

siècles

l'une

se poussent

tre,

parlons

de

celle

qui

poire: Cette

année-ci,

les

mieux

que

les pauvres,

 

tants

seront

plus dégourdis

des.

Les

boiteux

cloch'eront

les manchots

vélocipèdes

les poissons

Carnot

de cosmétique

sera

n'auront

navigueront